Publié le : 01-06-2019 à 19:43:58 Synthèse, compilation et textes réunis (David N'DJA Boka)

HYDROCARBURES/ INDUSTRIES : nouvelles perspectives

 

« Nigéria/ Distribution de produits pétroliers : La gigantesque raffinerie de pétrole nigériane de l'homme d'affaires Aliko Dangote dont l'entrée en service est prévue pour 2020, sera probablement retardée jusqu'en 2022. L'information rapportée par Reuters émane de sources anonymes « proches du dossier ». L'entrée en production de la méga infrastructure dont la capacité est estimée à près de 650 000 barils par jour devrait stimuler la croissance nigériane, et faire passer le pays ouest-africain du statut d'importateur de produits raffinés à celui d'exportateur, notamment dans la sous-région. »

 

Résultat de recherche d'images pour

 

------------------------------


Résultat de recherche d'images pour

 

1 - Pétrole & Gaz/ Hydrocarbures : Total annonce une découverte « importante » en Afrique du Sud

 

Le groupe français Total a annoncé jeudi avoir découvert un gisement important d'hydrocarbures au large de l'Afrique du Sud, une annonce aussitôt saluée par le gouvernement de Pretoria comme un « coup de pouce » potentiel à son économie en difficulté. Dans une déclaration publiée à Paris, le pétrolier Total a précisé avoir identifié ce gisement de condensats – des hydrocarbures à l’état gazeux et liquide – dans le bassin de l’Outeniqua, à 175 kilomètres au large de la côte sud de l’Afrique du Sud.


Résultat de recherche d'images pour  Image associée


« Il s’agit d’un gisement qui pourrait représenter un volume d’environ 1 milliard de barils, du gaz et des condensats », a commenté devant la presse le PDG de Total, Patrick Pouyanné, qui présentait les résultats 2018 de son groupe. »C’est probablement un gros gisement », a-t-il ajouté, « mais dans une région où l’exploitation s’annonce difficile, avec de fortes vagues et une météo pas très facile ». 

Ces conditions météo difficiles avaient contraint Total à suspendre une précédente campagne de recherches dans ce même secteur en 2014. La découverte doit désormais être confirmée par une campagne d’étude sismique puis le forage de quatre puits.


Résultat de recherche d'images pour


_ « Un coup de pouce potentiel important pour notre économie »

Le ministre sud-africain des Ressources minérales Gwede Mantashe s’est immédiatement réjoui de la découverte du groupe français, une première pour le pays. « Cette découverte est particulièrement intéressante pour notre pays », a-t-il réagi dans un communiqué, « c’est un coup de pouce potentiel important pour notre économie ». L’annonce de Total intervient quelques heures avant le très attendu discours sur l’état de la nation qu’il doit prononcer devant les députés, à trois mois des élections générales.

 

L’Afrique du Sud traverse depuis la crise financière de 2008 une passe difficile, caractérisée par une faible croissance et un fort taux de chômage (28%). Au pouvoir depuis un an, le président Cyril Ramaphosa a promis de relancer l’économie de son pays, sans résultats tangibles jusque-là, et d’éradiquer la corruption qui a éclaboussé le règne de son prédécesseur Jacob Zuma.

 

07 février 2019/ Par Jeune Afrique avec AFP/

 

https://www.jeuneafrique.com/731502/economie/hydrocarbures-total-annonce-une-decouverte-importante-en-afrique-du-sud/


Résultat de recherche d'images pour


------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour


2 - Chronique des Matières Premières : L'Afrique monte en puissance sur la scène pétrolière mondiale

 

Sept nouveaux pays africains vont d'ici 2023 devenir producteurs voire exportateurs de pétrole et de gaz. L'Afrique pèse encore peu dans les échanges pétroliers et gaziers mondiaux, mais comme le souligne le rapport Arcadia, consacré aux matières premières africaines, le continent monte en puissance avec plus d'une demi-douzaine de nouveaux pays producteurs d'hydrocarbures d'ici quatre ans.

 

Ouganda, Kenya, Sénégal, Mauritanie, Mozambique, Tanzanie et Afrique du Sud. Sept nouveaux pays africains vont d'ici 2023 devenir producteurs, voire exportateurs de pétrole et de gaz, souligne Francis Perrin, auteur du chapitre pétrolier du rapport Arcadia 2019 sur l'Afrique et les marchés mondiaux de matières premières (sous la direction de Philippe Chalmin et Yves Jégourel).

 

Résultat de recherche d'images pour


_ Du Sénégal et de la Mauritanie...

De très gros projets gaziers sont en phase de développement, c'est le cas du projet du Britannique BP au Sénégal et en Mauritanie, ou sont sur le point d'obtenir leur décision finale d'investissement cette année, comme les projets de l'Américain Anadarko et de l'Italien Eni au Mozambique. En Angola, les champs pétroliers en mer opérés par le Français Total à Koambo et l'Italien Eni à Vandumbu viennent de démarrer, tout comme le gisement géant Egina développé par Total au Nigeria, champion africain du pétrole, où la compagnie française vient de faire une nouvelle découverte, Preowei.


Résultat de recherche d'images pour


... à l'Afrique du Sud

La carte pétrolière de l'Afrique se modifie. L'industrie pétrolière s'est longtemps concentrée sur l'Afrique centrale, elle a depuis ouvert de nouveaux fronts en Afrique du Nord et dans le golfe de Guinée. Désormais, c'est le tour de l'Afrique orientale et australe. Ce que confirme la découverte, encore à évaluer, de pétrole et de gaz à la fin de l'année dernière au large de l'Afrique du Sud. Un pays que Total qualifie de « nouvelle province » gazière et pétrolière « de dimension internationale ». Enfin, après l'exploitation des hydrocarbures à terre en Algérie, place à l'exploration en mer, un projet de la compagnie nationale Sonatrach, de l'Italien Eni et du Français Total.


Résultat de recherche d'images pour


_ Qatar Petroleum très présent

Les compagnies étrangères privées s'associent de plus en plus aux compagnies nationales africaines sur les nouveaux projets. Mais aussi aux compagnies nationales non africaines. Qatar Petroleum s'illustre particulièrement dans ces coopérations tripartites en Afrique. La compagnie nationale qatarienne est présente au Mozambique, en Afrique du Sud, au Congo et au Maroc aux côtés de l'Italien Eni, de l'Américain ExxonMobil, ou du Français Total.


Résultat de recherche d'images pour


. 6 à 7 % du marché mondial

De quoi, à l'arrivée, augmenter un peu le poids de l'Afrique sur le marché pétrolier et gazier mondial. Elle ne pèse encore que 6 ou 7 %, même si la moitié des 14 pays membres de l'Opep, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, sont aujourd'hui africains.

 

Par Claire Fages/ Diffusion : jeudi 11 avril 2019/ ©REUTERS/Brendan McDermid

 

http://www.rfi.fr/emission/20190411-afrique-monte-puissance-scene-petroliere-mondiale/


Résultat de recherche d'images pour


------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour


3 - Nigéria: L’agence américaine salue la raffinerie pétrochimique d’Eko

 

L'agence des États-Unis pour le commerce et le développement a félicité la direction d'Eko Petrochemical and Refining Company Limited pour le niveau de travail accompli jusqu'à présent, lui assurant un soutien continu et total. Le directeur par intérim de l’USTDA, M. Thomas Hardy, a décrit les bienfaits du projet pétrochimique lors d’une inspection de la raffinerie modulaire d’une capacité de production de 20 000 barils par jour, située dans le port de Tomaro Island dans la zone gouvernementale locale d’Amuwo-Odofin de l’État de Lagos.


Résultat de recherche d'images pour


Selon M. Hardy, l’agence est impressionnée par le niveau des activités réalisées jusqu’à présent dans le cadre du projet. Nous continuerons d’aider à trouver des bailleurs de fonds par l’intermédiaire d’entreprises américaines qui appuieront le projet afin d’accélérer l’achèvement de la raffinerie. Nous sommes fiers de soutenir ce projet, qui contribuera au développement des infrastructures et à la croissance économique du Nigeria. Ce projet représente une excellente occasion pour les entreprises américaines d’exporter des technologies et des services à l’appui des objectifs du Nigeria en matière de raffinage a-t-il déclaré.

 

Résultat de recherche d'images pour


_ Développement de l’industrie pétrochimique

En 2017, l’USTDA a investi dans la conception technique du projet de raffinerie pétrochimique Eko sur l’île de Tomaro pour que la vision du capitaine Iheanacho devienne réalité. L’idée est de créer des emplois dans l’économie nigériane en développant l’industrie pétrochimique dans le pays. En général, le renforcement de l’économie nigériane est devenue primordiale pour le succès de ce projet.

 

Il a déclaré que la décision du gouvernement américain était également de voir une coopération bilatérale plus étroite entre les Etats-Unis et le Nigeria. Nous avons donc décidé d’investir et de faire venir des experts techniques au Nigeria pour aider Iheanacho à présenter le plan dont il avait besoin pour aller de l’avant et obtenir le financement nécessaire à la mise en œuvre de ce projet. 

Notre investissement consistera à établir ces liens pour financer les contrats maritimes. Tout ce qui peut l’aider à réaliser sa vision pour le Nigeria et la croissance de l’île de Tomaro est notre objectif pour le moment », a-t-il ajouté.

 

Par AF avec Confidentiel Afrique/ Hydrocarbures/ 26 mars 2019/ Mis à jour 26 mars, 2019

 

http://confidentielafrique.com/hydrocarbures/nigeria-lagence-americaine-salue-raffinerie-petrochimique-deko/

 

Résultat de recherche d'images pour

------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour  


4 - Nigeria / pétrole : la méga raffinerie de Dangote sera-t-elle livrée en 2019  ?

 

Il y a un mois, l'homme d'affaires nigérian Aliko Dangote a réaffirmé sa volonté de terminer la construction de sa raffinerie à 14 milliards de dollars en 2019, pour débuter la production en 2020. Un tel calendrier serait difficilement tenable, selon des experts qui annoncent déjà des retards.

 

La gigantesque raffinerie de pétrole nigériane de l'homme d'affaires Aliko Dangote dont l'entrée en service est prévue pour 2020, sera probablement retardée jusqu'en 2022. L'information rapportée par Reuters émane de sources anonymes « proches du dossier ». L'entrée en production de la méga infrastructure dont la capacité est estimée à près de 650 000 barils par jour devrait stimuler la croissance nigériane, et faire passer le pays ouest-africain du statut d'importateur de produits raffinés à celui d'exportateur, notamment dans la sous-région.


Résultat de recherche d'images pour


_ Un projet de référence en Afrique

L'aboutissement de ce projet peut être un premier pas, un exemple pour le développement des raffineries africaines, et enfin d'endiguer la dépendance des pays africains aux exportations de brut et à l'importation de produits raffinés. Selon l'homme d'affaires Aliko Dangote, qui s'est confié à Reuters le mois dernier, la construction de la raffinerie devrait être terminée en 2019 et la production débutée en 2020. Dangote, qui a évalué le coût du projet entre 12 et 14 milliards de dollars, a déclaré en juillet avoir collecté plus de 4,5 milliards de dollars.

« Quatre-vingt-quinze pour cent des travaux d'ingénierie ont été achevés, 90% des achats ont été réalisés », a indiqué le directeur exécutif du groupe Dangote, Devakumar Edwin. Ce dernier a également précisé que les travaux de génie civil ont été entamés au cours du mois de juillet de l'année dernière et que le groupe table sur une période de 2 ans et demi pour les achever mécaniquement.


Image associée


Cependant, selon « des sources qui ont été sur le site à plusieurs reprises », l'ouvrage ne devrait pas produire de l'essence ou de diesel avant le début de l'année 2022 et de nombreuses unités de la raffinerie ainsi que celles de l'usine pétrochimique qui les accompagne ne seraient pas complètes. Un pronostic de mauvais augure pour le Nigeria où les pénuries de carburant sont fréquentes alors que le pays de 180 millions d'habitants est le plus grand producteur de pétrole d'Afrique.

 

Par La Tribune Afrique/ 11/08/2018/

 

https://afrique.latribune.fr/afrique-de-l-ouest/nigeria/2018-08-11/nigeria-petrole-la-mega-raffinerie-de-dangote-sera-t-elle-livree-en-2019-787507.html/


Image associée


------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour