EVEIL


Publié le 15/10/2017 à 17:14:39
MONDE/ NOBEL 2017 : les lauréats du Prix Nobel 2017



 

« Médecine, physique, chimie/ retour sur les premiers prix Nobel 2017 : Depuis lundi et jusqu'au 9 octobre, l'Académie des Nobel récompense comme chaque année des personnes «ayant apporté le plus grand bénéfice à l'humanité». Tour d'horizons des premiers lauréats, qui ne compte pour le moment toujours aucune femme. Le millésime 2017 a débuté lundi en Suède avec la remise du prix Nobel de Médecine et se clôturera lundi avec le Nobel d’Economie. Pour le moment, neuf hommes ont été récompensés. »


Image associée


-------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour  


1 - Le prix Nobel de la paix décerné à la Coalition internationale pour l’abolition des armes nucléaires

 

L’ICAN est à l’origine de l’adoption d’un traité historique d’interdiction de l’arme atomique : ce traité, élaboré en quelques mois, a été adopté en juillet par 122 pays. Le prix Nobel de la paix 2017 a été décerné, vendredi 6 octobre, à la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (International Campaign to Abolish Nuclear Weapons, ICAN) pour ses efforts contre ces armes de destruction massive, au cœur de tensions internationales en Iran et en Corée du Nord.

 

« Nous vivons dans un monde où le risque que les armes nucléaires soient utilisées est plus élevé qu’il ne l’a été depuis longtemps. Certains pays modernisent leurs arsenaux nucléaires, et le danger que plus de pays se procurent des armes nucléaires est réel, comme le montre la Corée du Nord », a déclaré la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen, qui a appelé les puissances nucléaires à des « négociations sérieuses » en vue de détruire leur arsenal. Ce consortium d’ONG succède au président colombien, Juan Manuel Santos, récompensé en 2016 pour ses efforts en faveur du processus de paix avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC).


Résultat de recherche d'images pour


L’ICAN a poussé à l’adoption du traité de l’Organisation des Nations unies (ONU) sur l’interdiction des armes nucléaires : ce traité, élaboré en quelques mois, a été adopté en juillet par 122 pays. Il entrera en vigueur dès lors qu’il aura été ratifié par 50 d’entre eux, ce qui pourrait prendre des mois. Les neuf puissances nucléaires – Etats-Unis, RussieChineIndePakistanIsraëlFranceRoyaume-Uni, Corée du Nord – ont refusé jusqu’ici d’entendre parler d’un texte, dont la gestation a coïncidé avec la montée de la crise nord-coréenne. « L’annonce d’aujourd’hui ne change pas la position des Etats-Unis sur ce traité », qui « ignore les défis sécuritaires actuels rendant la dissuasion nucléaire nécessaire », a déclaré vendredi un porte-parole du département d’Etat américain.

 

La directrice de l’ICAN, Beatrice Fihn, a réagi peu après l’annonce en estimant que l’attribution du prix Nobel de la paix était « un grand honneur ». Dans un communiqué, elle a lancé un appel aux nations pour qu’elles interdisent « maintenant » l’arme atomique : « C’est un moment de grande tension dans le monde, alors que les déclarations enflammées pourraient tous nous conduire très facilement, inexorablement, vers une horreur sans nom. Le spectre d’un conflit nucléaire plane à nouveau largement. S’il y avait un moment pour que les nations déclarent leur opposition sans équivoque aux armes nucléaires, ce moment serait maintenant. »

 

« L’élection du président Donald Trump a mis beaucoup de gens très mal à l’aise, à l’idée qu’il puisse, à lui seul, autoriser l’utilisation des armes nucléaires », a déclaré la directrice de l’ICAN, lors d’une conférence de presse à Genève. Mme Fihn a également critiqué le fait que le nouvel occupant de la Maison Blanche avait montré qu’il « n’écoute pas » toujours les experts.

 

L’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), organisation politico-militaire qui réunit trois des puissances atomiques de la planète, a réservé un accueil mitigé au choix du comité Nobel. S’il « salue l’attention donnée à ce sujet », son secrétaire général, Jens Stoltenberg, « regrette que les conditions pour aboutir à un désarmement nucléaire ne soient aujourd’hui pas favorables ». Opposée au texte soutenu par l’ICAN, l’OTAN demande une prise « en compte des réalités de l’environnement de sécurité actuel ».

 

Résultat de recherche d'images pour


_ Une coalition d’une centaine d’ONG

Constituée officiellement en 2007, à Vienne, en marge d’une conférence internationale du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), l’ICAN est une coalition internationale réunissant dans une centaine de pays des centaines d’organisations humanitaires, environnementales, de protection des droits de l’homme, pacifistes, et pour le développement.

 

L’ICAN a su rallier à sa cause les activistes du monde entier, mais aussi des célébrités. L’archevêque sud-africain et Prix Nobel de la paix Desmond Tutu, le musicien de jazz Herbie Hancock ou encore le dalaï-lama font partie de ceux qui soutiennent l’organisation, dont le siège se situe dans les bâtiments du Conseil œcuménique des Eglises, à Genève, près de l’ONU.

 

L’ICAN est financée par des donateurs privés et par des contributions de l’Union européenne et d’Etats, dont la Norvège, la Suisse, l’Allemagne et le Vatican. Le budget annuel de l’organisation avoisine le million de dollars.

 

 

********


Résultat de recherche d'images pour  

 

Prix Nobel 2017 : les lauréats

 

. Médecine les chercheurs américains Hall, Rosbash et Young, spécialiste de « l’horloge biologique »

 

. Physique les Américains Rainer Weiss, Barry C. Barish et Kip S. Thorne, pour la découverte des ondes gravitationnelles

 

. Chimie les chercheurs Jacques Dubochet, Joachim Frank et Richard Henderson pour leur travaux sur la cryo-microscopie électronique

 

. Littérature : le Britannique Kazuo Ishiguro

 

. Paix l’ICAN, coalition internationale d’ONG pour l’abolition des armes nucléaires

 

Le Monde.fr avec AFP et Reuters/  06.10.2017/ Mis à jour le 06.10.2017/

 

http://www.lemonde.fr/prix-nobel/article/2017/10/06/le-prix-nobel-de-la-paix-decerne-a-la-coalition-internationale-pour-l-abolition-des-armes-nucleaires_5197010_1772031.html

 

Résultat de recherche d'images pour


-------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour

  

2 - Prix Nobel : le Nobel de la paix 2017 va à la campagne anti-nucléaire

 

NOBEL PAIX 2017 - Le prix Nobel de la paix 2017, le plus attendu, a été attribué à des ONG militant pour l'interdiction des armes nucléaires. Le Nobel d'économie sera dévoilé lundi...

 

Ce vendredi 6 octobre, c'est finalement à l'ICAN (International Campaign to Abolish Nuclear Weapons), la campagne internationale de lutte contre la prolifération nucléaire, qu'est revenu le prix Nobel de la paix 2017. Ce rassemblement d'ONG qui prend sa source dans plus de 100 pays, milite pour l'interdiction des armes nucléaires et le désarmement. 

 

Le jury Nobel a été particulièrement sensible "à une nouvelle direction et une nouvelle vigueur aux efforts pour atteindre un monde sans armes nucléaires" impulsée par la campagne internationale contre la prolifération nucléaire au cours de l'année écoulée. Le prix Nobel d'économie, dernier Nobel à être dévoilé cette saison, doit être décerné lundi prochain.

 

Axelle Choffat, Mis à jour le 06/10/17/ [Mis à jour le 6 octobre 2017/ 

 

http://www.linternaute.com/actualite/societe/1323038-prix-nobel-le-nobel-de-la-paix-2017-va-a-la-campagne-anti-nucleaire/


Résultat de recherche d'images pour


-------------------------

  

Résultat de recherche d'images pour

  

3 - Prix Nobel de chimie 2017 : la cryomicroscopie électronique récompensée

 

Le prix Nobel de Chimie 2017 a été attribué à Jacques Dubochet, Joachim Frank et Richard Henderson pour leurs travaux sur le développement de la cryomicroscopie électronique. « Le prix cette année récompense une méthode rafraîchissante d'imagerie des molécules de la vie », a annoncé Göran Hansson, le secrétaire-général de l'Académie royale des sciences de Suède avant de récompenser Jacques Dubochet, de l’université de Lausanne, Joachim Frank, de l’université de Columbia et Richard Henderson, du laboratoire de biologie moléculaire de Cambridge au Royaume-Uni, pour leurs travaux sur le développement de la cryomicroscopie électronique.

 

L’imagerie est capitale pour comprendre les mécanismes moléculaires dans les différents organismes vivants. Mais les clichés des processus biomoléculaires ont longtemps été incomplets en raison des limitations technologiques. Grâce à la cryomicroscopie électronique, les biochimistes peuvent maintenant geler les molécules du vivant et les observer figées dans leur mouvement. Un élément décisif dans notre compréhension de la chimie du vivant et donc, notamment, pour le développement de médicaments.

 

Cette technique d'imagerie a longtemps été considérée comme utile uniquement pour observer la matière morte en raison des électrons qui détruisent le matériel biologique. Mais en 1990, Richard Henderson a réussi à utiliser la microscopie électronique pour visualiser des protéines en trois dimensions à l’échelle atomique. Il prouva alors le potentiel de cette technique. Joachim Frank a largement contribué au développement de cette technologie en mettant au point entre 1975 et 1986, une méthode d’analyse d’images permettant aux images floues en 2D obtenues par microscopie électronique d’être fusionnées en une image précise en trois dimensions.


Résultat de recherche d'images pour


Une contrainte des observations par microscopie électronique est qu'elles doivent se faire sous-vide. Or, dans ces conditions, l'eau liquide dans laquelle baigne les échantillons s'évapore laissant ceux-ci secs et non-observables. Les molécules d'eau ne peuvent donc pas rester dans un état liquide. Le Suisse Jacques Dubochet a montré que l'eau pouvait être vitrifiée, c'est à dire qu'à une certaine vitesse de congélation, les molécules d'eau contenant l'échantillon biologique se figent, mais ne cristallisent pas. 

 

Ainsi, les molécules de l'échantillon se figent aussi, sans être détériorées, et peuvent être observées au milieu de leur mouvement.  Le développement de la cryomicroscopie électronique a ensuite été une succession d’optimisations avant d’obtenir la résolution espérée en 2013. Depuis, cette technique d’observation a notamment permis d'obtenir, de manière très précise, la structure du virus Zika.

 

Donovan Thiebaud/

 

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-prix-nobel-de-chimie-2017-la-cryomicroscopie-electronique-recompensee-38799.php


Résultat de recherche d'images pour


------------------------

  

Résultat de recherche d'images pour

  

4 - Nobel de chimie 2017 : la microscopie électronique à l'honneur

 

Le Nobel de chimie 2017 a été décerné à Jacques Dubochet, Université de Lausanne (Suisse), Joachim Frank, Université Columbia (New York, EU) et Richard Henderson, laboratoire de biologie moléculaire (Cambridge, Royaume-Uni) pour avoir développé la cryo-microscopie électronique.

Avant la méthode développée par les trois lauréats, observer les gros objets du vivant, tels que les virus ou les protéines, était une véritable gageure. Certes, la microscopie électronique permettait d'approcher la résolution atomique. Malheureusement, cette méthode d'imagerie consistant à irradier avec un flux d'électrons les objets biologiques dégradait très vite ces derniers. Résultat: les images obtenues étaient floues et pratiquement inutilisables. De plus, la technique nécessitait de déshydrater totalement l'échantillon. Or l'eau étant le constituant principal des molécules du vivant, cette méthode ne rendait pas compte de la véritable forme des objets étudiés. A partir des années 1980, les trois lauréats ont commencé à améliorer la technique. Jacques Dubochet et son équipe eurent l'idée de congeler très vite leurs échantillons à -190°c grâce à de l'éthane refroidi avec de l'azote liquide. Les premières images de virus furent alors publiées en 1984. C'était un progrès mais elles étaient encore de faible résolution.

 

Résultat de recherche d'images pour


_ Logiciel d’analyse tridimensionnelle

La contribution de l'Américain Joachim Frank consista à augmenter celle-ci à l'aide de l'outil informatique et d'une méthode mathématique de sa conception. En 1991, le chercheur utilisa la méthode de vitrification de Dubochet, y appliqua son logiciel d'analyse et obtint la structure tridimensionnelle du ribosome (l'énorme molécule qui synthétise les protéines dans nos cellules). Mais il restait encore des progrès à faire car la résolution était toujours loin de ce que proposait alors la cristallographie par rayons X. La touche finale fut apportée par l'Anglais Richard Henderson. En 1990, il fut le premier à présenter à une échelle atomique la bactériorhodopsine (une protéine que l'on retrouve chez certaines bactéries). “Aujourd'hui, la cryo-microscopie a permis d'identifier la structure de quantité de virus, comme la dengue ou zika, détaille Stéphane Roche, de l'institut de biologie intégrative de la cellule (Université Paris Sud, CNRS, CEA). 

 

Elle s'est imposée dans les laboratoires de biologie du monde entier depuis une décennie et est devenue indispensable en thérapie pour trouver des cibles sur des molécules d'intérêt ou des virus.“ Et le chercheur d'ajouter: “Le fait que le prix Nobel soit attribué en 2017 pour une avancée des années 1980 peut paraitre très tardif, cependant il survient à un moment où cette technique arrive à maturité et où elle démontre tout son intérêt. “Grâce à ces trois chercheurs, le vivant peut enfin se dévoiler sous toutes les coutures...

 

Par Hervé Ratel le 04.10.2017/

 

https://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/le-nobel-de-chimie-2017-a-trois-chercheurs-qui-ont-permis-de-mieux-observer-le-vivant_117091


Résultat de recherche d'images pour


-------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour "prix nobel 2017 medecine"  

  

5 - Médecine, physique, chimie: retour sur les premiers prix Nobel 2017

 

Depuis lundi et jusqu'au 9 octobre, l'Académie des Nobel récompense comme chaque année des personnes «ayant apporté le plus grand bénéfice à l'humanité». Tour d'horizons des premiers lauréats, qui ne compte pour le moment toujours aucune femme. Le millésime 2017 a débuté lundi en Suède avec la remise du prix Nobel de Médecine et se clôturera lundi avec le Nobel d’Economie. Pour le moment, neuf hommes ont été récompensés.

 

Image associée Résultat de recherche d'images pour "nobel prize 2017 medecine genetic"


_ Lundi, prix Nobel de médecine: les généticiens américains Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young

Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young ont été récompensés pour avoir démontré les mécanismes complexes de l’horloge biologique. Chez l’homme, le rythme circadien (un rythme biologique d’une période d’environ vingt-quatre heures) est l’une des fonctions vitales primordiales des êtres vivants multicellulaires : il régule le sommeil, les comportements alimentaires, la pression artérielle et la température corporelle. «Dès que notre horloge biologique se dérègle, nos corps sont plus exposés aux maladies. L’horloge contrôle notre système immunitaire», rappelle Michael Hastings, chercheur à Cambridge (Angleterre). 

 

A partir de l’observation de mouches, Jeffrey C. Hall et Michael Rosbash, qui exerçaient ensemble à l’université Brandeis de Boston, et Michael Young, de l’université Rockefeller à New York, ont isolé en 1984 un «gène horloge» interne à la cellule. Ils ont ensuite montré que ce gène, s’il fonctionne correctement, encode une protéine qui s’accumule dans la cellule au cours de la nuit puis se désagrège pendant le jour. «Chaque cellule a des gènes horloge, qui lui disent à quel moment il faut qu’elle soit active et à quel moment il faut qu’elle se repose», explique Joëlle Adrien, directrice de recherche à l’Inserm. Michael Young identifiera un second gène, puis un troisième, déterminant dans la régulation de l’ensemble.


Résultat de recherche d'images pour "2017 prix Nobel de physique"


_ Mardi, prix Nobel de physique: les astrophysiciens américains Rainer Weiss, Barry Barish et Kip Thorne

Rainer Weiss, Barry Barish et Kip Thorne ont été distingués pour l’observation des ondes gravitationnelles, ouvrant une nouvelle fenêtre sur la connaissance de l’univers. Leur «découverte a bouleversé le monde», a souligné le secrétaire général de l’Académie des sciences, Göran Hansson. Un siècle après la prédiction d’Einstein, ces physiciens ont fait faire un pas de géant à l’astrophysique et levé un pan de voile sur les mystères du cosmos. «Nous savions que des ondes gravitationnelles existaient [mais] c’est la première fois qu’elles ont été observées directement», s’est réjouie Olga Botner, membre du comité de physique Nobel lors d’une conférence de presse.

 

Au moyen de l’instrument américain Ligo (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory), que les scientifiques primés ont créé et qui est formé de deux détecteurs identiques, en Louisiane et dans l’Etat de Washington, les ondes gravitationnelles ont été directement observées pour la première fois en septembre 2015. L’annonce en avait été faite le 11 février 2016. En septembre dernier, un autre instrument, le détecteur européen Virgo, a enregistré à son tour pour la première fois des ondes gravitationnelles.


Résultat de recherche d'images pour "nobel prize 2017 prix Nobel de chimie"

 

_ Mercredi, prix Nobel de chimie: Le Suisse Jacques Dubochet, l’Allemand Joachim Frank et l’Ecossais Richard Henderson 

L’Académie royale des sciences de Suède a choisi de couronner les inventeurs de la cryomicroscopie électronique, une méthode révolutionnaire d’observation des molécules couplée à l’imagerie 3D. Grâce à cette méthode, «les chercheurs peuvent désormais produire […] des structures tridimensionnelles de biomolécules», a justifié le jury Nobel. Grossièrement, il s’agit de congeler l’échantillon pour qu’il conserve son état originel. Plus précisément, l’eau de la molécule est «vitrifiée» le plus rapidement possible avant sa cristallisation. La cryomicroscopie électronique permet donc d’étudier des échantillons biologiques (virus, protéines) sans attenter à leurs propriétés, comme cela se produit avec des colorants ou les faisceaux d’électrons dégagés par les rayons X. 


En microscopie électronique conventionnelle, les échantillons (la plupart du temps constitués d’une grande quantité d’eau) doivent en effet être déshydratés, et donc altérés. Le duo franco-américain Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna faisait pourtant figure de favori pour sa mise au point de l’outil chimique Crispr-Cas9, qui permet efficacement de couper des gènes dans l’ADN de tout être vivant, voire de les remplacer par d’autres gènes.

 

Par LIBERATION, avec AFP/ 4 octobre 2017/ Mis à jour à 15:01)

 

http://www.liberation.fr/planete/2017/10/04/medecine-physique-chimie-retour-sur-les-premiers-prix-nobel-2017_1600786


Résultat de recherche d'images pour "nobel prize 2017 medecine genetic"  

 

------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour "Prix Nobel de physique 2017, ondes gravitationnelles"  

  

6 - Prix Nobel de physique 2017 : les ondes gravitationnelles à l’honneur

 

Rainer Weiss, Kip Thorne et Barry Barish sont récompensés pour leur contribution cruciale à la découverte historique des ondes gravitationnelles. Comme l’a annoncé le secrétaire général de l’Académie royale des sciences de Suède, le prix Nobel de physique de cette année est lié à "une découverte qui a fait vibrer le monde" le 14 septembre 2015. Ce jour-là, les interféromètres de l’expérience LIGO, aux États-Unis, enregistraient pour la première fois des ondes gravitationnelles, ces vibrations de l’espace-temps prévues par Albert Einstein il y a près d’un siècle.

 

Les trois lauréats du prix Nobel 2017 ont contribué au succès de l’expérience LIGO. Au cours des années 1970, Rainer Weiss, professeur au MIT, a esquissé les principes d’un détecteur d’ondes gravitationnelles fondé sur un interféromètre laser géant. Il a développé les premiers détecteurs dans son laboratoire au MIT. Kip Thorne, à Caltech, également convaincu par cette approche pour capter les vibrations cosmiques, a travaillé à la même époque avec Ronald Drever (décédé plus tôt en 2017), alors à Glasgow, en Écosse. Ce dernier l’a ensuite rejoint en Californie. À eux trois, ils ont initié le projet LIGO. Mais pour atteindre la sensibilité nécessaire, l’équipe a du s’agrandir et les techniques requises être développées. Lorsque Barry Barish a pris la tête du projet en 1994, il a transformé l’équipe d’une quarantaine de personnes en une collaboration à l’échelle internationale avec plus d’un millier de membres.


Résultat de recherche d'images pour "Prix Nobel de physique 2017, ondes gravitationnelles"


En septembre 2015, LIGO commençait une phase de prises de données après une longue et importante période d’amélioration du dispositif. Le 14 septembre, à 11h51, Marco Drago, un jeune physicien à Hannovre, qui surveillait les mesures des interféromètres a vu apparaître un signal qui correspondait exactement à ce qu’on attendait pour une onde gravitationnelle, un signal si fort qu’il se voyait à l’œil malgré le bruit de fond. Ce signal était le résultat de la coalescence de deux trous noirs. Et depuis cette découverte historique, LIGO a observé deux autres signaux d’ondes gravitationnelles. Il faut souligner que ces découvertes sont le fruit d’un travail collaboratif exceptionnel, au sein de l’équipe LIGO, mais aussi en partenariat avec la collaboration Virgo, dont l’interféromètre est installé près de Pise en Italie. La collaboration LIGO/Virgo partage ses données, les traite ensemble et profite également des avancées technologiques des uns et des autres.

 

Cet été, le détecteur Virgo a terminé sa phase de mise à jour et a pu observer l’Univers en même temps que LIGO. Cet effort a porté ses fruits avec la détection par les trois interféromètres d’une nouvelle onde gravitationnelle à la mi-août, encore une fois issue de la coalescence de deux trous noirs. Grâce aux travaux pionniers de Rainer Weiss, Kip Thorne et Barry Barish, les physiciens ont maintenant un nouvel outil pour explorer le monde. Cette nouvelle astronomie devrait continuer à se développer dans les années à venir avec l’amélioration progressive de la sensibilité des interféromètres et l’inauguration de nouveaux détecteurs, Kagra, au Japon et LIGO India. L'importance de ces travaux sur les ondes gravitationnelles a été maintes fois reconnue et honorée. Rainer Weiss, Kip Thorne, Ron Drever et Barry Barish ont reçu de nombreux prix. La médaille d'or du CNRS 2017 a également récompensé deux acteurs majeurs du domaine, Alain Brillet et Thibault Damour.

 

Sean Bailly/

 

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-prix-nobel-de-physique-2017-les-ondes-gravitationnelles-a-l-honneur-38798.php


Résultat de recherche d'images pour "Prix Nobel de physique 2017"


-------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour "prix Nobel 2017, littérature, Kazuo Ishiguro"   

 

7 - Le prix Nobel de littérature 2017 décerné à l'écrivain Kazuo Ishiguro

 

L'académie suédoise estime que l'écrivain britannique a "révélé l'abîme sous notre illusoire sentiment de confort". Et de quatre. Après l'annonce des lauréats des prix Nobel de médecine, de physique et de chimie, l'académie suédoise a décerné sa palme littéraire ce jeudi. C'est l'écrivain britannique Kazuo Ishiguro, qui a été récompensé cette année.  "Les thèmes de littérature qui lui sont le plus souvent associés sont le souvenir, le temps et la désillusion", a commenté le comité sur Twitter. "Par des romans d'une puissance force émotionnelle, il a révélé l'abîme sous notre illusoire sentiment de confort dans le monde", a ajouté la représentante du comité lors de son annonce.  Né en 1954 à Nagasaki, l'écrivain s'est retrouvé à Londres dès l'âge de 6 ans. Il est l'auteur de huit livres, de scénarios et de texte de chansons.  


Résultat de recherche d'images pour "prix Nobel 2017, littérature, Kazuo Ishiguro"


Son premier ouvrage, Lumière pâle sur les collines, a été publié en 1982. En 1998, Kazuo Ishiguro a été fait Chevalier des arts et des lettres. Son dernier roman en date, Le Géant enfoui, a été publié en 2015. Il y "explore comment les souvenirs sont liés à l'oubli, l'histoire au présent et le fantastique à la réalité", décrit le comité du prix Nobel. "C'est un honneur magnifique, principalement parce que cela veut dire que je me trouve sur les traces des plus grands auteurs ayant vécu. C'est un excellent compliment", a réagi Kazuo Ishiguro sur la BBC.  

 

Résultat de recherche d'images pour "prix Nobel 2016, littérature, bob dylan"  


_ Dylan en 2016

L'an dernier, la prestigieuse académie avait souhaité couronner pour la première fois le travail d'un chanteur, celui de Bob Dylan. Une récompense assortie d'un chèque de 816 000 euros. L'Américain, mutique après l'annonce du comité Nobel, n'avait pas souhaité se rendre à la remise de prix, organisée le 10 décembre -jour anniversaire de la mort d'Alfred Nobel- à l'hôtel de ville de Stockholm. Il est finalement venu le récupérer en mai, lors d'une cérémonie privée.  Vendredi, l'académie suédoise poursuivra cette semaine de récompenses en annonçant le nom très attendu du lauréat du prix Nobel de la paix.  

 

Par LEXPRESS.fr / publié le 05/10/2017/ mis à jour le 06/10/2017

 

http://www.lexpress.fr/culture/livre/le-prix-nobel-de-litterature-2017-decerne-a-l-ecrivain-kasuo-ishiguro_1949645.html

 

------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour

 

8 - Nobel d’économie 2017 : Richard Thaler, spécialiste de la finance comportementale

 

Le prix Nobel d’économie 2017 est attribué à Richard Thaler, spécialiste de la finance comportementale, a annoncé lundi l’Académie royale des sciences de Suède. Le Nobel d’économie 2017 est attribué à Richard Thaler, spécialiste de la finance comportementale. Richard H. Thaler a montré comment certaines caractéristiques humaines, comme les limites de la rationalité et les préférences sociales « affectent systématiquement les décisions individuelles et les orientations des marchés », a expliqué Göran Hansson, le secrétaire général de l’Académie royale des sciences de Suède qui décerne le prix.


Résultat de recherche d'images pour


Diplômé de l’université de Rochester (États-Unis), Richard H. Thaler a notamment théorisé le concept de « comptabilité mentale » expliquant la façon dont les individus « simplifient la prise de décision en matière financière en créant des cases séparées dans leur tête, en se concentrant sur l’impact de chaque décision individuelle plutôt que sur l’effet global », selon l’académie. « Il a aussi montré combien l’aversion aux pertes peut expliquer pourquoi les individus accordent une plus grande valeur à une chose s’ils la possèdent que s’ils ne la possèdent pas », un phénomène appelé « l’aversion à la dépossession », a-t-elle poursuivi.

 

Âgé de 72 ans, issu de l’École de Chicago créée par Milton Friedman et qui a donné de nombreux prix Nobel, le lauréat confirme l’écrasante domination des Américains au palmarès du « prix en sciences économiques en hommage à Alfred Nobel » décerné pour la première fois en 1969. Le prix Nobel d’économie, officiellement baptisé prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel, a été créé en 1968. Il est doté de neuf millions de couronnes suédoises (945 000 €).


Résultat de recherche d'images pour


*********

 

Lire aussi :

 

Prix Nobel de la Paix. C’est quoi l’ICAN, lauréat 2017 ?

 

Le Nobel de chimie récompense des travaux sur l’imagerie des moléculesLa saison 2017 des prix Nobel s’achève ce lundi avec le prix d’économie. La Française Esther Duflo, faisant des recherches sur la pauvreté et le développement, était citée parmi les favorites.

 

******

 

Résultat de recherche d'images pour


Voici la liste des lauréats des dix dernières éditions du prix Nobel d'économie :

 

2017 : Richard H. Thaler (Etats-Unis), pour ses travaux sur les mécanismes psychologiques et sociaux à l'oeuvre dans les décisions des consommateurs ou des investisseurs.

 

2016 : Oliver Hart (Grande-Bretagne/États-Unis) et Bengt Holmström (Finlande), théoriciens du contrat.

 

2015 : Angus Deaton (Grande-Bretagne/États-Unis), « pour son analyse de la consommation, de la pauvreté et du bien-être ».

 

2014 : Jean Tirole (France), pour son « analyse de la puissance de marché et de la régulation ».

 

2013 : Eugene Fama, Lars Peter Hansen et Robert Shiller (États-Unis), pour leurs travaux sur les marchés financiers.

 

2012 : Lloyd Shapley et Alvin Roth (États-Unis), pour leurs travaux sur la meilleure manière d'accorder offre et demande sur un marché, avec des applications dans le don d'organes et l'éducation.

 

2011 : Thomas Sargent et Christopher Sims (États-Unis), pour des travaux permettant de comprendre comment des événements imprévus ou des politiques programmées influencent les indicateurs macroéconomiques.

 

2010 : Peter Diamond et Dale Mortensen (États-Unis), Christopher Pissarides (Chypre/Grande-Bretagne), un trio qui a amélioré l'analyse des marchés où l'offre et la demande peinent à se rencontrer, principalement sur le marché du travail.

 

2009 : Elinor Ostrom et Oliver Williamson (États-Unis), pour leur travaux séparés montrant que l'entreprise et les associations d'usagers sont parfois plus efficaces que le marché.

 

2008 : Paul Krugman (États-Unis), pour ses travaux sur le commerce international.

Ce prix, officiellement dénommé « prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel », est le seul non prévu dans le testament de l'inventeur suédois de la dynamite. Il a été institué en 1968 par la Banque centrale de Suède, et décerné pour la première fois en 1969. Les autres prix Nobel (médecine ou physiologie, physique, chimie, littérature et paix) ont tous été attribués pour la première fois en 1901. 

 

Modifié le 09/10/2017/ Publié le 09/10/2017/

 

https://www.ouest-france.fr/economie/nobel-d-economie-2017-richard-thaler-specialiste-de-la-finance-comportementale-5301325


Résultat de recherche d'images pour


-------------------------


Résultat de recherche d'images pour

 



 





Avis des internautes

Articles recommandés

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ MAUVAISE GOUVERNANCE : le réveil tardif des juges et des militaires contre les crimes politiques, économiques et l’arbitraire

» ASIE/ DEFENSE ET SECURITE/ ECONOMIE : persistance des défis économiques et sécuritaires, risques de guerre majeure

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : raccourcis démocratiques, violences antidémocratiques et clairvoyances économiques

» AFRIQUE/ FONDS DORMANTS/ FONDS ILLICITES/ CORRUPTION ET FRAUDES : ces capitaux qui ne profitent pas au continent

» AFRIQUE/ RENOUVEAU : perspectives politiques, perspectives économique et sociale

» FRANCE/ TERRITOIRES/ Ex-Colonies : attentes de renouveau, de leadership éclairé et de développement véritable

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ POLITIQUE : réformes importantes, gouvernance et perspectives

» SANTE/ ALIMENTATION ET HYGIENE/ ALIMENTS DANGEREUX : ces aliments qui ne sont pas des nutriments

» MONDE/ DROGUES/ CRIMES ET NARCOTRAFIC : comment mettre fin à la puissance des cartels et des criminels de la drogue ?

» AFRIQUE/ LIBYE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TERRORISME : une puissance politique et économique africaine incapable de surmonter ses crises (où sont-ils passés ces démocrates qui ont déstabilisé durablement la Libye ?)

» MONDE/ SPORT/ BOXE/ MUHAMMAD ALI : décès d’un champion de la boxe et d’une légende du sport (j’ai aimé la boxe avec Muhammad Ali, j’ai cessé de m’intéresser à la boxe après Ali)

» MONDE / ALLEMAGNE/ GENOCIDE ARMENIEN : la nouvelle Allemagne reconnait le génocide arménien (condamnation du passé hitlérien de l’ancienne Turquie/Empire ottoman)

» MONDE/ USA/ ARMES A FEU ET VIOLENCES/ TUERIES MASSIVES D’INNOCENTS : Barack Obama présente ses mesures contre les armes à feu

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ THOMAS SANKARA : le Burkina Faso redécouvre son ancien leader, 28 ans après (mieux vaut tard que jamais)

» MONDE/ SYRIE/ GUERRE CONTRE LE TERRORISME : l’aide militaire décisive de la Russie à l'Etat syrien va contribuer à imposer la paix

» MONDE/ RUSSIE/ CONFLIT SYRIEN : le Président Vladimir Poutine à propos du conflit syrien et du monde multipolaire actuel

» AFRIQUE/ TCHAD : Le Tchad exécute 10 membres présumés de Boko Haram, dès le lendemain de leur condamnation

» AFRIQUE/BURUNDI/ VIOLENCES POLITIQUES/ CRISE ET DESTABILISATION : savoir mener les bons combats qui garantissent la démocratie, la paix et la stabilité du pays

» AFRIQUE/ OBSTACLES AU DEVELOPPEMENT : Corruption et développement en Afrique…

» EVEIL (Page noire d’Afrique)

» MONDE/ UE-FRANCE/ TERRORISME : les ennemis de l’islam ont attaqué la liberté d’expression et tué une douzaine de personnes au nom de leur conception religieuse haineuse

» AFRIQUE/ NIGERIA/ DEVELOPPEMENT LOCAL : Le président Alassane Ouattara à l’inauguration du stade international d’Akwa Ibom à Uyo (Nigéria)

» Etat fédéral et Etat unitaire en Afrique : forces et faiblesses en matière de développement

» AFRIQUE/ ETAT ET DEVELOPPEMENT : quel type d’Etat pour impulser efficacement le développement ?

» AFRIQUE/ POLLUTION ET ENVIRONNEMENT/ SANTE PUBLIQUE : crise environnementale et menaces

» AFRIQUE/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : le sous-développement socioéconomique et scientifique et l’extrême pauvreté peuvent perdre l’Afrique

» AFRIQUE/ AGRICULTURE/ PAIX ET SECURITE : l’émergence d’un continent freinée par des guerres nouvelles et des campagnes orchestrées d’insécurité

» SCIENCE/ MEDECINE/ ALERTE MEDICALE : les maladies cardio-vasculaires

» SYRIE/ UKRAINE/ REBELLION ET DEMOCRATIE : de nouveaux présidents élus dans des pays durablement déstabilisés par des forces démocratiques anachroniques

» AFRIQUE/ NIGERIA/ PREMIERE PUISSANCE ECONOMIQUE ET TERRORISME : regain d’activités terroristes intempestives et barbares

» SCIENCE ET TECHNOLOGIE/ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : vers quel futur ?

» AFRIQUE/ POLITIQUE ET VIOLENCES : ces guerres sales qui détruisent l’Afrique

» INTOLERANCES POLITIQUES ET RELIGIEUSES : peut-on mettre fin à la haine dans les rapports entre les humains?

» APARTHEID : L'apartheid vaincu par l’Afrique du Sud et la communauté internationale


Haut de page