Publié le : 07-09-2015 à 01:47:36 Synthèse, compilation et textes réunis (David N'DJA Boka)

AFRIQUE/ATHLETISME/ 11es JEUX AFRICAINS : ouverture des 11es Jeux africains à Brazzaville


« Le président congolais Denis Sassou Nguesso a affirmé, à l’ouverture des 11èmes jeux africains, vendredi à Brazzaville, que "les Jeux africains, au-delà de leur caractère ludique et festif, sont un espace permanent d’unité pour l’Afrique et l’ensemble de sa jeunesse (…)". "De tous les combats que l'Afrique mène et continue de mener, l'Afrique est toujours restée unie autour de sa jeunesse", a déclaré le chef de l'État congolais qui a placé les 11èmes jeux africains sous le sceau de la jeunesse et du développement. "Jeunes d'Afrique, vous qui êtes venus nombreux au berceau des Jeux africains, je vous salue", a ensuite lancé le chef de l'État congolais, rappelant ainsi à la nombreuse assistance que la première édition des Jeux africains s'était déroulée à Brazzaville du 13 au 25 juillet 1965. »

 

La présidente de la Commission de l'Union africaine, Nkosazana Dlamini Zuma, le 04 septembre 2015 à Brazzaville


-------------------------------------------

  

11emes-jeux-africains-Brazza-Ceremonie-ouverture

  

1 - AFRIQUE/ SPORT/ 11e JEUX AFRICAINS : Les Jeux africains sont un espace permanent de l’unité de l’Afrique (Sassou Nguesso)

 

Brazzaville (Congo) - Le président congolais Denis Sassou Nguesso a affirmé, à l’ouverture des 11èmes jeux africains, vendredi à Brazzaville, que "les Jeux africains, au-delà de leur caractère ludique et festif, sont un espace permanent d’unité pour l’Afrique et l’ensemble de sa jeunesse (…)". "De tous les combats que l'Afrique mène et continue de mener, l'Afrique est toujours restée unie autour de sa jeunesse", a déclaré le chef de l'État congolais qui a placé les 11èmes jeux africains sous le sceau de la jeunesse et du développement. "Jeunes d'Afrique, vous qui êtes venus nombreux au berceau des Jeux africains, je vous salue", a ensuite lancé le chef de l'État congolais, rappelant ainsi à la nombreuse assistance que la première édition des Jeux africains s'était déroulée à Brazzaville du 13 au 25 juillet 1965.



Auparavant, la présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), Nkozasana Dlamini Zuma , avait indiqué que les Jeux africains sont "un lieu de l'expression de la jeunesse dans l'unité". Elle a souligné la vision panafricaniste des pères de l'indépendance ayant conduit à la création des Jeux africains. Après les discours officiels, quelque 8 000 athlètes en provenance de 43 pays ont défilé pour l'ouverture officielle des jeux.



Les présidents Ali Bongo Ondimba du Gabon, Faure Gnassingbé du Togo, Yayi Boni du Benin, Manuel Pinto Da Costa de Sao Tome et Principe et Catherine Samba Panza de la Centrafrique ont assisté à l'ouverture des 11èmes Jeux africains, aux côtés de leur homologue congolais. La présidente de la Commission de l'Union africaine (UA) Kozasana Dlamini Zuma a également fait le déplacement de Brazzaville pour prendre part au lancement de ces jeux du cinquantenaire.
Tout comme des personnalités du monde du sport telles que l'ancien président de l'olympique de Marseille Pape Diouf, l'ancien footballeur international français d'origine ghanéenne, Marcel Dessailli, décoré par le président Denis Sassou Nguesso, en compagnie d'une vingtaine de jeunes africains pour leur implication dans la protection de la nature à travers le projet "African Green challenge".

LCM/LMM/ Publié le dimanche 6 septembre 201/ APA

 

http://news.abidjan.net/h/563087.html



----------------------------------------------------------

 

Ceremony

 

2 - Athlétisme : ouverture des XIe Jeux africains à Brazzaville

 

Les XIe Jeux africains se sont ouverts vendredi à Brazzaville, berceau de l'olympisme en Afrique pour avoir accueilli la première édition de cette compétition il y a cinquante ans. Le défilé des pays participants à ce rendez-vous revenant tous les quatre ans a commencé peu avant 19h15 (18h15 GMT) dans le grand stade de 60.000 places construit à Kintélé, à 15 km au nord de la capitale congolaise, pour accueillir ces "Jeux du Jubilé".

 

Afrique du Sud, Algérie, Angola... comme le veut la tradition, les équipes se sont succédé par ordre alphabétique, sous les acclamations de la foule, derrière celle du Mozambique, pays hôte des derniers Jeux, qui avait ouvert la marche. Dans la tribune présidentielle, quelques chefs d’Etat africains entouraient leur homologue congolais, Denis Sassou Nguesso: Catherine Samba-Panza (Centrafrique), Ali Bongo (Gabon), Manuel Pinto da Costa (Sao Tomé), Faure Gnassingbé (Togo), et la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l'Union africaine (UA).

 

Pour la première fois dans l'histoire des jeux panafricains, la fête doit durer 15 jours, jusqu'au 19 septembre, contre une semaine jusque-là. Des sportifs représentant 51 des 54 pays de l'UA doivent s'affronter dans 23 disciplines, allant de l'athlétisme à l'haltérophilie en passant par le football, la boxe, le cyclisme, le taekwondo ou encore la pétanque, sans oublier le handisport. En l'absence de plusieurs têtes d'affiche en athlétisme, le clou du spectacle pourrait être pour le public africain la compétition de football, toujours très suivie.

Brazzaville a vécu pendant des mois au rythme des chantiers ayant permis de faire sortir de terre les infrastructures nécessaires à la réussite de ce grand rendez-vous sportif pour lequel les organisateurs attendent 8.000 athlètes et 10.000 accompagnateurs et officiel, sans compter les spectateurs.

 

AFP/ © 2015 AFP/ Mise à jour 05.09.2015 à 10:00

 

http://information.tv5monde.com/en-continu/athletisme-ouverture-des-xie-jeux-africains-brazzaville-51782



------------------------------------------------