Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

A LA UNE


Publié le 24/03/2016 à 17:35:49
MONDE/ USA/ CUBA/ RELATIONS INTERNATIONALES/ ECONOMIE : vers un monde multipolaire bénéfique aux échanges, à la coopération et à la paix internationale



 

0.1 - « Cuba/ Obama salue un «jour nouveau», Castro souhaite la fin des «divergences» : Barack Obama a salué lundi 21 mars un « jour nouveau » dans les relations entre les Etats-Unis et Cuba, et « l’esprit d’ouverture » de Raul Castro rappelant que l’avenir de l’île sera « décidé par les Cubains ». C’est la troisième rencontre entre Barack Obama et Raul Castro en moins d’un an et la première en terre cubaine. Ils avaient aussi eu un bref aparté aux obsèques de Nelson Mandela en 2013. Depuis, le climat entre les deux pays s’est nettement amélioré. Le prouvent les déclarations des deux chefs d’Etat. Le président américain qui souhaite donc mettre à profit cette visite pour rendre irréversible le processus de rapprochement entamé il y a quinze mois a salué ce lundi soir 21 mars « un jour nouveau » dans les relations entre les Etats-Unis, « l’esprit d’ouverture » de Raul Castro, et a rappelé que l’avenir de l’île sera « décidé par les Cubains ». Barack Obama a également promis des discussions « franches » sur les droits de l’homme avec Cuba, le président cubain ayant d'ailleurs contesté l'existence de prisonniers politiques à Cuba. »

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


0.2 – « CUBA/ Conjoncture économique : L’économie cubaine a longtemps souffert de l’effondrement du bloc soviétique et de l’embargo imposé par les États-Unis, même s’il est attendu que ce dernier assouplisse ses restrictions commerciales et de voyage avec le pays. Malgré son isolement, Cuba a subi la crise économique mondiale et sa situation financière s'est détériorée. Après avoir diminué en 2014, la croissance a notablement progressé en 2015 (+4%) selon les données disponibles. Cette dynamique devrait se poursuivre en 2016. Le tourisme, les envois de fonds de la diaspora cubaine et la vente de services médicaux et professionnels à l'étranger constituent les principales sources de devises du pays. Le pays reste fortement handicapé par des problèmes structurels. Le président Raul Castro entend néanmoins moderniser le modèle économique cubain. Depuis fin 2014, les relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis se sont fortement améliorées. »

 

Carte de Cuba Afficher l'image d'origine

 

----------------------------------------

   

Cuban President Raul Castro, left, shakes hands with U.S. President Barack Obama during a meeting in Revolution Palace, Monday, March 21, 2016. Brushing past profound differences, President Obama and President Castro sat down for a historic meeting, offering critical clues about whether Obama's sharp U-turn in policy will be fully reciprocated. (AP Photo/Ismael Francisco) Barack Obama se rendra à Cuba les 21 et 22 mars 2016 - DR : Google Maps

 

1 - Cuba : Obama salue un «jour nouveau», Castro souhaite la fin des «divergences»

 

Barack Obama a salué lundi 21 mars un « jour nouveau » dans les relations entre les Etats-Unis et Cuba, et « l’esprit d’ouverture » de Raul Castro rappelant que l’avenir de l’île sera « décidé par les Cubains ». C’est la troisième rencontre entre Barack Obama et Raul Castro en moins d’un an et la première en terre cubaine. Ils avaient aussi eu un bref aparté aux obsèques de Nelson Mandela en 2013. Depuis, le climat entre les deux pays s’est nettement amélioré. Le prouvent les déclarations des deux chefs d’Etat. Le président américain qui souhaite donc mettre à profit cette visite pour rendre irréversible le processus de rapprochement entamé il y a quinze mois a salué ce lundi soir 21 mars « un jour nouveau » dans les relations entre les Etats-Unis, « l’esprit d’ouverture » de Raul Castro, et a rappelé que l’avenir de l’île sera « décidé par les Cubains ».

 

Barack Obama a également promis des discussions « franches » sur les droits de l’homme avec Cuba, le président cubain ayant d'ailleurs contesté l'existence de prisonniers politiques à Cuba. Le leader cubain a d'ailleurs fait montre d’un certain agacement lors de questions portant sur les prisonniers politiques : « On ne peut pas politiser la question des droits de l’homme, ce n’est pas correct… Donnez-moi immédiatement la liste, et s’il y en a ils seront libérés avant la fin de la nuit… ». Barack Obama doit rencontrer des opposants ce mardi, lesquels ont d’ailleurs fait face à une vague d’arrestation juste avant son arrivée. Raul Castro a en revanche salué le soutien de son homologue américain pour lever l’embargo qui pèse sur l’île depuis 1962 et souhaite que les « divergences » entre les deux pays soient dépassées. Il a aussi rappelé que c'est une levée définitive et totale de l'embargo qui entraînera la normalisation des relations bilatérales entre les deux pays.

 

« Les dernières mesures destinées à assouplir l'embargo sont positives mais insuffisantes. L'embargo est l'obstacle le plus important à notre développement économique et au bien-être de la population cubaine. La levée de l'embargo est donc une condition essentielle à la normalisation des relations bilatérales. »/ Raoul Castro, président cubain 21/03/2016

 

Avant ce rendez-vous avec la presse, et passage obligé de toute visite officielle, Obama s’est d’abord incliné, sous un ciel gris, devant le mémorial en hommage à José Marti, le père de l'indépendance cubaine, sur la place de la Révolution de la Havane. Cette place, il l’a ensuite traversée à pieds avant de retrouver son homologue cubain Raul Castro pour une longue poignée de main chaleureuse à l'intérieur de l'imposant palais de la Révolution. C’est dans ce palais que les hymnes cubain et américain ont retenti pour le passage en revue de la garde d’honneur cubaine. Les deux dirigeants se sont entretenus en tête-à-tête durant près de trois heures, plus longtemps que prévu, avant une réunion élargie à plusieurs ministres dont celui des Affaires étrangères et du Commerce. Le commerce est un sujet important, le principal obstacle entre les deux pays restant l’embargo économique, en vigueur depuis 54 ans.

 

Par RFI / Publié le 21-03-2016 / Modifié le 21-03-2016  

 

http://www.rfi.fr/ameriques/20160321-cuba-etats-unis-visite-officielle-declarations-barack-obama-raoul-castro-presse-j


Exterior of Meliá Cohiba Afficher l'image d'origine


-------------------------------------------

  

Afficher l'image d'origine   

 

2 - Obama à Cuba, pour l’histoire et le tourisme

 

La visite, sans précédent depuis 1928, d’un président américain à La Havane expose Obama à des critiques et le régime castriste au changement. Il ouvre aussi la perspective de nouveaux contrats à l’industrie touristique. En posant le pied, dimanche, sur le tarmac de l’aéroport de La Havane, Barack Obama devait ressentir le poids de l’histoire et savourer le symbole de l’instant. Pour la première fois depuis la visite de Calvin Coolidge en 1928, un président américain en exercice se trouve à Cuba. Une visite de trois jours pour sceller le rapprochement entre les deux voisins ennemis de la guerre froide.

 

Le premier président noir des Etats-Unis, qui effectue le voyage en compagnie de sa femme, Michelle, et de leurs deux filles, rêvait-il de fouler le sol cubain depuis son accession à la Maison Blanche ? En janvier 2009, lors de son discours d’investiture, il avait fait l’éloge d’une diplomatie de l’ouverture, rompant avec «l’axe du mal» des années Bush. A la lumière des événements d’aujourd’hui, cette phrase revêt un sens particulier : «A ceux qui s’accrochent au pouvoir par la corruption, la tromperie, en faisant taire l’opposition, sachez que vous êtes du mauvais côté de l’histoire, mais que nous vous tendrons la main si vous êtes prêts à desserrer le poing.»

 

Entre Washington et La Havane, les poings se sont progressivement détendus, ouvrant la voie à une série de premières fois. Première poignée de main entre Barack Obama et Raúl Castro lors des obsèques de Nelson Mandela en 2013. Première conversation téléphonique, fin 2014, pour officialiser le rapprochement entre les deux pays. Premier entretien formel lors du sommet des Amériques, à Panama, en avril 2015. Si l’on prend au mot le discours d’Obama en 2009, Cuba reste pour l’heure du mauvais côté de l’histoire. Régime autoritaire, liberté de la presse bafouée, opposition réprimée : l’ouverture politique demeure marginale sur l’île communiste.

 

Si le gouvernement cubain a relâché plusieurs dizaines de prisonniers politiques - comme le prévoyait l’accord de rapprochement avec les Etats-Unis - il a de plus en plus recours à des détentions de courte durée pour empêcher les opposants de participer à des marches pacifiques ou à des réunions. Pendant la visite du pape François en septembre 2015, entre 100 et 150 dissidents ont été arrêtés. La Commission cubaine des droits de l’homme et de la réconciliation nationale (organisme indépendant interdit mais toléré par les autorités) a recensé plus de 8 500 cas de détention arbitraire en 2015, et plus de 2 500 au cours des deux premiers mois de 2016. Ce dimanche, à quelques heures de l’arrivée d’Obama, plusieurs dizaines de dissidents ont été interpellés, selon l’AFP.

 

President Barack Obama and Cuban President Raul Castro in Havana March 21, 2016. REUTERS/Carlos Barria.  


_ Impact symbolique

Dans ce contexte, la visite d’Obama suscite de nombreuses critiques aux Etats-Unis, y compris dans son camp. «Je comprends le désir d’inscrire cette visite dans son héritage politique, mais le problème fondamental de la liberté et de la démocratie reste entier», a déclaré la semaine dernière Robert Menendez, sénateur démocrate d’origine cubaine. A la Maison Blanche, on reconnaît que «de profonds désaccords» persistent avec La Havane en matière de droits humains.

Mais pour le conseiller du président Ben Rhodes, «le rapprochement diplomatique place les Etats-Unis dans une meilleure position pour soulever ces problèmes avec le gouvernement cubain, tout en en discutant directement avec la société civile». Outre une rencontre en tête-à-tête avec Raúl Castro et un dîner d’Etat, Obama doit rencontrer des dissidents. Il s’adressera également au peuple cubain dans un discours retransmis à la télévision. «Son message sur les droits de l’homme devra être fort et spécifique», estime José Miguel Vivanco, directeur Amériques à l’ONG Human Rights Watch.

 

Dans un éditorial au parfum d’avertissement publié par le quotidien officiel Granma, les autorités cubaines ont mis en garde Washington contre toute ingérence : «Les Etats-Unis doivent renoncer à leurs velléités de créer une opposition politique intérieure», martèle le texte. En dépit de cette fermeté affichée et du récent durcissement du régime, certains spécialistes appellent à ne pas sous-estimer l’impact symbolique de la visite. «Du point de vue cubain, cette visite est très risquée, analyse Richard Feinberg, spécialiste de l’Amérique latine à la Brookings Institution. Vous avez Barack Obama, un dirigeant jeune, vigoureux et métissé qui ressemble au Cubain moyen. La comparaison est gênante pour la classe dirigeante cubaine, vieillissante, distante et majoritairement blanche.»

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


_ Contrats

Selon Richard Feinberg, par sa simple présence, le président américain menace les fondements du régime Castro : «Le paradigme de sécurité nationale à Cuba était basé sur la peur de l’impérialisme américain. C’était leur excuse pour le manque de pluralisme et les pénuries économiques. Quand vous recevez le président des Etats-Unis, qu’advient-il de ce paradigme ? Il s’évapore. Et cela, à mon sens, est une réussite majeure pour l’administration Obama.» Débarrassés de l’étiquette d’ennemi juré, les Etats-Unis espèrent renforcer leur présence économique sur l’île.

 

Plusieurs PDG, dont ceux de Xerox et des hôtels Marriott, accompagnent Obama à Cuba, tout comme les secrétaires américains à l’Agriculture et au Commerce. Depuis dix-huit mois, les restrictions sur les échanges commerciaux et les voyages ont été allégées par Washington. Samedi, Starwood est devenu le premier groupe hôtelier américain à signer un accord avec Cuba depuis 1959.

 

Mais pour l’heure, peu de contrats majeurs ont été conclus. La faute aux lois restrictives et à la bureaucratie cubaines. La faute, aussi et surtout, à l’embargo économique américain en vigueur depuis 1962. Et dont le régime cubain et Barack Obama réclament d’une seule voix la levée. Le Congrès, contrôlé par les républicains, s’y refuse catégoriquement. A Cuba, les besoins et les opportunités sont pourtant énormes. Fragilisée par les difficultés de son parrain vénézuélien, l’économie cubaine a plus que jamais besoin des dollars américains. Particulièrement dans le secteur du tourisme, où l’afflux de visiteurs - notamment américains - met en lumière le manque chronique de capacités d’accueil.

 

Par Frédéric Autran, envoyé spécial à Miami / 20 mars 2016 / (mis à jour à 23:04)

 

http://www.liberation.fr/planete/2016/03/20/obama-a-cuba-pour-l-histoire-et-le-tourisme_1440873


Capitolio Havana View of Hotel


-----------------------------------------

  

Afficher l'image d'origine  

  

3 - Barack Obama à Cuba : une visite très encadrée

 

Il n’a fallu que trois heures à Barack Obama pour remonter le cours de l’histoire. Les trois heures nécessaires à son Air Force One pour rallier La Havane, dimanche 20 mars, après plus d’un demi-siècle d’une guerre froide tropicale soldée par un rapprochement « historique », le 17 décembre 2014. C’est d’ailleurs le terme que le président des Etats-Unis a utilisé pour qualifier sa visite, la première d’un président américain en exercice depuis 1928, lorsqu’il s’est adressé au personnel de l’ambassade rouverte par le secrétaire d’Etat John Kerry, sept mois plus tôt, première étape d’une visite de trois jours.

 

M. Obama est remonté ensuite en amont – avant la rupture américano-cubaine et l’imposition d’un embargo qui continue d’empoisonner l’île longtemps rebelle – en déambulant en famille, sous une pluie fine et persistante et sur des pavés glissants, dans le quartier historique de La Havane. Les autorités cubaines avaient dissuadé la population, les jours précédents, de converger vers un centre-ville placé sous haute sécurité. Les Cubains présents ont pourtant fait bon accueil au président, accompagné par sa femme Michelle et ses deux filles, Sasha et Malia.

 

US President Barack Obama, his wife Michelle, and their daughters Malia and Sasha, exit Air Force One as they arrive at Havana's international airport for a three-day trip, in Havana March 20, 2016. REUTERS/Carlos Barria Afficher l'image d'origine


_ Raul Castro n’était pas à l’aéroport pour accueillir Barack Obama

Un artiste cubain, Ares, avait adressé quelques jours auparavant un message de bienvenue particulier au président, en le revêtant de la guayabera, la chemise cubaine, un cigare glissé dans l’une des poches, devant le mémorial érigé en mémoire du héros national cubain José Marti. « Yes we came », proclame le dessin, dans un clin d’œil au « Yes we can » du candidat Obama de 2008.

 

Raul Castro, qui devait recevoir son homologue américain lundi, ne s’est pas déplacé à l’aéroport pour accueillir Barack Obama, ce qui constitue une entorse au protocole, à moins que ce ne soit un signe de la santé déclinante du chef de l’Etat cubain, âgé de 84 ans. Cela n’a pas empêché sa police politique de sévir, aussi bien à La Havane qu’en province, contre les dissidents qui s’entêtent, tous les dimanches, à défendre le droit de manifester pacifiquement. Parmi les interpellés figurait Berta Soler, porte-parole des Dames en blanc, l’association des épouses de prisonniers politiques, invitée à rencontrer M. Obama mardi.

LE MONDE/ 21.03.2016 / Mis à jour le

 

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/03/21/barack-obama-a-cuba-une-visite-tres-encadree_4886994_3222.html


Members of the U.S. Marine Corps raise the U.S. flag Afficher l'image d'origine


-------------------------------------------------

 

C'est leur 3e rencontre, mais leur toute première sur le sol cubain. Ce lundi, les présidents américain et cubain se sont entretenus à La Havane. Afficher l'image d'origine

 

4 - Raul Castro à Obama : levez le blocus de Cuba et restituez Guantanamo !

 

Raul Castro, président du Conseil d’État et du Conseil des ministres de Cuba, était lundi soir aux côtés du président américain Barack Obama pour une conférence de presse conjointe. Les deux dirigeants ont échangé leurs exigences et pointé du doigt les principaux différends empêchant la normalisation des relations entre les deux États. Selon Raul Castro, le principal obstacle au bien-être du peuple cubain est aujourd'hui le blocus économique instauré par les Américains. "Nous exprimons notre reconnaissance envers Barack Obama et son gouvernement pour leur position concernant le blocus et les nombreux appels qu'ils ont lancé au congrès pour le lever", a déclaré le dirigeant, tout en ajoutant que ces mesures n'étaient "pas suffisantes" étant donné que le blocus était toujours en vigueur.

  

Pour rétablir des relations bilatérales normales, selon Raul Castro, les USA doivent également "rendre le territoire occupé illégalement par la base navale américaine de Guantanamo", au sud-est de l'île de Cuba. Les Américains doivent également abandonner leurs tentatives de forcer la nation cubaine à renoncer au choix effectué "librement et souverainement" par le peuple de Cuba, qui a coûté de très nombreuses vies, rapporte l'agence de presse TASS. Le dirigeant cubain a conclu que la normalisation des relations commencera quand son pays "sera certain qu'il est possible de coopérer de manière civilisée avec les États-Unis au profit des peuples des deux pays indépendamment des différences. Il a noté que l'"art de la cohabitation civilisée" devait être le principe fondamental de toute relation internationale.

 

A son tour, Barack Obama a déclaré que des différends persistaient entre les deux pays concernant la démocratie et les droits de l'homme, soulignant que c'était aujourd'hui le principal obstacle à la levée de l'embargo. Obama compte évoquer cette question mardi avec les leaders de la société civile cubaine, sachant que la liste des participants à cette réunion a été dressée par les USA sans consultation avec La Havane. Obama a affirmé qu'il accorderait personnellement une attention particulière aux questions de démocratie et de droits de l'homme à Cuba. Par ailleurs, il a souligné que les États-Unis avaient des divergences à ce sujet avec de nombreux pays, "notamment nos alliés les plus proches comme la Chine ou le Vietnam".


 


Le président américain faisait probablement référence à l'arrestation de manifestants d'opposition la veille de sa visite sur l'île — les médias américains rapportaient plus tôt que de nombreux dissidents cubains avaient été assignés à résidence. Raul Castro a balayé ces accusations selon lesquelles il existerait des prisonniers politiques sur l'île: "Donnez-moi la liste de ces prisonniers politiques et si elle existe effectivement, alors ils seront libérés avant l'aube". Et d'ajouter qu'aucun pays dans le monde ne répondait entièrement aux normes internationales en matière de droits de l'homme. Finalement, Obama s'est dit "certain que l'embargo contre Cuba serait levé", sans préciser quand. D'après lui, la question bute au congrès américain qui "ne travaille pas de manière très productive en cette année d'élection présidentielle", rapporte TASS.

 

Hier, Barack Obama s'est rendu à Cuba pour une visite historique mais Raul Castro ne l'a pas accueilli à l'aéroport: le dirigeant américain a été salué par le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez. Le président américain doit également s'entretenir avec l'opposition cubaine et assister à un match de basketball entre l'équipe nationale de Cuba et l'équipe américaine des Tampa Bay Rays.

 

Le président américain Barack Obama a déclaré dans une interview à la chaîne ABC qu'il serait "ravi de rencontrer le leader de la révolution cubaine Fidel Castro", 89 ans, si sa santé le permettait. Comme l'a noté le chef de l'État américain, cette rencontre symboliserait "la fin de la guerre froide dans les relations entre les USA et Cuba". Le conseiller adjoint du président américain pour la sécurité nationale Ben Rhodes a toutefois annoncé en conférence de presse qu'au cours de cette visite, le président américain ne prévoyait pas de rencontrer Fidel Castro. Selon Rhodes, dont les propos sont rapportés par RIA Novosti, "Cuba n'a pas non plus soulevé cette question". "Ni nous ni les Cubains ne supposions que cette rencontre aurait lieu", a souligné le représentant de la Maison blanche.

 

https://fr.sputniknews.com/international/201603221023590316-raul-castro-obama-cuba-guantanamo/


Raul Castro, président du Conseil d’État et du Conseil des ministres de Cuba, était lundi soir aux côtés du président américain Barack Obama pour une conférence de presse conjointe. Afficher l'image d'origine


----------------------------------------------

 

 


5 - Obama à Cuba : une visite historique

 

La visite de Barack Obama à Cuba signale un changement majeur et fort probablement irréversible de la politique américaine envers un des derniers vestiges de la Guerre froide. J’écris ces lignes au moment où le président Obama s’entretient avec son homologue cubain Raúl Castro, une scène qu’on aurait eu du mal à imaginer il y a quelques années à peine. Le changement de la politique étrangère américaine symbolisé par cette rencontre historique est là pour durer, même si une victoire républicaine en novembre viendrait remettre beaucoup de ces acquis en question.

 

 

_ L’empreinte profonde de la doctrine Obama

L’ouverture envers Cuba n’est qu’un des nombreux exemples des changements dans la politique étrangère américaine qu’avait annoncés Barack Obama au moment de son élection en 2008. Obama avait promis que si des régimes jusqu’alors hostiles aux États-Unis lui tendaient une main ouverte plutôt qu’un poing fermé, il s’engageait à ouvrir le dialogue. Cette approche a mené entre autres à la négociation d’un accord nucléaire non moins historique avec l’Iran. De tels exemples démontrent que les deux mandats consécutifs de Barack Obama représenteront vraiment une période de changements majeurs dans l’histoire des États-Unis, même si le parti du président a subi des revers majeurs au Congrès depuis 2010. Les changements amenés par la mise en œuvre de la « doctrine Obama » seront-ils durables? Cela dépendra largement des résultats des élections de novembre prochain à la présidence et au Congrès.

 

 

_ Cuba aussi, est en transformation

Si la présence du président américain à La Havane signale un changement majeur de la politique américaine, il ne faut pas négliger non plus le changement qu’il représente pour Cuba, même si le régime castriste ne lâchera pas prise si facilement que bien des Américains souhaiteraient. Les États-Unis portent un lourd bagage historique dans leur relation avec Cuba. L’assistance des États-Unis à la guerre d’indépendance cubaine au tournant du 20e siècle avait été suivie de plusieurs décennies d’une autre forme d’impérialisme qui a laissé un souvenir profond. Pendant la Guerre froide, Cuba s’est développé, tant bien que mal, malgré l’embargo économique imposé par son voisin géant.

 

Toutefois, un quart de siècle après la chute de l’URSS, malgré des réalisations impressionnantes sur le plan social, l’économie cubaine était en lambeaux et ne vivotait que grâce à l’appui du Venezuela et l’influx de devises provenant du tourisme (les Québécois en savent quelque chose). Mais ces développements étaient loin d’être suffisants pour permettre au régime de maintenir son pacte avec la population et la visite d’aujourd’hui signale une intention nette d’ouvrir la porte au commerce et aux capitaux américains.

 

 

_ L’érosion à venir de l’embargo américain

Il est important de comprendre que l’embargo économique et commercial, qui est le pilier central de la politique américaine envers Cuba depuis 1961, ne peut pas être abandonné sans une action législative du Congrès. Il y a encore une énorme résistance à un tel changement d’approche au sein de la droite du Parti républicain qui contrôle les deux chambres et on ne peut pas s’attendre non plus à entendre un appui fort dans ce sens de la part des candidats à la présidence. C’est évidemment la diaspora cubaine de Floride qui domine cette opposition, mais même celle-ci commence à changer, alors que la jeune génération de cette diaspora, qui n’a pas connu la Guerre froide, est de plus en plus ouverte à une ouverture des relations.

 

Il y a aussi beaucoup de pressions de la part d’intérêts économiques privés pour l’ouverture de cette relation et l’administration Obama dispose de certains outils pour créer certaines occasions d’affaires par la voie d’ententes administratives qui contourneraient les règles de l’embargo commercial. Par exemple, le site Internet AirBnB a obtenu la permission d’assister les Cubains qui souhaitent louer des chambres aux touristes qui ont accès à l’île. La chaîne d’hôtels américaine Starwood a aussi obtenu des permissions d’investir dans de nouveaux projets à Cuba et il ne faudrait pas s’étonner de voir les premiers vols commerciaux américains atterrir à La Havane d’ici quelques mois. Ces premiers liens créeront de nouveaux groupes de pression qui pousseront d’autant plus fort pour un assouplissement ou un abandon, à plus ou moins long terme, de l’embargo.

 

 

_ Un enjeu qui ne mobilise plus les passions aux États-Unis

Il est évident que les candidats à l’investiture républicaine profiteront de la visite d’Obama pour critiquer chaque décision que le président aura prise et chaque geste qu'il aura posé dans le cadre de cette visite. On lui reprochera entre autres d’avoir « récompensé » le régime castriste en se déplaçant lui-même au lieu de déléguer son second. On prendra aussi la peine de souligner que le régime cubain a durement réprimé les dissidents qui souhaitaient se faire entendre en dehors du cadre limité de la visite officielle. On n’aura pas entièrement tort. Par contre, malgré l’opposition idéologique de l’extrême droite à toute forme de concession au régime de Castro, la résistance à l’ouverture envers Cuba chez les républicains est plutôt molle. Même si la politique étrangère du leader actuel de la course républicaine reste une énigme, il serait étonnant qu’il soit imperméable aux occasions d’affaires qu’une poursuite de l’ouverture entraînerait, notamment dans un domaine qu’il connaît bien, le tourisme et l’hôtellerie.

 

 

_ Un retour en arrière presque impossible

Le changement historique de la politique américaine envers Cuba auquel on assiste aujourd’hui est donc fort probablement là pour rester. Il aura aussi des répercussions non négligeables au-delà de la relation bilatérale avec Cuba. En effet, une partie du ressentiment historique envers les États-Unis à travers  l’Amérique latine persiste jusqu’à nos jours en partie à cause de l’hostilité ouverte des États-Unis envers Cuba. C’est pourquoi il est très intéressant que Barack Obama ait choisi de faire suivre cette visite historique à Cuba par une visite en Argentine, où l’anti-américanisme qui avait contribué à soutenir le régime de la présidente Kirchner est en déclin, comme en témoigne l’élection du président actuel, Mauricio Macri, en octobre dernier. En prime, le président Obama jouit en ce moment d’un taux d’approbation de 52% (44% défavorable; selon Gallup), son niveau le plus élevé depuis mai 2013. À travers le bruit des campagnes de ceux qui cherchent à lui succéder, Barack Obama continue à se faire entendre... et il n’a pas dit son dernier mot.

 

Pierre Martin / Lundi, 21 mars 2016 / MISE à JOUR Lundi, 21 mars 2016  

 

http://www.journaldemontreal.com/2016/03/21/obama-a-cuba-une-visite-historique

 

--------------------------------------------

 

 

 

 

 

6 – Cuba/ Relations internationales : Hollande convertit une partie de la dette et plaide pour une levée totale de l'embargo

 

Après l'accord historique du Club de Paris en décembre, la France va convertir 212 millions d'euros d'arriérés de la dette cubaine en un fonds franco-cubain pour financer des projets sur l'île. La France et Cuba ont signé lundi à l'Élysée un accord portant sur la conversion d'une partie des arriérés de la dette cubaine en un fonds franco-cubain doté de 212 millions d'euros. Ce fonds «servira à accélérer les projets franco-cubains à Cuba en finançant une part des coûts locaux de ces projets», précise l'Élysée dans un communiqué. Les projets appelés à être soutenus seront sélectionnés par l'Agence française de développement, qui va ouvrir prochainement une antenne à Cuba. L'accord, passé à l'occasion de la visite à Paris du président cubain Raul Castro, a été signé par Michel Sapin, le ministre français des Finances, et Ricardo Cabrisas, vice-président du conseil des ministres de Cuba.

 

Cette annonce destinée à soutenir une économie cubaine exsangue fait suite à l'accord trouvé le 12 décembre dernier entre le Club de Paris, présidé par la France, et Cuba sur la restructuration de 16 milliards de dollars (14,7 milliards d'euros) de dettes pour lesquelles La Havane avait fait défaut en 1986. Les sommes dues aux pays occidentaux et au Japon s'élevaient à 11,9 milliards de dollars, dont 4,6 milliards pour la France. Conformément à cet accord, «la France procédera comme les autres créanciers à l'annulation des intérêts de retard (3,7 milliards d'euros), et verra la totalité du principal et des intérêts originels (530 millions d'euros) apurés», rappelle l'Elysée dans son communiqué de lundi.

 

 

_ Hollande plaide pour une levée totale de l'embargo

Raul Castro s'est entretenu pendant une heure avec François Hollande, qui avait été en mai dernier le premier chef d'Etat français à se rendre à La Havane depuis l'indépendance de l'île. Après cette rencontre, le président a appelé son homologue américain Barack Obama à aller «jusqu'au bout» et à «effacer» l'embargo commercial américain qui frappe Cuba, lors d'une déclaration à la presse au côté du leader cubain Raul Castro. «Le président Obama, qui a fait que l'on progresse, doit - et il l'a dit lui-même - aller jusqu'au bout et permettre qu'il puisse y avoir la fin de ce vestige de la guerre froide», a déclaré le chef de l'État français à l'Élysée.

 

François Hollande l'a souligné: «La France a toujours été convaincue que malgré les tensions internationales qui pouvaient exister - hier la guerre froide , il y avait une nécessité, la levée de l'embargo et donc la fin du blocus». «C'est le message que j'avais tenu à délivrer quand je m'étais rendu à La Havane» en mai 2015, a-t-il rappelé: «cet embargo, ce blocus doit être maintenant effacé pour que Cuba prenne pleinement sa place et c'est la volonté de ce pays, c'est la volonté de la communauté internationale». Cuba «apprécie la position de la France en faveur de la levée du blocus économique américain», a déclaré dans la foulée le président cubain.

 

A la mi-janvier, Barack Obama avait lui-même une nouvelle fois appelé le Congrès américain à lever l'embargo économique américain contre Cuba, un an après l'amorce d'une normalisation diplomatique historique entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide. L'embargo interdit toujours aux Américains d'investir et de faire du tourisme sur l'île, et Washington menace de fortes amendes les entreprises ayant des ramifications aux États-Unis qui se risquent à faire des affaires à Cuba.

 

Par lefigaro.fr , AFP, AP, Reuters Agences / Mis à jour le 02/02/2016 / Publié le 01/02/2016

 

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/02/01/20002-20160201ARTFIG00333-cuba-hollande-convertit-une-partie-de-la-dette-et-plaide-pour-une-levee-totale-de-l-embargo.php

 

-------------------------------------------

 

 

  

 

7 - CUBA : politique, social, économie et perspectives socio-économiques

 

_ Présentation : Conjoncture économique

L’économie cubaine a longtemps souffert de l’effondrement du bloc soviétique et de l’embargo imposé par les États-Unis, même s’il est attendu que ce dernier assouplisse ses restrictions commerciales et de voyage avec le pays. Malgré son isolement, Cuba a subi la crise économique mondiale et sa situation financière s'est détériorée. Après avoir diminué en 2014, la croissance a notablement progressé en 2015 (+4%) selon les données disponibles. Cette dynamique devrait se poursuivre en 2016. Le tourisme, les envois de fonds de la diaspora cubaine et la vente de services médicaux et professionnels à l'étranger constituent les principales sources de devises du pays.

Le pays reste fortement handicapé par des problèmes structurels. Le président Raul Castro entend néanmoins moderniser le modèle économique cubain. Depuis fin 2014, les relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis se sont fortement améliorées. Désormais, les citoyens américains peuvent se rendre plus aisément à Cuba et y utiliser des cartes de crédit. Cependant, le contrôle étatique sur l’économie et la persistance des entraves à la liberté du commerce constituent toujours, en 2016, de sévères obstacles au développement de Cuba.

 

Malgré la reprise annoncée des relations avec les Etats-Unis, des milliers de cubains ont cherché à y émigrer en 2015. En effet, les Etats-Unis entendent supprimer une loi permettant aux Cubains d'y émigrer aisément. Bien que Cuba rompe progressivement son isolement diplomatique, le pouvoir demeure répressif et Internet est très peu développé du fait de la censure. L'Etat garde tout pouvoir sur le marché du travail et il ponctionne les salaires versés par des entreprises étrangères. Par ailleurs, plusieurs secteurs stratégiques sont contrôlés par les militaires. Malgré cela, le tourisme progresse. En outre, en 2015 le secteur minier a été dynamique, de même que le commerce intérieur et la construction.

 

Cuba a également assoupli la législation relative aux investissements étrangers et le pays devrait pouvoir emprunter plus aisément grâce à son rapprochement avec les Etats-Unis. En 2015, le budget de l'Etat a été pénalisé par l'importance des subventions. Le déficit budgétaire pourrait toutefois se réduire si l'Etat se désengage davantage de l'économie. Le rééchelonnement de la dette pourrait également y contribuer. Cuba demeure fortement dépendant des importations alimentaires et énergétiques. Le déficit commercial pourrait augmenter avec le retour de Cuba dans le commerce international. Depuis 2014, Cuba subit la crise économique du Venezuela, qui reste son principal partenaire commercial. Par ailleurs, Cuba a renforcé sa coopération avec la Chine et la Russie.

Malgré un faible taux de chômage, le niveau de vie de la population cubaine reste toujours très bas. Il est actuellement inférieur au niveau de vie des années 1990. Cuba importe 80% de sa consommation alimentaire. La situation du pays est incertaine alors que les reformes donnent un poids croissant au secteur privé.



_ Principaux secteurs d'activité

Le principal secteur d'activité de Cuba concerne les services, lesquels auront représenté plus de 74% du PIB en 2014 et employé près des deux tiers de la population active. L'importance de ce secteur est fortement liée au développement du tourisme. L'industrie représente 20,5% du PIB et emploie 17% de la population. Elle se concentre sur les produits agricoles et la production de ciment et de machines agricoles. Cuba dispose par ailleurs d’importantes ressources minières. L’exportation de nickel constitue la première source de devises du pays. Le pays possède également d’autres minerais, tels que l’or et le cuivre, et mène des activités de prospection d'hydrocarbures.

L'agriculture représente 5% du PIB et emploie près d'un cinqiuième de la population active. Le sucre et la canne à sucre, qui sont les principales productions (12,5 milliards de tonnes de canne à sucre produites chaque année), occupent le tiers de la surface cultivée.

 

 

_ Commerce extérieur

L’embargo américain vis-à-vis de Cuba a longtemps constitué une forte entrave pour le commerce extérieur de Cuba. Néanmoins, le rapprochement avec les États-Unis entamé en décembre 2014 constitue un signe particulièrement encourageant pour le développement des échanges commerciaux entre ces deux pays.

L'UE aura représenté environ la moitié du commerce extérieur du pays en 2014. Les trois autres principaux clients de Cuba sont le Canada, la Chine et le Venezuela. L'île exporte principalement du sucre, du nickel, du tabac, des médicaments et des produits de la pêche. En 2015, les exportations de nickel, qui constituent une importante source de devises, sont reparties à la hausse. Cuba importe principalement des minéraux et du pétrole, des machines, des équipements électriques et électroniques, des céréales et des véhicules. Cuba souhaite augmenter les productions locales et réduire ainsi ses importations. Celles-ci ont légèrement diminué en 2015.

 

La balance commerciale de marchandises de Cuba est structurellement déficitaire, mais les recettes tirées de l'exportation de services médicaux et professionnels (notamment vers le Venezuela et le Brésil) permettent à la balance commerciale globale du pays d'être excédentaire. La fin de l'embargo commercial imposé par les Etats-Unis à Cuba devrait modifier en profondeur les relations commerciales de la Havane.

Située au carrefour entre l’Amérique latine et les États Unis, Cuba est la plus grande île de la région des Caraïbes et entretient de fortes relations économiques et financières avec le Venezuela - son partenaire énergétique - et son voisin Nord-américain. Les relations avec la Chine, deuxième partenaire commercial de Cuba se sont intensifiées depuis 2012. Pékin achète une grande partie du nickel cubain, qui a détrôné le sucre comme première matière première d'exportation du pays. Enfin le tourisme tient une place croissante dans l'économie nationale.

 

 

_ Le contexte politique

_ Le pouvoir exécutif

Le président est à la fois le chef de l'Etat et du gouvernement. Il est élu par l'Assemblée Nationale pour un mandat de cinq ans. Le président détient le pouvoir exécutif, il est aussi le commandant en chef de l'armée. C'est lui qui contrôle la plupart des aspects de la vie de Cuba, à travers le Parti Communiste Cubain (PCC).

 

_ Le pouvoir législatif :

Le pouvoir législatif appartient à l’Assemblée Nationale dont les membres sont élus par des assemblées municipales de pouvoir populaire. Ses 614 membres sont élus pour 5 ans au scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

 

 

_ Les principaux partis politiques

La constitution cubaine ne reconnaît qu’un seul parti légal: le Parti Communiste de Cuba (PCC), qui a pour secrétaire Fidel Castro Ruiz.

 

 

_ Les leaders politiques au pouvoir

Jusqu’à 2006, Fidel Castro était la principale figure politique de Cuba et était le détenteur absolu de longévité au pouvoir (45 ans au pouvoir sans partage de pouvoir ni élection multipartiste). Pour des raisons de santé, il a passé la main à son frère Raul, ancien ministre de la Défense, en juillet 2006. Il est actuellement la figure politique dominante : Président du Conseil d'Etat et Président du Conseil des ministres depuis le 24 Février 2008 ; Le premier vice-président du Conseil d'Etat et premier vice-président du Conseil des ministres est José Ramon Machado Ventura depuis le 24 février 2008.

Les prochaines élections

Présidentielles : 2018
Législatives : 2018

 

 

_ Les conditions de vie

_ Santé et sécurité

Les précautions sanitaires

Aucune exigence spécifique en matière de vaccin. Pour se prémunir contre la diarrhée du voyageur, il est conseillé d'éviter les aliments les plus à risque tels que les fruits de mer, viandes, poissons peu ou mal cuits et les crudités ainsi que les fruits non épluchés par soi-même et de bouillir, filtrer ou consommer dans des bouteilles capsulées l’eau des boissons. Des piqûres d’insectes peuvent être vecteur de maladies telles que la dingue, maladie virale transmise par les piqûres de moustiques.

 

 

Les hôpitaux internationaux

Cliniques internationales dans toutes les villes de province.

A la Havane, un hôpital dispose d’un service spécialisé pour les touristes étrangers : Hôpital Cira Garcia, Rue 20 Coin Av.41 nr. 4101 Playa. tél.: 204.26.68 /204.24.8

 

http://www.lemoci.com/fiche-pays/cuba/

 

 

----------------------------------------------

 

  

 

 

8 - Argentine : premier hommage d’un président américain aux victimes de la dictature

 

 

Pour la première fois, un président des Etats-Unis rend hommage aux victimes de la dictature militaire, qui a fait régner la terreur de 1976 à 1983: Barack Obama se recueille jeudi au Parc de la mémoire de Buenos Aires. La visite d’Obama coïncide avec les 40 ans du coup d’Etat du 24 mars 1976, difficile à avaler pour les militants anti-dictature. La controverse a été apaisée par une promesse de la Maison-Blanche d’ouvrir des archives de la CIA et de l’armée américaine sur cette période sombre de l’histoire du pays sud-américain. Pensant que les militaires étaient le meilleur rempart contre l’avancée de mouvements de gauche, Washington a soutenu de nombreuses dictatures en Amérique latine, et en Argentine, avant que le démocrate Jimmy Carter imprime un virage démocratique. Mercredi, Barack Obama n’a pas explicitement fait de mea culpa, demandé pardon ou admis le lien de son pays avec la dictature.

 

Il a cependant souligné que l’époque des changements forcés était révolue, que les Etats-Unis, n’étaient «pas à court d’autocritique» et dit préférer «la démocratie à la dictature». Au Parc de la mémoire, la liste des noms des personnes tuées ou portées disparues est interminable pour l’année 1976, année d’une répression. Au total, près de 9.000 noms sont gravés sur les murs du Parc de la Mémoire, qui borde l’estuaire du Rio de la Plata, où des opposants ont été jetés, parfois vivants, depuis des avions militaires.

 

 

- Epilogue dans les Andes -

Lors de la précédente visite d’un chef d’Etat américain à Buenos Aires, Bill Clinton en 1997, la question de la dictature n’était pas au programme de la visite. Les militaires bénéficiaient à l’époque d’une loi d’amnistie. Depuis, les ex-présidents Nestor et Cristina Kirchner ont imposé en Argentine un devoir de mémoire. Ils ont été jugés depuis, et des centaines purgent actuellement des peines de prison.

 

Avant Obama, le président français François Hollande s’était rendu au Parc de la Mémoire, fin février. La dictature argentine, la plus sanglante d’Amérique du sud, a duré sept ans. Les deux premières années ont été marquées par la répression féroce de militants de l’ERP ou des Montoneros, deux mouvements de guérilla qui avaient opté pour la lutte armée contre le pouvoir. La visite officielle se terminera au Parc de la Mémoire. Obama s’envolera à la mi-journée pour Bariloche, dans la Cordillère des Andes, où il a prévu une randonnée en montagne.

 

Jeudi soir il repartira pour Washington, concluant une visite de quatre jours en Amérique latine, placée sous le signe de la réconciliation. A Cuba, il a plaidé pour la levée de l’embargo, appelant le Congrès américain dominé par les républicains à rallier sa position, et pour plus de liberté à Cuba, l’île communiste dirigée par les frères Castro depuis 1959. En Argentine, après douze années d’une présidence qu’il a jugée «anti-américaine», Barack Obama a apporté son soutien au président de centre-droit Mauricio Macri, au pouvoir depuis trois mois, qui a déjà remis l’Argentine sur les rails de l’économie internationale.

 

Pour le président américain, ces mesures vont permettre à la 3e économie d’Amérique latine de retrouver la croissance, après deux ans de stagnation. Mercredi à Buenos Aires, il a bu un maté, l’infusion traditionnelle prisée des Argentins, assisté à un spectacle de tango, mais regretté de ne pas pouvoir rencontrer la vedette du football argentin Lionel Messi. Lors d’un échange avec de jeunes Argentins, le président américain a conseillé de s’émanciper des doctrines politiques: «Dans le passé, il y avait une division entre droite et gauche, entre capitalisme et communisme». «Soyez plus pragmatiques, choisissez ce qui fonctionne».

 

Par AFP / 24 mars 2016  

 

http://www.liberation.fr/planete/2016/03/24/argentine-premier-hommage-d-un-president-americain-aux-victimes-de-la-dictature_1441651

 

------------------------------------------------------

 

Afficher l'image d'origine   

 

9 - Argentine : le président rallie le Parlement à l’accord avec les fonds «vautours»

 

Le nouveau président argentin Mauricio Macri a remporté mercredi son premier succès législatif: les députés ont adopté la loi ouvrant la porte à un accord sur la dette avec les fonds «vautours». Avec l’appui de l’opposition péroniste, l’accord a obtenu le soutien de 165 députés sur 257, alors que la coalition gouvernementale est minoritaire au parlement. La loi est un préalable indispensable pour tourner définitivement la page du conflit sur la dette, hérité de la crise économique de 2001, entre Buenos Aires et fonds spéculatifs. Elle doit encore être approuvée par le Sénat. Selon le ministre du Budget, Alfonso Prat-Gay, l’Argentine devra verser 11 milliards de dollars aux fonds spéculatifs détenteurs de près de 7% de la dette en défaut de paiement depuis 2001, qui ont fait condamner le pays sud-américain par la justice américaine.

 

Le gouvernement argentin veut résoudre rapidement la question de la dette. Quelques heures après le vote des députés, le ministre s’est aussitôt rendu au sénat pour exposer le projet de loi. «Nous espérons que le texte sera approuvé par le sénat lors de l’ultime semaine de mars», a déclaré à la presse le président provisoire du sénat, Federico Pinedo. Pour payer, le gouvernement argentin envisage de lever des fonds sur les marchés de capitaux. Le précédent gouvernement puisait dans les réserves de la banque centrale pour se désendetter, mais ces réserves ont fondu à 28 milliards de dollars.

 

«Cet accord n’est pas idéal, ni ce que j’aurais souhaité», réagit Mario Negri, député l’Union civique radicale (UCR), membre de la coalition gouvernementale, mais le parlementaire souligne comme point positif qu’un plafond d’endettement ramené à 12 milliards de dollars figure dans le texte, alors qu’il était de 15 dans la version initiale. Le règlement négocié fin février, très à l’avantage des fonds, est critiqué par l’opposition constituée par le Front pour la victoire (FPV, gauche) de l’ex-présidente Cristina Kirchner (2007-2015), qui a systématiquement refusé de payer plus aux fonds «vautours» qu’aux créanciers restructurés.

 

Afficher l'image d'origine


- Encouragements américains -

D’après les termes de l’accord, Buenos Aires paiera 75% de la valeur des titres de dette alors que 93% des créanciers ont accepté en 2005 et 2010 de n’encaisser que 30%, afin de permettre à l’Argentine de se relancer. A la chambre des députés (257 sièges), la coalition gouvernementale a rallié les suffrages du Front Rénovateur de Sergio Massa, 3e de l’élection présidentielle en octobre, et de députés dissidents du FPV. «Il y a une condamnation judiciaire, il faut agir. Nous soutenons l’initiative du gouvernement avec générosité et fermeté et nous en attendons de même quand nous allons présenter nos projets de loi», a déclaré M. Massa, faisant référence au jugement d’un tribunal de New York condamnant Buenos Aires à indemniser les fonds spéculatifs.

 

Le vote de mercredi est une démonstration de force pour le président de centre-droit Mauricio Macri, au pouvoir depuis le 10 décembre, qui a été capable de constituer une majorité à la chambre des députés alors que sa coalition est minoritaire. Le prochain défi sera pour lui de convaincre la chambre haute, dominée par l’opposition de l’ancienne présidente Cristina Kirchner, hostile à l’accord. Pour Macri, accéder à nouveau «au crédit international» va dynamiser «le commerce avec les autres pays et renverser la vapeur après une décennie de politique économique erronée». "Je suis sûr que le 14 avril, nous allons payer et sortir du défaut de paiement", avait déclaré avant le vote le président, en référence à la date-butoir pour une partie du règlement. Faute de quoi, a-t-il ajouté, la 3e économie d’Amérique latine sombrera dans «l’hyperinflation» ou devra se livrer à «des ajustements» douloureux. L’opposition alerte sur le risque que les 93% de créanciers ayant consenti des remises de dette pourraient se retourner contre Buenos Aires et exiger en justice le même traitement que celui accordé aux fonds «vautours».

 

Maximo Kirchner, député et fils des présidents Nestor et Cristina Kirchner, voit dans l’accord «une erreur». «Ce que nous demandons c’est qu’ils retournent négocier, et mieux. Ne cédez pas si facilement à l’extorsion», a-t-il dit à l’adresse du gouvernement. De passage à Buenos Aires, le vice-secrétaire américain au Trésor pour les affaires internationales, Nathan Sheets, a salué «les efforts du gouvernement du président Macri pour corriger les déséquilibres économiques». Une fois l’accord Argentine-fonds «vautours» entériné, Mauricio Macri aura atteint son objectif de remettre rapidement l’Argentine sur les rails de l’économie mondiale, après avoir notamment aboli le contrôle des changes et les restrictions aux importations.

 

Par AFP/ 16 mars 2016 /

 

http://www.liberation.fr/planete/2016/03/16/argentine-le-president-rallie-le-parlement-a-l-accord-avec-les-fonds-vautours_1440140

 

Afficher l'image d'origine

 

--------------------------------------------

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine  

Afficher l'image d'origine  

Afficher l'image d'origine



 




Avis des internautes

Articles recommandés

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ GUERRES : conflits politiques et guerres permanentes (libérer ces peuples des violences politiques)

» AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ PERSPECTIVES : nouvelles gouvernances et attentes (ces pays qui ignorent la confiscation du pouvoir au profit d’un clan)

» AFRIQUE/ POLITIQUE : gouvernance et perspectives (Ethiopie, renforcement de la coalition au pouvoir par un nouveau premier ministre)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ FINANCES : avancées et reculs (ces pays qui s’en sortent malgré tout…)

» COTE D’IVOIRE/ CRISES MULTIFORMES : ce pays redevient-il méconnaissable ? (le Pdci-Rda, victime éternelle, récolte les dividendes de sa politique d’ouverture, d’hospitalité et de générosités)

» AFRIQUE/ CULTURE/ SEXUALITE/ SANTE : Sida et sexualité, sexualité et tabous, sexualité et perversion, sexualité et rejet d’ordre culturel

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Elections, processus électoral, gouvernance et risques politiques

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE : perspectives politique et sociale

» RELIGIONS/ VIOLENCES RELIGIEUSES ET POLITIQUES/ CRIMES RITUELS : l’esprit saint et l’aspiration à la sainteté donnent le vrai pouvoir (Dieu ignore les criminels, les assassins)

» COTE D’IVOIRE/ SANTE PUBLIQUE : Fièvre de Lassa dans la sous-région

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : le pape François rencontre les fidèles catholiques du Pérou et du Chili (contre l’expropriation des terres des peuples autochtones par des milieux corrompus, ici et ailleurs)

» AFRIQUE/ CONFLITS ET PAUVRETE : ces conflits et guerres qui appauvrissent l’Afrique (ennemis et adversaires à tout prix)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : développement, lutte contre la pauvreté et le chômage (avancées et incertitudes)

» POLITIQUE/ ELECTIONS/ GOUVERNANCE : élections, difficultés électorales, gouvernance (USA, France, Chili, Honduras, Autriche, Espagne, RD Congo, Afrique du Sud…)

» DEMOCRATIE ET GOUVERNANCE : élections, fraudes et contestations électorales, gouvernance et perspectives sociales

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : voyage pastoral du pape François au Myanmar et au Bangladesh (sur fond de racisme et d’exclusion)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT/ PAIX ET SECURITE : les grandes annonces du sommet UA-UE 2017 d’Abidjan

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ MAUVAISE GOUVERNANCE : le réveil tardif des juges et des militaires contre les crimes politiques, économiques et l’arbitraire

» EGLISE CATHOLIQUE/ JESUS CHRIST : qui est Jésus Christ ? (dieu, homme, populaire et méconnu)

» CHINE/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : rôle économique, commercial et politique mondial (une nouvelle superpuissance)

» DEMOCRATIE/ GOUVERNANCE : Elections et gouvernance électorale, cohésion d’Etat ou cohésion de peuples, autodétermination (Japon, Venezuela, Espagne, Italie, Kenya, Chine, Autriche…)

» AFRIQUE/ JEUNES/ SOCIAL/ REINSERTION : petits bandits deviendront gangsters et tueurs (un système éducatif qui condamne ses enfants au chômage et au banditisme…)

» ASIE/ DEFENSE ET SECURITE/ ECONOMIE : persistance des défis économiques et sécuritaires, risques de guerre majeure

» MONDE/ NOBEL 2017 : les lauréats du Prix Nobel 2017

» MONDE/ POLITIQUE : élections et processus électoral (Allemagne, Angola, Kurdistan (Irak), France…)

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Colombie

» AFRIQUE/ ECONOMIE : croissance et performance économique, difficultés et résilience, commerce intra-africain, libre échange…

» MONDE/ GOUVERNANCE/ ELECTION : Processus électoral, élections, controverses électorales

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGIONS CHRETIENNES : sectes chrétiennes et islamiques, argent et perversions religieuses, terrorisme et pouvoir du mal (entre le bien et le mal...)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : essor technologique et développement des nouvelles technologies

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE : Réforme institutionnelle, sécurité, zone de libre échange…, ces principaux enjeux du 29e sommet de l'Union africaine

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ MINES/ ENERGIE : bilan, économie et perspectives

» MONDE/ ONU/ UNESCO : le prix Houphouët-Boigny pour la paix 2017 décerné au maire de Lampedusa (Italie) et à l’Ong SOS Méditerranée (France)

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : raccourcis démocratiques, violences antidémocratiques et clairvoyances économiques

» RUSSIE/ POLITIQUE NATIONALE ET INTERNATIONALE/ LIGNE DIRECTE : Ce qu’il faut retenir de la ligne directe 2017 du Président Vladimir Poutine

» AFRIQUE/ ENERGIE SOLAIRE : forces, faiblesses et perspectives

» AFRIQUE/ FONDS DORMANTS/ FONDS ILLICITES/ CORRUPTION ET FRAUDES : ces capitaux qui ne profitent pas au continent

» IRAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Hassan Rohani, réélu président (IRAN, nation de plus de 80 millions d’habitants et grande puissance du Tiers Monde)

» ONU/ Organisation mondiale de la Santé (OMS) : M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, élu nouveau directeur général de l'OMS

» ASIE/ INDONESIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : les ressorts de l’expansion d’une puissance mondiale émergente

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Emmanuel Macron, nouveau président élu, dévoile son leadership et ses grandes réformes

» MONDE/ COREE DU SUD/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Moon Jae-In, nouveau président élu, pour renouer le dialogue avec la Corée du Nord

» AFRIQUE/TECHNOLOGIES/ INFORMATIQUE/ ELECTRONIQUE : nouvelles évolutions, nouveau développement

» MONDE/ ALLEMAGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Frank-Walter Steinmeier, nouveau président élu d’Allemagne

» AFRIQUE/ RENOUVEAU : perspectives politiques, perspectives économique et sociale

» MONDE/ SERBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Aleksandar Vucic, le nouveau président serbe élu au premier tour

» FRANCE/ TERRITOIRES/ Ex-Colonies : attentes de renouveau, de leadership éclairé et de développement véritable

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT/ SOCIO-ECONOMIE/ MONNAIE : ces pays africains vraiment émergents (RSA, Nigeria, Egypte, Maroc, Algérie, Botswana, Ile Maurice, Ethiopie…)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ POLITIQUE : réformes importantes, gouvernance et perspectives

» « AFRIQUE/ Etats africains et sous-développement : consolider les mêmes recettes qui ont échoué ?

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENTREPRISES : financements, gestion, profits…

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : les nouvelles réalités d’un monde qui change…

» AFRIQUE/ SOMALIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

» AFRIQUE/ GABON/ FOOTBALL/ CAN 2017 : Coupe d'Afrique des nations de football 2017 au Gabon

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ FINANCES/ ECONOMIE NUMERIQUE : difficultés, solutions, perspective révolutionnaire

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 28e SOMMET : nouveau leadership, nouvelles autorités

» AFRIQUE / MALI/ SOMMET FRANCE-AFRIQUE : attentes, mesures et perspectives

» AFRIQUE/ SPORT/ Ballon d'Or africain 2016 : Riyad Mahrez sacré pour sa brillante saison avec Leicester

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET PERSPECTIVES : leadership, morosité économique, crises monétaires, incertitudes…, à l’assaut d’un continent meurtri

» MONDE/ SPORT/ POLITIQUE : grands moments du sport (Mondial des clubs, Ballon d’or 2016, accusation de dopage, etc.)

» MONDE/ ORGANISATION DES NATIONS UNIES (ONU) : M. Antonio Guterres, nouveau Secrétaire général de l’ONU

» AFRIQUE/ CROISSANCE/ DEMOGRAPHIE/ MARCHE INTERIEUR : la croissance démographique peut accélérer le développement économique et social

» AFRIQUE/ GHANA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : l’élection présidentielle remportée avec plus de 53 % des voix par Nana Akufo-Addo

» AFRIQUE/ GAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président gambien élu Adama Barrow a appelé Yahya Jammeh à accepter sa défaite, l'armée déployée

» MONDE/ RELIGION CATHOLIQUE : Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme

» AUTRICHE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Van der Bellen élu président de l'Autriche, l'extrême droite s'incline

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jovenel Moïse nouveau président élu d’Haïti

» MONDE/ CUBA/ ECONOMIE/ POST-COMMUNISME / FIDEL CASTRO : mort de Fidel Castro, mort d’un grand révolutionnaire et d’un grand Africain

» MONDE/ MOLDAVIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : En Moldavie, le candidat prorusse remporte l’élection présidentielle

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENERGIE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES : construire le futur, construire l’avenir

» MONDE/ BULGARIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Roumen Radev nouveau président élu de la Bulgarie

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ INDUSTRIES/ INFRASTRUCTURES/ TECHNOLOGIES : nouvelles données, nouvelles approches et nouvelles réalités sur le développement du continent

» MONDE/ USA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Donald Trump, 45e président des USA, oriente son pays vers un leadership vertueux, solide et constructif

» MONDE/ NICARAGUA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Daniel Ortega est élu président du Nicaragua

» MONDE/ LIBAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Aoun élu président après plus de deux ans de vide politique

» AFRIQUE/ CAP-VERT/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le président Fonseca réélu dès le premier tour

» SANTE/ ALIMENTATION ET HYGIENE/ ALIMENTS DANGEREUX : ces aliments qui ne sont pas des nutriments (alimentation et hygiène alimentaire)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ AFFAIRES/ GOUVERNANCE : avancées, perspectives et crises multiformes

» MONDE/ PRIX NOBEL : grands lauréats du prix Nobel 2016

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : visite du pape François dans le Caucase

» AFRIQUE/ INFRASTRUCTURES/ GRANDS TRAVAUX/ AFFAIRES : quelques nouvelles avancées importantes

» AFRIQUE/ GABON/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE ET CRISE POST-ELECTORALE : la Cour constitutionnelle valide la victoire du Président Ali Bongo

» MONDE/ DROGUES/ CRIMES ET NARCOTRAFIC : comment mettre fin à la puissance des cartels et des criminels de la drogue ?

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le président Edgar Lungu réélu au premier tour

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLE US 2016/ ECONOMIE/ POLITIQUE/ SECURITE/ COMMERCE : les atouts et points forts du candidat Donald Trump

» MONDE/ DEVELOPPEMENT ET POLLUTION : une civilisation productrice des sillons de sa destruction (mode de production, déchets, pollution, énergie…)

» MONDE/ PETROLE DE SCHISTE : l’émergence du pétrole de schiste déstabilise le secteur des hydrocarbures et réduit les investissements (l’Afrique, face au tarissement des investissements et à la chute des cours de l’or noir)

» AFRIQUE/ LIBYE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TERRORISME : une puissance politique et économique africaine incapable de surmonter ses crises (où sont-ils passés ces démocrates qui ont déstabilisé durablement la Libye ?)

» MONDE/ SPORT/ JEUX OLYMPIQUES DE RIO DE JANEIRO (RIO 2016) : Fin des jeux olympiques de Rio de Janeiro (vive Tokyo 2020)

» AFRIQUE/ CRISES/ ECONOMIE/ DEVELOPPEMENT/ PAUVRETE : calculs stratégiques, crises multiformes, incertitudes et nouveaux défis à l’assaut d’un continent meurtri

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENERGIE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES : construire le futur, construire l’avenir

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ COOPERATION : ces difficultés qui effritent les acquis de la gouvernance…

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ JMJ Cracovie 2016 : les messages des jeunes au pape François

» MONDE/ PEROU/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pedro Pablo Kuczynski nouveau président du Pérou

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLES 2016/ CONVENTION DU PARTI REPUBLICAIN : Donald Trump officiellement désigné candidat du parti républicain à la Maison Blanche

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 27e SOMMET : grandes mesures et nouvelles perspectives sécuritaires et commerciales

» MONDE/ ROYAUME–UNI/ UNION EUROPEENNE/ BREXIT : Mme Theresa May devient officiellement Premier ministre (après le référendum en faveur de la sortie)

» MONDE/ SPORT/ TENIS/ CHAMPIONS : ces champions et championnes qui confortent leur leadership

» MONDE/ SPORT/ FOOTBALL/ EURO 2016 : victoire du Portugal 1-0 face à la France

» AFRIQUE/ SAHARA OCCIDENTAL/ POLITIQUE : M. Brahim Ghali a été élu secrétaire général du front Polisario et président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD)

» MONDE/ ROYAUME-UNI- UNION EUROPEENNE/ CONSEQUENCES DU BREXIT : le Brexit, une bien mauvaise idée (incertitudes et instabilité économique à l’assaut de la City de Londres)

» MONDE/ AUTRICHE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : l'élection présidentielle invalidée pour irrégularités

» MONDE/ COREE DU NORD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : nouvelles orientations politiques, économiques et stratégiques dans la stabilité (M. Kim Jong-Un, Président du Parti des travailleurs de Corée/ PTC)

» MONDE/ SPORT/ LEADERSHIP SPORTIF : Equipes championnes (Leicester City FC, football anglais) et Cleveland Cavaliers (National Basketball Association - NBA)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ INDUSTRIES/ INFRASTRUCTURES/ TECHNOLOGIES : nouvelles données, nouvelles approches et nouvelles réalités sur le développement du continent

» MONDE/ RUSSIE/ XXe Forum économique international de Saint-Pétersbourg : l'économie mondiale influencée par des facteurs politiques et sociaux

» AFRIQUE/ TCHAD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. IDRISS DEBY ITNO réélu Président du Tchad pour un 5e mandat, avec 61,56% de voix (Céni)

» AFRIQUE/ CROISSANCE/ GRANDS PROJETS/ NOUVELLES TECHNOLOGIES : nouvelles perspectives de développement

» MONDE/ SPORT/ BOXE/ MUHAMMAD ALI : décès d’un champion de la boxe et d’une légende du sport (j’ai aimé la boxe avec Muhammad Ali, j’ai cessé de m’intéresser à la boxe après Ali)

» AFRIQUE/ UNION DES COMORES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Azali Assoumani, élu Président de l'Union des Comores selon les résultats de la CNI

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : le Premier Ministre dresse le bilan de l’action gouvernementale et évoque les prochains chantiers

» AFRIQUE/ DJIBOUTI/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Ismaïl Omar Guelleh largement réélu Président pour un quatrième mandat

» MONDE / ALLEMAGNE/ GENOCIDE ARMENIEN : la nouvelle Allemagne reconnait le génocide arménien (condamnation du passé hitlérien de l’ancienne Turquie/Empire ottoman)

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays piégé dans des conflits et des grèves multiples et violentes (l'image de la France désormais écornée)

» MONDE/ 2e GUERRE MONDIALE/ ASIE/ G7 ET GOUVERNANCE MONDIALE : 2e guerre mondiale en Asie, entre regrets, amertume et prise de conscience

» MONDE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES/ DIFFICULTES : avancées technologiques saisissantes et persistance des défaillances et lacunes

» COTE D’IVOIRE/ ECONOMIE/ FINANCES PUBLIQUES/ PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT (PND) : des attentes importantes en matière de financement de l’économie nationale

» COTE D’IVOIRE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE/ MARCHE FINANCIER LOCAL : bonne perspective économique sur fond de morosité de l’économie mondiale

» MONDE/ BRESIL/ CRISE POLITIQUE / GOUVERNANCE : instabilité politique et économique (M. Michel Temer, Président intérimaire du Brésil, suite au départ forcé de Mme Dilma Roussef)

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLE 2016/ POLITIQUE : nouvelles orientations stratégiques, business et leadership, unité du parti Républicain, relations internationales...

» MONDE/ RUSSIE/ DEFENSE ET SECURITE : commémoration de la victoire de l’Armée Rouge sur les troupes nazies et rappel de la défaite militaire de Hitler par des armes conventionnelles

» MONDE/ SPORT/ BASKET-BALL/ NBA : Stephen Curry désigné meilleur joueur de la saison régulière pour la deuxième année consécutive (Curry est le premier joueur de l'histoire de la NBA élu MVP à l'unanimité)

» MONDE/ PHILIPPINES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Rodrigo Duterte, nouveau Président élu des Philippines

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ SOCIAL : bonnes nouvelles, mauvaises nouvelles de Côte d’Ivoire

» AFRIQUE / GUINEE EQUATORIALE / POLITIQUE / ECONOMIE : M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo réélu président de la Guinée Equatoriale, pour affronter les nouveaux défis socio-économiques

» MONDE/ AGRICULTURE/ INNOVATIONS ET GENIE AGRICOLE : avancées en matière d’agro-industrie, modernisation agricole, accroissement de la production

» MONDE/ CULTURE/ MUSIQUE : Prince, artiste-musicien de génie, l’un des dieux contemporains de la musique moderne (poursuite des décès bizarres et suspects des grands artistes américains)

» MONDE/ RUSSIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERVANCE : annonces et conclusions de la « ligne directe » du Président Vladimir Poutine

» AFRIQUE/ CONGO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour avec 60,39% des voix

» AFRIQUE/ NIGER/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président sortant Issoufou Mahamadou réélu avec 92,49% des voix (CENI / résultats officiels de l’élection présidentielle/ scrutin contesté par l’opposition)

» MONDE/ CUBA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Raul Castro réélu pour cinq ans à la tête du PC cubain

» AFRIQUE/ BENIN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Patrice Talon est élu Président du Bénin avec 65,39% des voix (Commission électorale)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PDCI-RDA : les 70 ans du PDCI-RDA

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Faustin-Archange Touadéra élu président de la Centrafrique (Autorité nationale électorale-ANE)

» MONDE/ BIRMANIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE : M. Htin Kyaw investi en tant que nouveau président du Myanmar

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jocelerme Privert, investi président intérimaire, prêche le consensus politique

» UNION AFRICAINE/ 26e SOMMET : M. Idriss Deby Itno, président tchadien et nouveau président de l'UA pour 2016

» AFRIQUE/ TERRORISME ET VIOLENCES/ DESTABILISATION : poursuite des attaques terroristes et des campagnes de déstabilisation de l'Afrique

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : La Croatie a enfin un nouveau gouvernement, dirigé par M. Tihomir Oreskovic

» MONDE/ Portugal/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le candidat conservateur Marcelo Rebelo de Sousa élu président du Portugal dès le premier tour

» AFRIQUE/ NIGERIA/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ ETAT DE RIVERS : l’état de Rivers au Nigeria, l’un des pôles économiques significatifs de la fédération nigériane

» MONDE/ CULTURE/ CINEMA/ OSCARS 2016 : Leonardo DiCaprio décroche l’Oscar du meilleur acteur

» MUSIQUE/ REGGAE/ ROCK : nouveaux espoirs, nouvelles sonorités, nouveaux combats

» MONDE/ VIETNAM/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Réélection de Nguyen Phu Trong à la tête du Parti communiste vietnamien (PCV)

» AFRIQUE/ TURQUIE/ COTE D’IVOIRE/ COOPERATION/ ECONOMIE : le Président de la Turquie en Côte d’Ivoire pour renforcer la coopération

» MONDE/ FOOTBALL/ FIFA/ REFORMES : Gianni Infantino devient le neuvième président de la FIFA

» MONDE/ USA/ ARMES A FEU ET VIOLENCES/ TUERIES MASSIVES D’INNOCENTS : Barack Obama présente ses mesures contre les armes à feu

» AFRIQUE/ OUGANDA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : Yoweri Museveni réélu président pour un cinquième mandat

» UNION EUROPEENNE/ GRANDE-BRETAGNE/ REFORMES : un accord qui donne un « statut spécial » au Royaume-Uni dans l’UE (UE : pas de réformes en profondeur)

» MONDE/ VENEZUELA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ PETROLE : les difficultés d’une économie non diversifiée et non industrialisée

» MONDE/ LEADERSHIP ET COMPETITION/ TECHNOLOGIES AVANCEES/ COMMUNAUTE INTERNATIONALE : ces technologies avancées décisives qui irritent les adversaires…

» AMERIQUE LATINE/ RELIGION CHRETIENNE/ PAPE FRANCOIS : les chefs de file des deux Églises, le pape François et le Patriarche Kirill, se sont rencontrés pour la première fois à Cuba

» MONDE/ TAIWAN/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dr Tsai Ing-wen élue première femme présidente de Taïwan

» CANADA/ QUEBEC/ DEVELOPPEMENT LOCAL : redécouvrir le Québec, une puissance économique et technologique au sein de la fédération du Canada

» AFRIQUE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : Voyage pastoral du pape François en Afrique sur fond de montée en puissance des violences et du terrorisme islamique

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ ASSEMBLEE FEDERALE/ MESSAGE ANNUEL : le Président Vladimir Poutine devant le Parlement (politique nationale et étrangère, Syrie, terrorisme, sécurité globale, gouvernance et leadership, etc.)

» MONDE/ MYANMAR (BIRMANIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire électorale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) aux élections législatives en Birmanie et nouvelles perspectives sociopolitiques

» RWANDA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : la réforme constitutionnelle largement approuvée au Rwanda

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Roch Marc Kaboré, nouveau président élu dès le premier tour

» MONDE/ CROISSANCE ECONOMIQUE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ TERRORISME : entre les acteurs de la prospérité et de la paix et les forces de destruction

» MONDE/ CONFERENCE DE PARIS SUR LE CLIMAT/ COP21 : l’accord mondial sur le climat adopté par 195 pays (rendre la planète Terre plus habitable et moins polluée est possible)

» MONDE/ RUSSIE/ TERRORISME/ ACTE DE GUERRE DELIBERE TURC : Actes et mesures suspects visant à renforcer l’Etat islamique et à consolider les avoirs financiers des milieux terroristes et criminels

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE/ VATICAN : Le pape François ouvre la porte sainte et lance le Jubilé de la miséricorde

» MONDE/ ECONOMIE/ SANTE/ VEILLE TECHNOLOGIQUE : économie verte, avancées technologiques et perspectives extraordinaires

» MONDE/ ARGENTINE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le libéral Mauricio Macri remporte l'élection présidentielle

» AFRIQUE/ TANZANIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : John Magufuli élu président de la Tanzanie (le nouveau président appelle à l’unité nationale)

» MONDE/ NEPAL/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Mme Bidhya Devi Bhandari élue présidente du Népal

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire écrasante des conservateurs eurosceptiques à l’issue des législatives en Pologne

» MONDE/ GUATEMALA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Un acteur-président pour relever les défis du Guatemala

» AFRIQUE/ GUINEE / POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : la Céni confirme la victoire d'Alpha Condé

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ THOMAS SANKARA : le Burkina Faso redécouvre son ancien leader, 28 ans après (mieux vaut tard que jamais)

» MONDE/ CANADA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Législatives au Canada/ victoire nette des libéraux après une décennie conservatrice

» MONDE/ BELARUS (BIOLORUSSIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Le président Alexandre Loukachenko réélu pour un cinquième mandat

» AFRIQUE/ CONGO-BRAZZAVILLE/ REFORMES CONSTITUTIONNELLES/ GOUVERNANCE : un nouveau départ (Référendum constitutionnel au Congo Brazzaville : victoire du « oui » à plus de 92 %)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PRESIDENTIELLE 2015 : M. Alassane Ouattara réélu Président de Côte d’Ivoire (résultats officiels dévoilés par la Commission électorale indépendante (CEI))

» MONDE/ SYRIE/ GUERRE CONTRE LE TERRORISME : l’aide militaire décisive de la Russie à l'Etat syrien va contribuer à imposer la paix

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara évalue les actions de développement concernant diverses régions du pays (Aboisso, Abengourou, Divo, Gagnoa, Daloa)

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ VOYAGE PASTORAL : le pape François en Amérique (Cuba, Etats-Unis d’Amérique)

» MUSIQUE/ REGGAE/ PETER TOSH : “Roots, Rock, Reggae” with “ Word, Sound and Power ” (Peter Tosh, copié et inégalé, toujours la meilleure section rythmique du Reggae)

» MONDE/ TERRORISME/ 11 SEPTEMBRE 2001/ VIOLENCES ET IMPUNITE : le terrorisme plus fort, avec Etat, moyens financiers conséquents (pétrole, drogue), migrants et totale impunité (interdiction d’attaque au sol des terroristes)

» MONDE/ CHINE/ AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : coopération, échanges commerciaux et aide au développement

» MONDE/ CHINE/ DEFENSE ET SECURITE/ DEVELOPPEMENT : un monde de paix et de développement

» AFRIQUE/ BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS : réformes, développement et perspectives

» AFRIQUE/ FINANCES PUBLIQUES/ CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT/ REFORMES MONETAIRES : questions de fond

» AFRIQUE/ BURUNDI/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pierre Nkurunziza élu président pour un dernier mandat, doit œuvrer sincèrement à la réconciliation et garantir l’unité, la paix et le développement véritable du pays

» MONDE/ RELATIONS USA-AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE/ SECURITE : le Président des USA en Afrique (Kenya, Ethiopie)

» AFRIQUE/ CONGO/ PAIX ET STABILITE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Améliorer la gouvernance pour consolider la paix et le développement

» MONDE/ IRAN/ NUCLEAIRE CIVIL/ ENERGIE ET RECHERCHES AVANCEES : le nucléaire civil au profit de tous, l’atome au profit de tous

» MONDE/ VATICAN/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Amérique latine pour revisiter le passé et dénoncer les pauvretés et les violences

» FRANCE/ COOPERATION ET BONNE GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ET DEMOCRATIE/ SECURITE : le Président Hollande en Afrique pour rappeler les attentes de la France

» MONDE/ ASIE/ ECONOMIE ET COOPERATION/ LEADERSHIP : développement agricole, financier, industriel et technologique sans précédent

» AFRIQUE/ REPUBLIQUE FEDERALE D’ETHIOPIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays stable à la pointe de l’émergence économique et sociale en Afrique

» AFRIQUE/ BENIN/ ECONOMIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : résultats contrastés en matière de développement économique et social sur fond d’incertitudes

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 25e SOMMET/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE : quel agenda pour stabiliser et développer le continent ?

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ SOCIAL : comment stabiliser l’environnement sociopolitique et garantir des élections générales apaisées en 2015 ?

» MONDE/ AZERBAIDJAN/ JEUX EUROPEENS/ BAKU 2015 : les premiers jeux européens sont ouverts

» MONDE/ BOSNIE-HERZEGOVINE/ RELIGION CATHOLIQUE : Le Pape François à Sarajevo, une visite pastorale et historique

» AFRIQUE/ MAROC/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT/ PROJETS : Processus d’intégration de l’Afrique dans le développement du continent

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le conservateur Andrzej Duda remporte l’élection présidentielle polonaise de mai 2015

» AFRIQUE/ INSTITUTIONS DE DEVELOPPEMENT/ BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BAD) : M. Akinwumi Adesina, candidat du Nigeria, élu à la présidence de la BAD

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ ENERGIE/ ECONOMIE : découvertes, projets, perspectives et enjeux énergétiques

» AFRIQUE/ MINES/ ECONOMIE MINIERE : découvertes, projets et perspectives

» MONDE/ ENERGIE/ NUCLEAIRE : perspectives africaines et enjeux

» MONDE/ GUYANA/ POLITIQUE/ GOUVERVANCE/ ECONOMIE : M. David Granger (à la tête d'une coalition de partis politiques) est élu président du Guyana

» MONDE/ CATASTROPHES NATURELLES/ NEPAL : une planète périlleuse encore globalement inconnue…

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le triomphe électoral des conservateurs britanniques peut ouvrir de nouvelles perspectives politiques en Europe

» MONDE/ COSTA RICA/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : le Costa Rica, un pays d’avenir

» AFRIQUE/ TOGO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Faure Gnassingbé officiellement réélu président de la république du Togo

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2015 : M. Omar el-Béchir réélu Président avec 94,5 % des voix

» AFRIQUE/BURUNDI/ VIOLENCES POLITIQUES/ CRISE ET DESTABILISATION : savoir mener les bons combats qui garantissent la démocratie, la paix et la stabilité du pays

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ REGIONS DE L'AGNEBY-TIASSA ET DE LA ME : Projets, options et stratégies pour l'émergence

» AFRIQUE/ DETRESSE ET MAUVAISE GOUVERNANCE/ REFUGIES ECONOMIQUES : ces pays en difficulté étouffés par des milliers de réfugiés économiques et politiques

» MONDE/ KAZAKHSTAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : M. Noursoultan Nazarbaïev remporte la présidentielle anticipée au Kazakhstan

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015/ RHDP : M. Alassane Ouattara est investi candidat du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix)

» MONDE/ GENOCIDE ARMENIEN / CRIME CONTRE L’HUMANITE : au-delà du négationnisme, quelle approche constructive pour les milliers de victimes et leurs descendants ?

» MONDE/ ECONOMIE ET COMMERCE/ MATIERES PREMIERES : les producteurs à la recherche d’un prix rémunérateur

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ GOUVERNANCE : le Président Vladimir Poutine éclaire sur la politique nationale et internationale de la Russie

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : processus de consolidation et d’éveil après des années de crises

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ POLITIQUE : bonnes perspectives sur fond de préparation des élections de 2015

» AFRIQUE/ PRESIDENCE DE L’UNION AFRICAINE/ NOUVEAU LEADERSHIP : l’Afrique, un continent exploité en mal de considération

» AFRIQUE/ OBSTACLES AU DEVELOPPEMENT : Corruption et développement en Afrique…

» MONDE/ CHINE/ FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT : les efforts de la Chine pour l’émergence de la nouvelle Banque de développement des infrastructures en Asie (AIIB)

» MONDE/ IRAN/ NUCLEAIRE : accord sur le nucléaire iranien

» AFRIQUE/ TOGO/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2015 : des élections apaisées pour consolider les acquis en matière de développement

» AFRIQUE/ NIGERIA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Muhammadu Buhari élu Président de la république fédérale du Nigeria

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ JACQUEVILLE : Désenclavement d’une grande région économique en Côte d’Ivoire

» AFRIQUE ET CARAIBES/ CULTURE ET DEVELOPPEMENT/ CULTURE ET ECONOMIE : la culture, au mieux de sa forme ?

» AFRIQUE/ LESOTHO/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Le nouveau Premier ministre du Lesotho, Pakallitha Mosisili, a été investi

» MONDE/ ISRAEL/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le Likoud et Netanyahu remportent les élections législatives

» AFRIQUE/ EGYPTE/ GOUVERNANCE/ TERRORISME : le leader du monde arabe s’engage pour le renouveau et la modernisation

» MONDE/ BRICS/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le renouveau en marche pour un monde d’espoir

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ DEVELOPPEMENT LOCAL : pluralité d’initiatives, grandes mesures et grands projets pour relancer le développement du sud-ouest ivoirien

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Président Jose Mujica d’Uruguay, leçons de vie, de présidence et de sacerdoce

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Tabaré Vazquez, élu président, a prêté serment à la tête de l'Uruguay

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PDCI-RDA/ RHDP : Le soutien du PDCI à une candidature unique d’Alassane Ouattara au sein du RHDP désormais officielle

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ PAIX/ DEVELOPPEMENT/ FORMATION ET EMPLOIS : ces actions multiformes qui peuvent consolider le développement et la paix

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ SOCIO-ECONOMIE/ REFORMES ET AVANCEES : vers quels nouveaux horizons ?

» MONDE/ SCIENCE/ DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ ECONOMIE : le monde avance, l’Afrique aussi

» SPORT/ COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS 2015 : victoire de la Côte d’Ivoire sur le Ghana

» MONDE/ ECONOMIE/ DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : Efforts stratégiques, nouvelle économie, avancées technologiques et incertitudes sur notre futur

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE ET EMERGENCE : Actions et mesures fortes en faveur de l’émergence de la Côte d’Ivoire

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ CRIMINALITE ET GRAND BANDITISME : Au-delà de l’horreur

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERVANCE : Edgar Lungu, Président élu de la Zambie, a prêté serment

» AFRIQUE/ RELATIONS MAROC-COTE D’IVOIRE/ COOPERATION ET ECHANGES : consolidation des échanges ivoiro-marocains

» MONDE/ UNION EUROPEENNE/ BCE/ GRECE : M. Alexis Tsipras, nouveau Premier ministre, engage la Grèce dans une nouvelle politique économique

» MONDE/ ARABIE SAOUDITE/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Les défis du nouveau roi d'Arabie saoudite, Salmane Ben Abdel Aziz

» MONDE/ ARABIE SAOUDITE/ POLITIQUE : Mort du roi Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud d’Arabie saoudite (le roi Abdallah, un frère et un ami de l’Afrique)

» SCIENCE MEDICALE/ LUTTE CONTRE LA MALADIE A VIRUS EBOLA : Résultats positifs et bonnes perspectives d’éradication de la maladie

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mme Kolinda Grabar Kitarovic, première Présidente élue de la Croatie

» MONDE/ UE-FRANCE/ TERRORISME : les ennemis de l’islam ont attaqué la liberté d’expression et tué une douzaine de personnes au nom de leur conception religieuse haineuse

» MONDE/ SRI LANKA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Maithripala Sirisena, nouveau Président élu du Sri Lanka

» MONDE/ PERSPECTIVES/ AN 2015 : Bonne et heureuse année 2015

» MONDE/ PERSPECTIVES 2015 : vœux de nouvel an 2015 et perspectives

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE : réflexions prospectives pour 2015

» MONDE/ JAPON/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Triomphe de la politique économique Abenomics de M. SHINZO ABE

» AFRIQUE/ TUNISIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Béji Caïd Essebsi, Chef du parti Nidaa Tounès (Appel de la Tunisie) est élu Président de Tunisie

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ HYDROCARBURES/ DEVELOPPEMENT MINIER : Des perspectives bonnes, malgré les incertitudes et les cas de corruption

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : conférence de presse annuelle du Président Poutine sur la situation politique et économique nationale et internationale

» ETATS-UNIS D’AMERIQUE/ CUBA/ RELATIONS DIPLOMATIQUES/ ECONOMIE : les Etats-Unis d’Amérique redécouvrent Cuba, puissance tiers-mondiste (et africaniste) pacifiste et responsable

» COTE D’IVOIRE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ PERSPECTIVES POLITIQUES : Efforts de paix et de développement

» MONDE/ NUMERIQUE ET AFFAIRES/ ENTREPRISES EMERGENTES : le numérique et ses nouveaux acteurs émergents

» MONDE/ FRANCE-UE/ ECONOMIE ET COOPERATION : le président français au Kazakhstan et en Russie

» MONDE/ FRANCOPHONIE/ OIF/ GOUVERNANCE : Nouveau secrétaire général et nouvelle gouvernance ( ?)

» MONDE/ ECONOMIE/ AFFAIRES/ SPORT ET VIE PUBLIQUE : la corruption et le grand banditisme forts et omniprésents partout

» MONDE/ ROUMANIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Klaus Iohannis, héraut de l'anti-corruption, élu président de Roumanie

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Kafando, Président de la transition

» AFRIQUE/ ETAT ET DEVELOPPEMENT : quel type d’Etat pour impulser efficacement le développement ?

» MONDE/ CANADA/ RELATIONS STRATEGIQUES FRANCO-CANADIENNES/ ECONOMIE : redécouvrir l'Etat fédéral du Canada, grande puissance francophone, avec le Président Hollande

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHE/ TRAITEMENT/ PERSPECTIVES : Faire face avec efficacité aux maladies et mieux répondre aux problèmes liés à la santé publique

» AFRIQUE/ MOZAMBIQUE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Filipe Nyusi, Président élu du Mozambique

» MONDE/ RUSSIE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT : Le Président Poutine se prononce en faveur d’un monde pacifique et respectueux du droit international

» MONDE/ BRESIL/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dilma Rousseff réélue, de nouveaux engagements pour un Brésil fort

» AFRIQUE/ BOTSWANA/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le président en exercice Ian Khama officiellement réélu

» AFRIQUE/ EMERGENCE ET DEVELOPPEMENT/ JEUNESSE : forces et entraves au développement

» ECONOMIE MONDIALE/ NOUVEAUX HORIZONS/ NOUVELLES PERSPECTIVES : le futur commence aujourd'hui

» ECONOMIE MONDIALE/ CRISE/ CROISSANCE : Ces secteurs d’activités en croissance

» AFRIQUE/ CROISSANCE ECONOMIQUE ET RESILIENCE/ EMERGENCE : les atouts de l’Afrique à consolider

» MONDE/ INDE- CHINE/ COOPERATION/ GOUVERNANCE : le potentiel économique et technologique des géants asiatiques

» AFRIQUE/ POLLUTION ET ENVIRONNEMENT/ SANTE PUBLIQUE : crise environnementale et menaces

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ AUTO-DETERMINATION DE L’ECOSSE : victoire du « non » et rejet de la souveraineté par l’Ecosse

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE L’IFFOU : réalisations, grands projets et perspectives

» MONDE/ TERRORISME ET TUERIES DE CIVILS NON ARMES/ PLUS JAMAIS CA : le sous-développement, l’extrême pauvreté et les maladies sont des exutoires intéressants qui doivent pouvoir mobiliser nos terroristes et rebelles

» AFRIQUE/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : le sous-développement socioéconomique et scientifique et l’extrême pauvreté peuvent perdre l’Afrique

» AFRIQUE/ EAU/ FORUM DE L’UEMOA SUR L’INVESTISSEMENT A DUBAI : Les monarchies du Golfe vont investir 19 milliards de dollars dans des projets d'infrastructure

» AFRIQUE/ LIBYE/ GUERRE ET EFFORTS DE PAIX/ PERSPECTIVE ECONOMIQUE : la paix maintenant

» COTE D’IVOIRE / ECONOMIE/ CACAO/ CHOCOLAT ET SANTE : le cacao ivoirien au mieux de sa forme

» MONDE ARABE/ PAYS DU GOLFE/ PAIX/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Les monarchies du Golfe ont réglé leur différend avec le Qatar

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : Désendettement, émergence, richesses et pauvreté

» ISRAEL-PALESTINE/ ACCORD DE PAIX : Israël signe un accord de paix durable avec le Hamas en Egypte

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE : Epidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l’ouest

» AFRIQUE/ AGRICULTURE/ PAIX ET SECURITE : l’émergence d’un continent freinée par des guerres nouvelles et des campagnes orchestrées d’insécurité

» MONDE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ UKRAINE- RUSSIE : la Russie appelle à s'unir pour construire et non pour détruire par la guerre

» TURQUIE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Recep Tayyip Erdogan premier président élu au suffrage universel direct de la Turquie

» AFRIQUE/ INVESTISSEMENTS/ EMPLOIS JEUNES / PAIX ET DEVELOPPEMENT : des chantiers, des espoirs et des menaces

» MONDE/ ONU/ SANCTIONS ECONOMIQUES : la Russie répond aux sanctions économiques occidentales

» USA- AFRIQUE/ PARTENARIAT STRATEGIQUE : Washington veut combler son retard commercial

» SCIENCE/ TECHNOLOGIES/ ENERGIE : des perspectives saisissantes

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE/ EBOLA : Communiqué conjoint des chefs d’Etat et de gouvernement de l’union du fleuve Mano pour la lutte contre l’épidémie de fièvre à virus Ebola en Afrique de l’Ouest

» AFRIQUE : ECONOMIE NUMERIQUE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES : évolutions favorables

» COTE D’IVOIRE/ BURKINA FASO/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : Communiqué conjoint du traité d'amitié et de coopération entre le Burkina et la Côte d'Ivoire, le 31 juillet 2014

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ RECHERCHE DE LA PAIX : les espoirs suscités par un accord de paix signé à Brazzaville

» MONDE/ AFRIQUE : défense et sécurité, coopération et développement

» IRAK/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Fouad Massoum nouveau président irakien

» SANTE PUBLIQUE/ SIDA, HEPATITES, EBOLA : prévention, bilan, traitements et perspectives

» INDONESIE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Joko Widodo élu président

» FRANCE - AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT : le Président François Hollande recadre et consolide la coopération française en Afrique

» UNION EUROPEENNE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE/ RELATIONS INTERNATIONALES : Jean-Claude Juncker élu président de la Commission européenne par le Parlement

» MONDE/ ECONOMIE ET FINANCES PUBLIQUES : Perspectives économiques pour le premier trimestre 2014

» SPORT/ POLITIQUE/ POLITISATION DU SPORT MONDIAL : l’immixtion sournoise de la politique dans le sport

» SCIENCE/ MEDECINE/ ALERTE MEDICALE : les maladies cardio-vasculaires

» ISRAEL/ TRANSPORT URBAIN/ REVOLUTION TECHNOLOGIQUE : Un nouveau moyen de transport ultra-rapide à Tel-Aviv

» IRAK/ INSURRECTION ARMEE DJIHADISTE/ SOUVERAINETE/ : soutien, riposte et contre-mesures pour l’existence de l’Irak

» MONDE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES/ E-HEALTH : les nouvelles technologies investissent la santé publique…

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ PAIX ET PERSPECTIVE ECONOMIQUE : La paix et le développement sont possibles…

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHES/ PREVENTION ET TRAITEMENT : les progrès médicaux insuffisamment mis à profit par les populations

» AMERIQUE LATINE/ COLOMBIE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Juan Manuel Santos élu président pour consolider la paix

» AMERIQUE LATINE-CHINE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : consolidation du rôle de la Chine dans ses domaines d’intervention

» IRAK/ INSURRECTION MILITAIRE ET GUERRE DJIHADISTE D’OCCUPATION : l’Irak mérite un soutien accru de la communauté internationale

» AFRIQUE/ FMI/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : de nouveaux engagements pour consolider les économies en croissance

» DEUXIEME GUERRE MONDIALE/ COMMEMORATION DU DEBARQUEMENT/ D-DAY : la guerre et le bellicisme toujours ancrés dans l’esprit des hommes…

» ESPAGNE/ABDICATION DU ROI/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE : l’Espagne a un nouveau Chef de l’Etat

» SYRIE/ UKRAINE/ REBELLION ET DEMOCRATIE : de nouveaux présidents élus dans des pays durablement déstabilisés par des forces démocratiques anachroniques

» AFRIQUE/ MALAWI/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mutharika a prêté serment comme président au Malawi

» EGYPTE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE ET PERSPECTIVES : Abdel Fattah al-Sissi élu Président promet la sécurité et la stabilité du pays

» AFRIQUE DE L’OUEST/ MINES/ PARTENARIAT : des accords en vue de l’exploitation de grands gisements miniers

» BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT-BAD/ ASSEMBLEE ANNUELLE 2014 : l’émergence d’une nouvelle Afrique

» MONDE/ CULTURE ET ECONOMIE/ CINEMA : les grands moments du cinéma…

» RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ INNOVATION : l’ouverture des données publiques est en marche

» AFRIQUE DU SUD/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE/ 2e mandat de Jacob Zuma : quel renouveau socio-économique et quel leadership continental ?

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET ENERGIE/ FMI : l’Afrique peut faire mieux en matière de croissance

» SCIENCE MEDICALE/ Cellules-souches : une révolution médicale qui va changer le destin de l’Humanité

» AFRIQUE/ NIGERIA : Economie, paix et sécurité

» SCIENCE ET TECHNOLOGIE/ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : vers quel futur ?

» CHINE - AFRIQUE/ COOPERATION/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : les engagements du Premier ministre Li Keqiang en faveur de l’Afrique

» AFRIQUE/ NIGERIA/ PREMIERE PUISSANCE ECONOMIQUE ET TERRORISME : regain d’activités terroristes intempestives et barbares

» COTE D’IVOIRE-FMI/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Les perspectives macroéconomiques pour 2014 demeurent positives

» AFRIQUE/ BANQUE MONDIALE/ GOUVERNANCE ET DEVELOPPEMENT : surmonter les incertitudes et vaincre la pauvreté

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Conférence de presse du Premier ministre ivoirien

» VATICAN/ CANONISATION : de nouveaux saints de l’église catholique consacrés par le Pape François

» GENOCIDE ARMENIEN DE 1915/ ESCLAVAGE : les grandes hontes ne disparaissent jamais...

» IRAK/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE/ PETROLE : des efforts pour une émergence de l’économie irakienne

» AFRIQUE/ CEDEAO/ VOIES FERREES : le lancement de divers projets ferroviaires en Afrique de l’ouest

» AFRIQUE/ ECONOMIE : amélioration constante des économies africaines sur fond de morosité des grandes économies mondiales

» UNION EUROPEENNE/ EUROPE DE L'EST/ CRISE ET ECONOMIE : approches et visions différentes sur l’Europe économique

» RWANDA/ COMMEMORATION DU GENOCIDE : le génocide rwandais, 20 ans après

» SANTE/ OMS/ JOURNEES MONDIALES : prévention de la tuberculose et des maladies à transmission vectorielle

» FRANCE/ ELECTIONS LOCALES/ GOUVERNANCE/ EMPLOIS : Nouveau gouvernement sur fond de rejet de la politique de François Hollande

» FRANCE/ CHINE/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : emplois, transfert de technologie, nouveaux horizons d’échanges et de coopération…

» FOOTBALL/ SPORT ET CELEBRITE/ MONDIAL 2014 : Pelé, une légende du sport mondial…

» SCIENCE MEDICALE/ ALERTE MEDICALE : la fièvre hémorragique Ebola tue en Afrique de l’ouest

» MENACES GLOBALES/ CYBERCRIMINALITE : quelles réponses et quelles solutions ?

» JESUS CHRIST/ SERMON SUR LA MONTAGNE/ PAROLES DE VIE : Jésus Christ 2014 ans après…

» MONDE/ PROCESSUS DEMOCRATIQUE EN UKRAINE : la démocratie a parlé et la Crimée a opté pour un nouvel avenir d’espoir et de prospérité

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ MINES ET ENERGIE : découvertes, grands projets et perspectives

» CHILI/ POLITIQUE ET ECONOMIE : Michelle Bachelet Présidente, face à la nouvelle génération, pour vaincre les inégalités

» AFRIQUE/ EMERGENCE/ COOPERATION SUD-SUD/ INVESTISSEMENTS DIRECTS : le Maroc met son savoir-faire et son expérience au service de l’Afrique

» ALLEMAGNE/ ENERGIE ET ELECTRICITE : La transition énergétique en Allemagne

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : D’ici à 2040, l’Afrique aura plus de pays à revenu intermédiaire

» MONDE ARABE/ AFRIQUE : Le bilan économique et social des révolutions arabes est désastreux

» AFRIQUE/ VISION ET GOUVERNANCE : La renaissance africaine selon Thabo Mbeki

» MUSIQUE/ REFERENCES MONDIALES : meilleurs guitaristes et meilleures chansons

» AFRIQUE/ POLITIQUE ET VIOLENCES : ces guerres sales qui détruisent l’Afrique

» AFRIQUE DU SUD / EMERGENCE : progrès, prospérité et envers de la vitrine

» SCIENCE/ ALIMENTATION : ces produits alimentaires manufacturés qui deviennent de vrais poisons pour notre santé

» ECONOMIE GLOBALE : 2014, probable année à risques pour l’économie mondiale

» AFRIQUE/ ECONOMIE : perspectives économiques favorables en 2014

» RWANDA/ DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE : SMART Rwanda : Transformer un pays tout entier via l’usage généralisé des TIC

» AGENDA 2063 ET EMERGENCE AFRICAINE : Créer des emplois et réduire les inégalités

» YEMEN/ ECONOMIE ET DEVELOPPPEMENT LOCAL/ LIBERTE ET JUSTICE : le Yémen renonce à l’Etat unitaire et s’engage pour l’Etat fédéral

» RELIGION CATHOLIQUE/ RENOUVEAU CHARISMATIQUE : quelles attentes ?

» MUSIQUE/ REGGAE : Grammy Award du meilleur album de reggae

» FOOTBALL/ AFRIQUE : Yaya Touré sacré meilleur joueur africain 2013

» AFRIQUE/ MADAGASCAR : le nouveau Président réussira-t-il à sortir définitivement le pays de la crise politique et socio-économique ?

» SPORT/ JO SOTCHI 2014/ RUSSIE : Sotchi 2014 ou le développement accéléré par le sport

» SPORT/ JO SOTCHI 2014 : des olympiades ouvertes à tous et l’Afrique y sera

» AFRIQUE : vers quel futur ?

» USA - DISCOURS SUR L’ETAT DE L’UNION : Bilan, actions et perspectives.

» JAPON-AFRIQUE : le Japon confirme ses engagements vis-à-vis de l’Afrique en matière de développement.

» FRANCE - AFRIQUE : Actions et mesures pour promouvoir la paix et le développement économique et social en Afrique.

» FRANCE - UNION EUROPEENNE : Espoirs et scepticisme face aux nouveaux engagements du Président Hollande pour une France forte.

» ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT/ AFRIQUE : nouvelles approches, nouveaux espoirs, nouvelles incertitudes.

» COTE D’IVOIRE : La croissance retrouvée.

» RELIGION CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : renouveau et revitalisation de l'Eglise catholique

» APARTHEID : L'apartheid vaincu par l’Afrique du Sud et la communauté internationale

» INTOLERANCES POLITIQUES ET RELIGIEUSES : peut-on mettre fin à la haine dans les rapports entre les humains

» LIBERATION DU MALI : La France libère le Mali

» PANAFRICANISME : Kwame Nkrumah : Le père du panafricanisme

» AFRIQUE : le grand retour de l’Afrique centrale dans l’économie pétrolière

» AFRIQUE : Les leaders africains honorés par “African Business” à New York .

» AFRIQUE : Les défis de l’économie privée en Afrique subsaharienne

» La Russie veut s’implanter en Afrique du Sud

» AFRIQUE : affaires, perspectives, conflits et gaspillages de ressources …

» AFRIQUE : Top 10 des pays africains les plus gangrenés par la fuite des capitaux.

» AFRIQUE : une révolution technologique et scientifique africaine est possible

» AFRIQUE : une révolution technologique et scientifique africaine est possible

» Industrie pétrogazière : la Russie conserve sa place de leader

» AFRIQUE : Fuite des capitaux, évasion fiscale et corruption

» TUNISIE : économie fragilisée et perspectives économiques défavorables après 3 ans de révolution tunisienne


Haut de page