Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

DEVELOPPEMENT LOCAL, SOCIAL ET PROJETS


Publié le 23/05/2015 à 15:10:16
COTE D’IVOIRE/ DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN/ DEVELOPPEMENT LOCAL : le président Ouattara examine les préoccupations spécifiques des populations autochtones d’Abidjan




0.1 – « Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a rencontré ce lundi 18 mai 2015, au stade du village d’Anono (commune de Cocody), l’ensemble des populations ‘’Tchaman ou Atchan’’, du District d’Abidjan. Intervenant à cette occasion, le Chef de l’Etat a tout d’abord indiqué qu’il attendait cette rencontre avec ‘’impatience’’, car elle est un ‘’moment privilégié’’ pour échanger avec le peuple ‘’Atchan’’ (communément appelé Ebrié) qui a ‘’tant donné à la Côte d’Ivoire ; notre mère patrie’’ ; d’autant que l’existence de notre capitale économique, Abidjan, sur la terre des ancêtres ‘’Tchaman’’, n’a pas toujours été ‘’chose facile’’, selon lui. C’est pourquoi, profitant de cette rencontre, le Président Alassane OUATTARA a exprimé la ‘’reconnaissance’’ de toute la nation aux ‘’Atchan’’ qui, par ‘’amour’’ pour notre pays, mais aussi par ‘’patriotisme’’, ont cédé leurs terres pour des ‘’besoins d’utilité publique et d’intérêt général’’ ; ce qui a permis la construction de la ville d’Abidjan. »

 Le


0.2 – « Gouverneur du district autonome d’Abidjan : Au titre des doléances

Au titre des doléances, tout en vous renouvelant notre profonde gratitude pour les projets déjà réalisés et ceux dont la réalisation est imminente, nous voudrions solliciter auprès de votre haute autorité, l’examen bienveillant des préoccupations ci-après :
1. La mise en place d’un Comité spécifique d’analyse et de proposition comprenant l’administration foncière et les représentants des Communautés ATCHAN et AKYE pour passer en revue les problèmes fonciers dans les aspects relatifs au mode d’indemnisation, à la procédure d’approbation des lotissements et à la gestion des conflits spécifiques, à l’analyse des cas de problèmes fonciers spécifiques à chaque village urbain, et à la configuration des impôts fonciers en villages ATCHANS. Un document en préparation vous sera soumis bientôt dans le livre blanc.
2. La poursuite de la dépollution de la lagune pour lui redonner son statut environnemental, économique, touristique et culturel ;
3. La préservation de la forêt du BANCO, un bijou de la Nature ;
4. La mise en œuvre d’une solution définitive à l’épineux problème de la décharge d’Akouédo… »

  

 


-------------------------------------------------

 

Le 

 

1 - Le Chef de l’Etat a échangé avec le peuple ‘’Tchaman’’ du District d’Abidjan

 

Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a rencontré ce lundi 18 mai 2015, au stade du village d’Anono (commune de Cocody), l’ensemble des populations ‘’Tchaman ou Atchan’’, du District d’Abidjan. Intervenant à cette occasion, le Chef de l’Etat a tout d’abord indiqué qu’il attendait cette rencontre avec ‘’impatience’’, car elle est un ‘’moment privilégié’’ pour échanger avec le peuple ‘’Atchan’’ (communément appelé Ebrié) qui a ‘’tant donné à la Côte d’Ivoire ; notre mère patrie’’ ; d’autant que l’existence de notre capitale économique, Abidjan, sur la terre des ancêtres ‘’Tchaman’’, n’a pas toujours été ‘’chose facile’’, selon lui.



C’est pourquoi, profitant de cette rencontre, le Président Alassane OUATTARA a exprimé la ‘’reconnaissance’’ de toute la nation aux ‘’Atchan’’ qui, par ‘’amour’’ pour notre pays, mais aussi par ‘’patriotisme’’, ont cédé leurs terres pour des ‘’besoins d’utilité publique et d’intérêt général’’ ; ce qui a permis la construction de la ville d’Abidjan. Après avoir révélé que ses liens avec le peuple ‘’Ebrié’’ et son ‘’attachement’’ à la terre des ‘’Atchan’’ ne datent pas d’aujourd’hui, le Président de la République a souligné qu’il ne connaît pas la ‘’rancoeur’’ et qu’il avait la ‘’mémoire courte quand il s’agissait de rancune’’ ; ajoutant qu’en ce qui le concerne, il avait ‘’pardonné’’.



Il a remercié les Chefs ‘’Atchan’’ des 60 villages du District d’Abidjan et leurs populations respectives pour leur ‘’soutien’’ et leurs ‘’prières’’. Tout en les félicitant pour leur ‘’engagement’’ en faveur de la ‘’paix et de la réconciliation’’. Car pour lui, sans paix, il n’y a point de développement durable. Se réjouissant par ailleurs des ‘’progrès visibles’’ dans le pays depuis son accession à la magistrature suprême, le Chef de l’Etat a affirmé que le Gouvernement s’attèle chaque jour à améliorer le quotidien des Ivoiriens. Avant de faire le constat que le pays ‘’avance’’ et que la Côte d’Ivoire fait aujourd’hui partie des dix premiers pays les plus réformateurs au monde.



Après avoir mis en exergue quelques réalisations faites sous sa gouvernance depuis quatre ans, notamment le pont Henri KONAN BEDIE, le Président de la République a fait remarquer que tout ceci n’a été possible que dans un climat de paix et grâce au ‘’rassemblement’’ et à ‘’l’union’’ des fils et filles de feu le Président Félix HOUPHOUET- BOIGNY, réunis au sein du RHDP (Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix). A cet égard, il a remercié son aîné, le Président du PDCI- RDA, SEM Henri KONAN BEDIE, pour son Appel de Daoukro, qui est un gage de ‘’stabilité’’, ainsi que les autres partis membres du RHDP pour leur ‘’confiance’’ qui a fait de lui, leur Candidat à la future élection présidentielle. Une élection qu’il veut ‘’apaisée’’ et ‘’transparente’’ ; de manière à tourner définitivement la page de la crise post- électorale et consolider le ‘’climat de paix et de sécurité’’.



Parlant des investissements prévus dans les mois et années à venir, le Chef de l’Etat a révélé qu’une enveloppe de 52 milliards de F CFA a été dégagée pour la mise à niveau ou la construction de certaines infrastructures dans tout le District d’Abidjan, notamment, la voirie, l’eau potable, l’électricité, l’éducation, l’assainissement, etc. S’agissant des doléances, le Président Alassane OUATTARA, a donné quelques esquisses de solution, portant en particulier sur la dépollution des lagunes, du carrefour de l’Indénié et la décharge d’Akouédo.



Pour terminer, le Chef de l’Etat a dit avoir accepté son ‘’intégration’’ dans la génération des ‘’Dougbo’’, avec son statut de ‘’Dougbo supérieur’’ et réitéré ses remerciements pour les nombreux dons qui lui ont été offerts, ainsi qu’à son épouse, la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, présente à cette rencontre. Avant l’intervention du Président de la République, le Gouverneur du District d’Abidjan, M. Robert Beugré MAMBE, a traduit la gratitude et l’affection de l’ensemble des populations ‘’Tchaman’’ au Chef de l’Etat, baptisé du nom de ‘’AGBEHE’’ (la rampe, la pagaie’’) grâce à qui la ‘’pirogue’’ Ivoire avance vers l’émergence ; et la Première Dame du nom ‘’DOMANGUIE’’. Notons que cette cérémonie a été fortement marquée par la culture et la tradition ‘’Atchan’’, notamment à travers, la libation, les échanges de nouvelles et la parade des Chefs de villages.

 

Publié le lundi 18 mai 2015  |  Présidence

  

http://news.abidjan.net/h/552018.html



------------------------------------------------

 

Le


2 - Le Président Alassane Ouattara annonce 52 milliards de FCFA d’investissements à Abidjan

 

Abidjan - Le Président Alassane Ouattara a annoncé lundi, lors d’une rencontre avec le peuple Atchan à Abidjan, la mise en œuvre de plusieurs projets d’un coût de 52 milliards de FCFA dans le district d’Abidjan. Ces investissements qui sont prévus dans les mois et années à venir concernent le bitumage de 108 km de voie, l'adduction en eau potable, l'électrification, la construction des classes de primaire, l’assainissement.


Le Chef de l’Etat a également rappelé, en guise de réponse aux doléances qui lui ont été faites, le début des travaux de dépollution de la lagune, les mesures prises pour la préservation de la forêt du Banco, le traitement des déchets ménagers de la décharge d'Akouédo, l'initiation d'un programme d'auto-emploi en faveur des femmes et des jeunes. Alassane Ouattara a exprimé ses remerciements aux chefs Atchan des 60 villages du district d’Abidjan et leurs populations respectives pour leur "soutien" et leurs "prières" ainsi que leur "engagement" en faveur de la "paix et de la réconciliation". Car, a-t-il fait savoir, "sans paix, il n’y a point de développement durable".


Avant le président de la République, le gouverneur du district d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, a indiqué que cette visite au peuple Tchaman témoigne de l’attachement et de l’affection du président ivoirien à l'égard de ce peuple. Pour Beugré Mambé, Alassane Ouattara est une énorme chance pour la Côte d'Ivoire, un pontife qui bâtit "plusieurs types de ponts, les ponts matériels, mais aussi ceux qui relient les cœurs pour les réconcilier, apaise les esprits pour les conduire à plus d'humanisme, donne l'espérance pour fonder la proximité avec le divin, soulage les déshérités pour assurer leur équilibre social, spirituel, et moral".



akn/kp / Publié le mardi 19 mai 2015  |  AIP

 

http://news.abidjan.net/h/552064.html



-----------------------------------------------

 

 

 

3 - Après les Abbey, les Akyé et l'Ouest, les Ebrié choisissent Ouattara (Présidentielle 2015)

 

Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a communié ce lundi 18 mai 2015, au stade du village d’Anono (commune de Cocody), avec l’ensemble des populations "Tchaman ou Atchan". Prenant la parole au nom du peuple Atchan, Robert Beugré Mambé a d'abord traduit la gratitude et l’affection de l’ensemble des populations ‘’Tchaman’’ au Chef de l’Etat. Il a soutenu que les siens sont inscrits dans la réconciliation nationale. « Les Tchaman respectent la vie humaine et ils sont fatigués de faire la guerre », a-t-il signifié au Président de la République. Le gouverneur du district d'Abidjan a aussi exprimé l’attachement des Atchan à l’Appel de Daoukro et au soutien de siens lors de la prochaine élection présidentielle. 



Profitant de cette rencontre, le Président Alassane Ouattara a quant à lui, exprimé la "reconnaissance" de toute la Côte d'Ivoire aux Atchan qui, par amour pour notre pays, mais aussi par patriotisme, ont cédé leurs terres pour des besoins d’utilité publique et d’intérêt général ; ce qui a permis la construction de la ville d’Abidjan. Le président Ouattara a aussi indiqué qu’il attendait cette rencontre avec impatience, car elle est un moment privilégié pour échanger avec le peuple "Atchan qui a tant donné à la Côte d’Ivoire. « Je ne connais pas la rancune. En ce qui me concerne, j’ai déjà pardonné. sans la paix, il ne peut y avoir de développement durable. C’est pourquoi, je me réjoui des progrès réalisés ces dernières années, grâce à la paix retrouvée. Nous avons transcendé nos différences », a espéré le Président Ouattara.


Le Président de la République a souligné qu’il ne connaît pas la rancoeur et qu’il avait la mémoire courte quand il s’agissait de rancune. « Je ne connais pas la rancune. En ce qui me concerne, j’ai déjà pardonné ». Le Chef de l'Etat a également remercié les Chefs Atchan pour leur soutien et leurs prières. « 2015 est une année charnière. Nous voulons des élections équitables et apaisées afin de consolider la paix et la sécurité ».


Le Président a annoncé un vaste programme d’investissement estimé à 52 milliards Fcfa dans des divers domaines dont l’électrification, forages, santé, assainissement et la dépollution des lagunes. S’agissant des doléances, le Président Alassane OUATTARA, a donné quelques esquisses de solution, portant en particulier sur la dépollution des lagunes, du carrefour de l’Indénié et la décharge d’Akouédo. Pour terminer, le Chef de l’Etat a dit avoir accepté son ‘’intégration’’ dans la génération des ‘’Dougbo’’, avec son statut de ‘’Dougbo supérieur’’ et réitéré ses remerciements pour les nombreux dons qui lui ont été offerts, ainsi qu’à son épouse, la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, présente à cette rencontre.


Le Président de la République a été baptisé du nom de ‘’AGBEHE’’ (la rampe, la pagaie’’) grâce à qui la ‘’pirogue’’ Ivoire avance vers l’émergence ; et la Première Dame du nom ‘’DOMANGUIE’’. Après les Abbey, les Akyé et l'Ouest, le peuple Atchan vient de plébisciter le Chef de l'Etat Alassane Ouattara. A 5 mois de l'élection présidentielle, le président Ouattara a décidé de passer à la vitesse supérieur. Dans les prochains jours - à partir du mercredi 20 mai - il effectuera une visite d'Etat dans le Denguelé. 

 

Publié le Mardi 19 Mai 2015 à 05:58:20

 

http://www.imatin.net/article/politique/presidentielle-2015-apres-les-abbey-les-akye-et-l-ouest-les-ebrie-choisissent-ouattara_28107_1432017667.html



-----------------------------------------------

 

 

4 - Présidentielle 2015 : le peuple Tchaman apporte son soutien à Ouattara

 

A l'initiative du gouverneur Robert Beugré Mambé, le chef de l'Etat Alassane Ouattara a rencontré, lundi 18 mai, à Anono, le peuple tchaman qui s'est mobilisé, pour l'occasion, comme un seul homme. Ce sont 60 villages, conduits par leurs chefs, vêtus de leur tenue d’apparat, qui ont fait le déplacement au stade du village pour célébrer l'illustre hôte. Et les 50.000 chaises déployées pour la circonstance se sont avérées insuffisantes. Un véritable déferlement humain qui a débuté à 4 h du matin pour s'achever aux environs de 18 h. Malgré le soleil de plomb à la mi-journée et les trombes de pluie en début d’après midi les populations, les élus et les cadres étaient là, au grand complet. Prenant la parole, le président de la République a témoigné sa reconnaissance aux Atchans à cause des nombreux sacrifices consentis pour la construction d'Abidjan, singulièrement la cession de leurs terres. Puis il a exalté les liens étroits qui le lient au peuple tchaman, des liens qui, a-t-il dit, ne datent pas d'aujourd'hui, car faisant partie de la catégorie tchagba djéhou. 



Poursuivant, le président Ouattara a dit qu'il ne sait pas ce qu'est la rancœur, se référant à ce qu'il a enduré. Il a souhaité la paix pour tous les Ivoiriens. "Sans la paix, il n'y a pas de développement durable". C'est pour cette raison que le gouvernement travaille à l'amélioration des conditions de vie des populations. Il s'est ensuite félicité des progrès accomplis. Aujourd'hui, le taux de croissance est du niveau les plus élevés. La Côte d'Ivoire appartient, a-t-il révélé, aux dix économies les plus performantes en Afrique. Et le pont Henri Konan Bédié est le témoignage le plus éloquent de l'émergence. Toutes ces réalisations, selon le chef de l'Etat, sont le fruit de la paix, l'union et le rassemblement. 


Au plan politique, le président Ouattara a parlé des élections. Aussi, a-t-il indiqué qu'elles permettront de consolider le climat de paix et de sérénité. Au plan social, il a fait état de la mise en œuvre d'un projet dont le coût s'élève à 52 milliards de FCFA et qui consiste au bitumage de 108 km de voie, en l'adduction d'eau, l'électrification, la construction des classes de primaire. Il a aussi rappelé, en guise de réponse aux doléances qui lui ont été faites, le début des travaux de dépollution de la lagune, les mesures qui ont été prises pour la préservation de la forêt du Banco, le traitement des déchets ménagers de la décharge d'Akouédo, afin de régler cette question, l'initiation d'un programme d'auto-emploi en faveur des femmes et des jeunes. Avant le chef de l'Etat, Beugré Mambé a dit que cette visite du Président Ouattara au peuple Tchaman témoigne de son attachement et de son affection à l'égard de ce peuple. Déjà, à cette époque, en tant que Premier ministre, a tenu à souligner le gouverneur du District d'Abidjan, Alassane Ouattara a envoyé aux Atchans, un excellent message de proximité fraternelle, en articulant son affection autour de quatre vecteurs fondateurs.



Le premier vecteur, c'est sa lecture de la tradition millénaire du peuple tchaman. Cela l'a conduit à se rapprocher du village de Blockhaus sur les terres desquelles a été bâtie sa résidence, pour lier avec ses habitants une profonde amitié, une fraternité. Le deuxième, c'est le choix de ses collaborateurs. A ce niveau, Alassane Ouattara, au dire de Mambé, n'a pas hésité à honorer les cadres atchans en les élevant à des postes de responsabilité. Le troisième, c'est sa vision du développement partagé dans un environnement de vie agréable qui l'a convié à embellir en profondeur le village de Blockhaus en ordonnant le bitumage de l'artère principale du village de Blockhaus, ainsi que l'amélioration de l'architecture de l’Eglise catholique dudit village. Le quatrième, c'est d'avoir accepté d'assurer le rôle de veilleur moral et spirituel de la catégorie Tchagba Djehou. 



Ces quatre leviers ont bâti, selon Beugré Mambé, les liens d'Alassane Ouattara avec la fratrie Noukoua, l'une des onze fratries qui composent le peuple atchan. Et en se liant à l’une des fratries du peuple atchan, il a tissé son insertion dans "la chaîne illuminée de ce peuple en général et appelé, ainsi, pour l’éternité, la protection des mânes dans ses rapports avec les Tchamans". Pour Mambé, Alassane Ouattara est une énorme chance pour la Côte d'Ivoire, un pontife qui bâtit "plusieurs types de ponts, les ponts matériels, mais aussi ceux qui relient les cœurs pour les réconcilier, apaise les esprits pour les conduire à plus d'humanisme, donne l'espérance pour fonder la proximité avec le divin, soulage les déshérités pour assurer leur équilibre social, spirituel, et moral". 



Avant de terminer son adresse, le gouverneur du District d'Abidjan a fait des doléances concernant la dépollution de la lagune, la préservation de la forêt du Banco, la résolution de l'épineux problème de la décharge d'Akouédo, l'initiation d'un programme d'auto-emploi en faveur des femmes et des jeunes et auxquelles le chef de l'Etat a donné réponse. A noter que l'honneur a échu au maire de la commune de Cocody, N'Gouan Aka Mathias, de dire le mot de bienvenue à l'illustre hôte du jour et à tous ceux qui ont effectué le déplacement d'Anono.  Les Tchaman ont offert 33 bœufs, des pagnes kita, des parures en or et des produits vivriers au couple présidentiel. En retour, le Président a fait don de 21,5 millions aux populations.

Source : www.districtabidjan.ci/Publié le mardi 19 mai 2015/ District d'Abidjan

 

http://news.abidjan.net/h/552039.html



----------------------------------------------


Le

 

5 - Gouverneur du district autonome d’Abidjan : Au titre des doléances

 

(...) Au titre des doléances, tout en vous renouvelant notre profonde gratitude pour les projets déjà réalisés et ceux dont la réalisation est imminente, nous voudrions solliciter auprès de votre haute autorité, l’examen bienveillant des préoccupations ci-après :

1. La mise en place d’un Comité spécifique d’analyse et de proposition comprenant l’administration foncière et les représentants des Communautés ATCHAN et AKYE pour passer en revue les problèmes fonciers dans les aspects relatifs au mode d’indemnisation, à la procédure d’approbation des lotissements et à la gestion des conflits spécifiques, à l’analyse des cas de problèmes fonciers spécifiques à chaque village urbain, et à la configuration des impôts fonciers en villages ATCHANS. Un document en préparation vous sera soumis bientôt dans le livre blanc.

2. La poursuite de la dépollution de la lagune pour lui redonner son statut environnemental, économique, touristique et culturel ;

3. La préservation de la forêt du BANCO, un bijou de la Nature ;

4. La mise en œuvre d’une solution définitive à l’épineux problème de la décharge d’Akouédo ;

5. La conception et la mise en œuvre de programmes d’auto-emploi pour les jeunes et les femmes dans tous les villages du District Autonome d’Abidjan.

Les deux dernières doléances sont des requêtes spécifiques.


Unanimement, Excellence Monsieur le Président de la République, les femmes ATCHANS, prient Madame la Première Dame, Madame Dominique OUATTARA, DJON-MAN-BIE d’accepter d’être reçue spécialement dans un village ATCHAN. De même, tous les TCHAMANS, seraient heureux de vous recevoir, en visite d’Etat dans un de nos villages ruraux (...)


Robert Beugré MAMBE/ Gouverneur du District Autonome d’Abidjan

 

http://news.abidjan.net/h/552038.html



----------------------------------------------------

  

 

 

6 - District autonome d'Abidjan :

 

Ville cosmopolite de l’Afrique subsaharienne, Abidjan, capitale  économique de la Cote d’ivoire, compte plus de cinq millions d’habitants et s’étend sur une superficie de 2.119 Km2, soit 0,6% du territoire national. Sa population est repartie sur les treize communes qui la composent : Abobo, Adjamé, Anyama,  Attécoubé,  Bingerville, Cocody, Koumassi, Marcory, Plateau, Port bouët, Treichville,  Songon et Yopougon. Véritable poumon économique, Abidjan abrite l’essentiel des entreprises de tous les secteurs d’activité. Elle regroupe encore pour l’instant sur son périmètre, l’ensemble des Institutions de la République, en attendant le transfert effectif de la capitale administrative et politique à Yamoussoukro. 


Le District Autonome d’Abidjan demeure sous tutelle de l’état. Il regroupe les 10 communes d’Abidjan et 3 sous-préfectures. Ses limites sont celles du département d’Abidjan, avec une population de 4 millions d’habitants. L’ex ville d’Abidjan a été érigée en district par la loi N°2001-478 du 09 Août 2001. Conformément à cette loi, le district d’Abidjan est devenu une collectivité décentralisée de type particulier dotée d’une personnalité morale et d’une autonomie financière. 


Il s’est approprié les dix communes d’Abidjan auxquelles s’ajoutent trois communes rurales qui sont : ANYAMA, BINGERVILLE ET SONGON. 
Le District d’Abidjan a à son actif treize communes avec une population d’environ 6 millions d’habitants repartie sur une superficie de 2.119 Km2 soit 0,6 % du territoire national. ROBERT BEUGRE MAMBE, anciennement président de la CEI (commission électorale indépendante) en est le Gouverneur depuis le 04 Mai 2011.

 

http://www.districtabidjan.ci/presentation.php


 


------------------------------------------------

 

 

 

7 - District des Lagunes

 

La Région des Lagunes est une ancienne division administrative de Côte d'Ivoire située au sud du pays, qui porte depuis 2011 le nom de District des Lagunes.

 

Subdivision du district :

C'est un ensemble de trois sous-régions : Agnéby-Tiassa, composé des villes de d'Agboville, Tiassalé, Taabo, Sikensi, Rubino,et Azaguié ; Grand-Pont, composé des villes de Dabou, Grand-Lahou et de Jacqueville ; la ou la Messan, composé des villes d'Adzope, Akoupe, Alepe, Yakasse-Attobrou, Affery et Agou.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gion_des_Lagunes


  


---------------------------------------------

   

 Le










Avis des internautes

Articles recommandés

» AFRIQUE/ JEUNES/ SOCIAL/ REINSERTION : petits bandits deviendront gangsters et tueurs (un système éducatif qui condamne ses enfants au chômage et au banditisme…)

» AFRIQUE/ NIGERIA/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ ETAT DE RIVERS : l’état de Rivers au Nigeria, l’un des pôles économiques significatifs de la fédération nigériane

» CANADA/ QUEBEC/ DEVELOPPEMENT LOCAL : redécouvrir le Québec, une puissance économique et technologique au sein de la fédération du Canada

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara évalue les actions de développement concernant diverses régions du pays (Aboisso, Abengourou, Divo, Gagnoa, Daloa)

» AFRIQUE/ EGYPTE/ GRANDS PROJETS DE DEVELOPPEMENT : L’Égypte inaugure son nouveau canal de Suez

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ REGION DES GRANDS-PONTS/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara en visite d’Etat dans la région des Grands-Ponts

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara en visite d'Etat dans le district du Woroba

» AFRIQUE/ MAROC/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT/ PROJETS : Processus d’intégration de l’Afrique dans le développement du continent

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ DISTRICT DU DENGUELE : le district forge ses armes pour booster son développement avec le Président Ouattara

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Conférence de presse du Premier ministre ivoirien

» COTE D’IVOIRE / ECONOMIE/ CACAO/ CHOCOLAT ET SANTE : le cacao ivoirien au mieux de sa forme

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE L’IFFOU : réalisations, grands projets et perspectives

» AFRIQUE/ RELATIONS MAROC-COTE D’IVOIRE/ COOPERATION ET ECHANGES : consolidation des échanges ivoiro-marocains

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE ET EMERGENCE : Actions et mesures fortes en faveur de l’émergence de la Côte d’Ivoire

» SPORT/ COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS 2015 : victoire de la Côte d’Ivoire sur le Ghana

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ PAIX/ DEVELOPPEMENT/ FORMATION ET EMPLOIS : ces actions multiformes qui peuvent consolider le développement et la paix

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ DEVELOPPEMENT LOCAL : pluralité d’initiatives, grandes mesures et grands projets pour relancer le développement du sud-ouest ivoirien

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ JACQUEVILLE : Désenclavement d’une grande région économique en Côte d’Ivoire

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ POLITIQUE : bonnes perspectives sur fond de préparation des élections de 2015

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : processus de consolidation et d’éveil après des années de crises

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015/ RHDP : M. Alassane Ouattara est investi candidat du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix)

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ REGIONS DE L'AGNEBY-TIASSA ET DE LA ME : Projets, options et stratégies pour l'émergence


Haut de page