Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

VIVRE SANS FAIRE DU MAL EST POSSIBLE (Religion et autres)


Publié le 29/03/2014 à 22:29:06
JESUS CHRIST/ SERMON SUR LA MONTAGNE/ PAROLES DE VIE : Jésus Christ 2014 ans après…




« Le Sermon dans les Évangiles : Certains chrétiens contemporains croient qu'il a eu lieu sur une montagne au nord de la mer de Galilée, près de Capharnaüm. Le sermon est relaté dans l'évangile selon Matthieu2Ce sermon se compare au Sermon dans la plaine, similaire, mais plus succinct, raconté par l'évangile selon Luc3. Certains commentateurs pensent qu'il s'agit du même sermon, d'autres pensent que Jésus a prêché des propos similaires à plusieurs endroits et d'autres encore prétendent qu'aucun des deux n'a eu véritablement lieu et qu'ils sont en fait des combinaisons des enseignements de base de Jésus tels que rassemblés par Matthieu et Luc.




La portion la mieux connue est probablement celle des Béatitudes, qui se retrouvent au début de la section. Il contient aussi la prière du Notre Père et les injonctions "Ne résistez pas à celui qui vous veut du mal"4 et "si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre"4, ainsi que la version de Jésus de la Règle d'or. Souvent, on cite également les références au "sel de la terre"5, à "la lumière du monde"6 et "Ne condamnez pas les autres, pour ne pas être vous-mêmes condamnés"7. Le sermon sur la montagne est considéré comme une sorte de commentaire au sujet des Dix Commandements. Pour différents penseurs religieux et moraux tels que Léon Tolstoï8 et le Mahatma Gandhi9, le Sermon sur la montagne contient les principes centraux de l'observance chrétienne. »


 

 

------------------------------------

 

  

 

1 - Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu - Chapitre 5

 

01 Voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui.

02 Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait :

03 « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux.

04 Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.

05 Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.

06 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.

07 Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

08 Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.

09 Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.

10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.

11 Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.

12 Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! C’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.

13 « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.

14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.

15 Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.

16 De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux.

17 « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.

18 Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise.

19 Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux.

20 Je vous le dis en effet : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.

21 « Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu’un commet un meurtre, il devra passer en jugement.

22 Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu.

23 Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,

24 laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.

25 Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison.

26 Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou.

27 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère.

28 Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.

29 Si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne.

30 Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier qui s’en aille dans la géhenne.

31 Il a été dit également : Si quelqu’un renvoie sa femme, qu’il lui donne un acte de répudiation.

32 Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui renvoie sa femme, sauf en cas d’union illégitime, la pousse à l’adultère ; et si quelqu’un épouse une femme renvoyée, il est adultère.

33 Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne manqueras pas à tes serments, mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur.

34 Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas jurer du tout, ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu,

35 ni par la terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Ville du grand Roi.

36 Et ne jure pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir.

37 Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non”. Ce qui est en plus vient du Mauvais.

38 Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent.

39 Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.

40 Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.

41 Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui.

42 À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos !

43 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.

44 Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent,

45 afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.

46 En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?

47 Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?

48 Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

 

http://www.aelf.org/bible-liturgie/Mt/Evangile-de-Jeesus-Christ-selon-saint-Matthieu/chapitre/5


 


-------------------------------------

 

 


2 - Sermon sur la montagne

 

Le Sermon sur la montagne (ou Discours sur la montagne) est, d'après l'évangile selon Matthieu, un sermon fait par Jésus de Nazareth vers l'an 30 à ses disciples ainsi qu'à une large foule1.

 

Le Sermon dans les Évangiles

Certains chrétiens contemporains croient qu'il a eu lieu sur une montagne au nord de la mer de Galilée, près de Capharnaüm. Le sermon est relaté dans l'évangile selon Matthieu2. Ce sermon se compare au Sermon dans la plaine, similaire, mais plus succinct, raconté par l'évangile selon Luc3. Certains commentateurs pensent qu'il s'agit du même sermon, d'autres pensent que Jésus a prêché des propos similaires à plusieurs endroits et d'autres encore prétendent qu'aucun des deux n'a eu véritablement lieu et qu'ils sont en fait des combinaisons des enseignements de base de Jésus tels que rassemblés par Matthieu et Luc.

 

La portion la mieux connue est probablement celle des Béatitudes, qui se retrouvent au début de la section. Il contient aussi la prière du Notre Père et les injonctions "Ne résistez pas à celui qui vous veut du mal"4 et "si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre"4, ainsi que la version de Jésus de la Règle d'or. Souvent, on cite également les références au "sel de la terre"5, à "la lumière du monde"6 et "Ne condamnez pas les autres, pour ne pas être vous-mêmes condamnés"7. Le sermon sur la montagne est considéré comme une sorte de commentaire au sujet des Dix Commandements. Pour différents penseurs religieux et moraux tels que Léon Tolstoï8 et le Mahatma Gandhi9, le Sermon sur la montagne contient les principes centraux de l'observance chrétienne.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sermon_sur_la_montagne

  

 


-------------------------------

  

 

 

3 - Le sermon sur la montagne (Luc 6.20-49)

 

20 Alors Jésus leva les yeux sur ses disciples et dit: «Heureux vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous!
21 Heureux vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés! Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous rirez! 22 Heureux serez-vous lorsque les hommes vous détesteront, lorsqu'ils vous chasseront, vous insulteront et vous rejetteront comme des êtres infâmes à cause du Fils de l'homme!
23 Réjouissez-vous, ce jour-là, et sautez de joie, parce que votre récompense sera grande dans le ciel. En effet, c'est de la même manière que leurs ancêtres traitaient les prophètes.
24 »Mais malheur à vous, riches, car vous avez votre consolation! 25 Malheur à vous qui êtes comblés [maintenant], car vous aurez faim! Malheur à vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes!
26 Malheur lorsque tous les hommes diront du bien de vous, car c'est de la même manière que leurs ancêtres traitaient les prétendus prophètes!
27 »Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez: Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous détestent, 28 bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent.
29 Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre. Si quelqu'un prend ton manteau, ne l'empêche pas de prendre encore ta chemise.
30 Donne à toute personne qui t'adresse une demande et ne réclame pas ton bien à celui qui s'en empare. 31 Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le [vous aussi] de même pour eux.
32 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance en avez-vous? En effet, les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment.
33 Si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, quelle estime en avez-vous? [En effet,] les pécheurs aussi agissent de même.
34 Et si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir en retour, quel gré vous en sait-on? [En effet,] les pécheurs aussi prêtent aux pécheurs afin de recevoir l'équivalent.
35 Mais aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Votre récompense sera grande et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants.
36 Soyez donc pleins de compassion, tout comme votre Père [aussi] est plein de compassion.

37 »Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés; ne condamnez pas et vous ne serez pas condamnés; pardonnez et vous serez pardonnés.
38 Donnez et on vous donnera: on versera dans le pan de votre vêtement une bonne mesure, tassée, secouée et qui déborde, car on utilisera pour vous la même mesure que celle dont vous vous serez servis.»
39 Il leur dit aussi cette parabole: «Un aveugle peut-il conduire un aveugle? Ne tomberont-ils pas tous deux dans un fossé? 40 Le disciple n'est pas supérieur à son maître, mais tout disciple bien formé sera comme son maître.
41 »Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton propre oeil? 42 Ou comment peux-tu dire à ton frère: 'Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton oeil', toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien? Hypocrite, enlève d'abord la poutre de ton oeil, et alors tu verras clair pour retirer la paille qui est dans l'oeil de ton frère.
43 »Un bon arbre ne porte pas de mauvais fruits ni un mauvais arbre de bons fruits.
44 En effet, chaque arbre se reconnaît à son fruit. On ne cueille pas des figues sur des ronces et l'on ne vendange pas des raisins sur des ronces. 45 L'homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son coeur, et celui qui est mauvais tire de mauvaises choses du mauvais [trésor de son coeur]. En effet, sa bouche exprime ce dont son coeur est plein.
46 »Pourquoi m'appelez-vous 'Seigneur, Seigneur!' et ne faites-vous pas ce que je dis? 47 Je vais vous montrer à qui ressemble tout homme qui vient à moi, entend mes paroles et les met en pratique: 48 il ressemble à un homme qui, pour construire une maison, a creusé, creusé profondément et a posé les fondations sur le rocher. Une inondation est venue, le torrent s'est jeté contre cette maison sans pouvoir l'ébranler, parce qu'elle était fondée sur le rocher.
49 Mais celui qui entend et ne met pas en pratique est semblable à un homme qui a construit une maison sur la terre, sans fondations. Le torrent s'est jeté contre elle et aussitôt elle s'est écroulée; la ruine de cette maison a été grande.»

Segond 21 Copyright © 2007 - 2014 Société Biblique de Genève

 

http://www.universdelabible.net/lire-la-segond-21-en-ligne/ref,Luc%206.20-49/


 


-------------------------------


 

 

4 - Tout sur le Carême

 

Le Carême en 29 questions, pour mieux connaitre ce temps liturgique, l’aimer et ne pas jeûner "idiot" :)

Description : - Qu’est ce que le Carême ?

Description : - Depuis quand vit on le Carême ?
Description : - Pourquoi le Carême dans l’Eglise Catholique ?
Description : - Quel est donc l’Esprit du Carême ?
Description : - Qu’est ce que la pénitence ?
Description : - Quelles sont les manifestations de la pénitence ?
Description : - Sommes nous obligés de faire pénitence ?
Description : - Quels sont les jours et les temps pénitenciels ?
Description : - Que doit on faire pendant les vendredis de l’année ?
Description : - C’est quand le Carême ?
Description : - Qu’est ce que le mercredi des Cendres ?
Description : - A quand remonte l’orgine des Cendres ?
Description : - Quand se font la bénédiction et l’imposition des Cendres ?
Description : - D’où viennent les Cendres ?
Description : - Quel est le symbole des cendres
Description : - A quoi nous invite l’Eglise pendant le Carême ?
Description : - Quelles sont les conséquences d’un bon Carême ?
Description : - Qu’est ce que la conversion ?
Description : - Pourquoi dit on que le Carême est un temps fort et un temps pénitentiel
Description : - Comment concrétiser mon désir de conversion ?
Description : - Quelles sont les oeuvres de miséricorde ?
Description : - Quelles sont les obligations d’un catholique pendant le carême ?
Description : - En quoi consiste le jeûne ?
Description : - Qui est obligé au jeûne ?
Description : - Qu’est ce que l’abstinence ?
Description : - Qui est obligé a l’abstinence ?
Description : - Peut on changer la pratique du jeûne et de l’abstinence ?
Description : - Quels sont les aspects pastoraux qu’il convient de souligner durant le Carême ?
Description : - [Quel est la signifgication du Chemin de Croix ?- >http://qe.catholique.org/le-careme/894-tout-sur-le-careme#chemin]
Description : - Avez-vous des idées d’efforts de Carême ?

 

 


QU’EST-CE QUE LE CARÊME ?

On appelle « carême » la période de quarante jours (quadragesima) réservée à la préparation de Pâques, et marquée par l’ultime préparation des catéchumènes qui doivent recevoir le baptême le jour de Pâques.

 

DEPUIS QUAND VIT-ON LE CARÊME ?

Depuis le IVème siècle, on commence à le constituer comme temps de pénitence et de renouvellement pour toute l’Eglise, avec la pratique du jeûne et de l’abstinence. Conservée avec vigueur dans les églises d’Orient, la pratique pénitentielle du Carême s’est assouplie en Occident, mais on continue à y observer un esprit de pénitence et de conversion.

 

POURQUOI LE CARÊME DANS L’EGLISE CATHOLIQUE ?

« L’Eglise s’unit chaque année par les quarante jours du Grand Carême au mystère de Jésus dans le désert » (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 540)

 

QUEL EST DONC L’ESPRIT DU CARÊME ?

C’est comme une retraite collective de quarante jours pendant lesquels l’Eglise propose à ses fidèles l’exemple du Christ pendant sa période au désert, se prépare à la célébration des solennités pascales, dans la purification du cœur, la pratique parfaite de la vie chrétienne et une attitude de pénitence.

 

QU’EST-CE QUE LA PENITENCE ?

La pénitence, traduction latine du mot grec metanoia qui signifie « conversion » (littéralement « changement d’esprit ») du pécheur, désigne tout un ensemble d’actes intérieurs et extérieurs en vue de la réparation du péché commis, et l’état de fait qui en résulte pour le pécheur.

Littéralement « changement de vie » se dit de l’acte du pécheur qui revient vers Dieu après s’être éloigné de lui, ou de l’incroyant qui reçoit la foi...

 

QUELLES SONT LES MANIFESTATIONS DE LA PENITENCE ?

La pénitence intérieure du chrétien peut avoir des expressions très variées. « L’Ecriture et les Pères insistent surtout sur trois formes : le jeûne, la prière et l’aumône, qui expriment la conversion par rapport à soi-même, par rapport à Dieu et par rapport aux autres. A côté de la purification radicale opérée par le Baptême ou par le martyr, ils citent comme moyen d’obtenir le pardon des péchés, les efforts accomplis pour se réconcilier avec son prochain, les larmes de pénitence, le souci du salut du prochain, l’intercession des saints et la pratique de la charité « qui couvre une multitude de péchés » (1 P 4,8) (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 1434)

 

SOMMES-NOUS OBLIGES A FAIRE PENITENCE ?

« Tous les fidèles, chacun à sa manière, sont obligés par la loi divine à faire pénitence ; cependant, afin que tous s’unissent à une pratique commune de pénitence, on a fixé certains jours pénitentiels pendant lesquels les fidèles se dédient de manière particulière à la prière, réalisent des œuvres de piété et de charité, et s’oublient soi-même en accomplissant ses propres obligation avec la plus grande fidélité et, surtout, en observant le jeûne et l’abstinence. » (Code de droit canononique, 1249)

 

QUELS SONT LES JOURS ET LES TEMPS PENITENTIELS ?

« Dans l’Eglise universelle, tous les vendredis de l’année et le temps de carême sont des jours et des temps de pénitence. » (Code de droit canonique, 1250)

 

QUE DOIT-ON FAIRE PENDANT LES VENDREDIS DE L’ANNEE ?

En souvenir du jour de la mort de Jésus-Christ sur la sainte Croix, « pendant tous les vendredis, à moins qu’ils ne coïncident avec une solennité, on doit observer l’abstinence de viande, ou de tout autre aliment déterminé par la Conférence épiscopale ; on gardera jeûne et abstinence le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint. » (Code de droit canonique, 1251)


 


QUAND EST LE CARÊME ?

Le Carême commence le Mercredi des Cendres et termine immédiatement avant la Messe de la Cène du Seigneur (Jeudi Saint). Toute cette période forme une unité dans laquelle se détachent certains éléments :

1) Le Mercredi des Cendres,

2) Les Dimanches selon des groupements suivants, I-II ; III, IV, V ; et le Dimanche des Rameaux,

3) La Messe chrismale et

4) Les féries.

 

QU’EST-CE QUE LE MERCREDI DES CENDRES ?

C’est le début du Carême ; un jour particulièrement pénitentiel, dans lequel on manifeste notre désir personnel de CONVERSION à Dieu.

En recevant l’imposition des Cendres dans les églises, on exprime avec humilité et sincérité de cœur que nous voulons nous convertir et croire vraiment à l’Evangile.

 

QUAND A LIEU L’ORIGINE DE LA PRATIQUE DES CENDRES ?

L’origine de l’imposition des cendres appartient à la structure de la pénitence canonique. Elle commence à être obligatoire pour toute la communauté chrétienne à partir du Xème siècle. La liturgie actuelle conserve les éléments traditionnels : imposition des cendres et jeûne rigoureux.

 

QUAND SE FONT LA BENEDICTION ET IMPOSITION DES CENDRES ?

La bénédiction et imposition des cendres se fait pendant la Messe, après l’homélie ; en des circonstances particulières, on peut les faire pendant un célébration de la Parole. Les formules de l’imposition des cendres sont inspirées des Ecritures : Gen 3, 19 et Mc 1,15.

 

D’OU VIENNENT LES CENDRES ?

Les cendres viennent des rameaux bénis pendant le Dimanche des rameaux de l’année précédente, suivant une tradition qui remonte au XIIème siècle. La formule de bénédiction rappelle la condition de pécheur de qui la reçoit...

 



QUEL EST LE SYMBOLE DES CENDRES ?

Le symbolisme des cendres est le suivant :

a) condition de faiblesse et de vanité de l’homme, qui avance vers la mort ;
b) condition pécheresse de l’homme
c) Prière et supplication ardente pour que Dieu lui vienne en aide ;
d) Résurrection, étant donné que tout hommes est appelé à participer au triomphe du Christ.

 

A QUOI NOUS INVITE L’EGLISE PENDANT LE CARÊME ?

L’Eglise nous invite à faire du Carême un temps de retraite spirituelle dans lequel l’effort de méditation et de prière doit être soutenu d’un effort de mortification personnelle, laissée à la libre générosité de chacun.

 

QUELS SONT LES CONSEQUENCE D’UN BON CARÊME ?

Si on vit bien le Carême, on doit obtenir une authentique et profonde conversion personnelle, et nous préparer de cette manière à la plus grande fête de l’année : le dimanche de la Résurrection du Seigneur.

 

QU’EST-CE QUE LA CONVERSION ?

Se convertir veut dire se réconcilier avec Dieu, s’éloigner du mal, pour établir une relation d’amitié avec le Créateur.

Cela suppose de se laisser aller au repentir et à la Confession de tous et chacun de nos péchés.

Une fois rétablis dans la grâce (sans conscience de péché mortel), nous devons prendre la résolution de changer de l’intérieur (dans les attitudes) tout ce qui ne plaît pas à Dieu.

 

POURQUOI DIT-ON QUE LE CARÊME EST UN « TEMPS FORT » ET UN « TEMPS PENITENTIEL » ?

« Les temps et jours de pénitence au cours de l’année liturgique (le temps du carême, chaque vendredi en mémoire de la mort du Seigneur) sont des moments forts de la pratique pénitentielle de l’Eglise. Ces temps sont particulièrement appropriés pour les exercices spirituels, les liturgies pénitentielles, les pèlerinages en signe de pénitence, les privations volontaires comme le jeûne et l’aumône, le partage fraternel (œuvres caritatives et missionnaires) ». (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 1438)

 

COMMENT CONCRETISER MON DESIR DE CONVERSION ?

De diverses manières, mais toujours en réalisant des œuvres de conversion, comme par exemple :

1. S’approcher du Sacrement de Réconciliation (Sacrement de la Pénitence ou Confession) et faire une bonne confession : claire, concise, concrète et complète.
2. Dépasser les divisions par le pardon, et grandir dans l’esprit fraternel.
3. Pratiquer les Œuvres de miséricorde.

 

QUELLES SONT LES ŒUVRES DE MISERICORDE ?

Les œuvres de miséricorde spirituelles sont :

Enseigner l’ignorant.
Conseiller celui qui en a besoin.
Corriger l’égaré.
Pardonner les injures.
Consoler le triste.
Souffrir avec patience les adversités et les faiblesses du prochain.
Prier Dieu pour les vivants et pour les morts.

Les œuvres de miséricorde corporelles sont :

Visiter le malade.
Donner à manger à celui qui a faim.
Donner à boire à celui qui a soif.
Secourir le captif.
Vêtir celui qui est sans vêtement.
Accueillir le pèlerin.
Enterrer les morts.


 

 

QUELLES SONT LES OBLIGATIONS D’UN CATHOLIQUE PENDANT LE CARÊME ?

Il doit accomplir le précepte du jeûne le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint et celui de l’abstinence chaque vendredi, ainsi que la confession et la communion.

EN QUOI CONSISTE LE JEÛNE ?

Le jeûne consiste à faire un seul repas pendant la journée, avec une alimentation frugale le matin et le soir. On ne doit rien manger entre les repas, sauf cas de maladie.

QUI EST OBLIGE AU JEÛNE ?

La loi du jeûne oblige tous ceux qui sont majeurs, jusqu’à l’âge de 59 ans. (cfr. CIC, n° 1252)

QU’EST-CE QUE L’ABSTINENCE ?

L’abstinence est le fait de se priver de viande (rouge, blanche ou dérivée).

QUI EST OBLIGE A L’ABSTINENCE ?

La loi de l’abstinence oblige tous ceux qui ont accompli 14 ans (CIC, n° 1252).

PEUT-ON CHANGER LA PRATIQUE DU JEÛNE ET DE L’ABSTINENCE ?

On ne doit pas vivre le jeûne ou l’abstinence comme une imposition, mais plutôt comme un moyen concret par lequel l’Eglise nous invite à croître dans le véritable esprit de pénitence.

 

 


QUELS SONT LES ASPECTS PASTORAUX QU’IL CONVIENT DE SOULIGNER PENDANT LE CARÊME ?

Le temps du Carême est un temps liturgique fort, dans lequel toute l’Eglise se prépare à la célébration des fêtes pascales. La Pâque du Seigneur, le Baptême et l’invitation à la réconciliation, moyennant le sacrement de la Pénitence, sont ses grandes coordonnées.

Il est conseillé d’utiliser comme moyen pastoral :

1) la catéchèse du Mystère pascal et des sacrements ;
2) l’exposition et la célébration abondante de la Parole de Dieu
3) la participation, si possible quotidienne, à la liturgie de
carême, aux célébrations pénitentielles et, surtout, à la réception du sacrement de pénitence :
4) les exercices spirituels, les pèlerinages en signe de pénitence, les privations volontaires comme le jeûne et l’aumône et les œuvres caritatives et missionnaires.


 

 

QUEL EST LE SENS DU CHEMIN DE CROIX ?

Faire le chemin de croix est une cérémonie qui nous fait revivre les évènements de la passion de Jésus et nous fait réfléchir à la signification de ces évènements. On pense aux souffrances du Christ et on fait l’expérience de l’amour que révèle son attitude. Cette méditation éveille en nous un sentiment de compassion et de gratitude envers le Seigneur qui nous a aimé jusqu’au bout.

Cette cérémonie nous fait vivre avec amour notre propre croix. "Celui qui veut marcher derrière moi, qu’il se renonce lui même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive", nous a dit Jésus. Nous trouvons dans l’exemple du Christ l’attitude que nous sommes invités à vivre à notre tour. C’est ainsi que nous participons à la croix du Christ.

Certains mystiques, comme saint François d’Assise qui a reçu les stigmates, Angèle de Foligno, A.Catherine Emmerich, ont vécu d’une manière très intense la passion de Jésus. Le chemin de croix est une dévotion catholique. Il ne fait pas parti de la liturgie de l’Église, mais c’est une dévotion très recommandée par les papes.

 

 


Avez-vous des idées d’efforts de Carême ?

Quels efforts peut-on faire au XXIe siècle ? N’essayons pas de les multiplier mais soignons en quelques unes en veillant à nous mettre en présence de Dieu par la foi, l’espérance et la charité.

Prière

  • 1. Faire un Chemin de Croix et méditer la Passion du Christ chaque vendredi de Carême.
  • 2. Aller adorer le Christ Eucharistie pendant une heure chaque jeudi de Carême
  • 3. Faire une Examen de Conscience détaillé chaque soir avant de se coucher, pour vérifier si vos efforts sont bien suivis, et prier Dieu de persévérer !

Jeune

  • 4. Arrêter le chocolat, le nutella, ou le café, c’est bon pour les enfants, mais aussi pour les grands !
  • 5. Ne pas boire d’alcool ou arrêter de fumer ; pour donner encore plus de sens à ce sacrifice, pourquoi ne pas reverser l’argent ainsi économisé en le reversant à un projet caritatif ?
  • 6. Désactiver Facebook ou ne plus écouter de la musique a longueur de journée, c’est une façon de faire silence, de se mettre dans l’esprit de retraite du Carême, et de trouver plus de temps pour prier !

Partage

  • 7. S’engager avec le Secours Catholique dans ma paroisse, pour la soupe populaire ou le soutien scolaire !
  • 8. Prendre le temps de parler chaque jour avec une personne isolée, sans-abri ou en difficultés que l’on croise sur le chemin de l’école ou du travail !
  • 9. Participer a la préparation des célébrations de la Semaine Sainte avec votre paroisse ; votre église a besoin de votre générosité pour partager la joie de la Résurrection en beauté avec tous ceux qui participeront aux célébrations !

Enfin, la 10e résolution, et la plus belle, c’est celle que Dieu suscite au fond de votre cœur.

 

http://qe.catholique.org/894-tout-sur-le-careme

 

 


-------------------------------

 

 

 http://diaconos.unblog.fr/files/2014/02/st_pierre_chanel_04_fresque_sermon.jpg

 

 


Avis des internautes

Articles recommandés

» EGLISE CATHOLIQUE/ JESUS CHRIST : qui est Jésus Christ ? (dieu, homme, populaire et méconnu)

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Colombie

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGIONS CHRETIENNES : sectes chrétiennes et islamiques, argent et perversions religieuses, terrorisme et pouvoir du mal (entre le bien et le mal...)

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : visite du pape François dans le Caucase

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ JMJ Cracovie 2016 : les messages des jeunes au pape François

» AMERIQUE LATINE/ RELIGION CHRETIENNE/ PAPE FRANCOIS : les chefs de file des deux Églises, le pape François et le Patriarche Kirill, se sont rencontrés pour la première fois à Cuba

» MONDE/ RELIGION CATHOLIQUE : Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE/ VATICAN : Le pape François ouvre la porte sainte et lance le Jubilé de la miséricorde

» AFRIQUE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : Voyage pastoral du pape François en Afrique sur fond de montée en puissance des violences et du terrorisme islamique

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ VOYAGE PASTORAL : le pape François en Amérique (Cuba, Etats-Unis d’Amérique)

» MONDE/ VATICAN/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Amérique latine pour revisiter le passé et dénoncer les pauvretés et les violences

» MONDE/ BOSNIE-HERZEGOVINE/ RELIGION CATHOLIQUE : Le Pape François à Sarajevo, une visite pastorale et historique

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ CRIMINALITE ET GRAND BANDITISME : Au-delà de l’horreur

» VATICAN/ EGLISE CATHOLIQUE/ SYNODE SUR LA FAMILLE : vers quelles réformes ?

» VATICAN/ CANONISATION : de nouveaux saints de l’église catholique consacrés par le Pape François

» Viandes interdites dans les religions indiennes

» RELIGION CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : renouveau et revitalisation de l'Eglise catholique

» RELIGION CATHOLIQUE/ RENOUVEAU CHARISMATIQUE : quelles attentes ?


Haut de page