Publié le : 06-01-2016 à 09:11:21 Synthèse, compilation et textes réunis (David N'DJA Boka)

MONDE/ COREE DU NORD/ TECHNOLOGIES AVANCEES/ NUCLEAIRE MILITAIRE/ BOMBE H : Pyongyang annonce le succès de son premier test de bombe à hydrogène


« "Le premier essai de bombe à hydrogène de la République a été mené avec succès. (…) Nous rejoignons ainsi les rangs des Etats nucléaires avancés", a annoncé la télévision nord-coréenne. Le régime communiste cherche depuis longtemps à se doter d'une compétence technique qui lui permettrait d’accroître la portée potentielle de ses armes nucléaires. L'essai en question a eu lieu sur le polygone de Punggye-ri, site historique des tests nucléaires nord-coréens. L'Institut américain de géologie (USGS) et l'agence de météorologie sud-coréenne ont auparavant annoncé avoir détecté à cet endroit un séisme d'une magnitude entre 4,2 et 5,1. Selon l'agence sud-coréenne, le séisme avait "un caractère artificiel". » 

 

Afficher l'image d'origine


">0.2 - « La péninsule de Corée est actuellement en état de guerre car la Guerre de Corée (1950-1953) s'est achevée par un accord d'armistice et non par un traité de paix. Les relations entre la Corée du Sud et la Corée du Nord se sont envenimées en 2010 après le naufrage de la corvette Cheonan, torpillé par un sous-marin nord-coréen selon Séoul, et le bombardement de l'île de Yeonpyeong par l'artillerie de l'armée de Corée du Nord. En octobre dernier, Pyongyang a déclaré qu'il souhaitait mettre fin à la Guerre de Corée, le remplacement de l'accord d'armistice par un traité de paix était un moyen d'assurer la paix et la sécurité dans la péninsule coréenne et de normaliser les relations avec les Etats-Unis.»


Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


---------------------------------------------------


Afficher l'image d'origine

1 - Pyongyang annonce le succès de son premier test de bombe à hydrogène



Il s'agirait du quatrième test nucléaire mené par le régime nord-coréen depuis 2006 et de la première utilisation de ce type de bombe. La Corée du Nord a annoncé mercredi, via sa télévision officielle, avoir procédé au test réussi d'une bombe à hydrogène. "Le premier essai de bombe à hydrogène de la République a été mené avec succès. (…) Nous rejoignons ainsi les rangs des Etats nucléaires avancés", a annoncé la télévision nord-coréenne. Le régime communiste cherche depuis longtemps à se doter d'une compétence technique qui lui permettrait d’accroître la portée potentielle de ses armes nucléaires.


L'essai en question a eu lieu sur le polygone de Punggye-ri, site historique des tests nucléaires nord-coréens. L'Institut américain de géologie (USGS) et l'agence de météorologie sud-coréenne ont auparavant annoncé avoir détecté à cet endroit un séisme d'une magnitude entre 4,2 et 5,1. Selon l'agence sud-coréenne, le séisme avait "un caractère artificiel". Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité nationale a été convoquée à Séoul suite à l'essai de la bombe nord-coréenne. Le premier ministre japonais, Shinzo Abe, a quant à lui estimé que cet essai constituait un "grave défi" porté aux efforts mondiaux de non-prolifération nucléaire et une "sérieuse menace" contre son pays. Il a promis que Tokyo répondrait de manière ferme à l'initiative nord-coréenne.

Le Conseil de sécurité de l'Onu devrait se réunir mercredi à New York pour évoquer cette annonce du régime de Pyongyang.

 

06.01.2016/ Mis à jour 06.01.2016/

 

http://fr.sputniknews.com/international/20160106/1020769667/coree-nord-essai-bombe-hydrogene.html


Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un Le leader nord-coréen Kim Jong Un


------------------------------------------

 

Afficher l'image d'origine

 

2 - "La menace US force la Corée du Nord à la course aux armements"

 

L'armée américaine tient des exercices annuels non seulement dans le but d’apprentissage, mais pour pouvoir lancer une opération militaire à tout moment, estime le quotidien nord-coréen Rodong Sinmun. La menace nucléaire de la part des Etats-Unis est la raison principale de la course aux armements nucléaires en Corée du Nord. Pour stabiliser la situation dans la péninsule coréenne, Washington doit renoncer aux provocations militaires, estiment les journalistes du principal quotidien nord-coréen Rodong Sinmun.

 

"La nation coréenne a subi des souffrances indescriptibles lors d'une longue période tandis que les relations entre Pyongyang et Washington se détérioraient à cause des manœuvres militaires américaines de grande envergure visant la Corée du Nord, lit-on dans l'article. Rodong Sinmun souligne que les exercices annuels des Etats-Unis démotivent les Coréens de la réunification, font obstacle à l'amélioration des relations entre le Sud et le Nord" et "se tiennent non seulement pour des exercices, mais aussi pour passer aux actions réelles à tout moment sur le terrain".

 

Dans le même temps, "la Corée du Nord a déjà fait une série de propositions importantes (…) et a tout fait pour leur réalisation afin de baisser les tensions et créer un climat de paix dans la région", lit-on dans l'article du quotidien nord-coréen. "Les exercices des Etats-Unis visant la Corée du Nord doivent être arrêtés instantanément… afin d'éviter une guerre dans la péninsule coréenne et de garantir la paix universelle", soulignent les auteurs de l'article.

 

La péninsule de Corée est actuellement en état de guerre car la Guerre de Corée (1950-1953) s'est achevée par un accord d'armistice et non par un traité de paix. Les relations entre la Corée du Sud et la Corée du Nord se sont envenimées en 2010 après le naufrage de la corvette Cheonan, torpillé par un sous-marin nord-coréen selon Séoul, et le bombardement de l'île de Yeonpyeong par l'artillerie de l'armée de Corée du Nord. En octobre dernier, Pyongyang a déclaré qu'il souhaitait mettre fin à la Guerre de Corée, le remplacement de l'accord d'armistice par un traité de paix était un moyen d'assurer la paix et la sécurité dans la péninsule coréenne et de normaliser les relations avec les Etats-Unis.

 

05.01.2016/ Mis à jour 05.01.2016


http://fr.sputniknews.com/defense/20160105/1020762989/etats-unis-coree-nord-menace-nucleaire.html


Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


------------------------------------------


Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine