Publié le : 02-03-2015 à 14:20:12 Synthèse, compilation et textes réunis (David N'DJA Boka)

MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Tabaré Vazquez, élu président, a prêté serment à la tête de l'Uruguay


« Tabare Vazquez a prêté serment dimanche à Montevideo en tant que nouveau président de l'Uruguay, succédant ainsi à Jose Mujica. Cancérologue âgé de 75 ans, M. Vazquez a prêté serment dimanche au cours d'une cérémonie à l'Assemblée nationale. La cérémonie s'est tenue à 12h46 heure locale, en présence de plusieurs présidents d'autres pays d'Amérique latine, parmi lesquels la Brésilienne Dilma Rousseff, le Cubain Raul Castro et la Chilienne Michelle Bachelet. C'est la deuxième fois que M. Vazquez devient président de l'Uruguay. Son premier mandat avait duré de 2005 à 2010. M. Mujica, qui a été président de 2010 à 2015, a remis l'écharpe de la présidence à M. Vazquez et a appelé les Uruguayens à soutenir le nouveau président. Après le protocole habituel, M. Vazquez s'est adressé à une foule de plusieurs milliers de personnes. Il a remercié pour sa victoire aux élections et a appelé au dialogue sur des thématiques telles que l'amélioration de l'éducation publique, la santé et le logement. »

 

URUGUAY-MONTEVIDEO-POLITICS-TABARE VAZQUEZ


----------------------------------------

 

URUGUAY-MONTEVIDEO-TABARE VAZQUEZ-INAUGURATION

 

1 - Entrée en fonction du nouveau président uruguayen

 

Tabare Vazquez a prêté serment dimanche à Montevideo en tant que nouveau président de l'Uruguay, succédant ainsi à Jose Mujica. Cancérologue âgé de 75 ans, M. Vazquez a prêté serment dimanche au cours d'une cérémonie à l'Assemblée nationale. La cérémonie s'est tenue à 12h46 heure locale, en présence de plusieurs présidents d'autres pays d'Amérique latine, parmi lesquels la Brésilienne Dilma Rousseff, le Cubain Raul Castro et la Chilienne Michelle Bachelet. C'est la deuxième fois que M. Vazquez devient président de l'Uruguay. Son premier mandat avait duré de 2005 à 2010.

 

M. Mujica, qui a été président de 2010 à 2015, a remis l'écharpe de la présidence à M. Vazquez et a appelé les Uruguayens à soutenir le nouveau président. Après le protocole habituel, M. Vazquez s'est adressé à une foule de plusieurs milliers de personnes. Il a remercié pour sa victoire aux élections et a appelé au dialogue sur des thématiques telles que l'amélioration de l'éducation publique, la santé et le logement.

 

MONTEVIDEO, 1er mars (Xinhua)/  French.xinhuanet.com | 2015-03-02

 

http://french.xinhuanet.com/monde/2015-03/02/c_134028653.htm



---------------------------------------------------------

 

 

2 - Tabaré Vazquez a prêté serment à la tête de l'Uruguay, Mujica devient sénateur

 

Le socialiste Tabaré Vazquez a prêté serment dimanche à la tête de l'Uruguay, succédant au charismatique José Mujica et promettant d'honorer des valeurs telles que l'égalité, la liberté et la tolérance. De même que lors de son élection, le 30 novembre, M. Vazquez, premier président du gauche du pays entre 2005 et 2010, s'est démarqué du style de son prédécesseur, qui avec son style informel, ses prêches anti-consuméristes et ses lois sociétales, a acquis une renommée mondiale.

 

Vêtu d'un impeccable complet sombre, le verbe posé, après avoir regretté que "la violence, la peur, la terreur, l'intolérance dominent dans différentes régions du monde", M. Vazquez a consacré l'essentiel de son discours de 24 minutes à évoquer l'héritage du libérateur du pays, José Artigas, constitutif de l'identité uruguayenne. Des valeurs comme l'égalité, la liberté, le respect et la tolérance "seront des référents" de son nouveau mandat de cinq ans, a-t-il assuré lors de cette prestation de serment dans les locaux du Congrès à Montevideo en présence de plusieurs chefs d'Etat de la région, dont Dilma Rousseff (Brésil) et Raul Castro (Cuba).

 

"Nous pourrons et nous devons proposer, analyser et débattre ensemble avec respect des différents moyens de parvenir à une meilleure éducation publique, une santé de qualité pour tous et un logement digne", a ajouté le président, un oncologue de 75 ans. La passation de pouvoir se poursuit avec un défilé dans le centre de la capitale uruguayenne et une cérémonie publique sur la place de l'Indépendance, face à la présidence, où des centaines d'Uruguayens sont rassemblés pour assister à la remise du drapeau par José Mujica à son successeur. "Pépé" Mujica, 79 ans, gagnera lui les bancs du Sénat pour cette nouvelle législature.

 

Publié le 01 mars 2015 à 15h05 / Montevideo, 1 mars 2015 (AFP)

 

http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/tabare-vazquez-a-prete-serment-a-la-tete-de-l-uruguay-mujica-devient-senateur-54f31d3f35707e3e93a4e8dc



----------------------------------------------------------

 

 

3 - Uruguay : Tabaré Vazquez élu président, va succéder à José Mujica

 

Tabaré Vazquez a été élu dimanche président d'Uruguay avec plus de 53% des votes selon les premières estimations, revenant au pouvoir après avoir été le premier dirigeant de gauche du pays, avec un regard critique sur la légalisation du cannabis. Ce cancérologue de 74 ans aurait obtenu 53,9% des voix, selon les sondages de sortie des bureaux de vote de l'institut de sondages Factum, tandis que l'institut Cifra lui accorde 53,5% et un troisième, Equipos Mori, 53% des voix. Son opposant du Parti national (centre-droit), Luis Lacalle Pou, 41 ans, est crédité de 40,6% à 42% des voix, selon les mêmes instituts. Tabaré Vazquez, qui avait présidé le pays de 2005 à 2010, prendra ses fonctions le 1er mars prochain. Il devra faire face, d'une part, au ralentissement économique qui touche la région et, d'autre part, à ses propres réticences face à la loi-phare de l'actuel chef de l'Etat, José Mujica, légalisant depuis décembre 2013 la marijuana sous contrôle de l'Etat.

 

Dans ce pays de 3,3 millions d'habitants où le vote est obligatoire sous peine d'amende, 2,6 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes, cinq semaines après le premier tour qui était associé à un scrutin législatif. Déjà assurée de garder sa majorité parlementaire, la coalition de gauche du Frente Amplio (FA) entame aussi un troisième mandat consécutif. Au premier tour le 26 octobre, Vazquez avait recueilli 47,8% des suffrages, devant Lacalle Pou (30,9%), député et fils d'un ancien président.

 

RTBF avec agences/ dimanche 30 novembre 2014

 

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_uruguay-tabare-vazquez-elu-president-avec-53-des-votes-selon-des-sondages?id=8487538



-------------------------------------------------------

 

 

4 - Uruguay : Tabaré Vazquez élu président

 

Les électeurs uruguayens choisissaient dimanche un successeur au président "Pepe" José Mujica. Grand favori du second tour de la présidentielle le candidat du même parti de gauche Tabaré Vazquez est élu président avec 55,5% des voix. Tabaré Vazquez a remporté largement dimanche le second tour des élections présidentielles en Uruguay, avec 55,5% des suffrages selon des résultats officiels partiels portant sur 71,7% des bulletins. Le cancérologue de 74 ans, qui fut le premier président de gauche du pays latinoaméricain de 2005 à 2010, revient donc au pouvoir, tandis que son opposant de centre-droit, Luis Lacalle Pou, n'a recueilli que 44,5% des voix.



Déjà assurée de garder sa majorité parlementaire, la coalition de gauche du Frente Amplio (FA) s'achemine vers un troisième mandat consécutif, après ceux de Tabaré Vazquez puis de José Mujica, dit "Pepe", devenu célèbre dans le monde entier pour son franc-parler et son mode de vie humble. Tabaré Vazquez avait été le premier président de gauche du pays, de 2005 à 2010. Au premier tour le 26 octobre, ce cancérologue de 74 ans, qui n'avait jamais cessé d'exercer quand il dirigeait le pays, a recueilli 47,8% des suffrages, loin devant son opposant de centre-droit, le jeune député de 41 ans Luis Lacalle Pou (30,9%). Ce dernier devrait bénéficier du report des voix de Pedro Bordaberry, l'autre candidat de droite, mais celui-ci n'a obtenu qu'un modeste score (12,9%). 

 

Tabaré Vazquez a la lourde tâche de succéder, au truculent José Mujica, dit "Pepe", qui continuera d'utiliser sa vieille Coccinelle Volkswagen, emblème de son mode de vie modeste, mais comme sénateur. "Pepe" Mujica s'est fait connaître dans le monde entier par ses discours virulents, notamment devant les Nations unies, pour dénoncer la société de consommation. Sous son mandat ont été adoptées des lois très progressistes pour l'Amérique latine comme la légalisation de l'avortement, du mariage homosexuel et du cannabis. Son départ intervient dans un contexte de bonne santé économique contrastant avec la récession qui frappe ses deux grands voisins Brésil et Argentine. Les près de 10 ans de gouvernement du Frente Amplio "ont été une décennie gagnante, avec une croissance annuelle de 5% en moyenne", soulignait récemment Tabaré Vazquez. Tabaré Vasquez s'est engagé à porter "une attention particulière" à l'éducation, aux infrastructures et la sécurité, trois thèmes-clés de la campagne, dans ce pays parmi les plus riches et sûrs d'Amérique latine.

 

l'Humanité.fr avec AFP/ Dimanche, 30 Novembre, 2014/ Humanite.fr

 

http://www.humanite.fr/uruguay-tabare-vazquez-elu-president-558964


 


-------------------------------------------------------