Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

VIVRE SANS FAIRE DU MAL EST POSSIBLE (Religion et autres)


Publié le 26/08/2017 à 17:14:18
RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGIONS CHRETIENNES : sectes chrétiennes et islamiques, argent et perversions religieuses, terrorisme et pouvoir du mal (entre le bien et le mal...)



 

0.1 – « Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible» : Le Pape François, qui a repris ce matin le rythme normal de ses activités publiques après la pause estivale, a délivré ce matin une longue intervention sur le sens de la liturgie, en recevant les membres du centre d’Action liturgique, qui participent actuellement à la Semaine liturgique nationale en Italie. L’occasion pour le Saint-Père de rappeler son attachement à la réforme de la liturgie issue du Concile Vatican II, et d’en expliquer la cohérence à la fois biblique et historique. Le Pape François a commencé son intervention en rappelant que ce mouvement de réforme avait été ouvert dès le pontificat de saint Pie X, Pape du début du XXe siècle qui avait établi de nouvelles règles pour la musique sacrée et avait créé une commission pour que «l’édifice liturgique puisse devenir de nouveau resplendissant dans sa dignité et son harmonie». »


Résultat de recherche d'images pour   

  

0.2 – « L’escroquerie au nom de Dieu : Certains de ces magiciens divins offrent des pratiques complémentaires originales et surtout plaisantes pour eux. Ils demandent à leurs fidèles féminines des sacrifices et offrandes corporels qui vont les libérer d’oppressions qui leur pourrissent la vie ; pour ce faire, des pratiques aussi mystiques que sexuelles permettront un effet immédiat, mais non contrôlable. Avec ces pratiques religieuses, d’autres demanderont à leurs fidèles de démontrer leurs esprits fraternels en copulant joyeusement les uns les autres. Quand on aime, on ne compte pas ! Bien sûr, au milieu de ces pratiques folkloriques, notons que les églises traditionnelles et plus sérieuses restent dans une réserve plus appropriée et préfèrent ne pas savoir ce qui se pratique au nom de la religion. On évite la concurrence déloyale et on reste prudent. Ainsi va la vie religieuse en Afrique… »


Résultat de recherche d'images pour


0.3 - « Boko Haram/ de la secte religieuse au groupe terroriste : Dans son documentaire «Boko Haram, les origines du mal», Xavier Muntz établit les raisons pour lesquelles cette secte réligieuse est devenue un groupe terroriste qui a déjà fait près de 32 000 morts. La haine est souvent à l’origine du mal. Mais d’où vient la haine ? Dans son documentaire «Boko Haram, les origines du mal», le réalisateur Xavier Muntz cherche à comprendre comment cette secte religieuse, dont le nom se traduit par «l’éducation occidentale est un péché», est devenue un groupe terroriste qui a déjà fait 32 000 morts, plus de 2 millions de personnes déplacées et qui sévit actuellement au Nigeria, au Cameroun, et aussi au Niger et au Tchad. »


Résultat de recherche d'images pour  Résultat de recherche d'images pour

 

--------------------------------------

  

Résultat de recherche d'images pour

 

1 - Le Pape François réaffirme que la réforme liturgique est «irréversible»

 

 (RV) Le Pape François, qui a repris ce matin le rythme normal de ses activités publiques après la pause estivale, a délivré ce matin une longue intervention sur le sens de la liturgie, en recevant les membres du centre d’Action liturgique, qui participent actuellement à la Semaine liturgique nationale en Italie. L’occasion pour le Saint-Père de rappeler son attachement à la réforme de la liturgie issue du Concile Vatican II, et d’en expliquer la cohérence à la fois biblique et historique. Le Pape François a commencé son intervention en rappelant que ce mouvement de réforme avait été ouvert dès le pontificat de saint Pie X, Pape du début du XXe siècle qui avait établi de nouvelles règles pour la musique sacrée et avait créé une commission pour que «l’édifice liturgique puisse devenir de nouveau resplendissant dans sa dignité et son harmonie». Quelques décennies plus tard, Pie XII, avec l’encyclique Mediator Dei, avait ouvert de nouveaux champs de réforme, avec notamment de nouveaux rites pour la Semaine Sainte, et le rétablissement de la Veillée pascale.

 

Le Concile Vatican II n’arrivait donc pas sur un terrain vierge : votée à la quasi-unanimité par les pères conciliaires, la Constitution sur la liturgie Sacrosanctum Concilium répondait «aux besoins réels et à l’espérance concrète d’un renouveau». Son application est «toujours en cours» car «il ne suffit pas de changer les livres liturgiques pour changer la mentalité». Reprenant les propos du bienheureux Paul VI sur le danger des «ferments de désagrégation, également pernicieux dans un sens et dans un autre», François a précisé qu’il ne faut pas faire de la liturgie «des lectures infondées et superficielles, des réceptions partielles et des pratiques qui la défigurent». «Après ce long chemin, nous pouvons affirmer avec sécurité et avec autorité magistérielle que la réforme liturgique est irréversible», a martelé le Saint-Père, vivement applaudi par l'assistance.


Résultat de recherche d'images pour


François a insisté sur la «présence réelle du mystère du Christ» dans la liturgie, car «tout comme il n’y a pas de vie humaine sans battement cardiaque, de même, sans le cœur battant du Christ, il n’existe pas d’action liturgique». La liturgie est vie pour le peuple de l’Église, sa nature est donc«populaire» et non pas «cléricale». Elle est «l’action que Dieu lui-même accomplit en faveur de son peuple, mais aussi l’action du peuple qui écoute Dieu qui parle, et réagit en le louant, en l’invoquant, en accueillant l’inépuisable source de vie et de miséricorde» qui jaillit des signes et des rites de la liturgie. «L’Église en prière rassemble tous ceux qui ont le cœur à l’écoute de l’Évangile, sans écarter personne : sont convoqués petits et grands, riches et pauvres, jeunes et anciens, personnes en bonne santé et malades, justes et pécheurs.» À l’image de la multitude immense qui célèbre la liturgie dans le sanctuaire du Ciel dans le Livre de l’Apocalypse, «l’assemblée liturgique dépasse, dans le Christ, toute frontière d’âge, de race, de langue et de nation».

 

La liturgie n’est donc pas la projection intellectuelle ou idéologique d’une certaine idée de l’existence de Dieu, mais une occasion de «sentir que Dieu nous aime, comme nous sommes, ici et maintenant», avec les yeux et les oreilles ouverts pour comprendre notre mission de disciples de Jésus. Le Pape François a enfin rappelé que la richesse de l’Église en prière en tant que «catholique» va au-delà du rite romain, qui «tout en étant le plus étendu, n’est pas le seul. L’harmonie des traditions rituelles, d’Orient et d’Occident, par le souffle du même Esprit, donne voix à l’unique Église orante par le Christ, avec le Christ et dans le Christ, dans la gloire du Père et pour le salut du monde»

 

(CV)/ 24/08/2017

 

http://fr.radiovaticana.va/news/2017/08/24/le_pape_fran%C3%A7ois_r%C3%A9affirme_que_la_r%C3%A9forme_liturgique_est_%C2%ABirr%C3%A9versible%C2%BB/1332562


Résultat de recherche d'images pour


---------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour  

  

2 - Le Pape François a reçu Angela Merkel, la chancelière allemande

 

(RV) Le Pape François a reçu ce samedi 17 juin 2017 la chancelière allemande, Angela Merkel, lors d’une audience au Palais Apostolique du Vatican. Dans un communiqué, le Vatican souligne que les discussions ont été cordiales et que «les bonnes relations et la collaboration fructueuse entre le Saint-Siège et l’Allemagne» ont été évoquées. La prochaine réunion du G20 à Hambourg, les 7 et 8 juillet prochain, a été abordée par le Pape et Angela Merkel, qui ont souligné la nécessité de «donner une attention spéciale à la responsabilité de la communauté internationale pour contrer la pauvreté et la faim, la menace globale du terrorisme et des changements climatiques

 

Le Pape François et la chancelière allemande ont aussi rappelé la mémoire d’Helmut Kohl, qui s’est éteint ce vendredi 16 juin, à l’âge de 87 ans. «Il restera dans nos mémoires comme un grand Européen, comme le chancelier de l'Unité» avait réagi Angela Merkel, ce samedi à Rome. «L’Eglise en Allemagne est reconnaissante pour le témoignage chrétien de Helmut Kohl» a déclaré, quant à lui, le président de la Conférence épiscopale allemande, le cardinal Marx, dans son message de condoléance. Angela Merkel était accompagnée de son mari lors de l'audience. Elle a aussi rencontré le cardinal Pietro Parolin et Mons. Paul Richard Gallagher.

 

REUTERS/ 17/06/2017 12:47

 

http://fr.radiovaticana.va/news/2017/06/17/le_pape_fran%C3%A7ois_a_re%C3%A7u_angela_merkel,_la_chanceli%C3%A8re_allemande/1319607


Résultat de recherche d'images pour


----------------------------------

  

Résultat de recherche d'images pour  

  

3 - Attentats terroristes : nouvelle condamnation du Pape

 

(RV) Une nouvelle fois ce dimanche, après le tweet de samedi, le Saint Père a condamné fermement les attentats terroristes de cette semaine : «Nous portons dans nos cœurs la douleur des actions terroristes qui ont, ces derniers jours, provoqué de nombreuses victimes au Burkina Faso, en Espagne et en Finlande. Prions pour tous les défunts, les blessés et pour leurs familles. Supplions le Seigneur, Dieu de Miséricorde et de paix, de libérer le monde de cette violence inhumaine».

 

Résultat de recherche d'images pour

 

_ Une messe à la Sagrada Familia

Ces paroles du Pape François interviennent alors qu’à Barcelone, une messe a été célébrée dimanche matin dans la basilique de la Sagrada Familia. Une cérémonie religieuse à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme, et pas uniquement les victimes espagnoles, selon le souhait du cardinal Juan José Omella, l’archevêque de Barcelone. «N’est-ce-pas un très grave péché que d’attenter à la vie de ses semblables, de ses prochains, d’êtres innocents et d’enfants ?» a déclaré le Cardinal Omella dans son homélie. «Notre silence et notre prière est le signe du rejet de l’attentat et c’est une prière pour demander à Dieu, Père de toute bonté : qu’il change nos cœurs de pierre et qu’il nous donne des cœurs de chair, pleins de sentiments d’humanité, de fraternité, de miséricorde et de paix. Nous, croyants ou non, de cette terre ou étrangers, tous, nous venons dans ce temple pour dire au Seigneur qu’il prenne soin des blessés ou des personnes brisées par ces attentats et qu’il concède à notre monde de vivre en paix et en concorde. La paix est le meilleur aliment de nos vies et pour gagner cet aliment, nous ne devons pas être avares d’efforts. Que le Seigneur nous concède à tous d’être des constructeurs et des artisans de paix» a encore ajouté l'archevêque de Barcelone…

Dans l’assemblée, parmi les milliers de fidèles dans et devant la basilique emblématique de la ville, étaient présents le roi d'Espagne Felipe VI, le chef du gouvernement Mariano Rajoy et le président de la Catalogne Carles Puigdemont.

 

Résultat de recherche d'images pour


_ L’enquête

Bien que le ministre espagnol de l'Intérieur Juan Ignacio Zoido ait annoncé que la cellule était "démantelée", la police recherche toujours Younès Abouyaaqoub, un Marocain de 22 ans qui pourrait être le chauffeur de la camionnette qui a fauché les passants sur la Rambla. L'organisation djihadiste Etat islamiste a revendiqué l'attentat de Barcelone, de même que celui qui a suivi quelques heures plus tard quand une voiture a foncé dans la foule à Cambrils, à 120 km plus au sud. Ces deux attentats coup sur coup ont fait 14 morts et plus de 100 blessés.

 

(JCP)/ 20/08/2017

 

http://fr.radiovaticana.va/news/2017/08/20/attentats_terroristes_nouvelle_condamnation_du_pape/1331769


Résultat de recherche d'images pour

 

----------------------------------

 

Image associée  

  

4 - Le Pape appelle à prier pour le Nigeria et la Centrafrique

 

(RV) Au terme de l’audience générale de ce mercredi 9 août 2017, le Pape s’est exprimé sur l’attaque survenue dimanche dans une église du Nigeria, près de Lagos, dans une région habituellement calme. Au moins 12 personnes ont perdu la vie dans ce qui serait un règlement de compte lié au trafic de drogue. 


«Je souhaite que cesse toute forme de haine et de violence et que ne se répètent plus de crimes aussi honteux, perpétrés dans des lieux de culte, où les fidèles se réunissent pour prier», a lancé le Pape François, qui a aussi appelé à prier pour la République centrafricaine. Ce pays visité par le Pape en novembre 2015 connait actuellement de nombreuses violences, notamment dans la région de Bangassou, où les affrontements ont fait plus d'une centaine de morts depuis le printemps dernier.

 

(CV)/ 09/08/2017/

 

http://fr.radiovaticana.va/news/2017/08/09/le_pape_appelle_%C3%A0_prier_pour_le_nigeria_et_la_centrafrique/1329751


Résultat de recherche d'images pour

 

----------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour

 

5 - Religion et sectes en Afrique :

. Des sectes douteuses et dangereuses répertoriées dans les deux Congo, le Gabon et le Cameroun

 

Le monde évolue à un rythme à la fois négatif ou positif selon des choix qu’on se fait dans la vie. Selon également des bénéfices qu’on en tire en intégrant des mouvements ou des organisations dans lesquels on se fait adepte les yeux fermés ou ouverts lorsque l’on apprend par le canal des amis, des parents ou d’autres personnes qu’il y’a quelque chose à laquelle l’on peut se confier. Certes qu’en bon néophyte ignorant et désarmé de tout doute, l’on ne sait pas ce qui vous attend dès qu’on s’abreuve pour la première fois dans ces sectes, tant le baratin qu’on vous fait vous attire tel un poisson devant un hameçon. Que sont-elles ces sectes? D’où viennent-elles ? Quel est leur apport dans nos sociétés appauvries d’abord par nos gouvernements irresponsables et quels en sont leurs gourous ? 


Résultat de recherche d'images pour  


Si l’on reconnaît bien, et ceci, sans faute, la clarté de nos constitutions en matière de libertés de culte dont les citoyens jouissent à travers une grande indépendance de choix, cela est une bonne chose en tout cas, sans conteste. Pour une telle disposition irréfutable et incontestable, l’on ne saurait épiloguer et tous les citoyens sont habilités à adhérer librement à telle religion ou à telle autre, à telle secte et à telle autre. Cependant, avec l’arrivée de la démocratie, les choses sont parfois entreprises sans un contrôle. Hier, encore, dans certains pays, les Témoins de Jéhovah : cette religion était interdite à cause simplement de son discours sur la transmission sanguine, mais également sur la question de la primauté à accorder entre la religion et l’État. Aujourd’hui, un certain nombre de sectes religieuses pullulent, en rasant de pays en pays en Afrique centrale : Gabon, Congo Kinshasa, Cameroun et Congo Brazzaville. 


Résultat de recherche d'images pour  


Ces sectes métamorphosées en religions divines et salvatrices en apparence, agissent parfois avec la bénédiction et la complicité voire avec la clairvoyance de nos gouvernants. Cette situation grave attire une attention d’un grand nombre d’observateurs avertis dans des pays cités. Je sais bien que des anciennes religions qui existent dans nos pays depuis des siècles ne sont pas du tout épargnées. Loin s’en faut. Ainsi. L’on ne doit pas nous faire penser ici qu’on épinglerait uniquement celles qui s’appellent pompeusement églises de Réveil! Cela n’est pas notre mandat. 


Ces sectes dont nous parlons ont bâti une stratégie de terreur spirituelle et de spoliation matérielle des fidèles. Et parmi les fidèles qui s’accrochent facilement à leurs pièges, en bon nombre figurent des femmes mariées. En ce sens, certains de leurs adeptes ressemblent à des gens placées en prison, car soumis à la dévotion du Gourou qui débite sans fin des inepties, des révélations fantaisistes sur les adeptes, la peur de la mort insufflée par l’état de conscience et celui du niveau intellectuel de l’adepte, finalement , de nombreux abus font le lit d’une vie tumultueuse que mènent tambour battant les fidèles de ces sectes, alors que la place où règne Dieu est si belle et très captivante, joyeuse et surtout pleine de présence de Saint-Esprit, sans enterrer des millions de nos francs CFA ou d’autres objets de luxe comme des voitures, des maisons etc. 

Image associée Résultat de recherche d'images pour


_ Tout cela à quelle fin ? 
Ce qui est plus dangereux pour les âmes perdues devant leur gourou, c’est que des cas de viols et même d’assassinats mystérieux s’opèrent en complicité avec des hommes politiques de la place. La mort existe. Elle existe depuis que le monde est monde. La mort vit avec nous tous les jours. Cependant, il y’a des morts suspectes qui sont occasionnées par des gens. Sans plonger dans un mythe de la sorcellerie, toutefois si le mot sorcellerie existe partout dans le monde, c’est que l’acte existe et est bien entrepris par des malins. Sauver les âmes, dans un geste comme celui d’imposition des mains d’une longue séance de prière où l’on place le fidèle dans un adroit où l’on exorcise ce n’est pas mal et ça ne date pas d’aujourd’hui. En fait pour le gourou, il ne s'agit pas d'exorciser, mais feindre l’exorcisme. Suivez mon regard ! Il y’a des sectes où pourtant, le fidèle quitte sa maison avec une joie d’ange. 

 

Mais arrivé à l’église, le gourou vous colle d’une manière démoniaque, un mal atroce que vous n’aviez pas auparavant. La séance qui se passe dans l’église devant tous les fidèles en vous tenant la tête et les yeux fermés sous un fleuve de prières du gourou qui recommande par sa puissance (démoniaque) et son insistance Satan sort de ce corps, devant des fidèles ignorants, qui assistent indubitablement impuissants, n'est que du bluff.


Résultat de recherche d'images pour  Résultat de recherche d'images pour


Lorsqu'il vous vomit la célèbre phrase divine: esprit sort de ce corps! Satan sort de ce corps, en vérité, Satan ne sort pas, car vous n’en avez pas. Mais Satan rentre en vous par l’entremise du pouvoir (démoniaque) du Gourou qui vous l’enfonce dans le corps. Trois mois après, vous êtes malade et bien malade. Pour vous soigner et guérir, le Gourou vous annonce devant témoins qu’un tel mal ne se soigne pas et ne trouve pas la guérison à l’hôpital. Il faut des sérieuses et régulières cures d’âme, question de vous rassurer et de vous maintenir dans son cercle. La guérison, c'est-à-dire, le plan démoniaque dans lequel le gourou vous plonge, finit par s’affirmer. Oui, oui, Seigneur! La guérison arrive et la vraie, car, le démon est vite récupéré par son maître qui vous l’a enfoncé dans votre corps. ET ensuite on assiste aux abus de toute sorte jusqu’à avoir parfois des avantages sexuels du fidèle : si c’est une femme mariée.

Voilà ce qui se passe régulièrement dans certaines sectes en complicité avec des politiciens dont une partie d’argent va dans leurs poches afin de perpétuer l’église de Dieu !

Amen mamaaa! Amen. «Emmène mamaaa! Oui, J’emmène l’argent et tous les biens, papa pasteur!!!!» 


Gervais Mboumba/ Militant des droits de l’homme / l'info réelle 7J/7 - GERVAIS MBOUMBA/

 

http://www.gabonlibre.com/Des-sectes-douteuses-et-dangereuses-repertoriees-dans-les-deux-Congo-le-Gabon-et-le-Cameroun_a7490.html


Résultat de recherche d'images pour  Résultat de recherche d'images pour


----------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour "Religion et sectes en Afrique"

 

6 - Ces pratiques religieuses, un danger pour l’Afrique

 

Combien sont-ils, pasteurs, prêcheurs, apôtres, bergers, ouailles, curés, prédicateurs et autres titres aussi illusoires que péremptoires, capables de réciter par cœur les numéros de chapitres, versets, sourates pour mieux ponctuer leur bonne parole ? Une quantité industrielle d’hommes de Dieu (ils adorent cette appellation) qui croient plus ou moins à ce qu’ils distillent, mais qui, pour le plus grand nombre, en vivent très bien.

 

Résultat de recherche d'images pour "Religion et sectes en Afrique"  


_ Ces dangereuses pratiques religieuses autorisées par les dirigeants en Afrique

Dans ces quartiers populaires, où vivent des petites gens à la vie misérable, vivant parfois dans des baraques de fortune, les « églises »pullulent affichant des noms que seuls les Africains peuvent inventer « Évangile profond – buisson ardent – église rachetée de Dieu »les appellations ont en commun de délivrer une forme de mysticisme qui plait beaucoup. En un mot : moins on comprend et mieux c’est. Ainsi des milliers de pasteurs, plus ou moins escrocs, s’affairent pour capter leurs clientèles respectives qui viennent docilement chaque semaine pour s’entendre débiter des généralités sans consistance, dans des endroits souvent curieux : baraque en planches, garage désaffecté ou maison d’habitation transformée pour la circonstance … À l’issue, tous viennent pour « acheter » un peu d’espoir. Certains fidèles prient depuis des décennies, demandent secrètement les mêmes choses, débitent en continu les mêmes textes à l’adresse de leur Dieu, mais rien ne vient … donc on y retourne, on continue d’apporter son obole et on continue d’espérer.

 

Les jeunes prient pour leurs BEPC, BAC ou BTS ; d’autres demandent que la jeune fille de la cour d’à côté, ait une attention particulière pour créer l’occasion de pouvoir déclarer sa flamme ; un employé prie pour qu’un poste de meilleur rendement se libère ; beaucoup prient pour la guérison de leurs proches, dont beaucoup mourront quand même, mais  ils se consoleront en disant que c’était la volonté divine. Dans certains cas, quand le fétichisme fait incursion dans la religion, on n’hésite pas à croire en vrac et à procéder à des sacrifices de coqs (avec couleur imposée) ou de moutons, bœufs ou autres pour garantir le bon aboutissement des prédictions.


Donc un fatras de croyances, toutes plus originales les unes que les autres, baignant dans une immense détresse morale récupérée par des bonimenteurs et faiseurs de miracles aussi nombreux qu’intrépides. On est loin de la morale religieuse, au sens noble, que pratiquent certains adeptes de la spiritualité. Comment sur des radios nationales autorise-t-on des publicités à caractère religieux qui disent en substance « venez nombreux à l’office qui se tiendra à …..  

Nous commencerons à 8h00 par une séance de recueillement et prières, puis un office religieux et nous terminerons à midi par une séance de miracles.» Les petites gens se précipitent et attendent le meilleur qui se déroule en fin de programme : les fameux miracles ; l’officiant, qui est en liaison directe avec Dieu, est censé disposer de pouvoirs surnaturels et pratique une gestuelle sans équivoque ; ses complices et disciples s’activent pour rendre le spectacle plus beau ; les délivrances d’un diable imaginaire habitant des corps qui crient famine se font à la chaine ; les sourds réentendent sur le champ ; les malades guérissent de leurs maux corporels ; tous chantent les louanges du représentant de Dieu sur terre et applaudissent à tout rompre. Les quêtes se succèdent permettant de cumuler des sommes rondelettes qui assureront le confort du Dieu vivant  durant la semaine.

 

Résultat de recherche d'images pour "Religion et sectes en Afrique"


_ L’escroquerie au nom de Dieu

Certains de ces magiciens divins offrent des pratiques complémentaires originales et surtout plaisantes pour eux. Ils demandent à leurs fidèles féminines des sacrifices et offrandes corporels qui vont les libérer d’oppressions qui leur pourrissent la vie ; pour ce faire, des pratiques aussi mystiques que sexuelles permettront un effet immédiat, mais non contrôlable. Avec ces pratiques religieuses, d’autres demanderont à leurs fidèles de démontrer leurs esprits fraternels en copulant joyeusement les uns les autres. Quand on aime, on ne compte pas ! Bien sûr, au milieu de ces pratiques folkloriques, notons que les églises traditionnelles et plus sérieuses restent dans une réserve plus appropriée et préfèrent ne pas savoir ce qui se pratique au nom de la religion. On évite la concurrence déloyale et on reste prudent.

 

Ainsi va la vie religieuse en Afrique et ne semble pas prête de limiter les excentricités sans que ça ne puisse émouvoir les dirigeants politiques qui laissent les fidèles se rendre à l’abattoir moral et qui sont souvent eux-mêmes sous la domination mystique de directeurs de conscience dont l’intérêt est plus affirmé par les masses d’argent en circulation que par la justesse de leurs prédictions. Certains anciens musiciens ont même tronqué Jeans, baggy, baskets, casquettes… contre la bible, un pari plus que réussi puisqu’ils découvriront grâce à leur clairvoyance le délice de circuler en Ferrari… Et pour ne céder aucune parcelle à la honte, ils répondront « Qui travail a l’hôtel, mange a l’hôtel », oubliant volontairement que la boulimie est déconseillée par Dieu.

 

Il est vrai que croire en quelque chose rend l’homme meilleur. Le fait de se sentir surveillé par le Très-Haut modère en chacun la propension à faire du mal aux autres. Cela encourage même à accepter les couts que l’on peut prend sans besoin de les rendre, une façon de tendre l’autre joue lorsqu’on a déjà reçu une bonne vieille claque sur l’autre… Cela a de positif la réduction de la violence et autres cruautés dans ce monde de brutes. À l’origine, croire permet de se sentir fort, de ne jamais se sentir seul dans les moments difficiles, cela aide à surmonter des problèmes en relativisant leurs importances.


Image associée Résultat de recherche d'images pour "afrique, religion, sectes et sexes en afrique, 2016, 2017"


Le message est aujourd’hui détourné par ceux qui miroitent un définitif bonheur imminent aux fidèles. Un miracle va vous faire trouver du travail que vous n’avez pas cherché, vous faire nommer à un poste dont vous n’avez pas les compétences ou encore vous guérir d’une maladie pour laquelle vous n’avez consulté aucun spécialiste… comme si les nombreuses personnes mortes précédemment proclamées guéries par ces petits pasteurs « intéressés » n’avaient jamais existé. Les vrais miracles existent, mais ne se commandent pas par l’homme. Ils le disent d’ailleurs, c’est Dieu qui décide, celui-là même qui est omniprésent, omniscient qui n’a point besoin de vous trouver dans une église de fortune pour tout savoir de vous avant de faire le nécessaire.

S’il est vrai que la pauvreté est un élément catalyseur de la croyance tous azimuts, il n’en reste pas moins qu’une foule d’escrocs, à la moralité forcément douteuse, encadre les plus vulnérables pour accentuer les croyances illusoires et mieux les détrousser. Ainsi vont les multiples et folkloriques religions sous les tropiques

 

RÉDACTION/ JUIL 7, 2016

 

http://www.afrique-sur7.fr/26614/pratiques-religieuses-danger-lafrique/


Résultat de recherche d'images pour "afrique, religion et sectes, afrique, 2016, 2017"


----------------------------------

  

Résultat de recherche d'images pour "afrique, église évangélique en afrique"

 

7 - Cet évangélisme qui veut conquérir l’Afrique

 

Alors que l’islam concentre les regards en Afrique, les Eglises évangéliques et pentecôtistes suscitent un intérêt grandissant. En valorisant l’épanouissement individuel, cette offre religieuse touche plus ou moins toutes les couches de la population.

 

Résultat de recherche d'images pour "afrique, église évangélique en afrique, 2016, 2017"  


_ Cet évangélisme qui veut conquérir l’Afrique

La croissance des Eglises évangéliques, qui mettent l’accent sur la conversion individuelle, la relation normative à la Bible ou l’activisme prosélyte, est une réalité, et notamment celle de la mouvance pentecôtiste, centrée sur les manifestations du Saint-Esprit et l’attente de «miracles». Mais la montée en puissance de ces Eglises n’est pas un phénomène nouveau ou inédit, symptôme d’une rupture qui se serait opérée ces dernières années. Leur implantation sur le continent africain, loin de correspondre à un surgissement soudain et récent, remonte à plusieurs décennies. Des missionnaires pentecôtistes y sont arrivés dès la fin des années 1910, soit peu de temps après l’émergence de ces Eglises aux Etats-Unis.

 

Quant aux mouvements évangéliques fortement visibles aujourd’hui, ils prennent souvent racine dans des dynamiques qui remontent aux années 60-70. D’autre part, on observe une grande diversité de situations à l’échelle du continent. La bande sahélo-saharienne, fortement islamisée, est peu touchée, de même que le Maghreb. Au niveau subsaharien, il faut ensuite distinguer les zones anglophones des zones francophones. Dans les premières, travaillées historiquement par des entreprises missionnaires protestantes, le renouveau évangélique y a été plus précoce que dans les secondes, où le poids important de l’Eglise catholique a entraîné de fait une expansion plus tardive de l’évangélisme. L’image d’une «vague évangélique», qui submergerait le continent, apparaît ainsi erronée. La dynamique de croissance est réelle - bien que difficilement mesurable - mais elle est contrastée à l’échelle du continent, se déploie suivant des temporalités différentes, et ne produit pas les mêmes effets selon les territoires.


Résultat de recherche d'images pour "afrique, église évangélique en afrique"


Plus encore, cette dynamique religieuse est fondamentalement protéiforme et nullement homogène, rendant compliquée toute vision d’ensemble. Une grande diversité anime la sphère de ces «nouveaux» christianismes en Afrique, entre megachurches à l’américaine, capables de réunir des milliers d’adeptes lors des cultes, ou églises de quartier réunissant, péniblement, quelques dizaines de fidèles, mouvement reposant sur la figure d’un fondateur pasteur autoproclamé ou l’Eglise beaucoup plus institutionnalisée, etc. Aucune uniformité ne caractérise cette mouvance qui ne parvient pas à disposer de structures représentatives à l’échelle des Etats africains.

 

Un élément mérite d’être souligné pour compléter ce tableau d’ensemble : le poids décisif des initiatives locales dans la progression de ces courants chrétiens. La dimension endogène de l’évangélisme africain apparaît capitale, loin de l’image des missionnaires occidentaux arpentant le continent, Bible en main. Certes, ceux-ci n’ont pas totalement disparu des paysages, même s’ils sont concurrencés par de nombreux missionnaires brésiliens ou sud-coréens, témoignant de l’importance des dynamiques Sud-Sud, et de grands programmes d’évangélisation demeurent pilotés notamment depuis les Etats-Unis. Mais, ce sont bien de grandes Eglises africaines, fondées par des pasteurs africains, au Nigeria, au Ghana, en RDC, au Kenya, au Cameroun qui animent très largement l’expansion chrétienne sur le continent. Ces mouvements, qui émergent localement, se diffusent ensuite dans les pays voisins avant de partir parfois à la conquête du monde. Ces dynamiques nous rappellent ainsi que l’Afrique constitue bien un lieu central d’appropriation mais aussi d’innovation religieuse.

 

Au-delà de cette propension à assimiler et à réinventer une offre religieuse, la visibilité des mouvements évangéliques, et pentecôtistes, interroge aussi sur les transformations sociales et politiques qui affectent le continent. Ces Eglises semblent d’abord rencontrer un certain succès parce qu’elles s’adressent à des populations en situation de précarité sociale et économique, parfois de profonde détresse, confrontées à des problèmes de santé, de fécondité, de pauvreté, de chômage auxquels elles prétendent apporter des solutions. L’offre évangélique et pentecôtiste fournit une explication des maux et des blocages auxquels l’individu est confronté (le poids de la sorcellerie demeure crucial dans ces représentations), et propose une rupture par la conversion et l’observance religieuse. Dans le pentecôtisme, miracles et guérisons sont annoncés, dans une pratique expressive, qui mobilise autant le corps que l’esprit.


Résultat de recherche d'images pour "afrique, église évangélique en afrique"  


Cependant, les classes moyennes et les élites ne sont pas insensibles non plus à l’offre évangélique. En insistant sur l’individualisation de la conversion et du salut, en valorisant l’épanouissement personnel et le succès, en promouvant la réussite individuelle, y compris dans ses dimensions financières et matérielles, parfois appréhendée comme un signe de bénédiction divine, cette pratique religieuse accompagne aussi des processus d’ascension sociale, et diffuse une culture entrepreneuriale, participant ainsi d’une reconfiguration de la place de l’individu et de la famille dans les sociétés contemporaines.

 

Depuis la fin des années 90, s’observe aussi une transformation de la relation de ces Eglises à l’espace public qu’il s’agit désormais de convertir. Une évangélisation du pouvoir se manifeste avec une intensité variable et selon des modalités propres à chaque pays. L’accession au pouvoir de chefs d’Etats appartenant ou se référant à cette mouvance religieuse, de la Côte-d’Ivoire de Laurent Gbagbo à l’actuel Burundi de Pierre Nkurunziza, en constitue la face la plus visible.

 

Au-delà des discours et de la symbolique politique, alors fréquemment investis de références bibliques et de formulations chrétiennes, de la présence de pasteurs et de convertis dans les entourages présidentiels ou à la tête de ministères, les politiques publiques, à l’exception de celles relevant de la famille ou de la lutte contre le sida, demeurent, au final, peu affectées. C’est qu’au-delà des relations clientélistes entre acteurs chrétiens et politiques, dont a récemment témoigné le soutien de nombreux pasteurs à la révision constitutionnelle, permettant au président congolais Denis Sassou-Nguesso de briguer un nouveau mandat, ces évolutions traduisent surtout une osmose croissante entre politique et religieux, voire une saturation religieuse des espaces publics.

 

Le succès actuel des évangéliques est-il appelé à marquer décisivement le continent africain ? La prudence s’impose pour au moins trois raisons. D’abord, parce que l’offre religieuse ne cesse de se renouveler et de s’élargir, et que cette fragmentation démultiplie les possibilités nouvelles d’affiliations religieuses. Ensuite, parce que les autres acteurs religieux s’adaptent désormais à cette concurrence évangélique et peuvent parvenir à récupérer des fidèles perdus. Enfin, parce que les allégeances religieuses doivent de plus en plus être appréhendées comme pouvant être labiles, précaires et réversibles. L’hétérogénéité et la fluidité sur lesquelles repose en partie la croissance évangélique constituent ainsi aussi des facteurs de fragilité.

 

A lire : «Pluralisation religieuse, entre éclatement et concurrence» (avec Maud Lasseur), Politique africaine, 2011, n° 123 ; «les nouveaux christianismes en Afrique» (avec Sébastien Fath) Afrique contemporaine, 2015, n° 252.

 

http://www.liberation.fr/planete/2016/02/25/cet-evangelisme-qui-veut-conquerir-l-afrique_1435804


Image associée


----------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour "Afrique, Église catholique, pape en afrique, 2016, 2017"  

  

8 - La radicalisation en Afrique de l’Ouest inquiète l’Église catholique

 

Lors d’une conférence organisée à Rome par Urbi & Orbi Africa, lundi 22 mai, plusieurs experts ont insisté sur l’importance du dialogue religieux en Afrique, malgré la montée d’une forme « rigoriste » de l’islam. Comment réagir face aux mutations qui touchent l’islam en Afrique de l’Ouest ? C’est à cette question que deux prêtres ont tenté d’apporter des réponses, lundi 22 mai à Rome, au cours d’une conférence organisée à l’institut français Saint-Louis par Urbi & Orbi Africa, en présence de diplomates et de nombreux responsables religieux.


Résultat de recherche d'images pour "afrique, religion catholique, radicalisme de la foi, sectes, afrique"


« En Afrique occidentale, l’islam est majoritaire presque partout », a expliqué le Père Angelo Romano, responsable des relations internationales pour la communauté de Sant’Egidio. Ce prêtre italien se rend régulièrement sur le continent africain, où sa communauté a pris part depuis plusieurs années à de nombreuses médiations de paix, comme en Centrafrique, au Burkina Faso ou en Côte d’Ivoire. Selon lui, l’islam dans les pays d’Afrique de l’Ouest fait face aujourd’hui à une forte mutation. « Ces mouvements de modernisation d’un islam traditionnellement très ouvert ont notamment été influencés par le wahhabisme » venu d’Arabie saoudite, a poursuivi le Père Romano. Cette vision stricte de l’islam percute de plein fouet la pratique de la religion musulmane telle qu’elle était vécue jusqu’alors dans plusieurs pays, comme au Sénégal, où les confréries soufies occupent encore une place très importante.

 

« Face à ces évolutions, a-t-il poursuivi, les responsables musulmans africains tentent de résister en organisant leurs propres formations, alternatives, comme ils le font au Maroc. » Depuis le début des années 2010, le royaume a en effet mis en place des formations pour les imams, auxquels participent de nombreux responsables religieux venus d’Afrique subsaharienne. Ce constat est en grande partie partagé par le Père Jean-Paul Sagadou, supérieur de la communauté assomptionniste de Ouagadougou. « Nous passons d’un islam modéré à un islam plus rigoriste », a-t-il expliqué, en parlant d’une « montée de l’intolérance à bas bruit ». « Au Nigéria, à Noël dernier, nous avons assisté à une campagne, déployée sur les réseaux sociaux, qui encourageaient les musulmans à ne pas serrer la main des chrétiens pour leur souhaiter bonne fête, en présentant les Églises comme des agents de l’Occident. »


Résultat de recherche d'images pour "afrique, pauvreté et religion en afrique, sectes, sectes, 2016, 2017"


_ « Discours désabusé »

« Beaucoup voient notre continent comme une région sans avenir et sans espoir. Chez les jeunes que je rencontre, ce discours désabusé est parfois très présent », a expliqué le prêtre burkinabè. Ce dernier a également évoqué le pentecôtisme, dont le développement dans certains pays de la région « crée aussi une forme de violence ». Face à cette situation, l’Église catholique tente de continuer à promouvoir le dialogue, comme elle le fait par exemple à Sokodé, dans le centre du Togo, a expliqué le Père Jean-Paul Sagadou. Dans la deuxième ville togolaise, dont plus de 70 % des habitants sont musulmans, sa congrégation a ouvert un centre culturel interreligieux. Une fois par an, ce prêtre propose également à des jeunes, musulmans, protestants et catholiques, de visiter un pays d’Afrique pour en connaître les initiatives interreligieuses.


Résultat de recherche d'images pour "afrique, église évangélique en afrique"

 

_ « Nouveaux acteurs »

« Il s’agit de savoir sur quel type d’initiatives nous voulons nous appuyer pour que les conflits interreligieux ne bloquent pas le développement du continent », a poursuivi le prêtre de Ouagadougou. Il a notamment évoqué la nécessité de développer un « dialogue constructif » entre les responsables religieux locaux. « Dans plusieurs pays, on constate une ignorance réciproque entre musulmans et catholiques : les prêtres résument l’islam à la violence, et les imams ne connaissent rien au christianisme », a-t-il déploré. Il a aussi souligné l’apparition de « nouveaux acteurs », actifs dans le domaine du dialogue interreligieux, comme la Cédéao ou des intellectuels africains comme le professeur Albert Tévoédjrè, au Bénin« C’est un phénomène assez récent. Il y a quelques années, les institutions se tenaient par exemple éloignées des questions religieuses », a estimé le Père Sagadou. « Ce sont des questions vitales », a également insisté le Père Romano. « Le pape nous montre que la rencontre est la seule alternative à la barbarie. »

 

Loup Besmond de Senneville (à Rome), le 23/05/2017/

 

http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Monde/radicalisation-Afrique-lOuest-inquiete-lEglise-catholique-2017-05-23-1200849556


Résultat de recherche d'images pour "afrique, église évangélique en afrique, congo, congo, 2016, 2017"


----------------------------------

  

Résultat de recherche d'images pour   

 

9 - Sectes et sociétés secrètes : les dangers méconnus liés sectes

 

On a du mal à définir ce mot. Ce qui est communément admis : Le mot secte a d’abord désigné soit un ensemble d’hommes et de femmes partageant une même doctrine philosophique, religieuse, etc. soit un groupe plus ou moins important de fidèles qui se sont détachés de l’enseignement officiel d’une Église et qui ont créé leur propre doctrine. Il est devenu un terme polémique, qui désigne un groupe ou une organisation le plus souvent à connotation religieuse dont les croyances ou le comportement sont jugés obscurs ou malveillants par le reste de la société. Généralement les responsables de ces groupes sont accusés d’une part de brimer les libertés individuelles au sein du groupe ou de manipuler mentalement leurs disciples afin de s’approprier leurs biens, de les maintenir sous contrôle, etc. et d’autre part d’être une menace pour l’ordre social. Dans son Dictionnaire philosophique, Voltaire classe comme sectaire toute croyance non acceptée universellement ou non prouvée de façon évidente. (Source : Wikipedia).

 

Le phénomène des sectes se propage et se mondialise avec la mondialisation. L’hérésie et le secret sont des éléments communs à toutes les sectes. Exceptées dans une certaine mesure les sectes musulmanes, les activités de la plupart des sectes tournent autour du sexe, de l’argent, de la drogue, du meurtre et des suicides. Ces organisations représentent un danger pour les individus et pour la société. Les sectes sont des instruments entre les mains de Satan pour dévier, corrompre, diviser, verser le sang.

 

En France, fin 1993, la Commission nationale consultative des droits de l’Homme proposait cette définition : « Groupement se présentant ou non comme une religion, dont les pratiques constatées sont susceptibles de tomber sous le coup de la législation protectrice des droits des personnes ou du fonctionnement de l’État de droit ; comportement sectaire : refus des lois, en exerçant des voies de fait, en accomplissant des détournements, des abus de confiance, des infractions financières et fiscales, des mauvais traitements, de la non-assistance à personne en danger, des incitations à la haine raciale, des trafics de stupéfiants. »


Résultat de recherche d'images pour


Le rapport de 1999 de la MILS (Mission interministérielle pour la lutte contre les sectes) donnait la définition plus brève : « Association de structure totalitaire, déclarant ou non des objectifs religieux, dont le comportement porte atteinte aux droits de l’Homme et à l’équilibre social. »…Divers critères tels que la manipulation mentale des adeptes, l’organisation pyramidale et la centralisation du pouvoir aux mains d’une personne avec autorité charismatique, comme un gourou, ou d’un collège restreint de dirigeants, l’extorsion de fonds ou encore le fait que la doctrine se présente comme exclusive sont employés pour cette étude. …Des affaires de suicides collectifs ou d’agressions sexuelles ont défrayé la chronique depuis 1978 entraînant une importante médiatisation du phénomène, provoquant de profondes inquiétudes.

 

Résultat de recherche d'images pour

 

_ Quelques critères permettant de repérer le caractère sectaire d’une organisation

. Manipulation mentale des adeptes;
. Centralisation du pouvoir aux mains d’une personne avec autorité charismatique, par exemple un gourou, ou d’un cercle restreint;
. Organisation pyramidale;
. Extorsion de fonds;
. Incontestabilité de la doctrine.

En outre, certains y ajoutent d’autres critères, peut-être moins répandus :
. Contrôle du milieu : tentative de contrôle des sources d’information et des interactions sociales externes des membres, encouragements à arrêter les relations avec toute personne externe ;
. Infaillibilité et doctrine sacrée : présentation des idées du groupement comme l’unique vérité et le seul accès au salut, dissuasion de toute réflexion critique sur la doctrine;
. Mysticisme : rapprochements entre des événements et des causes surnaturelles;
Pureté : référence à un idéal inatteignable qui réglemente les actes des membres en les amenant à toujours plus d’efforts;
. Autoritarisme : pouvoir fort du gourou et culte de la personnalité ;
. Doctrine secrète (ésotérisme) : enseignements secrets dont la divulgation au monde extérieur est strictement interdite;
. Élitisme (ésotérisme) : mise en valeur des membres du groupe comme supérieurs;
. Brimades et/ou confession forcée en cas de violation des règles établies;
. Bannissement : interdiction de tout contact avec des anciens adeptes (concept semblable à l’excommunication)
. Rupture entre la secte et la société.

 

Résultat de recherche d'images pour  


_ Quelques-uns des dangers que représentent les sectes

Pour l’individu (l’adepte ou l’un ses proches : conjoint, enfants, parents…)
Rupture avec le milieu familial (séparations, divorces, injures, calomnies…);
Rupture avec la vie sociale, culturelles et civiques (interdits, isolement);
Enfants non scolarisés;
Abus financiers;
Mauvais traitements (mauvaise alimentation, privation de sommeil, absence de soin, traitements médicaux dangereux, non-assistance à personne en danger);
Abus sexuels;
Destruction de la personnalité sur les plans physique, psychique, intellectuel, relationnel;
Suicides (individuels ou collectifs);
Pour la société
Fraudes financières et fiscales;
Incitations à la haine raciale;
Infiltration des centres du pouvoir économique, politique et judiciaire;
Trafic de stupéfiants;
Actions terroristes. (Source wikipedia.org).


Résultat de recherche d'images pour  

 

_ Ce qui pousse dans les bras des sectes

Les raisons qui conduisent à être séduit par une secte sont de même nature que dans le cas d’une religion « classique » :
Le mal être : l’angoisse face à la mort, la solitude, le besoin d’affection, la perte de repères familiaux,
La nostalgie d’un certain paternalisme des institutions, besoin d’appartenir à une organisation structurée;
Le besoin d’irrationnel, de merveilleux, de mystère, d’enchantement, de miracles, d’apparitions extraordinaires….Mais c’est avant tout la très grande crédulité des adeptes qui fait prospérer les sectes.


Résultat de recherche d'images pour  

 

_ Les sectes en France

Il serait fastidieux de dresser une liste de toutes les sectes en France où leur nombre avoisine les 600. On peut citer celles-ci à titre d’indication :
Alliance Universelle, Mormon, scientologie, nouvel âge, Arche de Marie, Association pour l’Unification du Christianisme Mondial (AUCM) – MOON, Chevaliers du Lotus d’Or
Clé de l’Univers, Club Prélude à l’Age d’Or, Comètes oxygènes, Le Moulin du Soleil, Communauté pour la propagation de la Vie Universelle – Cosmos – Intuition-Ailes, Les extra-terrestre, Eglise du Christ International en France, Eglise Néo-Apostolique de France, Eglise philosophique luciférienne, Eglise Universelle de Dieu, Le Monde à Venir, La Pure Vérité, Eglise Universelle du Royaume de Dieu, Mission de la Lumière Divine (MLD), Energie et création – Energie et créativité, Energie Humaine et Universelle France – HUE France, Ermitage du Christ de la Paix, Espace Culturel Etre Maintenant – ECEM, Famille de Nazareth, Fédération Française pour la Conscience de Krishna, Fraternité Blanche Universelle, Fraternité Notre Dame, A. M. T. (Association de Méditation Transcendantale), L’Arbre au Milieu, La Science du Mental, La voie de la Lumière (Unité de Recherches sur l’Evolution de la Lumière), La Voie Internationale, Le Club des surhommes, Grande Loge du Vril (GLDV), Ordre Maçonnique de l’Himalaya, Ordre Mondial, Le Grand Logis, Les amis de Marie, Les croisés de la nouvelle Babylone, Les jardins de la vie, Lumière dorée, Mission Timothée, Mouvement du Graal en France, Mouvement Humaniste, Apocalypse, Tabitha’s Place, Ordre des Chevaliers de France et de la Trinité Sainte, Ordre du Graal Ardent, Ordre du Temple Universel, Ordre de Saint Collomban, Ordre Rénové du Temple (ORT), Oxyon 777 (Ex Harmonia), Philosophie de la Nature, Reine de la Paix, Société des amis des Esprits, Révélation de la 7è heure, Saint-Bani, Sanctuary, Savoir Changer Maintenant (SCM), Troisième Civilisation, Sukyo Mahikari, Lumière de vérité, Témoins de Jéhovah, etc.

 

Résultat de recherche d'images pour  


_ Les suicides au sein des sectes

Le 18 novembre 1978, 914 adeptes du Temple du Peuple (People’s Temple), dont 260 enfants, meurent par absorption volontaire de cyanure ou assassinés dans le temple de Jonestown au Guyana ; le Gourou, Jim Jones, fut retrouvé mort d’une blessure à la tête par arme à feu.

Le 19 septembre 1985, 60 adeptes de Datu Mangayanon se suicident à Mindanao aux Philippines ;

Le 1er septembre 1986, 7 adeptes de l’Église des amis de la vérité se suicident à Wokayama au Japon ;

Le 28 août 1987, 32 adeptes de Park Soon Ja se suicident à Séoul en Corée du Sud ;

En 1993 72 adeptes davidiens meurent dans l’incendie de leur ferme lors du Siège de Waco au Texas alors que la police les assiégeait depuis plusieurs semaines. ;

À trois reprises de 1994 à 1997, des adeptes de l’Ordre du Temple solaire sont retrouvés morts, suicidés ou assassinés : le 4 octobre 1994 53 adeptes (dont 16 enfants) dans deux villages de Suisse, Cheiry et Salvan ; le 23 décembre 1995, 16 adeptes parmi lesquels 3 enfants, retrouvés carbonisés dans le Vercors en France et le 24 mars 1997, 5 autres adeptes sont retrouvés morts au Québec ;

Le 26 mars 1997, 39 adeptes de la secte Heaven’s gate (Porte du Paradis) se suicident par ingestion de phénobarbital, dans une villa de Rancho Santa Fé, en Californie ;

20 mars 1995 : l’attentat au gaz sarin perpétré par des membres de Aum Shinrikyo dans le métro de Tôkyô fait 12 morts et plus de 5 000 blessés ;

Le 18 mars 2000 : À Kanungu, En Ouganda, près de 500 adeptes de la secte apocalyptique de Joseph Kibwetere, le « mouvement pour la restauration des Dix Commandements de Dieu », s’immolent ou sont brûlés vifs dans leur église ; un charnier de près de 500 personnes est découvert ensuite dans les environs.

Chez les Mutis», en Afrique du Sud, le sacrifice rituel est longtemps resté un sujet tabou, dont personne ne voulait s’occuper. Les meurtres rituels et les disparitions ont atteint des proportions énormes, dépassant le millier chaque mois, mais les gens ne disent rien par crainte des représailles des sorciers, perçus comme très puissants par la majorité de la population.

 

Image associée  


_ Les sectes islamiques

L’apparition des sectes dans le monde musulman est liée à plusieurs facteurs. Certaines sectes sont nées des divergences générées par la mauvaise compréhension ou la mauvaise interprétation du texte sacré. D’autres doivent leur apparition à des motifs séditionnistes, d’autres à des pratiques ‘‘soufies’’ ou mystiques, d’autres ont été forgées par des puissances coloniales pour déformer les enseignements de l’Islam. De plus, l’ouverture du monde musulman sur d’autres nations et civilisations comme celle de l’Inde, des perses ou du monde gréco-romain, a contribué au développement du mysticisme et des activités sectaires chez les musulmans. Néanmoins, il existe des groupes qui, bien qu’ayant un caractère sectaire à la naissance, ont évolué de manière à devenir des « madhahibs », écoles juridiques ou de pensées n’ayant pas les caractéristiques d’une secte.

 

Source et infos complémentaires/ Sectes et sociétés secrètes/ 7 août 2015

 

http://www.nigerinter.com/2015/08/sectes-et-societes-secretes/


Résultat de recherche d'images pour  Résultat de recherche d'images pour


----------------------------------

  

Image associée  

 

10 - Boko Haram: de la secte religieuse au groupe terroriste

 

Dans son documentaire «Boko Haram, les origines du mal», Xavier Muntz établit les raisons pour lesquelles cette secte réligieuse est devenue un groupe terroriste qui a déjà fait près de 32 000 morts. La haine est souvent à l’origine du mal. Mais d’où vient la haine ? Dans son documentaire «Boko Haram, les origines du mal», le réalisateur Xavier Muntz cherche à comprendre comment cette secte religieuse, dont le nom se traduit par «l’éducation occidentale est un péché», est devenue un groupe terroriste qui a déjà fait 32 000 morts, plus de 2 millions de personnes déplacées et qui sévit actuellement au Nigeria, au Cameroun, et aussi au Niger et au Tchad.

 

Le reportage, qui montre des images d’une rare violence, tient sa promesse. Il ne pouvait le faire sans remonter à la source, à Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno et berceau du groupe djihadiste né dans les années 2000. Rythmé par l’intervention d’acteurs locaux (professeurs, directeur de programme.), de spécialistes du continent et d’images d’archives, le documentaire raconte la genèse du mouvement. Un groupe terroriste ne peut se développer sans un chef charismatique, un gourou. Mohamed Yusuf, fondateur du mouvement qui s’appelle à ses débuts «Yusufiyya» soit «l’idéologie de Yusuf», est un excellent orateur.


Résultat de recherche d'images pour  Image associée


 _ «Tordre l’esprit des gens» 

L’une des forces du documentaire est de donner la parole à Fulan Nasrullah, présenté comme un proche des milieux djihadistes nigérians et qui raconte avoir rencontré plusieurs fois le leader. «Yusuf était un type bien. Il avait ce don pour parler en public, cette capacité de tordre l’esprit des gens, raconte Fulan Nasrullah, filmé à contre-jour. Il dénonçait les dirigeants politiques, leur hypocrisie et le fait qu’ils manipulaient le peuple pour mieux le tromper et arriver au pouvoir.»  Mais s’inspirer du wahhabisme et du salafisme ne suffit pas pour manipuler les masses. Pour que le mouvement s’enracine, il lui faut un terreau. Boko Haram va le trouver dans l’extrême pauvreté de la région du Borno.

 

Si le Nigeria est la première puissance économique du continent africain, plus de la moitié de sa population vit sous le seuil de pauvreté. Dans le nord-est du pays, le taux de scolarisation ne dépasse pas 5 %. Les habitants, et en majorité les jeunes, vont donc adhérer au discours populiste, parce qu’ils pensent que Mohamed Yusuf va enfin les défendre. Il le fait déjà en s’occupant des orphelins et des gamins des rues. « On vend un Etat islamique rêvé où, grâce à la charia, les riches ne pourront plus détourner l’argent public », explique Marc-Antoine Pérouse de Montclos, chercheur à l’Institut de recherche pour le développement.

Résultat de recherche d'images pour


_ Accueilli en héros à Maiduguri
Dans la mosquée de Mohamed Yusuf, située près de la gare de Maiduguri, on se presse pour écouter ses prêches enflammés à la fin des années 2000. Les hommes politiques n’y sont pas insensibles. Ali Modu Sheriff, riche gouverneur de l’Etat du Borno, propose à Mohamed Yusuf d’étendre la charia, en échange d’un éventuel soutien. Mais, une fois élu, le politique ne tient pas ses engagements. [i «Ils [les politiques] parlent de paix, ils font des promesses, dénonce Mohamed Yusuf dans un sermon. Mais en fait, ils n’ont pas de pitié une fois qu’ils ont pris le pouvoir»]. La colère monte chez les sympathisants, le leader est emprisonné à Abuja, la capitale.

 

A son retour à Maiduguri, il est accueilli en héros. Mais le pouvoir qu’il prend inquiète les autorités qui multiplient les incidents avec ses fidèles. Une fusillade éclate en juillet 2009 et provoque un bain de sang : près de 1 000 personnes, en majorité des civils, perdent la vie. Mohamed Yusuf est capturé par la police et tué en pleine rue, menottes aux poignets. Il n’en fallait pas plus pour embraser le mouvement et pour que l’aile dure, incarnée par Abubakar Shekau, ne prenne le pouvoir. Aujourd’hui contesté au sein du groupe, c’est lui qui, en mars 2015, fera allégeance à l’organisation Etat islamique (EI). C’est aussi lui qui revendiquera le rapt des 276 lycéennes de Chibok, en avril 2014 : «J’ai enlevé vos filles. Je vais les vendre au marché pour qu’elles soient traitées en esclaves et mariées de force.»

 

Résultat de recherche d'images pour

 

_ Situation sanitaire «catastrophique»
Le soutien militaire des Etats voisins (Niger, Cameroun, Tchad) et l’élection de Muhammadu Buhari à la présidence, fin mars 2015, ont amélioré la sécurité à Maiduguri, mais la situation sanitaire dans la région est «catastrophique», selon Médecins sans frontières. Les djihadistes, estimés à 7 000 d’après la CIA, se sont notamment déplacés à Diffa, une ville au sud-est du Niger. «On ne peut pas comprendre la violence de Boko Haram si on méconnaît celle que l’armée a exercée pour le combattre dans l’Etat de Borno.


Les militaires représentent autant une cause du problème qu’une solution. On leur attribue près de la moitié des 32 000 morts de civils recensées depuis le début du conflit», assure Xavier Muntz, dont le documentaire ne donne pas la parole aux membres de la secte, qu’ils soient d’anciens combattants en détention ou des repentis. Il faut dire que les conditions de tournage ont été rudes. «Il y a toujours du danger à travailler dans la région, assure Xavier Muntz. L’armée a constamment cherché à entraver mon travail. J’ai attendu mon visa de journaliste pendant neuf mois.»

 

Publié le 28.06.2016 à 00h00 par Lemonde.fr

 

http://www.journalducameroun.com/boko-haram-de-la-secte-religieuse-au-groupe-terroriste/


Résultat de recherche d'images pour


-----------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour

Résultat de recherche d'images pour  

Résultat de recherche d'images pour  

 


Avis des internautes

Articles recommandés

» EGLISE CATHOLIQUE/ JESUS CHRIST : qui est Jésus Christ ? (dieu, homme, populaire et méconnu)

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Colombie

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : visite du pape François dans le Caucase

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ JMJ Cracovie 2016 : les messages des jeunes au pape François

» AMERIQUE LATINE/ RELIGION CHRETIENNE/ PAPE FRANCOIS : les chefs de file des deux Églises, le pape François et le Patriarche Kirill, se sont rencontrés pour la première fois à Cuba

» MONDE/ RELIGION CATHOLIQUE : Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE/ VATICAN : Le pape François ouvre la porte sainte et lance le Jubilé de la miséricorde

» AFRIQUE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : Voyage pastoral du pape François en Afrique sur fond de montée en puissance des violences et du terrorisme islamique

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ VOYAGE PASTORAL : le pape François en Amérique (Cuba, Etats-Unis d’Amérique)

» MONDE/ VATICAN/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Amérique latine pour revisiter le passé et dénoncer les pauvretés et les violences

» MONDE/ BOSNIE-HERZEGOVINE/ RELIGION CATHOLIQUE : Le Pape François à Sarajevo, une visite pastorale et historique

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ CRIMINALITE ET GRAND BANDITISME : Au-delà de l’horreur

» VATICAN/ EGLISE CATHOLIQUE/ SYNODE SUR LA FAMILLE : vers quelles réformes ?

» VATICAN/ CANONISATION : de nouveaux saints de l’église catholique consacrés par le Pape François

» Viandes interdites dans les religions indiennes

» JESUS CHRIST/ SERMON SUR LA MONTAGNE/ PAROLES DE VIE : Jésus Christ 2014 ans après…

» RELIGION CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : renouveau et revitalisation de l'Eglise catholique

» RELIGION CATHOLIQUE/ RENOUVEAU CHARISMATIQUE : quelles attentes ?


Haut de page