Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

A LA UNE


Publié le 10/07/2018 à 10:54:07
POLITIQUE/ GOUVERNANCE / ECONOMIE : un monde en mutation (éveil, restructuration, guerres et persistance des zones d’ombre)





« Malaisie/ victoire historique de l'opposition de Mahathir Mohamad : L'alliance de l'opposition menée par Mahathir Mohamad, 92 ans, a remporté les élections législatives mercredi en Malaisie, mettant un terme à six décennies de la coalition au pouvoir sans interruption depuis l'indépendance. Les résultats officiels fournis par la Commission électorale indiquent que l'alliance de l'opposition, Pakatan Harapan, avec un parti allié dans l'Etat de Sabah à Bornéo, a remporté 115 sièges, soit plus que la majorité simple de 112 sièges nécessaire pour former un gouvernement. Mahathir, qui deviendra le plus vieux Premier ministre au monde, a déclaré à la presse ne pas chercher "la revanche. Nous voulons restaurer l'Etat de droit". Mahathir Mohamad a dirigé la Malaisie d'une main de fer pendant 22 ans et a quitté sa retraite pour se lancer dans la campagne pour les législatives. »


Résultat de recherche d'images pour

 

-------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour

 

1 - Présidentielle en Turquie : Erdogan réélu dès le premier tour

 

Les autorités électorales turques ont annoncé tôt lundi que Recep Tayyip Erdogan avait obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés. Le chef de l’Etat turc, Recep Tayyip Erdogan, a été réélu dès le premier tour, dimanche 24 juin, pour un nouveau mandat aux pouvoirs renforcés, venant à bout d’une opposition pourtant revigorée. Plus de 56 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes pour la présidentielle mais aussi pour les législatives. M. Erdogan briguait un nouveau mandat après quinze ans de règne sans partage. Ce double scrutin marque le passage en Turquie d’un système parlementaire au régime hyperprésidentiel souhaité par le « raïs » et validé lors d’un référendum en 2017. Un résultat important pour Erdogan qu’a félicité lundi matin le président russe, Vladimir Poutine, qui salue la « grande autorité politique » du chef de l’Etat turc dont il est un grand allié, et « du large soutien au cap fixé sous sa direction », a-t-il dit par l’intermédiaire d’un communiqué du Kremlin.


Résultat de recherche d'images pour

 

_ Majorité absolue pour Erdogan

« Le vainqueur de cette élection, c’est la démocratie, la volonté nationale. Le vainqueur de cette élection, c’est chacun des 81 millions de nos concitoyens », a déclaré M. Erdogan dimanche, tandis que ses partisans l’acclamaient devant le siège du Parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur, au pouvoir), à Ankara. Le président de la Commission électorale (YSK) a confirmé la victoire du chef de l’Etat sortant dans la soirée. « D’après les résultats, il apparaît que Recep Tayyip Erdogan a remporté la majorité absolue des voix valides », ce qui lui permet d’être réélu au premier tour, a indiqué le chef du YSK, Sadi Güven, lors d’un point presse à Ankara.

 

D’après l’agence de presse étatique Anatolie, M. Erdogan est arrivé en tête de la présidentielle avec un score de 52,5 % après dépouillement de plus de 99 % des urnes, et l’alliance dominée par l’AKP menait avec 53,61 % dans le volet législatif du scrutin. Son principal concurrent, le social-démocrate Muharrem Ince, arrive en deuxième position de la présidentielle avec 30,7 % voix, tandis que l’alliance anti-Erdogan formée par plusieurs partis d’opposition pour le volet législatif du scrutin récolte 34 %, d’après les résultats partiels publiés par Anatolie. M. Ince n’a fait aucun commentaire dimanche soir, convoquant une conférence de presse pour lundi à la mi-journée à Ankara.

 

Résultat de recherche d'images pour


_ L’opposition dénonce des fraudes

Mais ces chiffres sont contestés par l’opposition. Le Parti républicain du peuple (CHP), qui avait envoyé des représentants dans la plupart des 180 000 bureaux de vote, affirme que ses propres données montrent que M. Erdogan a obtenu moins de 50 % des voix et qu’un second tour est donc nécessaire. Le député Bülent Tezcan, porte-parole du CHP, a évoqué lors d’une conférence de presse au siège de son parti à Ankara « une manipulation grossière » de l’agence Anatolie qui transmet des résultats « irréels », selon lui. Le CHP a par ailleurs dénoncé des tentatives de fraude. « De nombreuses plaintes nous sont parvenues », surtout de la province de Sanliurfa (Sud-Est), a déclaré M. Tezcan. « Nos amis sont intervenus au moment où c’est arrivé », a-t-il ajouté.

 

Il a énuméré plusieurs exemples de tentatives de bourrage d’urnes : l’une comptant ainsi déjà une centaine de bulletins en faveur de l’alliance dominée par le parti au pouvoir avant même l’ouverture des bureaux. Il a aussi diffusé une vidéo, qu’il assure avoir authentifiée, d’un homme affirmant qu’il y avait plus de bulletins que d’électeurs dans un bureau à Suruç, localité située près de la frontière syrienne. Le procureur public de Sanliurfa, dont dépend Suruç, a annoncé avoir ouvert une enquête sur ces accusations et quatre personnes ont été arrêtées, selon l’agence de presse étatique Anatolie. Craignant des fraudes, en particulier dans le Sud-Est à majorité kurde, opposants et ONG ont mobilisé plusieurs centaines de milliers d’observateurs pour surveiller les bureaux de vote. « Dans la région, il y a eu des assauts, des menaces pour arrêter nos observateurs », a encore affirmé M. Tezcan. 


La mission d’observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a souligné, lundi, l’absence « d’opportunités égales » pour les candidats. Elle a estimé que « le jour des élections, les procédures ont été généralement suivies, même si des mesures légales importantes ont souvent été omises pendant le décompte » des voix. Ainsi, certains bulletins n’étaient pas tamponnés par les comités en charge des bureaux de vote, et les bulletins n’étaient pas systématiquement enregistrés lors de leur livraison dans les bureaux de vote, une irrégularité qualifiée de « sérieuse » dans le rapport. Le principal rival de M. Erdogan, Muharrem Ince, dimanche à Ankara.


Résultat de recherche d'images pour

 

_ Le parti prokurde HDP à l’Assemblée ?

A Diyarbakir, les responsables du parti prokurde HDP estiment que le seuil de 10 % lui permettant d’entrer au Parlement est acquis. Un chiffre confirmé par le président de la commission électorale. Haro Paylan, candidat de la liste HDP à Diyarbakir, s’attendait à un score situé entre 11 % et 12 % dans le meilleur des cas. La perspective de voir M. Erdogan élu au premier tour suscitait en revanche une déception sensible. Dans les rues, autour du siège local du parti, les manifestations de joie se poursuivaient dans l’attente des résultats définitifs et de la confirmation du score qui permettra au HDP de rester au Parlement.

 

Le Monde.fr avec AFP/ 24.06.2018/ Mis à jour le 25.06.2018/

 

https://www.lemonde.fr/europe/article/2018/06/24/elections-en-turquie-l-opposition-denonce-des-tentatives-de-fraude_5320502_3214.html


Résultat de recherche d'images pour


-------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour "Turquie, nucléaire, Russie, 2018"

 

2 - La Turquie se lance dans le nucléaire grâce à la Russie

 

Vladimir Poutine entame ce mardi 3 avril une visite de deux jours en Turquie. Il doit notamment inaugurer avec son homologue Recep Tayyip Erdogan le chantier de la première centrale nucléaire turque, construite par la Russie. Un dossier majeur pour les deux pays, et aussi un signe de puissance voulu par Recep Tayyip Erdogan depuis des années. Pour le président turc, le nucléaire est un symbole fort. C'est aussi une façon de développer sa propre industrie énergétique. Mais la centrale dont il doit inaugurer le chantier ce mardi avec Vladimir Poutine sera construite par les Russes, et la Turquie devra aussi importer l'uranium pour alimenter les réacteurs. « La Turquie veut avoir une centrale nucléaire, et elle le veut depuis longtemps. C'est un symbole, sauf que ça augmente également énormément la dépendance envers la Russie », relève l'ancien diplomate Mehmet Ogutçu, qui souligne que la Turquie achète déjà 55 % de son gaz à la Russie, soit plus que n'importe quel autre pays, exception faite de la Bulgarie.


Résultat de recherche d'images pour "Turquie, rosatom, rosatom, turquie, nucléaire, Russie, 2018"


Ainsi, alors qu'il tente de réduire sa dépendance pour le gaz envers la Russie, le gouvernement turc se tourne à nouveau vers elle pour le nucléaire. Une situation paradoxale, mais inévitable, estime Mehmet Ogutçu : « Il n'y a pas d'autres options ! Les autres pays ne veulent pas aider la Turquie dans ce domaine ». La Turquie fait donc le pari de l'atome et devrait devenir membre d'ici 2023 du petit club de l'énergie nucléaire. Le projet ultra sensible devrait, au mieux, fournir moins de 5 % de l'électricité produite dans le pays.

 

Par RFI / Publié le 02-04-2018/ Modifié le 03-04-2018/ Avec notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette

 

http://www.rfi.fr/europe/20180402-turquie-poutine-erdogan-centrale-nucleaire-russie


Résultat de recherche d'images pour "Turquie, rosatom, rosatom, turquie, nucléaire, Russie, 2018"


-------------------------------

 

Image associée

  

3 - Turquie/Russie : S-400 livrés en 2019, centrale nucléaire à 20 MDS de dollars

 

Cette acquisition a suscité réserves et critiques au sein de l'Otan ; Le premier réacteur de la centrale devrait entrer en fonction en 2023, selon Poutine et Erdogan. La livraison de missiles S-400 commandés par la Turquie à la Russie devrait intervenir en juillet 2019, a indiqué un responsable turc, après que le président russe a annoncé l’accélération de la mise en oeuvre de ce contrat. « Nous avons avancé en juillet 2019 la date de livraison dans le contrat signé avec la Russie pour l’acquisition des S-400 », a écrit tard mardi sur Twitter le sous-secrétaire turc aux Industries de Défense, Ismail Demir.

 

Le conseiller du Kremlin pour la coopération technique et militaire, Vladimir Kojine, avait indiqué en décembre que la livraison de ces système de défense anti-aérienne à Ankara commencerait « probablement, vers fin 2019 début 2020 ». Mais le président russe Vladimir Poutine a affirmé mardi à Ankara que son pays allait « accélérer » cette livraison. « Nous avons discuté la réalisation du contrat pour la livraison des S-400. Et nous avons pris la décision d’accélérer la livraison de ces systèmes de défense », a déclaré le chef de l’Etat russe lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

 

M. Erdogan a défendu la décision de son pays d’acquérir ces missiles, qui a suscité réserves et critiques parmi les alliés de la Turquie au sein de l’Otan en raison de son incompatibilité avec les systèmes de défense de l’Alliance. « A propos des S-400, c’est une décision qui appartient à la Turquie (…) Nous avons conclu un accord au sujet des S-400, nous avons fermé ce dossier, c’est une affaire terminée », a-t-il dit. M. Erdogan avait annoncé en septembre que Moscou et Ankara avaient signé un contrat pour l’achat de ces systèmes. Cette annonce avait été perçue comme une manifestation de mauvaise humeur de la part du président turc, sur fond de graves tensions avec plusieurs dirigeants européens et les Etats-Unis.

 

Résultat de recherche d'images pour "centrale nucléaire turque d'Akkuyu"


_ Lancement de la construction d’une centrale nucléaire en Turquie

Les présidents turc Recep Tayyip Erdogan et russe Vladimir Poutine ont aussi donné mardi le coup d’envoi de la construction par le géant russe Rosatom de la première centrale nucléaire en Turquie, symbole des relations florissantes entre Ankara et Moscou. « Dieu soit avec vous ! », a déclaré M. Erdogan lors d’un discours à Ankara retransmis par visioconférence sur le site du chantier de la centrale nucléaire d’Akkuyu, dans la province de Mersin (sud), où des ouvriers ont immédiatement fait couler du béton. « Nous assistons à un moment vraiment historique pour notre développement et pour notre coopération énergétique avec la Russie », avait peu avant déclaré le chef de l’Etat turc. « Il est difficile de surestimer l’importance de ce projet innovant d’ampleur », a déclaré M. Poutine lors de la cérémonie.

 

La construction de la centrale, estimée à 20 milliards de dollars, fait partie d’un projet de développement porté par M. Erdogan qui vise à faire de la Turquie l’un des 10 pays les plus riches du monde d’ici 2023, année du centenaire de la République turque. Les quatre réacteurs de la centrale répondront, selon M. Erdogan, à 10 % de la demande en électricité de la Turquie, pays fortement dépendant de l’importation d’hydrocarbures pour satisfaire son appétit énergétique.


Résultat de recherche d'images pour "centrale nucléaire turque d'Akkuyu"


_ Le premier réacteur de la centrale devrait entrer en fonction en 2023, selon Poutine et Erdogan

Jusqu’à 10 000 ouvriers seront mobilisés, selon l’agence de presse étatique Anadolu, pour ce projet voulu depuis plus de 40 ans par Ankara et qui a suscité de vives critiques de la part des organisations de protection de l’environnement. Ce chantier, plusieurs fois retardé, avait notamment connu un coup d’arrêt lors d’une grave crise diplomatique provoquée par la destruction par l’aviation turque d’un bombardier russe à la frontière syrienne en novembre 2015. Mais leurs relations se sont depuis réchauffées et la Turquie et la Russie ont notamment mis de côté leurs différends sur la Syrie, où elles soutiennent des camps opposés, pour coopérer sur ce dossier. Après l’inauguration de la centrale nucléaire, MM. Erdogan et Poutine s’entretiendront à huis clos au palais présidentiel lors d’une réunion où la Syrie devrait occuper une place importante. Mercredi, les deux présidents seront rejoints dans la capitale turque par le chef de l’Etat iranien, Hassan Rohani, pour un sommet trilatéral consacré à la Syrie, où Moscou, Ankara et Téhéran se sont imposés comme les maîtres du jeu.

 

Par AFP/ 4 avril 2018/

 

https://fr.timesofisrael.com/moscou-ankara-s-400-livres-en-2019-centrale-nucleaire-a-20-mds-de-dollars/


Résultat de recherche d'images pour "turquie, missiles, s 400"


--------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour "usa, usa, usa, turquie, missiles, s 400"

 

4 - Les USA imposeront des sanctions à la Turquie si Ankara se procure des S-400 russes

 

Au cas où Ankara acquière des systèmes de missiles sol-air russe S-400, Washington est prêt de lui imposer des sanctions, a déclaré Wess Mitchell, secrétaire adjoint du département d’État pour les affaires européennes et eurasiatiques. Le département d’État américain a de nouveau mis en garde la Turquie contre l’acquisition de systèmes sol-air russes S-400. «Nous avons fait comprendre à la Turquie qu’en cas d’acquisition de S-400 [auprès de la Russie, ndlr], il y aura des conséquences. Nous allons imposer des sanctions conformément à la loi destinée à “contrer les adversaires de l’Amérique au moyen de sanctions [CAATSA, ndlr]”», a déclaré M.Mitchell.


Résultat de recherche d'images pour "usa, usa, usa, turquie, missiles, s 400"


La Turquie, deuxième armée de l’Otan par ses effectifs, et la Russie ont signé en décembre dernier un accord sur les livraisons de missiles S-400 pour quelque 2,5 milliards d’euros. Ce contrat prévoit qu’Ankara achètera deux batteries de systèmes S-400. Les deux pays se sont entendus sur la coopération technique dans ce domaine qui permettrait à la Turquie de produire des missiles sol-air sur son territoire. La loi américaine CAATSA (Countering America’s Adversaries Through Sanctions Act) destinée à «contrer les adversaires de l’Amérique au moyen de sanctions», qui est entrée en vigueur fin janvier 2018, prévoit des sanctions sur les «transactions importantes» avec des entreprises du secteur russe de la défense et du renseignement. Le département d’État américain a qualifié la loi en question de moyen de dissuasion envers ceux qui veulent conclure des accords avec la Russie.

Le S-400 Triumph est le système de défense antiaérienne et antimissile russe le plus moderne, capable également de détruire des cibles terrestres. La portée des missiles qui équipent le S-400 dépasse les 400 kilomètres. Ils peuvent atteindre une altitude de 30 kilomètres.

 

Par Modeste Dossou/ le 26 Juin 2018/

 

https://beninwebtv.com/2018/06/les-usa-imposeront-des-sanctions-a-la-turquie-si-ankara-se-procure-des-s-400-russes/


Résultat de recherche d'images pour "usa, usa, usa, turquie, missiles, s 400, trump"


-------------------------------

  

Résultat de recherche d'images pour

 

5 - Mexique: le candidat de gauche Andrés Manuel Lopez Obrador remporte les présidentielles

 

Large vainqueur de l’élection présidentielle mexicaine dimanche, le vétéran de gauche Andrés Manuel Lopez Obrador promet de changer son pays rongé par la corruption et agir contre la pauvreté pour faire reculer la violence. «Je suis têtu, c’est connu», avait-il admis au début de sa campagne. «Avec cette même conviction, j’agirai en tant que président de la République, de manière entêtée, idiote, persévérante, avec un aveuglement presque fou : je vais en finir avec la corruption», a-t-il lancé quand son parti Morena l’avait désigné candidat. Habitué aux phrases polémiques, «AMLO», 64 ans, a réussi son pari à sa troisième tentative: devenir enfin président de la deuxième économie d’Amérique latine. «Je crois que c’est un homme dont la principale qualité est la ténacité», souligne à l’AFP l’écrivain et historien Paco Ignacio Taibo II, un proche du candidat.

 

Cultivant son image de simplicité et d’honnêteté, AMLO a su se démarquer de la classe politique traditionnelle qui a dirigé le pays depuis près d’un siècle et qu’il qualifie de «mafia du pouvoir». Originaire de l’État de Tabasco (sud-est), ce fan de base-ball a démarré sa carrière au sein du PRI (droite), le parti de Peña Nieto, avant de l’abandonner pour rejoindre le PRD (gauche) et finalement fonder son propre parti, le Mouvement de régénération nationale (Morena). Malgré cette longue carrière politique, il aime se présenter comme un candidat «anti-système». Il assure qu’il vendra l’avion présidentiel et transformera la résidence présidentielle de Los Pinos - «hantée» selon lui par les turpitudes de ses prédécesseurs - en un centre culturel. Cet ancien maire de Mexico (2000-2005) promet aussi de diminuer de moitié le salaire des hauts fonctionnaires, ainsi que le sien, et de continuer à vivre dans son appartement de la capitale. AMLO a axé sa campagne sur la lutte anticorruption, un message qui séduit la population, excédée par les scandales ayant émaillé le mandat du président sortant, Enrique Peña Nieto.

 

Son projet est également centré sur la lutte contre la pauvreté et «le néolibéralisme qui a fait beaucoup de tort au Mexique», détaille M. Taibo. Il veut notamment lancer de grands travaux, augmenter le salaire minimum, développer l’accès à internet pour tous, offrir des bourses aux étudiants ou encore accroître l’autosuffisance alimentaire du pays. M. Lopez Obrador appelle son mouvement «la quatrième transformation du Mexique» et se compare aux héros de l’histoire nationale tel que Benito Juarez (1806-1876), figure-clé de la construction de la République mexicaine au XIXe siècle.

 

Beaucoup de Mexicains critiquent toutefois le flou entourant son projet et surtout son financement. Sa proposition d’amnistier certains petits délinquants travaillant pour les cartels a par ailleurs déclenché une vive polémique durant la campagne. «Il n’a jamais été clair» commente Fernando Dworak, analyste politique. «Tout tourne autour de sa personne et de sa capacité personnelle à résoudre les problèmes» poursuit-il. Qualifié par certains de «populiste» qui pourrait suivre les pas du Vénézuélien Hugo Chavez, les critiques contre AMLO ont jalonné la campagne jusque sous la forme de spots publicitaires questionnant sa santé. «Maintenant je suis Andrés Manuelovich», ironise-t-il, détendu, dans une vidéo devenue virale tournant en dérision les rumeurs sur une possible ingérence russe en sa faveur.


Résultat de recherche d'images pour


_ «Tomber et se relever»

Plusieurs chefs d’entreprise, dont le milliardaire Carlos Slim, ont également critiqué son projet de suspendre la construction - actuellement en cours - du nouvel aéroport international de Mexico. En réponse, AMLO avait suggéré au magnat des télécommunications, s’il était intéressé par ce projet, de le construire «avec son argent». Pour ses détracteurs, Lopez Obrador est un «messie tropical» au caractère excessif, parfois autoritaire, même s’il a semblé plus modéré et détendu durant cette campagne. En 2006, défait avec une différence de seulement 0,56% par le conservateur Felipe Calderon, il avait contesté les résultats et bloqué avec ses partisans la principale avenue de la capitale pendant des semaines, s’autoproclamant «président légitime du Mexique».

  

_ Plusieurs fois sa mort politique a été annoncée.

 

«Tomber et se relever, puis tomber et se relever, puis tomber et se relever», avait-il lancé à ses partisans, accompagné de son épouse Béatriz, lors de son dernier meeting de campagne dans l’emblématique stade Aztezca de Mexico.

 

. À LIRE AUSSI: Mexique: Sheinbaum, première femme élue gouverneur de Mexico

. À LIRE AUSSI: Élections au Mexique: deux militants politiques tués par balles

 

AFP/ Dimanche, 1 juillet 2018/ MISE à JOUR Dimanche, 1 juillet 2018

 

http://www.journaldemontreal.com/2018/07/01/mexique-le-candidat-de-gauche-andres-manuel-lopez-obrador-remporte-les-presidentielles


Résultat de recherche d'images pour


-------------------------------

 

 

 

6 – Mexique : LE NOUVEL AÉROPORT INTERNATIONAL DE MEXICO (NAICM)

 

Entretien avec Gabriel AUVINET, professeur à l’université de Mexico, conseiller pour la construction du NAICM.

 

_ Parlez-nous du Nouvel Aéroport de Mexico ?

 

C’est un projet d’une grande envergure puisqu’il ne s’agit pas d’un simple agran­dissement de l’aéroport actuel mais bien d’un nouvel aéroport à construire sur un nouveau site. Dans une première étape qui devrait se conclure en 2019, on a entre­pris la construction de trois pistes de cinq kilomètres de long avec leurs circulations et les plateformes donnant accès au bâti­ment terminal à l’architecture audacieuse conçu par l’architecte Norman Foster (il a signé le viaduc de Millau, Aveyron). Cette étape du projet inclut également la tour de contrôle et diverses installations.

 

 

_ Quid des caractéristiques géotechniques du site ?

 

Le site se trouve dans l’ancien lac de Tex­coco qui a été asséché progressivement au long des siècles. Le sol est constitué de sédiments fins d’origines volcanique et alluviale. Une coupe stratigraphique montre l’existence d’une couche super­ficielle de faible épaisseur de matériaux de surface argileux et silteux qui ont été soumis à de nombreux cycles de saturation et dessèchement. On trouve ensuite une première couche d’argile à haute teneur en eau (souvent plus de 400 %) et très compressible, dont l’épaisseur varie de 20 à 30 mètres. Suit une couche plus ré­sistante de quelques mètres d’épaisseur, puis des alternances d’argiles molles et sables silteux qui ont été étudiées jusqu’à 100 m de profondeur.

 

Plusieurs éléments rendent le projet particulièrement diffi­cile. La nappe se trouve pratiquement en surface et certaines zones sont inondées durant la saison des pluies. Le pompage d’eau potable dans les aquifères de la vallée induit par ailleurs une subsidence régionale qui, dans les limites du site, varie de 10 à 25 cm par an. Finalement, les caractéristiques des argiles de Mexico conduisent à des effets de site particuliè­rement marqués comme l’ont montré les séismes de 1985 et ceux plus récents de septembre 2017.

 

 

_ Quel a été le programme de reconnais­sance géotechnique ?

 

Ce programme a été très ambitieux. De nombreux sondages à carottage continu ont été réalisés ; ils ont été complétés par un grand nombre d’essais au cône dynamique CPT pour vérifier la continuité des couches identifiables dans le sol ainsi que par des essais CPTu, SPT (pour la détermination des teneurs en eau) et au dilatomètre. Des essais spéciaux en place ayant recours à des dispositifs comme la sonde suspendue ont permis par ailleurs de déterminer les propriétés dynamiques du sol.

 

Pour l’interpolation entre sonda­ges, on a eu recours à la géostatistique. De nombreux appareils d’auscultation ont été installés pour définir les conditions piézométriques du sol ainsi que ses dé­formations sous l’effet de la subsidence régionale et durant les différentes étapes de la construction.

 

Le pénétromètre dynamique léger Panda® a-t-il joué un rôle dans ce pro­gramme ?

 

Un rôle particulier a été attribué au Pan­da® : la détermination de l’épaisseur et des caractéristiques de la couche superfi­cielle qui joue un rôle important pour l’ac­cès des engins de chantier mais aussi pour la conception des chaussées et des pistes. Comme le montre le profil (cf. illustration), l’épaisseur de cette couche ne dépasse souvent pas 70 cm. Le Panda® permet par ailleurs de détecter certaines anomalies géotechniques superficielles importan­tes (anciens canaux, anciennes digues, zones de stockages de matériaux, etc.). Différentes sociétés ont utilisé ce disposi­tif. A ce jour, 435 sondages Panda® ont été réalisés. Les sondages ont le plus souvent été menés jusqu’à 6 m de profondeur avec une pointe de 4 cm2. L’économie de ce moyen simple d’exploration et sa facilité d’emploi dans un terrain d’accès difficile ont été très appréciées

 

01/06/2018

 

https://www.sol-solution.com/actualite/le-nouvel-aeroport-international-de-mexico-naicm

 

-------------------------------

 

 

 

7 - MEXIQUE : économie, perspectives économique et sociopolitique

 

_ POPULATION : 121,006 MILLIONS

 

_ PIB PAR HABITANT : 9452 $US

 

 

_ PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES

 

 

 

 2015

 2016

 2017(p)

 2018(p)

Croissance PIB (%)

2,6

2,3

2,2

2,2

Inflation (moyenne annuelle, %)

2,7

2,8

5,9

3

Solde public / PIB (%)

-3,5

-2,6

-1,5

-2,4

Solde courant / PIB (%)

-2,5

-2,2

-1,4

-1,6

Dette publique / PIB (%)

53,7

58,4

53,3

52,4

(e) : estimation (p) : prévision

 

 

_ POINTS FORTS

. Proximité géographique avec l’économie nord-américaine

. Membre de l’ALÉNA, de l’OCDE, du G20 et de l’Alliance pacifique

. Tissu industriel conséquent

. Récente amélioration de la situation financière

 

 

_ POINTS FAIBLES

. Forte dépendance aux États-Unis ; vulnérable aux modifications de l’Accord de libre-échange nord-américain

. Taux de criminalité en hausse

. Infrastructures et système éducatif déficients

. Secteur pétrolier miné par des années de sous-investissement 

 

 

_ APPRÉCIATION DU RISQUE

 

_ Ralentissement continu de la croissance en 2018

Tout comme en 2017, l’activité économique devrait rester faible en 2018. En 2017, la croissance du PIB s’est contractée au troisième trimestre (plus faible niveau depuis le quatrième trimestre 2015), en raison notamment des dommages causés par les deux séismes majeurs qui ont touché Mexico et neuf États mexicains.

 

L’activité et les services pétroliers ont particulièrement souffert. En 2018, l’activité devrait bénéficier des travaux de reconstruction engagés et des fondamentaux globalement positifs de la demande intérieure. La vigueur du marché de l’emploi devrait alimenter cette dernière, tout comme la baisse prévue de l’inflation (6,4 % cumulés sur douze mois jusqu’en octobre 2017). En outre, la production manufacturière a également tiré parti d’une activité industrielle solide aux États-Unis.

 

Toutefois, certains risques baissiers pèseront sur l’activité. La croissance des investissements devrait rester faible en vue des élections présidentielles et de l’incertitude générée par la prolongation des pourparlers concernant l’ALÉNA (fin prévue début 2018). Malgré des difficultés à trouver un consensus, il est probable que l’ALÉNA apporte de légères modifications au traité. La politique monétaire devrait être assouplie une fois que les incertitudes concernant l’économie mexicaine se seront dissipées (probablement au deuxième semestre 2018).

 

 

_ Le déficit budgétaire devrait rester stable

La politique budgétaire est restée prudente malgré la chute des cours pétroliers. Les revenus tirés du pétrole représentent environ un tiers des recettes publiques. À ce titre, la baisse des prix du pétrole a donné lieu à un resserrement de la politique budgétaire correctement mis en œuvre. Le déficit budgétaire est descendu à 2,6 % du PIB en 2016, contre 3,5 % en 2015 et devrait atteindre 1,5 % du PIB d’ici fin 2017 au moment de la rédaction de ce texte.

 

En reconnaissance des efforts fournis et ne prévoyant pas de hausse significative de l’endettement du pays, Standard & Poors a rehaussé ses perspectives pour la note de crédit du Mexique de négatives à stables. L’agence a mis en avant la réactivité du pays face aux chocs récemment subis, tels que la dépréciation de la monnaie fin 2016. Elle s’attend à ce que le Mexique soit en mesure de ralentir la progression soutenue de l’endettement observée ces dernières années, stabilisant ainsi le poids de la dette publique.

 

 

_ Les élections présidentielles généreront un contexte politique houleux au premier semestre 2018

Les élections présidentielles mexicaines se dérouleront en juillet 2018. Les Mexicains devront choisir le successeur du Président mal-aimé Enrique Peña Nieto (Parti révolutionnaire institutionnel, PRI). Après son arrivée au pouvoir en décembre 2012, le Président Peña Nieto a signé un accord avec les deux principaux partis d’opposition (PAN et PRD) pour promouvoir la coopération politique.

 

Baptisé le « pacte du Mexique », cet accord a permis au gouvernement de faire passer un programme ambitieux de réformes constitutionnelles, y compris des réformes de l’énergie et des télécommunications. Ces réformes visaient à accroître considérablement le PIB potentiel. Cependant, les résultats se sont avérés décevants et la croissance annuelle moyenne durant le quinquennat de Peña Nieto devrait tourner autour de 2,3 % seulement.

 

Pourtant, l’impopularité du président n’est pas uniquement liée à la faiblesse de l’activité : l’ampleur de la corruption et l’escalade de la violence attisent la colère du peuple. La prolongation des négociations sur l’ALÉNA risque également de perturber la campagne présidentielle du PRI en 2018. Ce scénario est source d’opportunités pour les candidats aux élections présidentielles n’appartenant pas aux partis traditionnels. Bien que la liste officielle des candidats n’ait pas été confirmée, Andrés Manuel López Obrador (parti MORENA), également connu sous le nom AMLO, ressort favori des sondages menés fin 2017.

 

En outre, la candidate Margarita Zavala a quitté le PAN au bout de 35 ans pour se présenter sans étiquette. Cette décision pourrait diviser les votes du PAN et, puisque le pays n’organise pas de tour décisif, un centre droit plus clivé pourrait bénéficier à AMLO. Toutefois, la possibilité d’un vote tactique ne peut être exclue : les électeurs pourraient décider de soutenir le candidat qui a le plus de chances de battre AMLO.

 

Dernière mise à jour : Janvier 2018

 

http://www.coface.com/fr/Etudes-economiques-et-risque-pays/Mexique

 

-------------------------------

 

 

 

8 - Malaisie : victoire historique de l'opposition de Mahathir Mohamad

 

L'alliance de l'opposition menée par Mahathir Mohamad, 92 ans, a remporté les élections législatives mercredi en Malaisie, mettant un terme à six décennies de la coalition au pouvoir sans interruption depuis l'indépendance. Les résultats officiels fournis par la Commission électorale indiquent que l'alliance de l'opposition, Pakatan Harapan, avec un parti allié dans l'Etat de Sabah à Bornéo, a remporté 115 sièges, soit plus que la majorité simple de 112 sièges nécessaire pour former un gouvernement.

 

Mahathir, qui deviendra le plus vieux Premier ministre au monde, a déclaré à la presse ne pas chercher "la revanche. Nous voulons restaurer l'Etat de droit". Mahathir Mohamad a dirigé la Malaisie d'une main de fer pendant 22 ans et a quitté sa retraite pour se lancer dans la campagne pour les législatives. Dès que la victoire de l'opposition est apparue claire, les partisans de Mahathir se sont répandus dans les rues pour manifester leur joie, en agitant des drapeaux à leurs couleurs. Le Premier ministre, Najib Razak, 64 ans, qui dirigeait la coalition pro-gouvernementale Barisan Nasional (Front national, BN), était englué dans un scandale financier. Le BN dirige la Malaisie depuis son indépendance de la Grande-Bretagne en 1957.

 

Plusieurs décomptes non-officiels faisaient état depuis quelques heures de la forte progression de l'opposition dans certaines régions du pays. Le retour surprise sur le devant de la scène politique du charismatique ex-Premier ministre Mahathir Mohamad a bouleversé le paysage politique du pays.

 

Excédé par un énorme scandale financier qui a sapé l'image de la Malaisie à l'étranger, Mahathir s'est allié avec des partis qui étaient opposés à lui du temps où il était au pouvoir (1981-2003), en particulier avec un dirigeant de l'opposition emprisonné, Anwar Ibrahim, ex-ennemi juré du nonagénaire.

 

La coalition d'opposition avait gagné du terrain ces dernières semaines. Elle a rogné sur le socle électoral des partis au pouvoir, les Malais musulmans qui forment l'éthnie majoritaire de cet état multi-ethnique d'Asie du Sud-Est. Les bureaux de vote ont fermé à 17h00 (09h00 GMT) et la participation était de 69% deux heures avant la clôture du scrutin, a indiqué la commission électorale.

 

Dans la capitale Kuala Lumpur, Lim Kok Tong, un électeur de 43 ans, a émis l'espoir d'un changement de régime. "Quand les gouvernements réalisent qu'ils peuvent être remplacés, ils se montrent attentifs aux citoyens", a déclaré le quadragénaire issu de la minorité chinoise, qui soutient traditionnellement l'opposition.

 

 

_ Sous pression

Les électeurs sont de plus en plus désabusés par les politiques qui sèment la division entre groupes ethniques, l'augmentation du coût de la vie et les scandales de corruption. L'affaire de détournements au détriment du fonds souverain 1MDB, créé par M. Najib à son arrivée au pouvoir en 2009 pour moderniser la Malaisie, affecte le Premier ministre qui a toujours nié tout acte répréhensible.

 

Depuis 2015, la Malaisie est secouée par le scandale autour de ce fonds endetté aujourd'hui à hauteur de 10 milliards d'euros. Il est au coeur d'allégations de corruption qui font l'objet d'enquêtes dans plusieurs pays, notamment en Suisse, à Singapour et aux Etats-Unis. Des partisans de l'opposition et des représentants de la société civile ont dénoncé des tentatives de triche de la part de la coalition au pouvoir, affirmant que des millions d'électeurs sans adresse et même des personnes décédées étaient apparues sur les listes électorales, à la suite d'un redécoupage électoral en mars, favorable à la coalition au pouvoir.

 

Afp/ afp , le 09/05/2018/ Mis à jour le 09/05/2018 /

 

https://www.la-croix.com/Monde/Malaisie-victoire-historique-opposition-Mahathir-Mohamad-2018-05-09-1300937651

 

-------------------------------

 

 

 

9 - Malaisie : Mahathir Mohamad revient au pouvoir à 92 ans

 

Mahathir Mohamad a prêté serment jeudi en tant que Premier ministre de la Malaisie, devenant à 92 ans le plus vieux dirigeant élu du monde, au lendemain de la victoire historique de l'opposition aux législatives qui a sonné le glas d'une coalition au pouvoir pendant 61 ans.

 

Quinze ans après avoir quitté le pouvoir, M. Mahathir a effectué un retour spectaculaire sur le devant de la scène politique pour défier son ex-protégé, le chef du gouvernement sortant Najib Razak, infligeant une défaite cinglante au Barisan Nasional (Front national, BN), la coalition qui dirige cette ex-colonie britannique depuis son indépendance en 1957.

 

A la tête d'une coalition d'opposition formée de nombreux responsables politiques qui s'étaient opposés à lui du temps où il était à la tête du gouvernement (1981-2003), M. Mahathir a déjoué les pronostics en réussissant à déloger M. Najib, au pouvoir depuis 2009 et empêtré dans un énorme scandale financier.

 

Mahathir Mohamad a promis de le faire traduire en justice pour répondre des accusations de détournements au détriment du fonds souverain 1MDB, créé par Najib Razak lui-même à son arrivée au pouvoir et aujourd'hui endetté à hauteur de 10 milliards d'euros. 

 

Depuis 2015, la Malaisie est secouée par ce scandale qui fait l'objet d'enquêtes dans plusieurs pays, notamment à Singapour, en Suisse et aux Etats-Unis.

 

Portant une tenue traditionnelle, le nouveau Premier ministre a prêté serment devant le roi Sultan Muhammad V au palais national : "Moi, Mahathir Mohamad, après avoir été élu Premier ministre, jure de mener à bien ma tâche de toutes mes forces". Des feux d'artifice ont éclairé le ciel de Kuala Lumpur au cours de la cérémonie. La nuit précédente, la victoire de l'opposition avait entraîné des scènes de liesse dans les rues de la capitale. 

 

 

_ Ex-autocrate devenu "progressiste" 

La coalition dirigée par M. Mahathir, le Pacte de l'Espoir, a obtenu la majorité absolue au Parlement, avec 121 des 222 sièges. Le BN n'a que 79 sièges, contre 133 aux précédentes législatives. Ancien médecin, M. Mahathir a fait ses débuts en politique en 1964 et dirigé la Malaisie d'une main de fer pendant 22 ans. 

 

Certains le considèrent comme le père fondateur de la Malaisie moderne en ayant permis le développement de ce pays devenu relativement riche. Mais d'autres lui reprochent d'avoir jeté en prison des opposants et exacerbé les tensions ethniques au sein de cette nation multiethnique de 31 millions d'habitants. Il était également connu pour ses attaques au vitriol contre ses ennemis, dénonçant le néo-colonialisme occidental. Il avait traité les Européens de radins et les avait accusés de pratiques sexuelles déviantes.

 

Il y a quelques années, M. Mahathir avait commencé à critiquer son ex-protégé Najib Razak, qui selon lui échouait dans sa tentative de libéraliser la Malaisie. Les espoirs de réformes ont par la suite été réduits à néant quand M. Najib, empêtré dans le scandale de corruption, a fait adopter des lois sécuritaires visant à faire taire les critiques le visant. M. Mahathir s'en prend désormais au système qu'il a aidé à créer et promet des réformes comme la limitation de la durée des mandats politiques et la suppression de la taxe sur la valeur ajoutée créée par M. Najib.

 

Au cours d'une conférence de presse à l'issue de son investiture, M. Mahathir a fait de l'économie le principal objectif de son gouvernement, le coût de la vie ayant fortement augmenté. Il s'est aussi engagé à abolie des lois jugées "répressives" et à réexaminer la législation controversée sur les "fake news". "Quelques têtes doivent tomber" dans les ministères, a-t-il aussi promis : "Nous avons découvert que certains personnes aidaient et avalisaient un Premier ministre que le monde a condamné comme étant un kleptocrate".

 

 

_ Soupçons de fraude 

Le gouvernement sortant est en outre accusé d'avoir effectué peu avant les élections un redécoupage électoral favorable à sa coalition, certains dénonçant une fraude électorale avec l'apparition de noms de personnes mortes sur les listes d'émargement. M. Najib, 64 ans, manifestement bouleversé par son revers, a assuré accepter "le verdict du peuple". Wan Junaidi Tuanku Jaafar, un fidèle du BN et ex-ministre, a appelé jeudi à une sortie en douceur : "Nous ne pouvons nous permettre aucune turbulence dans le pays. Le BN devrait remettre le pouvoir de bonne grâce", a-t-il déclaré à l'AFP.

 

L'un des aspects les plus spectaculaires du retour de M. Mahathir sur le devant de la scène politique est aussi sa réconciliation avec son ancien ennemi juré Anwar Ibrahim, un ex-dirigeant de l'opposition qui purge actuellement une peine de cinq ans de prison pour sodomie, en vertu d'un jugement controversé. M. Mahathir a promis de céder la place à Anwar Ibrahim, âgé de 70 ans, une fois qu'il sera sorti de prison.

 

Kuala Lumpur/ Actualité/ Par AFP , publié le 10/05/2018/ mis à jour à 20:49

 

https://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/malaisie-mahathir-92-ans-presse-d-etre-intronise-premier-ministre_2007413.html

 

-------------------------------

 

 

 

10 - MALAISIE : économie, perspectives économique et sociopolitique

 

_ POPULATION : 31,6 MILLIONS

 

_ PIB PAR HABITANT : 9 374 $US

 

 

_ PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES

 

 

 2015

 2016

 2017(p)

 2018(p)

Croissance PIB (%)

5,0

4,2

5,3

5,0

Inflation (moyenne annuelle, %)

2,1

2,1

3,7

2,9

Solde public / PIB (%)

-2,8

-3,0

-3,0

-2,7

Solde courant / PIB (%)

3,0

2,4

2,5

2,3

Dette publique / PIB (%)

57,9

56,2

55,2

54,2

(p) : prévision

 

 

_ POINTS FORTS

. Exportations diversifiées

. Dynamisme du secteur des services

. Bonnes infrastructures, R&D élevée

. Soutien de l’investissement à travers le développement du marché financier local et un accès élargi aux IDE

. Flexibilité du change

. Revenu par habitant élevé

 

 

_ POINTS FAIBLES

. Économie dépendante de la demande externe

. Forte dépendance des recettes budgétaires aux performances du secteur gazier et pétrolier

. Endettement du secteur privé très élevé

. Érosion de la compétitivité prix de l’économie liée à un coût du travail élevé

. Persistance des disparités régionales

. Antagonismes ethnique et religieux

 

 

_ APPRÉCIATION DU RISQUE

 

_ La croissance devrait rester élevée

Déjà forte en 2017, la croissance devrait maintenir ce rythme en 2018. L’activité restera portée par ses déterminants internes, ainsi que par la bonne orientation des exportations (75 % du PIB). Celles-ci bénéficieraient du dynamisme de la demande extérieure ainsi que de la reprise modérée des prix des hydrocarbures, qui représentent 20 % des exportations. En outre, le secteur de l’énergie (gaz naturel liquéfié et pétrole) profitera en 2018 de l’arrivée à maturité de nombreux projets, même si la dynamique des investissements s’est tassée, du fait de la persistance des prix bas.

 

Le pays exporte également des produits manufacturés à forte valeur ajoutée, tels que des semi-conducteurs et d’autres produits électroniques (39 % des exportations), pour lesquels la demande mondiale est dynamique. L’investissement dans ce secteur sera soutenu par ces bonnes perspectives, d’autant que le pays bénéficie d’une intégration croissante dans la chaîne de valeur régionale. Les secteurs liés au tourisme devraient continuer à se développer, mais subiraient toujours les effets des deux catastrophes aériennes de la Malaysian Airlines intervenues en 2014 et 2015, ainsi qu’un contexte sécuritaire moins favorable que ses concurrents locaux, tel que la Thaïlande.

 

Malgré le niveau d’endettement élevé des ménages (88 % du PIB), la consommation privée restera le principal contributeur à la croissance. L’appréciation graduelle du ringgit permettrait de réduire le coût des biens importés et de contenir l’inflation, alors que le niveau de chômage serait toujours au plus bas. Les ménages bénéficieraient également de la baisse de l’impôt sur le revenu, ainsi que de l’augmentation des salaires des fonctionnaires. Par ailleurs, la politique monétaire toujours accommodante et l’accroissement des dépenses publiques en période pré-électorale soutiendront également la croissance. L’économie du pays reste néanmoins vulnérable à un ralentissement de la demande chinoise, son principal partenaire commercial.

 

 

_ Consolidation budgétaire en cours

La consolidation budgétaire reste un des objectifs prioritaires du gouvernement, qui ambitionne d’atteindre l’équilibre budgétaire en 2020. En 2018, le déficit budgétaire devrait continuer à se réduire. La hausse des recettes, liée à une meilleure collecte de l’impôt et des taxes (notamment de la TVA introduite en 2015), à l’accroissement des revenus miniers et au dynamisme de la demande domestique, permettrait de compenser l’augmentation de certaines dépenses.

 

Celles-ci concernent, notamment, la hausse des investissements dans les infrastructures, ainsi que la baisse des impôts sur les ménages modestes, en partie limités par la baisse des subventions. Le redressement du solde budgétaire permettrait de réduire la dette publique qui restera à un niveau élevé. Cette dette est essentiellement constituée de Sukuk (obligations de droit musulman), ainsi que d’obligations classiques.

 

L’excédent courant devrait légèrement diminuer en 2018 en raison de la réduction de l’excédent commercial. Celui-ci serait pénalisé par la rapide augmentation des importations, en lien avec le dynamisme de la demande domestique, qui ne sera que partiellement compensée par le regain des exportations. La balance des revenus resterait déficitaire, du fait des rapatriements de bénéfices des sociétés étrangères. De même, le déficit de la balance des transferts devrait perdurer, en raison des remises de travailleurs étrangers en direction de leur pays d’origine. Le déficit des services devrait légèrement baisser, en lien avec l’afflux croissant de touristes.

 

La dette extérieure est élevée (67 % du PIB) et majoritairement libellée en devises étrangères. Toutefois, le niveau élevé des réserves de change (près de 7 mois d’importations) permettrait de limiter ce risque, ainsi que de faire face à d’éventuelles sorties de capitaux liées à un resserrement rapide de la politique monétaire américaine. Par ailleurs, le secteur bancaire demeure suffisamment capitalisé et liquide, même si le niveau élevé d’endettement des ménages constitue un risque.

 

 

_ Malgré les scandales, le Premier ministre devrait rester en place

Les élections générales auront lieu au printemps 2018, anticipées de quelques mois par rapport à la date initiale, prévue en août. La coalition de droite Barisan Nasional (BN), avec à sa tête le Premier ministre Najib Razak, devrait rester au pouvoir, compte tenu des divergences au sein de l’opposition. En effet, malgré de nombreux appels à la coopération, la coalition de centre-gauche Pakatan Hrapan (PH) et le Parti islamique malaysien (PAS), devraient se présenter désunis aux élections, réduisant leurs chances de succès.

 

De plus, les bonnes performances économiques du pays devraient consolider la légitimité du Premier ministre, dont le parti domine la vie politique du pays depuis son indépendance en 1957. Avant la tenue des élections, le gouvernement a également multiplié les aides à destination des minorités ethniques du pays et des ménages les plus modestes, notamment dans les zones rurales. En effet, le pays est constitué principalement de malais (64 % de la population) de religion musulmane, mais aussi de chinois, d’indiens et d’autochtones (Orang Asli, Dayak, etc).

 

Toutefois, les soupçons qui pèsent sur le Premier ministre ainsi que son cabinet, accusés d’avoir détourné une partie des actifs du fonds souverain du pays (1MDB) à destination de leurs comptes bancaires personnels, pourraient être exploités par les forces d’opposition lors de la campagne électorale.

 

Dernière mise à jour : Janvier 2018

 

http://www.coface.com/fr/Etudes-economiques-et-risque-pays/Malaisie

 

 

-------------------------------

 

 

 

11 - GUERRE COMMERCIALE : LA DETTE AMÉRICAINE EST L’ARME NUCLÉAIRE DE PÉKIN

 

Dans le bras de fer commercial l'opposant à Washington, Pékin a un atout de taille dans sa manche : les 1.170 milliards de dollars d'obligations du Trésor américain détenus par la Chine.

 

Il a fallu une demi-journée à la Chine pour riposter à l'administration Trump pour avoir annoncé des droits de douane sur quelque 1.300 produits chinois, mais Pékin s'est abstenu de toucher à sa principale importation américaine : la dette publique des Etats-Unis. Onze heures après l'annonce par le représentant américain au Commerce (USTR) de l'instauration de droits de douane de 25% sur 50 milliards de dollars de produits venus de Chine, la Chine a riposté avec sa propre liste de taxes similaires sur ses principales importations américaines : soja, avions, voitures, viande bovine et produits chimiques.

 

Dans cette bataille qui a commencé avec la décision des Etats-Unis de taxer leurs importations d'aluminium et d'acier, la Chine garde un atout dans sa manche : une grande quantité de dette souveraine émise par le Trésor américain. La Chine détenait environ 1.170 milliards de dollars (950 milliards d'euros) d'obligations du Trésor américain à la fin janvier, ce qui en fait le créancier étranger numéro un des Etats-Unis et le deuxième propriétaire de titres du gouvernement américain après la Réserve fédérale des Etats-Unis.

 

Selon Jeffrey Gundlach, le patron de DoubleLine Capital LP, la Chine a plutôt intérêt à conserver ses titres du Trésor. "C'est plus efficace en tant que menace. Si (les Chinois) vendent, ils ne peuvent plus menacer", commente celui qu'on surnomme à Wall Street le roi de l'obligation. "Cela ne ferait qu'aggraver la situation et supprimerait leur avantage." Jeff Klingelhofer, gestionnaire de portefeuille chez Thornburg Investment Management, est du même avis.

 

"Si (la Chine) voulait appuyer sur le bouton nucléaire, si elle était déterminée à liquider ses bons du Trésor, cela aurait un impact immédiat et temporaire sur les marchés monétaires aux États-Unis", commente-t-il. En janvier dernier, une information de presse disant que la Chine pourrait arrêter ses achats de Treasuries, a fait baisser ces titres, mais la Chine a contesté l'information, expliquant qu'elle ne faisait que diversifier ses réserves de change pour préserver leur valeur. Mercredi, le cours de l'obligation du Trésor américain à 10 ans, le papier de référence, était plutôt en repli, ce qui a fait légèrement monter son rendement, à 2,81%.

 

Les avoirs chinois en obligations américaines ont fléchi ces derniers mois. Ils ont diminué de quelque 30 milliards de dollars par rapport au niveau de 1.200 milliards de dollars où ils se trouvaient en août dernier. Et ils ont diminué de plus de 10% par rapport à leur niveau record à 1.300 milliards de dollars de fin 2013, selon les données du gouvernement américain. Au total, les Etats étrangers détiennent ensemble 4.000 milliards de dollars de dette américaine, soit plus du quart du total en circulation qui se monte à 14.700 milliards de dollars.

 

A un journaliste qui lui demandait mercredi si la Chine réduirait ses avoirs en Treasuries par mesure de rétorsion, le vice-ministre des Finances, Zhu Guangyao, a réaffirmé la politique constante de Pékin concernant ses réserves de change : la Chine est un investisseur responsable et veut préserver leur valeur. Les réserves de change de la Chine, les plus importantes au monde, s'établissaient à environ 3.130 milliards de dollars à la fin février, dont environ un tiers était constitué de Treasuries.

 

Brad Setser, du Council on Foreign Relations à New York, estime que la Chine peut vendre des bons du Trésor et acheter de la dette européenne ou japonaise à plus faible rendement. Mais l'effet serait probablement de renforcer le yuan par rapport au dollar, ce qui affaiblirait ainsi l'attrait relatif de ses exportations, selon les analystes. Plus vraisemblablement selon Brad Setser, si la Chine voulait faire monter les enchères, elle laisserait le yuan se déprécier face au dollar américain. Une telle décision anéantirait l'objectif de relance de la production américaine affiché par l'administration Trump. Le yuan est actuellement à son plus haut niveau depuis deux ans et demi.

 

PUBLIÉ LE 05/04/2018/ MIS À JOUR LE 05/04/2018/

 

https://www.capital.fr/entreprises-marches/pekin-a-latout-dette-dans-sa-guerre-commerciale-avec-washington-1281304

 

-------------------------------

 

 

 

12 - Guerre commerciale, escalade entre les États-Unis et la Chine

 

Le président américain Donald Trump a décidé de nouvelles mesures protectionnistes à l’encontre de la Chine. De son côté, Pékin a promis des « représailles ». La Chine et les États-Unis étaient, mardi 19 juin, plus proches que jamais d’une guerre commerciale, Pékin promettant des « représailles » après des menaces la veille de Donald Trump d’imposer de nouvelles taxes à un niveau inédit sur les produits chinois importés. Le président américain a poursuivi lundi l’escalade en menaçant de taxer 200 milliards de dollars d’importations supplémentaires pour compenser, selon lui, le vol de technologies et de propriété intellectuelle américaines.

 

« Ces pratiques de pression extrême et de chantage s’écartent du consensus auquel les deux parties sont parvenues à maintes reprises durant leurs consultations » ces dernières semaines, a rapidement dénoncé le ministère chinois du commerce mardi, dans un communiqué.

 

« Si les États-Unis perdent le sens commun et publient une liste (de produits visés), la Chine se verra dans l’obligation d’adopter une combinaison de mesures quantitatives et qualitatives en forme de représailles énergiques », a-t-il mis en garde.

 

 

_ Une « escalade dangereuse »

En annonçant vendredi des droits de douane de 25 % sur 50 milliards de dollars d’importations chinoises, Donald Trump avait prévenu : si Pékin venait à rétorquer, il imposerait des droits de douane additionnels. Une menace à laquelle le géant asiatique était resté sourd puisqu’il avait annoncé dans la foulée qu’il imposerait des taxes à l’identique sur des marchandises américaines.

 

Lundi, Donald Trump a mis sa menace à exécution en demandant au représentant américain au commerce (USTR) Robert Lighthizer « d’identifier 200 milliards de dollars de biens chinois en vue de tarifs supplémentaires de 10 % ». « Des mesures supplémentaires doivent être prises pour encourager la Chine à changer ses pratiques déloyales et à ouvrir son marché aux biens américains », a justifié lundi soir le président dans un communiqué.

 

Donald Trump entend forcer Pékin à réduire le déficit commercial des États-Unis de 200 milliards de dollars. Avec l’annonce des dernières mesures, Washington pourrait taxer potentiellement la majorité des importations chinoises. « Cette escalade dangereuse est l’ultime rappel que le Congrès doit intervenir et exercer son autorité sur la politique commerciale », a fustigé dans un communiqué la National Retail Fédération, un lobby de la distribution.

 

 

_ La croissance mondiale pourrait en pâtir

Environ 455 000 emplois américains sont menacés par les dernières mesures punitives contre la Chine, a calculé la NRF, qui estime qu’une autre conséquence va être une hausse du prix des produits de base. « Les relations commerciales entre les États-Unis et la Chine doivent être bien plus équitables », a martelé lundi Donald Trump, qui a imposé dès fin mars des taxes de 25 % sur l’acier et de 10 % sur l’aluminium chinois également au nom de la défense de la sécurité nationale.

 

Les annonces vendredi de ces tarifs respectifs ont mis fin à une trêve entre les deux premières puissances mondiales, qui avait été annoncée le 19 mai à la suite d’âpres discussions entre de hauts responsables chinois et américains d’abord à Pékin puis dans la capitale fédérale américaine Washington.

 

L’administration Trump doit en outre publier d’ici au 30 juin des mesures de restrictions aux investissements chinois. La politique commerciale américaine et les mesures de représailles annoncées par ses partenaires commerciaux font de plus en plus redouter une guerre commerciale mondiale qui risque de compromettre la croissance de l’économie de la planète.

 

La Croix (avec AFP)/ La Croix (avec AFP) , le 19/06/2018 / Mis à jour le 19/06/2018 /

 

https://www.la-croix.com/Monde/Guerre-commerciale-tension-monte-entre-Etats-Unis-Chine-2018-06-19-1200948340

 

-------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour  

 

13 - Entre UE et Etats-Unis, la guerre commerciale est déclarée

 

La guerre commerciale est déclarée entre les Etats-Unis et l’Union européenne, après l’entrée en vigueur de droits de douane additionnels en Europe sur des dizaines de produits américains, comme les jeans, le bourbon ou les motos. Ces nouvelles taxes, officiellement imposées depuis vendredi 0H00 heure de Bruxelles (jeudi 22H00 GMT), se veulent la réponse des Européens aux taxes de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium imposées par les Etats-Unis à la plupart des pays du monde, dont certains de ses alliés.

 

«La décision unilatérale et injustifiée des États-Unis» d’imposer ces droits de douane «ne nous laisse pas d’autre choix», a insisté cette semaine la commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström. «Les règles du commerce international ne peuvent être violées sans réaction de notre part», a ajouté Mme Malmström, précisant que «si les Etats-Unis supprimaient leurs tarifs douaniers», les mesures européennes seraient «également supprimées». Avant l’UE, le Mexique, également concerné, avait déjà mis en place début juin des mesures de rétorsion contre Washington, tandis que le Canada compte le faire début juillet. Les Européens sont par ailleurs pris dans le feu croisé entre la Chine et les Etats-Unis, également engagés dans une surenchères de mesures protectionnistes et de menaces de rétorsion. «M. Trump a ouvert deux fronts (commerciaux) et les deux pourraient connaître une escalade échappant à tout contrôle», a dit à l’AFP l’expert John Ferguson (Economist Intelligence Unit).

 

L’Allemagne, grande exportatrice, voit déjà ses prévisions de croissance se tasser, pour cause de climat des affaires en berne au niveau mondial, alors même que ses exportations ne sont que marginalement touchées jusqu’ici par des mesures américaines. Il en ira tout autrement si Donald Trump mettait à exécution une autre menace, celle de taxer directement les voitures importées aux Etats-Unis -ce qui porterait tout particulièrement préjudice aux constructeurs japonais et allemands.

 

 Résultat de recherche d'images pour


_ «Portée symbolique»

Les taxes imposées par l’UE s’appliquent sur une liste de biens fabriqués aux Etats-Unis, comme des produits agricoles (riz, maïs, tabac...), en acier, ainsi que des véhicules (motos, bateaux...) ou du textile. «Si nous avons choisi des produits comme les Harley-Davidson, le beurre de cacahuète, le bourbon, c’est parce qu’il y a des alternatives sur le marché (européen). Nous ne voulons rien faire qui puisse nuire aux consommateurs», a expliqué jeudi le vice-président de la Commission européenne Jyrki Katainen. «De plus, ces produits auront politiquement une forte portée symbolique», a-t-il argué. Les Européens ont longtemps espéré échapper aux taxes punitives annoncées en mars par Donald Trump. Mais après deux exemptions temporaires et des tentatives de discussions commerciales avec Washington, l’UE a finalement vu ces taxes s’appliquer le 1er juin.

 

Dans la foulée, les Européens ont déposé une plainte devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Ils comptent aussi instaurer des mesures dites «de sauvegarde» pour protéger leur marché de l’acier et de l’aluminium étrangers qui ne trouveraient plus de débouchés aux Etats-Unis. Les mesures de rétorsion appliquées depuis vendredi sur les produits américains correspondent, en valeur, aux dommages causés par la décision américaine sur les exportations européennes d’acier et d’aluminium vers les Etats-Unis, soit un total de 6,4 milliards d’euros en 2017.

 

L’UE exercera d’abord ses droits sur les biens américains à hauteur de 2,8 milliards d’euros. Le rééquilibrage sur les 3,6 milliards d’euros restants, aura lieu soit dans trois ans, soit après une éventuelle victoire des Européens dans leur recours devant l’OMC. Les relations transatlantiques battent de l’aile depuis l’élection de Donald Trump en raison de mésententes sur de nombreux sujets, comme l’accord de Paris sur le climat, le déménagement de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem ou encore l’accord sur le nucléaire iranien. Et elles se sont particulièrement tendues après un récent sommet du G7 tumultueux, le président américain rejetant brusquement la déclaration conjointe péniblement négociée, qui condamnait le «protectionnisme».

 

AFP/ Par AFP / 22 juin 2018 / Mis à jour à 15:08)

 

http://www.liberation.fr/planete/2018/06/22/entre-ue-et-etats-unis-la-guerre-commerciale-est-declaree_1661098


Résultat de recherche d'images pour


-------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour




Avis des internautes

Articles recommandés

» AFRIQUE/ POLITIQUE : opinions, délits d’opinion et prisonniers politiques (cette Afrique francophone qui va si mal…)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PDCI-RDA : Le PDCI-RDA quitte l’accord politique RHDP et s’ouvre à de nouvelles alliances

» AFRIQUE/ CRIMINALITE/ VIOLENCES : ces criminels qui nous détruisent et nous divisent…

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ DETENUS POLITIQUES : mémoire sélective et mémoire courte (le pouvoir politique n’est jamais éternel…)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Chefs d’Etat et leaders empêchés de travailler pour leurs peuples (Patrice Lumumba, Thomas Sankara, Konan Bédié, Laurent Gbagbo…)

» AFRIQUE/ MODERNISATION/ INNOVATION : nouvelles avancées, nouveaux chantiers

» PAIX ET JUSTICE : ces actes forts d’amour, de non violence et de justice qui ont conduit à la mort (exécutés car trop justes, trop honnêtes et trop pacifistes)

» POLITIQUE/ GOUVERNANCE : nouvel exécutif, nouvelle gouvernance (ces nouveaux acteurs de la gouvernance mondiale)

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ GUERRES : conflits politiques et guerres permanentes (libérer ces peuples des violences politiques)

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGION CHRETIENNE : Jésus Christ, ce rempart contre le mal (victoire éternelle sur le mal et sur le démon)

» AFRIQUE/ POLITIQUE : gouvernance et perspectives (Ethiopie, renforcement de la coalition au pouvoir par un nouveau premier ministre)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ FINANCES : avancées et reculs (ces pays qui s’en sortent malgré tout…)

» COTE D’IVOIRE/ CRISES MULTIFORMES : ce pays redevient-il méconnaissable ? (le Pdci-Rda, victime éternelle, récolte les dividendes de sa politique d’ouverture, d’hospitalité et de générosités)

» AFRIQUE/ CULTURE/ SEXUALITE/ SANTE : Sida et sexualité, sexualité et tabous, sexualité et perversion, sexualité et rejet d’ordre culturel

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Elections, processus électoral, gouvernance et risques politiques

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE : perspectives politique et sociale

» RELIGIONS/ VIOLENCES RELIGIEUSES ET POLITIQUES/ CRIMES RITUELS : l’esprit saint et l’aspiration à la sainteté donnent le vrai pouvoir (Dieu ignore les criminels, les assassins)

» COTE D’IVOIRE/ SANTE PUBLIQUE : Fièvre de Lassa dans la sous-région

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : le pape François rencontre les fidèles catholiques du Pérou et du Chili (contre l’expropriation des terres des peuples autochtones par des milieux corrompus, ici et ailleurs)

» AFRIQUE/ CONFLITS ET PAUVRETE : ces conflits et guerres qui appauvrissent l’Afrique (ennemis et adversaires à tout prix)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : développement, lutte contre la pauvreté et le chômage (avancées et incertitudes)

» POLITIQUE/ ELECTIONS/ GOUVERNANCE : élections, difficultés électorales, gouvernance (USA, France, Chili, Honduras, Autriche, Espagne, RD Congo, Afrique du Sud…)

» DEMOCRATIE ET GOUVERNANCE : élections, fraudes et contestations électorales, gouvernance et perspectives sociales

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : voyage pastoral du pape François au Myanmar et au Bangladesh (sur fond de racisme et d’exclusion)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT/ PAIX ET SECURITE : les grandes annonces du sommet UA-UE 2017 d’Abidjan

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ MAUVAISE GOUVERNANCE : le réveil tardif des juges et des militaires contre les crimes politiques, économiques et l’arbitraire

» EGLISE CATHOLIQUE/ JESUS CHRIST : qui est Jésus Christ ? (dieu, homme, populaire et méconnu)

» CHINE/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : rôle économique, commercial et politique mondial (une nouvelle superpuissance)

» DEMOCRATIE/ GOUVERNANCE : Elections et gouvernance électorale, cohésion d’Etat ou cohésion de peuples, autodétermination (Japon, Venezuela, Espagne, Italie, Kenya, Chine, Autriche…)

» AFRIQUE/ JEUNES/ SOCIAL/ REINSERTION : petits bandits deviendront gangsters et tueurs (un système éducatif qui condamne ses enfants au chômage et au banditisme…)

» ASIE/ DEFENSE ET SECURITE/ ECONOMIE : persistance des défis économiques et sécuritaires, risques de guerre majeure

» MONDE/ NOBEL 2017 : les lauréats du Prix Nobel 2017

» MONDE/ POLITIQUE : élections et processus électoral (Allemagne, Angola, Kurdistan (Irak), France…)

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Colombie

» AFRIQUE/ ECONOMIE : croissance et performance économique, difficultés et résilience, commerce intra-africain, libre échange…

» MONDE/ GOUVERNANCE/ ELECTION : Processus électoral, élections, controverses électorales

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGIONS CHRETIENNES : sectes chrétiennes et islamiques, argent et perversions religieuses, terrorisme et pouvoir du mal (entre le bien et le mal...)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : essor technologique et développement des nouvelles technologies

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE : Réforme institutionnelle, sécurité, zone de libre échange…, ces principaux enjeux du 29e sommet de l'Union africaine

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ MINES/ ENERGIE : bilan, économie et perspectives

» MONDE/ ONU/ UNESCO : le prix Houphouët-Boigny pour la paix 2017 décerné au maire de Lampedusa (Italie) et à l’Ong SOS Méditerranée (France)

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : raccourcis démocratiques, violences antidémocratiques et clairvoyances économiques

» RUSSIE/ POLITIQUE NATIONALE ET INTERNATIONALE/ LIGNE DIRECTE : Ce qu’il faut retenir de la ligne directe 2017 du Président Vladimir Poutine

» AFRIQUE/ ENERGIE SOLAIRE : forces, faiblesses et perspectives

» AFRIQUE/ FONDS DORMANTS/ FONDS ILLICITES/ CORRUPTION ET FRAUDES : ces capitaux qui ne profitent pas au continent

» IRAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Hassan Rohani, réélu président (IRAN, nation de plus de 80 millions d’habitants et grande puissance du Tiers Monde)

» ONU/ Organisation mondiale de la Santé (OMS) : M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, élu nouveau directeur général de l'OMS

» ASIE/ INDONESIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : les ressorts de l’expansion d’une puissance mondiale émergente

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Emmanuel Macron, nouveau président élu, dévoile son leadership et ses grandes réformes

» MONDE/ COREE DU SUD/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Moon Jae-In, nouveau président élu, pour renouer le dialogue avec la Corée du Nord

» AFRIQUE/TECHNOLOGIES/ INFORMATIQUE/ ELECTRONIQUE : nouvelles évolutions, nouveau développement

» MONDE/ ALLEMAGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Frank-Walter Steinmeier, nouveau président élu d’Allemagne

» AFRIQUE/ RENOUVEAU : perspectives politiques, perspectives économique et sociale

» MONDE/ SERBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Aleksandar Vucic, le nouveau président serbe élu au premier tour

» FRANCE/ TERRITOIRES/ Ex-Colonies : attentes de renouveau, de leadership éclairé et de développement véritable

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT/ SOCIO-ECONOMIE/ MONNAIE : ces pays africains vraiment émergents (RSA, Nigeria, Egypte, Maroc, Algérie, Botswana, Ile Maurice, Ethiopie…)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ POLITIQUE : réformes importantes, gouvernance et perspectives

» « AFRIQUE/ Etats africains et sous-développement : consolider les mêmes recettes qui ont échoué ?

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENTREPRISES : financements, gestion, profits…

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : les nouvelles réalités d’un monde qui change…

» AFRIQUE/ SOMALIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

» AFRIQUE/ GABON/ FOOTBALL/ CAN 2017 : Coupe d'Afrique des nations de football 2017 au Gabon

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ FINANCES/ ECONOMIE NUMERIQUE : difficultés, solutions, perspective révolutionnaire

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 28e SOMMET : nouveau leadership, nouvelles autorités

» AFRIQUE / MALI/ SOMMET FRANCE-AFRIQUE : attentes, mesures et perspectives

» AFRIQUE/ SPORT/ Ballon d'Or africain 2016 : Riyad Mahrez sacré pour sa brillante saison avec Leicester

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET PERSPECTIVES : leadership, morosité économique, crises monétaires, incertitudes…, à l’assaut d’un continent meurtri

» MONDE/ SPORT/ POLITIQUE : grands moments du sport (Mondial des clubs, Ballon d’or 2016, accusation de dopage, etc.)

» MONDE/ ORGANISATION DES NATIONS UNIES (ONU) : M. Antonio Guterres, nouveau Secrétaire général de l’ONU

» AFRIQUE/ CROISSANCE/ DEMOGRAPHIE/ MARCHE INTERIEUR : la croissance démographique peut accélérer le développement économique et social

» AFRIQUE/ GHANA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : l’élection présidentielle remportée avec plus de 53 % des voix par Nana Akufo-Addo

» AFRIQUE/ GAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président gambien élu Adama Barrow a appelé Yahya Jammeh à accepter sa défaite, l'armée déployée

» MONDE/ RELIGION CATHOLIQUE : Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme

» AUTRICHE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Van der Bellen élu président de l'Autriche, l'extrême droite s'incline

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jovenel Moïse nouveau président élu d’Haïti

» MONDE/ CUBA/ ECONOMIE/ POST-COMMUNISME / FIDEL CASTRO : mort de Fidel Castro, mort d’un grand révolutionnaire et d’un grand Africain

» MONDE/ MOLDAVIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : En Moldavie, le candidat prorusse remporte l’élection présidentielle

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENERGIE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES : construire le futur, construire l’avenir

» MONDE/ BULGARIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Roumen Radev nouveau président élu de la Bulgarie

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ INDUSTRIES/ INFRASTRUCTURES/ TECHNOLOGIES : nouvelles données, nouvelles approches et nouvelles réalités sur le développement du continent

» MONDE/ USA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Donald Trump, 45e président des USA, oriente son pays vers un leadership vertueux, solide et constructif

» MONDE/ NICARAGUA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Daniel Ortega est élu président du Nicaragua

» MONDE/ LIBAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Aoun élu président après plus de deux ans de vide politique

» AFRIQUE/ CAP-VERT/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le président Fonseca réélu dès le premier tour

» SANTE/ ALIMENTATION ET HYGIENE/ ALIMENTS DANGEREUX : ces aliments qui ne sont pas des nutriments (alimentation et hygiène alimentaire)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ AFFAIRES/ GOUVERNANCE : avancées, perspectives et crises multiformes

» MONDE/ PRIX NOBEL : grands lauréats du prix Nobel 2016

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : visite du pape François dans le Caucase

» AFRIQUE/ INFRASTRUCTURES/ GRANDS TRAVAUX/ AFFAIRES : quelques nouvelles avancées importantes

» AFRIQUE/ GABON/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE ET CRISE POST-ELECTORALE : la Cour constitutionnelle valide la victoire du Président Ali Bongo

» MONDE/ DROGUES/ CRIMES ET NARCOTRAFIC : comment mettre fin à la puissance des cartels et des criminels de la drogue ?

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le président Edgar Lungu réélu au premier tour

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLE US 2016/ ECONOMIE/ POLITIQUE/ SECURITE/ COMMERCE : les atouts et points forts du candidat Donald Trump

» MONDE/ DEVELOPPEMENT ET POLLUTION : une civilisation productrice des sillons de sa destruction (mode de production, déchets, pollution, énergie…)

» MONDE/ PETROLE DE SCHISTE : l’émergence du pétrole de schiste déstabilise le secteur des hydrocarbures et réduit les investissements (l’Afrique, face au tarissement des investissements et à la chute des cours de l’or noir)

» AFRIQUE/ LIBYE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TERRORISME : une puissance politique et économique africaine incapable de surmonter ses crises (où sont-ils passés ces démocrates qui ont déstabilisé durablement la Libye ?)

» MONDE/ SPORT/ JEUX OLYMPIQUES DE RIO DE JANEIRO (RIO 2016) : Fin des jeux olympiques de Rio de Janeiro (vive Tokyo 2020)

» AFRIQUE/ CRISES/ ECONOMIE/ DEVELOPPEMENT/ PAUVRETE : calculs stratégiques, crises multiformes, incertitudes et nouveaux défis à l’assaut d’un continent meurtri

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENERGIE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES : construire le futur, construire l’avenir

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ COOPERATION : ces difficultés qui effritent les acquis de la gouvernance…

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ JMJ Cracovie 2016 : les messages des jeunes au pape François

» MONDE/ PEROU/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pedro Pablo Kuczynski nouveau président du Pérou

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLES 2016/ CONVENTION DU PARTI REPUBLICAIN : Donald Trump officiellement désigné candidat du parti républicain à la Maison Blanche

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 27e SOMMET : grandes mesures et nouvelles perspectives sécuritaires et commerciales

» MONDE/ ROYAUME–UNI/ UNION EUROPEENNE/ BREXIT : Mme Theresa May devient officiellement Premier ministre (après le référendum en faveur de la sortie)

» MONDE/ SPORT/ TENIS/ CHAMPIONS : ces champions et championnes qui confortent leur leadership

» MONDE/ SPORT/ FOOTBALL/ EURO 2016 : victoire du Portugal 1-0 face à la France

» AFRIQUE/ SAHARA OCCIDENTAL/ POLITIQUE : M. Brahim Ghali a été élu secrétaire général du front Polisario et président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD)

» MONDE/ ROYAUME-UNI- UNION EUROPEENNE/ CONSEQUENCES DU BREXIT : le Brexit, une bien mauvaise idée (incertitudes et instabilité économique à l’assaut de la City de Londres)

» MONDE/ AUTRICHE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : l'élection présidentielle invalidée pour irrégularités

» MONDE/ COREE DU NORD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : nouvelles orientations politiques, économiques et stratégiques dans la stabilité (M. Kim Jong-Un, Président du Parti des travailleurs de Corée/ PTC)

» MONDE/ SPORT/ LEADERSHIP SPORTIF : Equipes championnes (Leicester City FC, football anglais) et Cleveland Cavaliers (National Basketball Association - NBA)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ INDUSTRIES/ INFRASTRUCTURES/ TECHNOLOGIES : nouvelles données, nouvelles approches et nouvelles réalités sur le développement du continent

» MONDE/ RUSSIE/ XXe Forum économique international de Saint-Pétersbourg : l'économie mondiale influencée par des facteurs politiques et sociaux

» AFRIQUE/ TCHAD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. IDRISS DEBY ITNO réélu Président du Tchad pour un 5e mandat, avec 61,56% de voix (Céni)

» AFRIQUE/ CROISSANCE/ GRANDS PROJETS/ NOUVELLES TECHNOLOGIES : nouvelles perspectives de développement

» MONDE/ SPORT/ BOXE/ MUHAMMAD ALI : décès d’un champion de la boxe et d’une légende du sport (j’ai aimé la boxe avec Muhammad Ali, j’ai cessé de m’intéresser à la boxe après Ali)

» AFRIQUE/ UNION DES COMORES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Azali Assoumani, élu Président de l'Union des Comores selon les résultats de la CNI

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : le Premier Ministre dresse le bilan de l’action gouvernementale et évoque les prochains chantiers

» AFRIQUE/ DJIBOUTI/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Ismaïl Omar Guelleh largement réélu Président pour un quatrième mandat

» MONDE / ALLEMAGNE/ GENOCIDE ARMENIEN : la nouvelle Allemagne reconnait le génocide arménien (condamnation du passé hitlérien de l’ancienne Turquie/Empire ottoman)

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays piégé dans des conflits et des grèves multiples et violentes (l'image de la France désormais écornée)

» MONDE/ 2e GUERRE MONDIALE/ ASIE/ G7 ET GOUVERNANCE MONDIALE : 2e guerre mondiale en Asie, entre regrets, amertume et prise de conscience

» MONDE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES/ DIFFICULTES : avancées technologiques saisissantes et persistance des défaillances et lacunes

» COTE D’IVOIRE/ ECONOMIE/ FINANCES PUBLIQUES/ PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT (PND) : des attentes importantes en matière de financement de l’économie nationale

» COTE D’IVOIRE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE/ MARCHE FINANCIER LOCAL : bonne perspective économique sur fond de morosité de l’économie mondiale

» MONDE/ BRESIL/ CRISE POLITIQUE / GOUVERNANCE : instabilité politique et économique (M. Michel Temer, Président intérimaire du Brésil, suite au départ forcé de Mme Dilma Roussef)

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLE 2016/ POLITIQUE : nouvelles orientations stratégiques, business et leadership, unité du parti Républicain, relations internationales...

» MONDE/ RUSSIE/ DEFENSE ET SECURITE : commémoration de la victoire de l’Armée Rouge sur les troupes nazies et rappel de la défaite militaire de Hitler par des armes conventionnelles

» MONDE/ SPORT/ BASKET-BALL/ NBA : Stephen Curry désigné meilleur joueur de la saison régulière pour la deuxième année consécutive (Curry est le premier joueur de l'histoire de la NBA élu MVP à l'unanimité)

» MONDE/ PHILIPPINES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Rodrigo Duterte, nouveau Président élu des Philippines

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ SOCIAL : bonnes nouvelles, mauvaises nouvelles de Côte d’Ivoire

» AFRIQUE / GUINEE EQUATORIALE / POLITIQUE / ECONOMIE : M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo réélu président de la Guinée Equatoriale, pour affronter les nouveaux défis socio-économiques

» MONDE/ AGRICULTURE/ INNOVATIONS ET GENIE AGRICOLE : avancées en matière d’agro-industrie, modernisation agricole, accroissement de la production

» MONDE/ CULTURE/ MUSIQUE : Prince, artiste-musicien de génie, l’un des dieux contemporains de la musique moderne (poursuite des décès bizarres et suspects des grands artistes américains)

» MONDE/ RUSSIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERVANCE : annonces et conclusions de la « ligne directe » du Président Vladimir Poutine

» AFRIQUE/ CONGO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour avec 60,39% des voix

» AFRIQUE/ NIGER/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président sortant Issoufou Mahamadou réélu avec 92,49% des voix (CENI / résultats officiels de l’élection présidentielle/ scrutin contesté par l’opposition)

» MONDE/ CUBA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Raul Castro réélu pour cinq ans à la tête du PC cubain

» AFRIQUE/ BENIN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Patrice Talon est élu Président du Bénin avec 65,39% des voix (Commission électorale)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PDCI-RDA : les 70 ans du PDCI-RDA

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Faustin-Archange Touadéra élu président de la Centrafrique (Autorité nationale électorale-ANE)

» MONDE/ BIRMANIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE : M. Htin Kyaw investi en tant que nouveau président du Myanmar

» MONDE/ USA/ CUBA/ RELATIONS INTERNATIONALES/ ECONOMIE : vers un monde multipolaire bénéfique aux échanges, à la coopération et à la paix internationale

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jocelerme Privert, investi président intérimaire, prêche le consensus politique

» UNION AFRICAINE/ 26e SOMMET : M. Idriss Deby Itno, président tchadien et nouveau président de l'UA pour 2016

» AFRIQUE/ TERRORISME ET VIOLENCES/ DESTABILISATION : poursuite des attaques terroristes et des campagnes de déstabilisation de l'Afrique

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : La Croatie a enfin un nouveau gouvernement, dirigé par M. Tihomir Oreskovic

» MONDE/ Portugal/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le candidat conservateur Marcelo Rebelo de Sousa élu président du Portugal dès le premier tour

» AFRIQUE/ NIGERIA/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ ETAT DE RIVERS : l’état de Rivers au Nigeria, l’un des pôles économiques significatifs de la fédération nigériane

» MONDE/ CULTURE/ CINEMA/ OSCARS 2016 : Leonardo DiCaprio décroche l’Oscar du meilleur acteur

» MUSIQUE/ REGGAE/ ROCK : nouveaux espoirs, nouvelles sonorités, nouveaux combats

» MONDE/ VIETNAM/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Réélection de Nguyen Phu Trong à la tête du Parti communiste vietnamien (PCV)

» AFRIQUE/ TURQUIE/ COTE D’IVOIRE/ COOPERATION/ ECONOMIE : le Président de la Turquie en Côte d’Ivoire pour renforcer la coopération

» MONDE/ FOOTBALL/ FIFA/ REFORMES : Gianni Infantino devient le neuvième président de la FIFA

» MONDE/ USA/ ARMES A FEU ET VIOLENCES/ TUERIES MASSIVES D’INNOCENTS : Barack Obama présente ses mesures contre les armes à feu

» AFRIQUE/ OUGANDA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : Yoweri Museveni réélu président pour un cinquième mandat

» UNION EUROPEENNE/ GRANDE-BRETAGNE/ REFORMES : un accord qui donne un « statut spécial » au Royaume-Uni dans l’UE (UE : pas de réformes en profondeur)

» MONDE/ VENEZUELA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ PETROLE : les difficultés d’une économie non diversifiée et non industrialisée

» MONDE/ LEADERSHIP ET COMPETITION/ TECHNOLOGIES AVANCEES/ COMMUNAUTE INTERNATIONALE : ces technologies avancées décisives qui irritent les adversaires…

» AMERIQUE LATINE/ RELIGION CHRETIENNE/ PAPE FRANCOIS : les chefs de file des deux Églises, le pape François et le Patriarche Kirill, se sont rencontrés pour la première fois à Cuba

» MONDE/ TAIWAN/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dr Tsai Ing-wen élue première femme présidente de Taïwan

» CANADA/ QUEBEC/ DEVELOPPEMENT LOCAL : redécouvrir le Québec, une puissance économique et technologique au sein de la fédération du Canada

» AFRIQUE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : Voyage pastoral du pape François en Afrique sur fond de montée en puissance des violences et du terrorisme islamique

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ ASSEMBLEE FEDERALE/ MESSAGE ANNUEL : le Président Vladimir Poutine devant le Parlement (politique nationale et étrangère, Syrie, terrorisme, sécurité globale, gouvernance et leadership, etc.)

» MONDE/ MYANMAR (BIRMANIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire électorale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) aux élections législatives en Birmanie et nouvelles perspectives sociopolitiques

» RWANDA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : la réforme constitutionnelle largement approuvée au Rwanda

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Roch Marc Kaboré, nouveau président élu dès le premier tour

» MONDE/ CROISSANCE ECONOMIQUE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ TERRORISME : entre les acteurs de la prospérité et de la paix et les forces de destruction

» MONDE/ CONFERENCE DE PARIS SUR LE CLIMAT/ COP21 : l’accord mondial sur le climat adopté par 195 pays (rendre la planète Terre plus habitable et moins polluée est possible)

» MONDE/ RUSSIE/ TERRORISME/ ACTE DE GUERRE DELIBERE TURC : Actes et mesures suspects visant à renforcer l’Etat islamique et à consolider les avoirs financiers des milieux terroristes et criminels

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE/ VATICAN : Le pape François ouvre la porte sainte et lance le Jubilé de la miséricorde

» MONDE/ ECONOMIE/ SANTE/ VEILLE TECHNOLOGIQUE : économie verte, avancées technologiques et perspectives extraordinaires

» MONDE/ ARGENTINE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le libéral Mauricio Macri remporte l'élection présidentielle

» AFRIQUE/ TANZANIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : John Magufuli élu président de la Tanzanie (le nouveau président appelle à l’unité nationale)

» MONDE/ NEPAL/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Mme Bidhya Devi Bhandari élue présidente du Népal

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire écrasante des conservateurs eurosceptiques à l’issue des législatives en Pologne

» MONDE/ GUATEMALA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Un acteur-président pour relever les défis du Guatemala

» AFRIQUE/ GUINEE / POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : la Céni confirme la victoire d'Alpha Condé

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ THOMAS SANKARA : le Burkina Faso redécouvre son ancien leader, 28 ans après (mieux vaut tard que jamais)

» MONDE/ CANADA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Législatives au Canada/ victoire nette des libéraux après une décennie conservatrice

» MONDE/ BELARUS (BIOLORUSSIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Le président Alexandre Loukachenko réélu pour un cinquième mandat

» AFRIQUE/ CONGO-BRAZZAVILLE/ REFORMES CONSTITUTIONNELLES/ GOUVERNANCE : un nouveau départ (Référendum constitutionnel au Congo Brazzaville : victoire du « oui » à plus de 92 %)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PRESIDENTIELLE 2015 : M. Alassane Ouattara réélu Président de Côte d’Ivoire (résultats officiels dévoilés par la Commission électorale indépendante (CEI))

» MONDE/ SYRIE/ GUERRE CONTRE LE TERRORISME : l’aide militaire décisive de la Russie à l'Etat syrien va contribuer à imposer la paix

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara évalue les actions de développement concernant diverses régions du pays (Aboisso, Abengourou, Divo, Gagnoa, Daloa)

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ VOYAGE PASTORAL : le pape François en Amérique (Cuba, Etats-Unis d’Amérique)

» MUSIQUE/ REGGAE/ PETER TOSH : “Roots, Rock, Reggae” with “ Word, Sound and Power ” (Peter Tosh, copié et inégalé, toujours la meilleure section rythmique du Reggae)

» MONDE/ TERRORISME/ 11 SEPTEMBRE 2001/ VIOLENCES ET IMPUNITE : le terrorisme plus fort, avec Etat, moyens financiers conséquents (pétrole, drogue), migrants et totale impunité (interdiction d’attaque au sol des terroristes)

» MONDE/ CHINE/ AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : coopération, échanges commerciaux et aide au développement

» MONDE/ CHINE/ DEFENSE ET SECURITE/ DEVELOPPEMENT : un monde de paix et de développement

» AFRIQUE/ BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS : réformes, développement et perspectives

» AFRIQUE/ FINANCES PUBLIQUES/ CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT/ REFORMES MONETAIRES : questions de fond

» AFRIQUE/ BURUNDI/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pierre Nkurunziza élu président pour un dernier mandat, doit œuvrer sincèrement à la réconciliation et garantir l’unité, la paix et le développement véritable du pays

» MONDE/ RELATIONS USA-AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE/ SECURITE : le Président des USA en Afrique (Kenya, Ethiopie)

» AFRIQUE/ CONGO/ PAIX ET STABILITE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Améliorer la gouvernance pour consolider la paix et le développement

» MONDE/ IRAN/ NUCLEAIRE CIVIL/ ENERGIE ET RECHERCHES AVANCEES : le nucléaire civil au profit de tous, l’atome au profit de tous

» MONDE/ VATICAN/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Amérique latine pour revisiter le passé et dénoncer les pauvretés et les violences

» FRANCE/ COOPERATION ET BONNE GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ET DEMOCRATIE/ SECURITE : le Président Hollande en Afrique pour rappeler les attentes de la France

» MONDE/ ASIE/ ECONOMIE ET COOPERATION/ LEADERSHIP : développement agricole, financier, industriel et technologique sans précédent

» AFRIQUE/ REPUBLIQUE FEDERALE D’ETHIOPIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays stable à la pointe de l’émergence économique et sociale en Afrique

» AFRIQUE/ BENIN/ ECONOMIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : résultats contrastés en matière de développement économique et social sur fond d’incertitudes

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 25e SOMMET/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE : quel agenda pour stabiliser et développer le continent ?

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ SOCIAL : comment stabiliser l’environnement sociopolitique et garantir des élections générales apaisées en 2015 ?

» MONDE/ AZERBAIDJAN/ JEUX EUROPEENS/ BAKU 2015 : les premiers jeux européens sont ouverts

» MONDE/ BOSNIE-HERZEGOVINE/ RELIGION CATHOLIQUE : Le Pape François à Sarajevo, une visite pastorale et historique

» AFRIQUE/ MAROC/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT/ PROJETS : Processus d’intégration de l’Afrique dans le développement du continent

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le conservateur Andrzej Duda remporte l’élection présidentielle polonaise de mai 2015

» AFRIQUE/ INSTITUTIONS DE DEVELOPPEMENT/ BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BAD) : M. Akinwumi Adesina, candidat du Nigeria, élu à la présidence de la BAD

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ ENERGIE/ ECONOMIE : découvertes, projets, perspectives et enjeux énergétiques

» AFRIQUE/ MINES/ ECONOMIE MINIERE : découvertes, projets et perspectives

» MONDE/ ENERGIE/ NUCLEAIRE : perspectives africaines et enjeux

» MONDE/ GUYANA/ POLITIQUE/ GOUVERVANCE/ ECONOMIE : M. David Granger (à la tête d'une coalition de partis politiques) est élu président du Guyana

» MONDE/ CATASTROPHES NATURELLES/ NEPAL : une planète périlleuse encore globalement inconnue…

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le triomphe électoral des conservateurs britanniques peut ouvrir de nouvelles perspectives politiques en Europe

» MONDE/ COSTA RICA/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : le Costa Rica, un pays d’avenir

» AFRIQUE/ TOGO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Faure Gnassingbé officiellement réélu président de la république du Togo

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2015 : M. Omar el-Béchir réélu Président avec 94,5 % des voix

» AFRIQUE/BURUNDI/ VIOLENCES POLITIQUES/ CRISE ET DESTABILISATION : savoir mener les bons combats qui garantissent la démocratie, la paix et la stabilité du pays

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ REGIONS DE L'AGNEBY-TIASSA ET DE LA ME : Projets, options et stratégies pour l'émergence

» AFRIQUE/ DETRESSE ET MAUVAISE GOUVERNANCE/ REFUGIES ECONOMIQUES : ces pays en difficulté étouffés par des milliers de réfugiés économiques et politiques

» MONDE/ KAZAKHSTAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : M. Noursoultan Nazarbaïev remporte la présidentielle anticipée au Kazakhstan

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015/ RHDP : M. Alassane Ouattara est investi candidat du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix)

» MONDE/ GENOCIDE ARMENIEN / CRIME CONTRE L’HUMANITE : au-delà du négationnisme, quelle approche constructive pour les milliers de victimes et leurs descendants ?

» MONDE/ ECONOMIE ET COMMERCE/ MATIERES PREMIERES : les producteurs à la recherche d’un prix rémunérateur

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ GOUVERNANCE : le Président Vladimir Poutine éclaire sur la politique nationale et internationale de la Russie

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : processus de consolidation et d’éveil après des années de crises

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ POLITIQUE : bonnes perspectives sur fond de préparation des élections de 2015

» AFRIQUE/ PRESIDENCE DE L’UNION AFRICAINE/ NOUVEAU LEADERSHIP : l’Afrique, un continent exploité en mal de considération

» AFRIQUE/ OBSTACLES AU DEVELOPPEMENT : Corruption et développement en Afrique…

» MONDE/ CHINE/ FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT : les efforts de la Chine pour l’émergence de la nouvelle Banque de développement des infrastructures en Asie (AIIB)

» MONDE/ IRAN/ NUCLEAIRE : accord sur le nucléaire iranien

» AFRIQUE/ TOGO/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2015 : des élections apaisées pour consolider les acquis en matière de développement

» AFRIQUE/ NIGERIA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Muhammadu Buhari élu Président de la république fédérale du Nigeria

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ JACQUEVILLE : Désenclavement d’une grande région économique en Côte d’Ivoire

» AFRIQUE ET CARAIBES/ CULTURE ET DEVELOPPEMENT/ CULTURE ET ECONOMIE : la culture, au mieux de sa forme ?

» AFRIQUE/ LESOTHO/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Le nouveau Premier ministre du Lesotho, Pakallitha Mosisili, a été investi

» MONDE/ ISRAEL/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le Likoud et Netanyahu remportent les élections législatives

» AFRIQUE/ EGYPTE/ GOUVERNANCE/ TERRORISME : le leader du monde arabe s’engage pour le renouveau et la modernisation

» MONDE/ BRICS/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le renouveau en marche pour un monde d’espoir

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ DEVELOPPEMENT LOCAL : pluralité d’initiatives, grandes mesures et grands projets pour relancer le développement du sud-ouest ivoirien

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Président Jose Mujica d’Uruguay, leçons de vie, de présidence et de sacerdoce

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Tabaré Vazquez, élu président, a prêté serment à la tête de l'Uruguay

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PDCI-RDA/ RHDP : Le soutien du PDCI à une candidature unique d’Alassane Ouattara au sein du RHDP désormais officielle

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ PAIX/ DEVELOPPEMENT/ FORMATION ET EMPLOIS : ces actions multiformes qui peuvent consolider le développement et la paix

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ SOCIO-ECONOMIE/ REFORMES ET AVANCEES : vers quels nouveaux horizons ?

» MONDE/ SCIENCE/ DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ ECONOMIE : le monde avance, l’Afrique aussi

» SPORT/ COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS 2015 : victoire de la Côte d’Ivoire sur le Ghana

» MONDE/ ECONOMIE/ DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : Efforts stratégiques, nouvelle économie, avancées technologiques et incertitudes sur notre futur

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE ET EMERGENCE : Actions et mesures fortes en faveur de l’émergence de la Côte d’Ivoire

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ CRIMINALITE ET GRAND BANDITISME : Au-delà de l’horreur

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERVANCE : Edgar Lungu, Président élu de la Zambie, a prêté serment

» AFRIQUE/ RELATIONS MAROC-COTE D’IVOIRE/ COOPERATION ET ECHANGES : consolidation des échanges ivoiro-marocains

» MONDE/ UNION EUROPEENNE/ BCE/ GRECE : M. Alexis Tsipras, nouveau Premier ministre, engage la Grèce dans une nouvelle politique économique

» MONDE/ ARABIE SAOUDITE/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Les défis du nouveau roi d'Arabie saoudite, Salmane Ben Abdel Aziz

» MONDE/ ARABIE SAOUDITE/ POLITIQUE : Mort du roi Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud d’Arabie saoudite (le roi Abdallah, un frère et un ami de l’Afrique)

» SCIENCE MEDICALE/ LUTTE CONTRE LA MALADIE A VIRUS EBOLA : Résultats positifs et bonnes perspectives d’éradication de la maladie

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mme Kolinda Grabar Kitarovic, première Présidente élue de la Croatie

» MONDE/ UE-FRANCE/ TERRORISME : les ennemis de l’islam ont attaqué la liberté d’expression et tué une douzaine de personnes au nom de leur conception religieuse haineuse

» MONDE/ SRI LANKA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Maithripala Sirisena, nouveau Président élu du Sri Lanka

» MONDE/ PERSPECTIVES/ AN 2015 : Bonne et heureuse année 2015

» MONDE/ PERSPECTIVES 2015 : vœux de nouvel an 2015 et perspectives

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE : réflexions prospectives pour 2015

» MONDE/ JAPON/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Triomphe de la politique économique Abenomics de M. SHINZO ABE

» AFRIQUE/ TUNISIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Béji Caïd Essebsi, Chef du parti Nidaa Tounès (Appel de la Tunisie) est élu Président de Tunisie

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ HYDROCARBURES/ DEVELOPPEMENT MINIER : Des perspectives bonnes, malgré les incertitudes et les cas de corruption

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : conférence de presse annuelle du Président Poutine sur la situation politique et économique nationale et internationale

» ETATS-UNIS D’AMERIQUE/ CUBA/ RELATIONS DIPLOMATIQUES/ ECONOMIE : les Etats-Unis d’Amérique redécouvrent Cuba, puissance tiers-mondiste (et africaniste) pacifiste et responsable

» COTE D’IVOIRE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ PERSPECTIVES POLITIQUES : Efforts de paix et de développement

» MONDE/ NUMERIQUE ET AFFAIRES/ ENTREPRISES EMERGENTES : le numérique et ses nouveaux acteurs émergents

» MONDE/ FRANCE-UE/ ECONOMIE ET COOPERATION : le président français au Kazakhstan et en Russie

» MONDE/ FRANCOPHONIE/ OIF/ GOUVERNANCE : Nouveau secrétaire général et nouvelle gouvernance ( ?)

» MONDE/ ECONOMIE/ AFFAIRES/ SPORT ET VIE PUBLIQUE : la corruption et le grand banditisme forts et omniprésents partout

» MONDE/ ROUMANIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Klaus Iohannis, héraut de l'anti-corruption, élu président de Roumanie

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Kafando, Président de la transition

» AFRIQUE/ ETAT ET DEVELOPPEMENT : quel type d’Etat pour impulser efficacement le développement ?

» MONDE/ CANADA/ RELATIONS STRATEGIQUES FRANCO-CANADIENNES/ ECONOMIE : redécouvrir l'Etat fédéral du Canada, grande puissance francophone, avec le Président Hollande

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHE/ TRAITEMENT/ PERSPECTIVES : Faire face avec efficacité aux maladies et mieux répondre aux problèmes liés à la santé publique

» AFRIQUE/ MOZAMBIQUE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Filipe Nyusi, Président élu du Mozambique

» MONDE/ RUSSIE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT : Le Président Poutine se prononce en faveur d’un monde pacifique et respectueux du droit international

» MONDE/ BRESIL/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dilma Rousseff réélue, de nouveaux engagements pour un Brésil fort

» AFRIQUE/ BOTSWANA/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le président en exercice Ian Khama officiellement réélu

» AFRIQUE/ EMERGENCE ET DEVELOPPEMENT/ JEUNESSE : forces et entraves au développement

» ECONOMIE MONDIALE/ NOUVEAUX HORIZONS/ NOUVELLES PERSPECTIVES : le futur commence aujourd'hui

» ECONOMIE MONDIALE/ CRISE/ CROISSANCE : Ces secteurs d’activités en croissance

» AFRIQUE/ CROISSANCE ECONOMIQUE ET RESILIENCE/ EMERGENCE : les atouts de l’Afrique à consolider

» MONDE/ INDE- CHINE/ COOPERATION/ GOUVERNANCE : le potentiel économique et technologique des géants asiatiques

» AFRIQUE/ POLLUTION ET ENVIRONNEMENT/ SANTE PUBLIQUE : crise environnementale et menaces

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ AUTO-DETERMINATION DE L’ECOSSE : victoire du « non » et rejet de la souveraineté par l’Ecosse

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE L’IFFOU : réalisations, grands projets et perspectives

» MONDE/ TERRORISME ET TUERIES DE CIVILS NON ARMES/ PLUS JAMAIS CA : le sous-développement, l’extrême pauvreté et les maladies sont des exutoires intéressants qui doivent pouvoir mobiliser nos terroristes et rebelles

» AFRIQUE/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : le sous-développement socioéconomique et scientifique et l’extrême pauvreté peuvent perdre l’Afrique

» AFRIQUE/ EAU/ FORUM DE L’UEMOA SUR L’INVESTISSEMENT A DUBAI : Les monarchies du Golfe vont investir 19 milliards de dollars dans des projets d'infrastructure

» AFRIQUE/ LIBYE/ GUERRE ET EFFORTS DE PAIX/ PERSPECTIVE ECONOMIQUE : la paix maintenant

» COTE D’IVOIRE / ECONOMIE/ CACAO/ CHOCOLAT ET SANTE : le cacao ivoirien au mieux de sa forme

» MONDE ARABE/ PAYS DU GOLFE/ PAIX/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Les monarchies du Golfe ont réglé leur différend avec le Qatar

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : Désendettement, émergence, richesses et pauvreté

» ISRAEL-PALESTINE/ ACCORD DE PAIX : Israël signe un accord de paix durable avec le Hamas en Egypte

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE : Epidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l’ouest

» AFRIQUE/ AGRICULTURE/ PAIX ET SECURITE : l’émergence d’un continent freinée par des guerres nouvelles et des campagnes orchestrées d’insécurité

» MONDE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ UKRAINE- RUSSIE : la Russie appelle à s'unir pour construire et non pour détruire par la guerre

» TURQUIE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Recep Tayyip Erdogan premier président élu au suffrage universel direct de la Turquie

» AFRIQUE/ INVESTISSEMENTS/ EMPLOIS JEUNES / PAIX ET DEVELOPPEMENT : des chantiers, des espoirs et des menaces

» MONDE/ ONU/ SANCTIONS ECONOMIQUES : la Russie répond aux sanctions économiques occidentales

» USA- AFRIQUE/ PARTENARIAT STRATEGIQUE : Washington veut combler son retard commercial

» SCIENCE/ TECHNOLOGIES/ ENERGIE : des perspectives saisissantes

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE/ EBOLA : Communiqué conjoint des chefs d’Etat et de gouvernement de l’union du fleuve Mano pour la lutte contre l’épidémie de fièvre à virus Ebola en Afrique de l’Ouest

» AFRIQUE : ECONOMIE NUMERIQUE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES : évolutions favorables

» COTE D’IVOIRE/ BURKINA FASO/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : Communiqué conjoint du traité d'amitié et de coopération entre le Burkina et la Côte d'Ivoire, le 31 juillet 2014

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ RECHERCHE DE LA PAIX : les espoirs suscités par un accord de paix signé à Brazzaville

» MONDE/ AFRIQUE : défense et sécurité, coopération et développement

» IRAK/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Fouad Massoum nouveau président irakien

» SANTE PUBLIQUE/ SIDA, HEPATITES, EBOLA : prévention, bilan, traitements et perspectives

» INDONESIE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Joko Widodo élu président

» FRANCE - AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT : le Président François Hollande recadre et consolide la coopération française en Afrique

» UNION EUROPEENNE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE/ RELATIONS INTERNATIONALES : Jean-Claude Juncker élu président de la Commission européenne par le Parlement

» MONDE/ ECONOMIE ET FINANCES PUBLIQUES : Perspectives économiques pour le premier trimestre 2014

» SPORT/ POLITIQUE/ POLITISATION DU SPORT MONDIAL : l’immixtion sournoise de la politique dans le sport

» SCIENCE/ MEDECINE/ ALERTE MEDICALE : les maladies cardio-vasculaires

» ISRAEL/ TRANSPORT URBAIN/ REVOLUTION TECHNOLOGIQUE : Un nouveau moyen de transport ultra-rapide à Tel-Aviv

» IRAK/ INSURRECTION ARMEE DJIHADISTE/ SOUVERAINETE/ : soutien, riposte et contre-mesures pour l’existence de l’Irak

» MONDE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES/ E-HEALTH : les nouvelles technologies investissent la santé publique…

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ PAIX ET PERSPECTIVE ECONOMIQUE : La paix et le développement sont possibles…

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHES/ PREVENTION ET TRAITEMENT : les progrès médicaux insuffisamment mis à profit par les populations

» AMERIQUE LATINE/ COLOMBIE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Juan Manuel Santos élu président pour consolider la paix

» AMERIQUE LATINE-CHINE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : consolidation du rôle de la Chine dans ses domaines d’intervention

» IRAK/ INSURRECTION MILITAIRE ET GUERRE DJIHADISTE D’OCCUPATION : l’Irak mérite un soutien accru de la communauté internationale

» AFRIQUE/ FMI/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : de nouveaux engagements pour consolider les économies en croissance

» DEUXIEME GUERRE MONDIALE/ COMMEMORATION DU DEBARQUEMENT/ D-DAY : la guerre et le bellicisme toujours ancrés dans l’esprit des hommes…

» ESPAGNE/ABDICATION DU ROI/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE : l’Espagne a un nouveau Chef de l’Etat

» SYRIE/ UKRAINE/ REBELLION ET DEMOCRATIE : de nouveaux présidents élus dans des pays durablement déstabilisés par des forces démocratiques anachroniques

» AFRIQUE/ MALAWI/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mutharika a prêté serment comme président au Malawi

» EGYPTE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE ET PERSPECTIVES : Abdel Fattah al-Sissi élu Président promet la sécurité et la stabilité du pays

» AFRIQUE DE L’OUEST/ MINES/ PARTENARIAT : des accords en vue de l’exploitation de grands gisements miniers

» BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT-BAD/ ASSEMBLEE ANNUELLE 2014 : l’émergence d’une nouvelle Afrique

» MONDE/ CULTURE ET ECONOMIE/ CINEMA : les grands moments du cinéma…

» RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ INNOVATION : l’ouverture des données publiques est en marche

» AFRIQUE DU SUD/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE/ 2e mandat de Jacob Zuma : quel renouveau socio-économique et quel leadership continental ?

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET ENERGIE/ FMI : l’Afrique peut faire mieux en matière de croissance

» SCIENCE MEDICALE/ Cellules-souches : une révolution médicale qui va changer le destin de l’Humanité

» AFRIQUE/ NIGERIA : Economie, paix et sécurité

» SCIENCE ET TECHNOLOGIE/ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : vers quel futur ?

» CHINE - AFRIQUE/ COOPERATION/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : les engagements du Premier ministre Li Keqiang en faveur de l’Afrique

» AFRIQUE/ NIGERIA/ PREMIERE PUISSANCE ECONOMIQUE ET TERRORISME : regain d’activités terroristes intempestives et barbares

» COTE D’IVOIRE-FMI/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Les perspectives macroéconomiques pour 2014 demeurent positives

» AFRIQUE/ BANQUE MONDIALE/ GOUVERNANCE ET DEVELOPPEMENT : surmonter les incertitudes et vaincre la pauvreté

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Conférence de presse du Premier ministre ivoirien

» VATICAN/ CANONISATION : de nouveaux saints de l’église catholique consacrés par le Pape François

» GENOCIDE ARMENIEN DE 1915/ ESCLAVAGE : les grandes hontes ne disparaissent jamais...

» IRAK/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE/ PETROLE : des efforts pour une émergence de l’économie irakienne

» AFRIQUE/ CEDEAO/ VOIES FERREES : le lancement de divers projets ferroviaires en Afrique de l’ouest

» AFRIQUE/ ECONOMIE : amélioration constante des économies africaines sur fond de morosité des grandes économies mondiales

» UNION EUROPEENNE/ EUROPE DE L'EST/ CRISE ET ECONOMIE : approches et visions différentes sur l’Europe économique

» RWANDA/ COMMEMORATION DU GENOCIDE : le génocide rwandais, 20 ans après

» SANTE/ OMS/ JOURNEES MONDIALES : prévention de la tuberculose et des maladies à transmission vectorielle

» FRANCE/ ELECTIONS LOCALES/ GOUVERNANCE/ EMPLOIS : Nouveau gouvernement sur fond de rejet de la politique de François Hollande

» FRANCE/ CHINE/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : emplois, transfert de technologie, nouveaux horizons d’échanges et de coopération…

» FOOTBALL/ SPORT ET CELEBRITE/ MONDIAL 2014 : Pelé, une légende du sport mondial…

» SCIENCE MEDICALE/ ALERTE MEDICALE : la fièvre hémorragique Ebola tue en Afrique de l’ouest

» MENACES GLOBALES/ CYBERCRIMINALITE : quelles réponses et quelles solutions ?

» JESUS CHRIST/ SERMON SUR LA MONTAGNE/ PAROLES DE VIE : Jésus Christ 2014 ans après…

» MONDE/ PROCESSUS DEMOCRATIQUE EN UKRAINE : la démocratie a parlé et la Crimée a opté pour un nouvel avenir d’espoir et de prospérité

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ MINES ET ENERGIE : découvertes, grands projets et perspectives

» CHILI/ POLITIQUE ET ECONOMIE : Michelle Bachelet Présidente, face à la nouvelle génération, pour vaincre les inégalités

» AFRIQUE/ EMERGENCE/ COOPERATION SUD-SUD/ INVESTISSEMENTS DIRECTS : le Maroc met son savoir-faire et son expérience au service de l’Afrique

» ALLEMAGNE/ ENERGIE ET ELECTRICITE : La transition énergétique en Allemagne

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : D’ici à 2040, l’Afrique aura plus de pays à revenu intermédiaire

» MONDE ARABE/ AFRIQUE : Le bilan économique et social des révolutions arabes est désastreux

» AFRIQUE/ VISION ET GOUVERNANCE : La renaissance africaine selon Thabo Mbeki

» MUSIQUE/ REFERENCES MONDIALES : meilleurs guitaristes et meilleures chansons

» AFRIQUE/ POLITIQUE ET VIOLENCES : ces guerres sales qui détruisent l’Afrique

» AFRIQUE DU SUD / EMERGENCE : progrès, prospérité et envers de la vitrine

» SCIENCE/ ALIMENTATION : ces produits alimentaires manufacturés qui deviennent de vrais poisons pour notre santé

» ECONOMIE GLOBALE : 2014, probable année à risques pour l’économie mondiale

» AFRIQUE/ ECONOMIE : perspectives économiques favorables en 2014

» RWANDA/ DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE : SMART Rwanda : Transformer un pays tout entier via l’usage généralisé des TIC

» AGENDA 2063 ET EMERGENCE AFRICAINE : Créer des emplois et réduire les inégalités

» YEMEN/ ECONOMIE ET DEVELOPPPEMENT LOCAL/ LIBERTE ET JUSTICE : le Yémen renonce à l’Etat unitaire et s’engage pour l’Etat fédéral

» RELIGION CATHOLIQUE/ RENOUVEAU CHARISMATIQUE : quelles attentes ?

» MUSIQUE/ REGGAE : Grammy Award du meilleur album de reggae

» FOOTBALL/ AFRIQUE : Yaya Touré sacré meilleur joueur africain 2013

» AFRIQUE/ MADAGASCAR : le nouveau Président réussira-t-il à sortir définitivement le pays de la crise politique et socio-économique ?

» SPORT/ JO SOTCHI 2014/ RUSSIE : Sotchi 2014 ou le développement accéléré par le sport

» SPORT/ JO SOTCHI 2014 : des olympiades ouvertes à tous et l’Afrique y sera

» AFRIQUE : vers quel futur ?

» USA - DISCOURS SUR L’ETAT DE L’UNION : Bilan, actions et perspectives.

» JAPON-AFRIQUE : le Japon confirme ses engagements vis-à-vis de l’Afrique en matière de développement.

» FRANCE - AFRIQUE : Actions et mesures pour promouvoir la paix et le développement économique et social en Afrique.

» FRANCE - UNION EUROPEENNE : Espoirs et scepticisme face aux nouveaux engagements du Président Hollande pour une France forte.

» ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT/ AFRIQUE : nouvelles approches, nouveaux espoirs, nouvelles incertitudes.

» COTE D’IVOIRE : La croissance retrouvée.

» RELIGION CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : renouveau et revitalisation de l'Eglise catholique

» APARTHEID : L'apartheid vaincu par l’Afrique du Sud et la communauté internationale

» INTOLERANCES POLITIQUES ET RELIGIEUSES : peut-on mettre fin à la haine dans les rapports entre les humains

» LIBERATION DU MALI : La France libère le Mali

» PANAFRICANISME : Kwame Nkrumah : Le père du panafricanisme

» AFRIQUE : le grand retour de l’Afrique centrale dans l’économie pétrolière

» AFRIQUE : Les leaders africains honorés par “African Business” à New York .

» AFRIQUE : Les défis de l’économie privée en Afrique subsaharienne

» La Russie veut s’implanter en Afrique du Sud

» AFRIQUE : affaires, perspectives, conflits et gaspillages de ressources …

» AFRIQUE : Top 10 des pays africains les plus gangrenés par la fuite des capitaux.

» AFRIQUE : une révolution technologique et scientifique africaine est possible

» AFRIQUE : une révolution technologique et scientifique africaine est possible

» Industrie pétrogazière : la Russie conserve sa place de leader

» AFRIQUE : Fuite des capitaux, évasion fiscale et corruption

» TUNISIE : économie fragilisée et perspectives économiques défavorables après 3 ans de révolution tunisienne


Haut de page