Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

A LA UNE


Publié le 11/04/2016 à 19:33:29
COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PDCI-RDA : les 70 ans du PDCI-RDA




0.1 – « Politique/ 70e anniversaire du Pdci : Les festivités des 70 ans du Pdci ont été ouvertes le samedi 9 avril 2016 à Treichville en face de l’Etoile du Sud. Une cérémonie riche en couleurs, en images et en discours. Celui de Bédié était le plus attendu. Il a été bref et a laissé certains sur leur faim. Henri Konan Bédié a loué le mérite du Pdci qui, au cours de son existence, a mené bien des combats pour l’émancipation des peuples de Côte d’Ivoire. Il a clamé haut et fort qu’il ne bradera jamais le Pdci. « Militantes et Militants, la traversée a été longue et difficile après la perte du pouvoir d’Etat. Nous avons pleuré bien des nôtres qui sont tombés sous les balles assassines de dictateurs plus meurtriers que celles des colons. C’est pour cela que nous ne voulons pas et ne pouvons pas brader le PDCI-RDA comme beaucoup l’ont pensé», a-t-il dit. »

 

 


0.2 – « Côte d’Ivoire/Politique/ 70e anniversaire du PDCI-RDA : Intervention du Président du Parti à la Cérémonie d’ouverture Le PDCI-RDA fête aujourd’hui, ses soixante-dix ans d’existence ! Joyeux anniversaire au PDCI-RDA !  Joyeux anniversaire à tous les militants de ce grand parti libérateur et honneur à tous nos pionniers qui ont porté haut le flambeau de ce parti de 1946 à ce jour !  Militantes et Militants du PDCI RDA, c’est pour moi une joie immense et une grande fierté de participer, avec vous, au soixante-dixième anniversaire de la création du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, le PDCI, créé ici même à l’Etoile du Sud, le 9 avril 1946. Issu du Syndicat Agricole Africain, il fut créé pour soutenir la candidature de Félix Houphouët-Boigny à l’Assemblée constituante française… »



-------------------------------------

  

  

1 - Politique/ 70e anniversaire du Pdci / Bédié accuse : « Les (dirigeants) dictateurs ont été plus meurtriers que les colons » 

 

Les festivités des 70 ans du Pdci ont été ouvertes le samedi 9 avril 2016 à Treichville en face de l’Etoile du Sud. Une cérémonie riche en couleurs, en images et en discours. Celui de Bédié était le plus attendu. Il a été bref et a laissé certains sur leur faim. Henri Konan Bédié a loué le mérite du Pdci qui, au cours de son existence, a mené bien des combats pour l’émancipation des peuples de Côte d’Ivoire. Il a clamé haut et fort qu’il ne bradera jamais le Pdci. « Militantes et Militants, la traversée a été longue et difficile après la perte du pouvoir d’Etat. Nous avons pleuré bien des nôtres qui sont tombés sous les balles assassines de dictateurs plus meurtriers que celles des colons. C’est pour cela que nous ne voulons pas et ne pouvons pas brader le PDCI-RDA comme beaucoup l’ont pensé», a-t-il dit.

Le président du Pdci qui n’a pas réussi son projet de faire du Pdci un parti réunifié, s’est désormais donné pour mission de contribuer à bâtir un parti unifié qui sera le Rhdp. Il l’a redit ce samedi, mais dans une tournure alambiquée dont il a seul le secret. « Nous devons donc aller à la cohésion avec ceux des nôtres qui nous ont quittés pour des raisons diverses. Soixante-dix ans, c’est l’âge de la sagesse. Il nous faut ramener dans la maison du père les frères qui en étaient partis. Nous y tenons ! Nous avons le devoir, en tant qu’aîné, de ramener les enfants dispersés du père, sans toutefois nous renier.C’est la raison d’être du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), groupement politique qui nous a valu une victoire nette et sans bavure lors de l’élection présidentielle d’octobre dernier. Nous sommes déterminés à aller de l’avant en nous engageant dans un processus de création d’un parti unifié. Consolidons donc le RHDP qui nous vivifie, qui nous enrichit, qui protège le pays d’Houphouët-Boigny». Entre « ramener dans la maison du père les frères qui en étaient partis » et le désir de créer un parti unifié qui va s’appeler Rhdp, il y a un choix que Bédié devra faire.


SD / Publié le lundi 11 avril 2016/ La Tribune Ivoirienne

 

http://news.abidjan.net/h/588915.html


Célébration 


-------------------------------------

  

 

  

2 - Politique/ Célébration des 70 ans du PDCI-RDA : Henri Konan Bédié décore Maurice Kakou Guikahué, Alphonse Djédjé Mady et Laurent Dona-Fologo

 

L’ouverture des célébrations des 70 ans du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) a été l’occasion pour le Président Aimé Henri KONAN BÉDIÉ de distinguer ses plus proches collaborateurs politiques depuis sa succession au Président- Fondateur, Felix HOUPHOUET-BOIGNY, le 30 avril 2014. Ce geste de reconnaissance a été posé depuis le berceau du parti à l’Etoile du Sud, à Treichville, le samedi 9 avril 2016; tout un symbole.

Le Secrétaire Exécutif actuel du Parti, Pr Maurice Kakou Guikahué a été élevé à la dignité de Grand Officier dans l’Ordre du Bélier, le samedi 9 avril 2016, à l’occasion de l’ouverture des festivités marquant les 70 ans du PDCI-RDA, justifiant ainsi son parcours éloquent suivant:
• Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA depuis le 12ème Congrès (3-6 octobre 2013);
• Secrétaire Général Adjoint chargé de l’Organisation et de la Mobilisation du PDCI-RDA (2002-2013) ;
• Délégué Départemental du PDCI-RDA de Gagnoa (1995-2013) ;
• Secrétaire National chargé de l’Organisation et de la Mobilisation (1996-2002) ;
• Secrétaire National Adjoint chargé de l’Organisation et de la Mobilisation (1991-1996) ;
• Membre du Bureau Politique depuis 1991 ;
• Président National du Mouvement des Etudiants et Elèves de Côte d’Ivoire (MEECI) (1979-1983) ;
• Conseiller Politique du Bureau National du MEECI (1979) ;
• Assesseur du Bureau du 4ème Congrès du MEECI (1977) ;
• Délégué Culturel du Bureau de la Section MEECI de la Faculté de Médecine (1975-1977).
Laurent Dona-Fologo qui a dirigé le PDCI-RDA, en tant que Secrétaire Général de 1991 à 1999 puis Président par intérim de 2000 à 2002, tout comme son successeur au Secrétariat Général du PDCI-RDA, Pr Alphonse DJEDJE Mady (2002-2013) qui fut membre fondateur et Président National du MEECI de 1973-1975) n'avaient pas également été décorés jusqu’à ce jour du 70ème anniversaire du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny.

Au total 22 personnalités de hauts rangs du doyen des partis politiques de Côte d’Ivoire ont été décorés

R. Kra / Publié le dimanche 10 avril 2016/ Abidjan.net

 

http://news.abidjan.net/h/588883.html



-------------------------------------

 

Afficher l'image d'origine

  

3 - Côte d’Ivoire : les 70 ans du PDCI-RDA

 

Le plus vieux parti politique africain fête ses 70 ans ce samedi 9 avril. Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) a mené de nombreux combats pour l'émancipation et l'indépendance des peuples colonisés. Mais aujourd'hui, il a besoin d'un regain d'énergie. RFI revient sur la longue histoire de ce parti ivoirien.

En 1946, Félix Houphouët-Boigny crée le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) au sein du Rassemblement démocratique africain (RDA). Le parti se tourne d’abord vers les communistes français, mais change de bord en 1950. Il se rapproche alors de l’Union démocratique et socialiste de la résistance (UDSR).

 

Le revirement explique la présence de François Mitterrand en 1956 au Congrès du RDA : « Vous savez que depuis déjà de nombreuses années, l’UDSR que je préside est une amie du Rassemblement démocratique africain. Nous avons des liens personnels, d’amitié, de fraternité, avec vos dirigeants ». En 1960, la Côte d’Ivoire accède à l’indépendance et Félix Houphouët-Boigny devient son premier président du pays. Le parti unique connaît alors ses heures de gloire, mais il finit par se scléroser.

 

En 1990, le pays s’ouvre au multipartisme. Le président Félix Houphouët-Boigny, toujours en exercice à 85 ans, exhorte le PDCI à se rénover : « L’association des cadres de haut niveau est consciente de la nécessité absolue de procéder, sans retard, à la rénovation de notre cher parti ». Aujourd’hui, en 2016, le parti fête donc ses 70 ans. De nombreux congressistes espèrent que son président actuel, Henri Konan Bédié, saura lui apporter un nouveau souffle.

 

Par RFI / Publié le 09-04-2016 / Modifié le 09-04-2016 

 

http://www.rfi.fr/afrique/20160409-cote-ivoire-70-ans-pdci-rda-houphouet-boigny-henri-konan-bedie


Afficher l'image d'origine


---------------------------------------

 

   

4 - Côte d’Ivoire/Politique/ 70e anniversaire du PDCI-RDA : Intervention du Président du Parti à la Cérémonie d’ouverture

 

(…) Mesdames et Messieurs, Bienvenue à tous ! Bienvenue à cet Anniversaire !

Soixante-dix ans !

Le PDCI-RDA fête aujourd’hui, ses soixante-dix ans d’existence !
Joyeux anniversaire au PDCI-RDA !
Joyeux anniversaire à tous les militants de ce grand parti libérateur et honneur à tous nos pionniers qui ont porté haut le flambeau de ce parti de 1946 à ce jour !
Militantes et Militants du PDCI RDA, c’est pour moi une joie immense et une grande fierté de participer, avec vous, au soixante-dixième anniversaire de la création du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, le PDCI, créé ici même à l’Etoile du Sud, le 9 avril 1946. Issu du Syndicat Agricole Africain, il fut créé pour soutenir la candidature de Félix Houphouët-Boigny à l’Assemblée constituante française.

À son deuxième Congrès ordinaire, tenu en 1949, le PDCI se transformera en PDCI- RDA, en devenant une section du grand mouvement d’émancipation des peuples africains, créé également en 1946 au bord du Niger, à Bamako, le Rassemblement Démocratique Africain, le RDA. Le PDCI-RDA amènera la Côte d’Ivoire à l’indépendance et fera de ce pays, une nation moderne, un pays envié, un pays dont le développement a surpris les ivoiriens et même les observateurs du monde entier.  Le PDCI RDA est un grand parti, un parti fort, un parti rassembleur, un parti de dialogue, un parti ouvert qui a su fédérer les énergies autour des valeurs que sont la paix, l’union des cœurs et des esprits et surtout Le dialogue, l’arme des forts, comme disait le père fondateur.

Après avoir dirigé la Côte d’Ivoire pendant quarante années, notre parti a connu des soubresauts et a perdu le pouvoir d’Etat non pas dans les urnes, mais par les armes, à la suite d’un coup d’Etat.  Malgré cette perte du pouvoir, il a résisté et continue de participer à la gestion des affaires de l’Etat, à travers le gouvernement et les institutions de la République.  Cette longévité, malgré les turbulences qu’il a connues surprend, en Afrique et même dans le monde. Il y a peu de formations politiques en effet qui peuvent se targuer d’un parcours semblable à celui du PDCI -RDA. C’est la raison pour laquelle, Mesdames et Messieurs, Chers militantes et Militants, je veux rendre ici, un hommage appuyé à Félix Houphouët-Boigny, l’incomparable, le bâtisseur et le socle du PDCI- RDA. Je veux également rendre hommage à tous nos pionniers qui sont restés constants dans leur lutte pour donner à la Côte d’Ivoire, ce parti d’avant-garde dont nous sommes tous fiers !


Je veux saluer et rendre hommage aussi aux différentes générations de militants qui se sont engagés dans ce parti pour en faire le flambeau de la lutte émancipatrice non seulement de la Côte d’Ivoire, mais aussi, de l’ensemble des peuples africains.
Militantes et Militants, la traversée a été longue et difficile après la perte du pouvoir d’Etat. Nous avons pleuré bien des nôtres qui sont tombés sous les balles assassines de dictateurs plus meurtriers que celles des colons. C’est pour cela que nous ne voulons pas et ne pouvons pas brader le PDCI-RDA comme beaucoup l’ont pensé.  Nous devons donc aller à la cohésion avec ceux des nôtres qui nous ont quitté pour des raisons diverses.


Soixante-dix ans, c’est l’âge de la sagesse. Il nous faut ramener dans la maison du père les frères qui en étaient partis. Nous y tenons !
Nous avons le devoir, en tant qu’aîné, de ramener les enfants dispersés du père, sans toutefois nous renier. C’est la raison d’être du Rassemblement des Houphouëtistes  pour la Démocratie et la Paix(RHDP), Groupement Politique qui nous a valu une victoire nette et sans bavure lors de l’élection présidentielle d’octobre dernier.
Nous sommes déterminés à aller de l’avant en nous engageant dans un processus de création d’un Parti Unifié.


Consolidons donc le RHDP qui nous vivifie, qui nous enrichit, qui protège le pays d’Houphouët-Boigny et qui est seul capable de nous éviter d’autres mésaventures !
Nous voulons rendre un hommage particulier à nos pionnières et à nos intrépides amazones. Nous avons réservé une journée toute entière, à nos femmes, conduites par l’Union des Femmes du PDCI à Grand Bassam où elles iront sur les traces de leurs aînées, rappeler la marche historique des femmes sur Grand-Bassam pour exiger la libération des prisonniers politiques du PDCI de l’époque. Nous appelons nos jeunes à s’approprier les valeurs du PDCI, et nous n’attendons pas moins de notre jeunesse, convaincu qu’aux “âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années”.

C’est à eux que reviendra demain l’honneur et la lourde tâche de diriger la Côte d’Ivoire. Que cet anniversaire soit pour chaque militante et chaque militant, le point de départ d’une nouvelle renaissance pour un PDCI nouveau, au sein du RHDP !
Merci de votre attention et bonne fête !


Je déclare ouvert les cérémonies commémoratives du soixante dixième anniversaire du PDCI RDA

Henri Konan Bédié/ Président du PDCI-RDA

 

Publié le samedi 9 avril 2016/ Partis Politiques

 

http://news.abidjan.net/h/588858.html


 


-------------------------------------

 

 

 

 

5 - L'histoire du RDA, selon Félix Houphouët-Boigny

 

Du 18 au 25 octobre 1986, à l'occasion du quarantenaire du Rassemblement démocratique africain (RDA), un colloque d'historiens se tient à Yamoussoukro, dans la ville natale du président Félix Houphouët-Boigny. Celui-ci a 81 ans. Devant un parterre de membres du gouvernement et représentants de l’État, journalistes, chercheurs et universitaires, il revisite l'histoire du parti. La Radio télévision sénégalaise (RTS) enregistre intégralement l'intervention du président. Elle est diffusée en plusieurs épisodes dans l'émission Confidences autour d’un micro, de la journaliste Demba Dieng. La RTS a confié ses archives à RFI qui a transcrit quelques extraits, commentés par Jean-Pierre Dozon, directeur d'études à l'École des hautes études de sciences sociales, à Paris.
 

Le long discours prononcé par Félix Houphouët-Boigny en octobre 1986 à l’occasion du quarantenaire du RDA dans son village de Yamoussoukro (dès l’époque métamorphosé par ses soins en cité moderniste et en capitale politique) est remarquable à plus d’un titre, mais surtout au regard de cette année des indépendances africaines.

Par rapport à aujourd’hui, ce discours de 1986 se situe à mi-parcours de l’indépendance de la Côte d’Ivoire durant lequel Houphouët (appelé aussi couramment «le Vieux») a régné sur son pays sans partage, c’est-à-dire en étant à la tête de l’État et de son parti, le PDCI-RDA, dont il a fait depuis 1960 un parti unique.

 

Il règne donc toujours, mais plus tout à fait avec la même poigne et avec le même assentiment populaire. Car l’on commence à parler de la fin du «miracle ivoirien» (expression employée à qui mieux mieux dans les années 60-70) qui signifie notamment la nécessaire mise en œuvre de programmes d’ajustement structurel, spécialement pour réduire drastiquement les dépenses de l’État. Et, du même coup, se manifeste au sein du peuple ivoirien quelque lassitude à l’égard d’un «Père de la nation» qui fut tout à la fois aimé et craint et qui semble préparer assez mal sa succession.

Quatre ans plus tard, dans la contexte de la chute du Mur de Berlin et de ce qu’on appelera «le Printemps de l’Afrique», il sera vivement contesté (notamment par la jeunesse) et contraint à concéder le retour du multipartisme (qui avait existé dans les années 1940-50) et de la liberté de la presse. Cependant, il tient encore assez bien les rênes du pouvoir, ce dont témoigne ce discours où, malgré son grand âge (il a officiellement 81 ans, mais sa date de naissance en 1905 est sujette à caution, beaucoup estimant qu’il est né un peu avant), il va tenir son public en haleine et faire preuve d’une gymnastique mentale, notamment mémorielle, assez exceptionnelle.

 

En fait, il est coutumier de ce genre d’exercice, qu’il appelle le dialogue à l’ivoirienne où, seul, pendant plusieurs heures, l’essentiel de l’appareil d’État étant rassemblé, il parle et répond aux questions de tel ou tel, ou de journalistes.

Pour en avoir vu quelques autres à la télévision ivoirienne avant 1986, j’ai été frappé par le net plaisir qu’il avait à exécuter l’exercice, comme si il était un grand acteur conscient de son talent, sachant qu’il allait envoûter son public, capable aussi bien d’être grave, de se se fâcher, que de faire rire.

En fait, il avait manifestement une très haute idée de lui-même, comme s’il se savait détenir une puissance extra-humaine. Ce qu’il exprime très nettement à l’occasion de ce discours de 1986 où il répond à quelqu’un qui lui demande pourquoi il n’a pas écrit ses mémoires, notamment celles qui concernent toute la période du RDA, que d’autres grands hommes n’ont rien écrit (Socrate, Jésus, Mahomet). Ce qui ne les a pas empêchés, dit-il, de marquer durablement l’histoire de l’humanité (le chanteur Alpha Blondy, adorateur d’Houphouët, mettra en musique reggae ce passage de son intervention).

Pour aborder plus précisément le contenu du discours, je dirai qu’il est remarquable par ce qu’il énonce aussi bien que par ce qu’il tait ou évoque très peu. Ce qu’il énonce, et qui montre en effet toute son agilité mentale, concerne la période initiale des années 1945-46, celle où il est député africain, parmi la dizaine qui représente l’Afrique occidentale française (AOF) et l’Afrique équatoriale française (AEF) au Parlement français, où il va y faire voter une loi abolissant le travail forcé et où il va devenir le président du RDA, en même temps que celui du PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) qui en est la section ivoirienne.

 

Tout cela était déjà connu, mais il est intéressant de l’entendre en parler, mentionnant telle ou telle situation où interviennent d’autres leaders politiques africains, comme si il était, face à son public, en train de les revivre. C’est ce qu’il fait tout particulièrement lorsqu’il raconte les événements de Côte d’Ivoire, ceux qui se sont déroulés à la fin des années 1940 et qui ont correspondu, plus généralement, à la reprise en main manu militari par l’État français de son empire (début de la guerre d’Indochine, répression sanglante à Madagascar, etc.).

 

Ce furent en effet de graves événements puisque, sous la houlette du gouverneur Péchoux et des lobbies coloniaux, le PDCI-RDA, qui était à l’époque apparenté au PCF, fut littéralement pourchassé (il y eut des morts et de nombreuses arrestations dans ses rangs, Houphouët faillit être arrêté, mais il en réchappa sans trop de difficultés). Il insiste beaucoup, et on le comprend, sur cette épisode dramatique et héroïque de l’histoire ivoirienne. D’une certaine façon, outre l’abolition du travail forcé, c’est là où il a puisé et continue en 1986 à puiser sa légitimité politique.

Cependant, dans son discours, il est beaucoup moins disert sur la période qui va succéder à ses événements, c’est-à-dire toute la période des années 1950. Car c’est en fait la période où le président du RDA, proche initialement des communistes, va de plus en plus être lié à la classe politique française (ce qui voudra dire son «désapparentement» avec le PCF) en étant membre de gouvernements successifs de la IV° et V°République. D’abord avec François Mitterand, René Pleven, Gaston Defferre, etc,  ce qui l’amènera à rédiger avec le futur maire de Marseille la fameuse Loi-cadre de 1956 qui donnait une importante autonomie aux territoires africains (depuis 1946 on avait aboli le terme de colonies), tout en les maintenant fortement dans le giron français.

 

Puis avec le général de Gaulle pour lequel il avait manifestement une grande admiration et qu’il va soutenir aussi bien pour l’instauration, par voix référendaire, de la Communauté franco-africaine en 1958 qu’au moment des indépendances qui ne seront justement pas une rupture avec la France, bien au contraire.

 

En fait, ce qu’il tait ou évoque bien peu, c’est la façon dont il a divisé et fait éclater le RDA qui était un mouvement panafricain et dont il s’est servi pour opérer un rapprochement avec l’État français et faire en sorte que chaque territoire traite finalement avec celui-ci (ce qui s’est appelé à l’époque la “balkanisation” et qui s’appellera par la suite les accords bilatéraux). Dans cette affaire, comme la Côte d’Ivoire était la plus riche des ex-colonies françaises d’Afrique, il put devenir le principal interlocuteur de l’État français et lui faire bénéfier bien plus que tout autre pays nouvellement “indépendant” de ce qu’on appellera l’aide publique au développement. Ce n’est pas un hasard si, pendant deux décennies, on parlera du “miracle ivoirien”. 

 

----

Remerciements à Marthe N’Diaye, responsable du service de la documentation de la RTS.

 

Par RFI/ Publié le 06-08-2010/ Modifié le 12-09-2010

 

http://www.rfi.fr/afrique/20100806-histoire-rda-selon-felix-houphouet-boigny

 

--------------------------------------

 

 

 

 

 

6 - Politique/ Le Pdci-Rda de 1946 à 2016 : 70 ans au service du vaillant peuple ivoirien

 

INTRODUCTION

Les partis politiques jouent un rôle important dans la formation de l’opinion publique et dans la mobilisation des citoyens en période électorale. Ils ont aussi une histoire. Et le PDCI-RDA, notre parti, a une riche histoire que les militants doivent connaître. Créé en 1946, il a 70 ans aujourd’hui. C’est le plus ancien parti politique d’Afrique subsaharienne après l’African National Congress (ANC) d’Afrique du Sud, le parti de Nelson Mandela.


Le PDCI-RDA incarne dans la durée une tradition politique, celle du nationalisme ivoirien et du développement dans la paix et l’unité.
Sa longue et glorieuse histoire, de 1946 à nos jours, comporte quatre moments, quatre grandes phases: la lutte anticoloniale de 1946 à 1960, l’exercice du pouvoir de 1959 à 1999 ou les 40 Glorieuses du PDCI-RDA, le parti d’opposition de 2000 à 2011, enfin le parti de gouvernement dans le cadre du RHDP depuis 2011.

I- LE PARTI DU NATIONALISME IVOIRIEN DE 1946 A 1960
La Côte d’Ivoire devint colonie française le 10 mars 1893 et le resta jusqu’au 7 août 1960. Elle fut soumise à un régime d’administration directe, à un colonialisme pur et dur qui faisait de tous les Ivoiriens des « sujets français », des « indigènes » , privés des libertés les plus élémentaires ( pas de liberté d’association, pas de liberté d’expression, pas de suffrage universel, pas de citoyenneté). Il faut attendre la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) pour que les Africains, par leur participation à la libération de la France et de l’Europe du joug nazi, gagnent le droit à la liberté et à la dignité.


La Conférence de Brazzaville (du 30 janvier au 8 février 1944) qui réunit sous la présidence du général de Gaulle, les gouverneurs d’Afrique occidentale française (AOF), d’Afrique équatoriale française (AEF) et de Madagascar, proposa des réformes, notamment l’élection de députés aux assemblées françaises (Assemblée nationale, Sénat) et la création de syndicats professionnels.


La Constitution du 27 octobre 1946 créant la IVe République française reconnut la citoyenneté aux indigènes, l’exercice des libertés individuelles et collectives, l’élection de représentants aux assemblées locales et métropolitaines. Les Ivoiriens purent ainsi créer des syndicats, des partis politiques et élire des députés.

Le Syndicat Agricole Africain (SAA)
Le Syndicat Agricole Africain, encore dénommé Syndicat des planteurs africains, qui forma la matrice dans laquelle le PDCI prit naissance, fut créé le 10 juillet 1944 et reconnu le 8 août 1944, grâce au soutien du gouverneur André Latrille. Les pères fondateurs du Syndicat furent : Félix Houphouët-Boigny, Joseph Anoma, Fulgence Brou, Gabriel Dadié, Djibril Diaby, Georges Kassi, Kouamé N’Guessan, Amadou Lamine Touré.


Le syndicat avait pour but de prendre en main les intérêts des planteurs lésés par l’administration coloniale (par exemple le kilogramme de cacao était payé à 2,60 F aux Africains et à 4,50 F aux Européens, la prime de soutien au café était de 1000 F à l’hectare pour les Européens et de 500 F pour les Africains).
Mais très vite, la lutte économique prit une nette coloration politique. En trois années de présidence (de 1944 à 1947), Félix Houphouët-Boigny implanta le syndicat dans tout le pays et en fit l’instrument de lutte du peuple ivoirien contre le régime colonial. Il fut élu député en 1945 et en 1946.


Ces premières élections avaient fait sentir la nécessité d’une action politique organisée dans le cadre d’un parti politique. Félix Houphouët-Boigny proposa donc à ses partisans de créer un parti politique.

Le PDCI et la création du RDA
L’assemblée constitutive de notre parti eut ainsi lieu le 9 avril 1946 à Abidjan-Treichville, à l’Etoile du Sud, salle de réunion et de loisirs de l’élite abidjanaise, construite par le planteur Georges Kassi. Les 34 personnes qui participèrent à cette assemblée étaient un fidèle reflet de la diversité des milieux ethniques, sociaux et professionnels qui fourniront les adhérents du nouveau parti. Vingt-deux (22) Ivoiriens, trois (03) Sénégalais, deux (02) Français, deux (02) Libanais, deux (02) Dahoméens, deux (02) Soudanais et un (01) Voltaïque Dès l‘origine, le PDCI fut conçu comme un vaste front anticolonialiste, transcendant les races, les classes et les corporations; se donnant pour mission de lutter contre l’exploitation coloniale et d’assurer l’émancipation des Ivoiriens suivant un programme de revendications démocratiques.


Le PDCI fut autorisé par un arrêté du gouverneur Latrille, le 30 avril 1946. Il acquit d’emblée une dimension nationale, par son recrutement (dans tous les milieux), par son implantation (sur tout le territoire), par son programme axé sur l’abolition de l’exploitation coloniale et de son institution fondamentale, le travail forcé.
De 1946 à 1947, le nouveau parti fut dirigé par un bureau provisoire de 18 membres, présidé par Félix Houphouët-Boigny et composé de Philippe Franceschi, Etienne Djaument, Jean Delafosse, Raoul Nicolas, Babacar Diop, Fily Sissoko, Seyni Gueye, Turbé Sow, Germain Coffi Gadeau, Gabriel Dadié, Dorothée Da Sylva, Martin Blagnon, Jean Casanova, Ouezzin Coulibaly, Mory Kéita, Akré Ahobaut, Joseph Anoma.


Le PDCI fut la cheville ouvrière des forces politiques africaines qui créèrent le Rassemblement Démocratique Africain (RDA).
Le congrès constitutif du RDA eut lieu du 18 au 21 octobre 1946 à Bamako. Il réunit près de 800 délégués venus d’Afrique Occidentale Française et d’Afrique Equatoriale Française. Il se fixa pour objectif, la libération de l’Afrique du colonialisme et de l’impérialisme par l’union et le rassemblement de toutes les forces africaines.
Les Ivoiriens arrivèrent à Bamako avec un parti de masse, le PDCI, et des hommes de qualité qui surent faire prévaloir l’intérêt de l’Afrique. On comprend mieux pourquoi la présidence du RDA fut confiée au plus illustre d’entre eux, Félix Houphouët-Boigny, qui en fut d’ailleurs le seul président de 1946 à sa mort en 1993. Le secrétariat général revint également à un Ivoirien, en la personne de Fily Sissoko (remplacé plus tard par Gabriel d’Arboussier).


Le congrès décida que les partis politiques se réclamant de l’idéal du RDA deviennent des sections largement autonomes, organisées en sous-sections, en comités de quartier et de village. Ces sections devaient accoler le sigle RDA à leur dénomination. Le PDCI devint ainsi le PDCI-RDA, tout comme l’Union Démocratique Sénégalaise (UDS-RDA), le Parti Démocratique de Guinée (PDG-RDA), le Parti Progressiste Nigérien (PPN-RDA), l’Union Démocratique Dahoméenne (UDD-RDA), l’Union des Populations du Cameroun (UPC-RDA), le Parti Progressiste Congolais (PPC-RDA), le Parti Progressiste Tchadien (PPT-RDA), le Bloc Démocratique Gabonais (BDG-RDA). Le RDA devint ainsi un vaste mouvement interterritorial qui allait conduire, par son combat protéiforme, l’Afrique noire d’expression française à l’indépendance.
Après Bamako, PDCI et RDA devinrent donc indissociables. Les militants de cette époque se disaient RDA et leurs adversaires disaient combattre le RDA.


Le PDCI-RDA tint son premier congrès du 27 au 31 octobre 1947 (il y eut deux autres congrès avant l’indépendance, en 1949 et 1959). Il adopta ses statuts et élit ses organes directeurs, à savoir, le comité directeur et son bureau, le comité général, autorité suprême dans l’intervalle des congrès. Il avait comme organes annexes: un comité féminin (après 1949), un syndicat affilié (le SAA) et un service d’ordre. Le bureau du comité directeur avait pour président d’honneur Félix Houphouët-Boigny, et comprenait Auguste Denise, Secrétaire général (il occupa ce poste de 1946 à 1959), Coffi Gadeau, Secrétaire à l’organisation, Fily Sissoko et René Sery Koré, trésoriers, Antoine Konan Kanga, Secrétaire administratif, Albert Paraiso, Secrétaire aux affaires judiciaires, Mathieu Ekra, Secrétaire à l’éducation des masses, Bernard B. Dadié, Secrétaire à la Presse. Le comité directeur comptait 21 membres dont deux femmes (Mme Ouezzin Coulibaly, née Macoucou Traoré et Mme Mockey, née Georgette Yacé).


Le PDCI-RDA connut un succès immédiat. Il comptait 271 000 adhérents dès 1947, 350 000 en 1948, plus d’un million après 1950. C’est donc un parti organisé, un parti populaire qui allait mener la lutte anticoloniale jusqu’à l’indépendance.

 

La lutte anticoloniale ou lutte nationaliste
Cette lutte prit la forme d’une action politique organisée à l’échelle de toute la Côte d’Ivoire: luttes électorales, action des élus, luttes ouvrières et paysannes, riposte de masse à la répression coloniale.


En dépit des fraudes orchestrées par l’administration coloniale, le PDCI-RDA remporta toutes les élections. Et les élus, tant dans les assemblées locales que dans les assemblées métropolitaines, défendirent les intérêts du peuple. La loi relative à la suppression du travail forcé eut le plus grand retentissement en Afrique noire. Proposée par le député Félix Houphouët-Boigny, la loi fut votée sans débat par l’Assemblée nationale française, le 5 avril 1946 et promulguée le 11 avril. Dans les assemblées locales (Conseil général de Côte d’Ivoire et Grand Conseil de l’AOF), les élus bataillèrent pour la suppression de l’impôt de capitation, du régime des concessions aux sociétés coloniales, et des sociétés de prévoyance indigène.
Le même combat pour la promotion économique et sociale des Ivoiriens fut mené par les syndicats. Les luttes ouvrières les plus notables furent la grève des cheminots d’AOF, soutenue par le RDA d’octobre 1947 à mars 1948, et la lutte pour le code du travail d’outre-mer en 1952.


Alors que les syndicats ouvriers maintenaient dans les villes la pression sur le pouvoir colonial, le Syndicat Agricole Africain menait, dans les campagnes, la lutte pour la liberté du travail et la défense du pouvoir d’achat des paysans. La lutte fut particulièrement vive dans la Boucle du cacao (régions de Dimbokro, Bocanda, Bongouanou). L’administration coloniale prit fait et cause pour le commerce européen. Elle emprisonna les délégués régionaux du SAA et réprima les manifestants avec la troupe du Bataillon autonome de la Côte d’Ivoire composée de mercenaires syriens, les Alaouites. Ce fut le point de départ d’une série d’incidents sanglants et d’émeutes qui aboutirent à la répression des années 1949 et 1950. Cette répression fut conduite par le gouverneur Laurent Péchoux, en fonction de 1948 à 1952.


Les événements les plus graves se déroulèrent à Treichville le 6 février 1949. Ils eurent pour causes immédiates, le deuxième congrès du RDA qui décida de renforcer l’action de masse et de maintenir l’apparentement aux groupes communistes dans les assemblées françaises; et surtout, l’activité fractionnelle d’un ancien élu RDA, Etienne Djaument. Ce dernier organisa une réunion pour expliquer sa démission du PDCI-RDA, présenter le nouveau parti (le Bloc Démocratique Eburnéen) qu’il avait créé, mais surtout jeter le discrédit sur le RDA et ses dirigeants. C’est cette réunion qui dégénéra en affrontements violents entre militants du RDA et partisans de Djaument, soutenus en la circonstance par les militants du Parti progressiste. Il y eut un mort, plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels.


La justice coloniale engagea aussitôt des poursuites contre les militants du PDCI-RDA. Trente furent arrêtés dont huit membres du comité directeur (Bernard Dadié, Mathieu Ekra, Lamad Camara, Jean-Baptiste Mockey, Albert Paraiso, Philippe Vieyra, Jacob Williams). Toutes les sous-sections du PDCI-RDA se solidarisèrent avec les détenus et menèrent campagne pour leur libération: imposante marche des femmes sur la prison de Grand-Bassam le 24 décembre 1949, grève des achats sur proposition d’Anne-Marie Raggi, du 15 décembre 1949 au 15 janvier 1950, grève des gens de maison et des utilisateurs du rail; campagne internationale contre la répression.
La riposte massive des militants du PDCI-RDA traduisait bien la remise en question globale du pouvoir colonial. Elle entraîna d’autres incidents sanglants à Bouaflé (3 morts et assassinat du sénateur Biaka Boda), à Dimbokro (13 morts), à Séguela (3 morts), et dans tout le pays. La répression coloniale fit une cinquantaine de morts, tous ivoiriens et entraîna cinq mille arrestations. Hormis le Cameroun (avec la lutte armée de l’UPC), la Côte d’Ivoire est le pays d’Afrique noire française qui a payé le plus lourd tribut dans la lutte pour la liberté.


Pour éviter un atroce massacre (comme à Madagascar en 1947), le RDA décida de se désapparenter des groupes communistes et d’amener le pouvoir colonial à composer avec lui et à faire des réformes. Certains adversaires du RDA ont parlé de capitulation, d’abandon de la lutte et d’indépendance octroyée. Il n’en est rien. La lutte continua, notamment sur le front social avec les syndicats et la répression persista, sous des formes brutales ou insidieuses, jusqu’en 1960. C’est parce que le PDCI-RDA avait organisé les masses ivoiriennes, suscité la prise de conscience nationale, combattu le pouvoir colonial que l’indépendance nationale a été possible. On peut, tout au plus, parler d’indépendance négociée, mais nullement d’indépendance octroyée sans insulter la mémoire de tous nos martyrs de la liberté.


Le désapparentement a cependant introduit une nouvelle donne politique. Le PDCI-RDA a élargi ses alliances, intégré de nouveaux membres issus des partis adverses, réajusté sa propagande, collaboré avec l’administration coloniale. Ce fut le fameux appel à l’union lancée, le 6 octobre 1951, par Félix Houphouët-Boigny qui prépara la réconciliation des différentes composantes de la classe politique ivoirienne, puis le partage des responsabilités quand furent acquises l’autonomie interne et l’indépendance politique.


Les changements introduits par l’unification des partis politiques, la gestion des affaires publiques, l’intégration des jeunes, pour la plupart, frais émoulus des universités françaises, le débat sur l’indépendance constituèrent ainsi les enjeux du troisième congrès du PDCI-RDA en 1959. Il en résulta une profonde rénovation: celle des structures, avec l’adoption de nouveaux statuts et la création de la Jeunesse du Rassemblement Démocratique Africain de Côte d’Ivoire(JRDACI) ; celle des hommes, avec le remplacement du secrétaire général Auguste Denise par Jean-Baptiste Mockey et l’intégration des jeunes dans les instances dirigeantes ; celle du programme politique, avec l’approbation de la constitution de 1959 instaurant un régime parlementaire et le choix définitif du libéralisme économique, autrement dit de l’initiative privée et de l’économie de marché, tempérée cependant par une planification indicative comme l’atteste l’adoption du premier plan quadriennal(1959-1963).

Riche par ses innovations, le troisième congrès n’en suscita pas moins des remous avec le limogeage du nouveau secrétaire général dont l’épilogue malheureux fut la crise politique et la purge des années 1963-1964 connues sous l’appellation de « complots contre la sûreté de l’Etat ». Pour résumer la situation et pour faire bref, nous dirions que Félix Houphouët-Boigny a suscité et contrôlé tous changements pour mieux asseoir son autorité sur l’appareil du parti et du nouvel Etat. Avec l’accession à l’indépendance, les Ivoiriens prenaient en main leur destin et s’engageaient dans la construction d’une nouvelle nation sous l’égide du PDCI-RDA.

 

 

II- LE PDCI-RDA, PARTI DE GOUVERNEMENT, DE 1959 A 1999 OU LES 40 GLORIEUSES DU PDCI-RDA

Le PDCI-RDA exerça véritablement le pouvoir d’Etat à partir de 1959. Il avait certes formé en 1957 le premier gouvernement de la loi-cadre. Mais le gouverneur français en était le chef véritable. C’est en 1959 que la Côte d’Ivoire, devenue République l’année précédente, adopta sa première constitution. Félix Houphouët-Boigny fut élu Premier ministre. Et il forma le 30 avril 1959, le premier gouvernement de la République ivoirienne. C’est ce gouvernement qui conduira la Côte d’Ivoire à l’indépendance le 7 août 1960.


Une fois indépendant, notre pays adopte une nouvelle constitution qui instaure un régime présidentiel. Félix Houphouët-Boigny est élu président et sera régulièrement réélu jusqu’à sa mort en 1993. Henri Konan Bédié achèvera son dernier mandat avant d’être élu à son tour en 1995. Le coup d’Etat du 24 décembre 1999 mettra un terme brutal à son mandat à dix mois des échéances électorales, ainsi qu’à la Première République. Les 40 années d’exercice du pouvoir par le PDCI-RDA apparaissent comme 40 glorieuses qui firent de la Côte d’Ivoire, un pays prospère, respecté et envié.


Un bilan : les 40 Glorieuses
Le PDCI-RDA s’est attelé à la construction d’un Etat-nation avec un appareil administratif, des institutions qui ont permis de maintenir la légalité républicaine et d’assurer les évolutions et les changements inévitables, notamment une démocratie pluraliste avec la réinstauration du multipartisme en 1990. Il a su préserver la stabilité politique et la paix en dépit des tentatives de déstabilisation comme les complots de 1963-1964, des tentatives de sécession du Sanwi en 1959, du Guébié en 1970, ainsi que des coups d’Etat avortés de 1973, 1980, 1990 et 1995. Pendant toute cette période, notre pays n’a pas été épinglé par les associations de défense des droits de l’homme pour manquement grave ou continu. Au contraire, les Ivoiriens et les millions d’étrangers vivant chez nous ont bénéficié d’une liberté d’exercice de leurs droits humains.

Le PDCI-RDA, par le choix du libéralisme économique (alors que la mode était aux socialismes tropicaux), a permis la relative prospérité ivoirienne et jeté les bases d’un développement durable. La croissance économique était en moyenne de 7 pour cent. On a même parlé de « Miracle ivoirien ». Et les résultats ont suivi: infrastructures économiques (routes, télécommunications, barrages, etc.), tissu industriel et commercial.


Le progrès économique a permis de réaliser un social des plus hardis, dans le cadre de l’Etat-providence. Une politique d’éducation volontariste et réussie a donné à la Côte d’Ivoire des milliers d’hommes et de femmes formés dans les meilleures conditions. De 8 pour cent en 1958, le taux brut de scolarisation atteignait 74 pour cent en 1999. L’Ecole était gratuite, du primaire à l’université (jusqu’à la crise des années 1980, tout bachelier était automatiquement boursier et jusqu’en 1990, le transport était gratuit). La santé était également gratuite jusqu’en 1980. Et le système d’assurance-maladie généralisé est encore une idée du PDCI-RDA, qui faisait l’objet d’une phase d’expérimentation dans deux départements (Daloa et Yamoussoukro) en 1998.
Le PDCI-RDA a élaboré et mis en œuvre une politique extérieure d’indépendance, de paix et de coopération pour préserver les intérêts du peuple ivoirien et soutenir ses ambitions de leadership en Afrique de l’Ouest. Et le président Houphouët-Boigny et son successeur Henri Konan Bédié furent des médiateurs et conciliateurs reconnus en Afrique et hors du continent.


Le meilleur hommage à ces années glorieuses du PDCI-RDA est venu, comme un hommage du vice à la vertu, de nos opposants d’hier qui ne tarissent pas d’éloges à l’endroit « d’un pays essentiel, solide », d’une « Côte d’Ivoire qui gagne » dont ils souhaitent le retour.

 


Une vie du parti apaisée
Pendant cette période, la vie du parti était relativement apaisée, parce que la croissance économique permettait de juguler ou d’atténuer les problèmes politiques et sociaux.
Le premier congrès d’après l’indépendance en 1965 avait permis de recoudre le tissu politique du parti lézardé par la crise de 1963-1964. Il adopta de nouveaux statuts et intégra de nouveaux jeunes. Les congrès de 1970 (5è congrès), 1975 (6è congrès), 1980 (7è congrès) furent consacrés aux questions du développement économique et social. Et leurs propositions et résolutions valaient programmes de législature.

 

Toutefois en 1980, avec la question de la succession de Félix Houphouët-Boigny qui certes n’était pas ouverte, mais qui agitait les esprits, le parti adopta des changements radicaux: nouveaux statuts, supprimant le secrétariat général et créant une présidence et un comité exécutif du parti, proposition d’une vice-présidence de la République, enfin démocratisation avec des élections semi-concurrentielles sans caution du parti unique. Tous ces changements ont préparé le retour au multipartisme en 1990 et sans doute évité les drames sanglants qu’il a entraînés dans d’autres pays africains. La secousse fut cependant rude et il a fallu tout le génie politique de Félix Houphouët-Boigny pour permettre au parti de supporter le choc et de reprendre la main.
Le neuvième congrès tenu à Yamoussoukro du 1er au 5 octobre 1990 a restructuré en profondeur le parti pour l’adapter à la nouvelle donne politique.


Le comité exécutif, le conseil national, le comité directeur, des organes annexes comme le Mouvement des étudiants et élèves (MEECI) et l’Association des femmes ivoiriennes (AFI) furent supprimés et remplacés par des structures nouvelles: secrétariat général, comité central, bureau politique, convention, conseil politique, commissariat aux comptes. Pour calmer le jeu et éviter des déchirures inutiles, le président du parti reporta à un congrès extraordinaire (qui se tint du 12 au 14 avril 1991) l’élection du secrétaire général et des membres des nouveaux organes.
C’est ce parti rénové (et j’emploie à dessein ce terme à cause de l’action du mouvement dit des rénovateurs mené alors par feu Djeni Kobina) qui remporta les élections multipartites de 1990 et assura une transition pacifique à la mort du président Félix Houphouët-Boigny en 1993.


Le troisième congrès extraordinaire tenu le 30 avril 1994 élut Henri Konan Bédié à la présidence du parti.
Il marqua le départ des militants qui allaient créer le Rassemblement des Républicains (RDR). On doit à la vérité de dire que cette scission n’est pas née du refus d’accorder la parole à Djeni Kobinan (ce fut le prétexte), mais était l’aboutissement de la brigue de tous ceux qui refusaient le passage du témoin à Henri Konan Bédié. Et le dixième congrès (28-31 octobre 1996) en dépit de sa réussite et de ses innovations (nouveaux organes comme le comité des sages, le grand conseil, intégration en grand nombre de jeunes et de femmes) n’a pas résolu toutes les contradictions internes liées à cette situation. Malgré le coup d’Etat, le parti continue de régler trop de querelles (de positionnement, de leadership) et de vivre à leur rythme, au détriment de la nécessaire cohésion qui doit unir les adhérents, les militants et les dirigeants. Sans doute notre statut de parti d’opposition (dans l’opposition serait plus juste) y a fortement contribué.


III- LE PDCI-RDA, PARTI D’OPPOSITION, 2000-2011

Le PDCI- RDA est dans l’opposition, à partir de l’année 2000, non par une défaite électorale, mais par la force des armes, à la suite du coup d’Etat antinational du 24 décembre 1999. Malgré cette situation, il a remporté les élections législatives de 2000, les municipales de 2001 et les départementales (conseils généraux) de 2002, prouvant ainsi par trois que sa majorité sociologique et électorale toujours affirmée n’était point usurpée.


Une opposition républicaine et responsable
Notre parti a mené, une décennie durant, une opposition républicaine et responsable, à la différence de la subversion permanente que pratiquait la Gauche ivoirienne quand elle était dans l’opposition. Trois exemples permettent de l’illustrer.
Malgré les élections « calamiteuses » de 2000, le PDCI-RDA a pris acte des résultats et refusé de faire descendre ses militants dans la rue, comme le fit le RDR. Il a participé au gouvernement d’ouverture formé par le FPI, sans avoir obtenu des portefeuilles ministériels correspondant à son poids réel sur l’échiquier politique. Son président, Henri Konan Bédié a joué de toute son autorité aux négociations de Linas-Marcoussis pour que les institutions ivoiriennes ne soient pas dissoutes et le président de la République destitué comme le réclamaient les rebelles.


On a voulu également diaboliser le PDCI en le présentant comme l’allié des rebelles ou pis, comme l’instigateur de la rébellion de 2002. Le temps a fait justice de cette accusation farfelue. Notre parti n’est ni putschiste, ni rebelle, mais, est-il besoin de le rappeler, un parti démocratique et nationaliste. Il a signé, comme le FPI au pouvoir, des accords politiques (de Linas-Marcoussis à Accra et Pretoria) pour mettre fin à la guerre et sortir définitivement notre pays de la crise. Il a signé le 18 mai 2005, une plateforme politique avec les seuls partis se réclamant de l’houphouetisme, partis légalement constitués et reconnus. Cela est conforme à sa philosophie de rassemblement, d’unité et de fraternité, mais aussi au réalisme politique qui commande de tisser des alliances pour remporter les élections.

 


Un parti résilient
Encore faut-il que le PDCI retrouve son unité et sa cohésion mises à mal depuis 1999, qu’il mette fin aux dérives opportunistes, aux querelles de leadership, aux manœuvres politiciennes et au laisser-faire. Le quatrième congrès extraordinaire de 2001 a pu éviter l’implosion grâce à la mobilisation exceptionnelle des militants, notamment des jeunes et des femmes. Le président Henri Konan Bédié a été maintenu à la tête du parti et la tentative d’OPA du chef de l’ex-junte militaire a été un échec.


L’introduction de l’élection à tous les postes au sein du parti consacre une rupture salutaire avec le passé et ouvre des perspectives heureuses quant à la consolidation de la démocratie interne. Mais il faut savoir taire les querelles et faire bloc derrière le président démocratiquement élu en 2002. Comme nous l’enseignait le président Houphouët-Boigny: « à l’esprit de compétition sournoise qui engendre les suspicions, les jalousies, doivent succéder le dévouement, la camaraderie, la fraternité retrouvés ».
Un chef n’est pas chef seulement quand tout va bien. Il l’est pour le meilleur et pour le pire. Que prennent fin les querelles de leadership qui nous ont tant coûté. Il faut éviter de refaire les erreurs d’un passé récent et nous attacher à la contradiction principale, celle de l’opposition entre le socialo-communisme de nos adversaires et le libéralisme politique et économique que nous défendons. Tel devrait être le seul et vrai combat. Nous le mènerons d’autant mieux si nous retrouvons l’idéal premier du PDCI-RDA, fait de confiance réciproque, de dévouement et d’abnégation



IV- LE PARTI DE GOUVERNEMENT DANS LE CADRE DU RHDP DEPUIS 20011
La victoire du président Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), à l’élection présidentielle d’octobre-novembre 2010 permet au PDCI-RDA de redevenir parti de gouvernement.
Certes, il a perdu pour la première fois de son histoire une élection présidentielle
Certes encore, il a perdu les élections législatives de 2011 et les régionales de 2013, en raison notamment de l’indiscipline de certains de ses militants qui multiplièrent les candidatures indépendantes.

Mais le fait essentiel est la participation à un gouvernement des houphouetistes, sur la base d’un programme commun de gouvernement et non plus aux gouvernements hétéroclites de sortie de crise.

 


L’appel de Daoukro et la nouvelle donne politique
Le douzième congrès d’octobre 2013 a permis de réélire démocratiquement Henri Konan Bédié au poste de président du parti et de conduire le renouveau, le rajeunissement et la renaissance comme l’indiquait son thème.
L’appel de Daoukro en septembre 2014 qui a pris à contrepied adversaires et partisans, faisait la part du feu pour préserver les intérêts essentiels du pays. Il sera entériné par les militants du PDCI à l’occasion d’un congrès extraordinaire en 2015. Il a introduit une nouvelle donne politique qui a permis la candidature unique du président sortant Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre 2015 et sa réélection au premier tour, des réglages au sein du RHDP, le projet de parti unifié, et d’alternance au profit du PDCI en 2020.


Dans le dernier gouvernement de 38 membres constitué le 12 janvier 2016, le PDCI-RDA compte 13 représentants dont le Premier ministre. Il est partie prenante du programme de gouvernement pour l’émergence, et donc comptable du bilan du dernier quinquennat du président Alassane Ouattara.

Le débat sur le parti unifié
La question, qui fait actuellement débat, est la transformation de l’alliance politique en un parti unifié. Sous quel leadership politique, sous quelle dénomination, pour quelle alternance ?
Toutes ces questions sont en débat. Elles devront être tranchées, en prenant en compte les aspirations des militants et l’intérêt supérieur de la Côte d’Ivoire. Car il s’agit ni plus ni moins que de la construction d’un chemin d’avenir, pour une nation réconciliée avec elle-même et maîtresse de son destin.


Conclusion
Comme nous le chantons dans notre hymne, « le PDCI a été fondé pour servir le vaillant peuple ivoirien ». Et il l’a bien servi en le soustrayant du joug colonial et en le conduisant à l’indépendance politique. Il a également fait de la Côte d’Ivoire, quarante années durant, un pays prospère, pacifique et fraternel, un pays essentiel et incontournable en Afrique, une locomotive de la région ouest-africaine.
Mais la mission du PDCI, un instant interrompue, n’est pas achevée. Il doit défaire fil à fil les derniers liens de notre dépendance, sortir la Côte d’Ivoire du sous-développement, en faire un pays industrialisé, un pays émergent, un « Eléphant d’Afrique », à l’instar des « Dragons » d’Asie.
Tel était le projet grandiose que le PDCI et son président étaient en train de mettre en œuvre de façon méthodique et que surpris et effrayés, nos adversaires du dedans et nos ennemis du dehors ont brisé par le coup d’Etat de 1999. Mais l’Histoire a déjà jugé. Et le PDCI-RDA, rassemblé et revigoré, retrouvera le pouvoir par les urnes et offrira aux Ivoiriens de nouvelles années de prospérité dans la paix et la sécurité.

Par JEAN-NOEL LOUCOU/ Professeur d’Histoire contemporaine/ Membre du Bureau Politique

 

Une contribution de Jean-Noël Loucou/ Publié le vendredi 8 avril 2016/ Partis Politiques

 

http://news.abidjan.net/h/588788.html



--------------------------------------


Politique:



 



Avis des internautes

Articles recommandés

» Côte d’Ivoire/ Politique/ Déstabilisation : Les partis politiques ivoiriens fragilisés

» Côte d'Ivoire/ 6e Congrès extraordinaire du PDCI-RDA : Communiqué final et perspectives politiques (avec un boycott des élections régionales par l’opposition politique ivoirienne, le RHDP n’a pu vaincre le PDCI-RDA)

» PRIX NOBEL DE 2018/ LAUREATS : les grands lauréats du prix Nobel de 2018

» MONDE/ POLITIQUE : élections, processus électoral inclusif ou non (Mexique, Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal, RD Congo, Madagascar, Togo, Mauritanie…)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE : Et maintenant, à fond la délinquance politique (Hors du pouvoir, il était si facile de diaboliser des adversaires politiques)

» AFRIQUE/ Nouvelles technologies : les limites du tout digital

» EGLISE CATHOLIQUE/ VATICAN : le pape François en Irlande à l’occasion de la rencontre mondiale des familles

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE : Le PDCI-RDA n’est pas concerné par le RHDP (parti politique créé en remplacement du RDR et de l’UDPCI) et s’ouvre également à de nouvelles alliances

» AFRIQUE/ POLITIQUE : opinions, délits d’opinion et prisonniers politiques (cette Afrique francophone qui va si mal…)

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ DETENUS POLITIQUES : mémoire sélective et mémoire courte (le pouvoir politique n’est jamais éternel…)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Chefs d’Etat et leaders empêchés de travailler pour leurs peuples (Patrice Lumumba, Thomas Sankara, Konan Bédié, Laurent Gbagbo…)

» AFRIQUE/ CRIMINALITE/ VIOLENCES : ces criminels qui nous détruisent et nous divisent…

» AFRIQUE/ MODERNISATION/ INNOVATION : nouvelles avancées, nouveaux chantiers

» POLITIQUE/ GOUVERNANCE / ECONOMIE : un monde en mutation (éveil, restructuration, guerres et persistance des zones d’ombre)

» PAIX ET JUSTICE : ces actes forts d’amour, de non violence et de justice qui ont conduit à la mort (exécutés car trop justes, trop honnêtes et trop pacifistes)

» POLITIQUE/ GOUVERNANCE : nouvel exécutif, nouvelle gouvernance (ces nouveaux acteurs de la gouvernance mondiale)

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ GUERRES : conflits politiques et guerres permanentes (libérer ces peuples des violences politiques)

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGION CHRETIENNE : Jésus Christ, ce rempart contre le mal (victoire éternelle sur le mal et sur le démon)

» AFRIQUE/ POLITIQUE : gouvernance et perspectives (Ethiopie, renforcement de la coalition au pouvoir par un nouveau premier ministre)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ FINANCES : avancées et reculs (ces pays qui s’en sortent malgré tout…)

» COTE D’IVOIRE/ CRISES MULTIFORMES : ce pays redevient-il méconnaissable ?

» AFRIQUE/ CULTURE/ SEXUALITE/ SANTE : Sida et sexualité, sexualité et tabous, sexualité et perversion, sexualité et rejet d’ordre culturel

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Elections, processus électoral, gouvernance et risques politiques

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE : perspectives politique et sociale

» RELIGIONS/ VIOLENCES RELIGIEUSES ET POLITIQUES/ CRIMES RITUELS : l’esprit saint et l’aspiration à la sainteté donnent le vrai pouvoir (Dieu ignore les criminels, les assassins)

» COTE D’IVOIRE/ SANTE PUBLIQUE : Fièvre de Lassa dans la sous-région

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : le pape François rencontre les fidèles catholiques du Pérou et du Chili (contre l’expropriation des terres des peuples autochtones par des milieux corrompus, ici et ailleurs)

» AFRIQUE/ CONFLITS ET PAUVRETE : ces conflits et guerres qui appauvrissent l’Afrique (ennemis et adversaires à tout prix)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : développement, lutte contre la pauvreté et le chômage (avancées et incertitudes)

» POLITIQUE/ ELECTIONS/ GOUVERNANCE : élections, difficultés électorales, gouvernance (USA, France, Chili, Honduras, Autriche, Espagne, RD Congo, Afrique du Sud…)

» DEMOCRATIE ET GOUVERNANCE : élections, fraudes et contestations électorales, gouvernance et perspectives sociales

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : voyage pastoral du pape François au Myanmar et au Bangladesh (sur fond de racisme et d’exclusion)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT/ PAIX ET SECURITE : les grandes annonces du sommet UA-UE 2017 d’Abidjan

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ MAUVAISE GOUVERNANCE : le réveil tardif des juges et des militaires contre les crimes politiques, économiques et l’arbitraire

» EGLISE CATHOLIQUE/ JESUS CHRIST : qui est Jésus Christ ? (dieu, homme, populaire et méconnu)

» CHINE/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : rôle économique, commercial et politique mondial (une nouvelle superpuissance)

» DEMOCRATIE/ GOUVERNANCE : Elections et gouvernance électorale, cohésion d’Etat ou cohésion de peuples, autodétermination (Japon, Venezuela, Espagne, Italie, Kenya, Chine, Autriche…)

» AFRIQUE/ JEUNES/ SOCIAL/ REINSERTION : petits bandits deviendront gangsters et tueurs (un système éducatif qui condamne ses enfants au chômage et au banditisme…)

» ASIE/ DEFENSE ET SECURITE/ ECONOMIE : persistance des défis économiques et sécuritaires, risques de guerre majeure

» MONDE/ NOBEL 2017 : les lauréats du Prix Nobel 2017

» MONDE/ POLITIQUE : élections et processus électoral (Allemagne, Angola, Kurdistan (Irak), France…)

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Colombie

» AFRIQUE/ ECONOMIE : croissance et performance économique, difficultés et résilience, commerce intra-africain, libre échange…

» MONDE/ GOUVERNANCE/ ELECTION : Processus électoral, élections, controverses électorales

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGIONS CHRETIENNES : sectes chrétiennes et islamiques, argent et perversions religieuses, terrorisme et pouvoir du mal (entre le bien et le mal...)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : essor technologique et développement des nouvelles technologies

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE : Réforme institutionnelle, sécurité, zone de libre échange…, ces principaux enjeux du 29e sommet de l'Union africaine

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ MINES/ ENERGIE : bilan, économie et perspectives

» MONDE/ ONU/ UNESCO : le prix Houphouët-Boigny pour la paix 2017 décerné au maire de Lampedusa (Italie) et à l’Ong SOS Méditerranée (France)

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : raccourcis démocratiques, violences antidémocratiques et clairvoyances économiques

» RUSSIE/ POLITIQUE NATIONALE ET INTERNATIONALE/ LIGNE DIRECTE : Ce qu’il faut retenir de la ligne directe 2017 du Président Vladimir Poutine

» AFRIQUE/ ENERGIE SOLAIRE : forces, faiblesses et perspectives

» AFRIQUE/ FONDS DORMANTS/ FONDS ILLICITES/ CORRUPTION ET FRAUDES : ces capitaux qui ne profitent pas au continent

» IRAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Hassan Rohani, réélu président (IRAN, nation de plus de 80 millions d’habitants et grande puissance du Tiers Monde)

» ONU/ Organisation mondiale de la Santé (OMS) : M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, élu nouveau directeur général de l'OMS

» ASIE/ INDONESIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : les ressorts de l’expansion d’une puissance mondiale émergente

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Emmanuel Macron, nouveau président élu, dévoile son leadership et ses grandes réformes

» MONDE/ COREE DU SUD/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Moon Jae-In, nouveau président élu, pour renouer le dialogue avec la Corée du Nord

» AFRIQUE/TECHNOLOGIES/ INFORMATIQUE/ ELECTRONIQUE : nouvelles évolutions, nouveau développement

» MONDE/ ALLEMAGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Frank-Walter Steinmeier, nouveau président élu d’Allemagne

» AFRIQUE/ RENOUVEAU : perspectives politiques, perspectives économique et sociale

» MONDE/ SERBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Aleksandar Vucic, le nouveau président serbe élu au premier tour

» FRANCE/ TERRITOIRES/ Ex-Colonies : attentes de renouveau, de leadership éclairé et de développement véritable

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT/ SOCIO-ECONOMIE/ MONNAIE : ces pays africains vraiment émergents (RSA, Nigeria, Egypte, Maroc, Algérie, Botswana, Ile Maurice, Ethiopie…)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ POLITIQUE : réformes importantes, gouvernance et perspectives

» « AFRIQUE/ Etats africains et sous-développement : consolider les mêmes recettes qui ont échoué ?

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENTREPRISES : financements, gestion, profits…

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : les nouvelles réalités d’un monde qui change…

» AFRIQUE/ SOMALIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

» AFRIQUE/ GABON/ FOOTBALL/ CAN 2017 : Coupe d'Afrique des nations de football 2017 au Gabon

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ FINANCES/ ECONOMIE NUMERIQUE : difficultés, solutions, perspective révolutionnaire

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 28e SOMMET : nouveau leadership, nouvelles autorités

» AFRIQUE / MALI/ SOMMET FRANCE-AFRIQUE : attentes, mesures et perspectives

» AFRIQUE/ SPORT/ Ballon d'Or africain 2016 : Riyad Mahrez sacré pour sa brillante saison avec Leicester

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET PERSPECTIVES : leadership, morosité économique, crises monétaires, incertitudes…, à l’assaut d’un continent meurtri

» MONDE/ SPORT/ POLITIQUE : grands moments du sport (Mondial des clubs, Ballon d’or 2016, accusation de dopage, etc.)

» MONDE/ ORGANISATION DES NATIONS UNIES (ONU) : M. Antonio Guterres, nouveau Secrétaire général de l’ONU

» AFRIQUE/ CROISSANCE/ DEMOGRAPHIE/ MARCHE INTERIEUR : la croissance démographique peut accélérer le développement économique et social

» AFRIQUE/ GHANA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : l’élection présidentielle remportée avec plus de 53 % des voix par Nana Akufo-Addo

» AFRIQUE/ GAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président gambien élu Adama Barrow a appelé Yahya Jammeh à accepter sa défaite, l'armée déployée

» MONDE/ RELIGION CATHOLIQUE : Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme

» AUTRICHE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Van der Bellen élu président de l'Autriche, l'extrême droite s'incline

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jovenel Moïse nouveau président élu d’Haïti

» MONDE/ CUBA/ ECONOMIE/ POST-COMMUNISME / FIDEL CASTRO : mort de Fidel Castro, mort d’un grand révolutionnaire et d’un grand Africain

» MONDE/ MOLDAVIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : En Moldavie, le candidat prorusse remporte l’élection présidentielle

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENERGIE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES : construire le futur, construire l’avenir

» MONDE/ BULGARIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Roumen Radev nouveau président élu de la Bulgarie

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ INDUSTRIES/ INFRASTRUCTURES/ TECHNOLOGIES : nouvelles données, nouvelles approches et nouvelles réalités sur le développement du continent

» MONDE/ USA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Donald Trump, 45e président des USA, oriente son pays vers un leadership vertueux, solide et constructif

» MONDE/ NICARAGUA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Daniel Ortega est élu président du Nicaragua

» MONDE/ LIBAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Aoun élu président après plus de deux ans de vide politique

» AFRIQUE/ CAP-VERT/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le président Fonseca réélu dès le premier tour

» SANTE/ ALIMENTATION ET HYGIENE/ ALIMENTS DANGEREUX : ces aliments qui ne sont pas des nutriments (alimentation et hygiène alimentaire)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ AFFAIRES/ GOUVERNANCE : avancées, perspectives et crises multiformes

» MONDE/ PRIX NOBEL : grands lauréats du prix Nobel 2016

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : visite du pape François dans le Caucase

» AFRIQUE/ INFRASTRUCTURES/ GRANDS TRAVAUX/ AFFAIRES : quelques nouvelles avancées importantes

» AFRIQUE/ GABON/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE ET CRISE POST-ELECTORALE : la Cour constitutionnelle valide la victoire du Président Ali Bongo

» MONDE/ DROGUES/ CRIMES ET NARCOTRAFIC : comment mettre fin à la puissance des cartels et des criminels de la drogue ?

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le président Edgar Lungu réélu au premier tour

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLE US 2016/ ECONOMIE/ POLITIQUE/ SECURITE/ COMMERCE : les atouts et points forts du candidat Donald Trump

» MONDE/ DEVELOPPEMENT ET POLLUTION : une civilisation productrice des sillons de sa destruction (mode de production, déchets, pollution, énergie…)

» MONDE/ PETROLE DE SCHISTE : l’émergence du pétrole de schiste déstabilise le secteur des hydrocarbures et réduit les investissements (l’Afrique, face au tarissement des investissements et à la chute des cours de l’or noir)

» AFRIQUE/ LIBYE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TERRORISME : une puissance politique et économique africaine incapable de surmonter ses crises (où sont-ils passés ces démocrates qui ont déstabilisé durablement la Libye ?)

» MONDE/ SPORT/ JEUX OLYMPIQUES DE RIO DE JANEIRO (RIO 2016) : Fin des jeux olympiques de Rio de Janeiro (vive Tokyo 2020)

» AFRIQUE/ CRISES/ ECONOMIE/ DEVELOPPEMENT/ PAUVRETE : calculs stratégiques, crises multiformes, incertitudes et nouveaux défis à l’assaut d’un continent meurtri

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENERGIE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES : construire le futur, construire l’avenir

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ COOPERATION : ces difficultés qui effritent les acquis de la gouvernance…

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ JMJ Cracovie 2016 : les messages des jeunes au pape François

» MONDE/ PEROU/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pedro Pablo Kuczynski nouveau président du Pérou

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLES 2016/ CONVENTION DU PARTI REPUBLICAIN : Donald Trump officiellement désigné candidat du parti républicain à la Maison Blanche

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 27e SOMMET : grandes mesures et nouvelles perspectives sécuritaires et commerciales

» MONDE/ ROYAUME–UNI/ UNION EUROPEENNE/ BREXIT : Mme Theresa May devient officiellement Premier ministre (après le référendum en faveur de la sortie)

» MONDE/ SPORT/ TENIS/ CHAMPIONS : ces champions et championnes qui confortent leur leadership

» MONDE/ SPORT/ FOOTBALL/ EURO 2016 : victoire du Portugal 1-0 face à la France

» AFRIQUE/ SAHARA OCCIDENTAL/ POLITIQUE : M. Brahim Ghali a été élu secrétaire général du front Polisario et président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD)

» MONDE/ ROYAUME-UNI- UNION EUROPEENNE/ CONSEQUENCES DU BREXIT : le Brexit, une bien mauvaise idée (incertitudes et instabilité économique à l’assaut de la City de Londres)

» MONDE/ AUTRICHE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : l'élection présidentielle invalidée pour irrégularités

» MONDE/ COREE DU NORD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : nouvelles orientations politiques, économiques et stratégiques dans la stabilité (M. Kim Jong-Un, Président du Parti des travailleurs de Corée/ PTC)

» MONDE/ SPORT/ LEADERSHIP SPORTIF : Equipes championnes (Leicester City FC, football anglais) et Cleveland Cavaliers (National Basketball Association - NBA)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ INDUSTRIES/ INFRASTRUCTURES/ TECHNOLOGIES : nouvelles données, nouvelles approches et nouvelles réalités sur le développement du continent

» MONDE/ RUSSIE/ XXe Forum économique international de Saint-Pétersbourg : l'économie mondiale influencée par des facteurs politiques et sociaux

» AFRIQUE/ TCHAD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. IDRISS DEBY ITNO réélu Président du Tchad pour un 5e mandat, avec 61,56% de voix (Céni)

» AFRIQUE/ CROISSANCE/ GRANDS PROJETS/ NOUVELLES TECHNOLOGIES : nouvelles perspectives de développement

» MONDE/ SPORT/ BOXE/ MUHAMMAD ALI : décès d’un champion de la boxe et d’une légende du sport (j’ai aimé la boxe avec Muhammad Ali, j’ai cessé de m’intéresser à la boxe après Ali)

» AFRIQUE/ UNION DES COMORES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Azali Assoumani, élu Président de l'Union des Comores selon les résultats de la CNI

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : le Premier Ministre dresse le bilan de l’action gouvernementale et évoque les prochains chantiers

» AFRIQUE/ DJIBOUTI/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Ismaïl Omar Guelleh largement réélu Président pour un quatrième mandat

» MONDE / ALLEMAGNE/ GENOCIDE ARMENIEN : la nouvelle Allemagne reconnait le génocide arménien (condamnation du passé hitlérien de l’ancienne Turquie/Empire ottoman)

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays piégé dans des conflits et des grèves multiples et violentes (l'image de la France désormais écornée)

» MONDE/ 2e GUERRE MONDIALE/ ASIE/ G7 ET GOUVERNANCE MONDIALE : 2e guerre mondiale en Asie, entre regrets, amertume et prise de conscience

» MONDE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES/ DIFFICULTES : avancées technologiques saisissantes et persistance des défaillances et lacunes

» COTE D’IVOIRE/ ECONOMIE/ FINANCES PUBLIQUES/ PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT (PND) : des attentes importantes en matière de financement de l’économie nationale

» COTE D’IVOIRE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE/ MARCHE FINANCIER LOCAL : bonne perspective économique sur fond de morosité de l’économie mondiale

» MONDE/ BRESIL/ CRISE POLITIQUE / GOUVERNANCE : instabilité politique et économique (M. Michel Temer, Président intérimaire du Brésil, suite au départ forcé de Mme Dilma Roussef)

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLE 2016/ POLITIQUE : nouvelles orientations stratégiques, business et leadership, unité du parti Républicain, relations internationales...

» MONDE/ RUSSIE/ DEFENSE ET SECURITE : commémoration de la victoire de l’Armée Rouge sur les troupes nazies et rappel de la défaite militaire de Hitler par des armes conventionnelles

» MONDE/ SPORT/ BASKET-BALL/ NBA : Stephen Curry désigné meilleur joueur de la saison régulière pour la deuxième année consécutive (Curry est le premier joueur de l'histoire de la NBA élu MVP à l'unanimité)

» MONDE/ PHILIPPINES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Rodrigo Duterte, nouveau Président élu des Philippines

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ SOCIAL : bonnes nouvelles, mauvaises nouvelles de Côte d’Ivoire

» AFRIQUE / GUINEE EQUATORIALE / POLITIQUE / ECONOMIE : M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo réélu président de la Guinée Equatoriale, pour affronter les nouveaux défis socio-économiques

» MONDE/ AGRICULTURE/ INNOVATIONS ET GENIE AGRICOLE : avancées en matière d’agro-industrie, modernisation agricole, accroissement de la production

» MONDE/ CULTURE/ MUSIQUE : Prince, artiste-musicien de génie, l’un des dieux contemporains de la musique moderne (poursuite des décès bizarres et suspects des grands artistes américains)

» MONDE/ RUSSIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERVANCE : annonces et conclusions de la « ligne directe » du Président Vladimir Poutine

» AFRIQUE/ CONGO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour avec 60,39% des voix

» AFRIQUE/ NIGER/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président sortant Issoufou Mahamadou réélu avec 92,49% des voix (CENI / résultats officiels de l’élection présidentielle/ scrutin contesté par l’opposition)

» MONDE/ CUBA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Raul Castro réélu pour cinq ans à la tête du PC cubain

» AFRIQUE/ BENIN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Patrice Talon est élu Président du Bénin avec 65,39% des voix (Commission électorale)

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Faustin-Archange Touadéra élu président de la Centrafrique (Autorité nationale électorale-ANE)

» MONDE/ BIRMANIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE : M. Htin Kyaw investi en tant que nouveau président du Myanmar

» MONDE/ USA/ CUBA/ RELATIONS INTERNATIONALES/ ECONOMIE : vers un monde multipolaire bénéfique aux échanges, à la coopération et à la paix internationale

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jocelerme Privert, investi président intérimaire, prêche le consensus politique

» UNION AFRICAINE/ 26e SOMMET : M. Idriss Deby Itno, président tchadien et nouveau président de l'UA pour 2016

» AFRIQUE/ TERRORISME ET VIOLENCES/ DESTABILISATION : poursuite des attaques terroristes et des campagnes de déstabilisation de l'Afrique

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : La Croatie a enfin un nouveau gouvernement, dirigé par M. Tihomir Oreskovic

» MONDE/ Portugal/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le candidat conservateur Marcelo Rebelo de Sousa élu président du Portugal dès le premier tour

» AFRIQUE/ NIGERIA/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ ETAT DE RIVERS : l’état de Rivers au Nigeria, l’un des pôles économiques significatifs de la fédération nigériane

» MONDE/ CULTURE/ CINEMA/ OSCARS 2016 : Leonardo DiCaprio décroche l’Oscar du meilleur acteur

» MUSIQUE/ REGGAE/ ROCK : nouveaux espoirs, nouvelles sonorités, nouveaux combats

» MONDE/ VIETNAM/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Réélection de Nguyen Phu Trong à la tête du Parti communiste vietnamien (PCV)

» AFRIQUE/ TURQUIE/ COTE D’IVOIRE/ COOPERATION/ ECONOMIE : le Président de la Turquie en Côte d’Ivoire pour renforcer la coopération

» MONDE/ FOOTBALL/ FIFA/ REFORMES : Gianni Infantino devient le neuvième président de la FIFA

» MONDE/ USA/ ARMES A FEU ET VIOLENCES/ TUERIES MASSIVES D’INNOCENTS : Barack Obama présente ses mesures contre les armes à feu

» AFRIQUE/ OUGANDA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : Yoweri Museveni réélu président pour un cinquième mandat

» UNION EUROPEENNE/ GRANDE-BRETAGNE/ REFORMES : un accord qui donne un « statut spécial » au Royaume-Uni dans l’UE (UE : pas de réformes en profondeur)

» MONDE/ VENEZUELA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ PETROLE : les difficultés d’une économie non diversifiée et non industrialisée

» MONDE/ LEADERSHIP ET COMPETITION/ TECHNOLOGIES AVANCEES/ COMMUNAUTE INTERNATIONALE : ces technologies avancées décisives qui irritent les adversaires…

» AMERIQUE LATINE/ RELIGION CHRETIENNE/ PAPE FRANCOIS : les chefs de file des deux Églises, le pape François et le Patriarche Kirill, se sont rencontrés pour la première fois à Cuba

» MONDE/ TAIWAN/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dr Tsai Ing-wen élue première femme présidente de Taïwan

» CANADA/ QUEBEC/ DEVELOPPEMENT LOCAL : redécouvrir le Québec, une puissance économique et technologique au sein de la fédération du Canada

» AFRIQUE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : Voyage pastoral du pape François en Afrique sur fond de montée en puissance des violences et du terrorisme islamique

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ ASSEMBLEE FEDERALE/ MESSAGE ANNUEL : le Président Vladimir Poutine devant le Parlement (politique nationale et étrangère, Syrie, terrorisme, sécurité globale, gouvernance et leadership, etc.)

» MONDE/ MYANMAR (BIRMANIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire électorale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) aux élections législatives en Birmanie et nouvelles perspectives sociopolitiques

» RWANDA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : la réforme constitutionnelle largement approuvée au Rwanda

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Roch Marc Kaboré, nouveau président élu dès le premier tour

» MONDE/ CROISSANCE ECONOMIQUE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ TERRORISME : entre les acteurs de la prospérité et de la paix et les forces de destruction

» MONDE/ CONFERENCE DE PARIS SUR LE CLIMAT/ COP21 : l’accord mondial sur le climat adopté par 195 pays (rendre la planète Terre plus habitable et moins polluée est possible)

» MONDE/ RUSSIE/ TERRORISME/ ACTE DE GUERRE DELIBERE TURC : Actes et mesures suspects visant à renforcer l’Etat islamique et à consolider les avoirs financiers des milieux terroristes et criminels

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE/ VATICAN : Le pape François ouvre la porte sainte et lance le Jubilé de la miséricorde

» MONDE/ ECONOMIE/ SANTE/ VEILLE TECHNOLOGIQUE : économie verte, avancées technologiques et perspectives extraordinaires

» MONDE/ ARGENTINE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le libéral Mauricio Macri remporte l'élection présidentielle

» AFRIQUE/ TANZANIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : John Magufuli élu président de la Tanzanie (le nouveau président appelle à l’unité nationale)

» MONDE/ NEPAL/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Mme Bidhya Devi Bhandari élue présidente du Népal

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire écrasante des conservateurs eurosceptiques à l’issue des législatives en Pologne

» MONDE/ GUATEMALA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Un acteur-président pour relever les défis du Guatemala

» AFRIQUE/ GUINEE / POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : la Céni confirme la victoire d'Alpha Condé

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ THOMAS SANKARA : le Burkina Faso redécouvre son ancien leader, 28 ans après (mieux vaut tard que jamais)

» MONDE/ CANADA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Législatives au Canada/ victoire nette des libéraux après une décennie conservatrice

» MONDE/ BELARUS (BIOLORUSSIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Le président Alexandre Loukachenko réélu pour un cinquième mandat

» AFRIQUE/ CONGO-BRAZZAVILLE/ REFORMES CONSTITUTIONNELLES/ GOUVERNANCE : un nouveau départ (Référendum constitutionnel au Congo Brazzaville : victoire du « oui » à plus de 92 %)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PRESIDENTIELLE 2015 : M. Alassane Ouattara réélu Président de Côte d’Ivoire (résultats officiels dévoilés par la Commission électorale indépendante (CEI))

» MONDE/ SYRIE/ GUERRE CONTRE LE TERRORISME : l’aide militaire décisive de la Russie à l'Etat syrien va contribuer à imposer la paix

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara évalue les actions de développement concernant diverses régions du pays (Aboisso, Abengourou, Divo, Gagnoa, Daloa)

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ VOYAGE PASTORAL : le pape François en Amérique (Cuba, Etats-Unis d’Amérique)

» MUSIQUE/ REGGAE/ PETER TOSH : “Roots, Rock, Reggae” with “ Word, Sound and Power ” (Peter Tosh, copié et inégalé, toujours la meilleure section rythmique du Reggae)

» MONDE/ TERRORISME/ 11 SEPTEMBRE 2001/ VIOLENCES ET IMPUNITE : le terrorisme plus fort, avec Etat, moyens financiers conséquents (pétrole, drogue), migrants et totale impunité (interdiction d’attaque au sol des terroristes)

» MONDE/ CHINE/ AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : coopération, échanges commerciaux et aide au développement

» MONDE/ CHINE/ DEFENSE ET SECURITE/ DEVELOPPEMENT : un monde de paix et de développement

» AFRIQUE/ BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS : réformes, développement et perspectives

» AFRIQUE/ FINANCES PUBLIQUES/ CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT/ REFORMES MONETAIRES : questions de fond

» AFRIQUE/ BURUNDI/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pierre Nkurunziza élu président pour un dernier mandat, doit œuvrer sincèrement à la réconciliation et garantir l’unité, la paix et le développement véritable du pays

» MONDE/ RELATIONS USA-AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE/ SECURITE : le Président des USA en Afrique (Kenya, Ethiopie)

» AFRIQUE/ CONGO/ PAIX ET STABILITE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Améliorer la gouvernance pour consolider la paix et le développement

» MONDE/ IRAN/ NUCLEAIRE CIVIL/ ENERGIE ET RECHERCHES AVANCEES : le nucléaire civil au profit de tous, l’atome au profit de tous

» MONDE/ VATICAN/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Amérique latine pour revisiter le passé et dénoncer les pauvretés et les violences

» FRANCE/ COOPERATION ET BONNE GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ET DEMOCRATIE/ SECURITE : le Président Hollande en Afrique pour rappeler les attentes de la France

» MONDE/ ASIE/ ECONOMIE ET COOPERATION/ LEADERSHIP : développement agricole, financier, industriel et technologique sans précédent

» AFRIQUE/ REPUBLIQUE FEDERALE D’ETHIOPIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays stable à la pointe de l’émergence économique et sociale en Afrique

» AFRIQUE/ BENIN/ ECONOMIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : résultats contrastés en matière de développement économique et social sur fond d’incertitudes

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 25e SOMMET/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE : quel agenda pour stabiliser et développer le continent ?

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ SOCIAL : comment stabiliser l’environnement sociopolitique et garantir des élections générales apaisées en 2015 ?

» MONDE/ AZERBAIDJAN/ JEUX EUROPEENS/ BAKU 2015 : les premiers jeux européens sont ouverts

» MONDE/ BOSNIE-HERZEGOVINE/ RELIGION CATHOLIQUE : Le Pape François à Sarajevo, une visite pastorale et historique

» AFRIQUE/ MAROC/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT/ PROJETS : Processus d’intégration de l’Afrique dans le développement du continent

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le conservateur Andrzej Duda remporte l’élection présidentielle polonaise de mai 2015

» AFRIQUE/ INSTITUTIONS DE DEVELOPPEMENT/ BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BAD) : M. Akinwumi Adesina, candidat du Nigeria, élu à la présidence de la BAD

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ ENERGIE/ ECONOMIE : découvertes, projets, perspectives et enjeux énergétiques

» AFRIQUE/ MINES/ ECONOMIE MINIERE : découvertes, projets et perspectives

» MONDE/ ENERGIE/ NUCLEAIRE : perspectives africaines et enjeux

» MONDE/ GUYANA/ POLITIQUE/ GOUVERVANCE/ ECONOMIE : M. David Granger (à la tête d'une coalition de partis politiques) est élu président du Guyana

» MONDE/ CATASTROPHES NATURELLES/ NEPAL : une planète périlleuse encore globalement inconnue…

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le triomphe électoral des conservateurs britanniques peut ouvrir de nouvelles perspectives politiques en Europe

» MONDE/ COSTA RICA/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : le Costa Rica, un pays d’avenir

» AFRIQUE/ TOGO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Faure Gnassingbé officiellement réélu président de la république du Togo

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2015 : M. Omar el-Béchir réélu Président avec 94,5 % des voix

» AFRIQUE/BURUNDI/ VIOLENCES POLITIQUES/ CRISE ET DESTABILISATION : savoir mener les bons combats qui garantissent la démocratie, la paix et la stabilité du pays

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ REGIONS DE L'AGNEBY-TIASSA ET DE LA ME : Projets, options et stratégies pour l'émergence

» AFRIQUE/ DETRESSE ET MAUVAISE GOUVERNANCE/ REFUGIES ECONOMIQUES : ces pays en difficulté étouffés par des milliers de réfugiés économiques et politiques

» MONDE/ KAZAKHSTAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : M. Noursoultan Nazarbaïev remporte la présidentielle anticipée au Kazakhstan

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015/ RHDP : M. Alassane Ouattara est investi candidat du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix)

» MONDE/ GENOCIDE ARMENIEN / CRIME CONTRE L’HUMANITE : au-delà du négationnisme, quelle approche constructive pour les milliers de victimes et leurs descendants ?

» MONDE/ ECONOMIE ET COMMERCE/ MATIERES PREMIERES : les producteurs à la recherche d’un prix rémunérateur

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ GOUVERNANCE : le Président Vladimir Poutine éclaire sur la politique nationale et internationale de la Russie

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : processus de consolidation et d’éveil après des années de crises

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ POLITIQUE : bonnes perspectives sur fond de préparation des élections de 2015

» AFRIQUE/ PRESIDENCE DE L’UNION AFRICAINE/ NOUVEAU LEADERSHIP : l’Afrique, un continent exploité en mal de considération

» AFRIQUE/ OBSTACLES AU DEVELOPPEMENT : Corruption et développement en Afrique…

» MONDE/ CHINE/ FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT : les efforts de la Chine pour l’émergence de la nouvelle Banque de développement des infrastructures en Asie (AIIB)

» MONDE/ IRAN/ NUCLEAIRE : accord sur le nucléaire iranien

» AFRIQUE/ TOGO/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2015 : des élections apaisées pour consolider les acquis en matière de développement

» AFRIQUE/ NIGERIA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Muhammadu Buhari élu Président de la république fédérale du Nigeria

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ JACQUEVILLE : Désenclavement d’une grande région économique en Côte d’Ivoire

» AFRIQUE ET CARAIBES/ CULTURE ET DEVELOPPEMENT/ CULTURE ET ECONOMIE : la culture, au mieux de sa forme ?

» AFRIQUE/ LESOTHO/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Le nouveau Premier ministre du Lesotho, Pakallitha Mosisili, a été investi

» MONDE/ ISRAEL/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le Likoud et Netanyahu remportent les élections législatives

» AFRIQUE/ EGYPTE/ GOUVERNANCE/ TERRORISME : le leader du monde arabe s’engage pour le renouveau et la modernisation

» MONDE/ BRICS/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le renouveau en marche pour un monde d’espoir

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ DEVELOPPEMENT LOCAL : pluralité d’initiatives, grandes mesures et grands projets pour relancer le développement du sud-ouest ivoirien

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Président Jose Mujica d’Uruguay, leçons de vie, de présidence et de sacerdoce

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Tabaré Vazquez, élu président, a prêté serment à la tête de l'Uruguay

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PDCI-RDA/ RHDP : Le soutien du PDCI à une candidature unique d’Alassane Ouattara au sein du RHDP désormais officielle

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ PAIX/ DEVELOPPEMENT/ FORMATION ET EMPLOIS : ces actions multiformes qui peuvent consolider le développement et la paix

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ SOCIO-ECONOMIE/ REFORMES ET AVANCEES : vers quels nouveaux horizons ?

» MONDE/ SCIENCE/ DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ ECONOMIE : le monde avance, l’Afrique aussi

» SPORT/ COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS 2015 : victoire de la Côte d’Ivoire sur le Ghana

» MONDE/ ECONOMIE/ DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : Efforts stratégiques, nouvelle économie, avancées technologiques et incertitudes sur notre futur

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE ET EMERGENCE : Actions et mesures fortes en faveur de l’émergence de la Côte d’Ivoire

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ CRIMINALITE ET GRAND BANDITISME : Au-delà de l’horreur

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERVANCE : Edgar Lungu, Président élu de la Zambie, a prêté serment

» AFRIQUE/ RELATIONS MAROC-COTE D’IVOIRE/ COOPERATION ET ECHANGES : consolidation des échanges ivoiro-marocains

» MONDE/ UNION EUROPEENNE/ BCE/ GRECE : M. Alexis Tsipras, nouveau Premier ministre, engage la Grèce dans une nouvelle politique économique

» MONDE/ ARABIE SAOUDITE/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Les défis du nouveau roi d'Arabie saoudite, Salmane Ben Abdel Aziz

» MONDE/ ARABIE SAOUDITE/ POLITIQUE : Mort du roi Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud d’Arabie saoudite (le roi Abdallah, un frère et un ami de l’Afrique)

» SCIENCE MEDICALE/ LUTTE CONTRE LA MALADIE A VIRUS EBOLA : Résultats positifs et bonnes perspectives d’éradication de la maladie

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mme Kolinda Grabar Kitarovic, première Présidente élue de la Croatie

» MONDE/ UE-FRANCE/ TERRORISME : les ennemis de l’islam ont attaqué la liberté d’expression et tué une douzaine de personnes au nom de leur conception religieuse haineuse

» MONDE/ SRI LANKA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Maithripala Sirisena, nouveau Président élu du Sri Lanka

» MONDE/ PERSPECTIVES/ AN 2015 : Bonne et heureuse année 2015

» MONDE/ PERSPECTIVES 2015 : vœux de nouvel an 2015 et perspectives

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE : réflexions prospectives pour 2015

» MONDE/ JAPON/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Triomphe de la politique économique Abenomics de M. SHINZO ABE

» AFRIQUE/ TUNISIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Béji Caïd Essebsi, Chef du parti Nidaa Tounès (Appel de la Tunisie) est élu Président de Tunisie

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ HYDROCARBURES/ DEVELOPPEMENT MINIER : Des perspectives bonnes, malgré les incertitudes et les cas de corruption

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : conférence de presse annuelle du Président Poutine sur la situation politique et économique nationale et internationale

» ETATS-UNIS D’AMERIQUE/ CUBA/ RELATIONS DIPLOMATIQUES/ ECONOMIE : les Etats-Unis d’Amérique redécouvrent Cuba, puissance tiers-mondiste (et africaniste) pacifiste et responsable

» COTE D’IVOIRE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ PERSPECTIVES POLITIQUES : Efforts de paix et de développement

» MONDE/ NUMERIQUE ET AFFAIRES/ ENTREPRISES EMERGENTES : le numérique et ses nouveaux acteurs émergents

» MONDE/ FRANCE-UE/ ECONOMIE ET COOPERATION : le président français au Kazakhstan et en Russie

» MONDE/ FRANCOPHONIE/ OIF/ GOUVERNANCE : Nouveau secrétaire général et nouvelle gouvernance ( ?)

» MONDE/ ECONOMIE/ AFFAIRES/ SPORT ET VIE PUBLIQUE : la corruption et le grand banditisme forts et omniprésents partout

» MONDE/ ROUMANIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Klaus Iohannis, héraut de l'anti-corruption, élu président de Roumanie

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Kafando, Président de la transition

» AFRIQUE/ ETAT ET DEVELOPPEMENT : quel type d’Etat pour impulser efficacement le développement ?

» MONDE/ CANADA/ RELATIONS STRATEGIQUES FRANCO-CANADIENNES/ ECONOMIE : redécouvrir l'Etat fédéral du Canada, grande puissance francophone, avec le Président Hollande

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHE/ TRAITEMENT/ PERSPECTIVES : Faire face avec efficacité aux maladies et mieux répondre aux problèmes liés à la santé publique

» AFRIQUE/ MOZAMBIQUE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Filipe Nyusi, Président élu du Mozambique

» MONDE/ RUSSIE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT : Le Président Poutine se prononce en faveur d’un monde pacifique et respectueux du droit international

» MONDE/ BRESIL/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dilma Rousseff réélue, de nouveaux engagements pour un Brésil fort

» AFRIQUE/ BOTSWANA/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le président en exercice Ian Khama officiellement réélu

» AFRIQUE/ EMERGENCE ET DEVELOPPEMENT/ JEUNESSE : forces et entraves au développement

» ECONOMIE MONDIALE/ NOUVEAUX HORIZONS/ NOUVELLES PERSPECTIVES : le futur commence aujourd'hui

» ECONOMIE MONDIALE/ CRISE/ CROISSANCE : Ces secteurs d’activités en croissance

» AFRIQUE/ CROISSANCE ECONOMIQUE ET RESILIENCE/ EMERGENCE : les atouts de l’Afrique à consolider

» MONDE/ INDE- CHINE/ COOPERATION/ GOUVERNANCE : le potentiel économique et technologique des géants asiatiques

» AFRIQUE/ POLLUTION ET ENVIRONNEMENT/ SANTE PUBLIQUE : crise environnementale et menaces

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ AUTO-DETERMINATION DE L’ECOSSE : victoire du « non » et rejet de la souveraineté par l’Ecosse

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE L’IFFOU : réalisations, grands projets et perspectives

» MONDE/ TERRORISME ET TUERIES DE CIVILS NON ARMES/ PLUS JAMAIS CA : le sous-développement, l’extrême pauvreté et les maladies sont des exutoires intéressants qui doivent pouvoir mobiliser nos terroristes et rebelles

» AFRIQUE/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : le sous-développement socioéconomique et scientifique et l’extrême pauvreté peuvent perdre l’Afrique

» AFRIQUE/ EAU/ FORUM DE L’UEMOA SUR L’INVESTISSEMENT A DUBAI : Les monarchies du Golfe vont investir 19 milliards de dollars dans des projets d'infrastructure

» AFRIQUE/ LIBYE/ GUERRE ET EFFORTS DE PAIX/ PERSPECTIVE ECONOMIQUE : la paix maintenant

» COTE D’IVOIRE / ECONOMIE/ CACAO/ CHOCOLAT ET SANTE : le cacao ivoirien au mieux de sa forme

» MONDE ARABE/ PAYS DU GOLFE/ PAIX/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Les monarchies du Golfe ont réglé leur différend avec le Qatar

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : Désendettement, émergence, richesses et pauvreté

» ISRAEL-PALESTINE/ ACCORD DE PAIX : Israël signe un accord de paix durable avec le Hamas en Egypte

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE : Epidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l’ouest

» AFRIQUE/ AGRICULTURE/ PAIX ET SECURITE : l’émergence d’un continent freinée par des guerres nouvelles et des campagnes orchestrées d’insécurité

» MONDE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ UKRAINE- RUSSIE : la Russie appelle à s'unir pour construire et non pour détruire par la guerre

» TURQUIE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Recep Tayyip Erdogan premier président élu au suffrage universel direct de la Turquie

» AFRIQUE/ INVESTISSEMENTS/ EMPLOIS JEUNES / PAIX ET DEVELOPPEMENT : des chantiers, des espoirs et des menaces

» MONDE/ ONU/ SANCTIONS ECONOMIQUES : la Russie répond aux sanctions économiques occidentales

» USA- AFRIQUE/ PARTENARIAT STRATEGIQUE : Washington veut combler son retard commercial

» SCIENCE/ TECHNOLOGIES/ ENERGIE : des perspectives saisissantes

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE/ EBOLA : Communiqué conjoint des chefs d’Etat et de gouvernement de l’union du fleuve Mano pour la lutte contre l’épidémie de fièvre à virus Ebola en Afrique de l’Ouest

» AFRIQUE : ECONOMIE NUMERIQUE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES : évolutions favorables

» COTE D’IVOIRE/ BURKINA FASO/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : Communiqué conjoint du traité d'amitié et de coopération entre le Burkina et la Côte d'Ivoire, le 31 juillet 2014

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ RECHERCHE DE LA PAIX : les espoirs suscités par un accord de paix signé à Brazzaville

» MONDE/ AFRIQUE : défense et sécurité, coopération et développement

» IRAK/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Fouad Massoum nouveau président irakien

» SANTE PUBLIQUE/ SIDA, HEPATITES, EBOLA : prévention, bilan, traitements et perspectives

» INDONESIE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Joko Widodo élu président

» FRANCE - AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT : le Président François Hollande recadre et consolide la coopération française en Afrique

» UNION EUROPEENNE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE/ RELATIONS INTERNATIONALES : Jean-Claude Juncker élu président de la Commission européenne par le Parlement

» MONDE/ ECONOMIE ET FINANCES PUBLIQUES : Perspectives économiques pour le premier trimestre 2014

» SPORT/ POLITIQUE/ POLITISATION DU SPORT MONDIAL : l’immixtion sournoise de la politique dans le sport

» SCIENCE/ MEDECINE/ ALERTE MEDICALE : les maladies cardio-vasculaires

» ISRAEL/ TRANSPORT URBAIN/ REVOLUTION TECHNOLOGIQUE : Un nouveau moyen de transport ultra-rapide à Tel-Aviv

» IRAK/ INSURRECTION ARMEE DJIHADISTE/ SOUVERAINETE/ : soutien, riposte et contre-mesures pour l’existence de l’Irak

» MONDE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES/ E-HEALTH : les nouvelles technologies investissent la santé publique…

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ PAIX ET PERSPECTIVE ECONOMIQUE : La paix et le développement sont possibles…

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHES/ PREVENTION ET TRAITEMENT : les progrès médicaux insuffisamment mis à profit par les populations

» AMERIQUE LATINE/ COLOMBIE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Juan Manuel Santos élu président pour consolider la paix

» AMERIQUE LATINE-CHINE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : consolidation du rôle de la Chine dans ses domaines d’intervention

» IRAK/ INSURRECTION MILITAIRE ET GUERRE DJIHADISTE D’OCCUPATION : l’Irak mérite un soutien accru de la communauté internationale

» AFRIQUE/ FMI/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : de nouveaux engagements pour consolider les économies en croissance

» DEUXIEME GUERRE MONDIALE/ COMMEMORATION DU DEBARQUEMENT/ D-DAY : la guerre et le bellicisme toujours ancrés dans l’esprit des hommes…

» ESPAGNE/ABDICATION DU ROI/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE : l’Espagne a un nouveau Chef de l’Etat

» SYRIE/ UKRAINE/ REBELLION ET DEMOCRATIE : de nouveaux présidents élus dans des pays durablement déstabilisés par des forces démocratiques anachroniques

» AFRIQUE/ MALAWI/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mutharika a prêté serment comme président au Malawi

» EGYPTE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE ET PERSPECTIVES : Abdel Fattah al-Sissi élu Président promet la sécurité et la stabilité du pays

» AFRIQUE DE L’OUEST/ MINES/ PARTENARIAT : des accords en vue de l’exploitation de grands gisements miniers

» BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT-BAD/ ASSEMBLEE ANNUELLE 2014 : l’émergence d’une nouvelle Afrique

» MONDE/ CULTURE ET ECONOMIE/ CINEMA : les grands moments du cinéma…

» RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ INNOVATION : l’ouverture des données publiques est en marche

» AFRIQUE DU SUD/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE/ 2e mandat de Jacob Zuma : quel renouveau socio-économique et quel leadership continental ?

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET ENERGIE/ FMI : l’Afrique peut faire mieux en matière de croissance

» SCIENCE MEDICALE/ Cellules-souches : une révolution médicale qui va changer le destin de l’Humanité

» AFRIQUE/ NIGERIA : Economie, paix et sécurité

» SCIENCE ET TECHNOLOGIE/ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : vers quel futur ?

» CHINE - AFRIQUE/ COOPERATION/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : les engagements du Premier ministre Li Keqiang en faveur de l’Afrique

» AFRIQUE/ NIGERIA/ PREMIERE PUISSANCE ECONOMIQUE ET TERRORISME : regain d’activités terroristes intempestives et barbares

» COTE D’IVOIRE-FMI/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Les perspectives macroéconomiques pour 2014 demeurent positives

» AFRIQUE/ BANQUE MONDIALE/ GOUVERNANCE ET DEVELOPPEMENT : surmonter les incertitudes et vaincre la pauvreté

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Conférence de presse du Premier ministre ivoirien

» VATICAN/ CANONISATION : de nouveaux saints de l’église catholique consacrés par le Pape François

» GENOCIDE ARMENIEN DE 1915/ ESCLAVAGE : les grandes hontes ne disparaissent jamais...

» IRAK/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE/ PETROLE : des efforts pour une émergence de l’économie irakienne

» AFRIQUE/ CEDEAO/ VOIES FERREES : le lancement de divers projets ferroviaires en Afrique de l’ouest

» AFRIQUE/ ECONOMIE : amélioration constante des économies africaines sur fond de morosité des grandes économies mondiales

» UNION EUROPEENNE/ EUROPE DE L'EST/ CRISE ET ECONOMIE : approches et visions différentes sur l’Europe économique

» RWANDA/ COMMEMORATION DU GENOCIDE : le génocide rwandais, 20 ans après

» SANTE/ OMS/ JOURNEES MONDIALES : prévention de la tuberculose et des maladies à transmission vectorielle

» FRANCE/ ELECTIONS LOCALES/ GOUVERNANCE/ EMPLOIS : Nouveau gouvernement sur fond de rejet de la politique de François Hollande

» FRANCE/ CHINE/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : emplois, transfert de technologie, nouveaux horizons d’échanges et de coopération…

» FOOTBALL/ SPORT ET CELEBRITE/ MONDIAL 2014 : Pelé, une légende du sport mondial…

» SCIENCE MEDICALE/ ALERTE MEDICALE : la fièvre hémorragique Ebola tue en Afrique de l’ouest

» MENACES GLOBALES/ CYBERCRIMINALITE : quelles réponses et quelles solutions ?

» JESUS CHRIST/ SERMON SUR LA MONTAGNE/ PAROLES DE VIE : Jésus Christ 2014 ans après…

» MONDE/ PROCESSUS DEMOCRATIQUE EN UKRAINE : la démocratie a parlé et la Crimée a opté pour un nouvel avenir d’espoir et de prospérité

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ MINES ET ENERGIE : découvertes, grands projets et perspectives

» CHILI/ POLITIQUE ET ECONOMIE : Michelle Bachelet Présidente, face à la nouvelle génération, pour vaincre les inégalités

» AFRIQUE/ EMERGENCE/ COOPERATION SUD-SUD/ INVESTISSEMENTS DIRECTS : le Maroc met son savoir-faire et son expérience au service de l’Afrique

» ALLEMAGNE/ ENERGIE ET ELECTRICITE : La transition énergétique en Allemagne

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : D’ici à 2040, l’Afrique aura plus de pays à revenu intermédiaire

» MONDE ARABE/ AFRIQUE : Le bilan économique et social des révolutions arabes est désastreux

» AFRIQUE/ VISION ET GOUVERNANCE : La renaissance africaine selon Thabo Mbeki

» MUSIQUE/ REFERENCES MONDIALES : meilleurs guitaristes et meilleures chansons

» AFRIQUE/ POLITIQUE ET VIOLENCES : ces guerres sales qui détruisent l’Afrique

» AFRIQUE DU SUD / EMERGENCE : progrès, prospérité et envers de la vitrine

» SCIENCE/ ALIMENTATION : ces produits alimentaires manufacturés qui deviennent de vrais poisons pour notre santé

» ECONOMIE GLOBALE : 2014, probable année à risques pour l’économie mondiale

» AFRIQUE/ ECONOMIE : perspectives économiques favorables en 2014

» RWANDA/ DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE : SMART Rwanda : Transformer un pays tout entier via l’usage généralisé des TIC

» AGENDA 2063 ET EMERGENCE AFRICAINE : Créer des emplois et réduire les inégalités

» YEMEN/ ECONOMIE ET DEVELOPPPEMENT LOCAL/ LIBERTE ET JUSTICE : le Yémen renonce à l’Etat unitaire et s’engage pour l’Etat fédéral

» RELIGION CATHOLIQUE/ RENOUVEAU CHARISMATIQUE : quelles attentes ?

» MUSIQUE/ REGGAE : Grammy Award du meilleur album de reggae

» FOOTBALL/ AFRIQUE : Yaya Touré sacré meilleur joueur africain 2013

» AFRIQUE/ MADAGASCAR : le nouveau Président réussira-t-il à sortir définitivement le pays de la crise politique et socio-économique ?

» SPORT/ JO SOTCHI 2014/ RUSSIE : Sotchi 2014 ou le développement accéléré par le sport

» SPORT/ JO SOTCHI 2014 : des olympiades ouvertes à tous et l’Afrique y sera

» AFRIQUE : vers quel futur ?

» USA - DISCOURS SUR L’ETAT DE L’UNION : Bilan, actions et perspectives.

» JAPON-AFRIQUE : le Japon confirme ses engagements vis-à-vis de l’Afrique en matière de développement.

» FRANCE - AFRIQUE : Actions et mesures pour promouvoir la paix et le développement économique et social en Afrique.

» FRANCE - UNION EUROPEENNE : Espoirs et scepticisme face aux nouveaux engagements du Président Hollande pour une France forte.

» ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT/ AFRIQUE : nouvelles approches, nouveaux espoirs, nouvelles incertitudes.

» COTE D’IVOIRE : La croissance retrouvée.

» RELIGION CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : renouveau et revitalisation de l'Eglise catholique

» APARTHEID : L'apartheid vaincu par l’Afrique du Sud et la communauté internationale

» INTOLERANCES POLITIQUES ET RELIGIEUSES : peut-on mettre fin à la haine dans les rapports entre les humains

» LIBERATION DU MALI : La France libère le Mali

» PANAFRICANISME : Kwame Nkrumah : Le père du panafricanisme

» AFRIQUE : le grand retour de l’Afrique centrale dans l’économie pétrolière

» AFRIQUE : Les leaders africains honorés par “African Business” à New York .

» AFRIQUE : Les défis de l’économie privée en Afrique subsaharienne

» La Russie veut s’implanter en Afrique du Sud

» AFRIQUE : affaires, perspectives, conflits et gaspillages de ressources …

» AFRIQUE : Top 10 des pays africains les plus gangrenés par la fuite des capitaux.

» AFRIQUE : une révolution technologique et scientifique africaine est possible

» AFRIQUE : une révolution technologique et scientifique africaine est possible

» Industrie pétrogazière : la Russie conserve sa place de leader

» AFRIQUE : Fuite des capitaux, évasion fiscale et corruption

» TUNISIE : économie fragilisée et perspectives économiques défavorables après 3 ans de révolution tunisienne


Haut de page