Publié le : 20-06-2019 à 17:12:48 Synthèse, compilation et textes réunis (David N'DJA Boka)

RUSSIE/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE : le Président Vladimir Poutine répond en direct aux questions de ses concitoyens (Ligne directe 2019)


 

« Russie/ Gouvernance/ Politique/ Ligne directe 2019/ Vladimir Poutine tient son grand oral télévisé : Vladimir Poutine tient ce 20 juin son grand oral télévisé, répondant en direct aux questions lui parvenant des quatre coins du pays, voire parfois même de l’étranger. Parmi ceux qui ont adressé un message au chef de l’État russe figure notamment Jean-Michel Cousteau dont la question porte sur la «prison aux baleines» à l'extrême est de la Russie. Vladimir Poutine pourra par ailleurs interpeller en direct des fonctionnaires régionaux pour répondre aux citoyens. Il s'agit de la 17e rencontre en format Ligne directe, ou questions-réponses, avec les Russes. Cette tradition est née pendant le premier mandat présidentiel de Vladimir Poutine. La première a eu lieu le 24 décembre 2001. En 2018, le Président russe a répondu en direct à 79 questions. L'émission a duré 4 heures et 20 minutes. »

 

 Résultat de recherche d'images pour

 

-------------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour "President Putin, 17th Direct Line 2019,"


1 - Russie/ Politique/ Social : Poutine promet d’augmenter le niveau de vie

 

Confronté à un mécontentement croissant, le président russe a admis, lors de son grand rendez-vous télévisé en direct, que le niveau de vie des Russes s’est dégradé ces dernières années. La Russie profonde grogne et Vladimir Poutine doit réagir. Jeudi, le président russe a reconnu que le niveau de vie de ses compatriotes s'était dégradé ces dernières années et a promis d'y remédier. L'engagement est d'autant plus symbolique qu'il a été pris lors de sa traditionnelle session de doléances en direct à la télévision. Un fait rarissime dans le cadre de cet exercice médiatique annuel bien rodé. La majorité des questions qui lui ont été adressées portaient sur les difficultés vécues par la population : salaires trop faibles, hausse des prix et des tarifs des services publics, disparités régionales. L'homme fort du Kremlin a reconnu que la vie en Russie était devenue plus dure.

 

Vladimir Poutine a mis en cause les sanctions occidentales et la chute des prix des hydrocarbures, qui représentent une grande part des exportations de la Russie. Il a également admis des difficultés provisoires liées au relèvement de l'âge de la retraite et à la hausse de la TVA, deux mesures prises il y a un an qui selon lui commencent à porter leurs fruits. Promettant d'« augmenter le niveau de revenus », qui baisse sans discontinuer depuis plusieurs années, il a assuré vouloir régler des problèmes pressants comme l'état du système de santé ou le problème des ordures.

 

Résultat de recherche d'images pour


_ La 17e émission « Ligne directe » depuis 1999

Cet exercice de la « Ligne directe » avec le président était organisé pour la 17e fois depuis son arrivée au pouvoir en 1999. Ce rendez-vous en direct donne lieu chaque année à des promesses de régler les problèmes quotidiens de la population ou à des remontées de bretelles de responsables régionaux. Cette fois, 1,8 million de questions ont été adressées au total au président. « Une seule question : quand partez-vous ? », « Que va-t-on faire quand il ne restera plus de pétrole et de gaz ? », « S'il vous plaît, sauvez la Russie », pouvait-on lire affiché à l'écran.

 

D'autres l'ont interrogé sur des aspects plus privés de sa fonction. « Avez-vous du temps pour lire des livres et quel est votre écrivain préféré ? », « Pourquoi portez-vous votre montre sur votre bras droit ? », « C'est comment d'être président ? Est-ce dur ou pas ? ». Selon l'institut indépendant Levada, les deux tiers des Russes approuvent la politique de leur président, un chiffre élevé mais en net retrait après avoir évolué entre 80 % et 90 % après l'annexion de la Crimée en 2014.

 

Par Ph.L. avec AFP/ Le 20 juin 2019/

 

http://www.leparisien.fr/international/russie-poutine-promet-d-augmenter-le-niveau-de-vie-20-06-2019-8098605.php/

 

Vladimir Poutine


-------------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour

 

2 - Ligne directe 2019 : Vladimir Poutine tient son grand oral télévisé (ensemble des préoccupations de la ligne directe 2019)

 

Le Président russe répond ce jeudi 20 juin aux questions de la population dans le cadre de sa 17e séance de questions-réponses avec ses concitoyens. Plus d’un million de questions et quelques heures pour y répondre…

Vladimir Poutine tient ce 20 juin son grand oral télévisé, répondant en direct aux questions lui parvenant des quatre coins du pays, voire parfois même de l’étranger. Parmi ceux qui ont adressé un message au chef de l’État russe figure notamment Jean-Michel Cousteau dont la question porte sur la «prison aux baleines» à l'extrême est de la Russie. Vladimir Poutine pourra par ailleurs interpeller en direct des fonctionnaires régionaux pour répondre aux citoyens. 

Il s'agit de la 17e rencontre en format Ligne directe, ou questions-réponses, avec les Russes. Cette tradition est née pendant le premier mandat présidentiel de Vladimir Poutine. La première a eu lieu le 24 décembre 2001. En 2018, le Président russe a répondu en direct à 79 questions. L'émission a duré 4 heures et 20 minutes.


Résultat de recherche d'images pour


. Fin de la Ligne directe.

·         15:23

. Vladimir Poutine affirme qu’il «n’en a pas assez» d’être Président.

·         15:19

. Êtes-vous un extraterrestre?

M. Poutine a déclaré qu’il n’était pas un extraterrestre et qu’il possédait des preuves et des témoins le confirmant. «Mes enfants, en fin de compte», a dit le Président en souriant.

 

. Vladimir Poutine désigne le principal problème de la Russie.

L’un des problèmes clés auxquels la Russie fait face est la croissance de la productivité, a indiqué Vladimir Poutine. Il a expliqué qu’elle était directement liée au niveau de vie.

 

·         15:06

. Ligne directe, une «émission des services de renseignement»?

Sourire aux lèvres, le Président a répondu par la négative à cette question. Selon lui, ce format permet de relever les problèmes et d’y trouver des solutions.

 

Résultat de recherche d'images pour


·         14:56

Question sur la possibilité d’une guerre entre l’Iran et les États-Unis.

Un conflit militaire opposant Téhéran à Washington serait une catastrophe pour le Proche-Orient car il pourrait déboucher sur une nouvelle vague de violences et engendrer un nouveau flux de migrants, a estimé Vladimir Poutine.

«Nous ne le savons pas et nous ne le souhaitons pas. Mais aux États-Unis on annonce que la possibilité de recourir aux armes n'est pas exclue. Je veux le dire publiquement aujourd'hui: cela serait une catastrophe pour la région, car cela mènerait à une vague de violences et, peut-être, à une augmentation du nombre de réfugiés venant de cette région», a précisé le Président.

  

. Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran

Un conflit militaire opposant Téhéran à Washington serait une catastrophe pour le Proche-Orient car il pourrait déboucher sur une nouvelle vague de violences et engendrer un nouveau flux de migrants, a estimé le 20 juin Vladimir Poutine lors de sa session annuelle de questions-réponses.

 

. Question sur le règlement du conflit syrien.

Le Russie ne bazarde pas ses principes ni ses alliés, indique M.Poutine. Il juge nécessaire de résoudre le problème de la mise en place d’un comité constitutionnel en Syrie. Ce travail doit impliquer la Turquie aussi bien que les États-Unis.

 

·         14:44

Combien de kilomètres Poutine parcourt-il en avion annuellement?

Vladimir Poutine n’a pas pu répondre sur le temps qu'il passe à bord de son avion. «Franchement, je ne m’en rappelle plus, mais entre 2012 et ce jour… Peut-être quelques mois au total», a-t-il répondu.

 

·         14:42

Des étudiantes d’écoles militaires, futures pilotes, interpellent Vladimir Poutine.

Des jeunes femmes voudraient faire leur service militaire dans l’aviation dans une escadre de chasse et dans une flottille d'assaut. M.Poutine estime que les femmes sont tout à fait capables de piloter des chasseurs, mais met en garde les étudiantes contre l’aviation d’assaut. Selon lui, les charges y sont extrêmement importantes.

 

Résultat de recherche d'images pour


·         14:36

. La Russie se prépare-t-elle à une guerre ?

En parlant de la guerre nucléaire, Vladimir Poutine a répondu par un aphorisme.

«Si tu veux la paix, prépare la guerre», a avancé le Président russe, interrogé sur la problématique de la guerre nucléaire. Il a souligné que ceux qui ne voulaient pas nourrir leur armée, nourriraient une étrangère. Interrogé sur la guerre nucléaire, le Président russe a expliqué que la Russie était un des seuls pays qui réduisait graduellement ses dépenses militaire. D’après lui, les autres pays ne le font pas.

Vladimir Poutine s’est dit rassuré que la Russie conserve deux coups d'avance dans le domaine de la défense malgré la réduction de ses dépenses militaires. C'est d'après lui une raison d’être fier.

 

. La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine

Le Président russe a expliqué, lors de son rendez-vous annuel baptisé Ligne directe, que la suprématie d’un pays n’était pas garantie par l’arme nucléaire, mais par une économie puissante.

 

·         14:30

. Question sur d’éventuelles cyberattaques de la part des États-Unis.

Poutine commente les rumeurs sur des cyberattaques préparées par les USA contre le système énergétique russe

Interrogé lors de sa Ligne directe sur les actions des États-Unis, selon le New-York Times, visant à couper le courant en Russie avec des cyberattaques, Vladimir Poutine a souligné que Moscou trouverait les moyens d'y réagir.

 

Interrogé lsur la question de savoir si les États-Unis pouvaient à l’aide de cyberattaques couper le courant en Russie, Vladimir Poutine a souligné que Moscou avait des moyens pour y réagir de manière adéquate. «En ce qui concerne nos infrastructures critiques, y compris le domaine énergétique, nous devons bien sûr réfléchir à la façon de nous protéger contre toute attaque informatique, contre tout impact négatif. Non seulement nous y réfléchissons, mais nous faisons des actions concrètes» a déclaré Vladimir Poutine.

 

Résultat de recherche d'images pour


. «Agressivité inédite»: le New York Times relate des cyberattaques US visant la Russie

Ces derniers temps, la partie américaine a intensifié ses cyberopérations visant le réseau électrique russe, affirme le New York Times qui se réfère à des sources gouvernementales.

 

·         14:24

Voulez-vous rencontrer Donald Trump et qu'est-ce que cette rencontre pourrait changer?

La Russie est prête pour le dialogue si les États-Unis y sont prêts eux aussi. Or, les pouvoirs de M.Trump sont limités. Il est déjà entré dans la course présidentielle, rien ne sera donc facile, a répondu M.Poutine. «Nous avons beaucoup de sujets à discuter, les traités sur l’armement, l’économie», a-t-il ajouté.

 

·         14:11

M.Poutine qualifie le Président ukrainien Zelenski d’«homme de talent».

Vladimir Poutine a indiqué avoir vu M. Zelenski sur scène, lequel a selon lui été «drôle» et «talentueux». «Ce qui se passe dans le Donbass n’est pas drôle», a noté le Président russe, ajoutant qu’il était impossible de résoudre le conflit sans dialogue avec les républiques autoproclamées et que M. Zelenski le refusait.

«Rien n’est fait, le blocus s’aggrave», a dit M. Poutine.

 

·         13:58

Question sur l’Internet souverain.

Les Russes s’intéressent au fonctionnement de la loi qui doit créer un Internet «souverain». En réponse, le Président a rappelé la situation autour de Huawei. Il a souligné qu’aucune restriction dans le fonctionnement de l’Internet en Russie n’était envisagée. Il s’agit uniquement d’assurer une activité stable du Web.

«Cette loi est censée assurer la souveraineté de notre Internet, de notre segment et la possibilité d’y travailler pour tout le monde: personnes physiques, bloggeurs et organisations publiques».

 

·         13:57

Question sur la loi contre les fake news.

Évoquant la loi contre les fake news, Vladimir Poutine a faire remarquer qu’il s’agit d’une lutte contre la diffusion préméditée de fausses informations.


Résultat de recherche d'images pour

 

. Question sur l’affaire du journaliste Golounov accusé de trafic de drogue puis innocenté.

Le Président compte que tous les coupables soient poursuivis. Deux policiers de haut rang ont été démis de leurs fonctions début juin dans le cadre de l’affaire du correspondant du média en ligne russe Meduza, Ivan Golounov.

 

·         13:22

Le Président a répondu à 27 questions depuis le début de la Ligne directe. Cinq questions ont été sélectionnées par Vladimir Poutine lui-même.

 

·         13:05

De nombreuses questions proviennent d’Ukrainiens.

De nombreux Ukrainiens demandent quand il sera possible de bénéficier d’une procédure simplifiée pour obtenir un passeport russe. Un habitant d’Odessa interroge M.Poutine sur les accords de Minsk et l’échange de prisonniers. Le chef de l’État a répondu que les autorités surveillaient le problème dont était chargé Victor Medvetchouk. La question sur une possible libération des marins ukrainiens interpellés lors de l’incident de Kertch fait l’objet de discussions.

 

Résultat de recherche d'images pour


·         12:57

Un fromager pose une question sur les mesures de soutien aux fermiers.

Le volume de produits fermiers a considérablement augmenté, a noté le Président. L’État renforce pour sa part les mesures de soutien à leur encontre et incite le secteur à se développer. Selon M. Poutine, l’État et les médias devraient soutenir les petites et moyennes entreprises agricoles.

 

. Tout un fromage! Des Russes invités à participer au prestigieux Mondial du fromage à Tours

Le Mondial du fromage et des produits laitiers établira ses quartiers pour sa 4e édition à Tours, du 2 au 4 juin. Pour la première fois, des fromagers russes y prendront part, a fait savoir à Sputnik le fromager Alexey Andreev, qui avait remporté le prestigieux concours Fromonval en 2018.

 

·         12:52

. M. Poutine qualifie de «non sens» les accusations d’«occupation» du Donbass par la Russie.

. Donbass en guerre: les oubliés de l'Europe

Les obus cesseront-ils de tomber dans le Donbass? Car si le nouveau Président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré vouloir un cessez-le-feu, la guerre perdure dans cette République rebelle dont l'Occident semble détourner le regard. Sputnik s’est rendu sur le terrain. Reportage.

 

·         12:50

Le centre d’appels de la Ligne directe a subi une cyber-attaque de l’étranger qui a été bloquée.

Une attaque DDoS contre l’application de la Ligne directe a perturbé les appels, explique une animatrice de l’émission.

 

·         12:30

Question sur la «prison aux baleines».

Jean-Michel Cousteau a par le passé adressé sa question sur la «prison aux baleines» à l'extrême est de la Russie. Avec d'autres chercheurs, il avait demandé aux autorités russes de libérer les orques et les bélugas piégés dans le territoire russe du Primorié, et avait offert son aide. Le gouverneur du territoire du Primorié, Oleg Kojemiako, a invité les scientifiques intéressés, dont M.Cousteau, à se joindre au règlement de la situation.

Vladimir Poutine avait ordonné de résoudre le problème avant le 1er mars, mais aucune avancée n'a été enregistrée.

 

Le problème a fait beaucoup de bruit. Selon le Président, les cétacés valent plusieurs millions de dollars ce qui explique le nombre important d’«intéressés». «Là où il est question de grandes sommes d’argent, la solution est compliquée», a-t-il fait remarquer.

Le jour de la Ligne directe, deux cétacés ont été remis en liberté. Les autres seront ensuite libérés par petits groupes aidés par des dresseurs dont les animaux se sont habitués. L’opération devrait durer quatre mois.


Résultat de recherche d'images pour

 

. Des bélugas de la «prison aux baleines» remis en liberté en Extrême-Orient russe

Deux bélugas de la «prison aux baleines» dans le territoire du Primorié, en Extrême-Orient russe, ont été placés dans un camion, rapporte un correspondant de Sputnik présent sur place.

 

·         12:25

Question sur les sanctions: si la Russie «se réconciliait» avec tout le monde, quel serait l'effet pour l’économie ?

«Nous ne nous sommes disputés avec personne», répond M. Poutine. Le Président a évoqué les pertes subies par plusieurs pays à cause des sanctions. Depuis 2014, la Russie a perdu près de 50 milliards de dollars à cause des sanctions, l’Europe 240 milliards de dollars, les États-Unis 17 milliards de dollars et le Japon 27 milliards de dollars.

 Sur fond de sanctions, la Russie se développe dans les domaines où elle n'était pas compétente, explique M.Poutine. L’URSS ne fabriquait pas de moteurs marins, ce que la Russie est en train de développer. Selon le Président, il était encore impossible d’imaginer dix ans plus tôt que Moscou exporterait 25 milliards de dollars de produits agricoles.

 Dans ce contexte, Vladimir Poutine a évoqué l’exemple de la Chine qui est engagée dans une guerre commerciale, «parce qu’elle est devenue un véritable concurrent pour les États-Unis». Washington va continuer à contenir la Russie comme un concurrent global de son économie, c’est ce qui est en train de se passer avec la Chine, selon le chef de l’État russe.

 

. Malgré les sanctions des États-Unis, Huawei obtient 46 contrats pour la 5G dans 30 pays

Le géant chinois des télécommunications Huawei a annoncé avoir obtenu 46 contrats commerciaux pour la 5G dans 30 pays malgré les sanctions imposées par Washington. La société assure également devenir la première au monde à avoir déjà expédié plus de 100.000 stations de base 5G.

 

·         12:17

. Une bloggeuse Instagram de 15 ans appelle Vladimir Poutine pour aborder la question de l’écologie.

L’accumulation des déchets pose un problème au niveau planétaire, a répondu Vladimir Poutine interrogé par une jeune bloggeuse sur la question écologique. «Des îles de la taille d’un pays européen moyen ont fait leur apparition dans le Pacifique… C’est un immense problème pour nous», a-t-il indiqué.


Image associée


·         12:00

. Plusieurs questions portent sur le système de santé.

M.Poutine appelle les autorités régionales à assurer des conditions favorables afin d'encourager l’arrivée de médecins dans les régions.

 

·         11:23

. L’inflation est passée sous les 5%, selon le Président.

«La production industrielle est repartie à la hausse, l’inflation, selon les dernières statistiques, est passée sous les 5% et le niveau des revenus a commencé à se rétablir», a répondu M.Poutine interrogé sur la question des revenus.

 

·         11:12

. Début de la Ligne directe avec Vladimir Poutine. Le Président est entré sur le plateau.

Le chef de l’État dit avoir pris connaissance d’une partie des questions qui lui sont destinées. Selon lui, les Russes sont avant tout préoccupés par le social et les questions relatives au niveau de vie.

 

Lundi 20.06.2019/ Mis à jour 14:52 20.06.2019/

 

https://fr.sputniknews.com/russie/201906201041476716-ligne-directe-2019-vladimir-poutine-tient-son-grand-oral-televise/

 

Résultat de recherche d'images pour


--------------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour


3 - Pour Vladimir Poutine, un recours à la force des Etats-Unis contre l'Iran serait «une catastrophe»

 

Le président russe Vladimir Poutine a mis en garde le 20 juin contre «une catastrophe» en cas de recours à la force des Etats-Unis contre l'Iran, après qu'un drone américain a été abattu au-dessus du territoire iranien. Au cours de la séance de questions-réponses à laquelle il s'est prêté à la télévision le 20 juin 2019, comme chaque année, le président russe a exprimé ses inquiétudes quant aux tensions croissantes entre les Etats-Unis et l'Iran. «Les Etats-Unis disent qu'ils n'excluent pas un recours à la force [...]. Cela serait une catastrophe pour la région. Cela provoquerait une flambée des violences et la hausse du nombre des réfugiés», a ainsi déclaré Vladimir Poutine.


Résultat de recherche d'images pour


«Les conséquences seraient tristes pour toutes les parties, j'en suis certain. Cela provoquerait une flambée des violences et la hausse du nombre des réfugiés», a répété le maître du Kremlin, notant par ailleurs que l'Iran se conformait pleinement à l'accord sur le nucléaire avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), et n'en violait aucune clause. «Les sanctions contre Téhéran ne sont donc pas justifiées», a-t-il considéré, au sujet des sanctions rétablies par l'administration Trump après le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien.

 

Résultat de recherche d'images pour


Les Etats-Unis ont intensifié, le 19 juin, leurs accusations contre l'Iran, qu'elles tiennent responsable de l'attaque des deux tankers (l'un japonais, l'autre norvégien) touchés par des explosions le 13 juin en mer d'Oman, et ont décidé de dépêcher des soldats supplémentaires. Dans ce contexte de tensions extrêmes, Téhéran a annoncé le 20 juin avoir abattu un drone espion américain qui aurait violé son espace aérien, expliquant avoir ainsi envoyé «un message clair».

 

20 juin 2019/ International

 

https://www.youtube.com/watch?v=ViQ3DOzMuAw/

 

Résultat de recherche d'images pour


--------------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour