Logo

MODELE DE PAIX ET MODELE DE DEVELOPPEMENT QUELQUES REFERENCES AFRICAINES OU MONDIALES

VISION ET GOUVERNANCE


Publié le 16/10/2018 à 15:40:33
Côte d'Ivoire/ 6e Congrès extraordinaire du PDCI-RDA : Communiqué final et perspectives politiques




01 - "Côte d’Ivoire/Politique : la grande majorité des formations politiques ivoiriennes dénoncent la mauvaise gouvernance politique de l’actuel régime et s’inquiètent sérieusement de l’impact possible sur la cohésion et le futur du pays. La Côte d'Ivoire politique ne va pas bien. Entre le Ghana politique et la Côte d’Ivoire, c’est bien le jour et la nuit…"


Résultat de recherche d'images pour


0.2- "Côte d'Ivoire/ 6ème Congrès extraordinaire du PDCI-RDA/ Le communiqué final : « Au cours de ses travaux, le Congrès a essentiellement examiné la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire et les tentatives de déstabilisation et de liquidation du PDCI-RDA confirmées par les différents procès en suspension et en annulation des résolutions issues des 7ème et 8ème séance du Bureau Politique. Le Congrès a dénoncé les procédures judiciaires en cours contre le PDCI-RDA visant sa déstabilisation et sa liquidation. Le congrès a également fustigé le comportement indigne de certains cadres du parti qui se font complices de ces manœuvres. Le congrès a confirmé la validité des résolutions prises par le Bureau Politique en ses séances du 24 septembre 2018 et du 08 octobre 2018, et les a entérinées.»" 


Image associée


--------------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour

 

1 - Côte d'Ivoire/ Politique/ 6ème Congrès extraordinaire du PDCI-RDA : Le communiqué final

 

Le 6ème Congrès extraordinaire du PDCI-RDA, placé sous le thème de la Stabilité et de la clarification pour une marche harmonieuse vers la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020, a tenu ses assises le 15 octobre 2018, à l’Hôtel de la Paix de Daoukro, sur convocation du Bureau Politique en sa séance du 8 octobre 2018. Au cours de la cérémonie d’ouverture du Congrès, les Partis Politique ivoiriens invités ont délivré des messages de félicitations d’encouragement et de soutien au Président Henri Konan BEDIE et au PDCI-RDA dans le combat pour la défense et la sauvegarde du PDCI-RDA, patrimoine de la Côte d’Ivoire et pour le Progrès de la démocratie et des libertés dans notre Pays. Après avoir entendu le discours d’orientation du Président du Parti, un bureau du congrès a été installé. Il était présidé par Monsieur Emile Constant BOMBET.

 

Au cours de ses travaux, le Congrès a essentiellement examiné la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire et les tentatives de déstabilisation et de liquidation du PDCI-RDA confirmées par les différents procès en suspension et en annulation des résolutions issues des 7ème et 8ème séance du Bureau Politique. Le Congrès a dénoncé les procédures judiciaires en cours contre le PDCI-RDA visant sa déstabilisation et sa liquidation. Le congrès a également fustigé le comportement indigne de certains cadres du parti qui se font complices de ces manœuvres.

 

Le congrès a confirmé la validité des résolutions prises par le Bureau Politique en ses séances du 24 septembre 2018 et du 08 octobre 2018, et les a entérinées.

 

En conséquence, le congrès a décidé de :

 

▪ dénoncer l’Accord politique du 12 avril 2018 pour la création du Parti unifié RHDP

 

d’endosser le retrait du PDCI-RDA du processus de mise en place du Parti unifié RHDP ;

 

▪ de retirer le PDCI-RDA du Groupement Politique RHDP ;

 

▪ donner mandat au Président Henri KONAN BEDIE pour engager des négociations pour la mise en place d’une plateforme de collaboration avec les forces vives de la Nation et les partis politiques qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et pacifique ;

 

▪ de reporter le 13èmeCongrès Ordinaire du PDCI-RDA après l’élection présidentielle de 2020 ;

 

▪ de prolonger le mandat du Président du Parti ;

 

▪ de prolonger les mandats des autres organes et des structures spécialisées du Parti.


Résultat de recherche d'images pour


Le congrès recommande aux militants de nouveaux comportements en cohérence avec la ligne du parti et ses objectifs de 2020, en renonçant au double jeu, au louvoiement et à la complicité avec les adversaires politiques du Parti.

 

Le congrès appelle les militants à plus de solidarité, de cohésion, d’engagement, de responsabilité et de sincérité en vue de la stabilité et du renforcement du parti pour une marche sereine, harmonieuse et dynamique vers 2020.

 

Le congrès dénonce avec la plus grande fermeté les manipulations frauduleuses et éhontées qui ont emailée les élections locales du 13 octobre 2018.

 

Le congrès condamne les tentatives de spoliation en cours des victoires certaines du PDCI-RDA. Notamment à Grand-Bassam, Koumassi, Port-Bouët, Marcory et dans le Gontougo et dans bien d’autres circonscriptions.

 

Le Congrès en appelle à la communauté nationale et internationale sur les risques graves et les menaces sur la paix et la cohésion sociale du fait de la falsification des résultats et du non-respect de la volonté du peuple clairement exprimés dans les urnes.

 

Le congrès a délivré une motion de soutien et de félicitations au Président Henri Konan BEDIE dans la conduite des affaires du Parti. Il l’encourage à poursuivre le combat pour la sauvegarde du parti et lui demande de prévoir l’organisation d’une Convention, en 2019, pour le choix du candidat du PDCI-RDA, à l’élection présidentielle de 2020.

 

Le congrès appelle tous les militants et militantes, les sympathisants et sympathisantes du PDCI-RDA, à une mobilisation forte et à une union sacrée autour de Son Excellence Henri Konan BEDIE, Président du Parti à qui le Congrès demande la convocation, dès 2019 d’une convention de désignation et d’investiture du Candidat du PDCI-RDA, militant actif et discipliné, pour l’élection présidentielle de 2020.

 

Le congrès rassure les militantes et militants de la détermination du parti à reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020 et les engage à s’organiser pour affronter l’âpreté des joutes électorales à venir.

 

Le Congrès, fidèle à l’esprit d’ouverture du PDCI-RDA, en appelle aux militants qui pour des raisons diverses hésitent, à se déterminer et à rejoindre la Maison commune : le PDCI-RDA

 

Fait à Daoukro, le 15 octobre 2018

 

Le Congrès

 

Publié le Mardi 16 Octobre 2018/ Par IvoireBusiness/

 

https://www.ivoirebusiness.net/articles/cote-divoire-6eme-congres-extraordinaire-du-pdci-rda-le-communique-final


Image associée


--------------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour


2 - POLITIQUE/ 6e Congrès extraordinaire du PDCI-RDA : discours d’orientation du président du parti, Henri Konan Bédié

 

Mesdames et Messieurs les Invités

Mesdames et Messieurs les Congressistes,

 

Chers compagnons.

Il me plait de saluer ce rassemblement où nous nous retrouvons ce matin à Daoukro pour ensemble examiner les défis auxquels se trouve confronté notre formation politique.

Je suis particulièrement heureux, chers congressistes, de vous accueillir dans mon village natal à l’occasion du 6ème Congrès Extraordinaire du PDCI-RDA, qu’il a plu au Bureau politique de convoquer ce jour.

 

Comme vous le savez, le Bureau politique en sa 9èmesession tenue le 8 octobre 2018, ici même, à Daoukro, a choisi pour ce Congrès extraordinaire, le thème suivant : « Stabilité et clarification pour une marche harmonieuse vers 2020. »

Le contexte dans lequel se tiennent ces assises est marqué par les tentatives de déstabilisation et de liquidation du PDCI-RDA, notre famille politique.

 

Avant de continuer mon propos, permettez-moi d’apprécier le soutien permanent de ma biche royale et me réjouir de la présence distinguée des personnalités qui nous font l’honneur d’être à cette cérémonie.

Au titre des partis Politiques, ce sont le FPI, l’USD, le PIT, l’UPCI, le RPC-Paix, le RPCI, le MFA, l’URD, LIDER.

Les représentes de l’ambassade des Etats-Unis

 

Je salue particulièrement la présence de madame Affoussiata BAMBA LAMINE, représentant le Président de l’Assemblée Nationale.

Madame BAMBA, je prie de transmettre mes salutations filiales au Président SORO Kigbafori Guillaume.

 

A tous, j’adresse mon infinie gratitude pour leur présence chaleureuse, hautement significative, en cette période de velléités de déstabilisation et de liquidation du PDCI-RDA.

 

Résultat de recherche d'images pour


Chers Congressistes

Je voudrais saluer votre détermination et votre engagement pour avoir répondu promptement à chacune de mes urgentes convocations (réunion du Bureau Politique du 24 Septembre 2018, du 08 Octobre 2018 et du présent Congrès Extraordinaire).

Cette mobilisation constante est la preuve que vous êtes des militants convaincus de la nécessité de protéger et de préserver le PDCI-RDA, héritage politique que nous a légué Félix HOUPHOUET-BOIGNY, Père Fondateur de notre Grand Parti et de la Côte d’Ivoire moderne.

 

Je voudrais également magnifier votre bravoure pour avoir su résister, pour certains d’entre vous, aux menaces, aux intimidations et autres tentatives de débauchage. Toutes ces manœuvres ont eu un impact négatif sur la préparation des élections municipales et régionales du 13 Octobre 2018 qui viennent de s’achever.

 

Pour rappel, le 17 juin 2018, j’avais convoqué une importante réunion du Bureau Politique afin de prendre souverainement les décisions relatives à la vie et à la bonne marche de notre Parti.

Les résolutions issues de cette rencontre ont fait l’objet de suspension par le juge des référés du tribunal de Première instance d’Abidjan-Plateau, sur saisine d’un de nos militants qui en contestait la régularité.

 

Face à cette décision inique, le 24 septembre 2018, j’ai convoqué à nouveau, en l’espace de trois mois, un Bureau Politique à Daoukro.

Au cours de cette séance organisée sous la supervision de deux Huissiers de justice, nous avons réaffirmé certaines des décisions du 17 juin 2018 et adopté de nouvelles résolutions.

 

Cette nouvelle réunion du Bureau Politique et toutes les dispositions prises pour en garantir la régularité n’ont pas entamé la détermination de ceux qui ont choisi de tout mettre en œuvre pour faire disparaitre le PDCI-RDA au profit du parti unifié.

 

En effet, le PDCI-RDA a été, à nouveau, assigné en justice aux fins de suspension et d’annulation des résolutions du 24 septembre 2018.

Pour justifier cette action, leurs initiateurs veulent faire croire que le Bureau Politique ne serait pas compétent pour reporter la date de la tenue du 13ème congrès ordinaire, pour prolonger les mandats du Président et des organes du parti et pour décider du retrait du PDCI-RDA du RHDP.

 

A la vérité, cela est inexact, le Bureau politique étant l’organe de décision entre deux congrès, selon l’article 54 de nos statuts.

 

D’ailleurs, comme le disait le père fondateur, « l’histoire est un témoignage. ».

L’histoire de notre Parti nous enseigne que cette pratique n’est pas inédite au PDCI-RDA, le Bureau politique ayant procédé à plusieurs reprises, chaque fois les enjeux et le contexte politique l’ont nécessité, à de tels reports.

 

Souvenons-nous du 3ème Congrès, tenu en 1959, soit sept (7) ans après le deuxième ; souvenons-nous de celui de 1965, tenu six (6) ans après. Plus près de nous, en 2013, le 12ème Congrès ordinaire a été organisé onze (11) ans après le 11ème.

 

Tous ces reports de congrès ordinaires n’ont pu être possibles que sur décisions du Bureau politique.

 

En réalité, comme nous l’avons déjà noté, les véritables motivations de ces actions en justice se trouvent ailleurs. Elles sont les conséquences de notre refus de dissoudre le PDCI-RDA pour le fondre au forceps dans le parti unifié RHDP. Ce part unifié tel que mis en place par l’Assemblée générale constitutive du 16 juillet 2018 n’est pas conforme à notre vision initiale, maintes fois affirmée.

 

Je rappelle pour mémoire, que notre vision du parti unifié a été clairement exposée dans l’adresse que j’ai faite à l’occasion du 70ème anniversaire du PDCI-RDA, le 9 avril 2016 où je disais à cette occasion: « Nous ne voulons pas et ne pouvons pas brader le PDCI-RDA comme beaucoup l’ont pensé. Nous devons donc aller à la cohésion avec ceux qui nous ont quittés pour des raisons diverses. Soixante-dix ans, c’est l’âge de la sagesse. Il faut ramener dans la maison du Père, les frères qui en étaient partis. Nous y tenons. Nous avons le devoir, en tant qu’aîné, de ramener les enfants dispersés du Père sans toutefois nous renier. …… »

 

Cette vision a été dévoyée par l’organisation prématurée de l’Assemblée Générale Constitutive du Parti unifié RHDP, le 16 juillet 2018. Au cours de cette Assemblée Générale, en dépit de nos divergences, son président fraichement élu déclarait « inacceptable » la décision du PDCI-RDA de reporter après l’élection présidentielle de 2020, l’examen de la question de son adhésion au Parti unifié RHDP.

 

En définitive, toutes les manœuvres de déstabilisation et de liquidation du PDCI-RDA, que nous dénonçons, ont été malheureusement orchestrées avec la complicité  de certains de nos cadres à qui le parti a trop donné.

Avec ces cadres du parti aux ordres, le régime en place a laissé prospérer un harcèlement judiciaire du PDCI-RDA pour espérer parvenir à ses fins.


Résultat de recherche d'images pour


Chers Congressistes,

Les présentes assises visent à restaurer la stabilité et la cohésion au sein du parti au travers d’une clarification pour une marche harmonieuse vers la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020, notre objectif majeur. La gravité de la situation commande que nous centrions nos réflexions, nos actions et nos efforts sur nous-mêmes en examinant le contexte sociopolitique actuel avec sérénité et responsabilité. Dans cette perspective, l’exigence de clarification impose à chacun d’entre nous, la sincérité, la loyauté dans notre engagement militant. Que cessent désormais la transhumance, le louvoiement, la duplicité et l’équilibrisme politique déconcertant qui affaiblissent notre combat pour une Côte d’Ivoire rassemblée et réconciliée.

 

Contrairement à la confusion savamment entretenue par certains pseudo-militants, je tiens à préciser qu’il n’est pas possible d’être à la fois militant du PDCI-RDA et militant du RHDP parti unifié, conformément à la loi de 1993 portant organisation et fonctionnement des partis et groupements politiques en Côte d’Ivoire. Par ailleurs, l’appartenance à un parti politique exige le respect de sa discipline, de ses statuts et de son règlement Intérieur.

 

En appelant le Congrès Extraordinaire à examiner favorablement les résolutions du Bureau Politique relatives au report du 13ème congrès ordinaire et à la prolongation des mandats des organes de notre parti, nous entendons renforcer la stabilité des instances dirigeantes du PDCI-RDA dans cette période cruciale de la marche en avant de notre mouvement.

Le Congrès étant notre organe suprême, je vous engage fortement à entériner les résolutions du Bureau Politique du 24 septembre 2018.

Ces résolutions concernent :

-les décisions de rapporter toutes les résolutions du Bureau Politique du 17 juin 2018 ;

-le report de notre 13ème congrès ordinaire après la tenue de l’élection présidentielle d’octobre 2020 ;

-la prolongation des mandats en cours du Président du Parti, de celui des organes et des structures spécialisées du Parti jusqu’à la tenue effective du 13èmeCongrès Ordinaire prévu après l’élection présidentielle de 2020 ;

-l’endossement par le Bureau Politique de la dénonciation de l’accord politique du 12 avril 2018 pour la création du parti unifié RHDP ;

-le retrait du PDCI-RDA du groupement politique RHDP ;

-le mandat donné à Son Excellence Henri Konan BEDIE pour engager des négociations pour la mise en place d’une plate-forme de collaboration du PDCI-RDA avec les forces vives de la Nation et les partis politiques qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée, rassemblée et pacifique.

 

Par ailleurs, j’invite le Congrès Extraordinaire à examiner l’opportunité de l’organisation et de la tenue de la Convention du PDCI-RDA au cours de l’année 2019 ; à l’effet de désigner notre candidat à l’élection présidentielle d’Octobre 2020 et également d’adopter notre programme de gouvernement quinquennal 2020/2025.

 

Telles sont, Mesdames et Messieurs les Congressistes, les questions essentielles qui vous seront soumisses à débat et au vote, afin de mettre un terme définitif à ces tracasseries et manœuvres politico-judiciaires qui n’honorent pas notre justice. Nous devons demeurer déterminés à protéger l’expression des libertés publiques et agir pour préserver le fonctionnement autonome des partis politiques en Côte d’Ivoire.

Nous regrettons que la justice ivoirienne soit aux ordres du pouvoir Exécutif et tente insidieusement de faire disparaitre le PDCI-RDA au profit du parti unifié RHDP, dont la mise en place par l’Assemblé Générale Constitutive du 16 juillet 2018 a été marquée par des irrégularités flagrantes.


Résultat de recherche d'images pour


Chers Congressistes,

Je vous invite à vous approprier le contenu du présent discours d’orientation afin que nous puissions examiner toutes les questions soulevées et apporter des solutions appropriées pour conforter la cohésion et la fraternité au sein de la grande famille du PDCI-RDA.

Nous devons nous engager tous à œuvrer au rassemblement de tous les cadres et militants du parti dans un esprit de reconstruction et de redynamisation de notre instrument politique qu’est le PDCI-RDA.

Sur ce, je souhaite plein succès aux travaux de notre 6ème Congrès extraordinaire que je déclare ouverts.

 

Je vous remercie.

 

Fait à Daoukro, le 15 octobre 2018/

 

Henri KONAN BEDIE/ Président du PDCI-RDA

 

Publié le lundi 15 octobre 2018  |  Partis Politiques

 

https://news.abidjan.net/h/646379.html


Résultat de recherche d'images pour


---------------------------------------

 

Résultat de recherche d'images pour


3 - POLITIQUE/ Municipales en Côte d’Ivoire : Abidjan s’apaise, Bassam s’échauffe

 

_ Le PDCI, qui a soutenu Ouattara en 2010 et 2015, entendait que le RDR lui rende la pareille en 2020 en soutenant un candidat PDCI…

 

L'officialisation de la victoire au Plateau, le quartier des affaires d'Abidjan, du candidat du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) qui avait claqué la porte de la coalition gouvernementale en août, a fait baisser la tension dans la capitale économique au moment où des incidents se sont produits dans l’intérieur du pays, notamment à Grand-Bassam. 

« Eh-oh, Ehouo! Ehouo! », scandaient les partisans de Jacques Ehouo au moment de l’annonce par la Commission électorale indépendante (CEI) de la victoire de leur candidat au Plateau, la commune la plus riche du pays. Au QG de campagne, les militants ont explosé de joie et plusieurs milliers de personnes ont afflué pour fêter la victoire.

 

Le 15 octobre, les résultats provisoires des élections couplées – municipales et régionales – continuaient d’être communiqués par la Commission électorale indépendante (CEI), deux jours après le scrutin. Selon les premiers résultats connus, encore partiels, le RHDP (mouvance présidentielle) est en tête, tandis que plusieurs barons confirment leur puissance électorale dans leur fief. La tension était retombée dans la matinée, leur adversaire, Fabrice Sawegnon, ayant déjà reconnu sa défaite sur les réseaux sociaux : « Les derniers dépouillements ne sont pas en notre faveur. Malgré tous les éléments de recours documentés dont nous disposons, nul engagement, nulle conviction ne vaut la paix et la stabilité. »

 

Résultat de recherche d'images pour


_ Un duel phare

Ce duel entre Sawegnon, spécialiste de la communication ayant orchestré les campagnes de plusieurs chefs d’Etat africains, soutenu par la coalition du président Alassane Ouattara, et Jacques Ehouo, le député de la circonscription surnommé « Sans bruit », était l’un des affrontements phare des municipales du 13 octobre. Sawegnon avait fait une grosse campagne pour prendre la mairie de la commune la plus riche du pays, contrôlée jusqu’en août par Noël Akossi Bendjo, membre du PDCI. Celui-ci avait été révoqué pour détournement de fonds mais plaidé son innocence.

 

L’annonce des résultats au Plateau a donné lieu à un imbroglio électoral. Le 14 au soir, une fois le dépouillement terminé, la Commission électorale du Plateau n’a pas procédé à la compilation des voix en raison de l’absence mystérieuse de ses deux présidents. Après une nuit de tension, les urnes avaient été transférées dimanche à la CEI départementale. Les forces de l’ordre y avaient alors dispersé les manifestants avec des gaz lacrymogènes. En début d’après-midi, lors de la compilation, la CEI, sans proclamer de résultats, avait semblé donner la victoire à Sawegnon, malgré les protestations des représentants de M. Ehouo.

 

Résultat de recherche d'images pour


_ Des blessés à Bassam

Le 15 dans la soirée, la dispersion d’une marche de plusieurs centaines de personnes soutenant  Ehouo avait donné lieu à des échauffourées. La coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) continue toutefois à contrôler la capitale économique puisque elle remporte notamment les communes de Koumassi, Treichville ainsi que les deux grands quartiers populaires de Yopougon et Abobo.

 

Parmi les autres résultats, la CEI a annoncé la victoire à Grand-Bassam du RHDP, générant des troubles dans la cité balnéaire où le RHDP et le PDCI réclamaient tous deux la première place. Des jeunes ont érigé des barrages en début d’après-midi dans le quartier France. Plusieurs personnes avaient été blessées dans la nuit de dimanche dans une charge de la police contre des habitants qui réclamaient la proclamation des résultats. A Daloa, dans le centre, une trentaine de jeunes ont fait irruption à la CEI locale et ont emporté un sac contenant des procès-verbaux des élections.

 

Plus de six millions d’Ivoiriens étaient appelés à voter à ces élections locales, dont le principal enjeu était de mesurer les forces en présence avant la présidentielle de 2020, notamment parmi les membres de l’ex-coalition au pouvoir. Principalement composée du PDCI de l’ancien président Henri Konan Bédié et du parti du président Alassane Ouattara, le Rassemblement des républicains (RDR), la coalition au pouvoir, le RHDP a explosé. Le PDCI a refusé de s’y maintenir, estimant que le parti de Ouattara tentait de l’absorber pour pouvoir présenter son candidat à la présidentielle.

 

Le PDCI, qui a soutenu Ouattara en 2010 et 2015, entendait que le RDR lui rende la pareille en 2020 en soutenant un candidat PDCI. Le parti tenait lundi un congrès extraordinaire.

 

16 octobre 2018/ Par Jeune Afrique avec AFP/ Mis à jour le 16 octobre 2018

 

https://www.jeuneafrique.com/646298/politique/cote-divoire-abidjan-sapaise-bassam-sechauffe/


Résultat de recherche d'images pour


---------------------------------------

 

 Résultat de recherche d'images pour

 

4 - Côte d'Ivoire : La CEI annule les élections municipales à Port-Bouët et précise qu'elles seront reprises

 

Les élections municipales dans la commune portuaire de Port-Bouët (commune d’Abidjan NDLR) seront réprises, c'est ce qu'a annoncé la commission électorale indépendante (CEI) lors de la proclamation d'une autre partie des résultats ce lundi soir.

La CEI Rechercher CEI justifiant le report des élections à Port Bouet explique que considérant qu'à la fin des opérations de vote et de dépouillement dans les différents bureaux de vote, la commission électorale communale 1 de Port Bouet s'apprêtaient à compiler les résultats lorsque des individus ont fait irruption dans la salle et ont méthodiquement détruits tous les procès-verbaux entreposés en ces lieux rendant ainsi toute compilation impossible. L'institution en charge des élections a donc décidé que l'élection des conseillers municipaux dans la circonscription électorale de Port Bouet commune est annulée.


Résultat de recherche d'images pour


Conformément à l'article 160 du code électoral, la commission électorale indépendante va procéder selon elle à l'organisation de nouvelles élections municipales dans la circonscription de Port Bouet commune dans un délai d'un mois. La CEI Rechercher CEI précise que la date de la reprise des élections à Port Bouet sera fixé par décret en conseil des ministres sur proposition de la CEI. Rappelons qu'à Port-Bouet, s'affrontaient dans le cadre des élections municipales, Dr Emmou Sylvestre, candidat du PDCI et le ministre Siandou Fofana, candidat du RHDP unifié. Sur base de compilation des PV, le candidat du parti de Bédié avait plus tôt appelé celui du RHDP à reconnaitre sa défaite (lire https://www.koaci.com/cote-divoire-locales-2018-emmou-sylvestre-invite-ministre-siandou-fofana-accepter-defaite-port-bouet-124233.html )

 

Jean Chrésus/ © Koaci.com-Lundi 15 Octobre 2018 –

 

http://koaci.com/cote-divoire-annule-elections-municipales-port-bouet-precise-elections-seront-reprise-dans-commune-124258.html


Résultat de recherche d'images pour


-----------------------------------------

  

Résultat de recherche d'images pour


5 - Le comportement de Manuel Valls doit interpeller les Ivoiriens

 

Les années passent et les Ivoiriens se sentent de plus en plus étrangers dans leur propre pays. A qui la faute ? Nous sommes tous responsables de la déchirure de notre « Ivoirité » car les Ivoiriens acceptent tout et trop de choses.  Et pourtant, les faits poussent chaque jour les Ivoiriens au réveil patriotique. Dans cette présente réflexion, nous voulons revenir sur le comportement de Manuel Valls.

 

Après avoir profité des largesses de la France, il se retrouve aujourd’hui en Espagne, comme candidat à la mairie de Barcelone, sa ville natale. Revenons un instant sur le parcours de Manuel Valls. Il est né le 13 août 1962 à Barcelone (Espagne) et il devient français à 21 ans. Il est maire d’Evry de 2001 à 2012 et député pour la première circonscription de l’Essonne de 2002 à 2012 et de 2017 à 2018. De 2012 à 2014, il est ministre de l’intérieur dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault avant de devenir chef de gouvernement. En 2018, il déclare sa candidature à la mairie de Barcelone, sa ville natale, et annonce son retrait de la vie politique française. En Côte d’Ivoire, ils sont très nombreux les « Manuel Valls ».

  

Les Ivoiriens se rappellent de l’ex-collaborateur du président Ouattara, Sidya Touré. Il est né en 1945 en Guinée. C’est en Côte d’Ivoire qu’il a réalisé l’essentiel de sa carrière. De 1972 à 1983, il occupe de très hauts postes dans notre administration. De 1983 à octobre 1989, il est le Directeur de Cabinet du Ministre d’État, chargé des négociations pour le rééchelonnement de la dette publique et Président de la Commission Technique de suivi Économique chargée des négociations sur la dette publique et de l’élaboration du programme de relance économique.


Résultat de recherche d'images pour


De novembre 1989 au 18 avril 1990, il est le Responsable chargé du Cabinet du Président du Comité Interministériel de Coordination et de Relance Économique. De Novembre 1990 à décembre 1993, il est le  Directeur de Cabinet du Premier Ministre de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara. Après avoir profité de la Côte d’Ivoire, il se retrouve en Guinée où il est Premier ministre de 1996 à 1999. Il est depuis 2000 président de l’Union des forces républicaines, un parti politique qui existe depuis 1992, et se situe dans l’opposition au président guinéen. On peut également citer le cas « Reine Pélagie ». Cette dernière est aujourd’hui en Guinée alors qu’elle a profité des largesses de la Côte d’Ivoire pendant de longues années.

 

Notre pays comporte aujourd’hui de milliers de cadres étrangers qui pillent nos ressources pour les transférer dans leurs pays. Il est temps que les Ivoiriens se réveillent. Nous devons sincèrement réfléchir à l’écriture d’une nouvelle constitution qui tiendra compte des réalités de notre pays.  Les intellectuels ivoiriens ne doivent pas se ranger sans trop barguigner derrière des positions partisanes, quitte à trahir la fonction première qui leur est dévolue et qui est censée faire d’eux des vigies, voire des éveilleurs de conscience.

 

Comme le rappelle Laure Conan, « un homme ne doit pas avoir deux patries. Le patriotisme qui se divise s’affaiblit ». Plus que jamais, nous devons travailler à avoir dans notre pays, un Etat populaire. Pour ne pas être long, méditons cette pensée de MAO TSETOUNG « L’Etat populaire protège le peuple. C’est seulement lorsque le peuple dispose d’un tel Etat qu’il peut, par des méthodes démocratiques, s’éduquer et se réformer à l’échelle nationale et, avec la participation de tous, se débarrasser de l’influence des réactionnaires de l’intérieur et de l’étranger, rejeter les habitudes et idées néfastes acquises dans l’ancienne société, éviter de se laisser entraîner dans une fausse direction par les réactionnaires et continuer à avancer vers la société socialiste…».

 

PRAO  YAO SERAPHIN/

 

https://eburnienews.net/le-comportement-de-manuel-valls-doit-interpeller-les-ivoiriens/


Résultat de recherche d'images pour


---------------------------------------

  

Résultat de recherche d'images pour

Résultat de recherche d'images pour




Avis des internautes

Articles recommandés

» AFRIQUE/ NOMADISME POLITIQUE : Ici, le ridicule ne tue pas (du jour au lendemain, des élus-chasseurs de primes virent d’un parti politique à un autre, au détriment des électeurs)

» MONDE/ POLITIQUE : élections, processus électoral inclusif ou non (Mexique, Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal, RD Congo, Madagascar, Togo, Mauritanie…)

» POLITIQUE/ GOUVERNANCE : nouvel exécutif, nouvelle gouvernance (ces nouveaux acteurs de la gouvernance mondiale)

» AFRIQUE/ GOUVERNANCE/ PERSPECTIVES : nouvelles gouvernances et attentes (ces pays qui ignorent la confiscation du pouvoir au profit d’un clan)

» COTE D’IVOIRE/ CRISES MULTIFORMES : ce pays redevient-il méconnaissable ? (le Pdci-Rda, victime éternelle, récolte les dividendes de sa politique d’ouverture, d’hospitalité et de générosités)

» AFRIQUE/ POLITIQUE : gouvernance et perspectives (Ethiopie, renforcement de la coalition au pouvoir par un nouveau premier ministre)

» MONDE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Elections, processus électoral, gouvernance et risques politiques

» POLITIQUE/ ELECTIONS/ GOUVERNANCE : élections, difficultés électorales, gouvernance (USA, France, Chili, Honduras, Autriche, Espagne, RD Congo, Afrique du Sud…)

» DEMOCRATIE ET GOUVERNANCE : élections, fraudes et contestations électorales, gouvernance et perspectives sociales

» CHINE/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : rôle économique, commercial et politique mondial (une nouvelle superpuissance)

» DEMOCRATIE/ GOUVERNANCE : Elections et gouvernance électorale, cohésion d’Etat ou cohésion de peuples, autodétermination (Japon, Venezuela, Espagne, Italie, Kenya, Chine, Autriche…)

» MONDE/ POLITIQUE : élections et processus électoral (Allemagne, Angola, Kurdistan (Irak), France…)

» MONDE/ GOUVERNANCE/ ELECTION : Processus électoral, élections, controverses électorales

» IRAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Hassan Rohani, réélu président (IRAN, nation de plus de 80 millions d’habitants et grande puissance du Tiers Monde)

» MONDE/ COREE DU SUD/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Moon Jae-In, nouveau président élu, pour renouer le dialogue avec la Corée du Nord

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Emmanuel Macron, nouveau président élu, dévoile son leadership et ses grandes réformes

» MONDE/ SERBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Aleksandar Vucic, le nouveau président serbe élu au premier tour

» MONDE/ ALLEMAGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Frank-Walter Steinmeier, nouveau président élu d’Allemagne

» « AFRIQUE/ Etats africains et sous-développement : consolider les mêmes recettes qui ont échoué ?

» AFRIQUE/ SOMALIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 28e SOMMET : nouveau leadership, nouvelles autorités

» AFRIQUE/ GHANA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : l’élection présidentielle remportée avec plus de 53 % des voix par Nana Akufo-Addo

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jovenel Moïse nouveau président élu d’Haïti

» AFRIQUE/ GAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président gambien élu Adama Barrow a appelé Yahya Jammeh à accepter sa défaite, l'armée déployée

» MONDE/ MOLDAVIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : En Moldavie, le candidat prorusse remporte l’élection présidentielle

» MONDE/ BULGARIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Roumen Radev nouveau président élu de la Bulgarie

» MONDE/ USA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Donald Trump, 45e président des USA, oriente son pays vers un leadership vertueux, solide et constructif

» MONDE/ NICARAGUA/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Daniel Ortega est élu président du Nicaragua

» MONDE/ LIBAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Aoun élu président après plus de deux ans de vide politique

» AFRIQUE/ CAP-VERT/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le président Fonseca réélu dès le premier tour

» AFRIQUE/ GABON/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE ET CRISE POST-ELECTORALE : la Cour constitutionnelle valide la victoire du Président Ali Bongo

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le président Edgar Lungu réélu au premier tour

» MONDE/ PEROU/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pedro Pablo Kuczynski nouveau président du Pérou

» MONDE/ FRANCE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays piégé dans des conflits et des grèves multiples et violentes (l'image de la France désormais écornée)

» AUTRICHE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Van der Bellen élu président de l'Autriche, l'extrême droite s'incline

» COTE D’IVOIRE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE/ MARCHE FINANCIER LOCAL : bonne perspective économique sur fond de morosité de l’économie mondiale

» MONDE/ PHILIPPINES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Rodrigo Duterte, nouveau Président élu des Philippines

» MONDE/ COREE DU NORD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : nouvelles orientations politiques, économiques et stratégiques dans la stabilité (M. Kim Jong-Un, Président du Parti des travailleurs de Corée/ PTC)

» AFRIQUE / GUINEE EQUATORIALE / POLITIQUE / ECONOMIE : M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo réélu président de la Guinée Equatoriale, pour affronter les nouveaux défis socio-économiques

» MONDE/ BRESIL/ CRISE POLITIQUE / GOUVERNANCE : instabilité politique et économique (M. Michel Temer, Président intérimaire du Brésil, suite au départ forcé de Mme Dilma Roussef)

» AFRIQUE/ TCHAD/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. IDRISS DEBY ITNO réélu Président du Tchad pour un 5e mandat, avec 61,56% de voix (Céni)

» MONDE/ CUBA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Raul Castro réélu pour cinq ans à la tête du PC cubain

» AFRIQUE/ UNION DES COMORES/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Azali Assoumani, élu Président de l'Union des Comores selon les résultats de la CNI

» AFRIQUE/ DJIBOUTI/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Ismaïl Omar Guelleh largement réélu Président pour un quatrième mandat

» MONDE/ BIRMANIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE : M. Htin Kyaw investi en tant que nouveau président du Myanmar

» AFRIQUE/ CONGO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour avec 60,39% des voix

» AFRIQUE/ NIGER/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Le président sortant Issoufou Mahamadou réélu avec 92,49% des voix (CENI / résultats officiels de l’élection présidentielle/ scrutin contesté par l’opposition)

» AFRIQUE/ BENIN/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Patrice Talon est élu Président du Bénin avec 65,39% des voix (Commission électorale)

» AFRIQUE/ CENTRAFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : M. Faustin-Archange Touadéra élu président de la Centrafrique (Autorité nationale électorale-ANE)

» AFRIQUE/ OUGANDA/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : Yoweri Museveni réélu président pour un cinquième mandat

» UNION EUROPEENNE/ GRANDE-BRETAGNE/ REFORMES : un accord qui donne un « statut spécial » au Royaume-Uni dans l’UE (UE : pas de réformes en profondeur)

» MONDE/ HAITI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : M. Jocelerme Privert, investi président intérimaire, prêche le consensus politique

» UNION AFRICAINE/ 26e SOMMET : M. Idriss Deby Itno, président tchadien et nouveau président de l'UA pour 2016

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : La Croatie a enfin un nouveau gouvernement, dirigé par M. Tihomir Oreskovic

» MONDE/ Portugal/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le candidat conservateur Marcelo Rebelo de Sousa élu président du Portugal dès le premier tour

» MONDE/ VIETNAM/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Réélection de Nguyen Phu Trong à la tête du Parti communiste vietnamien (PCV)

» MONDE/ TAIWAN/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dr Tsai Ing-wen élue première femme présidente de Taïwan

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ ASSEMBLEE FEDERALE/ MESSAGE ANNUEL : le Président Vladimir Poutine devant le Parlement (politique nationale et étrangère, Syrie, terrorisme, sécurité globale, gouvernance et leadership, etc.)

» MONDE/ MYANMAR (BIRMANIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire électorale de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) aux élections législatives en Birmanie et nouvelles perspectives sociopolitiques

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Roch Marc Kaboré, nouveau président élu dès le premier tour

» MONDE/ ARGENTINE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le libéral Mauricio Macri remporte l'élection présidentielle

» AFRIQUE/ TANZANIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : John Magufuli élu président de la Tanzanie (le nouveau président appelle à l’unité nationale)

» MONDE/ NEPAL/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Mme Bidhya Devi Bhandari élue présidente du Népal

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : victoire écrasante des conservateurs eurosceptiques à l’issue des législatives en Pologne

» MONDE/ GUATEMALA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Un acteur-président pour relever les défis du Guatemala

» AFRIQUE/ GUINEE / POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : la Céni confirme la victoire d'Alpha Condé

» MONDE/ CANADA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Législatives au Canada/ victoire nette des libéraux après une décennie conservatrice

» MONDE/ BELARUS (BIOLORUSSIE)/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Le président Alexandre Loukachenko réélu pour un cinquième mandat

» MONDE/ RUSSIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : le Président Vladimir Poutine explique les options et les interventions de la Russie

» AFRIQUE/ CONGO-BRAZZAVILLE/ REFORMES CONSTITUTIONNELLES/ GOUVERNANCE : un nouveau départ (Référendum constitutionnel au Congo Brazzaville : victoire du « oui » à plus de 92 %)

» MONDE/ GRECE (UE) / ELECTIONS/ CRISE ET GOUVERNANCE : Alexis Tsipras et Syriza vainqueurs des élections en Grèce pour sortir le pays de la crise économique

» MONDE/ CHINE/ DEFENSE ET SECURITE/ DEVELOPPEMENT : un monde de paix et de développement

» AFRIQUE/ BURUNDI/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Pierre Nkurunziza élu président pour un dernier mandat, doit œuvrer sincèrement à la réconciliation et garantir l’unité, la paix et le développement véritable du pays

» AFRIQUE/ CONGO/ PAIX ET STABILITE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Améliorer la gouvernance pour consolider la paix et le développement

» FRANCE/ COOPERATION ET BONNE GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ET DEMOCRATIE/ SECURITE : le Président Hollande en Afrique pour rappeler les attentes de la France

» AFRIQUE/ REPUBLIQUE FEDERALE D’ETHIOPIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : un pays stable à la pointe de l’émergence économique et sociale en Afrique

» AFRIQUE/ UNION AFRICAINE/ 25e SOMMET/ GOUVERNANCE/ POLITIQUE : quel agenda pour stabiliser et développer le continent ?

» MONDE/ POLOGNE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le conservateur Andrzej Duda remporte l’élection présidentielle polonaise de mai 2015

» MONDE/ GUYANA/ POLITIQUE/ GOUVERVANCE/ ECONOMIE : M. David Granger (à la tête d'une coalition de partis politiques) est élu président du Guyana

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ POLITIQUE/ ECONOMIE : le triomphe électoral des conservateurs britanniques peut ouvrir de nouvelles perspectives politiques en Europe

» MONDE/ COSTA RICA/ POLITIQUE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : le Costa Rica, un pays d’avenir

» AFRIQUE/ TOGO/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Faure Gnassingbé officiellement réélu président de la république du Togo

» AFRIQUE/ POLITIQUE/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2015 : M. Omar el-Béchir réélu Président avec 94,5 % des voix

» MONDE/ KAZAKHSTAN/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : M. Noursoultan Nazarbaïev remporte la présidentielle anticipée au Kazakhstan

» AFRIQUE/ PRESIDENCE DE L’UNION AFRICAINE/ NOUVEAU LEADERSHIP : l’Afrique, un continent exploité en mal de considération

» AFRIQUE/ NIGERIA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL : Muhammadu Buhari élu Président de la république fédérale du Nigeria

» AFRIQUE/ LESOTHO/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Le nouveau Premier ministre du Lesotho, Pakallitha Mosisili, a été investi

» MONDE/ ISRAEL/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le Likoud et Netanyahu remportent les élections législatives

» AFRIQUE/ EGYPTE/ GOUVERNANCE/ TERRORISME : le leader du monde arabe s’engage pour le renouveau et la modernisation

» MONDE/ BRICS/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : le renouveau en marche pour un monde d’espoir

» AFRIQUE/ BONNE GOUVERNANCE/ PRIX MO IBRAHIM 2015 : Le président namibien, Hifikepunye Pohamba, reçoit le prix Mo Ibrahim 2015 pour le leadership d’excellence en Afrique

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE : Tabaré Vazquez, élu président, a prêté serment à la tête de l'Uruguay

» MONDE/ URUGUAY/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Président Jose Mujica d’Uruguay, leçons de vie, de présidence et de sacerdoce

» AFRIQUE/ ZAMBIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE/ GOUVERVANCE : Edgar Lungu, Président élu de la Zambie, a prêté serment

» MONDE/ UNION EUROPEENNE/ BCE/ GRECE : M. Alexis Tsipras, nouveau Premier ministre, engage la Grèce dans une nouvelle politique économique

» MONDE/ ARABIE SAOUDITE/ POLITIQUE/ ECONOMIE ET GOUVERNANCE : Les défis du nouveau roi d'Arabie saoudite, Salmane Ben Abdel Aziz

» MONDE/ CROATIE/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mme Kolinda Grabar Kitarovic, première Présidente élue de la Croatie

» MONDE/ SRI LANKA/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Maithripala Sirisena, nouveau Président élu du Sri Lanka

» AFRIQUE/ DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE/ GOUVERNANCE : réflexions prospectives pour 2015

» AFRIQUE/ TUNISIE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : M. Béji Caïd Essebsi, Chef du parti Nidaa Tounès (Appel de la Tunisie) est élu Président de Tunisie

» MONDE/ FEDERATION DE RUSSIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : conférence de presse annuelle du Président Poutine sur la situation politique et économique nationale et internationale

» MONDE/ ROUMANIE/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Klaus Iohannis, héraut de l'anti-corruption, élu président de Roumanie

» AFRIQUE/ BURKINA FASO/ POLITIQUE/ ECONOMIE : Michel Kafando, Président de la transition

» AFRIQUE/ MOZAMBIQUE/ POLITIQUE ET GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Filipe Nyusi, Président élu du Mozambique

» MONDE/ RUSSIE/ PAIX ET DEVELOPPEMENT : Le Président Poutine se prononce en faveur d’un monde pacifique et respectueux du droit international

» MONDE/ BRESIL/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Dilma Rousseff réélue, de nouveaux engagements pour un Brésil fort

» AFRIQUE/ BOTSWANA/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : le président en exercice Ian Khama officiellement réélu

» MONDE/ ROYAUME-UNI/ AUTO-DETERMINATION DE L’ECOSSE : victoire du « non » et rejet de la souveraineté par l’Ecosse

» MONDE/ TERRORISME ET TUERIES DE CIVILS NON ARMES/ PLUS JAMAIS CA : le sous-développement, l’extrême pauvreté et les maladies sont des exutoires intéressants qui doivent pouvoir mobiliser nos terroristes et rebelles

» BRESIL/ PRESIDENTIELLES 2014 / ECONOMIE ET GOUVERNANCE : l'économie domine le deuxième débat présidentiel

» TURQUIE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Recep Tayyip Erdogan premier président élu au suffrage universel direct de la Turquie

» COTE D’IVOIRE/ BURKINA FASO/ COOPERATION ET DEVELOPPEMENT : Communiqué conjoint du traité d'amitié et de coopération entre le Burkina et la Côte d'Ivoire, le 31 juillet 2014

» IRAK/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Fouad Massoum nouveau président irakien

» INDONESIE/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : Joko Widodo élu président

» UNION EUROPEENNE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE/ RELATIONS INTERNATIONALES : Jean-Claude Juncker élu président de la Commission européenne par le Parlement

» ESPAGNE/ABDICATION DU ROI/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE : l’Espagne a un nouveau Chef de l’Etat

» AFRIQUE/ MALAWI/ POLITIQUE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE : Mutharika a prêté serment comme président au Malawi

» EGYPTE/ GOUVERNANCE/ ECONOMIE ET PERSPECTIVES : Abdel Fattah al-Sissi élu Président promet la sécurité et la stabilité du pays

» AFRIQUE DU SUD/ GOUVERNANCE ET ECONOMIE/ 2e mandat de Jacob Zuma : quel renouveau socio-économique et quel leadership continental ?

» GUINEE BISSAU/ ECONOMIE/ GOUVERNANCE : José Mario Vaz élu président de Guinée-Bissau avec 61,90% des voix

» FRANCE/ ELECTIONS LOCALES/ GOUVERNANCE/ EMPLOIS : Nouveau gouvernement sur fond de rejet de la politique de François Hollande

» CHILI/ POLITIQUE ET ECONOMIE : Michelle Bachelet Présidente, face à la nouvelle génération, pour vaincre les inégalités

» AFRIQUE/ ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT : D’ici à 2040, l’Afrique aura plus de pays à revenu intermédiaire

» AFRIQUE/ VISION ET GOUVERNANCE : La renaissance africaine selon Thabo Mbeki

» YEMEN/ ECONOMIE ET DEVELOPPPEMENT LOCAL/ LIBERTE ET JUSTICE : le Yémen renonce à l’Etat unitaire et s’engage pour l’Etat fédéral

» FRANCE - UNION EUROPEENNE : Espoirs et scepticisme face aux nouveaux engagements du Président Hollande pour une France forte.

» ECONOMIE ET DEVELOPPEMENT/ AFRIQUE : nouvelles approches, nouveaux espoirs, nouvelles incertitudes.

» COTE D’IVOIRE : La croissance retrouvée.

» site internet Paix et développement.com

» TUNISIE : économie fragilisée et perspectives économiques défavorables après 3 ans de révolution tunisienne


Haut de page