Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

A LA UNE


Publié le 11/09/2016 à 01:02:20
MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLE US 2016/ ECONOMIE/ POLITIQUE/ SECURITE/ COMMERCE : les atouts et points forts du candidat Donald Trump



 

0.1 – « Les principaux points du programme économique de Donald Trump : Après une semaine à enchaîner les gaffes et les déclarations choc, Donald Trump a recentré sa campagne sur le plan politique en dévoilant ce lundi son programme économique. L'économie étant une des principales préoccupations des Américains, les propositions du candidat républicain étaient très attendues. Celles-ci mêlent les visions classiques du parti et des idées plus personnelles. Mais plusieurs économistes ont émis des réserves, concernant notamment le financement de ce programme ou l'oubli de la classe moyenne. »

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

 

0.2 – « Trump promet des emplois à la communauté noire de Detroit : Donald Trump s’est tourné samedi, depuis une église de Detroit, vers les Afro-américains, promettant des emplois et de l’espoir à une communauté qui le regarde avec grande méfiance et est presque toute acquise à sa rivale Hillary Clinton. «Je suis ici pour écouter votre message», a lancé le candidat républicain à la Maison Blanche, dans une allocution à la tonalité apaisée («nous sommes tous frères et soeurs») contrastant singulièrement avec celle de ses meetings de campagne. En difficulté dans les sondages à l’approche de l’élection présidentielle de novembre, l’homme d’affaires de New York tente depuis quelques semaines de tendre la main à cette partie de l’électorat qui vote traditionnellement très largement démocrate et à laquelle il n’avait jusqu’ici prêté que peu d’attention. Selon un sondage USA TODAY/Suffolk University publié jeudi, il ne recueille le soutien que de... 4% des électeurs noirs. Insistant sur le droit de vivre en sécurité avec «un emploi bien payé», le milliardaire a promis de faire de la politique autrement et de reconstruire Detroit, avec «des usines partout, des écoles». «Je vais faire bouger les choses pour vous», a-t-il lancé, évoquant «les magasins fermés, les gens assis sur le trottoir, sans emploi, sans activité». Il a ensuite rejoint l’assistance, tentant de suivre le rythme de la musique. »

 

Afficher l'image d'origine Republican presidential candidate Donald Trump shown during a church service at Great Faith Ministries, Saturday, Sept. 3, 2016, in Detroit.

 

0.3 – « Les méfaits de la fracturation hydraulique aux États-Unis : Aux États-Unis, dans les États du centre, l’US Geological Survey a constaté un nombre croissant de secousses sismiques qu’il attribue « très probablement » à l’exploitation inappropriée des gaz et pétrole de schiste. L’Oklahoma, grand État du centre des États-Unis habituellement calme géologiquement malgré un séisme naturel de 5,7 en 2011, connaît depuis plusieurs années de légers séismes. Mais depuis 2013, ces tremblements de terre tendent à être plus fréquents et plus intenses. De trois séismes par an à trois par jour : En 2015, le Service géologique américain (USGS) a détecté 900 séismes d’une magnitude supérieure à 3 sur l’échelle de Richter. Soit deux et demi par jour, ou encore 300 fois plus qu’en 2010 ! En janvier dernier, deux séismes ont causé des dégâts mineurs (murs fissurés et fenêtres désaxées) tout en étant d’une magnitude de 4,7 et 4,8. « De trois séismes par an, on est passé à trois par jour », explique Todd Halihan, professeur de géologie à l’université d’Oklahoma, pour qui ces séismes sont causés par l’exploitation du sous-sol de la région qui, par ailleurs, représente 20 % des emplois locaux. »

 

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine


-----------------------------------------

    

Afficher l'image d'origine  

 

1 - Visite tendue pour Donald Trump à Mexico

 

La rencontre entre Donald Trump et le président mexicain Enrique Peña Nieto s’est déroulée à Mexico sous tension, ce mercredi 31 août. Durant cette visite éclair, le candidat républicain à la Maison Blanche a pourtant qualifié le mandataire mexicain d’ami. Une politesse que Peña Nieto ne lui a pas rendue, après les nombreux propos anti-latinos du candidat républicain à la Maison Blanche. Il était prévu que le candidat républicain modère son discours sur l’immigration et les sans-papiers mexicains, ce qu’il a fait, tout en insistant sur la construction d’un mur sur la frontière avec le Mexique. Des propos accueillis avec froideur par son hôte du jour, critiqué pour avoir lancé cette invitation à Trump, malgré ses flots d’insultes adressés aux Mexicains, qu’il a, à plusieurs reprises traités de criminels. « Les Mexicains de deuxième et troisième génération aux Etats-Unis sont sans reproche, ce sont des travailleurs spectaculaires », a déclaré Donald Trump à Mexico, tentant ainsi d’amadouer les Mexicains en colère après ses innombrables attaques à leur égard.

 

Enrique Peña Nieto, son hôte du jour, s’est bien gardé de lui rappeler ses embardées, demandant simplement du respect pour ses compatriotes aux Etats-Unis. « Ce sont des gens honnêtes et travailleurs, ce sont des personnes honorables qui respectent la loi. Et en tant que tels, les Mexicains méritent le respect de tous », a déclaré le président mexicain.

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


_ Un projet de mur controversé

Mais Peña Nieto a aussi condamné le discours à sens unique du candidat milliardaire sur les migrants sans-papiers et la drogue. « Il y a aussi des flux d’armes et d’argent qui viennent des Etats-Unis et renforcent les cartels au Mexique », a ajouté le président mexicain, appelant à la coopération plutôt que les divisions. C’est ce pour quoi Peña Nieto a plaidé auprès d’un homme qui, pourtant, ne détient aucun pouvoir. Trump, lui, a insisté sur son projet de mur entre les deux pays. « Nous reconnaissons le droit des deux pays de construire une barrière physique ou un mur sur sa frontière pour stopper le flux illégal de personnes, drogues ou armes », a déclaré le candidat républicain à la présidentielle américaine.

 

Aux questions des journalistes, Trump a répondu qu’ils n’avaient pas évoqué qui, des deux voisins, assumerait le financement de ce mur, qu’il a toujours promis de faire payer au Mexique. Ce à quoi le président mexicain a immédiatement répondu sur Twitter à l'issue de cette réunion : « Au début de la conversation avec Donald Trump j'ai clairement indiqué que le Mexique ne paierait pas le mur ».

 

Avec notre correspondante à Mexico,  Emmanuelle Steels/ Par RFI

 

http://www.rfi.fr/ameriques/20160901-visite-tendue-donald-trump-mexico


Afficher l'image d'origine


---------------------------------------------

  

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

  

2 - Pour le président mexicain, inviter Trump n'était pas une erreur

 

Après sa rencontre avec le candidat à la Maison Blanche, le président du Mexique est revenu sur la teneur de leur conversation. Le président mexicain Enrique Peña Nieto a affirmé que sa rencontre avec le candidat républicain à la Maison Blanche n'avait pas été une erreur et expliqué que l'invitation à Donald Ttrump avait été lancée pour répondre à ses déclarations qui sont une "menace" pour le Mexique. 

 

 

Affronter les menaces. "Je suis convaincu que les problèmes, les menaces et les risques qui pèsent sur le Mexique, il faut les affronter", a expliqué Peña Nieto au cours d'une interview télévisée diffusée mercredi soir par la chaîne Televisa. Le président mexicain considère que Trump n'est pas une menace en soi pour le Mexique, mais que certaines de ses propositions en revanche le sont, comme son intention d'expulser des millions d'immigrants clandestins mexicains, d'annuler le traité de libre-échange pour l'Amérique du nord (Alena) ou de construire un mur à la frontière des deux voisins.

 

 

Le Mexique ne paiera pas le mur de Trump. Les remarques d'Enrique Peña Nieto sur sa rencontre avec Trump sont intervenues après que le milliardaire a réaffirmé avec virulence lors d'un meeting en Arizona en fin de journée que s'il accédait à la Maison Blanche il ferait construire ce mur dont le Mexique paierait la facture "à 100%". "Oui, nous avons abordé le thème du mur (durant la rencontre) et j'ai été très clair et emphatique sur le fait que le Mexique ne le paierait pas. J'ai été clair sur le fait que chaque gouvernement a le droit de faire ce qu'il veut et d'agir comme bon lui semble sur sa frontière" comme le prévoient les lois, a expliqué Enrique Peña Nieto.


Afficher l'image d'origine

 

Un "changement de ton". En dépit du discours incendiaire de Donald Trump tenu après leur rencontre, le président mexicain estime qu'"il y a un changement de ton, une reconnaissance de l'importance du Mexique", tout en admettant que cette première réunion avec Trump a été un rapprochement et que cela "ne va pas modifier toutes les positions" du candidat républicain à l'égard du Mexique. La visite de Donald Trump à Mexico avait été précédée d'une vague de critiques qui s'est encore accentuée à l'issue de la rencontre, beaucoup de commentateurs ou d'internautes mexicains reprochant à Peña Nieto d'avoir été humilié et fait preuve de grande faiblesse.

 

01 septembre 2016/ Modifié à 09h13, le 01 septembre 2016

 

http://www.europe1.fr/international/pour-le-president-mexicain-inviter-trump-netait-pas-une-erreur-2834923

 

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine


--------------------------------------------------

 

Afficher l'image d'origine

  

3 - Les principaux points du programme économique de Donald Trump

 

Après une semaine à enchaîner les gaffes et les déclarations choc, Donald Trump a recentré sa campagne sur le plan politique en dévoilant ce lundi son programme économique.

L'économie étant une des principales préoccupations des Américains, les propositions du candidat républicain étaient très attendues. Celles-ci mêlent les visions classiques du parti et des idées plus personnelles. Mais plusieurs économistes ont émis des réserves, concernant notamment le financement de ce programme ou l'oubli de la classe moyenne.

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


_ Baisses d'impôts pour particuliers et entreprises

S'alignant sur ce que souhaite mettre en place le parti républicain, Donald Trump veut faire passer le barème de l'impôt sur le revenu de sept à trois tranches. Il prévoit également de réduire le taux maximal de 39,6 à 33 %. «Le taux d'imposition de la plupart des travailleurs américains sera de zéro», a annoncé le candidat lundi à Détroit. Les entreprises devraient également bénéficier d'un baisse de l'impôt sur les sociétés, qui passerait de 35 à 15 %. Afin de favoriser la production locale, une taxe de 10 % serait toutefois instaurée sur le rapatriement des bénéfices réalisés à l'étranger.

 

 

_ Traités de libre-échange renégociés

Là où Trump s'écarte des idées républicaines, c'est dans son désir de réduire les échanges commerciaux avec l'étranger. Afin de privilégier l'économie américaine, il souhaite renégocier l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna), négocié avec le Mexique et le Canada, et en vigueur depuis 1994. De nombreuses entreprises américaines délocalisées de l'autre côté de la frontière mexicaine sont visées par cette mesure. Le «TPP», conclu en 2015 par Barack Obama avec 11 pays du pourtour pacifique mais toujours bloqué par le Congrès américain, serait quant à lui définitivement enterré.

 

Afficher l'image d'origine


_ Le charbon de retour

Donald Trump a également annoncé son désir de revenir en arrière sur le plan de la règlementation environnementale. Cela permettrait de réutiliser les centrales à charbon devenues obsolètes et de relancer l'extraction du combustible. «Nous remettrons nos ouvriers du charbon et de l'acier au travail», a-t-il promis. L'extraction du pétrole et du gaz offshore devrait également être au cœur de son programme énergétique. En outre, le républicain entend annuler l'accord signé à Paris lors de la COP21.

 

Afficher l'image d'origine


_ Aider les parents 

Parmi les autres mesures évoquées lundi, Donald Trump a annoncé la suppression de l'impôtsur les successions, qui ne concerne actuellement que celles supérieures à cinq millions de dollars, ainsi qu'une déduction fiscale «complète du coût moyen de la garde d'enfants» pour les parents, ou encore la mise en place d'un «moratoire» sur les règlementations fédérales concernant les entreprises. Plusieurs propositions n'ont toutefois pas été détaillées et devraient l'être «dans les prochaines semaines», a assuré le candidat. 

 

Par Direct Matin Mis à jour le 9 Août 2016 à 23:48 Publié le 9 Août 2016 à 16:49

 

http://www.directmatin.fr/monde/2016-08-09/les-principaux-points-du-programme-economique-de-donald-trump-736043


Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


-------------------------------------------

  

Afficher l'image d'origine

  

4 - Le programme économique ambitieux mais risqué de Donald Trump

 

Baisse d'impôts massives, déréglementations... En baisse dans les sondages, le candidat républicain à la présidentielle américaine a présenté lundi un programme économique choc.

Pour dévoiler son programme économique et se relancer dans la course à la présidentielle américaine, Donald Trump avait choisi lundi 8 août Detroit, capitale de l'industrie automobile américaine tombé dans l'oubli avec la crise de 2008. Le symbole parfait de son slogan "Make America Great Again" ("Rendre sa grandeur à l'Amérique" en français). Le candidat républicain à la Maison Blanche a proposé un moratoire sur toute nouvelle réglementation et une baisse généralisée des impôts, dépeignant les huit années de la présidence de Barack Obama comme un poids sur les entrepreneurs.

 

Afficher l'image d'origine


_ BAISSE DES IMPÔTS

"Je propose une réduction générale de l'impôt sur le revenu, surtout pour les Américains de la classe moyenne", a-t-il déclaré, assurant que "cela créera des millions d'emplois". En septembre dernier, l'homme d'affaires avait proposé de réduire de sept à quatre le nombre de tranches du barème de l'impôt sur le revenu. Lundi, il a proposé trois tranches de 12, 25 et 33%, contre un taux maximal de 39,6% aujourd'hui. Il veut également supprimer les droits de succession et il est favorable à une réduction de l'impôt sur les sociétés de 35 à 15%. Selon une étude publiée par la Tax Policy Center, ce plan entraînerait pourtant une perte de recettes fiscales de l'ordre de 25.000 milliards de dollars sur les vingt prochaines années avec un ratio dette/PIB qui passerait de 74% à 180%. 

Le candidat n'a par ailleurs pas décrit la façon dont il financerait son important plan de baisses d'impôts, autrement que par une hausse supposée de la croissance, ce que contestent plusieurs économistes. Les démocrates dénoncent de leur côté des baisses d'impôts qui profiteraient surtout aux foyers les plus aisés.

 

 

_ HAUSSE DES DÉPENSES PUBLIQUES

Rompant avec l'orthodoxie républicaine, le milliardaire populiste a également promis de réinvestir dans les infrastructures. Cette augmentation des dépenses publiques conjuguée à une baisse des impôts "ne peut donc a priori qu'entraîner une hausse importante de la dette publique qui ferait monter les taux d'intérêt et qui neutraliserait les bénéfices économiques par la suite" souligne La Tribune.

 

Afficher l'image d'origine


_ DÉRÉGULATION

Donald Trump a proposé un moratoire temporaire sur de nouvelles régulations bancaires tant qu'il n'y aurait pas de retour significatif de la croissance et a réaffirmé sa volonté d'abroger et de remplacer le Dodd-Frank Act de 2010 qui vise à limiter les investissements spéculatifs rapporte La Tribune.

 

Afficher l'image d'origine


_ RENÉGOCIATIONS COMMERCIALES

Donald Trump a renouvelé sa dénonciation des traités de libre-échange, dénonçant le partenariat transpacifique, signé par l'actuel président américain et actuellement bloqué au Congrès, dont il se retirerait. Il souhaite également renégocier l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna), négocié avec le Mexique et le Canada par les présidents George H. W. Bush puis Bill Clinton, entré en vigueur en 1994. C'est principalement le Mexique, où de nombreuses usines américaines ont été délocalisées, qui est visé par le républicain. Le candidat veut inclure de nouvelles protections contre la manipulation monétaire et la possibilité de sanctions douanières contre "les pays qui trichent en subventionnant leurs produits".

Accusant la Chine d'être "responsable de près de la moitié de notre déficit commercial", il veut poursuivre les Chinois pour le vol de propriété intellectuelle, lutter contre le dumping commercial chinois et la manipulation de la monnaie chinoise.

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


_ ÉNERGIE

Le secteur de l'énergie n'a pas échappé à la charge du Républicain, qui veut notamment annuler le plan climat de Barack Obama ainsi que l'accord de la COP21. Il souhaite relancer l'extraction de charbon en supprimant des réglementations environnementales qui rendaient les anciennes centrales thermiques au charbon obsolètes. Concernant l'exploitation de pétrole et de gaz, il veut relancer l'extraction offshore et demander à la société TransCanada de renouveler la demande de permis pour son projet d'oléoduc Keystone XL entre le Canada et les États-Unis, rejeté par l'administration Obama en 2015.

 

Boursorama avec AFP le 09/08/2016 à 10:20

 

http://www.boursorama.com/actualites/le-programme-economique-ambitieux-mais-risque-de-donald-trump-7b9850a62d411f3fedab197bbbfa4b1a


Afficher l'image d'origine


-------------------------------------------

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

 

5 - Donald Trump mise sur l’économie pour rassurer

 

Le candidat républicain à l’élection présidentielle américaine a présenté les grandes mesures de son programme économique. Embarrassé par de nombreuses polémiques, il veut rassurer son parti et les électeurs. Alors qu’elles ont fait son succès lors de la primaire républicaine, il semble que les polémiques se retournent à présent contre Donald Trump. Parmi tant d’autres, ses propos honteux sur les parents d’un militaire musulman américain mort au combat en Irak lui ont porté un coup dans les sondages. Le candidat républicain n’est plus crédité que de 40 % des intentions de vote à l’élection présidentielle de novembre, contre 47 % à sa rivale démocrate Hillary Clinton.

 

Pour tenter de combler son retard, lundi 8 août, le milliardaire a précisé son programme économique. À l’image de son utilisation désormais systématique des prompteurs – alors qu’il critiquait ceux qui en utilisaient –, Donald Trump tente de se débarrasser d’une partie de son image de personnage fantasque et hors de contrôle. Il a ainsi présenté plusieurs mesures conformes à l’orthodoxie économique républicaine.

 

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


_ Baisse des impôts et déréglementation de l’énergie

Donald Trump se prononce notamment en faveur d’une baisse d’impôts pour les particuliers, avec une diminution du taux maximal de 39,6 à 33 %, alors que sa proposition initiale était à 25 %. « Je propose une réduction générale de l’impôt sur le revenu, surtout pour les Américains de la classe moyenne », a déclaré le milliardaire. Il promet également d’abaisser l’impôt sur les sociétés de 35 à 15 %. Pour contenter les conservateurs, il a indiqué vouloir supprimer totalement l’impôt sur les successions. Il veut également séduire les familles et avec elles l’électorat féminin qui lui fait défaut. Donald Trump veut ainsi permettre la déduction fiscale « complète du coût moyen de la garde d’enfants ».

Il compte aussi déréglementer le secteur de l’énergie. Donald Trump envisage de relancer l’extraction de charbon en supprimant des normes environnementales qui rendaient les anciennes centrales thermiques au charbon obsolètes. L’extraction offshore de pétrole et de gaz figure aussi parmi ses mesures.

 

 

_ Trump reste hostile au libre-échange

S’il a fait quelques concessions à la ligne de son parti, Donald Trump n’a pas perdu sa spécificité pour autant. Quelques mesures chocs se frayent un chemin dans son programme, notamment sur le libre-échange. S’il est élu, il compte retirer les États-Unis de l’accord de partenariat transpacifique (TPP) conclu en 2015 avec onze pays du pourtour pacifique mais dont la ratification est encore bloquée par le Congrès.

Toujours hostile au Mexique, où sont délocalisées beaucoup d’usines américaines, Donald Trump souhaite renégocier l’accord de libre-échange nord-américain (Aléna), entré en vigueur en 1994 (incluant le Canada). Il n’est guère plus amical avec la Chine, selon lui « responsable de près de la moitié du déficit commercial » américain. Il compte lutter contre le vol de propriété intellectuelle et le dumping commercial et monétaire chinois.

 

Afficher l'image d'origine


Défendre la classe moyenne

Ce programme colle à son électorat : la classe moyenne et ouvrière américaine, en particulier les hommes blancs avec peu ou pas de qualifications. Ceux qui s’estiment exclus du système voient dans la candidature de l’homme d’affaires un moyen d’exprimer leur colère envers les derniers gouvernements. Donald Trump sait qu’ils sont très sensibles aux questions économiques et mise sur son programme pour convaincre les sceptiques de se rallier à lui.

D’après un sondage du Washington Post, dans le domaine économique, les Américains font confiance dans des proportions équivalentes à chacun des deux candidats. Mais le milliardaire excentrique recueille la confiance de 58 % des Blancs, contre 37 % pour Hillary Clinton, plus populaire auprès des minorités afro – et latino-américaines.

 

 

_ Un financement flou

Le candidat républicain a présenté de nombreuses mesures mais s’est montré très approximatif à l’heure d’évoquer leur financement. Selon lui, une hausse importante de la croissance américaine – qui plafonne à 2,4 % depuis deux ans – suffira à compenser les baisses d’impôts. Une prévision jugée irréaliste par de nombreux économistes. Donald Trump a également été attaqué par les démocrates qui ont ironisé sur l’équipe de conseillers économiques dévoilée vendredi 5 août par le candidat à la présidentielle. La liste contient 13 noms, dont plusieurs milliardaires, banquiers et gestionnaires de fonds d’investissement, mais peu d’économistes…

 

Clément Lesaffre (avec AFP), le 09/08/2016 à 17h32

 

http://www.la-croix.com/Economie/Monde/Donald-Trump-mise-sur-l-economie-pour-rassurer-2016-08-09-1200781135


Afficher l'image d'origine


--------------------------------------------------

  

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

 

6 - Hillary Clinton - Donald Trump, le match des programmes économiques

 

Le match des programmes économiques a eu lieu dans cette campagne américaine. Mais si les deux candidats comptent sur l'économie pour remporter la Maison Blanche, c'est bien une guerre politique de récupération des électeurs de son adversaire qui est menée aujourd'hui.

  

Atlantico : Les deux candidats à la présidence des Etats-Unis d'Amérique ont présentés tout deux leurs programmes économiques. Qu'est-ce que ces présentations disent d'eux, et comment ont-ils été entendus et compris ?

 

Michel Goussot : Hillary Clinton et Donald Trump ont présenté chacun un programme économique, qui pour la première reflète en gros la philosophie Démocrate alors que le deuxième a plutôt choisi de prendre le contre-pied de son adversaire et d’utiliser des slogans qui ne révèlent pas forcément la pensée du GOP ; l’une reste assez conforme aux idées de son parti, l’autre s’en démarque en critiquant à la fois ce qui a été fait au cours des deux mandats de Barack Obama et les propositions de la candidate Démocrate.

 

Jeudi 11 août, elle a déclaré qu’elle « voulait que notre économie marche pour tout le monde, pas seulement pour l’élite ». En fait, à la différence de Trump, Hillary Clinton a suivi une démarche cohérente, exprimée dès l’été 2015 bien avant le début des primaires, envisageant depuis différentes propositions sur les impôts, la création de nouveaux emplois et la question des plus hauts revenus ; par rapport au candidat des Républicains, le programme de Hillary Clinton est beaucoup plus détaillé que celui de Trump qui reste au niveau d’annonces et d’effets de manche, comme s’il attendait la campagne nationale comme l’affirme son équipe de campagne que ce soit sur l’économie ou d’autres sujets.

 

La différence entre les deux visions de l’économie tient certainement aux priorités définies par Hillary Clinton à propos de la création d’emplois grâce à des investissements publics conséquents dans les routes, les ponts, la rénovation des écoles, le logement, les systèmes d’approvisionnement en eau potable, le réseau électrique ou encore les énergies renouvelables et l’amélioration des réseaux Internet. Certes, Donald Trump a également évoqué la nécessité de repenser totalement les infrastructures de la nation, mais Trump se démarque nettement en souhaitant d’énormes réductions d’impôts au profit des entreprises ce qui vient en contre-pied de tout investissement public. Hillary Clinton a chiffré son programme, initialement évalué par elle à 275 milliards de dollars sur 5 ans et contrairement à Trump elle propose d’augmenter les impôts pour les hauts revenus, incluant la « Buffet Rule » correspondant à un impôt d’au moins 30% pour les Américains gagnant plus de 1 million de dollars par an.

 

Quant à la proposition de Trump de supprimer la taxe immobilière, Hillary Clinton a montré que cela n’aiderait en rien une majorité d’Américains et même priverait le Trésor de centaines de milliards de revenus. L’autre priorité de Hillary Clinton est de créer un système économique plus égalitaire (« fairness ») –conformément à la philosophie des Démocrates de longue date – en transformant durablement la politique fiscale. À cette fin, Hillary Clinton veut lutter contre les profits engrangés par les grandes entreprises Américaines face à une chute des revenus et elle se prononce pour un nouveau plan fiscal pour les entreprises. Donald Trump a dit très peu de choses sur les inégalités et en fait n’a rien proposé. Pour aider les travailleurs à bas revenus, Hillary Clinton souhaite augmenter le salaire minimum à 12 dollars/heure trandis que Donald Trump se limite à 10 dollars/heure, une position qu’il n’a avancée que très récemment, ajoutant même que pour lui « on paie déjà trop » !

 

Quant aux jeunes et aux travailleurs qui souhaitent davantage de qualifications, Hillary Clinton souhaite subventionner le coût de la scolarité au Collge et permettre un refinancement des remboursements des prêts-étudiants, tout en proposant un nouveau plan de formation professionnelle. Donald Trump n’a à aucun moment envisagé de telles propositions étant donné qu’il mise avant tout sur des baisses d’impôts.

 

L’autre différence entre les deux candidats porte sur la proposition de Hillary Clinton de mettre en place des crédits d’impôts pour élever les enfants et de subventionner les soins des enfants en plafonnant ceux-ci à 10% des revenus de la famille, garantissant que ces avantages iraient avant tout aux familles à bas revenus. Donald Trump propose que les soins des enfants soient déductibles des impôts, ce qui signifie que cela favoriserait en priorité les familles aux hauts revenus, ne proposant strictement rien pour les familles à bas revenus.

  

Mais, il semble qu’une autre différence majeure est apparue ces derniers jours à propos de l’importance économique de la réforme de l’immigration : au lieu de stigmatiser les migrants sans papiers, Hillary Clinton reconnaît officiellement leur part dans l’économie Américaine parce qu’ils paient des impôts et elle se prononce fermement pour mettre fin à l’exploitation de cette catégorie de migrants qui ont les salaires les plus bas et aucune perspective d’ascension sociale. De même, à propos du commerce international, elle dénonce tout amalgame sur le coût du travail des employés Américains, affirmant même que « se retirer du monde ne servirait qu’à détruire des millions d’emplois aux États-Unis ».

 

Pourtant, certaines incohérences ont pu être notées ici et là à propos du programme de Hillary Clinton comme par exemple sur la réforme des impôts des sociétés quand elle propose des pénalités pour empêcher les grandes entreprises de délocaliser à l’étranger, mais il faut attendre la campagne nationale pour plus de précisions. Au total, le programme de Hillary Clinton a le mérite d’être clair et cohérent, chiffré, conforme à un certain réalisme politique alors que celui de Donald Trump reste très vague et peu détaillé. 

 

Afficher l'image d'origine


La situation actuelle de Trump fait que Hillary Clinton tente de récupérer les votes des républicains déçus par leur candidat. Comment s'y prend elle ? Est-ce efficace ?

Michel Goussot : Depuis la fin de la Convention Républicaine et même à la veille de celle-ci, des leaders Républicains ou des personnalités liées au GOP ont très officiellement affirmé qu’ils voteront le 8 novembre prochain pour le camp Démocrate, du jamais vu aux États-Unis.

 

C’est le cas de Brent Scowcroft, ancien conseiller de George H. Bush, Richard Armitage, ancien Secrétaire d’État de George W. Bush, ou encore de Hank Paulson, ancien Secrétaire d’État au Trésor de George W. Bush ; des élus Républicains du Congrès se sont joints à ces leaders dans le même sens. Du jamais vu également lorsque Michael Bloomberg ancien Républicain a pris la parole lors de la Convention Démocrate. La méthode de l’équipe de campagne de la candidate Démocrate est à présent de surfer sur les discours ambigus, voire haineux, du candidat Républicain et de miser sur une opinion publique Américaine très choquée par nombre de déclarations récentes de Donald Trump.

 

Certes, par définition, l’opinion publique Américaine relayée par la presse très puissante est versatile, mais force est de constater qu’à chaque nouveau discours de Donald Trump, Hillary Clinton engrange des bénéfices comme si le candidat Républicain « se tirait une balle dans le pied » à chaque fois qu’il s’exprime. Aux États-Unis, les électeurs apprécient que le candidat de leur choix dispose d’une plate-forme politique conforme à la philosophie du parti, ce qui est le cas pour Hillary Clinton, et certainement pas pour Donald Trump. Autre point important : le soutien de Bernie Sanders qui n’avait pourtant pas ménagé ses critiques envers Hillary Clinton durant les primaires et même au début de la Convention Démocrate, un soutien qui renforce à l’évidence la position de Hillary Clinton, notamment à propos de ses discours en faveur de plus d’égalités ou encore la gratuité de la scolarité au College.

 

Disons que Hillary Clinton sait –avec une certain opportunisme – jouer de cette corde sensible chère aux électeurs des Démocrates. Enfin, Hillary Clinton a très intelligemment su –dans son discours d’investiture à la Convention de Philadelphie – se présenter comme la candidate des « Démocrates, des Républicains et des Indépendants » ; on ne peut être plus clair et efficace. 

 

Afficher l'image d'origine


Les bourdes à répétition de Donald Trump ont-elles déclenché une réaction interne dans le GOP pour éviter la chute dans les sondages ? Quelle est leur stratégie aujourd'hui ? Comment comptent-t-ils contenir leur intenable candidat ?

Michel Goussot : Le parti Républicain qui en 2012, comme en 2008 et auparavant avait toujours su accompagner son candidat nominé lors de la Convention d’une plate-forme digne de ce nom, se présente aujourd’hui comme un parti « qui ne sait plus où aller » tant les discours de son candidat nominé sont surprenants, anti-système et peu conformes à la philosophie Républicaine ; dans le même temps, le parti Démocrate, accompagne sa candidate nominée d’une véritable plate-forme qu’elle sait porter devant l’opinion publique Américaine ; cela explique clairement que Donald Trump n’a peut-être plus –et c’est paradoxal – le soutien du parti qui l’a choisi, du jamais vu aux États-Unis !

 

De plus, le soutien inconditionnel du président sortant Barack Obama est un gage de poids pour Hillary Clinton. En fait, le parti Républicain est aujourd’hui victime des innombrables polémiques sans fin que son candidat a suscitées depuis des mois et encore plus récemment. Reste une question-clé : comment le GOP peut-il « gérer » Donald Trump d’ici la campagne nationale ? S’achemine-t-on vers une nouvelle étape à l’automne avec un candidat Républicain assagi et devenu plus conforme aux attentes du parti ? À l’heure actuelle, c’est bien Hillary Clinton et le parti Démocrate qui semblent mener la course en tête. 

 

Sur le ring / Publié le 

 

http://www.atlantico.fr/decryptage/hillary-clinton-donald-trump-match-programmes-economiques-2791387.html


Afficher l'image d'origine


-----------------------------------------

 

 Afficher l'image d'origine  


7 - Trump dépasse Clinton en popularité : 23 Etats contre 17

La candidate à la présidentielle américaine du Parti démocrate, Hillary Clinton, a le soutien des électeurs de 17 États américains, tandis que son principal rival, le républicain Donald Trump a l’appui de 23 Etats. Ces chiffres ont été présentés aujourd'hui dans une étude de l’institut de sondages Ipsos pour l'agence de presse Reuters.

Les sondeurs soulignent que ces deux dernières semaines, M. Trump a renforcé ses positions dans deux Etats importants, la Floride et l'Ohio. Les sondages de la fin août indiquaient que Mme Clinton était susceptible de l’emporter avec une large avance, mais maintenant le résultat est imprévisible, parce que les deux candidats sont au coude-à-coude. Il faut noter que l’Etat de l’Ohio revêt une importance particulière dans la lutte pour le poste présidentiel des Etats-Unis. Dans toute l'histoire du pays, aucun politicien républicain n'est parvenu au poste suprême sans le soutien de l'Ohio. Reuters et Ipsos ajoutent que Mme Clinton est soutenue par les Etats les plus densément peuplés du pays, tels que la Californie, New York et le New Jersey, qui peuvent jouer un rôle décisif dans cette course présidentielle.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine


Les chercheurs rapportent que dans 10 autres États américains et dans le District de Columbia, où se trouve la capitale des Etats-Unis, les deux candidats ont presque le même soutien ou il n'y a pas de données suffisantes pour tirer une conclusion précise. D’après les analystes, les raisons du déclin de la popularité de l'ex-secrétaire d'Etat sont le scandale autour de sa correspondance électronique officielle, ainsi que les critiques liées aux activités de la Fondation Clinton. L’organisation caritative a été fondée par l'ancien président américain Bill Clinton en 2001, après qu’il a quitté la Maison Blanche. La fondation a réussi à amasser plus de deux milliards de dollars (1,8 milliard d’euros), y compris des contributions de partisans de la famille Clinton. Les opposants politiques ont suspecté l’ex-secrétaire d'État d’avoir fourni des services à certains partis politiques et même à des Etats en échange de transferts de fonds à la fondation.


International / 10.09.2016/

 

https://fr.sputniknews.com/international/201609101027700070-trump-clinton-presidentielle/


Afficher l'image d'origine


---------------------------------------

  

Afficher l'image d'origine

 

8 - Présidentielle aux États-Unis : et si Donald Trump gagnait ?

 

À moins de 100 jours de l'élection présidentielle, non seulement Donald Trump ne s'annonce pas vaincu, mais il marque des points.

Le 31 août restera peut-être dans l'histoire de la présidentielle américaine comme le jour où Donald Trump a réussi un surprenant coup médiatique. Lui qui depuis des mois ne cesse de vilipender les Mexicains et leurs immigrés illégaux comme de dangereux brigands, dealers ou violeurs. Lui qui se fait acclamer, depuis les primaires de janvier, pour sa promesse, s'il est élu, de faire construire un mur de plus de 3 000 kilomètres pour empêcher les sans-papiers venant du Sud de franchir la frontière. Lui encore qui parie que ce sont les Mexicains eux-mêmes qui paieront la construction de ce nouvel « ouvrage de la honte ». Lui enfin qui promet de renvoyer dans leur pays les 11 millions de sans-papiers qui vivent aux États-Unis, parfois même depuis longtemps, a montré aux téléspectateurs américains une scène surréaliste.

 

Sur le sol mexicain, aux côtés du président Enrique Peña Nieto, qui, tourné vers lui, paraissait attentif à là moindre inflexion de ses propos, il a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il n'a pas ménagé ses efforts pour dire tout le bien qu'il pensait de son hôte et de son « magnifique pays ». Sans toutefois abandonner son habituelle rhétorique sur les hors-la-loi du Mexique qui franchissent la frontière et font du tort autant aux États-Unis qu'à leur pays d'origine. Il a juste remis à plus tard le problème de savoir qui paierait le mur qu'il veut malgré tout ériger.

 

Afficher l'image d'origine


_ Brève parenthèse

En somme, l'espace d'un bref voyage à Mexico, le bateleur s'est acquis la stature présidentielle d'un homme capable de parler d'égal à égal avec un chef d'État. Tellement bien dans son rôle qu'il s'est laissé aller à la familiarité d'appeler par leurs prénoms les journalistes qui l'interrogeaient pendant la conférence de presse, comme le font couramment les présidents dans la salle de briefing de la Maison-Blanche avec les correspondants accrédités.

 

Mais ce moment d'empathie n'était qu'une très brève parenthèse, car le soir même, dans un discours à Phœnix dans l'Arizona consacré à l'immigration, Donald Trump a repris ses thèmes habituels sur les étrangers voleurs et violeurs. Ses partisans les plus sanguins ont poussé un ouf de soulagement. Et quelques-uns de ses rares soutiens latinos ont conclu qu'il était indécrottable et l'ont abandonné. Mais l'opération pour lui était réussie : il avait montré qu'il pouvait sans difficulté endosser des habits de président.

 

Il est vrai qu'il recommence à y croire après avoir eu un passage à vide à la suite de la convention démocrate qui avait couronné sa rivale. Car étrangement cette période de flottement pendant laquelle il a à nouveau bouleversé son équipe et changé de directeur de campagne l'a plutôt servi. Hillary Clinton, qui le 9 août avait 7,6 points d'avance sur Trump, a vu fondre au fil des semaines son avantage. Au point de n'avoir plus aujourd'hui que 4,3 points de mieux que son adversaire républicain, selon le même institut de sondage Real Clear Politics, qui fait autorité dans ce domaine. La marge d'erreur étant de 3 points, ces résultats sont évidemment mauvais pour Hillary Clinton. Même si elle fait toujours la course en tête.

 

Afficher l'image d'origine


_ Critiques et casseroles

En réalité, il semble que ce soit moins Donald Trump qui regagne des électeurs qu'Hillary Clinton qui en perde. Face à un adversaire qui ne marche qu'à l'instinct et se refuse de plonger dans les dossiers dès qu'ils sont un peu complexes, l'ancienne secrétaire d'État joue l'expertise, le sérieux, le professionnalisme. Mais l'expérience dont elle peut se prévaloir à juste titre a son revers : les critiques. Les casseroles accumulées pendant qu'elle était au gouvernement ressortent – d'abord l'affaire des e-mails où elle a mélangé public et privé sans bien tenir compte des impératifs de confidentialité lorsqu'on est en charge de la politique étrangère d'un pays. Ensuite, le soupçon que pendant cette période elle a parfois favorisé la fondation de Bill, son mari, en acceptant imprudemment d'avoir des contacts avec des personnalités étrangères simplement parce qu'elles figuraient parmi les donateurs de la fondation Clinton.

 

Elle s'en défend évidemment, mais on peut déjà parier que lors de leur première confrontation télévisée, le 26 septembre, Donald Trump ne manquera pas de remuer ces affaires. L'entourage d'Hillary Clinton a déjà averti qu'elle n'hésiterait pas dans ce cas à souligner que les objectifs de la fondation Clinton sont purement humanitaires – même s'ils ont contribué indirectement à la fortune des Clinton. Ce n'est évidemment pas le cas des liaisons dangereuses de Trump et de ses sociétés, dont le but était clairement lucratif, avec des gouvernements peu recommandables et dont certains peuvent même être considérés comme des ennemis potentiels des États-Unis. Le débat du 26 septembre risque de ne pas voler très haut pour une confrontation entre deux personnes aspirant à présider la première puissance du monde.

 

Par Michel Colomès

 

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/michel-colomes/presidentielle-aux-etats-unis-et-si-donald-trump-gagnait-03-09-2016-2065634_55.php#xtor=CS3-190


Afficher l'image d'origine


-------------------------------------------------

  

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

   

9 - Donald Trump présente un plan en dix points contre l'immigration illégale

 

Dans un discours musclé mercredi soir, à Phoenix, le candidat républicain a détaillé sa méthode pour verrouiller les frontières des États-Unis. Après un bref intermède diplomatique à Mexico mercredi, où il est apparu étonnamment ouvert aux préoccupations du voisin du sud, Donald Trump est repassé à l'offensive de plus belle dans la soirée lors d'un discours particulièrement musclé sur l'immigration. Devant un public de partisans survoltés à Phoenix (Arizona), le candidat républicain à la Maison-Blanche a étrillé la politique de «frontières ouvertes» menée selon lui par le tandem Barack Obama et Hillary Clinton - qui coûterait 113 milliards de dollars par an au pays -, avant de présenter un plan détaillé en dix points donnant corps à sa promesse de faire passer «l'Amérique d'abord».

  


1/ «Nous allons construire un grand mur, élevé, impénétrable, magnifique», équipé de censeurs souterrains, de tours de surveillance, et «le Mexique va le payer à 100%. Ils ne le savent pas encore, mais ils vont payer» pour sa construction, dit Donald Trump. Une façon de lever l'ambiguïté créée par son aveu, quelques heures plus tôt au palais présidentiel de Los Pinos, qu'il n'avait «pas parlé» du financement du mur avec son hôte Enrique Peña Nieto. Celui-ci a pourtant affirmé peu après dans un tweet qu'il avait réitéré devant Trump son refus de payer pour le mur.

 

 

2/ Les clandestins ne seront plus relâchés dans la nature, mais détenus jusqu'à leur renvoi dans leur pays d'origine. Et les expulsés ne seront plus reconduits juste de l'autre côté de la frontière, mais «à de grandes distances».

«Appelez ça déportation si vous voulez !»

Donald Trump

 

 

3/ Zéro tolérance pour les étrangers auteurs de crimes. C'est un gros volet du plan de Trump, qui estime leur nombre à 2 millions (les statistiques officielles parlent de 700.000). «Dès ma première heure dans le Bureau ovale, ces gens sont dehors!, s'enflamme le tribun sous les hourras. Appelez ça déportation si vous voulez!» Au-delà des criminels identifiés, «tout contrevenant arrêté sans papiers sera détenu». Les effectifs de l'agence des douanes et de l'immigration (ICE) chargés des expulsions seront triplés. Une «task force» sera créée au sein de l'ICE pour orchestrer «les déportations de ceux qui ont échappé à la justice» («ils pourront peut-être déporter Hillary Clinton!», glisse le candidat). La police des frontières sera dotée de nouvelles antennes et de 5000 agents supplémentaires. Les programmes de coopération avec les forces de police locales (dits «287-G») seront réactivés, les «communautés de haute sécurité» (quartiers fermés de grilles) soutenues. Des lois seront passées pour durcir les peines minimales infligées aux illégaux récidivistes.

 

 

4/ Bloquer les fonds fédéraux aux villes sanctuaires. Depuis le début des années 1980, une trentaine de grandes métropoles américaines ont pour politique de ne pas contrôler le statut légal de leurs résidents: «plus d'argent des contribuables pour celles qui refusent de coopérer», dit Trump.

 

 

5/ Appliquer toutes les lois sur l'immigration, annuler les décrets présidentiels de Barack Obama qui, selon le républicain, auraient permis l'amnistie de 5 millions de clandestins. «Ceux qui restent au-delà de la validité de leur visa ou qui vivent sur l'aide sociale» sont ajoutés à la liste des expulsables.

 

 

6/ Durcissement «extrême» de la politique des visas. Plus aucun permis d'entrer aux États-Unis ne sera délivré «dans les régions et les pays où un contrôle adéquat ne peut être mis en place», à commencer par la Syrie et la Libye. Une «certification idéologique» sera nécessaire pour obtenir un visa. Les États-Unis cesseront d'accueillir des réfugiés: «pour le prix de l'acheminement d'un réfugié ici on peut en installer douze dans des zones de sécurité payées par les pays du Golfe», tranche Trump.

 

 

7/ S'assurer que les pays d'origine reprennent leurs ressortissants : 23 États les refusent, dit le prétendant à la Maison-Blanche, conduisant au maintien aux États-Unis de 13.000 criminels étrangers entre 2008 et 2013.

 

Afficher l'image d'origine


8/ Achever le système de suivi biométrique des entrées et sorties du territoire, «sur terre, par mer et dans les airs.» L'an dernier, 500.000 personnes seraient restées après l'expiration de leur visa. La moitié des illégaux s'installeraient de cette façon. «C'est une priorité absolue: si nous n'avons plus de frontières, nous n'avons plus de pays», dit Trump.

 

 

9/ Désamorcer l'attraction des emplois et des avantages sociaux. Plus d'aide alimentaire ou d'aide au logement: ceux qui en bénéficient deviennent «prioritaires pour le départ».

 

 

10/ Une réforme de l'immigration légale «pour protéger les travailleurs américains». «Nous avons le droit de choisir les immigrants qui correspondent à nos intérêts nationaux, de les sélectionner soigneusement selon leurs mérites, leurs talents, leurs aptitudes et leur capacité à subvenir à leurs besoins».

Ce programme, dont l'entourage de Trump dit qu'il est avant tout son œuvre personnelle, ne mentionne pas explicitement l'expulsion systématique des quelque 11 millions de sans papiers réputés vivre dans le pays. Mais il exclut «toute amnistie» et ratisse assez large pour remettre en cause la notion d'une Amérique «terre d'accueil». «Dans plusieurs années, quand nous aurons mis fin à l'immigration illégale et que les circonstances nous paraîtront favorables», dit le candidat, une voie de légalisation sera envisageable pour ceux qui auront échappé à son plan.

 

 

En conclusion, Donald Trump fait monter sur scène une douzaine de «mères des anges», dont les enfants ont été assassinés par des immigrés illégaux ayant échappé à l'expulsion ou retraversé la frontière. «Des victimes de la politique d'Obama et Clinton», toutes décidées à voter pour Trump.

 

Par Philippe Gélie / Mis à jour le 01/09/2016/ Publié le 01/09/2016

 

http://www.lefigaro.fr/elections-americaines/2016/09/01/01040-20160901ARTFIG00047-donald-trump-presente-un-plan-en-dix-points-contre-l-immigration-illegale.php


Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


-----------------------------------------------------

 

Afficher l'image d'origine

   

10 - Donald Trump prêche dans une église noire

 

Accusé de parler des Afro-Américains sans les connaître, le candidat républicain est allé samedi à leur rencontre à Detroit. Tandis qu'Hillary Clinton se débat avec ses mensonges dans l'«emailgate», Donald Trump décline la palette de ses talents. Samedi, il s'est joint aux fidèles d'une église afro-américaine à Detroit dans le Michigan. A la fin de son oraison, le pasteur qui l'avait invité l'a salué sans ironie d'un «Merci prêcheur !» Depuis qu'il a entrepris de séduire les Noirs (12% de l'électorat) en leur expliquant qu'ils n'avaient «rien à perdre», le candidat républicain à la Maison-Blanche a essuyé deux reproches: celui de parler de ces communautés sans s'adresser à elles directement, et celui de les enfermer dans des clichés qui ignorent la diversité de leurs situations.


Afficher l'image d'origine


Pour répondre à ces critiques, Donald Trump a d'abord rencontré des responsables civils et religieux afro-américains vendredi à Philadelphie, puis a assisté samedi à un service à la Great Faith International Church de Detroit, se trémoussant au rythme du Gospel comme toute l'assemblée. L'invitation lancée par le maître des lieux, l'«évêque» Wayne Jackson, n'est pas allée sans polémiques, quelques dizaines de protestataires l'ayant accueilli avec des pancartes «Dump Trump» (Trump à la poubelle). Selon les sondages, il ne recueillerait qu'un infime pourcentage du vote noir. Mais dans le sanctuaire, aucune fausse note n'a troublé l'événement.

 

Au micro, le milliardaire a su trouver l'inspiration. «Ce que je vous dis vient du cœur: les Eglises afro-américaines ont été les consciences de ce pays, vous avez élevé le niveau moral de cette nation. (…) Revenons à notre héritage chrétien. Nous sommes tous frères et sœurs, créés par le même Dieu. Nous devons nous aimer et nous entraider.»

Les églises sont censées laisser la politique à leur porte - sauf à perdre leurs avantages fiscaux. Mais comment l'éviter dans la circonstance? «Je suis fier de représenter le grand parti d'Abraham Lincoln (qui a aboli l'esclavage). Il nous faut un programme de droits civiques pour les temps présents: une bonne éducation, la sécurité et la paix, des emplois bien payés. Les réformes ne pourront venir que d'en dehors du système. Je me battrai pour vous», a promis Trump.

 

Le tribun enflammé s'est cependant effacé devant l'humble fidèle: «Je suis ici pour écouter votre message, pour apprendre sur la situation. Beaucoup de fautes doivent être corrigées. Je prie pour l'unité, la paix et la prospérité», a-t-il dit, avant de finir en citant Saint-Jean. Bishop Jackson lui a offert un châle de prière hébraïque et une bible. «Cela a été une expérience fantastique», a conclu Donald Trump. On ne pourra plus l'accuser de ne parler des Noirs que devant des Blancs, qui restent très majoritaires dans ses rassemblements électoraux.

 

Par Philippe Gélie De notre correspondant à Washington/ Publié le 03/09/2016 à 19:51

 

http://www.lefigaro.fr/elections-americaines/2016/09/03/01040-20160903ARTFIG00118-donald-trump-preche-dans-une-eglise-noire.php


Afficher l'image d'origine


------------------------------------------

 

Afficher l'image d'origine  

 

11 - Donald Trump tente de se rapprocher des minorités

 

Le candidat républicain tente d'adapter sa campagne pour regagner des points auprès de l'électorat latino et afro-américain. La séduction qu'exerce Donald Trump auprès de la classe moyenne blanche lui coûte les voix de catégories d'électeurs devenues indispensables pour remporter une élection présidentielle aux États-Unis. Le candidat tente donc d'adapter sa campagne pour regagner quelques points auprès de minorités qui, selon les sondages, le rejettent massivement.


Afficher l'image d'origine


Selon une enquête pour Fox News, 66 % des Latinos prévoient de voter pour Hillary Clinton

Selon une enquête pour Fox News, 66 % des Latinos prévoient de voter pour Hillary Clinton, contre 20 % pour Trump. Cette population représente 27,3 millions de voix potentielles, soit 12 % de l'électorat, un record. Les analystes observent que, depuis le début du siècle, aucun républicain n'a été élu à la Maison-Blanche sans recueillir au moins un tiers du vote latino. (…)www.lefigaro.fr/

 

Par Philippe Gélie / Mis à jour le 22/08/2016 à 19:28/ Publié le 22/08/2016 à 19:19

 

http://www.lefigaro.fr/elections-americaines/2016/08/22/01040-20160822ARTFIG00247-donald-trump-tente-de-se-rapprocher-des-minorites.php


Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


-----------------------------------------

 

Donald Trump tente de tendre la main à la communauté noire.

   

12 - Trump promet des emplois à la communauté noire de Detroit

 

Donald Trump s’est tourné samedi, depuis une église de Detroit, vers les Afro-américains, promettant des emplois et de l’espoir à une communauté qui le regarde avec grande méfiance et est presque toute acquise à sa rivale Hillary Clinton. «Je suis ici pour écouter votre message», a lancé le candidat républicain à la Maison Blanche, dans une allocution à la tonalité apaisée («nous sommes tous frères et soeurs») contrastant singulièrement avec celle de ses meetings de campagne. En difficulté dans les sondages à l’approche de l’élection présidentielle de novembre, l’homme d’affaires de New York tente depuis quelques semaines de tendre la main à cette partie de l’électorat qui vote traditionnellement très largement démocrate et à laquelle il n’avait jusqu’ici prêté que peu d’attention. Selon un sondage USA TODAY/Suffolk University publié jeudi, il ne recueille le soutien que de... 4% des électeurs noirs.

 

Insistant sur le droit de vivre en sécurité avec «un emploi bien payé», le milliardaire a promis de faire de la politique autrement et de reconstruire Detroit, avec «des usines partout, des écoles». «Je vais faire bouger les choses pour vous», a-t-il lancé, évoquant «les magasins fermés, les gens assis sur le trottoir, sans emploi, sans activité». Il a ensuite rejoint l’assistance, tentant de suivre le rythme de la musique. Une centaine de manifestants s’étaient rassemblés devant l’église où s’est exprimé le magnat de l’immobilier en présence notamment de son ex-rival aux primaires, le neurochirurgien à la retraite Ben Carson, qui était le seul candidat noir en course. «Trump n’aura pas ma voix», pouvait-on lire sur l’un des panneaux brandis dans la foule.

 

Dans l’ancienne «Motor City», nombre d’Afro-américains reconnaissent que leurs conditions de vie ont peu évolué au cours des deux mandats de Barack Obama, premier président américain noir de l’histoire, mais rares sont ceux qui sont prêts à se laisser convaincre par l’offensive tardive du candidat septuagénaire. «Nous avons étudié le programme du parti républicain et l’avons trouvé insuffisant. Nous avons écouté son candidat et l’avons trouvé révoltant», explique à l’AFP Eric Williams, qui anime des ateliers pour aider les petits entrepreneurs noirs au sein de la Wayne State University, dans cette grande ville du nord des Etats-Unis. «Il n’y a absolument rien que Donald Trump puisse faire pour améliorer son image au sein de la communauté afro-américaine».

 

Republican presidential candidate Donald Trump shown during a church service at Great Faith Ministries, Saturday, Sept. 3, 2016, in Detroit.


- 'Nous n’avons pas oublié' -

Charelle, qui ne souhaite pas donner son nom de famille, juge «absurde» d’imaginer que Trump ait véritablement la volonté de répondre aux inquiétudes de sa communauté: «C’est juste un prétexte pour faire des photos et dire: +Regardez, je ne suis pas raciste!+». La fermeture des usines de production automobile à partir des années 70 a eu des effets dévastateurs sur la ville où des quartiers entiers restent dans un état de délabrement avancé. «C’est la classe moyenne noire qui a le plus souffert», souligne Reynolds Farley, professeur à l’Université du Michigan qui étudie l’évolution de la population de la ville.

 

Au-delà du programme, la personnalité et les prises de position passées de Trump suscitent de vives réticences. Bien avant de se lancer dans la course à la présidence, le magnat de l’immobilier avait pris la tête d’une campagne aux relents racistes visant à remettre en cause la nationalité américaine de Barack Obama en mettant en doute la validité de son certificat de naissance. «Nous n’avons pas oublié cela», dit Eric Williams. «Cela en dit long sur cet homme».

 

Pour David Bullock, militant des droits civiques et candidat au conseil municipal de la ville, Hillary Clinton a un avantage décisif sur Trump: «Elle a bâti sur la durée une relation de confiance avec les représentants de la communauté noire». Plutôt que de faire basculer des votes en sa faveur, tâche qui s’annonce ardue, la stratégie du milliardaire pourrait consister à convaincre - discours sombre à l’appui - une partie de cet électorat de rester chez elle le 8 novembre. «Du point de vue de Trump, (cette visite) a sa logique. Mais nous savons qu’il ne s’agit pas d’aider Detroit», assure David Bullock.

 

Par AFP/ 3 septembre 2016 à 17:19/  (mis à jour à 20:15)

 

http://www.liberation.fr/planete/2016/09/03/trump-promet-des-emplois-a-la-communaute-noire-de-detroit_1480827


Afficher l'image d'origine


-----------------------------------------------

  

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

  

13 - Les méfaits de la fracturation hydraulique aux États-Unis

 

Aux États-Unis, dans les États du centre, l’US Geological Survey a constaté un nombre croissant de secousses sismiques qu’il attribue « très probablement » à l’exploitation inappropriée des gaz et pétrole de schiste. L’Oklahoma, grand État du centre des États-Unis habituellement calme géologiquement malgré un séisme naturel de 5,7 en 2011, connaît depuis plusieurs années de légers séismes. Mais depuis 2013, ces tremblements de terre tendent à être plus fréquents et plus intenses.

 

Afficher l'image d'origine


_ De trois séismes par an à trois par jour

En 2015, le Service géologique américain (USGS) a détecté 900 séismes d’une magnitude supérieure à 3 sur l’échelle de Richter. Soit deux et demi par jour, ou encore 300 fois plus qu’en 2010 ! En janvier dernier, deux séismes ont causé des dégâts mineurs (murs fissurés et fenêtres désaxées) tout en étant d’une magnitude de 4,7 et 4,8. « De trois séismes par an, on est passé à trois par jour », explique Todd Halihan, professeur de géologie à l’université d’Oklahoma, pour qui ces séismes sont causés par l’exploitation du sous-sol de la région qui, par ailleurs, représente 20 % des emplois locaux.

 

 

_ Modifier la pression sur les lignes de faille

La fracturation hydraulique est fortement suspectée par une majorité de scientifiques. Lors de l’exploitation de puits pouvant descendre jusqu’à 1500 m de profondeur, on injecte de l’eau à haute pression (80-100 bars) mélangée à du sable et à des additifs (épaississants). Normalement, en Europe, pour éviter toute pollution, l’eau « sale » qui remonte, chargée de gaz ou de pétrole, est traitée et réutilisée. Aux États-Unis par contre, « elle est enfouie en profondeur et, outre le risque de polluer les nappes phréatiques, elle modifie la pression sur les lignes de faille, causant des glissements qui font trembler la terre », explique George Choy, sismologue à l’USGS.

 

Afficher l'image d'origine


_ Le risque d’une forte secousse

« Les géologues américains divergent à propos de la cause des séismes induits par la réinjection des eaux usées, explique François-Henri Cornet, géophysicien à l’université de Strasbourg. Pour certains, cela est dû au volume excessif d’eau réinjectée. Tandis que pour d’autres, cela est dû au débit auquel on l’injecte ».

« Il y a une forte chance que l’Oklahoma soit confronté à une forte secousse »,estime Daniel Mac Namara, de l’USGS, qui craint particulièrement pour le centre de stockage de pétrole brut de Cushing, considéré comme une infrastructure stratégique nationale. Après un déni des autorités locales, le pouvoir fédéral a demandé début mars aux industriels de « réduire de manière substantielle la quantité de rejets industriels enfouis dans le sol ».

 

Denis Sergent, le 12/04/2016 à 8h57

 

http://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Environnement/Les-mefaits-de-la-fracturation-hydraulique-aux-Etats-Unis-2016-04-12-1200752797


Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine


---------------------------------------------


Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine  

 

 




Avis des internautes

Articles recommandés

» Côte d’Ivoire/ Politique/ Déstabilisation : Les partis politiques ivoiriens fragilisés

» Côte d'Ivoire/ 6e Congrès extraordinaire du PDCI-RDA : Communiqué final et perspectives politiques (avec un boycott des élections régionales par l’opposition politique ivoirienne, le RHDP n’a pu vaincre le PDCI-RDA)

» PRIX NOBEL DE 2018/ LAUREATS : les grands lauréats du prix Nobel de 2018

» MONDE/ POLITIQUE : élections, processus électoral inclusif ou non (Mexique, Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal, RD Congo, Madagascar, Togo, Mauritanie…)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE : Et maintenant, à fond la délinquance politique (Hors du pouvoir, il était si facile de diaboliser des adversaires politiques)

» AFRIQUE/ Nouvelles technologies : les limites du tout digital

» EGLISE CATHOLIQUE/ VATICAN : le pape François en Irlande à l’occasion de la rencontre mondiale des familles

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE : Le PDCI-RDA n’est pas concerné par le RHDP (parti politique créé en remplacement du RDR et de l’UDPCI) et s’ouvre également à de nouvelles alliances

» AFRIQUE/ POLITIQUE : opinions, délits d’opinion et prisonniers politiques (cette Afrique francophone qui va si mal…)

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ DETENUS POLITIQUES : mémoire sélective et mémoire courte (le pouvoir politique n’est jamais éternel…)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Chefs d’Etat et leaders empêchés de travailler pour leurs peuples (Patrice Lumumba, Thomas Sankara, Konan Bédié, Laurent Gbagbo…)

» AFRIQUE/ CRIMINALITE/ VIOLENCES : ces criminels qui nous détruisent et nous divisent…

» AFRIQUE/ MODERNISATION/ INNOVATION : nouvelles avancées, nouveaux chantiers

» POLITIQUE/ GOUVERNANCE / ECONOMIE : un monde en mutation (éveil, restructuration, guerres et persistance des zones d’ombre)

» PAIX ET JUSTICE : ces actes forts d’amour, de non violence et de justice qui ont conduit à la mort (exécutés car trop justes, trop honnêtes et trop pacifistes)

» POLITIQUE/ GOUVERNANCE : nouvel exécutif, nouvelle gouvernance (ces nouveaux acteurs de la gouvernance mondiale)

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ GUERRES : conflits politiques et guerres permanentes (libérer ces peuples des violences politiques)

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGION CHRETIENNE : Jésus Christ, ce rempart contre le mal (victoire éternelle sur le mal et sur le démon)

» AFRIQUE/ POLITIQUE : gouvernance et perspectives (Ethiopie, renforcement de la coalition au pouvoir par un nouveau premier ministre)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ FINANCES : avancées et reculs (ces pays qui s’en sortent malgré tout…)

» COTE D’IVOIRE/ CRISES MULTIFORMES : ce pays redevient-il méconnaissable ?

» AFRIQUE/ CULTURE/ SEXUALITE/ SANTE : Sida et sexualité, sexualité et tabous, sexualité et perversion, sexualité et rejet d’ordre culturel

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Elections, processus électoral, gouvernance et risques politiques

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE : perspectives politique et sociale

» RELIGIONS/ VIOLENCES RELIGIEUSES ET POLITIQUES/ CRIMES RITUELS : l’esprit saint et l’aspiration à la sainteté donnent le vrai pouvoir (Dieu ignore les criminels, les assassins)

» COTE D’IVOIRE/ SANTE PUBLIQUE : Fièvre de Lassa dans la sous-région

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : le pape François rencontre les fidèles catholiques du Pérou et du Chili (contre l’expropriation des terres des peuples autochtones par des milieux corrompus, ici et ailleurs)

» AFRIQUE/ CONFLITS ET PAUVRETE : ces conflits et guerres qui appauvrissent l’Afrique (ennemis et adversaires à tout prix)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : développement, lutte contre la pauvreté et le chômage (avancées et incertitudes)

» POLITIQUE/ ELECTIONS/ GOUVERNANCE : élections, difficultés électorales, gouvernance (USA, France, Chili, Honduras, Autriche, Espagne, RD Congo, Afrique du Sud…)

» DEMOCRATIE ET GOUVERNANCE : élections, fraudes et contestations électorales, gouvernance et perspectives sociales

» EGLISE CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : voyage pastoral du pape François au Myanmar et au Bangladesh (sur fond de racisme et d’exclusion)

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT/ PAIX ET SECURITE : les grandes annonces du sommet UA-UE 2017 d’Abidjan

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ MAUVAISE GOUVERNANCE : le réveil tardif des juges et des militaires contre les crimes politiques, économiques et l’arbitraire

» EGLISE CATHOLIQUE/ JESUS CHRIST : qui est Jésus Christ ? (dieu, homme, populaire et méconnu)

» CHINE/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : rôle économique, commercial et politique mondial (une nouvelle superpuissance)

» DEMOCRATIE/ GOUVERNANCE : Elections et gouvernance électorale, cohésion d’Etat ou cohésion de peuples, autodétermination (Japon, Venezuela, Espagne, Italie, Kenya, Chine, Autriche…)

» AFRIQUE/ JEUNES/ SOCIAL/ REINSERTION : petits bandits deviendront gangsters et tueurs (un système éducatif qui condamne ses enfants au chômage et au banditisme…)

» ASIE/ DEFENSE ET SECURITE/ ECONOMIE : persistance des défis économiques et sécuritaires, risques de guerre majeure

» MONDE/ NOBEL 2017 : les lauréats du Prix Nobel 2017

» MONDE/ POLITIQUE : élections et processus électoral (Allemagne, Angola, Kurdistan (Irak), France…)

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Colombie

» AFRIQUE/ ECONOMIE : croissance et performance économique, difficultés et résilience, commerce intra-africain, libre échange…

» MONDE/ GOUVERNANCE/ ELECTION : Processus électoral, élections, controverses électorales

» RELIGION CATHOLIQUE/ RELIGIONS CHRETIENNES : sectes chrétiennes et islamiques, argent et perversions religieuses, terrorisme et pouvoir du mal (entre le bien et le mal...)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : essor technologique et développement des nouvelles technologies

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE : Réforme institutionnelle, sécurité, zone de libre échange…, ces principaux enjeux du 29e sommet de l'Union africaine

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ MINES/ ENERGIE : bilan, économie et perspectives

» MONDE/ ONU/ UNESCO : le prix Houphouët-Boigny pour la paix 2017 décerné au maire de Lampedusa (Italie) et à l’Ong SOS Méditerranée (France)

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : raccourcis démocratiques, violences antidémocratiques et clairvoyances économiques

» RUSSIE/ POLITIQUE NATIONALE ET INTERNATIONALE/ LIGNE DIRECTE : Ce qu’il faut retenir de la ligne directe 2017 du Président Vladimir Poutine

» AFRIQUE/ ENERGIE SOLAIRE : forces, faiblesses et perspectives

» AFRIQUE/ FONDS DORMANTS/ FONDS ILLICITES/ CORRUPTION ET FRAUDES : ces capitaux qui ne profitent pas au continent

» IRAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Hassan Rohani, réélu président (IRAN, nation de plus de 80 millions d’habitants et grande puissance du Tiers Monde)

» ONU/ Organisation mondiale de la Santé (OMS) : M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, élu nouveau directeur général de l'OMS

» ASIE/ INDONESIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : les ressorts de l’expansion d’une puissance mondiale émergente

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Emmanuel Macron, nouveau président élu, dévoile son leadership et ses grandes réformes

» MONDE/ COREE DU SUD/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Moon Jae-In, nouveau président élu, pour renouer le dialogue avec la Corée du Nord

» AFRIQUE/TECHNOLOGIES/ INFORMATIQUE/ ELECTRONIQUE : nouvelles évolutions, nouveau développement

» MONDE/ ALLEMAGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Frank-Walter Steinmeier, nouveau président élu d’Allemagne

» AFRIQUE/ RENOUVEAU : perspectives politiques, perspectives économique et sociale

» MONDE/ SERBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Aleksandar Vucic, le nouveau président serbe élu au premier tour

» FRANCE/ TERRITOIRES/ Ex-Colonies : attentes de renouveau, de leadership éclairé et de développement véritable

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT/ SOCIO-ECONOMIE/ MONNAIE : ces pays africains vraiment émergents (RSA, Nigeria, Egypte, Maroc, Algérie, Botswana, Ile Maurice, Ethiopie…)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ POLITIQUE : réformes importantes, gouvernance et perspectives

» « AFRIQUE/ Etats africains et sous-développement : consolider les mêmes recettes qui ont échoué ?

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENTREPRISES : financements, gestion, profits…

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : les nouvelles réalités d’un monde qui change…

» AFRIQUE/ SOMALIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

» AFRIQUE/ GABON/ FOOTBALL/ CAN 2017 : Coupe d'Afrique des nations de football 2017 au Gabon

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ FINANCES/ ECONOMIE NUMERIQUE : difficultés, solutions, perspective révolutionnaire

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 28e SOMMET : nouveau leadership, nouvelles autorités

» AFRIQUE / MALI/ SOMMET FRANCE-AFRIQUE : attentes, mesures et perspectives

» AFRIQUE/ SPORT/ Ballon d'Or africain 2016 : Riyad Mahrez sacré pour sa brillante saison avec Leicester

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET PERSPECTIVES : leadership, morosité économique, crises monétaires, incertitudes…, à l’assaut d’un continent meurtri

» MONDE/ SPORT/ POLITIQUE : grands moments du sport (Mondial des clubs, Ballon d’or 2016, accusation de dopage, etc.)

» MONDE/ ORGANISATION DES NATIONS UNIES (ONU) : M. Antonio Guterres, nouveau Secrétaire général de l’ONU

» AFRIQUE/ CROISSANCE/ DEMOGRAPHIE/ MARCHE INTERIEUR : la croissance démographique peut accélérer le développement économique et social

» AFRIQUE/ GHANA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : l’élection présidentielle remportée avec plus de 53 % des voix par Nana Akufo-Addo

» AFRIQUE/ GAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président gambien élu Adama Barrow a appelé Yahya Jammeh à accepter sa défaite, l'armée déployée

» MONDE/ RELIGION CATHOLIQUE : Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme

» AUTRICHE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Van der Bellen élu président de l'Autriche, l'extrême droite s'incline

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jovenel Moïse nouveau président élu d’Haïti

» MONDE/ CUBA/ ECONOMIE/ POST-COMMUNISME / FIDEL CASTRO : mort de Fidel Castro, mort d’un grand révolutionnaire et d’un grand Africain

» MONDE/ MOLDAVIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : En Moldavie, le candidat prorusse remporte l’élection présidentielle

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENERGIE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES : construire le futur, construire l’avenir

» MONDE/ BULGARIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Roumen Radev nouveau président élu de la Bulgarie

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ INDUSTRIES/ INFRASTRUCTURES/ TECHNOLOGIES : nouvelles données, nouvelles approches et nouvelles réalités sur le développement du continent

» MONDE/ USA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Donald Trump, 45e président des USA, oriente son pays vers un leadership vertueux, solide et constructif

» MONDE/ NICARAGUA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Daniel Ortega est élu président du Nicaragua

» MONDE/ LIBAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Aoun élu président après plus de deux ans de vide politique

» AFRIQUE/ CAP-VERT/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le président Fonseca réélu dès le premier tour

» SANTE/ ALIMENTATION ET HYGIENE/ ALIMENTS DANGEREUX : ces aliments qui ne sont pas des nutriments (alimentation et hygiène alimentaire)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ AFFAIRES/ GOUVERNANCE : avancées, perspectives et crises multiformes

» MONDE/ PRIX NOBEL : grands lauréats du prix Nobel 2016

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : visite du pape François dans le Caucase

» AFRIQUE/ INFRASTRUCTURES/ GRANDS TRAVAUX/ AFFAIRES : quelques nouvelles avancées importantes

» AFRIQUE/ GABON/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE ET CRISE POST-ELECTORALE : la Cour constitutionnelle valide la victoire du Président Ali Bongo

» MONDE/ DROGUES/ CRIMES ET NARCOTRAFIC : comment mettre fin à la puissance des cartels et des criminels de la drogue ?

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le président Edgar Lungu réélu au premier tour

» MONDE/ DEVELOPPEMENT ET POLLUTION : une civilisation productrice des sillons de sa destruction (mode de production, déchets, pollution, énergie…)

» MONDE/ PETROLE DE SCHISTE : l’émergence du pétrole de schiste déstabilise le secteur des hydrocarbures et réduit les investissements (l’Afrique, face au tarissement des investissements et à la chute des cours de l’or noir)

» AFRIQUE/ LIBYE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TERRORISME : une puissance politique et économique africaine incapable de surmonter ses crises (où sont-ils passés ces démocrates qui ont déstabilisé durablement la Libye ?)

» MONDE/ SPORT/ JEUX OLYMPIQUES DE RIO DE JANEIRO (RIO 2016) : Fin des jeux olympiques de Rio de Janeiro (vive Tokyo 2020)

» AFRIQUE/ CRISES/ ECONOMIE/ DEVELOPPEMENT/ PAUVRETE : calculs stratégiques, crises multiformes, incertitudes et nouveaux défis à l’assaut d’un continent meurtri

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ ENERGIE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES : construire le futur, construire l’avenir

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ COOPERATION : ces difficultés qui effritent les acquis de la gouvernance…

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ JMJ Cracovie 2016 : les messages des jeunes au pape François

» MONDE/ PEROU/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pedro Pablo Kuczynski nouveau président du Pérou

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLES 2016/ CONVENTION DU PARTI REPUBLICAIN : Donald Trump officiellement désigné candidat du parti républicain à la Maison Blanche

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 27e SOMMET : grandes mesures et nouvelles perspectives sécuritaires et commerciales

» MONDE/ ROYAUME–UNI/ UNION EUROPEENNE/ BREXIT : Mme Theresa May devient officiellement Premier ministre (après le référendum en faveur de la sortie)

» MONDE/ SPORT/ TENIS/ CHAMPIONS : ces champions et championnes qui confortent leur leadership

» MONDE/ SPORT/ FOOTBALL/ EURO 2016 : victoire du Portugal 1-0 face à la France

» AFRIQUE/ SAHARA OCCIDENTAL/ POLITIQUE : M. Brahim Ghali a été élu secrétaire général du front Polisario et président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD)

» MONDE/ ROYAUME-UNI- UNION EUROPEENNE/ CONSEQUENCES DU BREXIT : le Brexit, une bien mauvaise idée (incertitudes et instabilité économique à l’assaut de la City de Londres)

» MONDE/ AUTRICHE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : l'élection présidentielle invalidée pour irrégularités

» MONDE/ COREE DU NORD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : nouvelles orientations politiques, économiques et stratégiques dans la stabilité (M. Kim Jong-Un, Président du Parti des travailleurs de Corée/ PTC)

» MONDE/ SPORT/ LEADERSHIP SPORTIF : Equipes championnes (Leicester City FC, football anglais) et Cleveland Cavaliers (National Basketball Association - NBA)

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ INDUSTRIES/ INFRASTRUCTURES/ TECHNOLOGIES : nouvelles données, nouvelles approches et nouvelles réalités sur le développement du continent

» MONDE/ RUSSIE/ XXe Forum économique international de Saint-Pétersbourg : l'économie mondiale influencée par des facteurs politiques et sociaux

» AFRIQUE/ TCHAD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. IDRISS DEBY ITNO réélu Président du Tchad pour un 5e mandat, avec 61,56% de voix (Céni)

» AFRIQUE/ CROISSANCE/ GRANDS PROJETS/ NOUVELLES TECHNOLOGIES : nouvelles perspectives de développement

» MONDE/ SPORT/ BOXE/ MUHAMMAD ALI : décès d’un champion de la boxe et d’une légende du sport (j’ai aimé la boxe avec Muhammad Ali, j’ai cessé de m’intéresser à la boxe après Ali)

» AFRIQUE/ UNION DES COMORES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Azali Assoumani, élu Président de l'Union des Comores selon les résultats de la CNI

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : le Premier Ministre dresse le bilan de l’action gouvernementale et évoque les prochains chantiers

» AFRIQUE/ DJIBOUTI/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Ismaïl Omar Guelleh largement réélu Président pour un quatrième mandat

» MONDE / ALLEMAGNE/ GENOCIDE ARMENIEN : la nouvelle Allemagne reconnait le génocide arménien (condamnation du passé hitlérien de l’ancienne Turquie/Empire ottoman)

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays piégé dans des conflits et des grèves multiples et violentes (l'image de la France désormais écornée)

» MONDE/ 2e GUERRE MONDIALE/ ASIE/ G7 ET GOUVERNANCE MONDIALE : 2e guerre mondiale en Asie, entre regrets, amertume et prise de conscience

» MONDE/ SCIENCE ET TECHNOLOGIES/ DIFFICULTES : avancées technologiques saisissantes et persistance des défaillances et lacunes

» COTE D’IVOIRE/ ECONOMIE/ FINANCES PUBLIQUES/ PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT (PND) : des attentes importantes en matière de financement de l’économie nationale

» COTE D’IVOIRE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE/ MARCHE FINANCIER LOCAL : bonne perspective économique sur fond de morosité de l’économie mondiale

» MONDE/ BRESIL/ CRISE POLITIQUE / GOUVERNANCE : instabilité politique et économique (M. Michel Temer, Président intérimaire du Brésil, suite au départ forcé de Mme Dilma Roussef)

» MONDE/ USA/ PRESIDENTIELLE 2016/ POLITIQUE : nouvelles orientations stratégiques, business et leadership, unité du parti Républicain, relations internationales...

» MONDE/ RUSSIE/ DEFENSE ET SECURITE : commémoration de la victoire de l’Armée Rouge sur les troupes nazies et rappel de la défaite militaire de Hitler par des armes conventionnelles

» MONDE/ SPORT/ BASKET-BALL/ NBA : Stephen Curry désigné meilleur joueur de la saison régulière pour la deuxième année consécutive (Curry est le premier joueur de l'histoire de la NBA élu MVP à l'unanimité)

» MONDE/ PHILIPPINES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Rodrigo Duterte, nouveau Président élu des Philippines

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ SOCIAL : bonnes nouvelles, mauvaises nouvelles de Côte d’Ivoire

» AFRIQUE / GUINEE EQUATORIALE / POLITIQUE / ECONOMIE : M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo réélu président de la Guinée Equatoriale, pour affronter les nouveaux défis socio-économiques

» MONDE/ AGRICULTURE/ INNOVATIONS ET GENIE AGRICOLE : avancées en matière d’agro-industrie, modernisation agricole, accroissement de la production

» MONDE/ CULTURE/ MUSIQUE : Prince, artiste-musicien de génie, l’un des dieux contemporains de la musique moderne (poursuite des décès bizarres et suspects des grands artistes américains)

» MONDE/ RUSSIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERVANCE : annonces et conclusions de la « ligne directe » du Président Vladimir Poutine

» AFRIQUE/ CONGO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour avec 60,39% des voix

» AFRIQUE/ NIGER/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président sortant Issoufou Mahamadou réélu avec 92,49% des voix (CENI / résultats officiels de l’élection présidentielle/ scrutin contesté par l’opposition)

» MONDE/ CUBA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Raul Castro réélu pour cinq ans à la tête du PC cubain

» AFRIQUE/ BENIN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Patrice Talon est élu Président du Bénin avec 65,39% des voix (Commission électorale)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PDCI-RDA : les 70 ans du PDCI-RDA

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Faustin-Archange Touadéra élu président de la Centrafrique (Autorité nationale électorale-ANE)

» MONDE/ BIRMANIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE : M. Htin Kyaw investi en tant que nouveau président du Myanmar

» MONDE/ USA/ CUBA/ RELATIONS INTERNATIONALES/ ECONOMIE : vers un monde multipolaire bénéfique aux échanges, à la coopération et à la paix internationale

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jocelerme Privert, investi président intérimaire, prêche le consensus politique

» UNION AFRICAINE/ 26e SOMMET : M. Idriss Deby Itno, président tchadien et nouveau président de l'UA pour 2016

» AFRIQUE/ TERRORISME ET VIOLENCES/ DESTABILISATION : poursuite des attaques terroristes et des campagnes de déstabilisation de l'Afrique

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : La Croatie a enfin un nouveau gouvernement, dirigé par M. Tihomir Oreskovic

» MONDE/ Portugal/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le candidat conservateur Marcelo Rebelo de Sousa élu président du Portugal dès le premier tour

» AFRIQUE/ NIGERIA/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ ETAT DE RIVERS : l’état de Rivers au Nigeria, l’un des pôles économiques significatifs de la fédération nigériane

» MONDE/ CULTURE/ CINEMA/ OSCARS 2016 : Leonardo DiCaprio décroche l’Oscar du meilleur acteur

» MUSIQUE/ REGGAE/ ROCK : nouveaux espoirs, nouvelles sonorités, nouveaux combats

» MONDE/ VIETNAM/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Réélection de Nguyen Phu Trong à la tête du Parti communiste vietnamien (PCV)

» AFRIQUE/ TURQUIE/ COTE D’IVOIRE/ COOPERATION/ ECONOMIE : le Président de la Turquie en Côte d’Ivoire pour renforcer la coopération

» MONDE/ FOOTBALL/ FIFA/ REFORMES : Gianni Infantino devient le neuvième président de la FIFA

» MONDE/ USA/ ARMES A FEU ET VIOLENCES/ TUERIES MASSIVES D’INNOCENTS : Barack Obama présente ses mesures contre les armes à feu

» AFRIQUE/ OUGANDA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : Yoweri Museveni réélu président pour un cinquième mandat

» UNION EUROPEENNE/ GRANDE-BRETAGNE/ REFORMES : un accord qui donne un « statut spécial » au Royaume-Uni dans l’UE (UE : pas de réformes en profondeur)

» MONDE/ VENEZUELA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ PETROLE : les difficultés d’une économie non diversifiée et non industrialisée

» MONDE/ LEADERSHIP ET COMPETITION/ TECHNOLOGIES AVANCEES/ COMMUNAUTE INTERNATIONALE : ces technologies avancées décisives qui irritent les adversaires…

» AMERIQUE LATINE/ RELIGION CHRETIENNE/ PAPE FRANCOIS : les chefs de file des deux Églises, le pape François et le Patriarche Kirill, se sont rencontrés pour la première fois à Cuba

» MONDE/ TAIWAN/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dr Tsai Ing-wen élue première femme présidente de Taïwan

» CANADA/ QUEBEC/ DEVELOPPEMENT LOCAL : redécouvrir le Québec, une puissance économique et technologique au sein de la fédération du Canada

» AFRIQUE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS : Voyage pastoral du pape François en Afrique sur fond de montée en puissance des violences et du terrorisme islamique

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ ASSEMBLEE FEDERALE/ MESSAGE ANNUEL : le Président Vladimir Poutine devant le Parlement (politique nationale et étrangère, Syrie, terrorisme, sécurité globale, gouvernance et leadership, etc.)

» MONDE/ MYANMAR (BIRMANIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire électorale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) aux élections législatives en Birmanie et nouvelles perspectives sociopolitiques

» RWANDA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : la réforme constitutionnelle largement approuvée au Rwanda

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Roch Marc Kaboré, nouveau président élu dès le premier tour

» MONDE/ CROISSANCE ECONOMIQUE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ TERRORISME : entre les acteurs de la prospérité et de la paix et les forces de destruction

» MONDE/ CONFERENCE DE PARIS SUR LE CLIMAT/ COP21 : l’accord mondial sur le climat adopté par 195 pays (rendre la planète Terre plus habitable et moins polluée est possible)

» MONDE/ RUSSIE/ TERRORISME/ ACTE DE GUERRE DELIBERE TURC : Actes et mesures suspects visant à renforcer l’Etat islamique et à consolider les avoirs financiers des milieux terroristes et criminels

» MONDE/ EGLISE CATHOLIQUE/ VATICAN : Le pape François ouvre la porte sainte et lance le Jubilé de la miséricorde

» MONDE/ ECONOMIE/ SANTE/ VEILLE TECHNOLOGIQUE : économie verte, avancées technologiques et perspectives extraordinaires

» MONDE/ ARGENTINE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le libéral Mauricio Macri remporte l'élection présidentielle

» AFRIQUE/ TANZANIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : John Magufuli élu président de la Tanzanie (le nouveau président appelle à l’unité nationale)

» MONDE/ NEPAL/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Mme Bidhya Devi Bhandari élue présidente du Népal

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire écrasante des conservateurs eurosceptiques à l’issue des législatives en Pologne

» MONDE/ GUATEMALA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Un acteur-président pour relever les défis du Guatemala

» AFRIQUE/ GUINEE / POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : la Céni confirme la victoire d'Alpha Condé

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ THOMAS SANKARA : le Burkina Faso redécouvre son ancien leader, 28 ans après (mieux vaut tard que jamais)

» MONDE/ CANADA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Législatives au Canada/ victoire nette des libéraux après une décennie conservatrice

» MONDE/ BELARUS (BIOLORUSSIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Le président Alexandre Loukachenko réélu pour un cinquième mandat

» AFRIQUE/ CONGO-BRAZZAVILLE/ REFORMES CONSTITUTIONNELLES/ GOUVERNANCE : un nouveau départ (Référendum constitutionnel au Congo Brazzaville : victoire du « oui » à plus de 92 %)

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PRESIDENTIELLE 2015 : M. Alassane Ouattara réélu Président de Côte d’Ivoire (résultats officiels dévoilés par la Commission électorale indépendante (CEI))

» MONDE/ SYRIE/ GUERRE CONTRE LE TERRORISME : l’aide militaire décisive de la Russie à l'Etat syrien va contribuer à imposer la paix

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ VISITE D’ETAT : le Président Ouattara évalue les actions de développement concernant diverses régions du pays (Aboisso, Abengourou, Divo, Gagnoa, Daloa)

» MONDE/ VATICAN/ PAPE FRANCOIS/ VOYAGE PASTORAL : le pape François en Amérique (Cuba, Etats-Unis d’Amérique)

» MUSIQUE/ REGGAE/ PETER TOSH : “Roots, Rock, Reggae” with “ Word, Sound and Power ” (Peter Tosh, copié et inégalé, toujours la meilleure section rythmique du Reggae)

» MONDE/ TERRORISME/ 11 SEPTEMBRE 2001/ VIOLENCES ET IMPUNITE : le terrorisme plus fort, avec Etat, moyens financiers conséquents (pétrole, drogue), migrants et totale impunité (interdiction d’attaque au sol des terroristes)

» MONDE/ CHINE/ AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : coopération, échanges commerciaux et aide au développement

» MONDE/ CHINE/ DEFENSE ET SECURITE/ DEVELOPPEMENT : un monde de paix et de développement

» AFRIQUE/ BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS : réformes, développement et perspectives

» AFRIQUE/ FINANCES PUBLIQUES/ CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT/ REFORMES MONETAIRES : questions de fond

» AFRIQUE/ BURUNDI/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pierre Nkurunziza élu président pour un dernier mandat, doit œuvrer sincèrement à la réconciliation et garantir l’unité, la paix et le développement véritable du pays

» MONDE/ RELATIONS USA-AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE/ SECURITE : le Président des USA en Afrique (Kenya, Ethiopie)

» AFRIQUE/ CONGO/ PAIX ET STABILITE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Améliorer la gouvernance pour consolider la paix et le développement

» MONDE/ IRAN/ NUCLEAIRE CIVIL/ ENERGIE ET RECHERCHES AVANCEES : le nucléaire civil au profit de tous, l’atome au profit de tous

» MONDE/ VATICAN/ EGLISE CATHOLIQUE : le pape François en Amérique latine pour revisiter le passé et dénoncer les pauvretés et les violences

» FRANCE/ COOPERATION ET BONNE GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ET DEMOCRATIE/ SECURITE : le Président Hollande en Afrique pour rappeler les attentes de la France

» MONDE/ ASIE/ ECONOMIE ET COOPERATION/ LEADERSHIP : développement agricole, financier, industriel et technologique sans précédent

» AFRIQUE/ REPUBLIQUE FEDERALE D’ETHIOPIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays stable à la pointe de l’émergence économique et sociale en Afrique

» AFRIQUE/ BENIN/ ECONOMIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : résultats contrastés en matière de développement économique et social sur fond d’incertitudes

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 25e SOMMET/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE : quel agenda pour stabiliser et développer le continent ?

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ SOCIAL : comment stabiliser l’environnement sociopolitique et garantir des élections générales apaisées en 2015 ?

» MONDE/ AZERBAIDJAN/ JEUX EUROPEENS/ BAKU 2015 : les premiers jeux européens sont ouverts

» MONDE/ BOSNIE-HERZEGOVINE/ RELIGION CATHOLIQUE : Le Pape François à Sarajevo, une visite pastorale et historique

» AFRIQUE/ MAROC/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT/ PROJETS : Processus d’intégration de l’Afrique dans le développement du continent

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le conservateur Andrzej Duda remporte l’élection présidentielle polonaise de mai 2015

» AFRIQUE/ INSTITUTIONS DE DEVELOPPEMENT/ BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BAD) : M. Akinwumi Adesina, candidat du Nigeria, élu à la présidence de la BAD

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ ENERGIE/ ECONOMIE : découvertes, projets, perspectives et enjeux énergétiques

» AFRIQUE/ MINES/ ECONOMIE MINIERE : découvertes, projets et perspectives

» MONDE/ ENERGIE/ NUCLEAIRE : perspectives africaines et enjeux

» MONDE/ GUYANA/ POLITIQUE/ GOUVERVANCE/ ECONOMIE : M. David Granger (à la tête d'une coalition de partis politiques) est élu président du Guyana

» MONDE/ CATASTROPHES NATURELLES/ NEPAL : une planète périlleuse encore globalement inconnue…

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le triomphe électoral des conservateurs britanniques peut ouvrir de nouvelles perspectives politiques en Europe

» MONDE/ COSTA RICA/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : le Costa Rica, un pays d’avenir

» AFRIQUE/ TOGO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Faure Gnassingbé officiellement réélu président de la république du Togo

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2015 : M. Omar el-Béchir réélu Président avec 94,5 % des voix

» AFRIQUE/BURUNDI/ VIOLENCES POLITIQUES/ CRISE ET DESTABILISATION : savoir mener les bons combats qui garantissent la démocratie, la paix et la stabilité du pays

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ REGIONS DE L'AGNEBY-TIASSA ET DE LA ME : Projets, options et stratégies pour l'émergence

» AFRIQUE/ DETRESSE ET MAUVAISE GOUVERNANCE/ REFUGIES ECONOMIQUES : ces pays en difficulté étouffés par des milliers de réfugiés économiques et politiques

» MONDE/ KAZAKHSTAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : M. Noursoultan Nazarbaïev remporte la présidentielle anticipée au Kazakhstan

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015/ RHDP : M. Alassane Ouattara est investi candidat du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix)

» MONDE/ GENOCIDE ARMENIEN / CRIME CONTRE L’HUMANITE : au-delà du négationnisme, quelle approche constructive pour les milliers de victimes et leurs descendants ?

» MONDE/ ECONOMIE ET COMMERCE/ MATIERES PREMIERES : les producteurs à la recherche d’un prix rémunérateur

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ GOUVERNANCE : le Président Vladimir Poutine éclaire sur la politique nationale et internationale de la Russie

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : processus de consolidation et d’éveil après des années de crises

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ POLITIQUE : bonnes perspectives sur fond de préparation des élections de 2015

» AFRIQUE/ PRESIDENCE DE L’UNION AFRICAINE/ NOUVEAU LEADERSHIP : l’Afrique, un continent exploité en mal de considération

» AFRIQUE/ OBSTACLES AU DEVELOPPEMENT : Corruption et développement en Afrique…

» MONDE/ CHINE/ FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT : les efforts de la Chine pour l’émergence de la nouvelle Banque de développement des infrastructures en Asie (AIIB)

» MONDE/ IRAN/ NUCLEAIRE : accord sur le nucléaire iranien

» AFRIQUE/ TOGO/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2015 : des élections apaisées pour consolider les acquis en matière de développement

» AFRIQUE/ NIGERIA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Muhammadu Buhari élu Président de la république fédérale du Nigeria

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT LOCAL/ JACQUEVILLE : Désenclavement d’une grande région économique en Côte d’Ivoire

» AFRIQUE ET CARAIBES/ CULTURE ET DEVELOPPEMENT/ CULTURE ET ECONOMIE : la culture, au mieux de sa forme ?

» AFRIQUE/ LESOTHO/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Le nouveau Premier ministre du Lesotho, Pakallitha Mosisili, a été investi

» MONDE/ ISRAEL/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le Likoud et Netanyahu remportent les élections législatives

» AFRIQUE/ EGYPTE/ GOUVERNANCE/ TERRORISME : le leader du monde arabe s’engage pour le renouveau et la modernisation

» MONDE/ BRICS/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le renouveau en marche pour un monde d’espoir

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL/ DEVELOPPEMENT LOCAL : pluralité d’initiatives, grandes mesures et grands projets pour relancer le développement du sud-ouest ivoirien

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Président Jose Mujica d’Uruguay, leçons de vie, de présidence et de sacerdoce

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Tabaré Vazquez, élu président, a prêté serment à la tête de l'Uruguay

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE/ PDCI-RDA/ RHDP : Le soutien du PDCI à une candidature unique d’Alassane Ouattara au sein du RHDP désormais officielle

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ PAIX/ DEVELOPPEMENT/ FORMATION ET EMPLOIS : ces actions multiformes qui peuvent consolider le développement et la paix

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ SOCIO-ECONOMIE/ REFORMES ET AVANCEES : vers quels nouveaux horizons ?

» MONDE/ SCIENCE/ DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ ECONOMIE : le monde avance, l’Afrique aussi

» SPORT/ COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS 2015 : victoire de la Côte d’Ivoire sur le Ghana

» MONDE/ ECONOMIE/ DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : Efforts stratégiques, nouvelle économie, avancées technologiques et incertitudes sur notre futur

» COTE D’IVOIRE/ POLITIQUE ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE ET EMERGENCE : Actions et mesures fortes en faveur de l’émergence de la Côte d’Ivoire

» AFRIQUE/ COTE D’IVOIRE/ CRIMINALITE ET GRAND BANDITISME : Au-delà de l’horreur

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERVANCE : Edgar Lungu, Président élu de la Zambie, a prêté serment

» AFRIQUE/ RELATIONS MAROC-COTE D’IVOIRE/ COOPERATION ET ECHANGES : consolidation des échanges ivoiro-marocains

» MONDE/ UNION EUROPEENNE/ BCE/ GRECE : M. Alexis Tsipras, nouveau Premier ministre, engage la Grèce dans une nouvelle politique économique

» MONDE/ ARABIE SAOUDITE/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Les défis du nouveau roi d'Arabie saoudite, Salmane Ben Abdel Aziz

» MONDE/ ARABIE SAOUDITE/ POLITIQUE : Mort du roi Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud d’Arabie saoudite (le roi Abdallah, un frère et un ami de l’Afrique)

» SCIENCE MEDICALE/ LUTTE CONTRE LA MALADIE A VIRUS EBOLA : Résultats positifs et bonnes perspectives d’éradication de la maladie

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mme Kolinda Grabar Kitarovic, première Présidente élue de la Croatie

» MONDE/ UE-FRANCE/ TERRORISME : les ennemis de l’islam ont attaqué la liberté d’expression et tué une douzaine de personnes au nom de leur conception religieuse haineuse

» MONDE/ SRI LANKA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Maithripala Sirisena, nouveau Président élu du Sri Lanka

» MONDE/ PERSPECTIVES/ AN 2015 : Bonne et heureuse année 2015

» MONDE/ PERSPECTIVES 2015 : vœux de nouvel an 2015 et perspectives

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE : réflexions prospectives pour 2015

» MONDE/ JAPON/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Triomphe de la politique économique Abenomics de M. SHINZO ABE

» AFRIQUE/ TUNISIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Béji Caïd Essebsi, Chef du parti Nidaa Tounès (Appel de la Tunisie) est élu Président de Tunisie

» AFRIQUE/ ECONOMIE/ HYDROCARBURES/ DEVELOPPEMENT MINIER : Des perspectives bonnes, malgré les incertitudes et les cas de corruption

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : conférence de presse annuelle du Président Poutine sur la situation politique et économique nationale et internationale

» ETATS-UNIS D’AMERIQUE/ CUBA/ RELATIONS DIPLOMATIQUES/ ECONOMIE : les Etats-Unis d’Amérique redécouvrent Cuba, puissance tiers-mondiste (et africaniste) pacifiste et responsable

» COTE D’IVOIRE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ PERSPECTIVES POLITIQUES : Efforts de paix et de développement

» MONDE/ NUMERIQUE ET AFFAIRES/ ENTREPRISES EMERGENTES : le numérique et ses nouveaux acteurs émergents

» MONDE/ FRANCE-UE/ ECONOMIE ET COOPERATION : le président français au Kazakhstan et en Russie

» MONDE/ FRANCOPHONIE/ OIF/ GOUVERNANCE : Nouveau secrétaire général et nouvelle gouvernance ( ?)

» MONDE/ ECONOMIE/ AFFAIRES/ SPORT ET VIE PUBLIQUE : la corruption et le grand banditisme forts et omniprésents partout

» MONDE/ ROUMANIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Klaus Iohannis, héraut de l'anti-corruption, élu président de Roumanie

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Kafando, Président de la transition

» AFRIQUE/ ETAT ET DEVELOPPEMENT : quel type d’Etat pour impulser efficacement le développement ?

» MONDE/ CANADA/ RELATIONS STRATEGIQUES FRANCO-CANADIENNES/ ECONOMIE : redécouvrir l'Etat fédéral du Canada, grande puissance francophone, avec le Président Hollande

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHE/ TRAITEMENT/ PERSPECTIVES : Faire face avec efficacité aux maladies et mieux répondre aux problèmes liés à la santé publique

» AFRIQUE/ MOZAMBIQUE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Filipe Nyusi, Président élu du Mozambique

» MONDE/ RUSSIE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT : Le Président Poutine se prononce en faveur d’un monde pacifique et respectueux du droit international

» MONDE/ BRESIL/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dilma Rousseff réélue, de nouveaux engagements pour un Brésil fort

» AFRIQUE/ BOTSWANA/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le président en exercice Ian Khama officiellement réélu

» AFRIQUE/ EMERGENCE ET DEVELOPPEMENT/ JEUNESSE : forces et entraves au développement

» ECONOMIE MONDIALE/ NOUVEAUX HORIZONS/ NOUVELLES PERSPECTIVES : le futur commence aujourd'hui

» ECONOMIE MONDIALE/ CRISE/ CROISSANCE : Ces secteurs d’activités en croissance

» AFRIQUE/ CROISSANCE ECONOMIQUE ET RESILIENCE/ EMERGENCE : les atouts de l’Afrique à consolider

» MONDE/ INDE- CHINE/ COOPERATION/ GOUVERNANCE : le potentiel économique et technologique des géants asiatiques

» AFRIQUE/ POLLUTION ET ENVIRONNEMENT/ SANTE PUBLIQUE : crise environnementale et menaces

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ AUTO-DETERMINATION DE L’ECOSSE : victoire du « non » et rejet de la souveraineté par l’Ecosse

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE L’IFFOU : réalisations, grands projets et perspectives

» MONDE/ TERRORISME ET TUERIES DE CIVILS NON ARMES/ PLUS JAMAIS CA : le sous-développement, l’extrême pauvreté et les maladies sont des exutoires intéressants qui doivent pouvoir mobiliser nos terroristes et rebelles

» AFRIQUE/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : le sous-développement socioéconomique et scientifique et l’extrême pauvreté peuvent perdre l’Afrique

» AFRIQUE/ EAU/ FORUM DE L’UEMOA SUR L’INVESTISSEMENT A DUBAI : Les monarchies du Golfe vont investir 19 milliards de dollars dans des projets d'infrastructure

» AFRIQUE/ LIBYE/ GUERRE ET EFFORTS DE PAIX/ PERSPECTIVE ECONOMIQUE : la paix maintenant

» COTE D’IVOIRE / ECONOMIE/ CACAO/ CHOCOLAT ET SANTE : le cacao ivoirien au mieux de sa forme

» MONDE ARABE/ PAYS DU GOLFE/ PAIX/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Les monarchies du Golfe ont réglé leur différend avec le Qatar

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : Désendettement, émergence, richesses et pauvreté

» ISRAEL-PALESTINE/ ACCORD DE PAIX : Israël signe un accord de paix durable avec le Hamas en Egypte

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE : Epidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l’ouest

» AFRIQUE/ AGRICULTURE/ PAIX ET SECURITE : l’émergence d’un continent freinée par des guerres nouvelles et des campagnes orchestrées d’insécurité

» MONDE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT/ UKRAINE- RUSSIE : la Russie appelle à s'unir pour construire et non pour détruire par la guerre

» TURQUIE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Recep Tayyip Erdogan premier président élu au suffrage universel direct de la Turquie

» AFRIQUE/ INVESTISSEMENTS/ EMPLOIS JEUNES / PAIX ET DEVELOPPEMENT : des chantiers, des espoirs et des menaces

» MONDE/ ONU/ SANCTIONS ECONOMIQUES : la Russie répond aux sanctions économiques occidentales

» USA- AFRIQUE/ PARTENARIAT STRATEGIQUE : Washington veut combler son retard commercial

» SCIENCE/ TECHNOLOGIES/ ENERGIE : des perspectives saisissantes

» AFRIQUE/ SANTE PUBLIQUE/ EBOLA : Communiqué conjoint des chefs d’Etat et de gouvernement de l’union du fleuve Mano pour la lutte contre l’épidémie de fièvre à virus Ebola en Afrique de l’Ouest

» AFRIQUE : ECONOMIE NUMERIQUE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES : évolutions favorables

» COTE D’IVOIRE/ BURKINA FASO/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : Communiqué conjoint du traité d'amitié et de coopération entre le Burkina et la Côte d'Ivoire, le 31 juillet 2014

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ RECHERCHE DE LA PAIX : les espoirs suscités par un accord de paix signé à Brazzaville

» MONDE/ AFRIQUE : défense et sécurité, coopération et développement

» IRAK/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Fouad Massoum nouveau président irakien

» SANTE PUBLIQUE/ SIDA, HEPATITES, EBOLA : prévention, bilan, traitements et perspectives

» INDONESIE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Joko Widodo élu président

» FRANCE - AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT : le Président François Hollande recadre et consolide la coopération française en Afrique

» UNION EUROPEENNE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE/ RELATIONS INTERNATIONALES : Jean-Claude Juncker élu président de la Commission européenne par le Parlement

» MONDE/ ECONOMIE ET FINANCES PUBLIQUES : Perspectives économiques pour le premier trimestre 2014

» SPORT/ POLITIQUE/ POLITISATION DU SPORT MONDIAL : l’immixtion sournoise de la politique dans le sport

» SCIENCE/ MEDECINE/ ALERTE MEDICALE : les maladies cardio-vasculaires

» ISRAEL/ TRANSPORT URBAIN/ REVOLUTION TECHNOLOGIQUE : Un nouveau moyen de transport ultra-rapide à Tel-Aviv

» IRAK/ INSURRECTION ARMEE DJIHADISTE/ SOUVERAINETE/ : soutien, riposte et contre-mesures pour l’existence de l’Irak

» MONDE/ NOUVELLES TECHNOLOGIES/ E-HEALTH : les nouvelles technologies investissent la santé publique…

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ PAIX ET PERSPECTIVE ECONOMIQUE : La paix et le développement sont possibles…

» SCIENCE MEDICALE/ RECHERCHES/ PREVENTION ET TRAITEMENT : les progrès médicaux insuffisamment mis à profit par les populations

» AMERIQUE LATINE/ COLOMBIE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Juan Manuel Santos élu président pour consolider la paix

» AMERIQUE LATINE-CHINE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : consolidation du rôle de la Chine dans ses domaines d’intervention

» IRAK/ INSURRECTION MILITAIRE ET GUERRE DJIHADISTE D’OCCUPATION : l’Irak mérite un soutien accru de la communauté internationale

» AFRIQUE/ FMI/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : de nouveaux engagements pour consolider les économies en croissance

» DEUXIEME GUERRE MONDIALE/ COMMEMORATION DU DEBARQUEMENT/ D-DAY : la guerre et le bellicisme toujours ancrés dans l’esprit des hommes…

» ESPAGNE/ABDICATION DU ROI/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE : l’Espagne a un nouveau Chef de l’Etat

» SYRIE/ UKRAINE/ REBELLION ET DEMOCRATIE : de nouveaux présidents élus dans des pays durablement déstabilisés par des forces démocratiques anachroniques

» AFRIQUE/ MALAWI/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mutharika a prêté serment comme président au Malawi

» EGYPTE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE ET PERSPECTIVES : Abdel Fattah al-Sissi élu Président promet la sécurité et la stabilité du pays

» AFRIQUE DE L’OUEST/ MINES/ PARTENARIAT : des accords en vue de l’exploitation de grands gisements miniers

» BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT-BAD/ ASSEMBLEE ANNUELLE 2014 : l’émergence d’une nouvelle Afrique

» MONDE/ CULTURE ET ECONOMIE/ CINEMA : les grands moments du cinéma…

» RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE/ INNOVATION : l’ouverture des données publiques est en marche

» AFRIQUE DU SUD/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE/ 2e mandat de Jacob Zuma : quel renouveau socio-économique et quel leadership continental ?

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET ENERGIE/ FMI : l’Afrique peut faire mieux en matière de croissance

» SCIENCE MEDICALE/ Cellules-souches : une révolution médicale qui va changer le destin de l’Humanité

» AFRIQUE/ NIGERIA : Economie, paix et sécurité

» SCIENCE ET TECHNOLOGIE/ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : vers quel futur ?

» CHINE - AFRIQUE/ COOPERATION/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : les engagements du Premier ministre Li Keqiang en faveur de l’Afrique

» AFRIQUE/ NIGERIA/ PREMIERE PUISSANCE ECONOMIQUE ET TERRORISME : regain d’activités terroristes intempestives et barbares

» COTE D’IVOIRE-FMI/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Les perspectives macroéconomiques pour 2014 demeurent positives

» AFRIQUE/ BANQUE MONDIALE/ GOUVERNANCE ET DEVELOPPEMENT : surmonter les incertitudes et vaincre la pauvreté

» COTE D’IVOIRE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Conférence de presse du Premier ministre ivoirien

» VATICAN/ CANONISATION : de nouveaux saints de l’église catholique consacrés par le Pape François

» GENOCIDE ARMENIEN DE 1915/ ESCLAVAGE : les grandes hontes ne disparaissent jamais...

» IRAK/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE/ PETROLE : des efforts pour une émergence de l’économie irakienne

» AFRIQUE/ CEDEAO/ VOIES FERREES : le lancement de divers projets ferroviaires en Afrique de l’ouest

» AFRIQUE/ ECONOMIE : amélioration constante des économies africaines sur fond de morosité des grandes économies mondiales

» UNION EUROPEENNE/ EUROPE DE L'EST/ CRISE ET ECONOMIE : approches et visions différentes sur l’Europe économique

» RWANDA/ COMMEMORATION DU GENOCIDE : le génocide rwandais, 20 ans après

» SANTE/ OMS/ JOURNEES MONDIALES : prévention de la tuberculose et des maladies à transmission vectorielle

» FRANCE/ ELECTIONS LOCALES/ GOUVERNANCE/ EMPLOIS : Nouveau gouvernement sur fond de rejet de la politique de François Hollande

» FRANCE/ CHINE/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : emplois, transfert de technologie, nouveaux horizons d’échanges et de coopération…

» FOOTBALL/ SPORT ET CELEBRITE/ MONDIAL 2014 : Pelé, une légende du sport mondial…

» SCIENCE MEDICALE/ ALERTE MEDICALE : la fièvre hémorragique Ebola tue en Afrique de l’ouest

» MENACES GLOBALES/ CYBERCRIMINALITE : quelles réponses et quelles solutions ?

» JESUS CHRIST/ SERMON SUR LA MONTAGNE/ PAROLES DE VIE : Jésus Christ 2014 ans après…

» MONDE/ PROCESSUS DEMOCRATIQUE EN UKRAINE : la démocratie a parlé et la Crimée a opté pour un nouvel avenir d’espoir et de prospérité

» AFRIQUE/ HYDROCARBURES/ MINES ET ENERGIE : découvertes, grands projets et perspectives

» CHILI/ POLITIQUE ET ECONOMIE : Michelle Bachelet Présidente, face à la nouvelle génération, pour vaincre les inégalités

» AFRIQUE/ EMERGENCE/ COOPERATION SUD-SUD/ INVESTISSEMENTS DIRECTS : le Maroc met son savoir-faire et son expérience au service de l’Afrique

» ALLEMAGNE/ ENERGIE ET ELECTRICITE : La transition énergétique en Allemagne

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : D’ici à 2040, l’Afrique aura plus de pays à revenu intermédiaire

» MONDE ARABE/ AFRIQUE : Le bilan économique et social des révolutions arabes est désastreux

» AFRIQUE/ VISION ET GOUVERNANCE : La renaissance africaine selon Thabo Mbeki

» MUSIQUE/ REFERENCES MONDIALES : meilleurs guitaristes et meilleures chansons

» AFRIQUE/ POLITIQUE ET VIOLENCES : ces guerres sales qui détruisent l’Afrique

» AFRIQUE DU SUD / EMERGENCE : progrès, prospérité et envers de la vitrine

» SCIENCE/ ALIMENTATION : ces produits alimentaires manufacturés qui deviennent de vrais poisons pour notre santé

» ECONOMIE GLOBALE : 2014, probable année à risques pour l’économie mondiale

» AFRIQUE/ ECONOMIE : perspectives économiques favorables en 2014

» RWANDA/ DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE : SMART Rwanda : Transformer un pays tout entier via l’usage généralisé des TIC

» AGENDA 2063 ET EMERGENCE AFRICAINE : Créer des emplois et réduire les inégalités

» YEMEN/ ECONOMIE ET DEVELOPPPEMENT LOCAL/ LIBERTE ET JUSTICE : le Yémen renonce à l’Etat unitaire et s’engage pour l’Etat fédéral

» RELIGION CATHOLIQUE/ RENOUVEAU CHARISMATIQUE : quelles attentes ?

» MUSIQUE/ REGGAE : Grammy Award du meilleur album de reggae

» FOOTBALL/ AFRIQUE : Yaya Touré sacré meilleur joueur africain 2013

» AFRIQUE/ MADAGASCAR : le nouveau Président réussira-t-il à sortir définitivement le pays de la crise politique et socio-économique ?

» SPORT/ JO SOTCHI 2014/ RUSSIE : Sotchi 2014 ou le développement accéléré par le sport

» SPORT/ JO SOTCHI 2014 : des olympiades ouvertes à tous et l’Afrique y sera

» AFRIQUE : vers quel futur ?

» USA - DISCOURS SUR L’ETAT DE L’UNION : Bilan, actions et perspectives.

» JAPON-AFRIQUE : le Japon confirme ses engagements vis-à-vis de l’Afrique en matière de développement.

» FRANCE - AFRIQUE : Actions et mesures pour promouvoir la paix et le développement économique et social en Afrique.

» FRANCE - UNION EUROPEENNE : Espoirs et scepticisme face aux nouveaux engagements du Président Hollande pour une France forte.

» ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT/ AFRIQUE : nouvelles approches, nouveaux espoirs, nouvelles incertitudes.

» COTE D’IVOIRE : La croissance retrouvée.

» RELIGION CATHOLIQUE/ PAPE FRANCOIS : renouveau et revitalisation de l'Eglise catholique

» APARTHEID : L'apartheid vaincu par l’Afrique du Sud et la communauté internationale

» INTOLERANCES POLITIQUES ET RELIGIEUSES : peut-on mettre fin à la haine dans les rapports entre les humains

» LIBERATION DU MALI : La France libère le Mali

» PANAFRICANISME : Kwame Nkrumah : Le père du panafricanisme

» AFRIQUE : le grand retour de l’Afrique centrale dans l’économie pétrolière

» AFRIQUE : Les leaders africains honorés par “African Business” à New York .

» AFRIQUE : Les défis de l’économie privée en Afrique subsaharienne

» La Russie veut s’implanter en Afrique du Sud

» AFRIQUE : affaires, perspectives, conflits et gaspillages de ressources …

» AFRIQUE : Top 10 des pays africains les plus gangrenés par la fuite des capitaux.

» AFRIQUE : une révolution technologique et scientifique africaine est possible

» AFRIQUE : une révolution technologique et scientifique africaine est possible

» Industrie pétrogazière : la Russie conserve sa place de leader

» AFRIQUE : Fuite des capitaux, évasion fiscale et corruption

» TUNISIE : économie fragilisée et perspectives économiques défavorables après 3 ans de révolution tunisienne


Haut de page