Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

DEVELOPPEMENT LOCAL, SOCIAL ET PROJETS


Publié le 18/09/2014 à 14:58:12
COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE L’IFFOU : réalisations, grands projets et perspectives




1 – « Le gouvernement ivoirien a créé un comité de coordination des politiques nationales de lutte contre le blanchiment des capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive. "Le Conseil a adopté un décret portant création, composition, attributions et fonctionnement du Comité de coordination des politiques nationales de lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive", indique le communiqué d'un conseil des ministres tenu à Daoukro (centre-est) où est en visite d'Etat depuis dimanche le président Aalassane Ouattara. Selon le gouvernement ivoirien, ce décret qui organise le " Comité de coordination" vise à "combattre de manière plus efficace le crime organisé". La criminalité organisé constitue un "danger" pour tous les Etats, "sous ses formes les plus pernicieuses que sont le financement du terrorisme, le blanchiment de capitaux et la prolifération des armes de destruction massive", souligne le gouvernement. »


 

2 - Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national d’investissement agricole (PNIA) qui privilégie les partenariats en l’Etat et le secteur privé dans des projets créateurs de richesses afin d’assurer la sécurité alimentaire des populations, la Compagnie hévéicole de Prikro (CHP) a signé avec l’Etat ivoirien, un accord-cadre pour la réalisation du projet intégré d’hévéaculture et de cultures vivrières dans le département de Prikro. D’après une note d’information du ministère de l’Agriculture transmise lundi à l’AIP, dans la foulée de la visite d’Etat qu’y a effectué dans la localité, ce projet se décline pour la CHP à travers la plantation industrielle de 5 000 ha d’hévéas, la création de 8 000 ha de plantations d’hévéas de type villageois, la construction d’une usine de première transformation du caoutchouc, la mise en œuvre sur cinq ans de la production de cultures vivrières (igname, manioc, maïs etc.) avec l’appui de l’ANADER. Sont inclus également la réhabilitation et l’entretien des pistes rurales de dessertes agricoles et voies de communication entre les villages, l’implantation d’infrastructures hydrauliques villageoises dans les villages concernés, la contribution à la réhabilitation des infrastructures scolaires et des centres de santé communautaires dans les villages concernés. »


 


-------------------------------------------------

 


1 - Développement dans le Iffou : Hévéa et vivrier comme socle

 

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national d’investissement agricole (PNIA) qui privilégie les partenariats en l’Etat et le secteur privé dans des projets créateurs de richesses afin d’assurer la sécurité alimentaire des populations, la Compagnie hévéicole de Prikro (CHP) a signé avec l’Etat ivoirien, un accord-cadre pour la réalisation du projet intégré d’hévéaculture et de cultures vivrières dans le département de Prikro.

 

D’après une note d’information du ministère de l’Agriculture transmise lundi à l’AIP, dans la foulée de la visite d’Etat qu’y a effectué dans la localité, ce projet se décline pour la CHP à travers la plantation industrielle de 5 000 ha d’hévéas, la création de 8 000 ha de plantations d’hévéas de type villageois, la construction d’une usine de première transformation du caoutchouc, la mise en œuvre sur cinq ans de la production de cultures vivrières (igname, manioc, maïs etc.) avec l’appui de l’ANADER.

Sont inclus également la réhabilitation et l’entretien des pistes rurales de dessertes agricoles et voies de communication entre les villages, l’implantation d’infrastructures hydrauliques villageoises dans les villages concernés, la contribution à la réhabilitation des infrastructures scolaires et des centres de santé communautaires dans les villages concernés. Depuis juillet 2013, un jardin a bois de greffe de 10 ha avec les clones GT1, PB217, PB260, IRCA41, IRCA230 et RRIC 100 d’hévéa est expérimenté.


Pour cette année, l’on cite la mise en place d’une pépinière de 3 ha, l’irrigation goutte à goutte, 90 000 plants prêts à être greffés, la préparation de la mise en place de la pépinière 2015, la mise en place de germoirs à graines d’origine de la plantation. En termes d’objectifs 2015, il est projeté 500/600 ha de plantations industrielles et 800 ha de plantations villageoises. Quant au projet vivrier, il a démarré en juin avec le partenariat avec l’ANADER, concernant le contrat de prestations de service conclu en mai. Les cultures retenues pour cette année sont le maïs, l’igname et le manioc, dans six villages (Famienkro, Timbo, Bognankro, Kamelesso, Groumania, Serebou).



Pour mener à bien ce projet, des infrastructures socio-économiques sont en cours ou en vue dont l’ouverture et reprofilage lourd de 111 km de pistes ouvertes largeur 7 m, l’achèvement du goudron entre ces six localités. Il est également prévu la construction d’une piste d’atterrissage de 1200 m de long et de 50 m de large. Au sujet des bâtiments, la sous-préfecture et résidence du sous-préfet, le dispensaire de Famienkro, l’école primaire de Famienkro, des forages et pompes hydraulique villageoise sont en cours de réhabilitation. En outre, deux forages de 10 et 25 m3/heure sont créés sur le site de la CHP pour ses besoins en eau et celles des populations et un forage à Kamelesso.

Il est par ailleurs annoncé l’organisation d’une coupe dénommée « DG CHP » et d’autres actions sociales et citoyennes (Fête de l’Indépendance …), souligne le ministère de l’Agriculture. Dans son discours prononcé mardi à M'Bahiakro, deuxième étape de sa visite d'Etat dans l'Iffou, le Président Alassane Ouattara a félicité le ministre de l'Agriculture, Coulibaly Mamadou Sangafowa, pour ses initiatives dans ladite région.

 

Source : AIP | Economie | Publié le Mardi 16 Septembre 2014 à 16:40:20

 

http://www.imatin.net/article/economie/developpement-dans-le-iffou-hevea-et-vivrier-comme-socle_22598_1410886097.html

 

 


-----------------------------------------

  

 

3 - La Côte d’Ivoire crée un comité chargé de la lutte contre le blanchiment des capitaux

 

Le gouvernement ivoirien a créé un comité de coordination des politiques nationales de lutte contre le blanchiment des capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive. "Le Conseil a adopté un décret portant création, composition, attributions et fonctionnement du Comité de coordination des politiques nationales de lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive", indique le communiqué d'un conseil des ministres tenu à Daoukro (centre-est) où est en visite d'Etat depuis dimanche le président Aalassane Ouattara.


Selon le gouvernement ivoirien, ce décret qui organise le " Comité de coordination" vise à "combattre de manière plus efficace le crime organisé". La criminalité organisé constitue un "danger" pour tous les Etats, "sous ses formes les plus pernicieuses que sont le financement du terrorisme, le blanchiment de capitaux et la prolifération des armes de destruction massive", souligne le gouvernement. Sous l'impulsion de l'Onu, les pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont mis en place en 2000 le Groupe intergouvernemental d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique de l'Ouest (GIABA).

Cette institution est chargée de mettre en place des dispositifs de lutte contre ces fléaux.

 

Agence de Presse Xinhua | Economie | Publié le Mercredi 17 Septembre 2014 à 07:53:16 |

  

http://www.imatin.net/article/economie/la-cote-d-rsquo-ivoire-cree-un-comite-charge-de-la-lutte-contre-le-blanchiment-des-capitaux_22605_1410941204.html

  

-------------------------------------------

 

 

4 - Alassane Ouattara à M’Bahiakro: ‘‘Notre ambition est d'apporter le développement…’’

 

Répondant aux doléances des populations, en ce qui concerne la sécurité, il a promis de doter la ville de M'Bahiakro d'un commissariat de police et celle de Bonguéra d'une brigade de gendarmerie.      

  

Alassane Ouattara à M’Bahiakro: ‘‘Notre ambition est d'apporter le développement…’’

Pour son deuxième meeting à M’Bahiakro dans la région de l’Iffou, Alassane Ouattara  a réaffirmé sa volonté d'apporter le développement à toute la Côte d'Ivoire, notamment en matière de fourniture d'électricité, d'adduction d'eau, de santé. C’était ce mardi 16 septembre 2014, au troisième jour de sa visite d’État. Pour y arriver, le Président Ouattara a lancé un appel à la cohésion, en inscrivant dans le passé toutes les crises qui ont secoué la Côte d'Ivoire. Faisant remarquer que le pays est « au travail », il a salué l’ensemble des cadres qui ont contribué au développement du pays, notamment le Premier ministre Daniel Kablan Duncan et son gouvernement. « Ils font du bon travail », a-t-il précisé.

Pour le département de M'Bahiakro qui compte 77 villages, le Chef de l’État a indiqué que ce sont 7 milliards Fcfa qui ont déjà été investis, grâce au Programme présidentiel d'urgence (Ppu). Ces investissements ont été faits dans la réhabilitation du réseau électrique, les domaines routiers et sanitaires. Il a encore promis « la réparation de 80 pompes villageoises dont les travaux en cours s'achèveront bientôt ainsi que la réhabilitation de 10 km de route. » ‘'Nous travaillons également au renforcement du plateau technique de l'hôpital général de M'Bahiakro'', a-t-il ajouté.

Répondant aux doléances des populations, en ce qui concerne la sécurité, il a promis doter la ville de M'Bahiakro d'un commissariat de police et celle de Bonguéra d'une brigade de gendarmerie. « Considérez que c'est acquis », a-t-il affirmé avant de procéder à l’inauguration de l'avenue qui porte désormais son nom au centre ville.



Ouattara Ouakaltio/ envoyé spécial dans la région de l’Iffou

 

mardi, 16 septembre 2014 16:38

 

http://www.fratmat.info/politique/item/18883-alassane-ouattara-%C3%A0-m%E2%80%99bahiakro-%E2%80%98%E2%80%98notre-ambition-est-dapporter-le-d%C3%A9veloppement%E2%80%99%E2%80%99



---------------------------------------------------

  

Urgent - Bédié soutient la candidature du président Ouattara et lance un appel aux militants du PDCI !

 

5 - L’alliance Ouattara – Bédié, pour un développement commun du pays


Côte D'Ivoire  - Alassane Ouattara au cours de son deuxième meeting dans la région de l’Iffou, a réaffirmé mardi à M’Bahiakro dans le Centre-Est, une alliance avec son aîné, Henri Konan Bédié pour le développement de la Côte d’Ivoire conformément à la volonté du feu président Houphouët-Boigny. Cette déclaration a été faite lors d’un discours du chef de l’Etat ivoirien dans la région.

 

Le président ivoirien lors de son introduction au cours de son deuxième meeting à M’bahiakro, au trisième jour de sa visite d’Etat dans la région de l’Iffou, a affirmé qu’il voudrait saluer les populations de M’bihiakro qui manifestent tant de sympathie à son égard chaque fois qu’il est là. C’est la troisième fois en trois ans, poursuit-il, qu’il visite ce département. Et au chef de l’Etat de continuer en réaffirmant, que ses remerciements allaient à l’endroit de son frère aîné, le président Bédié qui est à ses côté depuis son arrivé dans l’Iffou, à Daoukro, à Prikro et dans d’autres localités. Mon alliance avec le président Bédié, a-t-il poursuivi, est ‘' une continuité''. ‘' Le Président Houphouët-Boigny nous a choisis pour diriger l'Etat, lui au Parlement et moi au gouvernement'' a rappelé le chef de l'Etat ivoirien. Selon Alassane Ouattara, sa précoce déclaration sur sa volonté de ‘' briguer un second mandat‘' s’explique par le travail important effectué depuis son arrivée aux affaires de l'Etat. ‘'Vous avez beaucoup contribué à mon élection en 2010 et je ne doute pas que vous ferez de même en 2015'' a-t-il indiqué aux populations de M'bahiakro. 


Pour le département de M'bahiakro qui compte 77 villages, 7 milliards FCA, grâce au Programme présidentiel d'urgence (PPU), ont déjà été investis ‘'dans la réhabilitation du réseau électrique, dans les domaines routiers et sanitaires'' a précisé le chef de l'Etat, promettant ‘' la réparation de 80 pompes villageoises dont les travaux en cours s'achèveront bientôt'' ainsi que la ‘'réhabilitation de 10 km de route''. La visite d'Etat dans la région de l'Iffou s'achève mercredi à Daoukro, chef-lieu de région, ville natale de son allié Henri Konan Bédié, par un meeting de clôture.

Eric K.

Source : | AFRICAHOTNEWS.COM Source : 17/09/2014

 

http://news.icilome.com/?idnews=791355&t=L-alliance-Ouattara-%96-Bedie,-pour-un-developpement-commun-du-pays

 

Développement dans le Iffou: Hévéa et vivrier comme socle


----------------------------------------------------

 

 

6 - Visite du Président Alassane Ouattara dans la région de l’Iffou : Le Dg du Bnetd a visité les chantiers

 

Du 13 au 17 août 2014, le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, sera en visite dans la région de l’Iffou. Pour la réussite de cette visite présidentielle, les cadres et les structures ont décidé de mettre les petits plats dans les grands. C’est dans cette logique que les responsables du Bureau national d’études techniques et de développement (Bnetd) étaient sur le terrain les 12 et 13 Septembre 2014.

 

Selon un rapport de visite produit au terme de la mission, dont nous avons reçu une copie de la part du service communication, Pascal Kra Koffi et Jean Claude Kouassi respectivement directeur général (Dg) et président du conseil d’administration (Pca) du Bnetd, ont constaté de visu, les travaux de réhabilitation et de construction, effectués par la structure à capitaux publics dans la région. Le premier site, renseigne le communiqué, à être visité par les responsables du Bnetd fut le chantier de réhabilitation de la préfecture de Daoukro. Un endroit où, aux dires de personnes renseignées, se dérouleront les activités gouvernementales, le temps que le président Alassane Ouattara passera dans la région du président Henri Konan Bédié. Partout où le Dg et le Pca sont passés, ce sont des ouvriers qu’ils ont trouvés à la tâche. A Daoukro, à Pepressou, à Ouéllé et sur l’axe Ananda-Bahiakro, les travaux en exécution des infrastructures routières étaient très avancés.

 

La fausse note est venue de Prikro, une ville carrefour. Dans cette contrée, l’équipe du Bnetd a constaté un retard dans l’avancement des travaux. Toute chose que le directeur général, à en croire, le rapport de mission, a déploré. Selon lui, ce retard est à la base du faible pourcentage d’avancement enregistré au niveau des travaux, et qui se situe à 30 %. Il a donc exhorté les agents et les ouvriers, à tout mettre en œuvre pour respecter les délais. Promesse lui a été faite d’être dans le temps imparti.

 

Elysée YAO

 

Source : http://news.abidjan.net

 

http://softnews.unblog.fr/2014/08/25/visite-du-president-alassane-ouattara-dans-la-region-de-liffou-le-dg-du-bnetd-a-visite-les-chantiers/

  


----------------------------------------------------

  

 

 

7 - Au terme de sa visite d’Etat dans la Région de l’Iffou, le Chef de l’Etat a animé une conférence de presse


Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a animé une conférence de presse, à sa Résidence de Daoukro, ce mercredi 17 septembre 2014, au terme de sa visite d’Etat dans la Région de l’Iffou. Dans son propos liminaire, le Chef de l’Etat a traduit sa gratitude au Président Henri Konan BEDIE, aux cadres et aux populations de l’Iffou pour leur hospitalité et leur mobilisation et fait le bilan de sa visite d’Etat qui lui a permis d’aller à la rencontre des populations, d’écouter leurs préoccupations et d’y apporter des solutions comme l’indiquent les investissements de plus de 24 milliards de F CFA à Daoukro et ceux de 40 milliards de F CFA faits dans la Région de l’Iffou; soit un total de 64 milliards de F CFA.



Pour le Président Alassane OUATTARA, qui s’est réjoui de l’appel de Daoukro en faveur de sa candidature unique qui permettra au Gouvernement de continuer son travail sans interruption et de donner encore des résultats palpables pour nos concitoyens au cours des prochains mois, le pays se trouve sur la bonne voie au vu de la moitié des investissements prévus déjà réalisés, à mi-mandat, dans la Région de l’Iffou. Au cours des échanges qui ont suivi, le Chef de l’Etat et les journalistes ont abordé divers sujets portant notamment sur la santé de l’économie ivoirienne, l’alliance du RHDP, l’alternance du pouvoir en 2020, le Programme Présidentiel d’Urgence (PPU), la paix et la stabilité, la lutte contre l’impunité, le jugement de madame Simone GBAGBO, la CEI et la participation de la diaspora à la gestion du pays.



Sur toutes ces questions, le Président de la République a apporté des réponses qui reflètent sa vision et traduisent ses ambitions pour la Côte d’Ivoire. Au plan économique, il a indiqué que la bonne croissance du PIB se poursuivra en 2014 grâce à la poursuite des investissements et à l’augmentation du pouvoir d’achat des populations qui permet de booster la consommation. S’agissant de la Commission Electorale Indépendante (CEI), le Chef de l’Etat a invité le bureau de cette structure qui a été élue de manière démocratique à se mettre au travail et souhaité que tous les acteurs politiques y soient représentés. Sur la violence politique, qu’il a condamnée, le Chef de l’Etat a dit que tout sera mis en oeuvre pour préserver la paix et la stabilité retrouvées dans notre pays, à travers la construction d’un Etat de droit. Il a ajouté que la justice sera la même pour tous les citoyens sans distinction, avant de réaffirmer sa volonté de lutter contre l’impunité et d’oeuvrer à l’aboutissement de toutes les enquêtes en cours dans notre pays. Il a rassuré ses concitoyens sur la poursuite du PPU qui permet de régler les problèmes d’urgence dans les différentes Régions de notre pays.



Evoquant les rumeurs sur une prétendue présence du virus Ebola en Côte d’Ivoire, le Chef de l’Etat a souligné qu’à ce jour, aucun cas n’a été déclaré dans notre pays, qui est ainsi préservé. Pour terminer, le Président de la République a réitéré sa volonté de construire un pacte de confiance entre lui et ses concitoyens pour parvenir à un développement harmonieux de notre pays qui sera matérialisé par ‘’le progrès pour tous et le bonheur pour chacun.’’
A l’issue de cette conférence de presse, le Président de la République a quitté Daoukro pour Abidjan. Il a été accompagné à son départ par son ‘’aîné’’, le Président Henri Konan BEDIE et son épouse.

 

Publié le jeudi 18 septembre 2014  |  Présidence

 

http://news.abidjan.net/h/510911.html  

 

 


------------------------------------------

 

 

8 - Le Président de la République a achevé sa visite d’Etat dans la Région de l’Iffou par un meeting géant à Daoukro

 

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a achevé sa visite d’Etat dans la Région de l’Iffou, ce mercredi 17 septembre 2014, par un meeting géant qu’il a animé à la place Henri Konan BEDIE de Daoukro.

 

A cette occasion, le Maire de Daoukro, Anoh Kadio Joseph, et le porte-parole des populations, l’honorable Allah Brou Florence, ont réaffirmé le soutien et l’attachement des populations du Département de Daoukro au Président Alassane OUATTARA, ‘’un chef qui assure et rassure, un guide dont la présence réconforte et apaise’’, pour ses actions de développement qui ont consacré la ‘’renaissance’’ de notre pays.
 

Le Président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA, Président de la Conférence des Présidents du RHDP, a, pour sa part, salué cette visite du Chef de l’Etat qui lui a permis de voir, toucher, échanger mais surtout communier avec les populations de la Région de l’Iffou pour connaître leurs difficultés, leurs besoins et leur proposer des solutions idoines.
 

A cet égard, le Président BEDIE a salué le mérite du Président Alassane OUATTARA, ‘’un bâtisseur, un bourreau du travail et surtout un Homme de conviction’’ dont le bilan plus que flatteur à la tête de l’Etat peut s’apprécier à l’aune des grands travaux en cours de réalisation dans tout le pays et des travaux d’infrastructures déjà effectués, notamment en matière d’eau, d’électricité, de bitumage et de reprofilage de routes, dans les Régions à l’occasion des visites d’Etat.
 

Toutes ces réalisations étant faites, selon le Président BEDIE, pour le développement durable de notre pays et donc pour la paix et la stabilité de la Côte d’Ivoire, il est important a-t-il poursuivi que les populations ivoiriennes apportent un soutien massif aux actions du Président Alassane OUATTARA et à celles de son Gouvernement.
 

Dans ce cadre, le Président BEDIE a réitéré de façon plus explicite l’appel à un soutien des partis politiques du RHDP, notamment celui du PDCI-RDA, à la candidature du Président Alassane OUATTARA à l’élection présidentielle de 2015; lequel appel devra être validé par une convention jumelée du PDCI-RDA et du RDR.
 

A cet effet, le Président Henri Konan BEDIE a, devant la Nation rassemblée,donné les orientations fermes à toutes les structures du PDCI et des partis composant le RHDP de se mettre en mouvement pour faire aboutir le projet de candidature unique du Chef de l’Etat au sein du RHDP, afin d’assurer le succès de ce regroupement politique aux élections de 2015 dans l’intérêt de notre pays et de la paix et ensuite d’aboutir à un parti politique unifié fort dénommé ‘’PDCIRDR’’

pour gouverner la Côte d’Ivoire.
 

Le Chef de l’Etat, SEM. Alassane OUATTARA a, quant à lui, exprimé sa gratitude et sa reconnaissance au Président BEDIE et à son épouse pour leur gentillesse, la chaleur de leur accueil et leur grande générosité dont son épouse et lui ont bénéficié au cours de cette visite.
 

Il s’est ensuite réjoui de l’appréciation de son bilan, ‘’un bilan commun au RHDP’’,par le Président BEDIE, qui montre que ces partis ont bien fait de se mettre ensemble pour construire notre pays.
 

A cet égard, le Président Alassane OUATTARA a salué l’appel du Président BEDIE en faveur de sa candidature unique au sein du RHDP à l’élection présidentielle de 2015; lequel appel permettra aux enfants du Président Félix HOUPHOUËT BOIGNY de continuer de diriger la Côte d’Ivoire.
 

Evoquant ses solutions pour le Département de Daoukro, le Chef de l’Etat a rappelé les nombreux investissements réalisés dans le cadre du Programme Présidentiel d’Urgence, notamment les 24 milliards de F CFA investis dans les projets d’infrastructures à Daoukro ainsi que les 40 milliards de F CFA investis dans la Région de l’Iffou.
 

Pour terminer, le Président Alassane OUATTARA a indiqué qu’il poursuivra l’oeuvre de transformation de la Côte d’Ivoire entamée par les Présidents Félix HOUPHOUËT-BOIGNY et Henri Konan BEDIE.
 

Notons qu’avant ce meeting, le Chef de l’Etat a procédé à la mise sous tension du réseau électrique du quartier ‘’Sossoribougou’’, situé près du Lycée professionnel de Daoukro dont les travaux ont coûté 60 millions de F CFA et qui va desservir environ mille habitants.

 

http://www.lebabi.net/actualite-abidjan/le-president-de-la-republique-a-acheve-sa-visite-d-etat-dans-la-region-de-l-iffou-par-un-meeting-geant-a-daoukro-28801.html

 


-----------------------------------------------

 

 

9 - COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 15/09/2014



Le lundi 15 septembre 2014, un Conseil des Ministres s’est tenu de 10h00 à 13h30, à la Préfecture de Daoukro, sous la présidence effective de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’État.

L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants :

A/-Mesures Générales
- Projets de décrets
B/-Mesures Individuelles
C/-Communications
D/-Divers


A/ - MESURES GENERALES


PROJETS DE DECRETS


1- Au titre du Ministère auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances, en liaison avec le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget, le Ministère d’Etat, Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité et le Ministère de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques ;

Le Conseil a adopté un décret portant création, composition, attributions et fonctionnement du Comité de Coordination des Politiques Nationales de Lutte Contre le Blanchiment de Capitaux, le Financement du Terrorisme et la Prolifération des armes de destruction massive, dénommé « Comité de coordination ».

Le danger que constitue la criminalité organisée pour tous les Etats, notamment sous ses formes les plus pernicieuses que sont le financement du terrorisme, le blanchiment de capitaux et la prolifération des armes de destruction massive, a amené les Etats membres de la CEDEAO, sous l’impulsion de l’Organisation des Nations Unies (ONU), du Groupe d’Action Financière et du Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA), à mettre en place des dispositifs de lutte contre ces fléaux.


Pour ce qui concerne la Côte d’Ivoire, le présent décret organise le Comité de Coordination des Politiques Nationales en matière de lutte contre le financement du terrorisme, le blanchiment de capitaux et la prolifération des armes de destruction massive afin de combattre de manière plus efficace le crime organisé.

2- Au titre du Ministère auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances, en liaison avec le Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères et le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget ;

Le Conseil a adopté un décret portant ratification de l’Accord de Prêt N°5501-CI pour le financement additionnel du Projet de Gouvernance et de Développement Institutionnel, d’un montant total de trois millions trois cent mille (3 300 000) Droits de Tirages Spéciaux (DTS), soit environ deux milliards quatre cent soixante-dix millions (2 470 000 000) de francs CFA, conclu le 23 juillet 2014, entre l’Association Internationale de Développement (AID) et la République de Côte d’Ivoire.

Ce projet vise à introduire davantage de transparence dans la gestion des finances publiques et à améliorer la gouvernance dans les secteurs du cacao et du pétrole.

3- Au titre du Ministère des Transports;

Le Conseil a adopté un décret fixant les règles relatives à la supervision de la sécurité et de la sûreté de l’aviation civile.

Ce décret, qui s’inscrit dans la dynamique de l’accomplissement des démarches relatives à la certification de l’Aéroport International Félix Houphouët Boigny et de la transposition des normes et pratiques recommandées par l’Organisation de l’Aviation civile Internationale (OACI), vise à combler les faiblesses relatives à la supervision de la sécurité et de la sûreté de l’aviation civile.

4- Au titre du Ministère de la Santé et de la Lutte contre le SIDA, en liaison avec le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative et le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget ;

Le Conseil a adopté un décret portant modification de l’article 10 du décret n° 2001-650 du 19 décembre 2001 portant attributions, organisation et fonctionnement des Centres Hospitaliers et Universitaires de Cocody, de Treichville, de Yopougon et de Bouaké et abrogeant les décrets n°98-380, 98-381, 98-382 et 98-383 du 30 juin 1998.

Le présent décret autorise la nomination d’administrateurs, de fonctionnaires ou de non fonctionnaires formés à la gestion hospitalière, à des fonctions de gestion des Centres Hospitaliers Universitaires (CHU).

5- Au titre du Ministère de l’Agriculture, en liaison avec le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances et le Ministère de l’Industrie et des Mines ;

Le Conseil a adopté un décret qui confère à l’Association Interprofessionnelle Agricole de la filière Coton, en abrégé INTERCOTON, la qualité d’organisation interprofessionnelle agricole de la filière Coton.

6-Au titre du Ministère de l’Industrie et des Mines, en liaison avec le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances et le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget ;

Le Conseil a adopté quatre (04) décrets portant attribution de permis de recherche minière :

• un décret portant attribution d’un permis de recherche minière, valable pour le nickel, à la Société CALAO RESOURCES SARL à BLAPLEU-GEOULE, dans les Départements de Biankouman et de Man ;

• un décret portant attribution d’un permis de recherche minière, valable pour l’or, dénommé « DABAKALA EST » à la Société T.D. CONTINENTAL S.A. dans le Département de Dabakala ;

• un décret portant attribution d’un permis de recherche minière, valable pour le colombo-tantalite, à la Société pour le Développement Minier de la Côte d’Ivoire (SODEMI) dans le Département d’Issia ;

• un décret portant attribution d’un permis de recherche minière, valable pour l’or, à la Société B & F MINIERALS SARL dans le Département de Zoukougbeu.

Ces quatre (04) permis de recherche minière sont valables pour une période de quatre (04) ans.

7-Au titre du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs ;

Le Conseil a adopté un décret portant création d’un Conseil National des Sports, en abrégé CNAS.

Ce décret modificatif opère une réforme du Conseil National des Sports pour faire de ce conseil une véritable instance de concertation et d’excellence en matière de sport.
Les attributions du CNAS sont ainsi reprécisées, et son fonctionnement optimisé avec l’intégration en son sein de représentants du secteur privé et de sportifs de haut niveau.
Le CNAS aura également la responsabilité de régler les différends susceptibles d'opposer les membres du mouvement sportif ivoirien.

B/- MESURES INDIVIDUELLES


1-Au titre du Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, en liaison avec le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative ;

Le Conseil a autorisé le détachement de M. KOFFI Yao Bernard, Conseiller Technique du Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, auprès de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

2-Au titre du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, en liaison avec le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances, le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et le Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères ;

Le Conseil a adopté deux communications :

• la première communication est relative au détachement de M. BOUAFFOU Kouamé Guy Marcel, Maître de Conférences au Département des Sciences et Techniques de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) d’Abidjan, auprès du Centre Régional AGRHYMET sis au Niger ;

• la seconde communication est relative à une demande de régularisation et de renouvellement du détachement auprès de l’Union Africaine (UA), de M. KOUASSI N'guetta René, Maître-Assistant à l’UFR des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY d’Abidjan.

3-Au titre du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative ;

Le Conseil a adopté les délibérations du Comité Restreint du mardi 08 septembre 2014. Ainsi, le Conseil a adopté cinq (5) décrets portant organisation de départements ministériels et a procédé à des nominations Rechercher nominations dans neuf (9) départements ministériels.

Le compte-rendu correspondant est annexé au présent communiqué.


C/- COMMUNICATIONS


1- Au titre du Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, en liaison avec le Ministère d’Etat, Ministère du Plan et du Développement, le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances et le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget ;

Le Conseil a adopté une communication sur la mission de l’OCDE relative à l’élaboration du Plan stratégique Côte d’Ivoire-Pays Emergent en 2020. Cette mission s'est déroulée à Abidjan du 1er au 7 septembre 2014.
Cette première mission a permis de finaliser avec le Gouvernement les discussions relatives à la participation du centre de développement de l’OCDE à l’élaboration du Plan stratégique Côte d’Ivoire-Pays Emergent en 2020. Elle a également décidé de la mise en place d'un comité de pilotage du projet, chargé de valider les grandes orientations stratégiques formulées, ainsi que de celle d'un comité technique et d'un sécretariat technique. Un premier rapport d'étape de la mission de l'OCDE sera présenté en janvier 2015.

2- Au titre du Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, en liaison avec le Ministère d’Etat, Ministère du Plan et du Développement, le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances et le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget ;

Le Conseil a adopté une communication relative au bilan du Prix d’Excellence 2014 et à la préparation de l’édition 2015.

La cérémonie de remise de récompenses des cinquante-cinq (55) lauréats nationaux des prix d’excellence, rigoureusement choisis parmi les Ivoiriens les plus méritants, s’est déroulée sous la présidence effective du Chef de l’Etat, le 1er août dernier.
A l’issue de cette cérémonie, trente-six (36) personnes physiques, dont dix-sept (17) femmes, et dix-neuf (19) personnes morales ont été honorées.
Le Conseil félicite une fois de plus les lauréats et exhorte les Ivoiriens et toutes les populations vivant en Côte d’Ivoire à la culture de l’excellence, quel que soit leur domaine d’activité.
Dans la perspective de la préparation de la prochaine édition de la journée de l’excellence, le comité technique débutera ses activités au mois de novembre 2014.


3-Au titre du Ministère de l’Agriculture ;

Le Conseil a adopté une communication relative à l’état de mise en œuvre du projet intégré d’hévéaculture et des cultures vivrières de PRIKRO.

Ce projet, d’un montant de trente et un milliards (31 000 000 000) de francs CFA, est basé sur une vision de partage de la richesse générée par un acteur privé, la Compagnie Heveicole de Prikro (CHP), avec les populations locales. Un an après son lancement, le projet enregistre 399 bénéficiaires, dont 247 femmes identifiées pour le programme vivrier. Le projet permettra, à terme, la production de 26.000 tonnes de caoutchouc naturel et 8.000 tonnes de produits vivriers par an. Il créera 8000 emplois directs, et permettra la réalisation d'infrastructures diverses (écoles primaires, hydraulique villageoise, pistes rurales...).


Le Conseil des Ministres a salué l'important rôle joué par les chefs traditionnels, le corps préfectoral et les cadres de la région, dans la mise en œuvre du projet, et autorisé la conclusion d'un bail emphytéotique au profit de la CHP pour une surface de 5.000 hectares.

4-Au titre du Ministère de l’Agriculture, en liaison avec le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget ;

Le Conseil a adopté une communication relative à l’état de mise en œuvre du projet d’aménagement hydro agricole de M’Bahiakro (PAHA M’BAHIAKRO).

Le projet PAHA M’BAHIAKRO vise à contribuer à la sécurité alimentaire de la population de la vallée du N’ZI, à augmenter la production de riz et de produits maraîchers, ainsi qu’à contribuer au développement économique de la région. Après avoir connu plusieurs difficultés dans sa mise en œuvre, ce projet a été remis sur pied en 2012 par le Gouvernement. Il connaît aujourd’hui sa phase d’achèvement des travaux d’infrastructures.
Ainsi, à la date du 4 septembre 2014, le projet enregistrait la construction d'un barrage sur le lit mineur du fleuve N’ZI et la construction des deux stations de pompage prévues au volet agro-économique ainsi que l’aménagement et la mise en valeur de 220 hectares destinés à la riziculture. En dépit de débuts difficiles, le projet a permis la création de 884 emplois, dont 283 permanents et 601 occasionnels, et une production de 1100 tonnes de paddy est attendue en décembre 2014.

Aussi, le Conseil a-t-il instruit le Ministre de l’Agriculture, le Ministre de l’Economie et des Finances, et celui du Budget, à l’effet de prendre les mesures nécessaires pour accélérer la mise en oeuvre de ces projets.
5-Au titre du Ministère de l’Industrie et des Mines, en liaison avec le Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances et le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget ;

Le Conseil a adopté une communication relative aux projets de réhabilitation de la zone industrielle de Yopougon et de développement de la nouvelle zone industrielle du PK 24 de l'Autoroute du Nord.

Conformément à la volonté du Président de la République d’accroître la part du secteur industriel dans le PIB d’ici 2020, le Gouvernement a initié une série d’actions visant à réhabiliter les zones existantes et à accélérer la création de nouvelles zones industrielles.
Ainsi, face à la dégradation avancée de la zone industrielle de Yopougon, le Gouvernement a décidé de mettre en œuvre un programme de réhabilitation de cette plateforme, pour un financement de 28,3 milliards de francs CFA, sur la période 2014-2015. Cette opération porte essentiellement sur la réhabilitation, le renforcement et l'aménagement des voies de circulation, des réseaux électrique, téléphonique, d’eau potable et de drainage des eaux pluviales.


Aussi, le projet de « Zone Industrielle du PK 24 », initié en vue de satisfaire la demande de terrains industriels dans la capitale économique, est en cours de réalisation à travers la mise en concession, via un Partenariat Public-Privé, de 940 hectares par tranches de 200 HA. Les premières ressources ont été mobilisées en 2014 et ont permis de démarrer la purge des droits coutumiers sur les terrains concernés.
Par ailleurs, pour tenir compte de l'importance et de l'urgence de la demande, un projet d’aménagement immédiat de 50 hectares sur le site du PK24, d'un coût de 131 milliards de FCFA, sera également mis en œuvre en 2014/2015.

Le Conseil a instruit le Ministre de l’Industrie et des Mines, ainsi que tous les ministres concernés, à l’effet de déployer les moyens nécessaires à l’aboutissement des travaux de réhabilitation et d’aménagement de ces zones industrielles dans les meilleurs délais.

D/-DIVERS

Au titre du Ministère d’Etat, Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité

Le Conseil a entendu une communication du Préfet de la Région de l’Iffou, Préfet du Département de Daoukro.

Le Préfet de la Région de l’Iffou, Préfet du Département de Daoukro, a présenté, à la demande du Chef de l’Etat, une communication en Conseil des Ministres relative à la situation administrative et socio-économique dans la Région de l’Iffou.
Le Préfet de Région, après avoir présenté sa circonscription administrative, a dressé un état des lieux des infrastructures et des activités socio-économiques de la région de l’Iffou, avant d’évoquer les difficultés auxquelles la Région est confrontée, ainsi que les attentes des populations.
Le Conseil a noté avec un grand intérêt ces préoccupations et s’est engagé à y apporter les réponses appropriées dans les meilleurs délais.


Fait à Daoukro, le 15 septembre 2014
Bruno Nabagné KONE
Ministre de la Poste et des TIC
Porte-parole du Gouvernement

-- Annexe au Communiqué du Conseil des Ministres du 15 septembre 2014--

Le lundi 08 septembre 2014, de 11 h à 13 h, s’est tenue une réunion du Comité chargé de l’Examen des Projets de Nominations dans les Départements Ministériels, sous la présidence du Premier Ministre, Ministre de l’Economie des Finances et du Budget, M. Daniel Kablan DUNCAN.

L’ordre du jour de la réunion a porté sur l’examen de projets d’organigrammes de plusieurs ministères ainsi que sur l’examen de propositions de nominations.


I- AU TITRE DES ORGANIGRAMMES
Les projets d’organigrammes des ministères ci-après ont été validés :
- Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable;
- Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme ;
- Ministère des Eaux et Forêts;
- Ministère du Tourisme;
- Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs.



II- AU TITRE DES NOMINATIONS DANS LES ADMINISTRATIONS

Les propositions de nominations Rechercher nominations ci-après ont été validées :


MINISTERE D’ETAT, MINISTERE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT

- Chef du Département des Relations Extérieures de l’Office National de la Population (ONP) : Madame BAILLY épouse TRAORE Anna Marie Chantal ;
- Chef du Département des Politiques et Programmes de Population de l’Office National de la Population (ONP) : Monsieur Moustapha Daniel HININ ;
- Chef du Département des Etudes, des Recherches et de la Formation de l’Office National de la Population (ONP) : Madame MENEHOUAN OUASSIA Marina Edith Yo.


MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE LA SALUBRITE URBAINE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

- Directeur Général du Développement Durable : Monsieur GNANZOU Denis,


MINISTERE DES EAUX ET FORETS

- Directeur des Ressources Humaines : Monsieur BANGA ANVOH Jules Anicet ;

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

- Directeur du Centre Régional des Œuvres Universitaires Abidjan I, en abrégé CROU Abidjan I : Monsieur YAO Norbert Etranny.

MINISTERE DU COMMERCE, DE L’ARTISANAT ET DE LA PROMOTION DES PME

- Directeur de l’Office d’Aide à la Commercialisation des Produits Vivriers (OCPV) : Madame MOH épouse TANO KASSI Constance Viviane ;
- Directeur des Systèmes d’Information : Monsieur MOBIOH Brousset David ;
- Directeur de la Planification, des Statistiques et de la Prospective : Madame KOFFI Affoué Roseline ;
- Directeur de l’Encadrement et de l’Innovation de l’Artisanat : Monsieur ASSEMIAN Yapo Antoine.


MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE, en liaison avec le MINISTRE AUPRES DU PREMIER MINISTRE, CHARGE DU BUDGET

- Directeur des Affaires Financières : Monsieur ZONDEGUE DEMBELE.


MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE, CHARGE DU BUDGET

- Inspecteurs Généraux Adjoints à la Direction Générale des Douanes :

Monsieur EHIVET Kamon Germain ;
Madame KONE épouse COULIBALY Mariam.

- Inspecteurs Principaux à la Direction Générale des Douanes :

Monsieur KANGOU Vincent de Paul ;
Monsieur DOFFOU Pascal ;
Monsieur KOUAME Kouamé Pierre ;
Monsieur GAULI Bi SAHI ;
Monsieur KOBENAN Dassié ;
Monsieur MALAN Kouadio
Monsieur COULIBALY Doténémé ;
Monsieur KAKE Lucien ;
Monsieur ASSADOU Malan ;
Monsieur THIA Labi Dominique ;
Madame BINDEDOU Djè épouse COULIBALY Akissi Philomène ;
Monsieur EKRA Kadjo ;
Monsieur SORO Namogo Oumar ;
Monsieur ANIMAN Ettékan ;
Monsieur BOUAGBA Brice ;
Monsieur N’DRI Koffi Jacques ;
Monsieur SANGARE Souleymane ;
Madame GABALA épouse DIARRA Atimbié Paulette ;
Monsieur TRAORE Nouffou ;
Monsieur KOUAME YAPI Clément ;
Madame N’GORAN Solange ;
Monsieur YEO Gninakan ;
Monsieur SEH N’guetta ;
Monsieur KADIO Albert Louis ;
Monsieur BRINDOU Kanga M’bia Ernest ;
Monsieur KOFFI Méa Ignace ;
Monsieur GNAKO Marcellin ;
Monsieur TORO Ipaud ;
Monsieur AKA Bidi ;
Monsieur MALOU Assoua ;
Monsieur TRAORE Dohia Mamadou ;
Monsieur AMALAMAN Gilbert.

- Directeurs d’Administration Centrale à la Direction Générale des
Douanes :

- Directeur de la Réglementation et du Contentieux: Monsieur Amadou
COULIBALY;
- Directeur des Ressources Humaines et de la Programmation des
Effectifs: Monsieur AMANI Oka Bertin;
- Directeur de l’Analyse du Risque, du Renseignement et de la Valeur:
Monsieur DJOMANDE Loua Alain;
- Directeur des Moyens Généraux: Monsieur KOUAME Yao Michel;
- Directeur des Enquêtes Douanières: Monsieur MEITE Yacouba;
- Directeur des Services Extérieurs de Yamoussoukro: Monsieur ESSE
Brouh;
- Directeur des Services Aéroportuaires: Madame KONE épouse
DIABY Fatoumata;
- Directeur de l’Informatique: Monsieur BEUGRE Gilles Thierry;
- Directeur de la Formation et de la Documentation: Monsieur Karim
COULIBALY;
- Directeur de la Communication et de la Qualité: Madame KOUAME
Anne-Marie Olga;
- Directeur des Régimes Economiques: Monsieur OUATTARA Issa;
- Directeur des Services Douaniers du Port et des Services Spéciaux :
Monsieur PALE Olo Sib;
- Directeur de la Statistique et des Etudes Economiques: Monsieur
KEHO Yaya;
- Receveur Principal des Douanes: Madame OUATTARA épouse
GNEBEÏ Alice Florentine;
- Directeur de la Surveillance et des Interventions : Monsieur SALLAH
Chérif Habib Ben;
- Directeur des Services Extérieurs d’Abidjan: Monsieur N’CHO ACHO
Albert.





III AU TITRE DES NOMINATIONS DANS LES CONSEILS
DE GESTION ET CONSEILS D’ADMINISTRATION


Le Conseil a entériné les propositions de nominations Rechercher nominations ci-après :

MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET DES MINES

- Président du Conseil de Gestion du Laboratoire National d’Essais de qualité, de Métrologie et d’Analyses dénommé LANEMA : Monsieur Jean Claude CISSOKO, représentant le Ministre de l’Industrie et des Mines ;

- Membres du Conseil de Gestion du Laboratoire National d’Essais de qualité, de Métrologie et d’Analyses dénommé LANEMA :
Monsieur Ali DIOMANDE, représentant le Président de la République ;
Madame Mariame FOFANA, représentant le Premier Ministre ;
Madame ADO Gossan Viviane représentant le Ministre auprès du Premier Ministre, chargé du Budget ;
Monsieur Médiatié FOFANA, représentant le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ;
Monsieur Kla Anglade MALAN, représentant le Ministre de la Santé et de la Lutte contre la SIDA ;
Monsieur Georges Philipe EZALEY, représentant le Ministre des
Transports ;
Monsieur François OULAI, représentant le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME ;
Madame Elisabeth KACOU, représentant la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire ;
Monsieur Nagolo SORO, représentant la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire.


MINISTERE DES EAUX ET FORETS

- Membres du Conseil d’Administration de la Société de Développement des Forêts, en abrégé SODEFOR :
Monsieur KONE Ousmane, représentant le Président de la République;
Monsieur YEBOUE Kouamé Pascal, représentant le Premier Ministre;
Monsieur EFFI Gnambé Jean-Jacques, représentant le Ministre des Eaux et Forêts;
Colonel SOMBO Tano, représentant le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable;
Madame DIOMANDE Massanfi, représentant le Ministre auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances;
Monsieur Adama KAMARA, représentant le Ministre de l’Agriculture;
Monsieur Boubakar Ben SALAH, représentant les Opérateurs de la filière Bois;
Colonel CONDE Abdoulaye, Expert Forestier.




MINISTERE DU TOURISME

- Président du Conseil de Gestion de l’Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial, dénommé Côte d’Ivoire Tourisme : Monsieur Germain APHING-KOUASSI représentant le Ministre du Tourisme ;

- Membres du Conseil de Gestion de l’Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial, dénommé Côte d’Ivoire Tourisme :
Monsieur Philippe IBITOWA, représentant le Président de la République ;
Monsieur ADOUBI Florent, représentant le Premier Ministre ;
Monsieur KILI Fagnidi Fiacre Adam, représentant le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité ;
Monsieur DIOMANDE Gondo, représentant le Ministre auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances ;
Madame DIABY Mariame, représentant le Ministre auprès du Premier Ministre, chargé du Budget ;
Monsieur ALLAH-KOUADIO Guy Stéphane, représentant le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable ;
Monsieur TEYA Yao Pascal, représentant le Ministre des Transports ;
Monsieur TEHUA Adjoumani, représentant le Ministre de la Culture et de la Francophonie ;
Monsieur LOLO Diby Cléophas, représentant les hôteliers, restaurateurs, débitants de boisson et cabaretiers ;
Madame Monique PHILIPPE, représentant les agences de voyages ;
Madame YAWA Epouse AKA KRA Patricia, représentant les compagnies aériennes.

 

http://www.koaci.com/cote-divoire-communique-conseil-ministres-septembre-2014-nominations-94766.html

  

Conseil des ministres à Daoukro: Des proches d'Affi N'guessan nommés. Leurs identités


-------------------------------------------------

   




Avis des internautes

Articles recommandés

» AFRIQUE/ JEUNES/ SOCIAL/ REINSERTION : petits bandits deviendront gangsters et tueurs (un système éducatif qui condamne ses enfants au chômage et au banditisme…)

» AFRIQUE/ NIGERIA/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ ETAT DE RIVERS : l’état de Rivers au Nigeria, l’un des pôles économiques significatifs de la fédération nigériane

» CANADA/ QUEBEC/ DEVELOPPEMENT LOCAL : redécouvrir le Québec, une puissance économique et technologique au sein de la fédération du Canada

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara évalue les actions de développement concernant diverses régions du pays (Aboisso, Abengourou, Divo, Gagnoa, Daloa)

» AFRIQUE/ EGYPTE/ GRANDS PROJETS DE DEVELOPPEMENT : L’Égypte inaugure son nouveau canal de Suez

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ REGION DES GRANDS-PONTS/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara en visite d’Etat dans la région des Grands-Ponts

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara en visite d'Etat dans le district du Woroba

» AFRIQUE/ MAROC/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT/ PROJETS : Processus d’intégration de l’Afrique dans le développement du continent

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ DISTRICT DU DENGUELE : le district forge ses armes pour booster son développement avec le Président Ouattara

» COTE D’IVOIRE/ DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN/ DEVELOPPEMENT LOCAL : le président Ouattara examine les préoccupations spécifiques des populations autochtones d’Abidjan

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Conférence de presse du Premier ministre ivoirien

» COTE D’IVOIRE / ECONOMIE/ CACAO/ CHOCOLAT ET SANTE : le cacao ivoirien au mieux de sa forme

» AFRIQUE/ RELATIONS MAROC-COTE D’IVOIRE/ COOPERATION ET ECHANGES : consolidation des échanges ivoiro-marocains

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE ET EMERGENCE : Actions et mesures fortes en faveur de l’émergence de la Côte d’Ivoire

» SPORT/ COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS 2015 : victoire de la Côte d’Ivoire sur le Ghana

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ PAIX/ DEVELOPPEMENT/ FORMATION ET EMPLOIS : ces actions multiformes qui peuvent consolider le développement et la paix

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ DEVELOPPEMENT LOCAL : pluralité d’initiatives, grandes mesures et grands projets pour relancer le développement du sud-ouest ivoirien

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ JACQUEVILLE : Désenclavement d’une grande région économique en Côte d’Ivoire

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ POLITIQUE : bonnes perspectives sur fond de préparation des élections de 2015

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : processus de consolidation et d’éveil après des années de crises

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015/ RHDP : M. Alassane Ouattara est investi candidat du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix)

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ REGIONS DE L'AGNEBY-TIASSA ET DE LA ME : Projets, options et stratégies pour l'émergence


Haut de page