Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET DEVELOPPEMENT


Publié le 26/05/2016 à 14:50:26
MONDE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES/ DIFFICULTES : avancées technologiques saisissantes et persistance des défaillances et lacunes



 

0.1 – « Technologies automobiles/ CES 2016/ Les meilleures technologies automobiles du salon : L'édition 2016 du CES a été marquée par de nombreuses technologies destinées à équiper les véhicules automobiles. Aussi bien des technologies pour voiture autonome, des systèmes de sécurité avancés, des systèmes d'entertainment couplés aux smartphones ou d'autres gadgets tout simplement très sympathiques, il y en a eu pour tous les goûts. Voici la sélection faite par nos confrères d'IDG NS, présents sur le salon.AdTech Ad»


 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

 

0.2 – « Pollution automobile/ Fiat Chrysler accusé de tricherie : Fiat Chrysler est soupçonné d'avoir truqué ses moteurs pour déjouer les normes antipollution. Le groupe automobile italo-américain est mis en cause par les autorités de régulation allemandes, qui estiment qu'il a triché sur les émissions de ses moteurs, de la même manière que Volkswagen, rapporte ce dimanche le journal «Bild am Sonntag»L'Agence fédérale allemande de l'automobile (KBA) a envoyé un rapport en ce sens à la Commission européenne et aux autorités italiennes, selon l'hebdomadaire allemand. D'après «Bild am Sonntag», les tests effectués sur un modèle Fiat par la KBA ont montré que le système de filtration des émissions polluantes se désactive après 22 minutes, soit deux minutes après la fin d'un contrôle antipollution standard. En conséquence, de l'oxyde d'azote, hautement polluant, est rejeté dans l'atmosphère «à hauteur de plus de 10 fois le niveau autorisé», souligne le rapport des autorités allemandes consulté par le journal.»


Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

 

---------------------------------------------

  

Afficher l'image d'origine

   

1 - CES 2016 : Les meilleures technologies automobiles du salon

 

L'édition 2016 du CES a été marquée par de nombreuses technologies destinées à équiper les véhicules automobiles. Aussi bien des technologies pour voiture autonome, des systèmes de sécurité avancés, des systèmes d'entertainment couplés aux smartphones ou d'autres gadgets tout simplement très sympathiques, il y en a eu pour tous les goûts. Voici la sélection faite par nos confrères d'IDG NS, présents sur le salon. L’édition 2016 du CES a été marquée par de nombreuses technologies destinées à équiper les véhicules automobiles. Aussi bien des technologies pour voiture autonome, des systèmes de sécurité avancés, des systèmes d’infotainment couplés aux smartphones ou d’autres gadgets tout simplement très sympathiques, il y en a eu pour tous les goûts. Voici la sélection faite par nos confrères d’IDG NS, présents sur le salon.

AdTech Ad

 

_ Le tableau de bord du futur

Le tableau de bord du futur imaginé par Denso vaut vraiment le coup d’œil. Son écran high-tech incurvé s’adapte automatiquement au conducteur. Ainsi, un simple regard sur le panneau de contrôle des divertissements suffit à déployer les commandes. Ensuite, le conducteur peut effectuer ses sélections avec les contrôleurs intégrés dans le volant, si bien qu’il n’a jamais besoin de retirer ses mains du volant. Le tableau de bord permet également de voir en temps réel les images prises par les caméras arrière.

 

Afficher l'image d'origine


_ Et maintenant, la voiture du futur !

Ce n’est encore qu’un concept, mais cela pourrait bien devenir le véhicule du futur. Le constructeur automobile Toyota a conçu ce FCV Plus pour se déplacer en ville dans le respect de l'environnement. Alimenté à l'hydrogène, il peut aussi servir de générateur électrique et fournir de l’électricité pour la maison ou le bureau, si nécessaire.

 

 

_  Des yeux plus petits et plus précis pour les voitures autonomes

Pour circuler seule, la voiture autonome doit être capable de voir. Pour cela, elle utilise un système de télédétection par laser, appelé aussi LIDAR (light detection and ranging). Pendant le CES, Velodyne a montré son capteur de troisième génération (installé à l'avant du véhicule). La taille a été réduite pour le loger dans les rétroviseurs du véhicule. Il pourrait remplacer avantageusement les tas de capteurs qui recouvrent en général tous les prototypes de voitures autonomes aujourd'hui.

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


_ La voiture autonome de Toyota

Le nom de Mobility Teammate Concept n’est peut-être pas très heureux, mais il désigne une technologie de conduite autonome sur laquelle travaille activement Toyota. Le constructeur vient juste d’investir 1 milliard de dollars dans la recherche sur l'intelligence artificielle et l'accessibilité. Le constructeur fait donc un pari important sur la mobilité. Pendant le CES, Toyota a également annoncé qu’il avait recruté le chef de l’unité Robotics de Google pour son laboratoire installé dans la Silicon Valley.

 

 

_ Un supercalculateur pour votre voiture

Conçu par Nvidia, le Drive PX2 est un puissant ordinateur sur base ARM destiné aux véhicules autonomes. L'appareil peut traiter en temps réel les flux des caméras vidéo et d'imagerie laser utilisés pour la conduite autonome. Avec ce supercalculateur, Nvidia fait une entrée remarquée dans l'électronique automobile. Le constructeur Volvo a déjà fait savoir qu’il utiliserait la solution embarquée de Nvidia sur une centaine de SUV XC90 pour test.

 

 

_ Un concept-car tout électrique inspiré de la Batmobile

La présentation du concept-car tout électrique FFZero1 de Faraday Future était sans doute l’une des plus attendues de ce CES. Grâce ses 1000 chevaux, la voiture peut atteindre les 100 km/h en moins de 3 secondes et affiche une vitesse de pointe de plus de 320 km/h. À cause de son design, nombreux sont ceux qui ont comparé la FFZero1 à la Batmobile. Le constructeur promet qu’elle sera commercialisée dans deux ans. On imagine son prix…

 

 

_ La dernière technologie d’infotainment

Le système de divertissement de l'e-Golf Touch de Volkswagen est construit autour d'un écran tactile de 9,2 pouces. Il se contrôle par des gestes et communique avec une voix très naturelle. Il est également compatible avec MirrorLink, Android Auto et Apple Carplay. Son système de reconnaissance vocale « Keyword Activation » permet au conducteur de contrôler le système en disant « Bonjour Volkswagen », sans avoir à pousser de bouton.

 

Afficher l'image d'origine


_ Le rêve d’Audi

L’E-Tron Quattro d'Audi est un concept-car utilitaire et sportif entièrement électrique, très habile dans les embouteillages et très malin pour trouver une place de stationnement. Il dispose d'un tableau de bord futuriste, bourré d'écrans Amoled incurvés qui remplacent les touches et les boutons que l’on trouve dans la plupart des voitures. Le véhicule est équipé de panneaux mobiles qui se déploient pour améliorer l’aérodynamique. Audi affirme que l’E-Tron Quattro peut apprendre à conduire en analysant les actions du conducteur. Mais ce n’est qu’un concept-car. Il ne faut donc pas compter le voir rouler sur nos routes de sitôt.

 

Le 07 Janvier 2016// Article de Martyn Williams et Nick Barber, IDG NS (adaptation Jean Elyan)

 

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-ces-2016-les-meilleures-technologies-automobiles-du-salon-63510.html


Afficher l'image d'origine


--------------------------------------------


Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

  

2 - En 2016, ces nouvelles technologies devraient changer nos vies

 

Alors que 2015 vient à peine de se refermer derrière nous, voici comment les dernières avancées technologiques s’apprêtent à révolutionner notre quotidien en 2016. L’avènement de la réalité virtuelle, la mue de la photo, la guerre du ciel et, à l’horizon, les prémices de l’intelligence artificielle… L’année 2016 marquera une étape de plus dans le marathon du progrès technologique. Il suffit de regarder quelques années en arrière pour réaliser qu’en 2016, le quotidien du présent aura vraiment des atours futuristes. Quand il ne confinera pas à la dystopie d’anticipation.

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


_ La réalité virtuelle, enfin

En 2016, trois entreprises donneront vie à l’un des plus vieux fantasmes que la technologie ait jamais offert : la réalité virtuelle, la vraie, celle qui redéfinira notre notion du réel. L’Oculus vient d’arriver et, désolé de vous le dire, mais il n’est pas donné. Son concurrent chez Sony, le Playstation VR, débarquera dans les mois qui viennent (et son prix devrait aussi avoisiner les 700 euros). Le troisième larron, le Vive, né de la collaboration entre HTC et Steam, arrivera à son tour en avril. Après des décennies d’essais foireux, l’humanité s’est enfin donné les moyens de triper indéfiniment dans de nouveaux paradis artificiels, avec toutes les questions philosophiques qui se posent en prime. Philip K. Dick, William Gibson, Isaac Asimov et les autres peuvent sourire dans leurs tombes.

 

 

_ La photographie fait sa mue

Depuis son invention en 1839, le principe de base de la photo a peu évolué : un objectif, une bague de mise au point, un obturateur, un sourire ou deux, et c’est dans la boîte. Même la révolution numérique du début du XXIe siècle n’a pas fondamentalement changé la façon de penser un appareil photo. Jusqu’à maintenant. Car 2016 pourrait voir apparaître de nouveaux types de boîtiers, qui réécriront notre définition de la photographie : des appareils à objectifs multiples, un objectif qui ne nécessite plus de faire le point avant de déclencher, la démocratisation de la photographie 3D… Toutes ces technologies devraient commencer, doucement, à conquérir les rayons des magasins. Ne reste plus aux photographes qu’à réinventer leur art.

 

 

_ Les voitures autonomes, bientôt

À vrai dire, en Californie et au Nevada, elles sont déjà là. En juillet 2015, la flotte de Google Cars, ces voitures autonomes (avec volant) totalisait 3 millions de kilomètres parcourus. Sans accident… ou presque. Selon un rapport du département des Véhicules motorisés (DMV) de Californie, la Google Car a nécessité une intervention humaine essentielle dans treize situations. Treize accidents en 3 millions de kilomètres parcourus, cela reste séduisant. Comme le clame The Atlantic“les voitures sans conducteurs sont la course à l’espace d’aujourd’hui”.

Si Google est la compagnie la plus au point en la matière, elle est loin d’être la seule. Tesla, Ford, Mercedes, Nissan, Toyota et les autres font tous mumuse avec des prototypes de voiture sans conducteur, qui constituent l’aboutissement final de l’automatisation des fonctions entamée avec la direction assistée. Maintenant que la technologie existe, le casse-tête est légal : qui prendra la responsabilité en cas d’accident ? Et surtout, pourra-t-on boire avant de monter en voiture ?


Afficher l'image d'origine

 

_ La réalité augmentée (non, elle n’est pas morte avec les Google Glass)

En avril 2015, on était tous restés avec les yeux comme deux ronds de flan en découvrant, live on stage, la démo irréelle du dispositif de réalité augmentée HoloLens conçu par les labos de Microsoft. Il y avait de quoi, tant les déambulations holographiques du bonhomme, qui voyait des objets interactifs apparaître sur sa table basse et les murs de son salon reconstitué, étaient hypnotiques. Deux mois plus tard, Microsoft récidivait à l’E3, le salon du jeu vidéo, avec une démo holographique de Minecraft ébouriffante. Oh, et est-ce qu’on a parlé des combats contre des robots aliens à mener en se déplaçant dans la pièce ? Si la version destinée au grand public n’est pas prévue pour 2016, les développeurs pourront, eux, s’en donner à cœur joie dès cette année. Et comme partout où traîne Microsoft, Google n’est jamais très loin, la concurrence existe déjà avec Magic Leap, dont la démo rivalise de futurisme.

 

 

_ La recharge sans fil enterre les chargeurs de téléphone

Après quelques années de tâtonnements et d’errances  pour harmoniser les standards de charge, il semble que la recharge sans fil soit enfin prête à envahir lieux publics et espaces domestiques en 2016. Starbucks s’est déjà doté de tables de chargement sans fil, et Ikea a suivi le mouvement en intégrant des blocs de recharge sans fil Qi à une nouvelle collection de meubles. Les constructeurs auto s’y mettent aussi, notamment Toyota et Audi, qui proposeront bientôt des stations de recharge sans fil dans l’habitacle. Enfin, on a pu découvrir au CES 2016 de Las Vegas – entre autres – un système proposé par Ossia, capable de recharger un téléphone sans même le poser sur une station, jusqu’à 3 mètres de distance, qui sera commercialisé à la fin de l’année. Pour ceux qui habitent un studio, par exemple, c’est parfait.

 

Afficher l'image d'origine


_ Le ciel se couvre de drones

Vous en avez déjà marre d’entendre parler des drones à longueur de journée ? Vous n’avez encore rien vu. En 2015, le drone restait une espèce de jouet agaçant pour l’entourage immédiat, qui avait quand même la décence d’aller voleter ailleurs. D’ici 2016, le drone tiendra moins du modélisme que de la photo, et vous suivra partout… pour vous prendre en photo. Le concept s’appelle le Lily, et il est assez terrifiant. Imaginons deux minutes un monde dans lequel la majorité des gens est suivie en permanence par un petit hélicoptère qui se tient sagement quelques mètres derrière, en pilote automatique, tout en filmant et en prenant des photos. Apparemment, ça plaît, puisque Lily Robotics a déjà engrangé 34 millions de dollars en précommande. Soit 60 000 drones. Un véritable essaim. Sachant que GoPro travaille sur le même concept, baptisé Karma et prévu pour cette année, d’autres marques devraient suivre. Et le ciel se couvrir de robots-photographes personnels voués à alimenter nos chers profils en ligne.

 

 

_ L’USB est mort, vive l’USB-Type C !

Difficile de croire, au premier abord, que la simple venue d’un nouveau format USB puisse être considérée comme l’une des grandes innovations technologiques de l’année à venir. Et pourtant : l’USB-Type C, qui devrait commencer à remplacer l’USB dès cette année (et déjà présent sur les derniers MacBook), devrait faciliter notre vie quotidienne. D’une, il est quatre fois plus rapide que son prédécesseur, avec une vitesse maximale de transfert de 10 gigabits par seconde. De deux, et c’est de là que viendra le changement, il deviendra un câble tout-en-un, capable de faire fonctionner et de recharger à peu près n’importe quel appareil portable et d’agir comme un port vidéo, tout en transférant les données. Les ports d’alimentation et HDMI de tous les futurs ordinateurs portables, et les câbles qui vont avec, disparaîtront donc progressivement au profit de ce format unique, pour encore plus de minimalisme et de simplicité. Et ça, ça risque de changer pas mal de choses, malgré quelques soucis techniques encore d’actualité. Oh, on vous a dit qu’il était réversible ?

 

Par Thibault Prévost/

 

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/technologie-2016/


Afficher l'image d'origine


--------------------------------------------

 

Afficher l'image d'origine

  

3 - CES 2015 : Les 10 innovations marquantes du secteur automobile

 

Le Consumer Electronics Show (CES) est reconnu comme étant l’un des rendez-vous les plus importants de l’année où se côtoient les meilleurs innovations technologiques. Aujourd’hui nous allons vous présenter les 10 innovations marquantes de l’évènement 2015 ! Las Vegas et son CES représente véritablement le rendez-vous incontournable pour l’industrie automobile qui nous a gratifié d’excellentes nouveautés en ce début d’année :


Afficher l'image d'origine

 

1 – La Mercedes-Benz concept F015

Le Concept car futuriste de Daimler a séduit tout le monde à Las Vegas. Véritable monolithe d’acier, cette voiture fut la sensation de cette année 2015. Propulsée par deux moteurs électriques et conçue pour la technologie de pile à combustible, elle peut atteindre 200km/h ! Mais ce n’est pas tout, ce modèle est autonome, c’est à dire qu’il peut vous transporter n’importe où sans avoir besoin de conduire. Lorsque vous choisissez ce mode autonome, les passagers avant ont la possibilité de faire pivoter leurs sièges afin de transformer l’intérieur en véritable espace détente. Certainement la présentation la plus marquante de cette année, la keynote de Daimler présentée par Dieter Zetsche et son robot assistant « Cambot ».

 

 

2- La VW Golf R Touch

Tesla ne fut pas le premier constructeur automobile à tenter la suppression des boutons classiques des intérieurs de voiture. En effet, la première tentative revient au système iDrive de BMW sur ces séries 7 E65. Cette année à Las Vegas, Volkswagen nous a présenté son modèle avec interface numérique. Elle marche avec analyse gestuelle et se distingue par un affichage sur 3 écrans scindés.

 

Afficher l'image d'origine


3 – Les phares aux lasers

Cette technologie fut déjà présentée il y’a un an lors de la présentation de la BMW i8. Néanmoins c’est cette année que l’innovation semble réellement pertinente. Effectivement, leurs faisceaux incroyablement précis peuvent indiquer la largeur du véhicule devant vous sur la route, ce qui est extrêmement utile dans les ruelles étroites (par exemple dans les zones de construction). Plus encore, ils pourraient projeter des passages pour piétons la nuit si vous choisissez de laisser passer une personne.

 

 

4- Audi Prologue

Lancé au salon de l’auto de Los Angeles en Novembre dernier, le concept d’Audi a fait une apparition à Las Vegas. En plus de se vêtir d’une robe gris foncé et de chausser de nouvelles jantes contrairement au modèle de Novembre dernier, l’Audi Prologue, désormais sous-titrée Piloted Driving, s’équipe d’un système de conduite autonome. Une technologie que l’on sait très chère aux yeux de la marque, qui dévoilait il y a peu la voiture autonome la plus rapide du monde. 

 

 

5 – la conduite autonome

Les opinions sur la conduite autonome sont divisées car beaucoup de passionnés d’automobile craignent que les voitures autonomes n’entravent le plaisir de conduite. Nous avions fait un autre article traitant de ce sujet, à la fois sur les véhicules autonomes, mais aussi des possibilités induites par cette technologie. Cependant, il semble que la problématique du plaisir de conduite soit faussée. En effet, ne serait-il pas agréable de laisser le mode autonome lors d’un embouteillage puis de revenir en mode manuel lorsque la route se dégage ?


Afficher l'image d'origine

 

6 – Le tableau de bord LCD de Sharp

Les prototypes LCD de Sharp peuvent être modulés selon n’importe quelle forme, ce qui représente un levier d’amélioration majeur contrairement aux écrans TFT d’aujourd’hui. Attendu pour 2017, cette technologie permet aux designers une plus grande flexibilité afin de créer les meilleurs intérieurs.

 

 

7 – La charge à induction

Recharger son véhicule électrique n’est pas ce qu’il y’a de plus passionnant. Il est vrai que le processus, bien que simple, est néanmoins fastidieux à force de se répéter. Cela pourrait bien changer ! En effet, il vous suffirait simplement de vous garer sur un emplacement dédié aux rechargements de véhicules électriques pour commencer le processus. Une véritable évolution qui participera largement à la démocratisation de l’électrique dans nos villes !

 

Afficher l'image d'origine


8 – Le Ford SYNC 3

Véritable déception, le SYNC 2 était jugé par certains comme en deçà de sa première itération. Ce troisième volet basé sur la technologie QNX de Blackberry présenté durant le CES représente une vraie évolution. Bien plus rapide que son ainé, et plus intuitif, le SYNC 3 semble bien parti pour redorer le blason de la marque.

 

 

9 – Montres connectées

Utiliser une smartwatch comme clé via bluetooth afin de se connecter à votre voiture est aujourd’hui possible. Il s’agit en réalité de créer une interface entre le véhicule et la montre connectée qui transfère les données aux véhicules. La smartwatch est donc utilisée comme dispositif de commande. Via une application, le conducteur peut ouvrir ou fermer les portes de la voiture ou consulter les informations relatives à son fonctionnement ! S’est illustrée notamment l’excellente application Electronic Horizon de Continental.

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


10 – technologie OLED

Les éclairages OLED pourraient bien êtres le futur de la voiture. Avec leur lumière homogène, les OLED sont autant efficaces à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ils peuvent être pliés et pourrait donc êtres utilisés pour les feux arrières tout en courbes, ou les plus petits feux cabine. Les possibilités sont infinies, alors attendez-vous à côtoyer cette technologie dans la durée !

 

Alexandre Fournie/ Posted by afournier / Ecomobilité

 

https://www.mobilitytechgreen.com/ces-2015-les-10-innovations-marquantes-du-secteur-automobile/


Afficher l'image d'origine


---------------------------------------------

  

Afficher l'image d'origine

  

4 - Tesla : les 8 technologies les plus innovantes des voitures électriques d'Elon Musk

 

Du moteur à induction à courant alternatif triphasé aux Superchargers implantés un peu partout dans le monde, les technologies développées pour les voitures électriques de Tesla Motors sont nombreuses. informationWeek a listé les huit plus innovantes. InformationWeek a listé huit technologies les plus innovantes des voitures électriques Tesla Motors. Le moteur à induction à courant alternatif triphasé se trouve en haut de la liste. Il offre une puissance d’accélération sans temps de latence lorsque la pédale d’accélérateur est enfoncée. La seconde innovation choisie est le système de contrôle du véhicule.

 

Ce logiciel interne, véritable intelligence de l'engin, prend aussi bien en charge la gestion de la tension de batterie que le dispositif de verrouillage de portières ou l'interaction de l'utilisateur avec l'écran tactile capacitif de 17 pouces (en complément des commandes au volant, cet écran intègre le contrôle de la musique, la navigation internet, la gestions des appels et les réglages du véhicules tels que l'ouverture du toit, la hauteur de caisse, le mode de direction ou encore la climatisation). S’ajoute à cette liste les mises à jour régulières des logiciels de la voiture. A l'image de celles sur nos smartphones et ordinateurs, elles permettent ici de résoudre des problèmes qui auraient nécessité des corrections mécaniques.

 

Une « innovation » très gadget fait également partie de la liste : la possibilité de donner un nom à votre Tesla.  Les voitures électriques du constructeur californien sont aussi dotées d'une connexion Wifi et peuvent ainsi se connecter à n'importe quel hotspot disponible. Une technologie qui a permis à Mathiew Patience, développeur Android, de prendre le contrôle de la Tesla S avec sa montre connectée

 

Afficher l'image d'origine


_ Superchargers et voiture autonome

Les Superchargers de Tesla Motors (le premier français a été implanté le mois dernier) font également partie de la liste. Ces stations de recharge rapides délivrent une capacité de 50 % de batterie en 20 minutes au modèle S. Soit environ 16 fois plus rapidement que la plupart des autres stations publiques. Le point noir de cette technologie est sa faible implantation en dehors des frontières américaines. En Chine par exemple, un propriétaire de Tesla S a dû construire son propre réseau de chargeur grâce au crowdsourcing pour pouvoir se déplacer. La dernière innovation énoncée par InformationWeek est la collaboration entre Tesla Motors et Mobileye, un fabricant de systèmes de sécurité basé à Jérusalem. Les deux entreprises travaillent actuellement sur un sytème de conduite autonome qui pourrait équiper les voitures du futur de Tesla.

 

A contre-courant de la pensée qui domine le monde de la propriété industrielle, il y a deux semaines, Elon Musk, le patron de Tesla a annoncé qu'il donnait le droit à tous d'utiliser ses brevets. Un acte présenté comme philanthrope mais qui a été pensé et réalisé dans l'intérêt de l'industriel américain. La position de son entreprise n'est pas suffisamment dominante pour se payer le luxe de défendre ses "patents".

 

Le paiement, le spatial, l'automobile... et les brevets ? Non content de perturber des industries historiques, Elon Musk, le patron de Tesla Motors, vient d'ébranler le petit monde de la propriété industrielle en permettant à "qui le veut" d'exploiter librement (en respectant quand même un certain nombre d'engagements comme le rappelle Pierre Breese) ses technologies. Dans son message posté sur son blog, il affirme, à grand renfort de phrase pompeuse, qu'il ne poursuivra pas ceux qui utiliseront ses découvertes. Philanthropie ? Ce serait trop simple. L'entrepreneur, fondateur de Space X ou de Paypal, le fait dans son intérêt bien compris. En libérant l'usage de ses technologies, il entend faire croître un marché de la mobilité électrique encore modeste. 400 000 voitures de ce type ce sont vendues dans le monde depuis le début de l'année, ce qui représente peu face aux 63 millions d'automobiles vendues sur la planète.

Au-delà de ces considérations économiques, cette ouverture (très encadrée encore une fois) nous incite à repenser notre relation aux brevets, les objectifs poursuivis en les mettant en œuvre et à questionner leur efficacité.


 

1. Breveter, c'est jouer en défense pas en attaque.

Considérés comme une arme de guerre économique, les brevets ne sont pas une arme de conquête : ils ne peuvent servir à protéger que des positions acquises. En donnant accès à ses technos, Tesla ne dit pas autre chose. Il laisse entendre que ses parts de marché dans la voiture électrique sont des positions trop faibles pour qu'elles méritent d'être défendues par un arsenal de "patents" comme on les appelle en anglais.

  

Afficher l'image d'origine


2. Breveter, c'est protéger une invention, une brique technologique, pas une innovation.

On l'oublie souvent mais les brevets servent à défendre une brique technologique ou un concept spécifique, mais ils ne suffisent pas à rendre compte de la puissance d'un système. Pour vous en convaincre, jetez un œil aux brevets d'Apple : ils ne permettent de reconstituer que quelques morceaux du puzzle, de l'écosystème qui fait la puissance des iPhone, iPad et autres iMac.


 

3. Breveter, c'est (de plus en plus souvent) spéculer.

C'est très vrai aux Etats-Unis et un peu moins en Europe, mais les brevets sont devenus des supports de spéculation. Aux Etats-Unis, des sociétés entières ont fait commerce de l'attaque en justice de la validité de certains actes de propriété industrielle. Ils spéculent en fait sur les failles de certains brevets en jouant sur une particularité du droit américain qui fait juger ces affaires non par des experts mais par un jury populaire, par monsieur-tout-le-monde en fait. Les entreprises pratiquent aussi ce jeu -à une moindre échelle- pour déstabiliser leurs concurrents.

L'ouverture proposée par Tesla, son don de brevets doit donc s'analyser dans ce double contexte. Ce geste finalement est plus la marque d'une frustration qu'un acte généreux et gratuit ayant pour ambition de faire avancer le monde vers la mobilité électrique. D'une certaine manière, donner ses brevets peut rapporter plus gros à Elon Musk que de les défendre.

 

Thibaut De Jaegher// Par Séverine Fontaine publié le 04/08/2014/ Mise à jour le 06/10/2014/

 

http://www.industrie-techno.com/tesla-les-8-technologies-les-plus-innovantes-des-voitures-electriques-d-elon-musk.31584


Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


---------------------------------------------

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


5 - Le Top 5 des nouveautés de l’armée russe

 

La capitale russe a accueilli le 20 août la première édition de l’exposition des technologies de défense baptisée « La journée des innovations du ministère russe de la Défense ». Plus de 250 sociétés ont présenté dans le complexe sportif moscovite CSKA les derniers projets destinés aux forces armées. Découvrez le Top 5 des innovations les plus intéressantes de l’industrie militaire russe.

 

Afficher l'image d'origine


_ Un char T-80 gonflable

Juste près de l’entrée du complexe qui a accueilli le salon était exposé un char gonflable, représentant en effet une maquette du T-80 en taille réelle. Ces chars, ainsi que d’autres faux équipements de ce genre, sont conçus pour tromper la reconnaissance de l’ennemi. La Chine produit des « chars » similaires, mais le modèle russe a plusieurs avantages par rapport à ses concurrents. Contrairement à leurs homologues chinois, les T-80 gonflables ne sont pas hermétiques et ne se dégonfleront pas donc en cas d’un dommage mécanique. En outre, la maquette est munie de dispositifs spéciaux qui réchauffent les parties près de son « moteur » et de sa « pipe d’échappement », c’est-à-dire, les éléments qui sont les plus chauds dans un char réel. Cela permet de duper les caméras thermiques des forces de reconnaissance de l’ennemi. Une maquette peut être gardée et transportée dans un petit sac et peut être gonflée en juste dix minutes à l’aide d’une pompe spéciale.

 

Afficher l'image d'origine

(Image d'illustration)/


_ L’exosquelette motorisé Exoatlet

Parmi les nouveautés présentées à l’exposition figurait le premier exosquelette motorisé russe. Ce dispositif démultiplie les capacités physiques d’un individu, lui permettant de transporter des charges pesant jusqu’à 100 kilos avec un stress minimal. L’exosquelette n’utilise pas l’électricité. « Durant le mouvement, le système bloque à certains moments les articulations mécaniques du genou. La charge transportée par la personne s’appuie alors contre l’exosquelette, et pas contre l’individu », explique Alexandre Formalsky, chef du laboratoire concepteur. Le dispositif porte tous les équipements et les armes du soldat et le rend donc plus mobile et fort.

 

 

_ Simulateur de combat Logos

Au cours de l’exposition, les militaires ont testé les simulateurs de combat pour l’infanterie mécanisée Logos. Les simulateurs ont déjà passé en décembre dernier les essais officiels et seront bientôt mis en service de l’armée russe. « C’est un dispositif très utile pour un commandant, car il peut préparer ses soldats aux actions tactiques sur le champ de bataille. Avant de prendre part à un combat et tirer à des armes réelles, les soldats peuvent désormais s’entraîner un peu », a indiqué le premier-lieutenant de l’armée russe Evgueni Dereviankine, qui a déjà testé personnellement la nouvelle technologie. Le simulateur est disponible en deux versions, numérique et analogique, cette dernière imitant le combat dans un blindé.

 

 

_ Le bracelet d’avertissement Sentinelle

La société russe Argus-Spektr a conçu et présenté à l’exposition le bracelet Sentinelle, qui représente un système d’avertissement. Si un soldat qui porte le bracelet ne bouge pas durant une certaine période, le dispositif avertit son commandement. Le bracelet a en outre un bouton d’alarme sur lequel l’on peut appuyer en cas d’un danger. Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a déjà ordonné d’équiper de ces bracelets les unités militaires dans le Caucase russe avant le début des Jeux olympiques de Sotchi. M.Choïgou a souligné que le dispositif permettra d’assurer la sécurité non seulement des militaires professionnels, mais aussi des conscrits.

  

Contexte : Les organisateurs de la « Journée des innovations » envisagent dans l’avenir de tenir l’exposition jusqu’à deux fois par an et d’inviter à l’événement toutes les parties intéressées : les ingénieurs expérimentés et les jeunes scientifiques.

  

_ Couverture antifeu Mantos

Une autre nouveauté présentée à l’exposition : la couverture antifeu Mantos, couverte d’un gel spécial. « Cette couverture est unique au monde. Elle permet d’éteindre les incendies de classes A (combustion de matières solides) et B (liquides) », explique Marianna Skragan, directrice du développement de la société conceptrice « Technologies de sécurité integrées ». D’après Mme Skragan, Mantos est capable d’éteindre un feu sur un être vivant juste en deux secondes. La couverture peut aussi être utilisée pour étouffer le feu dans les compartiments moteur des blindés militaires. Sergueï Choïgou a déjà ordonné d’équiper de Mantos tous les équipages de chars russes.  

 

Droits réservés/  26 août 2013 Ekaterina Tourycheva/ La Russie d’Aujourd’hui

 

https://fr.rbth.com/tech/2013/08/26/le_top_5_des_nouveautes_de_larmee_russe_25363


Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


--------------------------------------------

 

 

  

6 - Aux USA, les innovateurs sont des hommes, étrangers, souvent riches et par vraiment jeunes !

 

Le groupe de réflexion Information Technology & Innovation Foundation (ITIF) a publié un rapport intitulé « The Demographics of Innovation in the United States » sur la démographie comparée des innovateurs aux États-Unis. Cette étude dresse un portrait détaillé des innovateurs américains, y compris leur sexe, leur origine ethnique, leur pays d’origine, leur niveau d’éducation et leur âge. Il prend également en compte les paramètres et les circonstances dans lesquelles sont créées ces innovations, telles que l’institution derrière les avancées technologiques, le statut commercial des innovations, et leurs sources de financement. 6 418 innovateurs ont été contactés afin de réaliser ce rapport. 923 d’entre eux ont répondu aux questions.

 

 

Les principales conclusions des auteurs du rapport sont les suivants :

 

_ 35,5 % des innovateurs américains sont nés à l’extérieur des États-Unis ;

 

_ Les innovateurs immigrants sont plus instruits que les innovateurs nés aux États-Unis. Plus des deux tiers d’entre eux  sont titulaires d’un doctorat en science, technologie, génie ou mathématique (STEGMA). Parmi l’ensemble des innovateurs, 55 % sont titulaires d’un tel diplôme ;

 

_ Contrairement aux croyances populaires sur les « innovateurs ayant quitté l’université très tôt avec de grandes idées », les innovateurs américains ont tendance à être connus, très instruits et à détenir des diplômes avancés dans les domaines de la science et de la technologie ;

 

_ Les femmes représentent 12 % des innovateurs américains ;

 

_ Les minorités nées aux États-Unis (y compris les Asiatiques, les Afro-Américains, les Hispaniques et les Amérindiens), ne représentent que 8 % des innovateurs nés aux États-Unis.

 

Selon les auteurs du rapport, les États-Unis doivent améliorer l’ouverture aux femmes et aux minorités depuis la formation jusqu’à l’entrepreneuriat. Les États-Unis doivent aussi mettre en place de nouvelles mesures incitatives afin que les collèges et les universités retiennent davantage les étudiants ayant un intérêt pour ces domaines.

 

22 mars 2016/

 

http://politiques-innovation.org/aux-usa-les-innovateurs-sont-des-hommes-etrangers-souvent-riches-et-par-vraiment-jeunes/

 

----------------------------------------------

 

 

 

 

7 - Les 25 grandes tendances technologiques 2016 selon Business Insider

 

Quelles sont les innovations qui vont compter et les marchés les plus prometteurs en 2016 ? Les équipes de Business Insider Intelligence Research se sont penchées sur les 5 grandes catégories et tendances incontournables qui vont émerger cette année. Projets d’Amazon et de Facebook, avenir des beacons ou potentiel des objets connectés, voici les prédictions de Business Insider.

 

Objets connectés, médias numériques, mobile, FinTech et e-commerce : voici les 5 grandes catégories définies par Business Insider Intelligence Research Team qui vont compter en 2016… et leurs grandes tendances. Pour chacune, le site a dévoilé mardi 2 février 2016 son rapport sur les 25 grandes prédictions technologiques de cette année et des années à venir. "La grande majorité des secteurs ont été perturbée par les technologies numériques sur la denières décennies", explique Business Insider. Le retail, les systèmes de paiement, la généralisation des appareils mobiles, la baisse du cours du pétrole... autant de facteurs qui annoncent de nouveaux bouleversements dans ces cinq marchés verticaux clés, énoncés ci-dessous. 

 

 

1. Les objets connectés

. Deux-tiers des nouvelles voitures commercialisées aux USA seront connectées à Internet.

 

. Les Etats Unis vont définir une législation sur les véhicules sans conducteurs.

La croissance des entreprises d'IoT va entraîner une augmentation des demandes de polices de cyber assurance.

. La chute du prix du pétrole va pousser les compagnies pétrolières à chercher des solutions du côté de l’Internet des Objets.

 

. Le secteur de l’assurance va utiliser les équipements IoT des habitations estimer les prix les polices d’assurance.

 

 

2. Les médias numériques

. Le marché de la vidéo mobile va se développer et définir des gagnants et des perdants.

 

. Les standards de mesure de vues pour les vidéos en ligne et les suivis d’audiences vont constituer des sujets de débat.

 

. La publicité native va connaître une augmentation des dépenses publicitaires et les éditeurs et les annonceurs feront des progrès en termes d’expérience utilisateur.

 

. Le streaming va se poursuivre mais le coût pour les consommateurs va augmenter.

 

. Yahoo va vendre son activité de base, à savoir les télécommunications.

 

 

3. Le mobile

. Un fournisseur d'accès et un opérateur de télévision payante vont fusionner.

 

. L’Indonésie va rejoindre l’Inde en tant que prochain grand marché de smartphones.

 

. Xiaomi va commencer à vendre des téléphones aux Etats-Unis.

 

. Le recyclage des smartphones va s'accélérer.

 

. Les applications d'entreprises vont atteindre de nouveaux sommets.

 

 

4. Les Fintech

. La technologie Bockchain ne sera plus anecdotique car les banques vont généraliser ce système dans leurs relations interbancaires.

 

. Apple, Google et Samsung vont développer des expériences shopping autour de leurs solutions de paiement.

 

. Les applications de gestion de points de vente deviendront une nécessité pour les PME.

 

. Les applications de commande vont devenir un canal important de transaction pour la restauration rapide.

 

. Les institutions financières traditionnelles vont réagir à la menace des start-up fintech en collaborant avec elles.

 

 

5. Le e-commerce

. Amazon va s'accaparer le marché de ses transporteurs partenaires.

 

. Facebook va devenir un acteur clé pour le commerce.

 

. Les beacons vont finalement devenir mainstream.

 

. Le marketing d'affiliation va revenir.

 

. Alibaba va essayer d'acquérir ou de prendre une participation importante dans une société e-commerce américaine.

 

Aude Chardenon/ Publié le 08/02/2016

 

http://www.lsa-conso.fr/les-25-grandes-tendances-technologiques-2016-selon-business-insider,231225

 

--------------------------------------------

 

 

 

  

8 - Top 10 des découvertes scientifiques de 2015, c’est déjà demain

 

On est en février et pourtant les découvertes scientifiques s'empilent déjà. Pour pas en perdre en cours de route et parce qu'on est encore loin des top bilan de fin d'année, on vous a fait une petite liste des découvertes scientifiques de 2015 et sur ce qui s'est passé ces deux derniers mois. Bien sûr ces recherches sont plus anciennes mais leurs résultats ont été publiés cette année et il y a de quoi faire : une nouvelle planète dans notre système, des avancées dans les domaines du SIDA et de l'immortalité, le futur est déjà là.

 

 

 

_ Une crème qui efface les tatouages
Il s'appelle Alec Falkenham, il est étudiant à l'Université de Dalhousie en Nouvelle-Écosse et il a inventé une crème qui ne s'attaque qu'aux cellules contenant le pigment et pas les autres (contrairement au laser qui crame à peu près tout). Pour l'instant il n'a fait de tests que sur des souris tatouées (sûrement des souris bikers) mais vous pourrez peut-être bientôt vous débarrasser de ce tribal dans le bas du dos qui vous fait tant honte.

 



_ Une protéine artificielle qui rejette le virus du SIDA
Une équipe de 30 chercheurs de l'Institut de recherche Scripps en Californie ont mis au point une protéine qui imite les anticorps humains. Plusieurs singes sur lesquels elle à été testée ont rejeté le virus HIV qu'on leur avait injecté. Une excellente nouvelle pour l'humanité, un peu moins pour les singes qui s'attendent à de nouveaux tests très bientôt.

 

 

_ Que le Big Bang n'avait peut-être jamais eu lieu
Des physiciens ont émis l'hypothèse que le Big Bang, l'explication la plus probable à la création de notre univers, n'était peut-être qu'une manière pour nous de rassurer et qu'en fait l'univers avait toujours été là. Non seulement il est infini mais il est intemporel. De quoi donner le vertige.

 



_ Pourquoi les chats aiment se planquer dans des boîtes
D'après une nouvelle étude, les chats aimeraient se planquer dans des cartons parce qu'ils sont un peu stressés et que ça les calme. Par ailleurs, certains chercheurs ont affirmé que le carton étant un très bon isolant, les chats y trouvaient aussi un peu de chaleur. Pas la meilleure étude de 2015 mais nous ne sommes qu'en février que voulez-vous.

 



_ Une limace des mers a volé les gènes d'une algue pour faire sa propre photosynthèse
Les scientifiques connaissaient déjà cette limace qui étaient capables, après avoir mangé une algue, de se mettre à faire sa propre photosynthèse (à savoir absorber du CO2 et en faire de l'oxygène, comme une plante). Ce qu'ils ne savaient pas c'est comment la limace s'y prenait. Cette année, ils ont compris qu'elle assimilait des gènes de la plante et les faisait siens, un phénomène unique. Cette limace est plus proche des X-Men que vous.

 

 

_ Une planète avec des anneaux 200 fois plus larges que ceux de Saturne
Saturne fait un peu la gueule depuis quelques semaines, notamment parce qu'une planète aurait des plus gros anneaux qu'elle. C'est en tout cas ce qu'affirment avoir trouvé des astronomes néerlandais et américains dans le cadre du projet SuperWASP. Les anneaux sont estimés à une bonne trentaine avec un diamètre d'une dizaine de millions de kilomètres de diamètre. Pauvre Saturne...

 

_ Qu'on pouvait ralentir la vitesse de la lumière
On savait déjà que la lumière qui passait dans de l'eau par exemple, était ralentie, mais elle reprenait ensuite sa vitesse normale. Une équipe de scientifiques écossais est parvenue à ralentir les photons en leur faisant traverser une matière spéciale sans qu'ils ne reprennent leur vitesse initiale juste après. On mesure encore à peine les répercussions que cette découverte va avoir sur l'astronomie mais ça devrait être costaud.

 

 

_ Comment augmenter l'espérance de vie des mouches du vinaigre
A vrai dire on serait plus intéressé par rallonger l'espérance de vie des humains mais il faut bien commencer quelque part, et ce quelque part ce sont les mouches du vinaigre. En manipulant leurs gènes, ils les ont rendues plus résistantes aux UV par exemple. Un pas de plus vers l'immortalité.

 

 

_ Une nouvelle planète dans notre système solaire (ça reste à confirmer)
Et s'il existait une planète X qui se serait planquée jusqu'à maintenant dans notre système ? Même qu'elle serait planquée derrière Pluton, qui peine déjà à s'intégrer. Tout cela reste évidemment à prouver mais en analysant les orbites de certaines planètes et de leurs satellites, les chercheurs auraient trouvé des anomalies qu'expliquerait la présence d'une ou plusieurs autres planètes. En espérant qu'elle n'ait pas d'anneaux, histoire de ne pas vexer Saturne.

 

_ On a recréé du muscle humain en laboratoire, et aussi on a recréé une feuille d'arbre
Une équipe de l'Université de Duke a réussi à faire pousser des tissus musculaires humains réagissant à des stimuli extérieurs, comme un vrai muscle. C'est une première qui pourrait révolutionner la médecine, tant du côté de la chirurgie reconstructrice que de l'industrie pharmaceutique qui pourrait tester ses produits sur ces tissus de synthèses. Un grand jour pour les cobayes. Quand on sait qu'en plus une autre équipe a réussi à créer une feuille artificielle capable de faire sa photosynthèse comme n'importe quelle plante, on se dit que l'avenir nous réserve de belles choses.

Source : Ranker/ Par Nostromo / le 26/02/2015

 

http://www.topito.com/top-decouvertes-scientifique-planete-sida-tatouage


Afficher l'image d'origine


-------------------------------------------

 

 

  

 

9 - Pollution automobile : Fiat Chrysler accusé de tricherie

 

Fiat Chrysler est soupçonné d'avoir truqué ses moteurs pour déjouer les normes antipollution. Le groupe automobile italo-américain est mis en cause par les autorités de régulation allemandes, qui estiment qu'il a triché sur les émissions de ses moteurs, de la même manière que Volkswagen, rapporte ce dimanche le journal «Bild am Sonntag».

L'Agence fédérale allemande de l'automobile (KBA) a envoyé un rapport en ce sens à la Commission européenne et aux autorités italiennes, selon l'hebdomadaire allemand. D'après «Bild am Sonntag», les tests effectués sur un modèle Fiat par la KBA ont montré que le système de filtration des émissions polluantes se désactive après 22 minutes, soit deux minutes après la fin d'un contrôle antipollution standard. En conséquence, de l'oxyde d'azote, hautement polluant, est rejeté dans l'atmosphère «à hauteur de plus de 10 fois le niveau autorisé», souligne le rapport des autorités allemandes consulté par le journal.



 

_ Fiat ne veut s'expliquer qu'en Italie
Ces révélations interviennent alors que le gouvernement allemand a dénoncé jeudi la «non coopération» du constructeur transalpin. Fiat  refuse de répondre à toute autorité hors d'Italie, malgré les irrégularités récemment découvertes en Allemagne concernant les émissions polluantes de ses modèles diesel. Fiat devait s'expliquer jeudi, en Allemagne, mais a fait annuler par voie d'avocats son rendez-vous à la dernière minute, selon le gouvernement allemand. Le constructeur a estimé par écrit que seules les autorités italiennes sont compétentes pour évaluer les émissions polluantes de ses véhicules.



Dans le sillage du scandale Volkswagen, le Dieselgate, les autorités allemandes ont examiné les émissions polluantes des modèles diesel vendus en Allemagne par toute l'industrie automobile. Elles ont mis au jour des irrégularités chez 16 marques, dont Fiat. A l'origine du Dieselgate, Volkswagen a mis en place sur 11 millions de véhicules dans le monde un logiciel truqueur, spécialement conçu pour abaisser les émissions du moteur diesel pendant un contrôle antipollution.

 

22 Mai 2016/ MAJ : 22 Mai 2016/ Leparisien.fr avec AFP

 

http://www.leparisien.fr/automobile/pollution-automobile-fiat-chrysler-accuse-de-tricherie-22-05-2016-5818829.php

 

---------------------------------------

 

 

 

 

 

10 - Moteurs diesel polluants : 16 marques de voiture épinglées

 

Une enquête allemande pointe du doigt 16 marques, dont Renault, qui présentent des irrégularités sur les émissions polluantes. Cette enquête a été lancée il y a un an, en Allemagne, après le scandale Volkswagen. La marque avait reconnu avoir triché lors des tests de pollution pour ses moteurs diesels à l'aide d'un logiciel truqueur. 630 000 voitures allemandes vont être rappelées. Le ministre allemand des Transports a rendu public ce vendredi les conclusions de l'enquête menée sur toutes les marques de voitures roulant au diesel dans le pays. D'après ce rapport, 16 marques automobiles présentent des anomalies concernant les seuils d'émission polluantes, dont cinq allemandes, la française Renault et les japonaises Suzuki et Nissan.


La liste complète : Alfa Romeo, Audi, Chevrolet, Dacia, Fiat, Hyundai, Jaguar, Jeep, Land Rover, Mercedes, Nissan, Opel, Porsche, Volkswagen, Renault, Suzuki.

  

 

_ 630 000 voitures diesels allemandes rappelées en Europe

Le ministre des Transports a aussi confirmé que 630 000 voitures diesel allemandes (Opel, Volkswagen, Porsche, Audi et Mercedes) vont être rappelées en Europe. Toutes ces marques n'ont pas forcément eu recours à un logiciel tricheur, comme Volkswagen, pour passer les tests. Mais il s'avère que sur la route, les émissions polluantes dépassent les seuils à cause d'un mécanisme qui est désactivé.

 

En effet, le système de filtration des émissions polluantes ne fonctionne plus dès que la température extérieure descend sous un certain seuil. Ce procédé n'est autorisé que lorsqu'il y a un risque de dégât pour le moteur, selon les normes européennes, mais ne doit pas être systématique. C'est pourquoi le gouvernement allemand exige que les constructeurs allemands rappellent ces voitures pour revoir le système.

 

Chez Renault on assure que les émissions d'oxyde d'azote sur certains de ses modèles diesel seront réduits grâce à des évolutions techniques, qui seront appliquées en usine à partir de juillet. Cet engagement a été pris début avril après que la commission mise en place par la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, chargée de tester 100 véhicules de différentes marques, a pointé des dépassements sur route allant jusqu'à 10 fois la norme pour certains.

 

 

_ Daimler, Mitsubishi, PSA éclaboussés

L'affaire Volkswagen n'a pas fini d'éclabousser le monde des constructeurs automobiles. Ces derniers jours, les révélations et les rebondissements se multiplient. D'autres noms du secteur sont visés comme Daimler, Mitsubishi et PSA.

Les autorités américaines ont demandé au fabricant de Mercedes-Benz, Daimler, d'ouvrir une enquête interne sur la manière dont sont certifiées les émissions polluantes de ses voitures aux Etats-Unis. Daimler est accusé de contourner les normes de pollution par des automobilistes.

 

Mitsubishi Motors a, de son côté, avoué mercredi avoir manipulé les tests d'émissions d'au moins 625 000 véhicules. Le groupe, connu pour ses 4×4 Outlander et Pajero, a présenté ses excuses et décidé d'arrêter la production et les ventes des modèles en cause. A titre de comparaison, Volkswagen avait installé un logiciel truqueur dans 11 millions de véhicules dans le monde.

 

Quant au groupe français PSA Peugeot-Citroën, quatre de ses sites ont été perquisitionnés jeudi. Les services français de la répression des fraudes (DGCCRF) enquêtent sur des "anomalies" sur les niveaux d'émissions. A ce jour, aucune conclusion n'a été rendue. La direction de PSA a, elle, affirmé dans un communiqué que ses véhicules étaient conformes "en matière d'émission de polluants, dans tous les pays où il opère".

 

Par Rédaction de France Info vendredi 22 avril 2016 17:18

 

http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/moteurs-diesel-polluants-16-marques-de-voiture-epinglees-784357

 

---------------------------------------

 

  

 

 

11 - Toyota rappelle 9 millions de véhicules pour défaillance

 

Toyota : Près de 9 millions de véhicules, à cause notamment d'un problème de pédale d'accélérateur pouvant rester enfoncée.

 

Volkswagen vient d'annoncer le rappel de 800.000 voitures dans le monde, Renault 10.000 Zoé électrique. Les rappels de voitures semblent de plus en plus fréquents. Le dernier rappel qui concerne des Volkswagen Touareg et de Porsche Cayenne pour des histoires de pédales, vient s'ajouter aux 11 millions de voitures rappelés pour l'affaire du diesel truqué. Mais il fait savoir que d'autres rappels dantesques ont eu lieu ces dernières années. Le plus gros concernait Toyota. Près de 9 millions de véhicules, à cause notamment d'un problème de pédale d'accélérateur pouvant rester enfoncée. D’ici à juin 2016, 200 bornes doivent être installées afin de mailler les principaux axes autoroutiers. 

Si ces rappels sont très médiatisés, il faut savoir qu'ils sont fréquents chez les constructeurs. Et à ce petit jeu, en France, les marques tricolores se retrouvent en première ligne, mais leur volume sont à rapporter à leur part de marché sachant qu'ils sont leader des ventes dans l'hexagone. Bon élève Dacia fait partie des moins touchées. Ce qui est la preuve qu'une fabrication low-cost n'est pas synonyme de mauvaise qualité. Toutefois, ne croyez pas que les rappels soient réservés à nos seules voitures de tous les jours. Porsche donc mais aussi Tesl, Ferrari et même Rolls.

Les constructeurs réduisent leurs coûts, en utilisant les mêmes pièces pour un large éventail de véhicules. Avec ce type d'organisation, le moindre petit défaut sur un composant peut concerner des milliers de voitures dans le monde. Il faut savoir aussi que des rappels sont parfois passés sous silence. Cela se fait discrètement lors du passage de votre voiture en atelier, pour une révision par exemple, et sans forcément prévenir les automobilistes. Ensuite, ce n'est pas toujours une mauvaise opération pour les constructeurs, puisque cela permet de faire revenir en atelier, donc en concession des clients.

 

Par Christophe Bourroux , La rédaction numérique de RTL publié le 26/03/2016  

 

http://www.rtl.fr/actu/pratique/toyota-rappelle-9-millions-de-vehicules-pour-defaillance-7782553530

 

----------------------------------------

  

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 


Avis des internautes

Articles recommandés

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : essor technologique et développement des nouvelles technologies

» ONU/ Organisation mondiale de la Santé (OMS) : M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, élu nouveau directeur général de l'OMS

» AFRIQUE/ ENERGIE SOLAIRE : forces, faiblesses et perspectives

» AFRIQUE/TECHNOLOGIES/ INFORMATIQUE/ ELECTRONIQUE : nouvelles évolutions, nouveau développement

» MONDE/ DEVELOPPEMENT ET POLLUTION : une civilisation productrice des sillons de sa destruction (mode de production, déchets, pollution, énergie…)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENERGIE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES : construire le futur, construire l’avenir

» MONDE/ ECONOMIE/ SANTE/ VEILLE TECHNOLOGIQUE : économie verte, avancées technologiques et perspectives extraordinaires

» MONDE/ CATASTROPHES NATURELLES/ NEPAL : une planète périlleuse encore globalement inconnue…

» MONDE/ IRAN/ NUCLEAIRE : accord sur le nucléaire iranien

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES : La Côte d’Ivoire veut réduire son retard numérique

» MONDE/ SCIENCE/ DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ ECONOMIE : le monde avance, l’Afrique aussi

» SCIENCE MEDICALE/ LUTTE CONTRE LA MALADIE A VIRUS EBOLA : Résultats positifs et bonnes perspectives d’éradication de la maladie

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHE/ TRAITEMENT/ PERSPECTIVES : Faire face avec efficacité aux maladies et mieux répondre aux problèmes liés à la santé publique

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE : Epidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l’ouest

» SCIENCE/ TECHNOLOGIES/ ENERGIE : des perspectives saisissantes

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE/ EBOLA : Communiqué conjoint des chefs d’Etat et de gouvernement de l’union du fleuve Mano pour la lutte contre l’épidémie de fièvre à virus Ebola en Afrique de l’Ouest

» AFRIQUE : ECONOMIE NUMERIQUE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES : évolutions favorables

» SANTE PUBLIQUE/ SIDA, HEPATITES, EBOLA : prévention, bilan, traitements et perspectives

» MONDE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES/ E-HEALTH : les nouvelles technologies investissent la santé publique…

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHES/ PREVENTION ET TRAITEMENT : les progrès médicaux insuffisamment mis à profit par les populations

» RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ INNOVATION : l’ouverture des données publiques est en marche

» SCIENCE MEDICALE/ Cellules-souches : une révolution médicale qui va changer le destin de l’Humanité

» SANTE/ OMS/ JOURNEES MONDIALES : prévention de la tuberculose et des maladies à transmission vectorielle

» MENACES GLOBALES/ CYBERCRIMINALITE : quelles réponses et quelles solutions ?

» ALLEMAGNE/ ENERGIE ET ELECTRICITE : La transition énergétique en Allemagne

» SCIENCE/ ALIMENTATION : ces produits alimentaires manufacturés qui deviennent de vrais poisons pour notre santé

» RWANDA/ DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE : SMART Rwanda : Transformer un pays tout entier via l’usage généralisé des TIC

» AFRIQUE : une révolution technologique et scientifique africaine est possible

» La Russie veut s’implanter en Afrique du Sud


Haut de page