Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

A LA UNE


Publié le 02/09/2014 à 03:48:39
AFRIQUE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : Désendettement, émergence, richesses et pauvreté




1 – « L’endettement de l’Afrique subsaharienne est aujourd’hui au plus bas depuis 30 ans. La situation contraste avec celle qui prévalait au milieu des années 90. À cette époque, l’endettement d’un certain nombre de pays était devenu tellement insoutenable qu’il compromettait à la fois leur croissance et leurs capacités à lutter contre la pauvreté. Pour répondre à cette situation, la communauté des bailleurs a lancé en 1996 la plus grande campagne d’annulation de la dette jamais réalisée, appelée Initiative en faveur des Pays Pauvres Très Endettés (Initiative PPTE). L’objectif était de réduire à un niveau soutenable le poids de la dette extérieure de trente-neuf pays. Parmi eux, trente-trois pays en Afrique subsaharienne. Cette initiative a été emblématique à plus d’un titre : pour la première fois, des institutions multilatérales comme le FMI ou la Banque mondiale ont procédé elles-aussi à des annulations de leurs créances. De leur côté, les pays ont mis en œuvre un certain nombre de réformes et des programmes de lutte contre la pauvreté. Emblématique enfin par les volumes en jeux : au total, 120 milliards de dollars ont été annulés et ont permis de réduire de 90% la dette extérieure publique de ces pays, qui est passée de 140 à 15 milliards de dollars. »


 

 

2 – « Une approche commerciale. Si l’État tient compte des réalités pour définir son modèle de développement, il s’inspire aussi de ce qui fonctionne le mieux ailleurs. Le Rwanda a ainsi tourné son regard vers Singapour et reproduit une organisation assez similaire à celle de la cité-État en créant des agences – tel le Rwanda Development Board (RDB) – chargées de mettre en œuvre les politiques gouvernementales. La présidence et les ministères font office de conseil d’administration, et ces agences spéciales (onze au total) constituent les organes exécutifs. Dans ce système, la démarche commerciale est omniprésente. « Quand le gouvernement décide de faire du développement d’un secteur une priorité, il faut réfléchir, innover et proposer des produits et services pour lesquels des clients (ou des investisseurs) seront prêts à payer le prix indiqué », explique un analyste du RDB. Le succès du tourisme illustre bien ce mode de fonctionnement. »

  

 


-------------------------------------------------

 

 

 

1 - Afrique subsaharienne : vers un endettement plus soutenable ?

 

Dans une tribune qui reprend l'argumentaire développé dans la Lettre Au Sud du Sahara, publiée par l'Agence française de développement, l'économiste Vanessa Jacquelain revient sur la question du risque de surendettement pour les pays d'Afrique subsaharienne. L'original de cette tribune a été publié à l'adresse suivante. L’endettement de l’Afrique subsaharienne est aujourd’hui au plus bas depuis 30 ans.

La situation contraste avec celle qui prévalait au milieu des années 90. À cette époque, l’endettement d’un certain nombre de pays était devenu tellement insoutenable qu’il compromettait à la fois leur croissance et leurs capacités à lutter contre la pauvreté. Pour répondre à cette situation, la communauté des bailleurs a lancé en 1996 la plus grande campagne d’annulation de la dette jamais réalisée, appelée Initiative en faveur des Pays Pauvres Très Endettés (Initiative PPTE). L’objectif était de réduire à un niveau soutenable le poids de la dette extérieure de trente-neuf pays. Parmi eux, trente-trois pays en Afrique subsaharienne.

 

Cette initiative a été emblématique à plus d’un titre : pour la première fois, des institutions multilatérales comme le FMI ou la Banque mondiale ont procédé elles-aussi à des annulations de leurs créances. De leur côté, les pays ont mis en œuvre un certain nombre de réformes et des programmes de lutte contre la pauvreté. Emblématique enfin par les volumes en jeux : au total, 120 milliards de dollars ont été annulés et ont permis de réduire de 90% la dette extérieure publique de ces pays, qui est passée de 140 à 15 milliards de dollars. Un autre facteur permet d’expliquer la baisse des ratios d’endettement des pays africains : ceux-ci bénéficient dans leur ensemble depuis une dizaine d’années d’une phase de forte croissance quasi ininterrompue. Avec plus de 5% en moyenne, le continent est la deuxième zone géographique la plus dynamique après l’Asie émergente.



Une dette publique extérieure dans la moyenne

Divisée par quatre depuis 1994, la dette publique extérieure de l’Afrique subsaharienne représente aujourd’hui 20% du revenu national brut du continent et a rejoint la moyenne des pays en développement. Le service de la dette externe a été divisé par trois et représente moins de 5% des exportations de biens et services. Le desserrement de la contrainte financière et les marges de manœuvre budgétaires ainsi dégagées ont permis à ces pays d’augmenter, entre autres, leurs dépenses sociales et leurs dépenses d’investissement.

 

En parallèle de cet épisode d’annulations massives de dettes, il était devenu nécessaire de prévenir un ré-endettement excessif des pays à faible revenu. La communauté internationale des bailleurs a mis en place un cadre appelé cadre de viabilité de la dette destiné à responsabiliser les pays emprunteurs et leurs créanciers. Cette logique de discipline commune dans le recours à l’endettement souverain s’articule autour de plusieurs principes. D’abord, une classification des pays en trois catégories de risque de surendettement. En fonction des projections sur longue période des ratios d’endettement, les pays sont classés en risque faible (pays dits « verts »), modéré (pays « jaunes ») ou élevé (« pays rouges »). Ces niveaux de risque vont conditionner dans une large mesure les modalités d’intervention des bailleurs multilatéraux et bilatéraux. Un autre principe important est que les prêts aux Etats doivent répondre à des exigences de concessionnalité : en d’autres termes, ils doivent se faire à des conditions financières, notamment en termes de taux d’intérêt, très favorables. Sur les trente-neuf pays classés selon la méthodologie décrite, treize ont un risque de surendettement faible, quatorze ont un risque modéré et douze un risque élevé.


 


Rythme d'endettement

Sur les vingt-neuf pays africains ayant atteint le point d’achèvement de l’initiative PPTE, dix-sept sont malgré tout classés en risque élevé ou modéré. En effet, même réduits, les niveaux de dette doivent être mis en regard des capacités de remboursement – souvent limitées – des pays. Une dette même modérée, de 40 ou 50% du PIB, peut être difficile à rembourser pour des pays ayant des bases économiques étroites ou des recettes budgétaires comprises entre 10 et 20% du PIB comme c’est souvent le cas en Afrique.


Dès lors, quel rythme d’endettement soutenable pour les pays africains aujourd’hui confrontés à des défis gigantesques ? Les besoins d’investissement des économies africaines n’ont en effet jamais été aussi importants. La Banque mondiale estime à 93 milliards de dollars par an sur la prochaine décennie les besoins pour financer la seule mise à niveau des infrastructures du continent.

 

Des investissements indispensables pour renforcer la compétitivité des économies et diversifier les économies, tout simplement accélérer la croissance d’un continent dont la population aura doublé d’ici 2050 et qui comptera près de 2 milliards d’habitants. Sans compter que les gouvernements doivent également garantir un accès durable de ces populations aux services de base comme la santé ou l’éducation. A cela s’ajoute, pour certains pays en Afrique de l’Est ou au Ghana par exemple, le défi de la gestion de découvertes récentes et parfois considérables de ressources naturelles (pétrole, gaz, charbon, ressources minières). Au Mozambique par exemple, les exportations de ces ressources ou les investissements nécessaires pour les exploiter vont représenter plusieurs fois le PIB du pays. Car la maximisation des retombées sur l’économie réelle ne pourra se faire sans participation et efforts financiers substantiels de l’Etat pour mettre en place les politiques publiques nécessaires pour relever les défis économiques, sociaux et institutionnels.



Financements étrangers

On le voit, les autorités africaines vont devoir concilier investissements massifs et préservation des équilibres budgétaires. D’autant plus que la croissance du continent a tendance à inciter bailleurs et emprunteurs à l’optimisme et attire des flux importants de financements étrangers. Certes, ce dynamisme est réel et l’on constate des tendances économiques très encourageantes pour le continent africain. Citons notamment l’émergence d’une classe moyenne, la bonne résistance pour l’instant aux turbulences économiques mondiales, le dynamisme de la demande intérieure dans certains pays. Il n’en demeure pas moins que ces économies restent pour la plupart insuffisamment diversifiées et caractérisées par une vulnérabilité au retournement des cours ou une brusque chute des recettes d’exportations. De plus, la littérature montre que, pour les pays ayant enregistré une crise de la dette, la probabilité de connaitre un nouveau défaut est relativement forte.

À cet égard, l’aide au développement, en apportant des ressources à des conditions favorables pour financer des investissements structurants, permet de préserver la soutenabilité de l’endettement tout en réduisant les vulnérabilités des économies de ces pays.

 

La question de la soutenabilité de l’endettement des pays d’Afrique subsaharienne fait aujourd’hui plus que jamais le quotidien des bailleurs de fonds et des pays emprunteurs. La prudence doit rester de mise. D’abord parce que la situation budgétaire des pays créanciers ne permettrait pas un nouvel épisode d’annulation massive de créances. Mais surtout parce qu’une nouvelle crise de la dette saperait, pour de longues années, les dynamiques porteuses d’espoirs à l’œuvre sur le continent. Elle hypothéquerait pour longtemps les capacités des États à mettre en œuvre des politiques publiques favorisant une croissance durable, et surtout davantage redistributrice qu’elle ne l’a été jusqu’à présent.

 

lundi 22 avril 2013 / Par Vanessa Jacquelain, économiste à l'AFD/

 

http://economie.jeuneafrique.com/regions/international-panafricain/16756-afrique-subsaharienne-vers-un-endettement-plus-soutenable-.html


 


-------------------------------------------

 

 

 

2 - Afrique : L'or bleu va devenir de plus en plus accessible

 

Une nouvelle carte interactive indique que l’objectif de l’accès pour tous les Africains à l’eau salubre d’ici à 2030 est « réaliste et réalisable ».

 

Une nouvelle carte interactive, publiée par l’organisation caritative internationale de développement WaterAid, a été lancée en ligne ; elle indique que 14 gouvernements africains sont sur la bonne voie ou à deux doigts d’atteindre le moment historique où tous les habitants de leurs pays respectifs auront accès à l’eau potable salubre d’ici à 2030.
Cette carte a été publiée le jour de l’arrivée à Dakar, Sénégal, des ministres de l’Eau et des délégués africains venus assister à la conférence de la Semaine africaine de l’eau qui a eu lieu du 26 au 30 mai 2014. Lors de cette rencontre, il a été question de savoir s’ils devraient appuyer un nouvel Objectif de développement durable mondial relatif à l’accès universel à l’eau, l’assainissement et l’hygiène d’ici à l’an 2030.


L'ONG WaterAid fait pression dans ce sens.
« Cette carte montre qu’un nouvel Objectif de développement durable relatif à l’eau, l’assainissement et l’hygiène qui place l’Afrique sur la bonne voie pour que chacun et chacune ait accès à ces services essentiels d’ici à 2030 est réaliste et réalisable. Nombre de pays africains sont déjà sur la bonne voie pour atteindre ce jalon historique si les progrès se poursuivent au rythme actuel, et la plupart des autres pays africains peuvent y parvenir avec des améliorations relativement modestes de l’accès parmi leurs habitants », a lancé Nelson Gomonda, responsable du programme panafricain de WaterAid.



 


Cette carte est apparemment le premier projet en ligne de représentation interactive de données élaboré à l’intention d’un public principalement africain, public qui est de plus en plus connecté à Internet et à l’aise avec les médias sociaux.
La Carte africaine de l’eau indique qu’en moyenne, 28 millions de personnes accèdent à l’eau tous les ans dans l’ensemble de l’Afrique, mais que si ce chiffre augmentait de 17 millions de personnes de plus, tous les habitants du continent auraient accès à l’eau salubre d’ici à 2030.


À l’heure actuelle, plus d’un tiers des Africains, soit 325 millions, n’ont pas accès à l’eau potable salubre, tandis que 70 %, soit 643 millions, sont privés d’un assainissement de base. Le manque d’accès à ces services coûte à l’Afrique subsaharienne plus de 50 milliards de dollars US par an en coûts de santé et en perte de productivité, soit plus que les montants d’aide que reçoit le continent.


Presque un demi-million (481 000) d’Africains meurent tous les ans des suites de maladies diarrhéiques imputables au manque d’accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Le manque d’accès à ces services essentiels aurait aussi apparemment un impact considérable sur la prévalence et la mortalité associées à la pneumonie et à la sous-nutrition sur le continent. L’ONU a estimé que la moitié des lits d’hôpitaux des pays en développement sont occupés par des personnes souffrant de maladies causées par un approvisionnement en eau, un assainissement et une hygiène insuffisants.

 

5 juin 2014 | PAR African Press Organization

 

http://ecoaustral.com/lor-bleu-va-devenir-de-plus-en-plus-accessible

 


---------------------------------------------------

 

 

  

3 - Mozambique : d’énormes performances économiques

  

(Africa Diligence) Entouré par l’Afrique du Sud, le Swaziland, le Zimbabwe, la Zambie, le Malawi et la Tanzanie, le Mozambique présente une croissance de plus de 7,5 % sur les dix dernières années. Pour les professionnels de l’intelligence économique d’Africa Diligence, le Mozambique affiche des performances économiques impressionnantes. Et pour cause !

 

Le Mozambique a pu préserver ses solides résultats économiques en 2012 et en 2013. Son produit intérieur brut (PIB) réel a progressé de 0.1 point de pourcentage entre 2011 et 2012, principalement grâce à une production de charbon plus substantielle que prévu, qui a contribué à hauteur de 0.8 point de pourcentage à cette croissance du PIB. La persistance d’abondants flux d’investissement direct étranger (IDE), 5 218 M$ en 2012, l’augmentation de l’extraction de charbon, l’expansion du crédit au secteur privé et la vigueur des investissements d’infrastructures a propulser la croissance à 7.0 % en 2013 et des prévisions à 8.0 % en 2014. En 2012 dans le PIB, la part de l’industrie représentait 22,9 % ; la part des services 46,8 % ; la part de l’agriculture 30,3 %.


 


Malgré sa croissance vigoureuse et constante par le passé, l’économie mozambicaine a connu peu de mutations structurelles. Sa base de production reste largement tributaire des ressources naturelles exploitées pour un petit nombre de mégaprojets, en particulier dans les filières du charbon, du gaz et de l’aluminium. Ces mégaprojets ont débouché sur d’importantes entrées d’IDE, qui tirent la croissance, mais sans impact sensible sur les recettes publiques, la création d’emplois et la diversification économique. Cette dernière est freinée par la faiblesse du capital humain, la cherté du crédit, les carences de l’infrastructure et la lourdeur de la réglementation.

À l’avenir, les investissements publics et privés massifs dans le secteur des industries extractives, devraient transformer une infrastructure nationale actuellement insuffisante. L’amélioration probable de l’environnement des affaires est susceptible d’encourager une diversification, laquelle est indispensable à une croissance économique durable. En effet, on peut s’attendre à ce que l’essor de l’activité dans les régions riches en ressources naturelles, telles que la province de Tete, fasse peser des tensions non négligeables sur les populations locales.

 

Pour revenir à l’amélioration du climat des affaires au Mozambique et selon le Rapport Doing Business 2014, ce pays a gagné 3 places au classement général, passant de la 142e place en 2013, à la 139e place en 2014. Si on considère les indicateurs suivants : octroi de permis de construire, le Mozambique a gagné 46 places entre 2013 (123e) et 2014 (77e) ; commerce transfrontalier, le Mozambique est passé de la 136e place à la 131e, soit 5 places gagnées.

 

En ce qui concerne la création d’entreprise et comparativement à l’Afrique subsaharienne, le Mozambique s’est engagé dans des réformes importantes. Tenez : le nombre total de jours nécessaires pour l’enregistrement d’une entreprise au Mozambique est de 13,0 contre 29, 7 en Afrique subsaharienne. Le coût en % du revenu par habitant est de 18,7 au Mozambique contre 67,4 en Afrique subsaharienne. Le capital minimum versé en % du revenu par habitant est de 0,0 au Mozambique tandis qu’il est de 125,7 en Afrique subsaharienne. Selon la Banque mondiale, le Mozambique pourrait devenir un pays à revenu intermédiaire d’ici 2025.

 

2 avr, 2014/ (Avec Les Echos Data, Banque Mondiale et Banque africaine de développement)

 

http://www.africadiligence.com/mozambique-denormes-performances-economiques/


 


----------------------------------------------

 

 

 

4 - Le Mozambique sur la voie de l’émergence

 

(Africa Diligence) Depuis une décennie, l’Afrique connait une progression phénoménale, avec un rythme de croissance impressionnant (en moyenne 5,1 % du PIB par an). Le Mozambique n’est pas en reste. Vingt-deux ans après la fin de la guerre civile,  il reconstitue peu à peu son économie. Les experts en intelligence économique d’Africa Diligence voient en lui, un maillon fort de croissance.

 

En léger repli en 2013 compte tenu de l’impact des fortes inondations qui ont touché le pays en début d’année,  La croissance mozambicaine devrait légèrement s’accélérer en 2014. Le secteur manufacturier (ciment) sera favorisé par un meilleur approvisionnement en électricité. Cela, après les difficultés techniques rencontrées par l’exploitation de la principale source d’énergie électrique du Mozambique (barrage de Cahora Bassa). La reconstruction des infrastructures endommagées par les inondations et les divers projets, notamment dans le domaine des transports (aménagement des routes), favoriseront l’activité du secteur de la construction. Les services, en particulier financiers, resteront porteurs. La progression des salaires soutiendra la consommation des ménages.


 


L’inflation devrait rester en 2014 inférieure au plafond de 6% fixé par les autorités monétaires. La hausse des prix devrait être atténuée par l’appréciation du metical – monnaie mozambicaine – vis-à-vis du rand sud africain (l’Afrique du sud est le principal fournisseur de biens importés du Mozambique, hors combustibles) et le niveau élevé des taux d’intérêt. Le financement des entreprises privées locales est essentiel pour l’emploi, la diversification économique et l’appropriation du processus de développement.

 

Le déficit public ne devrait pas diminuer en 2014 compte tenu des prévisions de dépenses liées aux projets d’infrastructures ainsi qu’à la hausse attendue de la rémunération dans le secteur public. Les grèves qui ont éclaté en 2013 dans le secteur médical, ont conduit à une augmentation de 15% des salaires pour cette catégorie de fonctionnaires. De nouvelles revendications salariales dans le secteur public ne peuvent être exclues.

 

D’après les experts du secteur gazier, leur exploitation commerciale est peu probable avant 2019, en raison des gigantesques investissements nécessaires dans l’infrastructure de production et de transport. Cependant, l’augmentation projetée de la capacité mondiale de production de gaz et les évolutions technologiques pourraient remettre en cause l’intérêt économique de l’exploitation des réserves de gaz à moyen terme. Le déficit courant exercera une pression à la baisse sur le cours du metical, mais la dépréciation de la monnaie mozambicaine vis-à-vis du dollar devrait être limitée compte tenu de l’afflux de capitaux dans un pays dont les perspectives de croissance et le potentiel gazier demeurent très attractifs pour les investisseurs étrangers.

 

(Avec la Banque Mondiale et Coface) / 2 avr, 2014

 

http://www.africadiligence.com/le-mozambique-sur-la-voie-de-lemergence/

 

  


----------------------------------------

 

 

  

5 - La cité-État va relancer ses liens économiques avec l'Afrique

  

La troisième édition du Forum économique Afrique Singapour prépare le terrain pour des flux de commerce et d'investissement plus étroits entre les deux marchés.

Singapour est maintenant l’investisseur le plus important en Afrique parmi les pays de l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est, association qui comprend l'Indonésie, la Malaysie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande, Brunéi, le Vietnam, la Birmanie, le Laos et le Cambodge, ndlr) selon le rapport le plus récent des Nations unies sur les investissements dans le monde en 2013. Situés stratégiquement au cœur de l’Asie du Sud-Est les liens économiques de Singapour se sont multipliés. À partir de fin 2012, les investissements de Singapour en Afrique ont atteint un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 11,2 % durant les cinq années précédentes, atteignant 15,9 milliards de dollars (1).


Les liens commerciaux Singapour-Afrique ont également augmenté, atteignant 11,1 milliards de dollars en 2013, pour parvenir à un TCAC élevé de 11,7 % depuis 2009. Aussi la troisième édition du Forum d’affaires Afrique Singapour (ASBF) est précieux pour les dirigeants d'entreprises et de gouvernements dans les deux régions pour réseauter et approfondir les partenariats. Il aura lieu les 27 et 28 août 2014.


Selon International Enterprise (IE) Singapore, l'organisme gouvernemental de promotion du commerce et des investissements de Singapour à l'étranger, il existe actuellement plus de 60 sociétés singapouriennes opérant dans plus de 50 pays en Afrique. Les divers projets couvrent un large éventail de secteurs depuis l'agro-business, la nourriture, les boissons, le pétrole et le gaz, jusqu’aux services de l'administration en ligne, aux technologies de l’information et aux transports ainsi qu’à la logistique.

 

Aussi la G. Jayakrishnan, le directeur d’IE pour le Moyen-Orient et l'Afrique, explique que: « Les entreprises singapouriennes prennent des mesures concrètes afin de participer plus activement à la croissance de l'Afrique. Compte tenu des besoins importants de développement dans ce continent, nous voyons là une occasion de collaborer et de développer des solutions à long terme dans de nombreux domaines, y compris le développement urbain et la planification, l’administration en ligne, le pétrole et le gaz, les transports et la logistique, la manufacture et certains domaines économiques, la formation technique et professionnelle, l’électricité, l’eau et des logements sociaux. Singapour peut apporter sa contribution active aux gouvernements partout en Afrique pour ceux qui cherchent à diversifier leur croissance et à améliorer les affaires et l'infrastructure sociale de leurs pays. » 


 


Potentiel d'accroissement des partenariats Afrique-Singapour

Malgré le marché intérieur limité de Singapour et le manque de ressources naturelles, le pays a progressé du troisième au premier rang des pays du monde et est devenu un pôle d'affaires concurrentiel et dynamique. Au cours de ses années post-indépendance, les entreprises singapouriennes ont accumulé une vaste expérience et des capacités dans de nombreux secteurs, y compris l'administration en ligne, l’urbanisme et le développement ainsi que le pétrole et le gaz.


Ainsi, les débuts de l’e-gouvernement de Singapour eurent pour objectif la transformation de la petite ville-État en un utilisateur des technologies de l’information de classe mondiale. Aujourd'hui, Singapour est constamment reconnue par des études internationales comparatives telles que le rapport Global IT du Forum économique mondial, et ses projets d’e-gouvernement du pays lui ont valu des récompenses internationales dont le Stockholm Challenge Award et le prix de la fonction publique des Nations Unies. Partageant son expertise avec l'Afrique, CrimsonLogic, fournisseur d'eSolutions de Singapour, a développé un système d'eJudiciary (magistrature électronique) pour la Cour suprême et les tribunaux de grande instance à Oshakati et Windhoek, Namibie. Le nouveau système a permis au système judiciaire de classer efficacement les documents du tribunal et de gérer électroniquement les activités liées aux divers dossiers tout en enregistrant numériquement les procédures du tribunal.


Limitée par l'espace, la ville de Singapour a veillé particulièrement à l'utilisation efficace des terres dans le cadre de la planification urbaine à long terme depuis les premiers stades de son développement. Cela a permis à Singapour de gérer les défis auxquels de nombreuses villes en croissance rapide ont à faire face, tels que les pannes d'électricité et d’eau, des logements sociaux insuffisants, l’assainissement et le traitement des eaux usées ainsi que la congestion de la circulation.


Après avoir été une nation ayant subi la pénurie d'eau et ayant dû résoudre une pénurie aiguë de logements, Singapour est devenue le leader mondial dans le domaine de la gestion intégrée de l'eau avec des logements et un environnement de vie de qualité. Aujourd'hui, 100% de la population de Singapour a accès à l'eau potable et à des installations sanitaires modernes, tandis que plus de 90 % des singapouriens possèdent leur propre logis – c'est l’un des taux les plus élevés au monde d'accession à la propriété (2). Les entreprises de la cité-État ont exporté ces solutions en Afrique, comme par exemple, les projets Sembcorp Silulumanzi dans les municipalités de Ballito et Mbombela, qui fournissent de l'eau potable et s’occupent du traitement des eaux usées.


Dans le secteur du pétrole et du gaz, Singapour est l’un des centres de raffinement les plus importants au monde et compte de nombreux fabricants et distributeurs concernant l’équipement pour le pétrole et le gaz. Leader mondial dans la construction d'équipements offshore telles que les plates-formes de production autoélévatrices, semi-submersibles et services de matériel flottant de stockage et de déchargement, des entreprises de Singapour comme Keppel Offshore & Marine, Sembcorp Marine, Offshore RK et Pacifique Radiance, sont actuellement prestataires de ces services vers l'Afrique.


 


Singapour : la porte vers l'Asie

Pour les entreprises africaines qui cherchent à s’étendre en Asie, Singapour peut également être la rampe de lancement idéale. « Nous sommes l’endroit le plus facile au monde pour faire des affaires (3) et le pays d’Asie le plus compétitif(4). Plus de 7 000 multinationales se sont installées à Singapour, dont plus de 50 % ayant choisi Singapour comme siège régional. À ce jour, plus de 10 entreprises africaines sont présentes à Singapour. Par exemple, la société pétrolière Sonangol, a mis en place un bureau à Singapour pour faciliter ses échanges de pétrole avec l'Asie, en raison de la bonne situation géographique de Singapour et de son environnement particulièrement favorable aux affaires » assure G. Jayakrishnan.


Il ajoute « l’Asie connaît en ce moment une période de croissance en hausse et reste l'un des endroits les plus lumineux dans le paysage mondial actuel. Pour utiliser au mieux cette croissance, nous encourageons les entreprises africaines à entrer en partenariat avec des entreprises singapouriennes et utiliser ainsi la position et la connectivité de Singapour pour s’y développer. »


Pour aider les entreprises africaines et singapouriennes à se connecter et à identifier les opportunités d'affaires mutuelles, IE Singapore organise le Forum d’affaires Afrique Singapour (ASBF). Plate-forme d'affaires par excellence pour favoriser les investissements, les échanges commerciaux et la réflexion entre l'Asie et l'Afrique, la troisième édition se tiendra à Singapour du 27 au 28 août 2014.


ASBF 2014 couvrira un large éventail de questions cruciales sur le paysage économique de l'Afrique, donnera un aperçu des avantages concurrentiels de Singapour tout en déterminant les possibilités d'une collaboration stratégique entre les deux régions. Un moment fort du programme de cette année est la présence du vice-premier ministre et ministre des finances, de Singapour Tharman Shanmugaratnam.

 

4 juin 2014 | PAR African Press Organization

 
(1) Source : Service des Statistiques du Ministère du commerce et de l'industrie de Singapour
(2) Source : Ministère du développement National de Singapour
(3) Source : Facilité de classement par rang de succès commercial, Banque mondiale
(4) Source : Compétitivité mondiale Rapport 2013/14, Forum Economique Mondial

 

http://ecoaustral.com/la-cite-etat-va-relancer-ses-liens-economiques-avec-lafrique

 


---------------------------------------------

  

 

 

6 - Michel Camdessus : "une Afrique riche, des Africains pauvres"

 

Michel Camdessus est aujourd’hui membre de l’Africa Progress Panel. Et, à ce titre, l’ancien patron du FMI évalue les atouts et les faiblesses du continent avec la précision d’un expert et la passion d’un acteur engagé. Révolution agricole en Afrique, pillage des ressources naturelles, politiques d’ajustement structurel des années 1990... C’est le membre de l’Africa Progress Panel mais aussi l’ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI) que RFI et Jeune Afrique ont accueilli dans le cadre de l’émission Le Grand Invité de l’économie. Interview.

  

Croissance africaine

« Jusqu’en 1995, les Africains s’appauvrissaient continûment car le taux de croissance économique était inférieur au taux de croissance démographique. Depuis, les courbes se sont inversées. Mais cet enrichissement ne profite pas aux plus pauvres. Il y a même des cas dramatiques, comme en Zambie, où le pays s’enrichit mais pas sa population, en raison d’inégalités grandissantes dans la distribution des fruits de la croissance. »

  

Insécurité alimentaire

« L’Afrique a vocation à  se nourrir et à  nourrir la planète. En cinq ans, le continent pourrait doubler sa production agricole si des politiques appropriées étaient instaurées. Les pays africains doivent d’abord tenir parole. Ils s’étaient engagés, à Maputo, au Mozambique, à consacrer 10 % de leur budget à l’agriculture. Pourtant, moins d’une dizaine le font, tandis que seize autres ont réduit leurs dépenses en proportion. Il y a indéniablement un effort à  faire en matière d’investissement pour les routes et le stockage alors qu’un tiers de la production agricole est aujourd’hui perdue. Et il faut adopter des mesures sociales en faveur des petits agriculteurs. »


 


Pillage

« L’exploitation illégale des forêts grève de 18 milliards de dollars par an les budgets africains, résultat des activités de certaines sociétés offshore dont on ne connaît pas les véritables propriétaires. Le secteur de la pêche, quant à lui, est victime des mêmes aléas, causés par des pavillons de complaisance, notamment en Afrique de l’Ouest, bien que dans des proportions moindres. Ce dernier domaine est encore une zone de non-droit. »


 


Ajustement structurel

« On ne désindustrialise pas quand il n’y a pas d’industrie ; et il y en avait peu en Afrique avant les années 1990. Ou alors des entreprises obsolètes créées pour verser des revenus à des amis du pouvoir. Si l’Afrique bénéficie aujourd’hui de politiques macro-économiques saines, elle le doit au consensus de Washington, qui était celui de l’ensemble des pays membres du FMI et de la Banque mondiale. »

 

Christine Lagarde et « le FMI de papa »

« La création du Fonds monétaire international date de 1947. On peut donc dire qu’un FMI de grand-papa a bien existé. Mais lorsque, dans Jeune Afrique (n° 2785) Christine Lagarde parle du « FMI de papa », il n’est pas certain qu’elle parle de moi. Le FMI d’aujourd’hui ressemble comme deux gouttes d’eau à celui des années 1990, et c’est cela qui me fait très plaisir. »

 

Propos recueillis par Frédéric Maury (J.A.) et FrédérIc Garat (RFI)/ samedi 07 juin 2014 / Par Jeune Afrique

 

http://economie.jeuneafrique.com/regions/international-panafricain/22275-michel-camdessus-une-afrique-riche-des-africains-pauvres.html

 

 


-----------------------------------------------

 

 

 

7 - Nigeria, pôle stratégique de l’économie africaine

 

(Africa Diligence) Le Nigeria est aujourd’hui la nouvelle première puissance économique d’Afrique, selon le Bureau national de statistiques. Avec de forts taux de croissance ces dernières années, le Nigéria a su faire ses preuves et se classer ainsi devant l’Afrique du Sud. Pour les spécialistes de la due diligence et de l’intelligence économique d’Africa Diligence, le Nigéria est l’un des piliers de l’économie africaine…

 

L’activité nigériane restera soutenue en 2014. Malgré la montée en régime du nouveau champ pétrolier d’Usan, la production de pétrole continuera à souffrir des vols et du sabotage des installations. Ces désagréments ont obligé certaines compagnies pétrolières (ENI, Shell) à faire jouer la clause de force majeure de leurs contrats d’exportation fin 2013. La nouvelle loi sur le secteur pétrolier (Petroleum Bill) ne devrait pas être adoptée avant les prochaines élections de 2015. L’absence de cadre juridique et les incertitudes relatives à cette réforme contribueront à ralentir les investissements et le développement des hydrocarbures.


 


Les secteurs hors pétrole, notamment la construction et les services (télécommunications, commerce) devraient désormais tirer la croissance. L’industrie manufacturière (ciment) bénéficiera de la réalisation des projets d’infrastructure. Dans le cadre de la privatisation du secteur électrique, le démantèlement de la compagnie nationale d’électricité (PHCN), devrait être achevé en 2014. Cette réforme devrait contribuer à l’amélioration de l’approvisionnement en électricité et donc la production industrielle.

 

Le solde budgétaire devrait enregistrer un léger déficit en 2014. Les dépenses, notamment sociales, devraient augmenter dans la perspective des élections de 2015. Le gouvernement pourra bénéficier de recettes liées à la privatisation de PHCN et à la progression des recettes fiscales hors pétrole. Toutefois les finances publiques restent très dépendantes de recettes pétrolières (80% des recettes fiscales) qui ne devraient pas augmenter dans la mesure où ni les cours, ni la production ne devraient progresser fortement. Enfin, une nouvelle baisse des subventions sur les carburants paraît exclue un an avant l’échéance électorale.

 

L’excédent courant devrait continuer à s’éroder légèrement en 2014 sous l’effet de l’augmentation des importations, notamment d’équipements et de pétrole raffiné. Les exportations de pétrole brut (90% du total) seront contraintes par les problèmes structurels (vols, manque d’investissement) mais aussi par un ralentissement de la demande des Etats-Unis (37% des ventes de pétrole nigérian) compte tenu du développement de la production de pétrole non conventionnel.

 

La situation sécuritaire demeure tendue dans le delta du Niger. C’est la zone de production de pétrole, où les partisans du Mouvement pour l’émancipation du Delta (MEND) s’attaquent aux exploitations pétrolières. Elle s’est également nettement détériorée dans le nord avec l’intensification depuis mai 2011, des attentats perpétrés par le mouvement islamiste radical Boko Haram, et la multiplication des opérations militaires lancées par le gouvernement pour le combattre.

 

L’économie nigériane est donc en plein boom, portée par les hydrocarbures. Mais de fortes disparités demeurent, ce qui maintient une majorité de la population dans un état de paupérisation. Quant à l’Etat, il se veut plutôt bon gestionnaire des deniers publics. Vu la forte population et la croissance actuelle, il y de quoi être optimiste à s’implanter au Nigéria.

 

(Avec Coface, Banque Mondiale et RFI) / 7 avr, 2014Economie africaine, Finances africaines

 

http://www.africadiligence.com/nigeria-pole-strategique-de-leconomie-africaine/

 


--------------------------------------------

 

 

8 - Développement : le Rwanda ou les secrets d’un bon élève

 

Dévasté par un génocide il y a vingt ans, le pays pauvre et enclavé réalise un spectaculaire redressement économique. Jeune Afrique analyse les ingrédients de cette réussite, entre méthodes non conventionnelles et culture du résultat.

Nul n’aurait misé le moindre kopeck sur le Rwanda en 1994. Et pourtant… Vingt ans après le génocide qui l’a ravagé, le pays est devenu une destination prisée des investisseurs, et les organisations internationales de financement du développement ne tarissent pas d’éloges sur ses progrès.

 

Ses performances économiques impressionnent: un taux de croissance soutenu de 8,1% en moyenne depuis 2001 et près de 1 million de personnes sorties de l’extrême pauvreté entre 2006 et 2011. Meilleur réformateur au niveau mondial depuis 2005, selon le dernier rapport « Doing Business » de la Banque mondiale, le pays est aussi la troisième économie la plus compétitive d’Afrique subsaharienne en 2013-2014…

Critiqué pour sa virulence vis-à-vis de ses opposants et longtemps accusé d’avoir soutenu des mouvements rebelles qui pillent l’est de la RD Congo voisine, son président, Paul Kagamé, est cependant salué pour la gestion saine et rigoureuse de ses finances publiques, de même que pour la qualité du climat des affaires dans le pays.

 

Le premier emprunt obligataire international lancé en avril 2013 par le Rwanda a été sursouscrit… huit fois. Autrefois essentiellement agricole (avec des exportations de thé et de café), le pays des Mille Collines se positionne désormais comme une économie de services (52% du PIB). Avec trois principaux piliers: le tourisme, la finance et les technologies de l’information et de la communication (TIC). Et ce sont surtout ces secteurs qui attirent les entreprises étrangères. Comme les groupes Rezidor et Marriott, qui sont sur le point d’ouvrir des établissements haut de gamme à Kigali, l’américain Starwood a annoncé son implantation dans le pays d’ici à 2018. La prestigieuse université américaine Carnegie-Mellon va quant à elle y créer son premier campus africain consacré aux TIC.

 

Défis. Le modèle du petit pays d’Afrique de l’Est séduit et inspire d’autres économies du continent. Après des pays comme le Ghana ou l’Ouganda, le Togo a instauré en 2013 – à l’image du Rwanda Revenue Authority (RRA) – un Office Togolais des Recettes (OTR) qui doit centraliser et gérer l’ensemble des revenus publics (fiscaux et douaniers) nationaux. C’est d’ailleurs à un Rwandais, Henri Gapéri, que la direction de cette structure a été confiée. ..

 

Certes, le pays de Paul Kagamé connaît un progrès fulgurant, mais il n’est pas riche pour autant. Du moins pas encore. Avec un PIB par habitant d’environ 698 dollars (513 euros), selon le Fonds monétaire international (FMI), il doit faire face à de nombreux défis en matière d’emploi et de réduction de la pauvreté… « La question de la stabilité politique et sociale reste fondamentale. Que va faire Paul Kagamé, qui dirige le pays d’une main de fer depuis 2000 et dont le second mandat arrive à terme dans trois ans? » s’interroge un homme d’affaires étranger actif sur le territoire rwandais. En attendant, pour mieux comprendre le succès du Rwanda, Jeune Afrique a mené son enquête et retenu trois points essentiels dans la stratégie de développement mise en œuvre par les autorités rwandaises.


 


Un modèle endogène. Au sortir du génocide, en juillet 1994, « des experts internationaux nous disaient qu’il fallait, dans une telle situation, opter pour un développement séparé, qui verrait des parties du pays attribuées à telle ou telle communauté », rappelle Valentine Rugwabiza directrice générale du Rwanda Development Board (RDB). Mais cette option a été rejetée par les dirigeants rwandais. « Le choix par le leadership d’un modèle axé sur l’inclusion de tous les Rwandais a été déterminant », estime-t-elle. Un leadership qui, pour Anastase Shyaka, le directeur général du Rwanda Governance Board, « a parié sur des méthodes non conventionnelles pour appréhender les questions de développement ».

 

En substance, il s’agit de trouver aux problèmes rwandais des solutions rwandaises, comme certains aspects de la Stratégie pour le développement économique et la réduction de la pauvreté (EDPRS) – qui entre dans le cadre du plan Vision 2020 de Paul Kagamé – le montrent bien, notamment les Home Grown Solutions. Le plus connu, le programme One Cow per Poor Family (« une vache par famille pauvre »), est inspiré du Girinka, une tradition ancestrale qui consiste à offrir une vache à une famille en signe de respect ou en dot de mariage. Mais ici, l’animal doit lui permettre de produire du lait pour sa propre consommation et pour générer quelques revenus. Au total, plus de 180.000 bovins ont été distribués à fin octobre 2013. Une action qui a permis de sortir environ 1 million de personnes de l’extrême pauvreté entre 2006 et 2011.

 

Par ailleurs, alors que son budget dépend à près de 50% de l’aide internationale, le Rwanda n’accepte que les projets internationaux correspondant à ses propres priorités. De la même manière, lorsque la plupart des pays africains sous-traitent leur plan de développement à des cabinets internationaux, le Rwanda élabore, lui, sa propre stratégie. « Les autorités mènent des consultations, mais ce sont elles qui définissent les priorités. Le ministère de la Planification et des Finances supervise », explique un consultant.

 

D’après Eric Kacou, ancien cadre de l’américain OTF Group (partenaire du gouvernement rwandais dans la mise en œuvre du plan Vision 2020), lorsqu’on observe le contexte régional dans lequel évolue le pays, son choix de se positionner comme une économie de services se justifie: « Enclavé et dépourvu de ressources naturelles, le pays est situé dans une Afrique de l’Est assez intégrée où le Kenya, l’Ouganda ou la Tanzanie sont industriellement plus avancés. À ces éléments, il faut ajouter le fait que structurellement, le Rwanda est confronté à une densité de population très élevée (540 habitants au km2) et que les terres cultivables sont insuffisantes, au point que même en augmentant la productivité de façon significative, il est devenu impossible de générer suffisamment de revenus pour permettre aux populations qui vivent essentiellement de l’agriculture de s’en sortir…

 

Une approche commerciale. Si l’État tient compte des réalités pour définir son modèle de développement, il s’inspire aussi de ce qui fonctionne le mieux ailleurs. Le Rwanda a ainsi tourné son regard vers Singapour et reproduit une organisation assez similaire à celle de la cité-État en créant des agences – tel le Rwanda Development Board (RDB) – chargées de mettre en œuvre les politiques gouvernementales. La présidence et les ministères font office de conseil d’administration, et ces agences spéciales (onze au total) constituent les organes exécutifs.

 

Dans ce système, la démarche commerciale est omniprésente. « Quand le gouvernement décide de faire du développement d’un secteur une priorité, il faut réfléchir, innover et proposer des produits et services pour lesquels des clients (ou des investisseurs) seront prêts à payer le prix indiqué », explique un analyste du RDB.

Le succès du tourisme illustre bien ce mode de fonctionnement. « Rien ne prédisposait le Rwanda à devenir un pays touristique. En organisant selon les traditions des cérémonies de baptême de bébés gorilles de montagne appelées kwita izina, le pays a suscité la curiosité et attiré du monde. Aujourd’hui, on paie jusqu’à 750 dollars pour un permis de visite afin de voir ces animaux », analyse l’Ivoirien Eric Kacou.

En 2013, le pays a attiré plus de 1 million de visiteurs, générant une recette de près de 300 millions de dollars, contre 62 millions en 2000.

 

Pour accroître les revenus tirés de ce secteur, les autorités ont décidé de développer le tourisme d’affaires. Elles viennent ainsi de lancer le programme Meetings, Incentives, Conferences and Events (Mice), qui devrait faire du Rwanda un hub régional pour l’événementiel et lui rapporter dès 2015, 150 millions de dollars. « La demande existe, nous nous efforçons de rendre l’offre à la hauteur », assure Valentine Rugwabiza.


Luke Kinoti, the Chief Executive of Fusion Group, Denis Karera, the Managing Director of Kigali Heights, Rwanda Development Board COO, Clare Akamanzi, Dr. Phil Goodwin, the chairman of Fusion Group, prepare to lay the foundation wall to pave way for construction works


La religion du résultat. «Au Rwanda, il n’y a pas une culture, mais une religion du résultat », insiste le patron d’une banque locale faisant allusion au fameux « contrat de performance ». Une politique inspirée elle aussi d’une tradition ancestrale, l’imihigo. Chaque début d’année, les dirigeants de toutes les institutions à tous les niveaux s’engagent devant le chef de l’État, la population et aussi les uns vis-à-vis des autres à fournir un certain nombre de résultats dans le cadre des programmes de développement. « Dans chaque district, le nombre de kilomètres de route à construire, d’hectares de plantations à développer ou d’enfants à scolariser – par exemple – sont clairement définis. Cet ensemble d’indicateurs forme alors la base du contrat de performance que le leader du district va signer avec le président et, donc, avec tout le pays. »

 

D’après le responsable Afrique d’une organisation internationale de développement, « ce système entraîne une pression énorme sur les fonctionnaires, comme on peut le voir dans le monde de l’entreprise, mais il a un avantage: il génère une forme de comptabilité. Or il faut rendre des comptes en fin d’exercice et expliquer pourquoi certains objectifs n’ont pas été atteints… » Autre atout, selon Eric Kacou, fondateur et directeur général du cabinet de conseil ESPartners: « Ce système contraint à la transparence sur la manière dont les ressources consacrées aux différents programmes ont été utilisées. De même qu’il suscite une certaine intolérance vis-à-vis de la corruption. » Voilà de quoi méditer…

 

Stéphane Ballong, envoyé spécial/ Développement : le Rwanda ou les secrets d’un bon élève (Jeune Afrique n°2790 du 29/06/2014)


 


-----------------


 

 

Crystal Venture sur tous les fronts

C’est un fonds dont tout le monde parle, mais dont on sait finalement peu de chose. Si ce n’est qu’il est le bras financier du Front Patriotique Rwandais (FPR, de Paul Kagamé). Et qu’il demeure un acteur majeur de l’économie rwandaise avec des participations majoritaires ou minoritaires dans des entreprises opérant dans des secteurs aussi divers que l’immobilier (Real Contractors), le BTP (NPD Cotraco) ou l’agroalimentaire (lnyange lndustries, leader local des produits laitiers).

 

Selon la presse kényane, Crystal Ventures est valorisé à 500 millions de dollars (367,5 millions d’euros), et cherche à céder certaines participations (MTN Rwanda et lnyange) pour investir dans des secteurs vierges. Alors que les critiques, discrètes mais nombreuses, pointent les distorsions de concurrence et l’entrave à l’émergence d’un véritable secteur privé que cette omniprésence peut créer, Paul Kagamé, interrogé par J.A. en 2013, a été catégorique : Crystal Ventures investit « dans des activités qui, au départ, n’intéressent pas le secteur privé, mais que [le Rwanda] juge essentielles ».

Avant d’ajouter en brandissant le rapport « Doing Business » et son classement du climat des affaires que les sociétés détenues par ce fonds « obéissent aux mêmes règles que les autres et que les appels d’offres auxquels elles soumissionnent sont parfaitement transparents »

S.B.

 

http://novafrica-developments.net/2014/07/07/developpement-le-rwanda-ou-les-secrets-dun-bon-eleve-jeune-afrique-n2790-du-29062014/

 

 


--------------------------------------------

 

  

 

9 - Le FMI abaisse sa prévision de croissance mondiale pour 2014

 

Le Fonds monétaire international (FMI) a publié jeudi 24 juillet ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale en 2014. L'institution annonce un taux prévisionnel de 3,4% contre les 3,7% pronostiqués en avril dernier, en raison du début d'année difficile aux Etats-Unis et de perspectives moins favorables pour plusieurs pays émergents. Le Fonds monétaire international a revu en baisse jeudi sa prévision de croissance de l'économie mondiale en 2014 pour tenir compte du début d'année difficile, notamment aux Etats-Unis, et de perspectives moins favorables pour plusieurs pays émergents, Russie, Brésil et Afrique du Sud en particulier.

 

Une baisse de 0,3 point en 2014

L'institution internationale table désormais sur une croissance mondiale de 3,4% cette année, soit 0,3 point de moins que dans ses perspectives de printemps publiées en avril. Elle maintient en revanche sa prévision de 4,0% pour 2015. Pour les seules économies avancées, sa prévision est ramenée à 1,8% pour 2014, contre 2,2% auparavant, mais légèrement revue en hausse pour 2015 (2,4%, +0,1 point). S'agissant des pays émergents, le FMI anticipe désormais des croissances de 4,6% (-0,2 point) cette année et de 5,2% (-0,1 point) l'an prochain.

 

Faible reprise

Pour Olivier Blanchard, chef économiste du Fonds, le tableau d'ensemble de l'économie mondiale n'a pas fondamentalement changé, à savoir celui d'une reprise qui reste globalement faible et a besoin de politiques de soutien fortes du côté de la demande comme de l'offre. La nouvelle prévision reflète "dans une large mesure une situation passée, à savoir la forte contraction de l'économie américaine au premier trimestre" du fait de la rigueur de l'hiver en Amérique du Nord, a-t-il dit lors d'une présentation à Mexico.

Le FMI anticipe un rebond de la croissance mondiale à partir du deuxième trimestre "car certains facteurs à l'origine de la faiblesse du premier trimestre, tels que la correction des stocks aux États-Unis, ne devraient avoir que des effets passagers, tandis que d'autres devraient s'atténuer grâce aux mesures prises par les pouvoirs publics, y compris en Chine."

 

Du mieux pour l'Allemagne et l'Espagne

Avant de revoir ses prévisions globales, le FMI avait déjà abaissé ses anticipations 2014 pour les Etats-Unis à 1,7% (-1,1 point) et d'autres pays comme la France (-0,3 point à 0,7%), mais relevé celle pour l'Allemagne (+0,2 point à 1,9%).

Il maintient celle de la zone euro à 1,1% cette année, en tenant compte des révisions intervenues sur ses deux principales économies mais aussi sur l'Italie (0,3%, soit -0,3 point) et l'Espagne (1,2%, soit +0,3 point). Il relève d'autre part de 0,4 point sa prévision de croissance pour la Grande-Bretagne à 3,2%.

 

Les émergents en berne

S'agissant des pays émergents, le FMI escompte une croissance de 7,4% cette année en Chine grâce aux mesures de soutien prises par le gouvernement, mais un ralentissement à 7,1% en 2015, "l'économie se calant progressivement sur une trajectoire plus tenable". Il revoit plus franchement en baisse ses perspectives pour le Brésil (-0,6 point à 1,3% en 2014 et 2,0% en 2015), l'Afrique du Sud (-0,6 point à 1,7% en 2014) et la Russie (-1,1 point à 0,2% en 2014 et -1,3 point à 1,0% en 2015). Pour la Russie, cette révision traduit une détérioration de la confiance des investisseurs sur fond de tensions géopolitiques avec la situation en Ukraine, qui se manifeste sous forme d'importantes sorties de capitaux et d'un quasi-gel des investissements.

Si l'on ajoute les violences qui ébranlent plusieurs pays du Proche-Orient, le FMI note que les aléas géopolitiques, qui sont autant de risques baissiers pour la croissance mondiale, se sont accentués depuis le début du printemps.

 

Côté marchés financiers, le principal risque est toujours celui d'une remontée des taux d'intérêt à long terme "surtout si les taux américains augmentent plus nettement et plus rapidement que prévu au fur et à mesure de la normalisation de la politique monétaire" de la Réserve fédérale.

 

Jeune Afrique Économie/ vendredi 25 juillet 2014

 

http://economie.jeuneafrique.com/regions/international-panafricain/22679-le-fmi-abaisse-sa-prevision-de-croissance-mondiale-pour-2014.html

 

 

 

--------------------------------------------

   

 

Afrique/ stations d'épuration des eaux usées 






Avis des internautes

Articles recommandés

» AFRIQUE/ CRIMINALITE/ VIOLENCES : ces criminels qui nous détruisent et nous divisent…

» COTE D’IVOIRE/ PDCI-RDA : position officielle du parti sur diverses préoccupations nationales (nouveau gouvernement ivoirien, naissance d’un courant dissident au PDCI, création du parti unifié avant l’année 2020…)

» POLITIQUE/ GOUVERNANCE / ECONOMIE : un monde en mutation (éveil, restructuration, guerres et persistance des zones d’ombre)

» AFRIQUE/ MODERNISATION/ INNOVATION : nouvelles avancées, nouveaux chantiers

» PAIX ET JUSTICE : ces actes forts d’amour, de non violence et de justice qui ont conduit à la mort (exécutés car trop justes, trop honnêtes et trop pacifistes)

» POLITIQUE/ GOUVERNANCE : nouvel exécutif, nouvelle gouvernance (ces nouveaux acteurs de la gouvernance mondiale)

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ GUERRES : conflits politiques et guerres permanentes (libérer ces peuples des violences politiques)

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGION CHRETIENNE : Jésus Christ, ce rempart contre le mal (victoire éternelle sur le mal et sur le démon)

» AFRIQUE/ POLITIQUE : gouvernance et perspectives (Ethiopie, renforcement de la coalition au pouvoir par un nouveau premier ministre)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ FINANCES : avancées et reculs (ces pays qui s’en sortent malgré tout…)

» COTE D’IVOIRE/ CRISES MULTIFORMES : ce pays redevient-il méconnaissable ? (le Pdci-Rda, victime éternelle, récolte les dividendes de sa politique d’ouverture, d’hospitalité et de générosités)

» AFRIQUE/ CULTURE/ SEXUALITE/ SANTE : Sida et sexualité, sexualité et tabous, sexualité et perversion, sexualité et rejet d’ordre culturel

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Elections, processus électoral, gouvernance et risques politiques

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE : perspectives politique et sociale

» RELIGIONS/ VIOLENCES RELIGIEUSES ET POLITIQUES/ CRIMES RITUELS : l’esprit saint et l’aspiration à la sainteté donnent le vrai pouvoir (Dieu ignore les criminels, les assassins)

» COTE D’IVOIRE/ SANTE PUBLIQUE : Fièvre de Lassa dans la sous-région

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : le pape François rencontre les fidèles catholiques du Pérou et du Chili (contre l’expropriation des terres des peuples autochtones par des milieux corrompus, ici et ailleurs)

» AFRIQUE/ CONFLITS ET PAUVRETE : ces conflits et guerres qui appauvrissent l’Afrique (ennemis et adversaires à tout prix)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : développement, lutte contre la pauvreté et le chômage (avancées et incertitudes)

» POLITIQUE/ ELECTIONS/ GOUVERNANCE : élections, difficultés électorales, gouvernance (USA, France, Chili, Honduras, Autriche, Espagne, RD Congo, Afrique du Sud…)

» DEMOCRATIE ET GOUVERNANCE : élections, fraudes et contestations électorales, gouvernance et perspectives sociales

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : voyage pastoral du pape François au Myanmar et au Bangladesh (sur fond de racisme et d’exclusion)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT/ PAIX ET SECURITE : les grandes annonces du sommet UA-UE 2017 d’Abidjan

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ MAUVAISE GOUVERNANCE : le réveil tardif des juges et des militaires contre les crimes politiques, économiques et l’arbitraire

» EGLISE CATHOLIQUE/ JESUS CHRIST : qui est Jésus Christ ? (dieu, homme, populaire et méconnu)

» CHINE/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : rôle économique, commercial et politique mondial (une nouvelle superpuissance)

» DEMOCRATIE/ GOUVERNANCE : Elections et gouvernance électorale, cohésion d’Etat ou cohésion de peuples, autodétermination (Japon, Venezuela, Espagne, Italie, Kenya, Chine, Autriche…)

» AFRIQUE/ JEUNES/ SOCIAL/ REINSERTION : petits bandits deviendront gangsters et tueurs (un système éducatif qui condamne ses enfants au chômage et au banditisme…)

» ASIE/ DEFENSE ET SECURITE/ ECONOMIE : persistance des défis économiques et sécuritaires, risques de guerre majeure

» MONDE/ NOBEL 2017 : les lauréats du Prix Nobel 2017

» MONDE/ POLITIQUE : élections et processus électoral (Allemagne, Angola, Kurdistan (Irak), France…)

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Colombie

» AFRIQUE/ ECONOMIE : croissance et performance économique, difficultés et résilience, commerce intra-africain, libre échange…

» MONDE/ GOUVERNANCE/ ELECTION : Processus électoral, élections, controverses électorales

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGIONS CHRETIENNES : sectes chrétiennes et islamiques, argent et perversions religieuses, terrorisme et pouvoir du mal (entre le bien et le mal...)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : essor technologique et développement des nouvelles technologies

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE : Réforme institutionnelle, sécurité, zone de libre échange…, ces principaux enjeux du 29e sommet de l'Union africaine

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ MINES/ ENERGIE : bilan, économie et perspectives

» MONDE/ ONU/ UNESCO : le prix Houphouët-Boigny pour la paix 2017 décerné au maire de Lampedusa (Italie) et à l’Ong SOS Méditerranée (France)

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : raccourcis démocratiques, violences antidémocratiques et clairvoyances économiques

» RUSSIE/ POLITIQUE NATIONALE ET INTERNATIONALE/ LIGNE DIRECTE : Ce qu’il faut retenir de la ligne directe 2017 du Président Vladimir Poutine

» AFRIQUE/ ENERGIE SOLAIRE : forces, faiblesses et perspectives

» AFRIQUE/ FONDS DORMANTS/ FONDS ILLICITES/ CORRUPTION ET FRAUDES : ces capitaux qui ne profitent pas au continent

» IRAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Hassan Rohani, réélu président (IRAN, nation de plus de 80 millions d’habitants et grande puissance du Tiers Monde)

» ONU/ Organisation mondiale de la Santé (OMS) : M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, élu nouveau directeur général de l'OMS

» ASIE/ INDONESIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : les ressorts de l’expansion d’une puissance mondiale émergente

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Emmanuel Macron, nouveau président élu, dévoile son leadership et ses grandes réformes

» MONDE/ COREE DU SUD/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Moon Jae-In, nouveau président élu, pour renouer le dialogue avec la Corée du Nord

» AFRIQUE/TECHNOLOGIES/ INFORMATIQUE/ ELECTRONIQUE : nouvelles évolutions, nouveau développement

» MONDE/ ALLEMAGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Frank-Walter Steinmeier, nouveau président élu d’Allemagne

» AFRIQUE/ RENOUVEAU : perspectives politiques, perspectives économique et sociale

» MONDE/ SERBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Aleksandar Vucic, le nouveau président serbe élu au premier tour

» FRANCE/ TERRITOIRES/ Ex-Colonies : attentes de renouveau, de leadership éclairé et de développement véritable

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT/ SOCIO-ECONOMIE/ MONNAIE : ces pays africains vraiment émergents (RSA, Nigeria, Egypte, Maroc, Algérie, Botswana, Ile Maurice, Ethiopie…)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ POLITIQUE : réformes importantes, gouvernance et perspectives

» « AFRIQUE/ Etats africains et sous-développement : consolider les mêmes recettes qui ont échoué ?

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENTREPRISES : financements, gestion, profits…

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : les nouvelles réalités d’un monde qui change…

» AFRIQUE/ SOMALIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

» AFRIQUE/ GABON/ FOOTBALL/ CAN 2017 : Coupe d'Afrique des nations de football 2017 au Gabon

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ FINANCES/ ECONOMIE NUMERIQUE : difficultés, solutions, perspective révolutionnaire

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 28e SOMMET : nouveau leadership, nouvelles autorités

» AFRIQUE / MALI/ SOMMET FRANCE-AFRIQUE : attentes, mesures et perspectives

» AFRIQUE/ SPORT/ Ballon d'Or africain 2016 : Riyad Mahrez sacré pour sa brillante saison avec Leicester

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET PERSPECTIVES : leadership, morosité économique, crises monétaires, incertitudes…, à l’assaut d’un continent meurtri

» MONDE/ SPORT/ POLITIQUE : grands moments du sport (Mondial des clubs, Ballon d’or 2016, accusation de dopage, etc.)

» MONDE/ ORGANISATION DES NATIONS UNIES (ONU) : M. Antonio Guterres, nouveau Secrétaire général de l’ONU

» AFRIQUE/ CROISSANCE/ DEMOGRAPHIE/ MARCHE INTERIEUR : la croissance démographique peut accélérer le développement économique et social

» AFRIQUE/ GHANA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : l’élection présidentielle remportée avec plus de 53 % des voix par Nana Akufo-Addo

» AFRIQUE/ GAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président gambien élu Adama Barrow a appelé Yahya Jammeh à accepter sa défaite, l'armée déployée

» MONDE/ RELIGION CATHOLIQUE : Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme

» AUTRICHE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Van der Bellen élu président de l'Autriche, l'extrême droite s'incline

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jovenel Moïse nouveau président élu d’Haïti

» MONDE/ CUBA/ ECONOMIE/ POST-COMMUNISME / FIDEL CASTRO : mort de Fidel Castro, mort d’un grand révolutionnaire et d’un grand Africain

» MONDE/ MOLDAVIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : En Moldavie, le candidat prorusse remporte l’élection présidentielle

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENERGIE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES : construire le futur, construire l’avenir

» MONDE/ BULGARIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Roumen Radev nouveau président élu de la Bulgarie

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ INDUSTRIES/ INFRASTRUCTURES/ TECHNOLOGIES : nouvelles données, nouvelles approches et nouvelles réalités sur le développement du continent

» MONDE/ USA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Donald Trump, 45e président des USA, oriente son pays vers un leadership vertueux, solide et constructif

» MONDE/ NICARAGUA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Daniel Ortega est élu président du Nicaragua

» MONDE/ LIBAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Aoun élu président après plus de deux ans de vide politique

» AFRIQUE/ CAP-VERT/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le président Fonseca réélu dès le premier tour

» SANTE/ ALIMENTATION ET HYGIENE/ ALIMENTS DANGEREUX : ces aliments qui ne sont pas des nutriments (alimentation et hygiène alimentaire)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ AFFAIRES/ GOUVERNANCE : avancées, perspectives et crises multiformes

» MONDE/ PRIX NOBEL : grands lauréats du prix Nobel 2016

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : visite du pape François dans le Caucase

» AFRIQUE/ INFRASTRUCTURES/ GRANDS TRAVAUX/ AFFAIRES : quelques nouvelles avancées importantes

» AFRIQUE/ GABON/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE ET CRISE POST-ELECTORALE : la Cour constitutionnelle valide la victoire du Président Ali Bongo

» MONDE/ DROGUES/ CRIMES ET NARCOTRAFIC : comment mettre fin à la puissance des cartels et des criminels de la drogue ?

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le président Edgar Lungu réélu au premier tour

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLE US 2016/ ECONOMIE/ POLITIQUE/ SECURITE/ COMMERCE : les atouts et points forts du candidat Donald Trump

» MONDE/ DEVELOPPEMENT ET POLLUTION : une civilisation productrice des sillons de sa destruction (mode de production, déchets, pollution, énergie…)

» MONDE/ PETROLE DE SCHISTE : l’émergence du pétrole de schiste déstabilise le secteur des hydrocarbures et réduit les investissements (l’Afrique, face au tarissement des investissements et à la chute des cours de l’or noir)

» AFRIQUE/ LIBYE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TERRORISME : une puissance politique et économique africaine incapable de surmonter ses crises (où sont-ils passés ces démocrates qui ont déstabilisé durablement la Libye ?)

» MONDE/ SPORT/ JEUX OLYMPIQUES DE RIO DE JANEIRO (RIO 2016) : Fin des jeux olympiques de Rio de Janeiro (vive Tokyo 2020)

» AFRIQUE/ CRISES/ ECONOMIE/ DEVELOPPEMENT/ PAUVRETE : calculs stratégiques, crises multiformes, incertitudes et nouveaux défis à l’assaut d’un continent meurtri

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENERGIE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES : construire le futur, construire l’avenir

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ COOPERATION : ces difficultés qui effritent les acquis de la gouvernance…

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ JMJ Cracovie 2016 : les messages des jeunes au pape François

» MONDE/ PEROU/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pedro Pablo Kuczynski nouveau président du Pérou

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLES 2016/ CONVENTION DU PARTI REPUBLICAIN : Donald Trump officiellement désigné candidat du parti républicain à la Maison Blanche

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 27e SOMMET : grandes mesures et nouvelles perspectives sécuritaires et commerciales

» MONDE/ ROYAUME–UNI/ UNION EUROPEENNE/ BREXIT : Mme Theresa May devient officiellement Premier ministre (après le référendum en faveur de la sortie)

» MONDE/ SPORT/ TENIS/ CHAMPIONS : ces champions et championnes qui confortent leur leadership

» MONDE/ SPORT/ FOOTBALL/ EURO 2016 : victoire du Portugal 1-0 face à la France

» AFRIQUE/ SAHARA OCCIDENTAL/ POLITIQUE : M. Brahim Ghali a été élu secrétaire général du front Polisario et président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD)

» MONDE/ ROYAUME-UNI- UNION EUROPEENNE/ CONSEQUENCES DU BREXIT : le Brexit, une bien mauvaise idée (incertitudes et instabilité économique à l’assaut de la City de Londres)

» MONDE/ AUTRICHE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : l'élection présidentielle invalidée pour irrégularités

» MONDE/ COREE DU NORD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : nouvelles orientations politiques, économiques et stratégiques dans la stabilité (M. Kim Jong-Un, Président du Parti des travailleurs de Corée/ PTC)

» MONDE/ SPORT/ LEADERSHIP SPORTIF : Equipes championnes (Leicester City FC, football anglais) et Cleveland Cavaliers (National Basketball Association - NBA)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ INDUSTRIES/ INFRASTRUCTURES/ TECHNOLOGIES : nouvelles données, nouvelles approches et nouvelles réalités sur le développement du continent

» MONDE/ RUSSIE/ XXe Forum économique international de Saint-Pétersbourg : l'économie mondiale influencée par des facteurs politiques et sociaux

» AFRIQUE/ TCHAD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. IDRISS DEBY ITNO réélu Président du Tchad pour un 5e mandat, avec 61,56% de voix (Céni)

» AFRIQUE/ CROISSANCE/ GRANDS PROJETS/ NOUVELLES TECHNOLOGIES : nouvelles perspectives de développement

» MONDE/ SPORT/ BOXE/ MUHAMMAD ALI : décès d’un champion de la boxe et d’une légende du sport (j’ai aimé la boxe avec Muhammad Ali, j’ai cessé de m’intéresser à la boxe après Ali)

» AFRIQUE/ UNION DES COMORES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Azali Assoumani, élu Président de l'Union des Comores selon les résultats de la CNI

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : le Premier Ministre dresse le bilan de l’action gouvernementale et évoque les prochains chantiers

» AFRIQUE/ DJIBOUTI/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Ismaïl Omar Guelleh largement réélu Président pour un quatrième mandat

» MONDE / ALLEMAGNE/ GENOCIDE ARMENIEN : la nouvelle Allemagne reconnait le génocide arménien (condamnation du passé hitlérien de l’ancienne Turquie/Empire ottoman)

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays piégé dans des conflits et des grèves multiples et violentes (l'image de la France désormais écornée)

» MONDE/ 2e GUERRE MONDIALE/ ASIE/ G7 ET GOUVERNANCE MONDIALE : 2e guerre mondiale en Asie, entre regrets, amertume et prise de conscience

» MONDE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES/ DIFFICULTES : avancées technologiques saisissantes et persistance des défaillances et lacunes

» COTE D’IVOIRE/ ECONOMIE/ FINANCES PUBLIQUES/ PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT (PND) : des attentes importantes en matière de financement de l’économie nationale

» COTE D’IVOIRE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE/ MARCHE FINANCIER LOCAL : bonne perspective économique sur fond de morosité de l’économie mondiale

» MONDE/ BRESIL/ CRISE POLITIQUE / GOUVERNANCE : instabilité politique et économique (M. Michel Temer, Président intérimaire du Brésil, suite au départ forcé de Mme Dilma Roussef)

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLE 2016/ POLITIQUE : nouvelles orientations stratégiques, business et leadership, unité du parti Républicain, relations internationales...

» MONDE/ RUSSIE/ DEFENSE ET SECURITE : commémoration de la victoire de l’Armée Rouge sur les troupes nazies et rappel de la défaite militaire de Hitler par des armes conventionnelles

» MONDE/ SPORT/ BASKET-BALL/ NBA : Stephen Curry désigné meilleur joueur de la saison régulière pour la deuxième année consécutive (Curry est le premier joueur de l'histoire de la NBA élu MVP à l'unanimité)

» MONDE/ PHILIPPINES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Rodrigo Duterte, nouveau Président élu des Philippines

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ SOCIAL : bonnes nouvelles, mauvaises nouvelles de Côte d’Ivoire

» AFRIQUE / GUINEE EQUATORIALE / POLITIQUE / ECONOMIE : M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo réélu président de la Guinée Equatoriale, pour affronter les nouveaux défis socio-économiques

» MONDE/ AGRICULTURE/ INNOVATIONS ET GENIE AGRICOLE : avancées en matière d’agro-industrie, modernisation agricole, accroissement de la production

» MONDE/ CULTURE/ MUSIQUE : Prince, artiste-musicien de génie, l’un des dieux contemporains de la musique moderne (poursuite des décès bizarres et suspects des grands artistes américains)

» MONDE/ RUSSIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERVANCE : annonces et conclusions de la « ligne directe » du Président Vladimir Poutine

» AFRIQUE/ CONGO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour avec 60,39% des voix

» AFRIQUE/ NIGER/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président sortant Issoufou Mahamadou réélu avec 92,49% des voix (CENI / résultats officiels de l’élection présidentielle/ scrutin contesté par l’opposition)

» MONDE/ CUBA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Raul Castro réélu pour cinq ans à la tête du PC cubain

» AFRIQUE/ BENIN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Patrice Talon est élu Président du Bénin avec 65,39% des voix (Commission électorale)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PDCI-RDA : les 70 ans du PDCI-RDA

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Faustin-Archange Touadéra élu président de la Centrafrique (Autorité nationale électorale-ANE)

» MONDE/ BIRMANIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE : M. Htin Kyaw investi en tant que nouveau président du Myanmar

» MONDE/ USA/ CUBA/ RELATIONS INTERNATIONALES/ ECONOMIE : vers un monde multipolaire bénéfique aux échanges, à la coopération et à la paix internationale

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jocelerme Privert, investi président intérimaire, prêche le consensus politique

» UNION AFRICAINE/ 26e SOMMET : M. Idriss Deby Itno, président tchadien et nouveau président de l'UA pour 2016

» AFRIQUE/ TERRORISME ET VIOLENCES/ DESTABILISATION : poursuite des attaques terroristes et des campagnes de déstabilisation de l'Afrique

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : La Croatie a enfin un nouveau gouvernement, dirigé par M. Tihomir Oreskovic

» MONDE/ Portugal/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le candidat conservateur Marcelo Rebelo de Sousa élu président du Portugal dès le premier tour

» AFRIQUE/ NIGERIA/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ ETAT DE RIVERS : l’état de Rivers au Nigeria, l’un des pôles économiques significatifs de la fédération nigériane

» MONDE/ CULTURE/ CINEMA/ OSCARS 2016 : Leonardo DiCaprio décroche l’Oscar du meilleur acteur

» MUSIQUE/ REGGAE/ ROCK : nouveaux espoirs, nouvelles sonorités, nouveaux combats

» MONDE/ VIETNAM/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Réélection de Nguyen Phu Trong à la tête du Parti communiste vietnamien (PCV)

» AFRIQUE/ TURQUIE/ COTE D’IVOIRE/ COOPERATION/ ECONOMIE : le Président de la Turquie en Côte d’Ivoire pour renforcer la coopération

» MONDE/ FOOTBALL/ FIFA/ REFORMES : Gianni Infantino devient le neuvième président de la FIFA

» MONDE/ USA/ ARMES A FEU ET VIOLENCES/ TUERIES MASSIVES D’INNOCENTS : Barack Obama présente ses mesures contre les armes à feu

» AFRIQUE/ OUGANDA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : Yoweri Museveni réélu président pour un cinquième mandat

» UNION EUROPEENNE/ GRANDE-BRETAGNE/ REFORMES : un accord qui donne un « statut spécial » au Royaume-Uni dans l’UE (UE : pas de réformes en profondeur)

» MONDE/ VENEZUELA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ PETROLE : les difficultés d’une économie non diversifiée et non industrialisée

» MONDE/ LEADERSHIP ET COMPETITION/ TECHNOLOGIES AVANCEES/ COMMUNAUTE INTERNATIONALE : ces technologies avancées décisives qui irritent les adversaires…

» AMERIQUE LATINE/ RELIGION CHRETIENNE/ PAPE FRANCOIS : les chefs de file des deux Églises, le pape François et le Patriarche Kirill, se sont rencontrés pour la première fois à Cuba

» MONDE/ TAIWAN/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dr Tsai Ing-wen élue première femme présidente de Taïwan

» CANADA/ QUEBEC/ DEVELOPPEMENT LOCAL : redécouvrir le Québec, une puissance économique et technologique au sein de la fédération du Canada

» AFRIQUE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : Voyage pastoral du pape François en Afrique sur fond de montée en puissance des violences et du terrorisme islamique

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ ASSEMBLEE FEDERALE/ MESSAGE ANNUEL : le Président Vladimir Poutine devant le Parlement (politique nationale et étrangère, Syrie, terrorisme, sécurité globale, gouvernance et leadership, etc.)

» MONDE/ MYANMAR (BIRMANIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire électorale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) aux élections législatives en Birmanie et nouvelles perspectives sociopolitiques

» RWANDA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : la réforme constitutionnelle largement approuvée au Rwanda

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Roch Marc Kaboré, nouveau président élu dès le premier tour

» MONDE/ CROISSANCE ECONOMIQUE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ TERRORISME : entre les acteurs de la prospérité et de la paix et les forces de destruction

» MONDE/ CONFERENCE DE PARIS SUR LE CLIMAT/ COP21 : l’accord mondial sur le climat adopté par 195 pays (rendre la planète Terre plus habitable et moins polluée est possible)

» MONDE/ RUSSIE/ TERRORISME/ ACTE DE GUERRE DELIBERE TURC : Actes et mesures suspects visant à renforcer l’Etat islamique et à consolider les avoirs financiers des milieux terroristes et criminels

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE/ VATICAN : Le pape François ouvre la porte sainte et lance le Jubilé de la miséricorde

» MONDE/ ECONOMIE/ SANTE/ VEILLE TECHNOLOGIQUE : économie verte, avancées technologiques et perspectives extraordinaires

» MONDE/ ARGENTINE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le libéral Mauricio Macri remporte l'élection présidentielle

» AFRIQUE/ TANZANIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : John Magufuli élu président de la Tanzanie (le nouveau président appelle à l’unité nationale)

» MONDE/ NEPAL/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Mme Bidhya Devi Bhandari élue présidente du Népal

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire écrasante des conservateurs eurosceptiques à l’issue des législatives en Pologne

» MONDE/ GUATEMALA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Un acteur-président pour relever les défis du Guatemala

» AFRIQUE/ GUINEE / POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : la Céni confirme la victoire d'Alpha Condé

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ THOMAS SANKARA : le Burkina Faso redécouvre son ancien leader, 28 ans après (mieux vaut tard que jamais)

» MONDE/ CANADA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Législatives au Canada/ victoire nette des libéraux après une décennie conservatrice

» MONDE/ BELARUS (BIOLORUSSIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Le président Alexandre Loukachenko réélu pour un cinquième mandat

» AFRIQUE/ CONGO-BRAZZAVILLE/ REFORMES CONSTITUTIONNELLES/ GOUVERNANCE : un nouveau départ (Référendum constitutionnel au Congo Brazzaville : victoire du « oui » à plus de 92 %)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PRESIDENTIELLE 2015 : M. Alassane Ouattara réélu Président de Côte d’Ivoire (résultats officiels dévoilés par la Commission électorale indépendante (CEI))

» MONDE/ SYRIE/ GUERRE CONTRE LE TERRORISME : l’aide militaire décisive de la Russie à l'Etat syrien va contribuer à imposer la paix

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara évalue les actions de développement concernant diverses régions du pays (Aboisso, Abengourou, Divo, Gagnoa, Daloa)

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ VOYAGE PASTORAL : le pape François en Amérique (Cuba, Etats-Unis d’Amérique)

» MUSIQUE/ REGGAE/ PETER TOSH : “Roots, Rock, Reggae” with “ Word, Sound and Power ” (Peter Tosh, copié et inégalé, toujours la meilleure section rythmique du Reggae)

» MONDE/ TERRORISME/ 11 SEPTEMBRE 2001/ VIOLENCES ET IMPUNITE : le terrorisme plus fort, avec Etat, moyens financiers conséquents (pétrole, drogue), migrants et totale impunité (interdiction d’attaque au sol des terroristes)

» MONDE/ CHINE/ AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : coopération, échanges commerciaux et aide au développement

» MONDE/ CHINE/ DEFENSE ET SECURITE/ DEVELOPPEMENT : un monde de paix et de développement

» AFRIQUE/ BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS : réformes, développement et perspectives

» AFRIQUE/ FINANCES PUBLIQUES/ CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT/ REFORMES MONETAIRES : questions de fond

» AFRIQUE/ BURUNDI/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pierre Nkurunziza élu président pour un dernier mandat, doit œuvrer sincèrement à la réconciliation et garantir l’unité, la paix et le développement véritable du pays

» MONDE/ RELATIONS USA-AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE/ SECURITE : le Président des USA en Afrique (Kenya, Ethiopie)

» AFRIQUE/ CONGO/ PAIX ET STABILITE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Améliorer la gouvernance pour consolider la paix et le développement

» MONDE/ IRAN/ NUCLEAIRE CIVIL/ ENERGIE ET RECHERCHES AVANCEES : le nucléaire civil au profit de tous, l’atome au profit de tous

» MONDE/ VATICAN/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Amérique latine pour revisiter le passé et dénoncer les pauvretés et les violences

» FRANCE/ COOPERATION ET BONNE GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ET DEMOCRATIE/ SECURITE : le Président Hollande en Afrique pour rappeler les attentes de la France

» MONDE/ ASIE/ ECONOMIE ET COOPERATION/ LEADERSHIP : développement agricole, financier, industriel et technologique sans précédent

» AFRIQUE/ REPUBLIQUE FEDERALE D’ETHIOPIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays stable à la pointe de l’émergence économique et sociale en Afrique

» AFRIQUE/ BENIN/ ECONOMIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : résultats contrastés en matière de développement économique et social sur fond d’incertitudes

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 25e SOMMET/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE : quel agenda pour stabiliser et développer le continent ?

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ SOCIAL : comment stabiliser l’environnement sociopolitique et garantir des élections générales apaisées en 2015 ?

» MONDE/ AZERBAIDJAN/ JEUX EUROPEENS/ BAKU 2015 : les premiers jeux européens sont ouverts

» MONDE/ BOSNIE-HERZEGOVINE/ RELIGION CATHOLIQUE : Le Pape François à Sarajevo, une visite pastorale et historique

» AFRIQUE/ MAROC/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT/ PROJETS : Processus d’intégration de l’Afrique dans le développement du continent

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le conservateur Andrzej Duda remporte l’élection présidentielle polonaise de mai 2015

» AFRIQUE/ INSTITUTIONS DE DEVELOPPEMENT/ BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BAD) : M. Akinwumi Adesina, candidat du Nigeria, élu à la présidence de la BAD

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ ENERGIE/ ECONOMIE : découvertes, projets, perspectives et enjeux énergétiques

» AFRIQUE/ MINES/ ECONOMIE MINIERE : découvertes, projets et perspectives

» MONDE/ ENERGIE/ NUCLEAIRE : perspectives africaines et enjeux

» MONDE/ GUYANA/ POLITIQUE/ GOUVERVANCE/ ECONOMIE : M. David Granger (à la tête d'une coalition de partis politiques) est élu président du Guyana

» MONDE/ CATASTROPHES NATURELLES/ NEPAL : une planète périlleuse encore globalement inconnue…

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le triomphe électoral des conservateurs britanniques peut ouvrir de nouvelles perspectives politiques en Europe

» MONDE/ COSTA RICA/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : le Costa Rica, un pays d’avenir

» AFRIQUE/ TOGO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Faure Gnassingbé officiellement réélu président de la république du Togo

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2015 : M. Omar el-Béchir réélu Président avec 94,5 % des voix

» AFRIQUE/BURUNDI/ VIOLENCES POLITIQUES/ CRISE ET DESTABILISATION : savoir mener les bons combats qui garantissent la démocratie, la paix et la stabilité du pays

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ REGIONS DE L'AGNEBY-TIASSA ET DE LA ME : Projets, options et stratégies pour l'émergence

» AFRIQUE/ DETRESSE ET MAUVAISE GOUVERNANCE/ REFUGIES ECONOMIQUES : ces pays en difficulté étouffés par des milliers de réfugiés économiques et politiques

» MONDE/ KAZAKHSTAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : M. Noursoultan Nazarbaïev remporte la présidentielle anticipée au Kazakhstan

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015/ RHDP : M. Alassane Ouattara est investi candidat du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix)

» MONDE/ GENOCIDE ARMENIEN / CRIME CONTRE L’HUMANITE : au-delà du négationnisme, quelle approche constructive pour les milliers de victimes et leurs descendants ?

» MONDE/ ECONOMIE ET COMMERCE/ MATIERES PREMIERES : les producteurs à la recherche d’un prix rémunérateur

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ GOUVERNANCE : le Président Vladimir Poutine éclaire sur la politique nationale et internationale de la Russie

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : processus de consolidation et d’éveil après des années de crises

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ POLITIQUE : bonnes perspectives sur fond de préparation des élections de 2015

» AFRIQUE/ PRESIDENCE DE L’UNION AFRICAINE/ NOUVEAU LEADERSHIP : l’Afrique, un continent exploité en mal de considération

» AFRIQUE/ OBSTACLES AU DEVELOPPEMENT : Corruption et développement en Afrique…

» MONDE/ CHINE/ FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT : les efforts de la Chine pour l’émergence de la nouvelle Banque de développement des infrastructures en Asie (AIIB)

» MONDE/ IRAN/ NUCLEAIRE : accord sur le nucléaire iranien

» AFRIQUE/ TOGO/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2015 : des élections apaisées pour consolider les acquis en matière de développement

» AFRIQUE/ NIGERIA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Muhammadu Buhari élu Président de la république fédérale du Nigeria

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ JACQUEVILLE : Désenclavement d’une grande région économique en Côte d’Ivoire

» AFRIQUE ET CARAIBES/ CULTURE ET DEVELOPPEMENT/ CULTURE ET ECONOMIE : la culture, au mieux de sa forme ?

» AFRIQUE/ LESOTHO/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Le nouveau Premier ministre du Lesotho, Pakallitha Mosisili, a été investi

» MONDE/ ISRAEL/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le Likoud et Netanyahu remportent les élections législatives

» AFRIQUE/ EGYPTE/ GOUVERNANCE/ TERRORISME : le leader du monde arabe s’engage pour le renouveau et la modernisation

» MONDE/ BRICS/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le renouveau en marche pour un monde d’espoir

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ DEVELOPPEMENT LOCAL : pluralité d’initiatives, grandes mesures et grands projets pour relancer le développement du sud-ouest ivoirien

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Président Jose Mujica d’Uruguay, leçons de vie, de présidence et de sacerdoce

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Tabaré Vazquez, élu président, a prêté serment à la tête de l'Uruguay

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PDCI-RDA/ RHDP : Le soutien du PDCI à une candidature unique d’Alassane Ouattara au sein du RHDP désormais officielle

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ PAIX/ DEVELOPPEMENT/ FORMATION ET EMPLOIS : ces actions multiformes qui peuvent consolider le développement et la paix

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ SOCIO-ECONOMIE/ REFORMES ET AVANCEES : vers quels nouveaux horizons ?

» MONDE/ SCIENCE/ DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ ECONOMIE : le monde avance, l’Afrique aussi

» SPORT/ COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS 2015 : victoire de la Côte d’Ivoire sur le Ghana

» MONDE/ ECONOMIE/ DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : Efforts stratégiques, nouvelle économie, avancées technologiques et incertitudes sur notre futur

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE ET EMERGENCE : Actions et mesures fortes en faveur de l’émergence de la Côte d’Ivoire

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ CRIMINALITE ET GRAND BANDITISME : Au-delà de l’horreur

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERVANCE : Edgar Lungu, Président élu de la Zambie, a prêté serment

» AFRIQUE/ RELATIONS MAROC-COTE D’IVOIRE/ COOPERATION ET ECHANGES : consolidation des échanges ivoiro-marocains

» MONDE/ UNION EUROPEENNE/ BCE/ GRECE : M. Alexis Tsipras, nouveau Premier ministre, engage la Grèce dans une nouvelle politique économique

» MONDE/ ARABIE SAOUDITE/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Les défis du nouveau roi d'Arabie saoudite, Salmane Ben Abdel Aziz

» MONDE/ ARABIE SAOUDITE/ POLITIQUE : Mort du roi Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud d’Arabie saoudite (le roi Abdallah, un frère et un ami de l’Afrique)

» SCIENCE MEDICALE/ LUTTE CONTRE LA MALADIE A VIRUS EBOLA : Résultats positifs et bonnes perspectives d’éradication de la maladie

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mme Kolinda Grabar Kitarovic, première Présidente élue de la Croatie

» MONDE/ UE-FRANCE/ TERRORISME : les ennemis de l’islam ont attaqué la liberté d’expression et tué une douzaine de personnes au nom de leur conception religieuse haineuse

» MONDE/ SRI LANKA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Maithripala Sirisena, nouveau Président élu du Sri Lanka

» MONDE/ PERSPECTIVES/ AN 2015 : Bonne et heureuse année 2015

» MONDE/ PERSPECTIVES 2015 : vœux de nouvel an 2015 et perspectives

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE : réflexions prospectives pour 2015

» MONDE/ JAPON/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Triomphe de la politique économique Abenomics de M. SHINZO ABE

» AFRIQUE/ TUNISIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Béji Caïd Essebsi, Chef du parti Nidaa Tounès (Appel de la Tunisie) est élu Président de Tunisie

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ HYDROCARBURES/ DEVELOPPEMENT MINIER : Des perspectives bonnes, malgré les incertitudes et les cas de corruption

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : conférence de presse annuelle du Président Poutine sur la situation politique et économique nationale et internationale

» ETATS-UNIS D’AMERIQUE/ CUBA/ RELATIONS DIPLOMATIQUES/ ECONOMIE : les Etats-Unis d’Amérique redécouvrent Cuba, puissance tiers-mondiste (et africaniste) pacifiste et responsable

» COTE D’IVOIRE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ PERSPECTIVES POLITIQUES : Efforts de paix et de développement

» MONDE/ NUMERIQUE ET AFFAIRES/ ENTREPRISES EMERGENTES : le numérique et ses nouveaux acteurs émergents

» MONDE/ FRANCE-UE/ ECONOMIE ET COOPERATION : le président français au Kazakhstan et en Russie

» MONDE/ FRANCOPHONIE/ OIF/ GOUVERNANCE : Nouveau secrétaire général et nouvelle gouvernance ( ?)

» MONDE/ ECONOMIE/ AFFAIRES/ SPORT ET VIE PUBLIQUE : la corruption et le grand banditisme forts et omniprésents partout

» MONDE/ ROUMANIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Klaus Iohannis, héraut de l'anti-corruption, élu président de Roumanie

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Kafando, Président de la transition

» AFRIQUE/ ETAT ET DEVELOPPEMENT : quel type d’Etat pour impulser efficacement le développement ?

» MONDE/ CANADA/ RELATIONS STRATEGIQUES FRANCO-CANADIENNES/ ECONOMIE : redécouvrir l'Etat fédéral du Canada, grande puissance francophone, avec le Président Hollande

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHE/ TRAITEMENT/ PERSPECTIVES : Faire face avec efficacité aux maladies et mieux répondre aux problèmes liés à la santé publique

» AFRIQUE/ MOZAMBIQUE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Filipe Nyusi, Président élu du Mozambique

» MONDE/ RUSSIE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT : Le Président Poutine se prononce en faveur d’un monde pacifique et respectueux du droit international

» MONDE/ BRESIL/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dilma Rousseff réélue, de nouveaux engagements pour un Brésil fort

» AFRIQUE/ BOTSWANA/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le président en exercice Ian Khama officiellement réélu

» AFRIQUE/ EMERGENCE ET DEVELOPPEMENT/ JEUNESSE : forces et entraves au développement

» ECONOMIE MONDIALE/ NOUVEAUX HORIZONS/ NOUVELLES PERSPECTIVES : le futur commence aujourd'hui

» ECONOMIE MONDIALE/ CRISE/ CROISSANCE : Ces secteurs d’activités en croissance

» AFRIQUE/ CROISSANCE ECONOMIQUE ET RESILIENCE/ EMERGENCE : les atouts de l’Afrique à consolider

» MONDE/ INDE- CHINE/ COOPERATION/ GOUVERNANCE : le potentiel économique et technologique des géants asiatiques

» AFRIQUE/ POLLUTION ET ENVIRONNEMENT/ SANTE PUBLIQUE : crise environnementale et menaces

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ AUTO-DETERMINATION DE L’ECOSSE : victoire du « non » et rejet de la souveraineté par l’Ecosse

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE L’IFFOU : réalisations, grands projets et perspectives

» MONDE/ TERRORISME ET TUERIES DE CIVILS NON ARMES/ PLUS JAMAIS CA : le sous-développement, l’extrême pauvreté et les maladies sont des exutoires intéressants qui doivent pouvoir mobiliser nos terroristes et rebelles

» AFRIQUE/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : le sous-développement socioéconomique et scientifique et l’extrême pauvreté peuvent perdre l’Afrique

» AFRIQUE/ EAU/ FORUM DE L’UEMOA SUR L’INVESTISSEMENT A DUBAI : Les monarchies du Golfe vont investir 19 milliards de dollars dans des projets d'infrastructure

» AFRIQUE/ LIBYE/ GUERRE ET EFFORTS DE PAIX/ PERSPECTIVE ECONOMIQUE : la paix maintenant

» COTE D’IVOIRE / ECONOMIE/ CACAO/ CHOCOLAT ET SANTE : le cacao ivoirien au mieux de sa forme

» MONDE ARABE/ PAYS DU GOLFE/ PAIX/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Les monarchies du Golfe ont réglé leur différend avec le Qatar

» ISRAEL-PALESTINE/ ACCORD DE PAIX : Israël signe un accord de paix durable avec le Hamas en Egypte

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE : Epidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l’ouest

» AFRIQUE/ AGRICULTURE/ PAIX ET SECURITE : l’émergence d’un continent freinée par des guerres nouvelles et des campagnes orchestrées d’insécurité

» MONDE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ UKRAINE- RUSSIE : la Russie appelle à s'unir pour construire et non pour détruire par la guerre

» TURQUIE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Recep Tayyip Erdogan premier président élu au suffrage universel direct de la Turquie

» AFRIQUE/ INVESTISSEMENTS/ EMPLOIS JEUNES / PAIX ET DEVELOPPEMENT : des chantiers, des espoirs et des menaces

» MONDE/ ONU/ SANCTIONS ECONOMIQUES : la Russie répond aux sanctions économiques occidentales

» USA- AFRIQUE/ PARTENARIAT STRATEGIQUE : Washington veut combler son retard commercial

» SCIENCE/ TECHNOLOGIES/ ENERGIE : des perspectives saisissantes

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE/ EBOLA : Communiqué conjoint des chefs d’Etat et de gouvernement de l’union du fleuve Mano pour la lutte contre l’épidémie de fièvre à virus Ebola en Afrique de l’Ouest

» AFRIQUE : ECONOMIE NUMERIQUE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES : évolutions favorables

» COTE D’IVOIRE/ BURKINA FASO/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : Communiqué conjoint du traité d'amitié et de coopération entre le Burkina et la Côte d'Ivoire, le 31 juillet 2014

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ RECHERCHE DE LA PAIX : les espoirs suscités par un accord de paix signé à Brazzaville

» MONDE/ AFRIQUE : défense et sécurité, coopération et développement

» IRAK/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Fouad Massoum nouveau président irakien

» SANTE PUBLIQUE/ SIDA, HEPATITES, EBOLA : prévention, bilan, traitements et perspectives

» INDONESIE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Joko Widodo élu président

» FRANCE - AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT : le Président François Hollande recadre et consolide la coopération française en Afrique

» UNION EUROPEENNE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE/ RELATIONS INTERNATIONALES : Jean-Claude Juncker élu président de la Commission européenne par le Parlement

» MONDE/ ECONOMIE ET FINANCES PUBLIQUES : Perspectives économiques pour le premier trimestre 2014

» SPORT/ POLITIQUE/ POLITISATION DU SPORT MONDIAL : l’immixtion sournoise de la politique dans le sport

» SCIENCE/ MEDECINE/ ALERTE MEDICALE : les maladies cardio-vasculaires

» ISRAEL/ TRANSPORT URBAIN/ REVOLUTION TECHNOLOGIQUE : Un nouveau moyen de transport ultra-rapide à Tel-Aviv

» IRAK/ INSURRECTION ARMEE DJIHADISTE/ SOUVERAINETE/ : soutien, riposte et contre-mesures pour l’existence de l’Irak

» MONDE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES/ E-HEALTH : les nouvelles technologies investissent la santé publique…

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ PAIX ET PERSPECTIVE ECONOMIQUE : La paix et le développement sont possibles…

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHES/ PREVENTION ET TRAITEMENT : les progrès médicaux insuffisamment mis à profit par les populations

» AMERIQUE LATINE/ COLOMBIE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Juan Manuel Santos élu président pour consolider la paix

» AMERIQUE LATINE-CHINE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : consolidation du rôle de la Chine dans ses domaines d’intervention

» IRAK/ INSURRECTION MILITAIRE ET GUERRE DJIHADISTE D’OCCUPATION : l’Irak mérite un soutien accru de la communauté internationale

» AFRIQUE/ FMI/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : de nouveaux engagements pour consolider les économies en croissance

» DEUXIEME GUERRE MONDIALE/ COMMEMORATION DU DEBARQUEMENT/ D-DAY : la guerre et le bellicisme toujours ancrés dans l’esprit des hommes…

» ESPAGNE/ABDICATION DU ROI/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE : l’Espagne a un nouveau Chef de l’Etat

» SYRIE/ UKRAINE/ REBELLION ET DEMOCRATIE : de nouveaux présidents élus dans des pays durablement déstabilisés par des forces démocratiques anachroniques

» AFRIQUE/ MALAWI/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mutharika a prêté serment comme président au Malawi

» EGYPTE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE ET PERSPECTIVES : Abdel Fattah al-Sissi élu Président promet la sécurité et la stabilité du pays

» AFRIQUE DE L’OUEST/ MINES/ PARTENARIAT : des accords en vue de l’exploitation de grands gisements miniers

» BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT-BAD/ ASSEMBLEE ANNUELLE 2014 : l’émergence d’une nouvelle Afrique

» MONDE/ CULTURE ET ECONOMIE/ CINEMA : les grands moments du cinéma…

» RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ INNOVATION : l’ouverture des données publiques est en marche

» AFRIQUE DU SUD/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE/ 2e mandat de Jacob Zuma : quel renouveau socio-économique et quel leadership continental ?

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET ENERGIE/ FMI : l’Afrique peut faire mieux en matière de croissance

» SCIENCE MEDICALE/ Cellules-souches : une révolution médicale qui va changer le destin de l’Humanité

» AFRIQUE/ NIGERIA : Economie, paix et sécurité

» SCIENCE ET TECHNOLOGIE/ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : vers quel futur ?

» CHINE - AFRIQUE/ COOPERATION/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : les engagements du Premier ministre Li Keqiang en faveur de l’Afrique

» AFRIQUE/ NIGERIA/ PREMIERE PUISSANCE ECONOMIQUE ET TERRORISME : regain d’activités terroristes intempestives et barbares

» COTE D’IVOIRE-FMI/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Les perspectives macroéconomiques pour 2014 demeurent positives

» AFRIQUE/ BANQUE MONDIALE/ GOUVERNANCE ET DEVELOPPEMENT : surmonter les incertitudes et vaincre la pauvreté

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Conférence de presse du Premier ministre ivoirien

» VATICAN/ CANONISATION : de nouveaux saints de l’église catholique consacrés par le Pape François

» GENOCIDE ARMENIEN DE 1915/ ESCLAVAGE : les grandes hontes ne disparaissent jamais...

» IRAK/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE/ PETROLE : des efforts pour une émergence de l’économie irakienne

» AFRIQUE/ CEDEAO/ VOIES FERREES : le lancement de divers projets ferroviaires en Afrique de l’ouest

» AFRIQUE/ ECONOMIE : amélioration constante des économies africaines sur fond de morosité des grandes économies mondiales

» UNION EUROPEENNE/ EUROPE DE L'EST/ CRISE ET ECONOMIE : approches et visions différentes sur l’Europe économique

» RWANDA/ COMMEMORATION DU GENOCIDE : le génocide rwandais, 20 ans après

» SANTE/ OMS/ JOURNEES MONDIALES : prévention de la tuberculose et des maladies à transmission vectorielle

» FRANCE/ ELECTIONS LOCALES/ GOUVERNANCE/ EMPLOIS : Nouveau gouvernement sur fond de rejet de la politique de François Hollande

» FRANCE/ CHINE/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : emplois, transfert de technologie, nouveaux horizons d’échanges et de coopération…

» FOOTBALL/ SPORT ET CELEBRITE/ MONDIAL 2014 : Pelé, une légende du sport mondial…

» SCIENCE MEDICALE/ ALERTE MEDICALE : la fièvre hémorragique Ebola tue en Afrique de l’ouest

» MENACES GLOBALES/ CYBERCRIMINALITE : quelles réponses et quelles solutions ?

» JESUS CHRIST/ SERMON SUR LA MONTAGNE/ PAROLES DE VIE : Jésus Christ 2014 ans après…

» MONDE/ PROCESSUS DEMOCRATIQUE EN UKRAINE : la démocratie a parlé et la Crimée a opté pour un nouvel avenir d’espoir et de prospérité

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ MINES ET ENERGIE : découvertes, grands projets et perspectives

» CHILI/ POLITIQUE ET ECONOMIE : Michelle Bachelet Présidente, face à la nouvelle génération, pour vaincre les inégalités

» AFRIQUE/ EMERGENCE/ COOPERATION SUD-SUD/ INVESTISSEMENTS DIRECTS : le Maroc met son savoir-faire et son expérience au service de l’Afrique

» ALLEMAGNE/ ENERGIE ET ELECTRICITE : La transition énergétique en Allemagne

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : D’ici à 2040, l’Afrique aura plus de pays à revenu intermédiaire

» MONDE ARABE/ AFRIQUE : Le bilan économique et social des révolutions arabes est désastreux

» AFRIQUE/ VISION ET GOUVERNANCE : La renaissance africaine selon Thabo Mbeki

» MUSIQUE/ REFERENCES MONDIALES : meilleurs guitaristes et meilleures chansons

» AFRIQUE/ POLITIQUE ET VIOLENCES : ces guerres sales qui détruisent l’Afrique

» AFRIQUE DU SUD / EMERGENCE : progrès, prospérité et envers de la vitrine

» SCIENCE/ ALIMENTATION : ces produits alimentaires manufacturés qui deviennent de vrais poisons pour notre santé

» ECONOMIE GLOBALE : 2014, probable année à risques pour l’économie mondiale

» AFRIQUE/ ECONOMIE : perspectives économiques favorables en 2014

» RWANDA/ DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE : SMART Rwanda : Transformer un pays tout entier via l’usage généralisé des TIC

» AGENDA 2063 ET EMERGENCE AFRICAINE : Créer des emplois et réduire les inégalités

» YEMEN/ ECONOMIE ET DEVELOPPPEMENT LOCAL/ LIBERTE ET JUSTICE : le Yémen renonce à l’Etat unitaire et s’engage pour l’Etat fédéral

» RELIGION CATHOLIQUE/ RENOUVEAU CHARISMATIQUE : quelles attentes ?

» MUSIQUE/ REGGAE : Grammy Award du meilleur album de reggae

» FOOTBALL/ AFRIQUE : Yaya Touré sacré meilleur joueur africain 2013

» AFRIQUE/ MADAGASCAR : le nouveau Président réussira-t-il à sortir définitivement le pays de la crise politique et socio-économique ?

» SPORT/ JO SOTCHI 2014/ RUSSIE : Sotchi 2014 ou le développement accéléré par le sport

» SPORT/ JO SOTCHI 2014 : des olympiades ouvertes à tous et l’Afrique y sera

» AFRIQUE : vers quel futur ?

» USA - DISCOURS SUR L’ETAT DE L’UNION : Bilan, actions et perspectives.

» JAPON-AFRIQUE : le Japon confirme ses engagements vis-à-vis de l’Afrique en matière de développement.

» FRANCE - AFRIQUE : Actions et mesures pour promouvoir la paix et le développement économique et social en Afrique.

» FRANCE - UNION EUROPEENNE : Espoirs et scepticisme face aux nouveaux engagements du Président Hollande pour une France forte.

» ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT/ AFRIQUE : nouvelles approches, nouveaux espoirs, nouvelles incertitudes.

» COTE D’IVOIRE : La croissance retrouvée.

» RELIGION CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : renouveau et revitalisation de l'Eglise catholique

» APARTHEID : L'apartheid vaincu par l’Afrique du Sud et la communauté internationale

» INTOLERANCES POLITIQUES ET RELIGIEUSES : peut-on mettre fin à la haine dans les rapports entre les humains

» LIBERATION DU MALI : La France libère le Mali

» PANAFRICANISME : Kwame Nkrumah : Le père du panafricanisme

» AFRIQUE : le grand retour de l’Afrique centrale dans l’économie pétrolière

» AFRIQUE : Les leaders africains honorés par “African Business” à New York .

» AFRIQUE : Les défis de l’économie privée en Afrique subsaharienne

» La Russie veut s’implanter en Afrique du Sud

» AFRIQUE : affaires, perspectives, conflits et gaspillages de ressources …

» AFRIQUE : Top 10 des pays africains les plus gangrenés par la fuite des capitaux.

» AFRIQUE : une révolution technologique et scientifique africaine est possible

» AFRIQUE : une révolution technologique et scientifique africaine est possible

» Industrie pétrogazière : la Russie conserve sa place de leader

» AFRIQUE : Fuite des capitaux, évasion fiscale et corruption

» TUNISIE : économie fragilisée et perspectives économiques défavorables après 3 ans de révolution tunisienne


Haut de page