Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

DEVELOPPEMENT LOCAL, SOCIAL ET PROJETS


Publié le 15/04/2015 à 02:06:10
COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : processus de consolidation et d’éveil après des années de crises



1 – « Le forum économique Ivoiro-Turc organisé le 27 mars dernier à Istanbul par le Centre de promotion et des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) aura tenu toutes ses promesses. Chaque partie a fait le déplacement avec une belle brochette de chefs d’entreprises et qui ont abouti à la signature de convention de partenariat. Au 2ème étage de l’hôtel Wyndham Grand Levent, le ministre de l’industrie et des mines , Jean Claude Brou a présidé la signature de partenariat entre le groupe ivoirien du groupe KAYDAN représenté par Alain Kouadio, président du groupe et Vice-président du Patronat ivoirien et le groupe BETA, entreprise de construction Turc dont les activités s’étendent dans tout le Moyen-Orient et l’Europe. Signalons que le groupe KAYDAN évolue dans l’immobilier en Côte d’Ivoire et dans la sous-région. Par ailleurs, le groupe a créé le premier Fonds d’investissement de l’Afrique de l’ouest spécialisé dans l’immobilier. »

 

 

2 – « Abidjan/ L’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan a acquis, vendredi, la certification américaine TSA (Transportation Security Administration), une qualification qui permet désormais les vols directs entre cet aéroport et ceux des Etats-Unis d’Amérique", a appris l’AIP de source officielle. "Avec la certification, les compagnies aériennes desservant l'aéroport d'Abidjan peuvent désormais effectuer des vols directs en provenance ou en partance pour les États-Unis ", ajoute le ministre, estiment qu’il s’agit d’"un volet très important pour l’économie de la Côte d'Ivoire". Cette certification marque l’aboutissement d’un processus qui a duré une quinzaine d’années, depuis 1999. »


 

----------------------------------------------

 

 

1 - Forum d’Affaires ivoiro-turc : le lobbying de OUATTARA auprès des turcs

 

Dans le cadre du Forum d’Affaires ivoiro – turc, le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA a eu plusieurs entretiens avec de nombreux opérateurs économiques turcs.

La première personnalité à être reçue a été le Président d’Eximbank. Au terme de la rencontre, M. Alaadin METÏN a indiqué que les échanges avec le Chef de l’Etat ont porté sur les opportunités et les stratégies de développement économique et social de la Côte d’Ivoire. Après avoir relevé la diversité de l’économie ivoirienne, le Président d’Eximbank a souligné que son Institution pourrait aider la Côte d’Ivoire dans divers domaines notamment l’agro-industrie, la construction, les transports, le commerce, le tourisme, etc.

 

Quant au Président de l’Association des Entrepreneurs turcs, M. Mithat YEGÜN, il a souligné avoir annoncé au Président Alassane OUATTARA, la disponibilité de son Association, qui compte près 140 membres, à collaborer étroitement avec la Côte d’Ivoire dans la construction d’immeubles, d’hôpitaux, de barrages et d’infrastructures d’une manière générale. M. Mithat YEGÜN a fait remarquer que les membres de l’Association qui opèrent présentement dans 104 pays au monde, travaillent déjà dans plusieurs pays africains, tels que l’Algérie, le Nigeria, la Guinée équatoriale, le Ghana.

 

Le Patron du Groupe Limak, M. Nihat OZDEMIR a, quant à lui, indiqué que son Groupe s’intéresse à des investissements en Côte d’Ivoire, où il a décidé de construire une cimenterie d’une capacité de 1 million de tonnes. Selon M. OZDEMIR, les démarches sont très avancées d’autant que Limak a déjà acquis un terrain à Abidjan de même que la représentation de son Groupe à Abidjan a déjà été créée.

 

Pour ce projet, 50 millions de dollars seront investis et une centaine de personnes seront recrutées dans un premier temps. Si tout se passe bien, a ajouté M. OZDEMIR, dans 10 mois, cette cimenterie verra le jour et commencera à tourner. Après ce projet, le Groupe Limak, selon son Président, s’intéressera à d’autres secteurs d’activités en Côte d’Ivoire, notamment l’énergie à base de charbon, la construction et le tourisme. Ce qui, de son point de vue, démontre l’intérêt du Groupe pour la Côte d’Ivoire.

 

Le Président de la société SUMMA, M. Selim BORA, a été le dernier opérateur économique à être reçu par le Chef de l’Etat. Celui-ci a d’abord révélé que son Groupe est le constructeur du Centre de Conférences International de Dakar où s’est tenu le dernier Sommet de la Francophonie ; tout comme le Palais des congrès de Malabo, en Guinée Équatoriale. Aussi, sa visite, a-t- il indiqué, avait pour but de voir comment ce type d’infrastructures pourrait également voir le jour en Côte d’Ivoire. De l’avis de M. BORA, le Président Alassane OUATTARA a accordé un intérêt certain à ce projet.

 

Le titre est de la rédaction/ Présidence

 

http://laregionale.com/1-politique/2015/03/29/9947/forum-d-affaires-ivoiro-turc-le-lobbying-de-ouattara-aupres-des-turcs



--------------------------------------------

 

 

 

2 - Économie/ Forum économique ivoiro- turc : Le groupe KAYDAN et le groupe BETA signent une convention dans l’immobilier

 

Le forum économique Ivoiro-Turc organisé le 27 mars dernier à Istanbul par le Centre de promotion et des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) aura tenu toutes ses promesses. Chaque partie a fait le déplacement avec une belle brochette de chefs d’entreprises et qui ont abouti à la signature de convention de partenariat. Au 2ème étage de l’hôtel Wyndham Grand Levent, le ministre de l’industrie et des mines , Jean Claude Brou a présidé la signature de partenariat entre le groupe ivoirien du groupe KAYDAN représenté par Alain Kouadio, président du groupe et Vice-président du Patronat ivoirien et le groupe BETA, entreprise de construction Turc dont les activités s’étendent dans tout le Moyen-Orient et l’Europe.


 


Signalons que le groupe KAYDAN évolue dans l’immobilier en Côte d’Ivoire et dans la sous-région. Par ailleurs, le groupe a créé le premier Fonds d’investissement de l’Afrique de l’ouest spécialisé dans l’immobilier.


« Avec le groupe Beta qui est un des grands groupes de construction en Turquie, nous avons signé « joint-venture » (accord passé avec plusieurs entreprises, Ndlr) qui nous permettra , de nous doter des moyens techniques et matériels pour pouvoir réaliser de grands projets immobiliers en Côte d’Ivoire, notamment les bâtiments de très haut niveau, et des bâtiments commerciaux tels que les hôtels », a relevé Alain Kouadio.


« Je suis très heureux de cette collaboration entre la Turquie et la Côte d’Ivoire. Nous nous intéressons au Business en Afrique et la Côte d’Ivoire est un pays qui nous a profondément surpris parce que nous savons que c’est un pays qui offre beaucoup d’opportunités », dira pour sa part le PDG de BETA Group, Eyup Yigit . Le ministre de l’industrie et des mines a félicité les deux partenaires.

(Sercom Groupe KAYDAN)/ Publié le mardi 31 mars 2015/ Ivoire-Presse

 

http://news.abidjan.net/h/545048.html

 


---------------------------------------------------

  

 

 

3 - Côte d’Ivoire : Inauguration par Ouattara de la voie Mohammed VI reliant Abobo-Anyama

 

Abidjan - Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a inauguré, samedi, la voie express Abobo-Anyama, baptisée du nom du Roi du Maroc, Mohammed VI, en présence notamment du ministre marocain des affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, de diplomates, de représentants d’institutions financières et de plusieurs membres du gouvernement ivoirien.

Situé au Nord d’Abidjan, l’axe Abobo-Anyama de 2x2 voies d’une distance de plus de 4 km reliant Abobo-Anyama consiste à améliorer l’accessibilité des zones traversées par la nouvelle route, à permettre leur mise en valeur et développer le tissu urbain en plus d’accroître le trafic et les échanges entre Anyama et le reste du district d’Abidjan.

Cette infrastructure co-financée par la Banque ouest-aricaine de développement (BOAD) et l’Etat de Côte d’Ivoire pour un coût global d’environ 10 milliards de FCFA, entend assurer une liaison permanente et rapide entre Anyama et le reste de la métropole économique ivoirienne

Démarrés en septembre 2013, les travaux qui ont duré près de 20 mois, ont été exécutés par l’entreprise Nicolas Srouji Etablissement (NSE Côte d’Ivoire).

LS/APA/ Publié le samedi 11 avril 2015/ APA

 

http://news.abidjan.net/h/546830.html

 

**********


Infrastructures:

 

Ministère des Infrastructures Economiques Côte d'Ivoire : Cérémonies d’inauguration de la Voie Express Mohamed VI et du Château d’Eau d’Abobo - Anyama

 

La section de la voie express Abobo-Anyama, comprise entre le carrefour Agriparc (Abobo) et la gare routière d’Anyama, rebaptisée « voie express Mohamed VI » sera inaugurée ce samedi par le Président de la République Alassane Ouattara,

L’élargissement de cette section en 2x2 voies sur 5,4 km permet d’avoir désormais un boulevard uniforme sur l’axe Abobo-Anyama. Les travaux ont débuté en juin 2013. Le nom de Mohammed VI lui a été attribué à l’occasion de la dernière visite du Roi du Maroc en Côte d’Ivoire, en 2104.

 

Les objectifs visés sont « d’améliorer l’accessibilité des zones traversées et permettre leur mise en valeur, de développer le tissu urbain et d’accroître le trafic et les échanges entre Anyama et le reste du District d’Abidjan». L’axe concerné a un prolongement qui permet d’atteindre la route de l’Est. Ce qui lui confère un rôle économique essentiel.

 

L’ensemble du projet qui prend également en compte le bitumage de la voie d’accès à l’hôpital d’Anyama est cofinancé par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et l’Etat de Côte d’Ivoire à hauteur de 9,8 Milliards.

Suite à cette cérémonie, le Président Ouattara procédera également à la mise en service d’ouvrages d’adduction d’eau potable à Anyama. Grâce à la construction de 4 forages, financée par le Programme de renaissance des infrastructures (PRICI) pour 1,3 milliards de F CFA, le château d’eau va « satisfaire durablement les besoins des quartiers parmi les plus défavorisés de la commune d’Anyama».

 

10/04/2015/ Ministère des Infrastructures Economiques Côte d'Ivoire

 

https://fr-fr.facebook.com/pages/Minist%C3%A8re-des-Infrastructures-Economiques-C%C3%B4te-dIvoire/152119864858569



----------------------------------------------------

  


4 - Filière des semences : les semenciers français prêts à investir en côte d’ivoire

 

M. François Burgaud, président de l’ADEPTA, le Club des professionnels du domaine agricole et agro-industriel de France a évoqué à la fin du séminaire sur les semences qui s’est tenu le 7 avril au SARA 2015 à Abidjan, que les entreprises semencières françaises qui réalisent un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros « sont prêtes à investir en Côte d’Ivoire ». Mais encore, que la France, premier exportateur mondial et premier producteur européen de semences veut aider le gouvernement ivoirien à faire reconnaître au niveau international, son système de contrôle des semences afin de lui permettre de pouvoir exporter sa production semencière dans la sous-région comme dans le monde entier, a fait savoir le président de l’ADEPTA.


Pour le moment, il a estimé que la Côte d’Ivoire est sur la bonne voie, car dotée d’un programme pour relancer sa filière semence. Le gouvernement ayant établi un système de droit d’auteur qui permet de rémunérer les créateurs de variétés végétales mis en place au sein de l’organisation africaine de la propriété intellectuelle. Elle s’inscrit également dans la réglementation CEDEAO qui contient un catalogue de contrôle de la qualité des semences. En conséquence, le président de l’ADEPTA considère que la Côte d’Ivoire a tout le potentiel pour être un grand pays producteur de semences et créateur de variété végétale.

Elle a déjà fait ses preuves selon lui dans les filières industrielles, il reste à poursuivre cette dynamique dans les filières agricoles et vivrières. Toutefois, le Sous-Directeur des semences et intrants au ministre de l’Agriculture, M. Essé Kouadio Jean a jugé le secteur des semences en Côte d’Ivoire « stationnaire » à cause de l’inapplication de certaines réglementations, notamment celles portant sur les mesures de contrôle des semences, de même que le manque de financement pour effectuer ces contrôles.


En effet, il a expliqué que la production de semences de 2013 pour l’année 2014 a été contrôlée en bonne et due forme grâce à un financement du WAPP, tandis que celle de 2014 n’ayant bénéficié de financement n’a pu être contrôlée. La conséquence est que les semences qui seront sur le marché en 2015 ne seront pas certifiées, a-t-il déploré. Face à cette problématique, M. Essé Kouadio Jean a préconisé qu’une agence, une direction ou une structure autonome soit dédiée à la question des semences en Côte d’Ivoire.

 

Actualités/ 09 avril 2015/ www.gouv.ci

 

http://www.ccifci.org/single-news/n/agriculture-la-3eme-edition-du-salon-international-de-lagriculture-et-des-ressources-animales-s/



---------------------------------------------------

  

Aviation:

 

5 - Économie/ Transport aérien : l’aéroport d’Abidjan acquiert la certification américaine (Officiel)

 

Abidjan - L’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan a acquis, vendredi, la certification américaine TSA (Transportation Security Administration), une qualification qui permet désormais les vols directs entre cet aéroport et ceux des Etats-Unis d’Amérique", a appris l’AIP de source officielle. "Je suis très heureux d’annoncer à la population ivoirienne, au nom du président de la République SEM Alassane OUATTARA, qu’après plusieurs efforts, l’aéroport international Félix Houphouët Boigny a acquis la certification américaine TSA (Transportation Security Administration), ce jour ", inique un message du ministre ivoirien des Transports, Gaoussou Touré, publié le même jour sur sa page officielle facebook. " Avec la certification, les compagnies aériennes desservant l'aéroport d'Abidjan peuvent désormais effectuer des vols directs en provenance ou en partance pour les États-Unis ", ajoute le ministre, estiment qu’il s’agit d’"un volet très important pour l’économie de la Côte d'Ivoire".

Cette certification marque l’aboutissement d’un processus qui a duré une quinzaine d’années, depuis 1999.


(AIP) / Publié le samedi 11 avril 2015/ AIP

 

http://news.abidjan.net/h/546827.html

 

 

 

----------------------------------------------------

 

  

 

6 - NTIC/ Journées de l’Entreprise Numérique 2015 : signature d’un protocole d’accord « AFRIQUE NUMERIQUE » entre la France, la Tunisie et la Côte d’Ivoire

 

La signature du protocole d’accord de la plateforme Afrique Numérique entre la France représentée par le SYNTEC Numérique de Business France, la Tunisie, représentée par l’UTICA (Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat) et le Ministère Tunisien en charge des TIC (Technologies de l’information et de la communication et la Côte d’Ivoire représenté par le GOTIC (Groupement des opérateurs du secteur des TIC), le Patronat Ivoirien, le MPTIC (Ministère de la Poste et des TIC) a eu lieu le jeudi 09 avril, à la résidence du chef du service Economique, M. Frédéric Choblet qui se trouve à la résidence de France, juste avant un Cocktail dînatoire offert par Business France et les entreprises françaises.


Ce protocole a été notamment signé par M. Patrick M’Bengue, PDG du groupe INNOVA, vice président de la commission TIC du Patronat ivoirien et président du GOTIC de la Côte d’Ivoire, M. Alil Zawani de la Fédération nationale des TIC de la Tunisie et M. Alexandre Zapolsky, le président de la délégation de France.


Cette signature de protocole traduit est l’illustration parfaite de la volonté des opérateurs du secteur des TIC de ces trois pays de fédérer leurs moyens et initiatives, ainsi que leurs ressources pour accompagner le vaste mouvement des transitions digitales en Afrique.
« A l’occasion de ces Journées de l’Entreprises Numérique, nous sommes venus avec une si forte délégation d’entreprises françaises. On a voulu lancer les premières rencontres de l’Afrique numérique. Un cercle de rencontres qui vont avoir lieu une fois par an en Afrique francophone et une fois par an en Afrique anglophone.

 

C’est ce qu’on appelle l’ambition Afrique numérique, qu’on lance avec les entrepreneurs français, tunisiens et ivoiriens du numérique » a indiqué M. Alexandre Zapolsky, président de la délégation française.
En effet, la transformation numérique en cours en Afrique qui prend en compte les administrations, les organismes, les instituts privés ou étatiques a débuté par la coopération de la France, la Tunisie et la Côte d’Ivoire et, a pour vocation de développer cette expertise afin d’intégrer toute l’Afrique dans ce vent de digitalisation.


« Les acteurs que nous sommes au niveau de l’Afrique de l’ouest avons besoin de se mettre en synergie avec d’autres pays qui ont réussi dans cette transformation numérique. La digitalisation qui est l’autonomisation de certains processus de gestion administrative ou d’entreprise pour gagner en efficacité entre dans le contexte de la qualité. Cette initiative est soutenue par l’action gouvernementale » a indiqué M, Patrick M’Bengue, PDG du groupe INNOVA, Vice-Président de la commission TIC du Patronat Ivoirien et Président du GOTIC (Groupement des opérateurs du secteur des TIC).


A l’initiative de la commission NTIC, organe consultatif de la CGECI, l’édition 2015 des Journées de l’Entreprise Numérique se tient les 09 et 10 avril à la Maison de l’entreprise à Abidjan, avec la participation d’entreprises et organisations patronales d’Europe, du Maghreb et de l’Afrique de l’ouest du secteur des TIC autour de la thématique suivante : « L’Entreprise numérique, défi pour une Afrique émergente ».


JOB ATTEMENE / Publié le vendredi 10 avril 2015/ Abidjan.net

 

http://news.abidjan.net/h/546791.html


 


-----------------------------------------------

  

 

 

7 - Côte d'Ivoire : Soirée leadership de MTN/ Thierry Tanoh : « Le développement de l’Afrique passe par l’intégration régionale des pays et un secteur privé fort »

 

Le Secrétaire général adjoint de la Présidence ivoirienne, Thierry Tanoh, a exposé jeudi soir au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, sur la thématique "Leadership et développement pour une Afrique émergente", lors de la Soirée leadership organisée par MTN Côte d’Ivoire. Il a exprimé son optimisme quant à un avenir meilleur pour le continent africain ; eu égard au potentiel énorme pour une croissance économique. En revanche, il a reconnu que la notion de leader est une « denrée rare » en Afrique où les pays n’ont pas d’institutions fortes.


Pour lui, le de développement de l’Afrique passe forcément par l’intégration régionale des pays. Enumérant d’autres facteurs clés qui pourraient permettre au continent d’emprunter la voie de développement, il a relevé entre autres, la stabilité politique, un secteur privé fort à travers l’amélioration de l’environnement des affaires, etc. Lors de son allocution, M. Wim Vanhelleputte, Directeur général MTN Côte d’Ivoire a présenté la situation de sa société indiquant que le groupe qu’elle compte 215 millions d’abonnés dans 22 pays du monde dont 17 en Afrique. Les soirées leadership de MTN sont des rendez-vous bimestriels des "Hommes de différence qui sont à leur 2e édition en Côte d’Ivoire (comptent 10 au total) visent à renforcer les compétences dans le domaines du leadership.

R. KRA/ vendredi, 10 avril 2015

 

http://www.monsaphir.tv/actualites/item/9337-cote-d-ivoire-soiree-leadership-de-mtn-thierry-tanoh-le-developpement-de-l-afrique-passe-par-l-integration-regionale-des-pays-et-un-secteur-prive-fort.html



--------------------------------------------------

 

  

 

8 - Santé et Développement rural/ La Fondation PETROCI offre des ambulances aux localités de M’Bengué, Dioulatiédougou, Bayota et Séguéla

 

La Directrice Exécutive de la Fondation Petroci, Mme Touré Aya Virginie a offert le mercredi 08 avril, quatre ambulances aux localités de M’Bengué, Dioulatiédougou, Bayota et Séguéla, au cours d’une cérémonie officielle qui s’est tenue au Centre de Recherche et d’Analyse de ladite Fondation, situé à Yopougon (Abidjan). La remise de ces ambulances dont le coût est de 140 millions F CFA, répond à un impératif vital, celui de combler l’absence d’engins de secours dans les villes reculées du pays afin d’aider à évacuer des malades, des blessés et des femmes en travail vers les hôpitaux. A travers ce geste pour sauver des vies, la Fondation Petroci s’attèle ainsi à partager les bénéfices de l’énergie avec tous les habitants de la Côte d’Ivoire.



« Toutes ces initiatives ont pour objectif de réduire efficacement l’indice de pauvreté et de contribuer à l’émergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020, comme l’ambitionne le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara » a déclaré la Directrice Exécutive de la Fondation Petroci, Mme Touré Aya Virginie. Toutefois, n’a-t’elle pas manqué d’exhorter les bénéficiaires de ces ambulances à en prendre soin pour une utilisation pérenne, car elle reste convaincue que ces véhicules médicalisés seront d’un appui inestimable pour le bien être des populations. Au nom de tous les récipiendaires, la sous-préfet de Bayota, région du Gôh Département de Gagnoa, Mme Ouédji Danielle Solange a exprimé la reconnaissance de tous ces Conseils régionaux qui ont reçu ces ambulances. « C’est un rêve qui devient une réalité. Je n’y croyais plus. Aucun mot fort ne pourra traduire notre remerciement envers la Fondation Petroci » a-t’elle affirmé.


Le représentant du DG, le Directeur du Centre d’Analyse et de Recherche de Petroci, M. Koffi Théodore a pour sa part rappelé les conditions de la création de la Fondation Petroci en avril 2008 qui, présente sur toute l’étendue du territoire, mène des actions dans les domaines de la santé, l’éducation et en faveur des personnes vulnérables.

 

Publié le jeudi 9 avril 2015/ Abidjan.net

 

http://news.abidjan.net/h/546665.html



-------------------------------------------------

  

 

 

9 - Aménagement Urbain : 473 panneaux signalétiques pour parfaire l’adressage de la commune du Plateau

 

Le Directeur Technique de la Mairie du Plateau, M. N’Cho Albert a annoncé au cours d’une conférence de presse qu’il a animée dans la matinée du mardi 7 avril, à Abidjan, la pose de 473 panneaux directionnels pour l’adressage des rues au sein de ladite commune, dans le cadre de travaux d’aménagement urbain d’un coût de 977 millions F CFA qui vont contribuer à y réguler la circulation. En effet, il s’agit des travaux d’adressage de toutes les rues du quartier des affaires d’Abidjan qui ont débuté par les panneaux de police et les panneaux de la signalétique directionnelle destinée aux institutions et ceux de la signalétique commerçante pour les firmes privées.


« A travers cette initiative, le Maire et son Conseil Municipal ont décidé de permettre à tous les visiteurs de s’orienter sans l’aide de quelqu’un. C’est souvent gênant pour un automobiliste de s’arrêter et demander au passant l’endroit où il compte se rendre » a indiqué le Directeur Technique, M. N’Cho Albert.
A cet effet, les travaux ont déjà commencé à travers les fouilles, l’implantation des mats, c’est-à-dire les supports des panneaux qui seront fixés à partir des semaines à venir. Cela nécessite le concours des forces de l’ordre pour la sécurisation de ces matériaux.


« Nous avons besoin de vous non seulement pour informer la population des efforts faits par la Mairie du Plateau pour améliorer son environnement et pour sensibiliser la population aux fins d’adopter un comportement citoyen face à ces aménagements » a insisté M. N’Cho Albert. Il n’a pas manqué de souligner des travaux en cours, notamment les travaux de pavage de plusieurs avenues et rues du Plateau, notamment l’avenue Chardy et Botreau Rousses, les rues Courgas, Le Cœur et le boulevard Clozel face à la Fonction Publique.

A cela s’ajoute, les travaux d’éclairage public qui ont pris en compte l’avenue Franchet d’Esperey depuis la pyramide, le bouvevard de Gaule entre les deux ponts, le remplacement de toutes les lanternes du boulevard de la République en lanterne LED pour réduire considérablement la consommation d’énergie.

D.A

 

http://news.abidjan.net/h/546593.html



------------------------------------------------

 

  

 

10 - Art et Culture/ Culture/ 25 ans du Zouglou ça se fête !

 

La cérémonie de lancement officiel de l’évènement, ‘’ les 25 ans du Zouglou’’ s’est tenue le vendredi 02 avril, à Abidjan, à travers une conférence de presse organisée par les promoteurs dans l’objectif d’annoncer ce concept qui vise à revaloriser et congratuler ce style musical devenu une réelle identité culturelle ivoirienne. L’évènement les 25 ans du Zouglou est également axé sur la célébration de l’anniversaire de ce genre musical en Côte d’Ivoire. Il se résume en cinq spectacles musicaux et artistiques qui se dérouleront dans quatre grandes villes ivoiriennes : Bouaké le 16 mai, Korhogo le 23 mai, San Pedro le 30 mai et Abidjan du 06 au 07 juin.




Les principaux promoteurs des 25 ans du Zouglou sont les entreprises Brandday et Event Production, filiale de l’entreprise ADFP-Group qui ont décidé de mettre ensemble leurs expertises pour la réalisation de ce projet culturel. L’évènement mettra en attraction les artistes significatifs de la scène Zouglou, notamment Espoir 2000, Zouglou Makers, Magic System, Soum Bill, Yodé et Siro, Yabongo Lova, Petit Dénis, Molière, Fitini, Bilé Didier et bien d’autres et profitera pour primer ceux qui son en vogue, sans oublier les Manager d’artistes ou musiciens, les promoteurs d’évènements Zouglou et les canaux promotionnels (boites de nuit, maquis, bars).



Les 25 ans du Zouglou, c’est aussi de jeux et des animations à savoir, les meilleures interprétations, le Jeu Zouglou Birthday qui va consister en la meilleure sur le site de l’évènement (www.les25ansduzouglou.com ), le vote par SMS des meilleurs tubes Zouglou des années 90 à ce jour à la télévision, le Jeu : Ecris-ta chanson de Zouglou avec des thèmes (paix, amour, tolérance) et le Prix de la meilleure place Zouglou réalisé par un vote public dans les Nights Clubs et bars d’Abidjan. Le Zouglou a 25 ans aujourd’hui et s’est bonifié dans le temps avec un répertoire et une expérience panafricaine grâce à des groupes dont la renommée va au-delà des frontières de la Côte d’Ivoire.

JOB ATTEMENE/ Publié le lundi 6 avril 2015/ Abidjan.net

 

http://news.abidjan.net/h/546451.html



-------------------------------------------------

 

 

 




Avis des internautes

Articles recommandés

» AFRIQUE/ JEUNES/ SOCIAL/ REINSERTION : petits bandits deviendront gangsters et tueurs (un système éducatif qui condamne ses enfants au chômage et au banditisme…)

» AFRIQUE/ NIGERIA/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ ETAT DE RIVERS : l’état de Rivers au Nigeria, l’un des pôles économiques significatifs de la fédération nigériane

» CANADA/ QUEBEC/ DEVELOPPEMENT LOCAL : redécouvrir le Québec, une puissance économique et technologique au sein de la fédération du Canada

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara évalue les actions de développement concernant diverses régions du pays (Aboisso, Abengourou, Divo, Gagnoa, Daloa)

» AFRIQUE/ EGYPTE/ GRANDS PROJETS DE DEVELOPPEMENT : L’Égypte inaugure son nouveau canal de Suez

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ REGION DES GRANDS-PONTS/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara en visite d’Etat dans la région des Grands-Ponts

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara en visite d'Etat dans le district du Woroba

» AFRIQUE/ MAROC/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT/ PROJETS : Processus d’intégration de l’Afrique dans le développement du continent

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ DISTRICT DU DENGUELE : le district forge ses armes pour booster son développement avec le Président Ouattara

» COTE D’IVOIRE/ DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN/ DEVELOPPEMENT LOCAL : le président Ouattara examine les préoccupations spécifiques des populations autochtones d’Abidjan

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Conférence de presse du Premier ministre ivoirien

» COTE D’IVOIRE / ECONOMIE/ CACAO/ CHOCOLAT ET SANTE : le cacao ivoirien au mieux de sa forme

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE L’IFFOU : réalisations, grands projets et perspectives

» AFRIQUE/ RELATIONS MAROC-COTE D’IVOIRE/ COOPERATION ET ECHANGES : consolidation des échanges ivoiro-marocains

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE ET EMERGENCE : Actions et mesures fortes en faveur de l’émergence de la Côte d’Ivoire

» SPORT/ COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS 2015 : victoire de la Côte d’Ivoire sur le Ghana

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ PAIX/ DEVELOPPEMENT/ FORMATION ET EMPLOIS : ces actions multiformes qui peuvent consolider le développement et la paix

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ DEVELOPPEMENT LOCAL : pluralité d’initiatives, grandes mesures et grands projets pour relancer le développement du sud-ouest ivoirien

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ JACQUEVILLE : Désenclavement d’une grande région économique en Côte d’Ivoire

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ POLITIQUE : bonnes perspectives sur fond de préparation des élections de 2015

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015/ RHDP : M. Alassane Ouattara est investi candidat du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix)

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ REGIONS DE L'AGNEBY-TIASSA ET DE LA ME : Projets, options et stratégies pour l'émergence


Haut de page